Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Binge Eating et Alcool

Mon expérience avec le Baclofène
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 13 Mai 2019, 7:21
Bonjour à tous, je m'appelle Jan. Je viens tout juste de m'inscrire sur le forum.

J'ai commencé le traitement il y a seulement 6 jours. J'ai complètement sous-estimé la brutalité des effets secondaires. Je n'y croyais pas, pour être honnête et vu tous les produits que je me suis mis dans le sang, je n'avais pas peur de cette petite pilule.

Le protocole que j'ai utilisé est le suivant.
- Jour 1: 3 * 10mg + alcool
- Jour 2: 3 * 10mg + alcool
Tout allait super bien. Mon anxiété maladive avait déjà totalement disparue (oui, en 2 jours !)
Par contre j'avais décidé de ne pas arrêter de boire (suite à mes lectures préliminaires sur internet et les vidéos). J'avais encore les cravings habituels.
- Jour 3: je décide de passer à 3* 20 mg (8h/12h/22h). Je ne m’étais jamais aussi bien senti de ma vie ! J’étais clairement en hypomanie. Jusqu’à 4 h du matin sur internet, je riais seul, une logorrhée, une clarté d'esprit incroyable. Un bien-être jamais ressenti. J'avais aussi bu 3 litres de bière.
jour 4 et 5 : 3* 20 mg, je ne suis pas sur. Mon état est resté le même. Clairement hypomaniaque. J'avais aussi bu 3L de bière. A 5 heures du matin je me force à aller au lit et je fini par m'endormir. Et là l'horreur a commencé. Je me suis réveillé le matin du jour 6 , en fait je ne sais même pas si j'ai rêvé ou si je l'ai vraiment vécu - dans un état de confusion absolue - et j'ai eu un énorme flash noir de 3 secondes pendant lesquelles j'ai vraiment cru que j’étais mort. Je vous laisse imaginer le flip ! Un peu plus tard, j'ai eu un 2ieme flash noir, le même mais moins fort. Je ne tenais plus debout. J’étais dans un état de confusion total (et c'est pas dû à la bière, croyez moi, j'ai l'habitude de boire cette quantité presque chaque jour depuis des décennies). C'est clairement l'effet du Baclofène.

J'ai eu de nombreux autres EI mais pas terrifiants. Comme par exemple, des petits éclairs devant les yeux, des flashs nerveux dans les mains. Des pertes d’équilibre. Des lâchés intempestifs de ma canette de bière qui me tombe des mains. Aussi une sorte de gout métallique à l’intérieur et aussi, mon urine a une odeur comparable à ce gout. Je présume que c'est l'odeur du médicament ?
Mais comme autres effets, une euphorie incroyable, une clarté d'esprit (réelle, pas comme quand on a bu et qu'on croit assurer. Là c’était réel !!) une perte totale d’appétit, et j'en passe.

Par contre la bonne nouvelle, aujourd'hui, pour la première fois depuis des années, je n'ai pas eu de cravings d'alcool à mes heures habituelles et pour la première fois depuis ... toujours, je n'ai pas pu finir mon assiette. Ce n'est jamais arrivé. Aussi mon appétit est drastiquement réduit ainsi que les compulsions qui ont disparu. C'est très clairement le Baclofène qui agit. Et là, se sont des Effets Très Désirables.

Ayant enfin retrouvé espoir quant à mes problèmes avec seulement 60mg par jour et seulement au bout de 6 jours (!!!) je suis vraiment plein d'espoir.

Par contre, et je comprends à la lecture du forum que j'ai augmenté beaucoup trop vite. Et aussi que mon seuil semble très très bas (ce qui me semble être une bonne nouvelle vu que les effets positifs sont déjà là ! MAIS je ne veux absolument pas revivre ce que j'ai vécu ce matin.

Je n'ai donc pris que 2 * 10 mg aujourd'hui et sans alcool (l'alcool était une grosse erreur il me semble), je n'avais de toute façon aucune envie de boire. Je suis même allé au bar et j'ai refusé, pas comme d'habitude quand je refuse une bière en serrant les dents, cette fois, je n'en avais absolument pas envie et on était pourtant au milieu de ma période d’alcoolisation habituelle dans l’après-midi. Je n'avais jamais ressenti une si sincère "indifférence à l'alcool" (le terme semble consacré dans la communauté). L’état hypomaniaque a totalement cessé malgré les 2*10 mg. Ainsi que tous les autres effets indésirables. Je n'ai que les bon effets (plus de cravings !). Je me doute bien que je peux pas en être sûr sur seulement une journée, mais ce matin s'est clairement passé quelque chose.

Donc je ne sais pas si je dois prendre plus de Baclo pour ne pas risquer des effets secondaires encore pires dus à la réduction brutale de 70mg à 20mg. (genre épilepsie, ou autre horreur. . Passer de 70 mg après 5 jours à 20 mg présente-t-il un risque important. Que me conseillez vous comme dosage dans ma situation ?

-----
Je vais donc suivre la préconisation de Sylvie:

"En effet, vous avez augmenté bien trop vite, d'où les confusions
Il est logique que les EI se soient calmés en diminuant le baclofène

Perso, je prendrais 40mg en tout, mais 20mg ne devraient pas présenter de danger
Je prendrais 40mg plus pour ne pas perdre le bénéfice du traitement que pour le risque qui est très faible

De toute façon, une fois cet incident passé, vous pourrez augmenter à nouveau si le craving revient : max 10mg tous les 3 jours ..."
-----

Donc le le dis clairement. Le Baclofène semble vraiment avoir des propriétés REMARQUABLES mais ne surtout pas sous estimer le risque lié à une mauvaise utilisation du produit.
Je ne suis pas près de l'oublier !
Jan
Message édité 4 fois, dernière édition par Jan - BakloTest, 13 Mai 2019, 14:15  
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 13 Mai 2019, 8:49
-7e Jour-

Je me suis donc réveillé après une très bonne nuit avec un sommeil profond. Juste un réveil un peu trop matinal à mon gout (5h30). Je ressens tout de même une légère fatigue, mais qui est due au fait qu'avec mon épisode hypomaniaque des jours 4 à 6, j'ai en fait très peu dormi depuis 4 jours. Mais je suis persuadé que ça va se régulariser. Par contre tous les effets indésirables ont disparu. Ouf ! C'est un énorme soulagement. Je suis curieux de voir si j'aurai des cravings et des compulsions alimentaires aujourd'hui. Pour l'instant, il est 9 h du matin, je n'ai absolument pas faim. En général je commence à avoir envie d'une première bière vers 11 heures et/ou je me goinfre à midi. Chez moi la bouffe fait disparaître les cravings d'alcool pour quelques heures. Mais souvent, au lieu de manger, je vais boire. De toute façon avec mon poids, les deux "stratégies" sont perdante-perdante.
Je vais donc passer à 40 mg par jour. Je vais essayer de faire ça en 4 prises en essayant le lisser la concentration plasmatique étant donné la courte demi-vie du produit.

Je compte rester le plus longtemps possible à 40mg. Mais les éventuels cravings dicteront ma conduite. Sauf que cette fois, j'utiliserai la progression proposée par Sylvie, et surtout pas plus.

Suspens donc.. :-)
(affaire à suivre...)
Message édité 1 fois, dernière édition par Jan - BakloTest, 13 Mai 2019, 8:50  
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 13 Mai 2019, 14:25
-7e jour- (suite)

Toujours pas le moindre craving avec l'alcool ! 2e jour sans craving et sans alcool. Normalement à cette heure ci je suis au bar. C'est miraculeux.
Et je ne prends que 40 mg depuis une semaine !
Si ça se confirme, aussi rapidement et à de si petites doses, je crois que je serai le chanceux de service. Si je peux rester toujours comme je suis en ce moment même, de nouvelles perspectives s'offrent à moi dans ma vie. J'ai l'impression de vivre un rêve.
Mais restons concentré, il est bien trop tôt pour crier victoire ! Ça semble trop beau pour être vrai.



(à suivre...)
Message édité 1 fois, dernière édition par Jan - BakloTest, 15 Mai 2019, 7:10  
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 13 Mai 2019, 16:49
Bon, après avoir lu le fichier Word "Extrait_posologie.pdf" sur les méthodes de dosage j'ai décidé d'opter pour la méthode de l’imprégnation. Car je bénéficie énormément de l'effet anxiolytique et ce, des la première prise de 10mg. L’anxiété qui a disparu c'est en soi déjà une immense victoire. Je me sens un autre homme. Même quand je prenais des anxiolytiques de type benzo il y a longtemps ça ne me faisait pas cet effet. La c'est radical. J'ai l'impression que le Baclo agit directement sur le récepteur cérébral qui posait problème chez moi. Qu'est ce que je voudrais que ce soit vrai !!!

Bon j'ai aussi téléchargé la feuille Excel avec le graphe de concentration sanguine en fonction des doses et je crois que je vais faire 4 prises de 10mg à 8h, 10h, 13h, 17h.
Je suis étonné qu'ainsi je ne dépasse jamais 15mg mais c'est vrai que la demi-vie est très courte.

Par contre je vais avoir un problème quand je terminerai mes boites à 10 mg car j'ai acheté surtout des boites de 25mg. Avant de commencer j’étais persuadé que je tomberai dans la catégorie des gens à qui il faut 300+ mg par jour (vu mon poids ...), donc j'ai tout acheté en 25mg et ils sont pas sécables. J'ai juste 3 boites à 10mg que j'avais achetées pour le début et aussi pour un éventuel atterrissage en douceur si ça ne marchait pas. ... ben apparemment non, il semble que je tombe dans la catégorie des 40 mg !!!
Ce serait bien la première fois que j'ai de la chance dans ma vie ...
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7522
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 13 Mai 2019, 17:12
J'ai eu cette chance aussi que le baclo ait sur moi un effet anxiolytique et même somnifère, voire antidépresseur (de façon moins nette).
En revanche, il m'aura fallu 300 mg pour mettre l'alcool KO.
Pour l'instant, je garde une dose de 80 mg, non pas comme rempart à l'alcool, mais pour ses autres bénéfices.

Rares sont ceux qui s'en tirent avec un si faible dosage tel le tien, mais il y en a.
Je connais une réussite à 30 mg.
Je te donnerai le lien si ça t'intéresse.

Par ailleurs, poids et dosage n'ont acun rapport, pas plus que l'âge, l'ancienneté de la dépendance ou le degré des alcools consommés.
Ici, c'est M. Baclo qui commande.
Il distribue ses effets indésirables et ses bénéfices à son gré, selon une logique qui nous est étrangère.
Le seul dénominateur commun pour la très grande majorité, c'est son efficacité.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 13 Mai 2019, 17:34
Intéressant, merci pour ce commentaire. Bon je ne veux pas crier victoire trop tôt mais depuis 2 jours, plus de craving, plus d’anxiété qui était permanence chez moi. C'est comme si une chape de plomb qui me recouvrait venait de disparaître. !! Mon cerveau semble enfin fonctionner normalement. Je suis sur un nuage. :-) :fsb2_smile:
Ça fait combien de temps que tu prends du baclo ?
Quand tu dis " je garde une dose de 80 mg, non pas comme rempart à l'alcool, mais pour ses autres bénéfices." Ça veut dire que même si tu arrêtais le baclo tu ne boirais plus ? C'est ça ?
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7522
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 13 Mai 2019, 18:31
Tu as raison de ne pas crier victoire tout de suite, même si je peux comprendre ton enthousiasme, car le baclo a sur beaucoup d'entre nous au départ un effet placebo plus ou moins prononcé.

Je prends du baclo depuis fin janvier 2014 mais mon parcours n'est pas représentatif d'un parcours "classique" car un tas d'évènements extérieurs sont venus me mettre des bâtons dans les roues.

Si j'arrêtais complètement le baclo, je ne sais pas ce qui pourrait se passer.
Là, à 80, je ne suis absolument pas tentée de consommer plus.
Il faut savoir aussi que je n'ai pas choisi l'abstinence.
Je consomme en moyenne 6 ou 7 UA par semaine avec la plupart du temps 6 jours sur 7 à 0 UA et de temps en temps plus selon les évènements conviviaux.
Lors de ces évènements, je consomme sans aucune restriction (apéro et vin) et sans jamais déraper.
Je suis à peu près certaine que je pourrais encore descendre sans risquer la rechute.
Arrêter complètement ? Aucune idée et ça ne me tracasse pas puisque je n'ai plus aucun effet indésirable lié au baclo mais que des bénéfices.

D'après ce que j'ai lu sur le forum depuis plus de 5 ans maintenant, j'ai pu constater que dans ce domaine, encore une fois toutes les cas de figures existent.
Certains stoppent le baclo et gardent une consommation résiduelle sans rechute alors que cette consommation résiduelle en fait replonger d'autres.
Par mesure de prudence, on a donc tendance à conseiller à ceux qui ne choisissent pas l'abstinence de conserver une dose de baclo dite "de confort".
Elle n'est peut-être pas nécessaire mais c'est vraiment un principe de précaution.
A priori, ceux qui choisissent l'abstinence (je parle bien d'un choix et non d'une contrainte), peuvent plus facilement passer au 0 baclo.

De plus, il y a deux sortes de consommation résiduelle.
Il y en a une qui est faible et quotidienne et une autre qui est plus forte mais plus exceptionnelle.
La consommation quotidienne pourrait être un risque plus élevé.
Mais là encore, rien n'est certain.

Cas de guérison à 30 mg : Fil de HCat.

J'ai bien connu l'hypomanie également.
Il me semble en avoir encore parfois quelques relents.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 13 Mai 2019, 19:07
Merci pour ces explications et le lien à 30mg. Je vais aller voir ça.
En ce qui me concerne, c'est clairement pas placebo. L'effet est mammouth! C'est clair que ça marche. et ca a marché pour l’anxiété des les 10 premiers mg ! même les benzo à haute doses ne me faisaient pas le dixième de cet effet sur l’anxiété. Là je suis complètement désinhibé. Tout est différent. Je suis une autre personne. C'est trop beau pour être vrai.
La question que je me pose est de savoir si ça va durer ou si il faudra augmenter les doses. Aujourd'hui j'ai pas pensé une seule fois à boire alors que normalement le craving commence vers 11h et et je vais systématiquement boire des bières. Mais là, RIEN ! Pas la moindre pensée.
Le Baclo semble hyper actif sur moi. J'ai vraiment cru mourir avec 60mg. J'ai eu un trou noir de 3 secondes, perte de conscience totale de tout sauf la pensée : "t'es mort !" (sérieux) Une panique totale. Le plus gros flip de ma vie. Le tout dans un état de confusion incroyable. Et je ne suis pas une petite nature. Plus jeune j'ai pris toutes les drogues possibles et imaginables, légales et illégales, aux plus fortes doses. Mais ce que j'ai vécu la nuit de mon 6e jour, avec seulement 60 mg c'est un truc de dingue. Je ne peux même pas imaginer prendre 150 mg. Je meure sur le champ. D'un autre cote je lis des messages comme quoi certains prennent 200 mg et n'ont pas d'EI ni d'effet! Ça me semble impossible. Et a nouveau, je ne suis pas une petite nature. Mais bien sur je comprends qu'on est tous inégaux face au Baclo.
Je peux me tromper bien sur, et il est trop tôt pour trancher, mais je pense que le Baclo chez moi vise pile-poil le neurotransmetteur qui est déficient et qui me cause tous mes problèmes (addiction, binge eating, anxiété, etc) et du coup, mon cerveau se met a fonctionner normalement, même avec des toutes petites doses. A suivre, on devrait être fixe bientôt car si je reste genre 10 jours comme ça, le doute ne sera plus permis. Le test suprême sera de voir si je peux boire une seule bière et m’arrêter là.
Cette molécule est véritablement impressionnante et fascinante, presque inquiétante.
Bon je pars lire ton lien sur la guérison à 30 mg !
Encore merci ! :-)
Message édité 2 fois, dernière édition par Jan - BakloTest, 14 Mai 2019, 8:53  
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 250
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 13 Mai 2019, 21:41
Bonsoir Jan,

Je trouve que ce qui t'arrive est effectivement impressionnant.

Tu sais, comme toi je lis beaucoup le forum, qui aide beaucoup. Pour ce qui concerne baclo, tous les concseils de posologie/répartition etc. sont résumés dans les différents brochures qui, je crois, se trouvent sur la page d'accueil : le guide, la FAQ, le "notre expérience" , etc. C'est riche d'enseignements, et ça permet de comprendre la plupart des conseils qu'on donne sur le forum. JE ne suis pas très doué pour les liens, mais je suis sûr que tu trouveras.

Je trouve que tu as bien fait de redescendre dans le dosage baclo. En ce qui me concerne, toutes les variations de quantité se font en accord avec mon médecin. Le seul truc que je m'autorise moi-même, c'est de petits changements dans la répartition. Je crois qu'il faut faire gaffe avec le baclo, surtout que les EI — l'hypomanie dans ton cas et dans le mien — peuvent être violents. Et certes, le patient doit être à l'écoute de lui-même, être dans une nouvelle relation avec son médecin s'il le peut, mais ne peut tout décider lui-même. C'est mon avis en tous cas.

Je me posais une question en te lisant sur tes dosages : c'est ce que t'avait prescrit ton médecin au départ, et si tu le revoyais pour parler de tout ça. Je me demandais aussi si tu avais des gens autour de toi pour te dire ce qu'ils pensent de ce qui t'arrive. Tu nous racontes ?

Bonne soirée à toi.
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 14 Mai 2019, 6:17
Bonjour Bartleby.
En fait après mon épisode de terreur j'ai contacté Sylvie du forum et c'est elle qui m'a conseillé le dosage actuel. De toute façon il était hors de question de rester à 60mg après l’énorme flip que je me suis pris. La question était de savoir si je passais à 20mg ou plus. Sylvie m'a recommandé 40mg.

Je n'ai pas de médecin. Automédication. J'ai découvert le Baclo par hasard sur internet. J'ai regardé toutes les vidéos que j'ai trouvées et j'ai décidé d'essayer.
 
Avatar de D-Day
  • Messages : 39
  • Inscrit : 14 Avril 2019
  Lien vers ce message 14 Mai 2019, 8:34
Bonjour Jan,

j'ai lu avec beaucoup d'attention ton baclodyssée qui est assez incroyable !
Je me pose une question : comment te procures-tu du baclofène si tu n'es pas suivi par un médecin ??? j'ai cru comprendre que tu vivais en Belgique dans la mesure où tu fais référence à des comprimés de 25 mg non sécables (qui, si je ne m'abuse, ne se vendent pas en France).

En tous cas, chapeau !!! tant mieux si l'efficacité a été aussi rapide.
Bon courage pour la suite
D-Day
 
Avatar de Nono73
  • Messages : 62
  • Inscrit : 26 Janvier 2018
  Lien vers ce message 14 Mai 2019, 8:36
En Belgique, les 25 mg sont sécables et uniquement sur ordonnance :fsb2_wink:


Début du traitement : début juillet 2018, indifférence atteinte le 08/02/2019 à 215 mg
10H00-30 mg / 12H00-60 mg / 14H00-75 mg / 16H00-50 mg
Craving semaine +/- 16H00 / Craving WE +/- 11H00
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 14 Mai 2019, 9:03
Je pense que c'est parce que je connais bien le pharmacien. Il me vend tout ce que je lui demande en principe.
Pas sur dans les autres pharmacies. Je préfère ne pas donner trop de précisions, sorry.
Message édité 1 fois, dernière édition par Jan - BakloTest, 14 Mai 2019, 9:04  
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 14 Mai 2019, 13:08
--- Jour 8 ---
J'ai super bien dormi. MAis malgré tout, grosse fatigue depuis ce matin.
J'ai pris 10mg à 8h + 10mg à 10h + 10 mg à 13h. Je prendrai la dernière dose à 17h
A part cette grosse fatigue qui doit être due à ces 4 derniers jours d'hypomanie sans dormir tout va super bien. Je sais que le Baclo induit de la fatigue comme EI mais je pense que c'est en partie du à mes insomnies passées. On verra dans les jours à suivre.
Le plus important : aucuns craving alcool et aucune compulsion alimentaire. Le rêve se poursuit !
Aucune envie de boire. Mais vraiment j'y ai pas pensé une seule fois aujourd'hui ! Normalement j'ai régulièrement des flashs dans la journée genre *cling-biere* très durs à ignorer. Le premier vers 11h. Mais là, rien ! L'alcool qui devenait obsessionnel est devenu un non-sujet.
Pourvu que ça dure !
Message édité 1 fois, dernière édition par Jan - BakloTest, 14 Mai 2019, 13:09  
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 250
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 14 Mai 2019, 14:03
Bonjour Jan,

C'est génial ce qui t'arrive !

Tiens nous au courant !

Je me disais aussi que tu n'avais pas répondu que partiellement à ma question : Ok, tu n'as pas vu de médecin, mais est-ce qu'il y a quelqu'un dans ton entourage qui peut te faire des "retours" sur ton hypomanie ? Je te demande ça, parce que dans ma propre hypomanie, c'était un critère hyper important je crois pour savoir où j'en étais, tellement c'est grisant, cette expérience !

En tous cas, moi, j'aimerais bien savoir !

A bientôt.
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 14 Mai 2019, 15:51
Non car je vis seul. Donc pas de retour direct d'un tiers de confiance.

Mais, j’étais parfaitement conscient de mon état hypomaniaque et parfaitement capable de le maîtriser. J’étais très désinhibé mais en totale maîtrise de mes actes et de mes paroles. Et ça me rendait réellement plus intelligent. C'est pas comme un délire ou comme quand t'es bourré et tu crois être le champion du monde et le lendemain tu te dis "... zut ... j'ai pas assuré, ça craint". Là je réalise que j’étais vraiment au top, avec de l'humour, une aisance d’élocution, etc. Et aussi je ne tenais plus en place, il me fallait faire des tas de choses sans arrêt, que je faisais super bien et avec grande précision d'ailleurs. J'ai même réussi à résoudre un problème technique avec une machine qui me tenait en échec depuis longtemps ! D'un seul coup, un éclair de génie et hop ! j'ai trouvé la solution :-)

Mais en réduisant la dose (a cause du gros flip qui a suivi cet état) l'hypomanie c'est tout de suite arrêté et là, en ce moment même, je sais que je suis revenu dans mon état "normal".
J'ai aucun doute à ce sujet.

Malgré l’évident bien-être ressenti pendant l'hypomanie, je ne chercherai pas à renouveler l’expérience car comme je l'ai déjà dit, la chute a été terrifiante.
Donc je ne ferai plus le con avec les doses ... et il est à noter que j'avais bu aussi. Je pense que le mélange baclo+alcool a eu un effet explosif chez moi.

Je reste donc à 40mg et peut-être même qu'à terme je réduirai à 30mg.

Je réalise que j'ai une chance incroyable si ça se confirme sur le long terme.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34252
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Mai 2019, 17:29
Bonjour

En fait, ce qui t'ai arrivé, montre que tu réagis +++ au traitement
Les 40mg/j peuvent très bien te suffire

La dose est vraiment personnelle, les EI aussi
Une fois qu'on l'a trouvé, il n'y a plus besoin d'augmenter
La tienne est donc quelque part entre 40 et 60mg/j

Tu as augmenté très vite, mais tu aurais pu avoir ce genre d'incident même en respectant le protocole
Sans doute de façon beaucoup moins violente

Ce qu'il faut que tu saches aussi, c'est que tu ne risquais pas de mourir
Le baclofène peut tuer si on s'endort au volant (il peut provoquer une sorte de narcolepsie), les autres EI sont réversibles en diminuant la dose

Le protocole normal est de rester quelques mois à sa dose efficace, puis de diminuer de 10mg par mois
Je pense que de toute façon, il te faudra à minima conserver 10mg/j pour l'anxiété


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 15 Mai 2019, 6:37
Merci de ces explications. Et encore merci pour l'autre jour :-)
Oui, après coup je réalise que je ne risquais pas de mourir pour de vrai. Mais sur le coup, la sensation a été si forte et si réaliste ... Mais ça va, je m'en suis remis. Même pas traumatisé :-)
J'ai à nouveau passé une nuit d'un sommeil profond et sans rêves. Par contre, depuis 2 jours je ressens une grande fatigue et la tête comme enfarinée. Et comme la fatigue est l'EI le plus fréquent je me dis que ça doit être du au Baclo car je n'ai plus de raisons d’être fatigué ayant bien dormi 2 nuits de suite. Donc j'ai une légère inquiétude. Est-ce que les effets secondaires disparaissent à terme à dosage constant ou après diminutions des doses lors de la "descente". Je pose la question car en ce qui me concerne, la marge de manœuvre à la baisse est plus que limitée ...
**MODIF: ohhh j'avais mal lu la fin de ton message. Descendre à 10mg ? en 2 prises de 5 alors ? car avec la 1/2 vie 4 heures ca ne couvrira pas la journée ... je comprends bien que cette descente sera éventuellement à faire à terme, pas tout de suite. Mais ça répond à ma question en fait
Message édité 3 fois, dernière édition par Jan - BakloTest, 15 Mai 2019, 6:49  
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 15 Mai 2019, 7:20
La feuille excel "PharmacoCinetique.xls" est vraiment géniale :-) Je la recommande à tout le monde. (elle se trouve dans la section "outils de l'association")
 
Avatar de Therena
  • Age : 52 ans
  • Messages : 809
  • Inscrit : 13 Mai 2018
  Lien vers ce message 15 Mai 2019, 9:15
Bonjour en fait il faudra diminuer de 10 mg par.mois et non passer à une prise de 10 mg.

Pour la fatigue, tu peux prendre des gélules de guarana que tu achètes en grande surface dans le rayon des compléments alimentaires.

Tu as la chance d'être indifférent à très bas dosage donc tu as beaucoup de chance.

A bientôt


Ce qui ne me tue pas me rend plus forte (Nietzsche)
Indifférence depuis le 7 février.
Dosage : 60 à 80 mg selon mon ressenti.
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 15 Mai 2019, 9:33
Oui j'ai bien compris qu'il fallait y aller très progressivement, surtout dans mon cas ... mais merci de le souligner.
OK pour le guarana. Je vais essayer. Merci :-)
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34252
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 15 Mai 2019, 11:24
En général, les EI diminuent à dose constante
Le cerveau s'habitue au baclofène ...

Les EI peuvent aussi céder en modifant les prises
Soit en en faisant davantage, soit en les espaçant

Te concernant et vu ta faible dose, il sera peut être plus prudent de ne diminuer que de 5mg par mois


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 15 Mai 2019, 13:21
Bien noté pour les 5mg. Et combien de temps après avoir atteint le niveau faut-il commencer la descente ?
---
Ici, une nouvelle journée sans craving ni compulsions alimentaires. Je reviens du bar ou j'ai absolument pas été tenté de boire. On m'a encore proposé une bière (c’était pour me remercier d'un service rendu) mais j'en avais absolument pas envie ... vraiment pas. La magie continue d’opérer ! :-)
Du coup j'ai pris un café et je me pose la question de savoir si par hasard le café pouvait être contre-indiqué ?
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34252
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 15 Mai 2019, 14:01
Non, le café n'est pas contre-indiqué
Il y a d'ailleurs très peu (voire aucune) contre-indication avec le baclofène
Il vaut simplement mieux éviter les médicaments qui endorment et l'alcool (durant le traitement) qui multiplie les effets indésirables

Une fois au seuil, il est conseillé de garder la dose efficace quelques mois, en gros 2 à 6 mois
Une fois guéri, on peut boire un peu d'alcool sans replonger
Et à la limite, je pense que tu devrais le faire, histoire de voir si ton craving est réactivé par la conso d'une bière
Ce qui te donnerait une indication sur ta dose seuil (40mg ou un peu plus)

Ceci dit, rien ne t'y oblige
Simplement si un jour de forte chaleur, tu as envie d'une bière fraiche (sans que cela soit par craving), tente l'expérience ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 16 Mai 2019, 7:31
Good morning la Baclosphère !

Et voilà que je commence déjà le 10e jour sous Baclofène. Hier à nouveau tout s'est bien passé. Aucune envie de boire et pas de compulsions alimentaires. C'est vraiment incroyable car normalement, plusieurs fois par jour j'avais l’irrésistible envie d'aller boire des bières. Plus rien ! Je n'y pense pas une seule fois dans la journée, aucun craving. Normalement c’était vers 11h et vers 17h. L'alcool est devenu un non-sujet dans ma vie. Si rapidement et avec une si petite dose que j'en reviens toujours pas. Et ça semble vraiment marcher, c'est clairement pas placebo. Bref c'est génial. Je ne parle même pas de l'effet sur l'anxiété généralisée, qui était surement à l'origine de mes problèmes. C'est vrai que pour moi l'alcool était un médicament, sans que je m'en rende vraiment compte mais je buvais pour atténuer les effets très pénibles de cette anxiété permanente. Je m'en rends compte aujourd'hui, alors que l’anxiété a disparu. Je peux clairement évaluer le changement. Bref, continuons l’expérience car il faut que ça marche aussi sur le long terme. Je n'aimerais pas que mon corps (cerveau) s'habitue au Baclo et qu'il cesse d’opérer.
Ah oui, j'allais oublier le plus important: les derniers EI commencent à s'estomper. La grosse fatigue que je ressentais (au point d'avoir du mal à garder les yeux ouverts devant l'ordinateur) et la tête enfarinée disparaissent. Il n'en reste presque plus rien !

Sinon j'ai une question: Etant donné que le Baclo a une durée de vie dans le corps d'environ 8 heures, quand je prends ma dernière prise à 17h ça veut dire que vers 1h du matin il ne reste presque plus rien dans mon sang. Et cette nuit, je me suis précisément réveillé vers 2 h du mat et je sentais (du moins j'avais l'impression) que l'effet anxiolytique était parti. Est-ce possible ? Si oui est ce que ça veut dire qu'il faudrait que je prenne ma dernière prise plus tard ? Ou que j'ajoute par exemple 5mg 2 heures avant d'aller me coucher ? Ou encore que je prenne mes derniers 10 g en 2 prises de 5mg, une à 17h et l'autre vers 20-22h ?

Pour l'instant je prends 40 mg : 10mg à 8h / 10mg à 10h / 10mg à 14h / 10 mg à 17h

Qu'en pensez vous ?
Message édité 1 fois, dernière édition par Jan - BakloTest, 16 Mai 2019, 7:35  
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34252
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 16 Mai 2019, 9:58
Bonjour

Ne t'inquiète pas, quand on a trouvé la bonne dose, c'est gagné
Les EI s'estompent (en général), l'efficacité reste ...

Pour les prises, en phase d'augmentation, il faut les placer suivant le craving
Dans ton cas, je t'aurais conseillé de faire 10h, 13h et 16h (dernière 1h avant le craving) pour un max d'efficacité
Si on fait autrement, ça marche aussi mais il faut plus de baclo
Ceci dit, tu es un cas particulier puisque tu réagis ++ et que tu avais une forte anxiété

Quand on atteint l'indifférence, on peut placer les prises comme on veut
En général, on en fait plus ou on les espace pour diminuer les EI résiduels

Te concernant, tu pourrais en effet placer une prise plus tard
Perso, je te conseille de tenter 10mg à 8h / 10mg à 12h / 10mg à 16h / 10 mg à 20h
Selon le résultat, tu pourras ajouter ou pas une prise de 5mg au coucher (à prendre sur une autre prise si tu ne veux pas augmenter la dose globale)


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 16 Mai 2019, 11:34
Super, merci Sylvie pour cette clarification. Je suis rassuré que l'effet, une fois atteint, est permanent. Je vais suivre ta recommandation pour lisser les doses.
Message édité 1 fois, dernière édition par Jan - BakloTest, 16 Mai 2019, 13:44  
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 16 Mai 2019, 17:59
Petite mise à jour de mon fil ...
Jour 10.
Une nouvelle journée sans craving, sans consommation et sans compulsion alimentaire s’achève. En plus, les effets secondaires ont pratiquement disparu ce soir.
En plus je suis allé au bar et un bon pote avec qui je bois souvent a insisté pour me payer une bière mais j'en avais vraiment pas envie ... aucune envie.
Et l'anxieté est partie pour de bon. Rien que ça me change la vie.
J'ai l'impression d’être dans un rêve. Il m'arrive de me dire "tu vas te réveiller et tu réaliseras avec effroi que ce n’était qu'un rêve".
Mais non :-)J'ai bien l'impression que c'est la réalité !
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34252
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 16 Mai 2019, 20:30
Ce n'est pas un rêve, le baclofène peut être très efficace
Tu as vraiment bien fait de tenter l'aventure !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 16 Mai 2019, 21:14
Je ne sais comment remercier les auteurs des vidéos/conférences que j'ai regardées et qui m'ont convaincu d'essayer le traitement ! Je leur dois beaucoup pour leurs efforts pour faire connaitre cette molécule magique malgré les efforts dans le sens opposé des lobbies et de l'institution médicale et pharmaceutique pour étouffer cette découverte majeure.

Donc merci bien sûr au Dr Olivier Ameisen (j'ai appris qu'il est décédé), mais aussi au Dr Beaurepaire, et aux auteurs et participants du très bon film "Les Effets Indésirables du Baclofène".
Je suis conscient que je dois beaucoup à toutes ces personnes.

Et bien sur merci à toi Sylvie pour ton accueil sur ce superbe forum et pour ton aide. Bref, merci à toute la communauté Baclofène !

Cette conférence a été déterminante en ce qui me concerne >
https://www.youtube.com/watch?v=6stqNhJmEfo

Et celle là:
https://www.youtube.com/watch?v=-wB4hDykYZI


Et ce très bon film:
https://www.youtube.com/watch?v=gRHsuJGG7Fk
Message édité 2 fois, dernière édition par Jan - BakloTest, 16 Mai 2019, 21:15  
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10191
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 16 Mai 2019, 22:02
Hello Jan !

Quand j'ai commencé à lire ton fil, je me suis dit qu'avec un tel prénom, il y avait de grandes chances que tu sois belge !

En tout cas, tu as rondement mené l'affaire.

La feuille excel "PharmacoCinetique.xls" est vraiment géniale :-) Je la recommande à tout le monde. (elle se trouve dans la section "outils de l'association")

Oui, tout-à-fait ! Et comme tu aimes les vidéos, en voilà une autre :



Pascal,
Belge de Tournai


Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 16 Mai 2019, 22:05
C'est dingue parce que je regarde à nouveau la conférence d'Olivier Ameisen et je me retrouve complètement dans ce qu'il dit a partir de 18:40

"Ce qui s'est produit de merveilleux, j'avais une sérénité, un bien être, quelque chose que je n'avais jamais connu, une détente physique. le Baclofene a change ma vie. Ce qui m'a intéressé dans le Baclofene c'est son effet myorelaxant. Et moi j'avais les muscles tendus tout le temps, nervosité, muscles tendus, et pour la première fois je me suis dit "c'est ça la relaxation". Et je me disais, si les muscles sont relaxés, peut-être que l’anxiété partira. Et en effet, l’anxiété est partie".

Ces mots résonnent tout particulièrement en moi car c'est EXACTEMENT ce que j'ai ressenti ! Exactement, mot pour mot et ce, dès le premier jour!

https://www.youtube.com/watch?v=-wB4hDykYZI
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 16 Mai 2019, 22:07
Merci PascAlbéric ! Je vais la regarder ton lien tout de suite après, quand j'aurai fini de revisioner la conf d'Olivier Ameisen que je regarde maintenant sous un jour nouveau.
:-)
 
Avatar de Kor...
  • Age : 34 ans
  • Messages : 49
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 16 Mai 2019, 22:37
:fsb2_1010 Brav :fsb2_aplos
Message édité 1 fois, dernière édition par Kor..., 16 Mai 2019, 23:09  

Sans la dépendance, la fête est plus folle...
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7522
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 17 Mai 2019, 1:26
Une idée folle ou peut-être stupide qui m'a traversé l'esprit cet aprèm...
Et si le baclo, ça fonctionnait aussi comme ça : un dosage assez fort dès le départ et sous haute surveillance (en hôpital) puis une légère diminution et enfin un maintien à un petit dosage.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 17 Mai 2019, 9:05
Comment savoir ? Mais à mon avis, il vaut mieux suivre le protocole d'augmentation lente des doses. Ça prend plus de temps mais ça marche aussi semble-t-il. Et ce qui m'est arrivé (le trou noir), je ne le souhaite à personne. C’était l'horreur absolue (quoique pas dangereux, j'en suis convaincu. Pas plus dangereux qu'un mauvais cauchemar). Donc +10mg tous les 3 jours me semble plus sur ;-) Et quand on boit depuis 20-30 ans voire plus, on n'est pas à 2 semaines près ...
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 17 Mai 2019, 13:44
Merci Kor ! :-)
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 17 Mai 2019, 17:31
Florence,je crois que j'ai trouvé la réponse à ta question et pourquoi ton idée ne marcherait pas. Dans un film sur le Baclo, le Dr Beaurepaire donne la réponse. Il dit:

"Le Baclo n'est pas actif à la même dose chez tout le monde. Chacun a sa dose ce qui est très curieux dans la pharmacopée. Et la dose est imprévisible donc il faut augmenter progressivement les doses jusqu’à l'indifférence à l'alcool".

Et oui, c'est logique. Prend mon exemple. Il semble que je réagis positivement à 40 mg/jour. D'autres vont avoir besoin de 100 mg, certains de 150 mg. Et si d'autres ont besoin de 300 mg, ce serait dommage de faire commencer tout le monde, y compris moi, à 300mg. Tu si tu prends un nouveau patient tu lui donnes combien ? Tu vois, y a pas de réponse possible vu que c'est imprevisible (le poids, la taille, rien ne semble expliquer la quantité necessaire). Donc en fait la seule solution est l'augmentation progressive des doses jusqu’à ce que chacun trouve son seuil.

Je serais quand même surpris que mon succès si rapide soit du au "choc" de monter de 0 à 3*10 puis 2 jours plus tard à 3*20. Surtout que pour la plupart des patients ça semble marcher nickel avec une augmentation progressive. Je crois que dans mon cas c'est tout simplement parce que je suis, par chance, très sensible à la molécule.

Comment ça se passe pour toi en ce moment ? C'est efficace ?
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 17 Mai 2019, 17:36
- Jour 11 -
Les jours se suivent et se ressemblent. Zéro craving zéro alcool. Anxiété en très forte baisse. Tout va toujours bien. Effets indésirables en forte diminution.
Rien à signaler.
Message édité 1 fois, dernière édition par Jan - BakloTest, 17 Mai 2019, 17:37  
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7522
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message Hier, 1:32
Oui Jan, je me doutais bien que mon idée ne tenait pas vraiment la route, mais depuis qu'elle m'était venue en tête, je ne parvenais pas à m'en débarrasser.
Le mieux, c'était donc de l'exprimer et qu'on puisse me la démonter.
Mais tu sais, je pense qu'il faut s'attendre à tout avec le baclo et qu'on n'est sans doute pas au bout de nos découvertes.
Par exemple, quand je suis arrivée ici, on ne savait pas que qu'une conso moindre entraînait des EI moindres et un une dose seuil plus faible.

"Je crois que dans mon cas c'est tout simplement parce que je suis, par chance, très sensible à la molécule."
C'est même à peu près certain.
Curieusement, j'ai été aussi très sensible à la molécule (de même que je suis très sensible à pas mal de médicaments, à tous les excitants et à tous les calmants ), puisque ma conso d'alcool a commencé à diminuer spectaculairement dès le troisième jour du traitement, mais il m'a fallu 300 mg pour atteindre mon objectif.

"Comment ça se passe pour toi en ce moment ? C'est efficace ?"
Rien de changé depuis mon post du 13 mai.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message Hier, 7:28
Par contre, il y a une chose que je ne comprends pas. Etant donné le succès du Baclofène, pourquoi les laboratoires ne fabriquent pas une formule à diffusion lente ? Ce serait parfait si on pouvait avoir le Baclo en une seule prise par jour. Ça permettrait d’éviter les pics et les creux plasmatiques. Ca faciliterait grandement l’épineuse question du dosage. Ce serait surement un énorme succès commercial, même pour un générique si bon marché. Et les coûts de développement ne sont peut être pas si importants ? Je suppose en tout cas...
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message Hier, 7:48
Florence, c'est impressionnant que tu puisses boire sans tomber dans l'excès. C'est le rêve de tous les alcooliques...
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 4349
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message Hier, 9:03
Par contre, il y a une chose que je ne comprends pas. Etant donné le succès du Baclofène, pourquoi les laboratoires ne fabriquent pas une formule à diffusion lente ? Ce serait parfait si on pouvait avoir le Baclo en une seule prise par jour. Ça permettrait d’éviter les pics et les creux plasmatiques. Ca faciliterait grandement l’épineuse question du dosage. Ce serait surement un énorme succès commercial, même pour un générique si bon marché. Et les coûts de développement ne sont peut être pas si importants ? Je suppose en tout cas...


Je le disais il y a deux ans...
Juste que... on dit que cela n'est pas possible... etc...

En vérité, histoire de brevets et de FRIC dans ce monde à la con.

Tout le monde sait qu'un baclo en Libération Prolongée serait super positif.
Enfin... nous sommes la chair à pâtée qui fait vivre dans le luxe, Jupiter, la Chine et les USA.

Haendel - Sarabande


Adhésion et don faits.

“Qui cherche la vérité de l’homme doit s’emparer de sa douleur”.
 
Avatar de Jan - BakloTest
  • Messages : 32
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message Hier, 10:15
Merci pour cette réponse Théo. Effectivement, le fric est souvent la cause de nos malheurs.
Bon, ne nous plaignons pas trop tout de même, le simple fait que le Baclo existe, même dans sa forme actuelle, est déjà un miracle en soi ! Outre le fait que je ne bois plus et ne pense plus à boire en permanence, je suis une autre personne. Car je buvais clairement à cause d'une anxiété généralisée. Cette saloperie d'alcool était le médicament depuis l'adolescence. Maintenant j'ai le Baclofène ! Quelle différence dans mon quotidien, dans mon travail, dans ma tête, dans mes rapports avec les autres.
Je suis une autre personne. Jamais je ne pourrai assez remercier les pionniers pour leur acharnement à faire connaitre le produit.
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 4349
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message Aujourd'hui, 11:17
Moi aussi je suis un angoissé +++++++++.
Le baclo m'a beaucoup apporté.

Mais là, c'est sur moi qu'il faut je travaille et mon entourage. Mon modus vivendi.

Je suis heureux pour toi :)

Eurovision 1977 Marie Myriam L'oiseau et l'enfant

Pour la honte de hier soir...


Adhésion et don faits.

“Qui cherche la vérité de l’homme doit s’emparer de sa douleur”.
 
Avatar de Kor...
  • Age : 34 ans
  • Messages : 49
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message Aujourd'hui, 11:30
J'adore... :fsb2_zik

COURAGE THEO...
Message édité 1 fois, dernière édition par Kor..., Aujourd'hui, 11:33  

Sans la dépendance, la fête est plus folle...
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene