Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

L'espoir est au rendez-vous

Avatar de Chrispy
  • Messages : 11
  • Inscrit : 07 Février 2019
  Lien vers ce message 07 Février 2019, 16:04
Bonjour à tous,

Je suis nouveau ici et je vous remercie tous d'avoir crée ce forum et de partager vos experiences.

De ce qui est de mon experience, je vis en Belgique, j'ai une trentaine d'année et j'ai des problème avec l'alcool depuis une bonne dizaine d'année. J'ai toujours eu des problemes d'anxiété generalisé et d'anxieté sociale ce qui est probablement à la base de mon probleme d'alcool.

Il y a deux ans, j'ai lu le livre sur la methode Sinclair (50mg de naltrexone une heure avant de boire). Je pensais à l'époque avoir trouvé la solution. J'ai reussi a diminuer ma consommation et surtout à avoir des jours sans alcool ce qui n'arrivait jamais auparavant et ce sans trop de frustrations. Malgrè le fait que j'arrivais a avoir 2-3 voir des fois 4 jours semaines sans consommation, les soirs ou je buvais c'était quand même des quantités pas normale et toujours très élévés. C'était une étape mais pas une reussite. J'ai changé de medecin et celui ci m'a parlé du baclofene.

J'en avais deja entendu parlé dans le passé mais vu les doses et les controverses qu'on peut lire sur le net, j'avais un peu peur d'essayer (notament pour les effets secondaires et parce que cela me faisait peur) et surtout je n'avais pas envie de faire le tour des medecins pour en trouver un qui voudrait bien me le prescrire. Par chance, c'est mon nouveau medecin qui m'en a parlé elle même.

Par contre elle m'a prescrit directement 125mg/j ce que j'ai trouvé bizarre vu tout ce que j'avais lu sur le fait qu'il fallait monter progressivement. J'ai malgrè tout commencé plus bas a 50 puis 75 puis après une semaine j'était à 125mg/j et cela fait maintenant une bonne grosse semaine que je suis a ce seuil. J'ai d'abord continué à boire mais moins parce que j'étais saoul plus rapidement. Ensuite quand j'ai revu mon medecin, elle m'a dit que j'étais en sevrage, qu'à terme il fallait que je fasse le deuil de l'alcool et que donc je devais essayer quand même d'être abstinent autant que je pouvais.

J'ai commencé a ressentir une sorte d'indifference debut de semaine. Je suis même allé en voyage d'affaire avec mes collegues ces 3 derniers jours et alors que tout le monde buvait au restaurant le soir j'ai reussi a ne pas voir sans être particulierement frustré. Cela fait 5 jours que je n'ai pas bu (mon record est de 12 jours avec le naltrexone) et pour la première fois je me dis qu'une vie en abstinence est quelque chose qui pourrait être faisable (alors que c'était un non categorique dans ma tête avant).

J'ai tout de même une petite envie qui me reste mais est-ce une vrai envie ou simplement le fait d'avoir envie de mon habitude... Je me demande si je devrais continuer a doucement augmenter les doses vu que j'ai lu qu'une dose optimale est autour de 180mg/j ou si je devrais essayer de continuer comme ceci et essayer d'oublier mon envie de l'habitude. Une dose comme le dr Ameisen a 270mg/j me fait un peu peur et j'ai peur des effets secondaires donc j'aimerais eviter des doses aussi hautes. Je suis assez lourd (90kg pour 1,75m) donc j'imagine que les doses sont relié au poids à un certain niveau.

Voila mon histoire jusqu'à présent. On verra comment cela évolue mais j'ai un vrai espoir car je ne sais pas si ce que je ressent est l'indifference qui est tant discuté mais en tout cas, j'ai clairement enormement moins envie et pas d'envie irrepressible contre lesquels je me bat depuis 10 ans.

Au plaisir de vous connaitre plus dans le futur, je vous souhaite a tous de parvenir à vos buts!

NB: pour le moment je prend 25mg à 10h, 50mg à 14h et 50mg à 18h -- 125mg/J
Message édité 1 fois, dernière édition par Chrispy, 07 Février 2019, 16:40  

Chris
------------------------------------
200mg/j - 12h/25mg 14h/87.5mg 17h/87.5mg
Résultats: je pense avoir atteint l'indiférence mais à verifier dans le temps.
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 57 ans
  • Messages : 2079
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 07 Février 2019, 16:28
Bonjour Chris,

Jsute une question.
Les jours ou tu n'es pas abstinent, tu bois conbien de verres ? Beaucoup ?


50 8h, 37,5 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de Chrispy
  • Messages : 11
  • Inscrit : 07 Février 2019
  Lien vers ce message 07 Février 2019, 16:39
Bonjour Jmv,

Ma consommation habituelle tourne autour de 3-4 litres de bière en weekend en general ou alors 2-3 bieres fortes triples (9-10 degres) et une bouteille de vin plutot en semaine.


Chris
------------------------------------
200mg/j - 12h/25mg 14h/87.5mg 17h/87.5mg
Résultats: je pense avoir atteint l'indiférence mais à verifier dans le temps.
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 57 ans
  • Messages : 2079
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 07 Février 2019, 17:55
Ah oui, quand même.
Vaudra mieux augmenter le baclo en effet.

C'est que tu n'es pas encore à ta dose, celle qui te donnera l'indiférence.


50 8h, 37,5 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de cuillère
  • Age : 32 ans
  • Messages : 478
  • Inscrit : 04 Février 2016
  Lien vers ce message 07 Février 2019, 17:55
Bonjour Chris et bienvenue sur le forum.

Tu es bien tombé si c'est ton médecin qui t'a proposé ce traitement, et ça c'est chouette.
La posologie est un peu étonnante, on commence généralement à un comprimé pour augmenter progressivement. Mais tu indiques déjà avoir des effets significatifs donc c'est très bon signe.
Comme tu le soulignes, le poids de l'habitude joue beaucoup dans la compulsion alcoolique mais l'indifférence permet de dépasser ce facteur


30 mg à 8h15 30mg à 12h00 40mg à 14h00 60mg à 16h30 20 mg à 18h
soit 180mg/jour
Début du traitement le 17 février 2016 - arrêt des crises de boulimie vomitive à 130mg (le 28 mars 2016 soit un mois et dix jours après le début du traitement).
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34686
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 07 Février 2019, 20:31
Bonjour Chris

Tu as bien de la chance que ton médecin t'ai parlé de ce traitement et encore plus de chance de ne pas être parti en vrille avec ton protocole d'augmentation
Toi qui craignais les effets indésirables, augmenter de cette manière était la meilleure façon de les provoquer :fsb2_godgrace:
https://www.baclofene.org/fich...osQuestions.pdf

Tu t'en sors bien, c'est parfait !

Pour répondre à ta question, on augmente tranquillement (en gros 10mg tous les 3 jours), jusqu'à ne plus avoir besoin de boire
La dose est propre à chacun, la tienne n'a donc aucune raison d'être 270mg/j, surtout vu les résultats que tu as déjà

Il faut aussi placer correctement les prises en fonction de son craving pour que ça soit plus efficace
Enfin et surtout, le baclofène n'oblige pas à l'abstinence
A dose correcte, on devient indifférent à l'alcool
On peut donc se permettre d'en boire de temps en temps de manière conviviale, sans replonger


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Nono73
  • Messages : 87
  • Inscrit : 26 Janvier 2018
  Lien vers ce message 08 Février 2019, 9:39
Salut Chris, en Belgique les médecins ne sont pas du tout formés à la prescription du baclofène. Le mien est persuadé que je prend matin, midi et soir comme il m'a conseillé de le faire ("et surtout pendant les repas !"). Je n'ai pas essayé de lui expliquer, je suis déjà bien content qu'il me prescrive les quantités nécessaire sans discuter. Suis bien les conseils de ce forum pour la répartition des doses et n'hésite pas à revenir poser des questions, tu auras toujours des réponses. Bonne route vers l'indifférence !


Début du traitement : début juillet 2018, indifférence atteinte le 08/02/2019 à 215 mg
10H00-30 mg / 12H00-60 mg / 14H00-75 mg / 16H00-50 mg
Craving semaine +/- 16H00 / Craving WE +/- 11H00. Descente entamée (125 mg).
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Age : 99 ans
  • Messages : 4730
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 08 Février 2019, 15:34
Un mot pour suivre ton fil.

Courage à toi.


Il avait les mains vides, mais il savait.

La Forêt perdue de Maurice GENEVOIX.
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 57 ans
  • Messages : 2079
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 08 Février 2019, 19:12
Salut Chris, en Belgique les médecins ne sont pas du tout formés à la prescription du baclofène. Le mien est persuadé que je prend matin, midi et soir comme il m'a conseillé de le faire ("et surtout pendant les repas !"). Je n'ai pas essayé de lui expliquer, je suis déjà bien content qu'il me prescrive les quantités nécessaire sans discuter. Suis bien les conseils de ce forum pour la répartition des doses et n'hésite pas à revenir poser des questions, tu auras toujours des réponses. Bonne route vers l'indifférence !


Il y a des formations aux prescriptions au baclofène en Belgique. Ces formations sont donnés par le SSMG ( Société Scientifique des Médecins Géneralistes )
Tous les médecins connaissent le SSMG. Il suffit qu'ils s'y inscrivent.
Ce qu'a fait mon médecin traitant. Elle connait bien le sujet, sait ce qu'est le ciblage etc...
Les médecins belges peuvent être très bien formés au traitement des addictions avec le baclofène, mais il faut que les médecins prennent la peine de s'inscrire et suivre la formation, et ça c'est un autre problème
Message édité 2 fois, dernière édition par jmv, 08 Février 2019, 19:24  

50 8h, 37,5 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de Chrispy
  • Messages : 11
  • Inscrit : 07 Février 2019
  Lien vers ce message 10 Février 2019, 2:55
Merci á tous pour vos responses! Je vais un peu fouiller le forum pour voir si je peux ameliorer ma repartition. Je vois mon medecin fin de semaine et je vais lui demander pour doucement augmenter les doses.

Encore merci a tous pour vos messages de soutien.


Chris
------------------------------------
200mg/j - 12h/25mg 14h/87.5mg 17h/87.5mg
Résultats: je pense avoir atteint l'indiférence mais à verifier dans le temps.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34686
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 10 Février 2019, 10:29
Donne nous l'heure à laquelle débute ton craving en semaine et le WE, on te dira comment placer tes prises


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Chrispy
  • Messages : 11
  • Inscrit : 07 Février 2019
  Lien vers ce message 16 Février 2019, 12:42
Bonjour Sylvie,

Je ne bois que le soir donc l'envie n'apparait qu'à partir de 18H avec un pic dans la soirée (je commence en general entre 19-21).

Pour le moment je suis a 125mg par jour reparti comme ceci: 10h/25mg 14h/50mg 18-19h/50mg et de temps en temps un demi donc 12,5mg au couché pour eviter de trop transpirer la nuit.

J'ai vu mon medecin hier et elle est d'accord pour augmenter doucement les doses donc elle m'a prescrit des boites de 10mg pour pouvoir monter doucement.

Est-ce que ma repartition vous semble correcte ou pas? Et lorsque je vais augmenter, ce serait plus judicieux d'augmenter le soir j'imagine ?

Merci à vous


Chris
------------------------------------
200mg/j - 12h/25mg 14h/87.5mg 17h/87.5mg
Résultats: je pense avoir atteint l'indiférence mais à verifier dans le temps.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34686
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 16 Février 2019, 15:57
Il faudrait faire ta dernière prise à 17h, pour qu'elle soit en gros 1h avant le début du craving

Donc 10h/25mg 14h/50mg 17h/50mg
Perso, je délacerais aussi celle de 10h à 11h d'ici 2-3 jours
Pour faire 11h/25mg 14h/50mg 17h/50mg

Je pense que ce serait plus efficace


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Chrispy
  • Messages : 11
  • Inscrit : 07 Février 2019
  Lien vers ce message 17 Février 2019, 23:36
Merci Sylvie pour ta réponse. Je vais essayer de changer les horaires comme tu le suggères. La dernière prise à 17h ce n’est pas trop tot sachant que la demi vie est de plus ou moins 4h et donc a 21h l’effet commencerait a se dissiper ?

Pour l’augmentation, tu penses que je devrait rajouter 10mg par 10mg a 14h ou a 17h ?


Chris
------------------------------------
200mg/j - 12h/25mg 14h/87.5mg 17h/87.5mg
Résultats: je pense avoir atteint l'indiférence mais à verifier dans le temps.
 
Avatar de Therena
  • Messages : 996
  • Inscrit : 13 Mai 2018
  Lien vers ce message 18 Février 2019, 0:25
Bonsoir Chris,

Il me paraît opportun d'augmenter à 17h, la dernière prise avant le craving.

Courage


Indifférence depuis le 7 février 2019 à 80 mg/jour
BV depuis 30 ans
Dosage actuel : 30 mg à 12h30 et 30 à 16h30
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34686
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 18 Février 2019, 13:25
Il ne faut pas raisonner en terme de 1/2 vie
Le baclofène agit sur le craving et c'est le craving qui te pousse à boire

L'idée est de mettre une dose suffisante pour dégommer le craving
Si tu n'en a plus (ou peu), tu ne boiras pas à 21h à cause de la 1/2 vie du baclofène


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34686
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 23 Février 2019, 15:34
Bonjour

Que deviens tu ?
Tout se passe bien ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Chrispy
  • Messages : 11
  • Inscrit : 07 Février 2019
  Lien vers ce message 25 Mars 2019, 0:37
Bonjour,

Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt. J'ai doucement augmenté les doses mais j'avais des rdv professionnels important ce mois-ci donc je ne suis pas allé trop vite pour éviter les effets secondaires et rester focus au plus possible.

Je suis aujourd'hui à 195mg - 200mg reparti comme ceci: 12h - 25mg, 14h - 87.5, 17h 87.5.

J'ai depuis 4 jours plus vraiment d'envie d'alcool. J'ai bu du cidre à 2% car j'aime le gout mais ni de bière et ni de vin mais je me demande si ce n'est pas une phase car au début du traitement à 125mg je n'avais pas bu pendant 9 jours.

J'ai l'impression d'avoir atteint ma dose d'indifférence mais je n'en suis pas sûr. J'ai vu mon médecin vendredi passé et elle m'a dit de rester à cette dose pour un mois et voir ce qu'il se passe.

Comment est-ce que vous vivez l'indifférence ? Est-ce quelque chose de certain que vous ressentez au plus profond ou est-ce que l'habitude de boire reste quelque chose qu'il faut essayer de traiter en TCC?

Depuis quelques jours j'ai l'impression d'avoir atteint l'indifférence mais j'ai peur que cela ne dure pas.

Aussi, j'ai pas mal de problèmes de sommeil. Le soir je suis super fatigué et limite je m'endors brusquement mais paradoxalement la nuit je me réveille souvent, j'ai l'impression de ne pas avoir de sommeil réparateur et je me lève très tôt même le weekend. Est-ce que vous avez eu des effets similaires ?


Chris
------------------------------------
200mg/j - 12h/25mg 14h/87.5mg 17h/87.5mg
Résultats: je pense avoir atteint l'indiférence mais à verifier dans le temps.
 
Avatar de Chrispy
  • Messages : 11
  • Inscrit : 07 Février 2019
  Lien vers ce message 07 Avril 2019, 22:40
Bonsoir,

Comme je l'ai écris précedement, j'ai atteint cette fameuse indiference à 195mg.

Je n'ai pas bu sans craving pendant 11jours ensuite j'ai été un weekend à Lille et on m'a vraiment fait du peer pressure pour boire ce soir là donc j'ai bu quelques bières. Depuis je n'ai rien bu et je n'ai pas de craving (8eme jours aujourd'hui c'est formidable).

J'ai deux petites questions:

Vaut-il mieux devenir abstinent ou non ? Comment gerez-vous cela pour ceux qui ne le sont pas ?

Et deuxiemement, la partie négative, j'ai ENORMEMENT de mal a dormir. Je passe des nuits horrible et ça a un impact sur mon travail. Au début je pensais à des apnées du sommeil mais finalement je ne pense pas que ce soit cela. J'ai essayé NASTENT et l'orthèse d'ONIRIS. Rien ne fonctionne. La seule chose qui fonctionne c'est du stilnox mais je ne veux pas en prendre souvent parce que je ne veux pas developer une autre addiction.

J'ai aussi testé 2 fois de prendre 10mg de baclo avant de dormir et j'ai l'impression que ça aide. Ma derniere prise est à 17h donc il se peut que j'ai un manque pendant la nuit ? Je vais continuer sur cette piste. Je retourne chez mon medecin mi-fin avril j'en discuterais avec mais je ne veux pas avaler encore pleins de medocs.

Donc en gros combien de temps faut-il rester à la dose d'indifference ? J'aimerais diminuer pour mieux dormir mais je pense qu'il est encore tot et j'ai peur que si je diminue la dose d'indifference augmente par la suite (j'ai lu ceci chez plusieurs personnes). C'est la première fois que je me sens libre de cette crasse et je ne veux pas tout rater.

Voila, un poste assez long, merci de m'avoir lu :)

Bonne soirée


Chris
------------------------------------
200mg/j - 12h/25mg 14h/87.5mg 17h/87.5mg
Résultats: je pense avoir atteint l'indiférence mais à verifier dans le temps.
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 349
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 07 Avril 2019, 23:51
Bonsoir Chris,

ton message est super. En plus il donne espoir à tous ceux qui se demandent si le baclofène marche, et comment, et à quel prix.

Moi, je ne suis pas encore à l'indifférence, mais j'ai carrément les insomnies. Donc je ne peux répondre à tes questions sur le baclofène, ou l'abstinence,etc.mais je peux te faire part de mon expérience des problèmes de sommeil.

Je fais des nuits de 4-5 heures maxi, alors que j'avais réussi à résoudre mes problèmes de sommeil avant le baclofène.

En même temps, pendant 20 ans, j'ai combattu les problèmes de sommeil, à coup de médocs. J''ai donc malheureusement l'expérience de la chose.Je vais essayer de faire court pour te résumer tout ça.


1. Les hypnotiques, genre stilnox, et en général les benzodiazépines (les anxiolytiques dont le nom se termine en "-pam" sont clairement addictifs, et à éviter si on peut. En même temps, personnellement, je n'ai jamais eu aucun effet de manque entre les périodes "avec" et les périodes "sans". MAis ça ne veut pas dire que c'est pas addictif.

2. Pour éviter ces trucs addictifs, chez moi le Théralène marche bien. Ce n'est pas addictif, mais ça reste un truc qui agit sur le cerveau, donc méfiance. Personnellement, même si ce n'est pas addictif, quand je n'en prends pas je ne dors plus... ;-). Mais c'est le seul effet de sevrage que je connaisse...

3. Il y a aussi l'atarax, qui ne marche pas chez moi, mais qui d'après ma psy marche hyper bien chez d'autres. Ce serait génétique : ça marche ou pas. A essayer, donc, si tu fais partie de ceux qui ont la chance d'y être sensibles.

4. Je crois que ces problèmes de sommeil, qu'ils soient dus au baclo ou non, ne sont pas à prendre à la légère : si tu es zombi pendant la journée, ça peut avoir des conséquences sur ton boulot, ta vie perso. Je crois que c'est très important de tout faire pour les résoudre.

5. En plus, le baclo est pervers : pendant la nuit il t'empêche de dormir, et dans la journée il te fait piquer du nez de manière complètement irrésistible ! Mais comme on est prêts à tout pour arrêter de boire, à juste titre, faut en passer par là.

6. Moi, j'ai décidé de me lâcher sur les benzos (je ne prends pas d'hypnotiques... pour l'instant...) le temps de résoudre mes problèmes d'alcool. Les problèmes d'addiction aux benzos n'ont rien à voir avec ceux d'addiction à l'alcool. Il y a au pire des protocoles de sevrage aux benzos qui marchent, prouvés par tout le corps médical. Rien à voir avec l'impuissance de tout le monde face à l'alcool. Et rien à voir avec les dégâts que l'alcool fait dans nos vies.

7. Donc : priorité au baclo, ET priorité au sommeil, par tous les moyens. Théralène, Atarax si ça marche, benzos sinon. Le théralène a cette particularité de ne pas être seulement un endormisseur (ce qu'est le stilnox, je crois), mais de permettre aussi d'éviter les réveils après quelques heures.

8. Pour moi, ne pas hésiter à augmenter carrément les doses de Théralène, ou d'Atarax si ça marche, ou même de benzos. Tout pour dormir : ce sera temporaire.

Concrètement, la discussion avec ton médecin, ce serait par ordre de priorité : je veux continuer à être indifférent à l'alcool, donc Baclo. Je veux dormir, donc Atarax, ou Théralène. Si ça ne marche pas, on essaie les benzos (et les hypnotiques éventuellement), etc.

Après, ce n'est que mon expérience (mais une expérience de 20 ans pour les problèmes de sommeil), et tu verras avec ton médecin.

D'expérience, face à des problèmes de sommeil, le réflexe des médecins c'est souvent benzos (hypnotiques ou non). Théralène et Atarax ne viennent pas toujours spontanément. Si c'est le cas avec toi, n'hésite pas à lui en parler. A poser les questions benzo ou non ? etc.
Pour info, moi le Théralène, c'est 15 mg, mais je suis monté sans problème à 80mg ou plus. C'est efficace chez moi, mais ça reste un psychotrope, càd que ça risque de te mettre à côté de tes pompes à heutes doses).

Voilà. Si tu veux des précisions, n'hésite pas.

Poir le reste, abstinence ou non, etc. J'ai lu plein de trucs mais ne l'ai pas vécu personnellement.


Et en tous cas, c'est super de lire dans ce que tu écris que le baclo marche; Ca sert beaucoup pour des gens comme moi qui sont encore dans l'alcool et ses conséquences.

Bonne fin de soirée.
 
Avatar de Nono73
  • Messages : 87
  • Inscrit : 26 Janvier 2018
  Lien vers ce message 08 Avril 2019, 15:53
Hello Chris,

Pour le sommeil je ne peux pas t'aider, je n'ai aucun problème de ce côté-là. Pour l'abstinence ou pas par contre je peux te donner mon vécu. Je suis indifférent depuis 2 mois à 215 gr. Les premières semaines boire un verre de bière ou de vin était impossible pour moi, ça me dégoûtait vraiment. Et ça ne me posait aucun problème, je n'éprouvait aucun manque ou besoin donc l'abstinence était une évidence. Aujourd'hui, je bois de temps en temps un verre, voire un deuxième par semaine mais sans aucune envie ou besoin, disons simplement pour "faire plaisir" ou pour ne pas devoir me justifier sur l'arrêt de ma consommation. Je sais que ça à l'air un peu stupide mais d'un autre côté ça ne me pousse aucunement à boire et mon indifférence est totale donc pourquoi pas ? J'ai commencé à diminuer mes prises depuis ce week-end, je suis à 200 gr et vais continuer à descendre par 10 gr tous les 15 jours, on verra ce que ça donnera mais à la moindre alerte je n'hésiterai pas à ré-augmenter.


Début du traitement : début juillet 2018, indifférence atteinte le 08/02/2019 à 215 mg
10H00-30 mg / 12H00-60 mg / 14H00-75 mg / 16H00-50 mg
Craving semaine +/- 16H00 / Craving WE +/- 11H00. Descente entamée (125 mg).
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34686
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 08 Avril 2019, 18:19
Bonjour

Bravo pour ton indifférence !
L'abstinence n'a rien d'obligatoire, le baclofène permet de boire
C'est donc à chacun de choisir ce qu'il veut faire ...

En faisant quand m^me attention à ce que la conso reste limitée sans effort et sans craving

Pour tes insomnies, tu peux en effet tenter de prendre 10mg au coucher

Et pour la diminution, il vaut quand m^me mieux attendre au moins un mois
Sauf si ça devient trop compliqué pour le sommeil


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Chrispy
  • Messages : 11
  • Inscrit : 07 Février 2019
  Lien vers ce message 08 Avril 2019, 21:08
Merci à tous pour vos conseils !

Bartleby, je vais parler de la théralène avec mon médecin, on verra ce qu'elle en pense. Merci pour tes conseils :)

Quand au fait de rester abstinent ou non, je pense que c'est ce qu'il y a de plus simple si on veut diminuer voir arreter le baclo (ce qui est mon cas car je ne veux pas rester sous baclo eternellement). Car si j'arrete completement et que je rebois un jour, je me vois mal reprendre 190mg le lendemain alors que j'avais arreté complet. Si je diminue et que je bois de temps en temps je pense qu'à terme, l'ancien circuit se reformera. Il va falloir que j'apprenne à gerer la pression sociale - j'ai deux enterrements de vie de garçon qui arrivent cet été ça va être difficile de me justifier mais il faudra bien..

@Sylvie: merci pour tes conseils et d'être aussi active sur ce forum!


Chris
------------------------------------
200mg/j - 12h/25mg 14h/87.5mg 17h/87.5mg
Résultats: je pense avoir atteint l'indiférence mais à verifier dans le temps.
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 349
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 08 Avril 2019, 22:31
Parle lui de l'atarax, aussi. Si tu fais partie de ceux qui y sont sensibles, ça peut être hyper efficace à très petite dose.
Sinon, moi, quand je me réveille à 3 heures du mat, après 2 ou 3 heures de sommeil, je prends deux ou trois anxiolytiques, et j'arrive souvent à me rendormir.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34686
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Avril 2019, 0:27
En général, quand on arrête le baclofène et que l'on rechute, c'est progressif
On ne replonge pas direct au premier verre

Si on accepte de voir très vite la réalité en face (l'alcool qui revient), on recommence le traitement et la machine se calme à dose relativement basse
Le danger, c'est d'être dans le déni, de tarder à réagir

Certains arrivent à boire de temps en temps sans que le circuit ne se reforme
Ca dépend des personnes et aussi sans doute de la fréquence des alcoolisations

Ne te mets pas la pression, tu verras le moment venu ce que tu veux faire


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Chrispy
  • Messages : 11
  • Inscrit : 07 Février 2019
  Lien vers ce message 07 Mai 2019, 21:58
Cela fait presque un mois depuis mon dernier post. Petite update par rapport à ma situation.

Je n'ai pas bu une seule goute d'alcool depuis ce weekend à Lille donc cela fait presque 40 jours. Plus d'un mois sans alcool c'est quelque chose que je n'aurais jamais imaginé pouvoir faire auparavant et surtout, sans souffrance. 2-3 jours sans alcool avant le baclofene aurait été d'une frustration immense.

Pour le moment je choisis l'abstinence. On verra par la suite. Je n'ai plus aucun craving. Il m'arrive d'avoir une petite envie quand je bois un verre avec des amis en soirée mais c'est plus une envie d'être comme tout le monde et clairement pas un craving. Une petite tristesse de me dire que je ne suis pas comme les autres et que j'ai moi, un problème avec l'alcool donc que je dois rester vigilant mais ce n'est pas une envie irrepressible comme avant. Et lorsque je suis tout seul, aucun craving d'alcool (alors que je buvais tous les soirs tout seul).

Je suis descendu de 195mg a 170mg car je dormais très mal. Je dors toujours moyen donc je ne suis pas sur que la baisse de dose a aider mais les craving ne sont pas revenus donc je reste a cette dose. Pour dormir je prend du trazodone 50mg, cela aide quand meme.

J'aimerais commencer à descendre doucement le baclofene progressivement voir ce que cela donne. Je vais demander à mon medecin quand j'irais à la fin du mois voir si ce n'est pas trop tot car cela fait un peu moins de 2 mois que j'ai atteins l'indifference.

Je commence un nouveau travail le premier juillet donc j'ai un peu peur de diminuer car j'ai des problemes d'anxiété aussi. Je n'ai pas l'impression que le baclofène m'aide pour cela mais vu que c'est aussi un anxiolitique on ne sait jamais..

Voilà, je tenais à vous donner des nouvelles.

Bonne soirée à tous!


Chris
------------------------------------
200mg/j - 12h/25mg 14h/87.5mg 17h/87.5mg
Résultats: je pense avoir atteint l'indiférence mais à verifier dans le temps.
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 61 ans
  • Messages : 10374
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 07 Mai 2019, 22:16
Hello Chris,

Maintenant que tu es indifférent, tu peux placer tes prises autrement et diminuer la pression du baclofène le soir en faisant ta dernière prise du côté de 15 ou 16 heures.

Tu peux expérimenter diverses solutions, tu finiras probablement par trouver une répartition qui nuira moins ton sommeil.

Bien à toi,
Pascal


Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Chrispy
  • Messages : 11
  • Inscrit : 07 Février 2019
  Lien vers ce message 31 Aout 2019, 12:33
Bonjour à tous,

Je viens juste donner un peu de nouvelles. Je n'ai toujours pas bu d'alcool et j'ai sur plusieurs semaines baisser la dose degressivement de baclofene. Cela fait une semaine que je n'en prend plus du tout et tout va bien.

Pour le moment pas de problème. J'aimerais bien boire un verre d'alcool aussi quand je sors avec des amis mais bon c'est sans réelle compulsion comme avant et je ne le fais pas par peur de rechuter.

Je vais continuer comme ça pour le moment. Mais ceux qui continue à boire moderament, vous continuez tous les jours une dose faible de baclo ou vous prenez par exemple 75-100mg le jour d'après ?


Chris
------------------------------------
200mg/j - 12h/25mg 14h/87.5mg 17h/87.5mg
Résultats: je pense avoir atteint l'indiférence mais à verifier dans le temps.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34686
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 02 Septembre 2019, 18:27
Bonjour

Tu es descendu quand m^me très vite ...
Le protocole "normal" c'est 10mg par mois

Et puis surtout, tu as arrêté le traitement
Dans ces conditions, vouloir boire est dangereux

Perso, je bois de temps en temps sans compulsion, mais je garde 40mg/j


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene