Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Nouveau copain

Avatar de Nono73
  • Messages : 73
  • Inscrit : 26 Janvier 2018
  Lien vers ce message 03 Juin 2019, 13:55

Reprise du dernier message

Héhé D-Day, la délivrance est proche :fsb2_yes:


Début du traitement : début juillet 2018, indifférence atteinte le 08/02/2019 à 215 mg
10H00-30 mg / 12H00-60 mg / 14H00-75 mg / 16H00-50 mg
Craving semaine +/- 16H00 / Craving WE +/- 11H00
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 321
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 03 Juin 2019, 18:58
Bonsoir D-Day.

Encore bravo pour les discussions à ta tablée, entre tes potes. Effectivement, tu commences une petite carrière théâtrale :fsb2_wink:, même si la scène d'exposition est déjà un peu loin derrière toi :-)). Moi, je dirais plutôt acte II, non ? : les protagonistes sont là, ils se fritent, tout ça. Normalement, à l'acte IV, apparaît un événement/personnage décisif, mais on n'est pas obligés depuis très longtemps de suivre ces règles...

Bonne soirée à toi.
Message édité 1 fois, dernière édition par Bartleby, 03 Juin 2019, 18:59  
 
Avatar de Karolyn
  • Messages : 298
  • Inscrit : 30 Avril 2018
  Lien vers ce message 04 Juin 2019, 8:41
hello DDay,
Une pensée pour ce dimanche terrible. Il y en aura de moins en moins !


24cp - 8.00:4cp, 9.30:8cp, 11.00:12c
 
Avatar de polluxion
  • Messages : 38
  • Inscrit : 29 Mars 2019
  Lien vers ce message 06 Juin 2019, 7:16
Hello Day Day (lol),

Te lire dès le matin est enthousiasmant et donne la pêche. Tu es un antidote à la morosité et au moral dans les chaussettes! Et je suis tout ébaubie de ta manière décomplexée d'agir et d'écrire.

Et j'avoue que lire ton épisode avec la pharmacienne m'a fait sourire, moi qui ne sait jamais où me mettre lorsque je vais acheter le Balcon lol. Je me sens vraiment comme si je commettais un acte frauduleux sous les yeux de la police. Du grand banditisme. Je me demande même si je ne me sentirais pas plus à l'aise en achetant de la drogue à un dealer.... Parfois, je préfère disparaître ou être transparente. Bref, il y a encore du travail pour ne pas me sentir honteuse dans bon nombre de situations. En tous cas qu'à cela ne tienne, ta petite expérience m'a décomplexée et je me suis essayée à un petit exercice de dépassement de soi hier : je suis allée dans une nouvelle pharmacie! J'ai fièrement tendu mon ordonnance (collée car mouillée par une pluie qui avait séché) en disant que je venais chercher du baclo mais que l'ordonnance était collée )))))! Et bizarrement ce fut la victoire. Non seulement la pharmacienne ne m'a pas regardée comme une détraquée mais en plus elle a plaisanté avec moi! Comme quoi grâce à toi j'ai bravé une de mes peurs : celle du regard de l'autre. Alors grand grand MERCI :fsb2_wink:

Sinon je suis heureuse de constater que tu arrives au fil du temps à faire barrage à Toxipote. Parfois on se laisse embobiner. Mais parfois aussi on revient à la raison ). Et Toxipote t'a fait miroiter monts et merveilles pour mieux te duper. Sauf qu'il n'a pas su discerner ta force intérieure et au final c'est lui qui est piégé. Bien fait! Il a assez duré. Assez profité. Il est temps de le faire sortir. Et tu m'as l'air assez malin pour retourner la situation en ta faveur. Moi je parie sur Baclopote et ton intransigeance.

A très vite !
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7581
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 06 Juin 2019, 10:19
Je mise tout sans hésitation sur le même cheval que Polluxion !

Bravo à toi pour ta hardiesse Polluxion.
Tu dis : "il y a encore du travail pour ne pas me sentir honteuse".
Je crois que le gros travail qui reste à faire, ce n'est pas à toi de le faire mais aux autres, à tous ceux qui considèrent l'alcoolisme comme une tare ou comme un vice.
C'est eux qui sont dans l'erreur.
Il faut que les mentalités évoluent et ça, ça ne peut pas se faire du jour au lendemain.
Mais c'est en agissant comme tu le fais qu'on y arrivera peu à peu.
Pour caricaturer le truc, il nous faut montrer aux autres que ce n'est pas parce qu'on est alcoolique qu'on a forcément un gros nez rouge, qu'on tape sur nos enfants et qu'on raconte n'importe quoi.
Vaste projet en perspective !
Même si l'on sait qu'on ne connaîtra pas cette complète évolution des mentalités de notre vivant, ça ne nous empêche pas d'apporter notre petite pierre à l'édifice.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 06 Juin 2019, 10:56  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de polluxion
  • Messages : 38
  • Inscrit : 29 Mars 2019
  Lien vers ce message 06 Juin 2019, 12:23
Aujourd’hui, 75è anniversaire du débarquement, j'allume la tele ce midi et tombe sur la commémoration présentée par Trump :fsb2_devil:

Et là je ne peux que penser à toi. Les vieux hommes à qui ils rendent hommage et qui sont présents portent tous une casquette sur laquelle il est noté : D-Day survivor !

Toi aussi tu es un survivor! De la compagnie A (alcool). Toi aussi tu es en train de faire fuir l’ennemi (toxipote).

Bientôt toi aussi tu fêteras une commémoration joyeuse. C’est un peu j’en journée pour te dire que ta libération est proche ))).
Message édité 2 fois, dernière édition par polluxion, 06 Juin 2019, 12:37  
 
Avatar de pharmacien
  • Messages : 126
  • Inscrit : 09 Décembre 2012
  Lien vers ce message 07 Juin 2019, 15:50

- une préparatrice en pharma qui a fait les gros yeux quand je lui ai tendu l'ordonnance, et qui est allée alerter la pharmacienne dans l'arrière boutique! j'avais l'impression d'avoir commis un hold-up ! que des gyrophares rouges se mettaient à tournoyer et illuminer l'officine ! qu'une sirène assourdissante perçait les oreilles ! que la grille de sortie s'abaissait ! "on en tient un ! on en un tient ! on a un hérétique parmi nous " !. J'entends la réponse de la pharmacienne sur un ton nerveux :"je vais aller lui dire moi, je vais lui expliquer !!!". Elle sort, me regarde, je fais les gros yeux, sert la mâchoire (j'ai un physique et une tête qui peuvent marquer les esprits quand je fais le mec en colère), me reconnait (client depuis 19 ans)...me donne mes boites et n'ose rien me dire et basta. J'habite une petite ville et je me moque de ce peut penser cette pharmacienne ! rien à fout', c'est de ma vie dont il est question !
- j'en parle à mon médecin ! "si elle refuse au-delà des 80 mg, qu'elle m'appelle, je vais lui expliquer quel est son rôle par rapport à celui du prescripteur".
La messe est dite !


Aie aie aie... Réaction du médecin catastrophique. La meilleure solution pour éviter un refus de délivrance, c'est un médecin gentil, agréable, qui convainc le pharmacien de délivrer en lui fournissant des arguments scientifiques et médicaux. A l'inverse, un médecin méprisant qui "ordonne" une délivrance sans se justifier va donner envie au pharmacien d'activer son droit de véto.

On le voit au quotidien, les médecins qui prescrivent en "dehors des clous" mais argumentent avec bienveillance leurs prescriptions se heurtent à peu de refus de délivrance... Contrairement à ceux qui prennent le pharmacien de haut, qui se prennent une fois sur 2 un refus de délivrance.

La communication entre professionnels est à revoir...
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34370
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 07 Juin 2019, 16:36
La communication pharmaciens/patients aussi ...

Y en a un peu marre de subir le mépris ou les abus de pouvoir parce que l'on vient chercher du baclofène

Le pharmacien est certes en droit de refuser la délivrance, en vertu de l’article R. 4235-61 du CSP, lorsque l’intérêt de la santé du patient lui paraît l’exiger, il doit en justifier les raisons et non activer son droit de véto au détriment du patient
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 07 Juin 2019, 16:47  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de julieM
  • Age : 35 ans
  • Messages : 713
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 10 Juin 2019, 14:45
Bonjour D-Day,

Je suis silencieusement les aventures de Baclopote et Toxipote et les dernières nouvelles sont très encourageantes.

Qu'en est-il du prochain acte de la pièce de théâtre?

A bientôt


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Montée jusqu'à 240mg sans succès... descente pour retrouver l'indifférence... Actuellement 160mg : 30mg à 8h, 30mg à 10h, 40mg à 12h, 40mg à 14h et 20mg à 16h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien
 
Avatar de D-Day
  • Messages : 53
  • Inscrit : 14 Avril 2019
  Lien vers ce message 11 Juin 2019, 9:08
Bonjour tout le monde,

j'ai été dans l'obligation de m'absenter un petit moment, mais comme l'a très bien perçu Polluxion, jeudi 6 juin c'était ma fête ! alors je suis parti (en rêveries) sur les plages de Normandie me rappeler ce qu' avait été le D-Day et du combat qu'il a fallu mener vers la Libération. L'analogie était trop belle pour que je passe à côté.

Merci, pour les messages que vous m'avez laissés : je vais reprendre mes lectures et tâcher d'intervenir sur vos fils car c'est essentiel que l'on se soutienne et ce site en cela, en plus des conseils pratiques qu'il nous apporte, nous permet de ne pas se sentir seul face à nos luttes internes.
On pourrait penser qu'en scénarisant mon combat avec mes « potes », je prends le sujet à la légère, mais il n'en est rien, ils sont les composants de ce qui me constitue en tant qu'un tout. Le combat est réel, et c'est objectivement de cette façon-là que je ressens la situation. Je ne me vois pas faire un procès à charge contre Toxipote alors qu'il a été là pour moi et que c'est moi qui lui ai ouvert mes portes, fenêtres, vasistas, chatière...En plus ma Toxipotisation n'a jamais été pour moi un moyen de fuir une détresse, une plaie, un choc émotionnel que j'aurais vécu par le passé (comme je peux le lire dans vos vécus bien plus compliqués que le mien)ou des problèmes de boulot. C'était plutôt le compagnon idéal, agréable qui me permettait de sublimer les bons moments de la vie agissant comme un accélérateur de plaisir.
Mais le fait est là, il est devenu bien trop envahissant, finissant par occuper une trop grande partie de mon espace (sans compter les dégâts potentiels qu'il me fait courir).

Alors quid de cette semaine ??? : Baclopote à 110 mg, toujours sur une seule prise à 16 h 30. Des petites victoires (et je ne me force qu'à regarder qu'elles) et des échecs (une toxipotisation à outrance certains soirs mais toujours sans en ressentir les effets qui me charmaient précédemment). Alors c'est là que le bât blesse : je ne joue pas bien mon rôle de metteur en scène. Baclopote fait son boulot, c'est indéniable, mais si je veux qu'il remporte un Oscar, il va falloir que je l'aide dans sa tâche et que je le coache mieux.Toxipote doit se contenter du second rôle, mais il résiste et cherche par moment à se mettre toujours sur le devant de la scène.
Par contre, une chose que je perçois comme très positive, c'est qu'il y a quelques années mes premières pensées au réveil étaient le bon verre de Toxipote que je retrouverai le soir. L'image s'imposait à moi, mais pas le besoin. Avec un travail d'introspection avec mon médecin, l'image s'est peu à peu estompée et à fini par disparaître. Dans le même temps, j'avais mis fin à ces consommations sur la pause méridienne, je pensais que cela allait être insurmontable, cela n'a pas été le cas. Il ne me reste plus que ces consommations vespérales.
Alors où est le positif là-dedans ? Et bien ma première pensée du matin depuis 10 jours, c'est Baclopote avec sa tête de premier de la classe blanche comme un ange et son costume étriqué surmonté de sa cape rouge ! C'est lui que je vois en premier, et j'attends avec impatience le moment de la journée où va débuter cette nouvelle romance.

Bref ! Bref ! Bref ! pour reprendre une Raffarinade : « Notre route est droite, mais la pente est forte ». Et mon dieu qu'elle est raide.

D-Day
 
Avatar de D-Day
  • Messages : 53
  • Inscrit : 14 Avril 2019
  Lien vers ce message 11 Juin 2019, 9:22
Chères Polluxion et Florence :

je vous rejoins dans ce que vous dites ! ras-le-bol de ces gens qui sont atteints d'une maladie qu'est la "Normopathie" et qui à ce titre nous toise du regard avec une certaine supériorité. Tant mieux pour eux si ils rentrent dans le cadre de la "normalité" qui n'est que subjective.

Alors Pharmacien, je rebondis sur ce que tu dis : je pense que mon médecin m'a tenu ce discours là pour me rassurer mais je le crois bien plus fin que cela. De toute façon mon prochain rendez-vous chez wonder-pharmawoman ce sera jeudi et j'aurai tout le loisir d'apprécier sa réaction, mais elle ne me fera pas baisser les yeux (et je penserai fortement à toi à ce moment là Polluxion).
En cela Sylvie a raison : les relations ne sont pas toujours saines entre pharmaciens et nous. Est-ce qu'ils nous perçoivent comme des patients ou comme des clients ? si je dois être perçu comme un patient alors le pharmacien ne doit pas avoir de regards désapprobateurs voire culpabilisants. Si je suis perçu comme un client, c'est que son objectif premier correspond à une logique financière, alors je changerai de crémerie.

Merci JulieM pour ta participation active, j'ai lu depuis que je me suis inscrit ton parcours (en oblique), je vais avoir quelques jours de repos, je vais donc avoir le temps et le plaisir d'intervenir sur vos fils comme vous le faites sur le mien.

Merci pour vos contributions à tous et toutes.
D-Day
Message édité 3 fois, dernière édition par D-Day, 11 Juin 2019, 19:06  
 
Avatar de D-Day
  • Messages : 53
  • Inscrit : 14 Avril 2019
  Lien vers ce message 11 Juin 2019, 9:25
Dernier message, mais plus technique.

Est-ce que vous pensez que je reste encore sur une seule prise massive ou est-ce que j'aurai un intérêt à lisser mes prises pour plus d'efficacité ?
Que me conseillerais-tu Sylvie (d'ailleurs je te souhaite un bon anniversaire et te remercie pour tes interventions nettes, précises et redoutables sur nos fils)?

Go !!! je pars bosser
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34370
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Juin 2019, 20:23
Perso, je ferais 2 prises 14h30 et 16h30
Mais c'est vraiment au feeling, les 2 stratégies sont possibles ...

Et merci pour mon anniversaire, c'est gentil !
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 11 Juin 2019, 20:23  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de kobouser
  • Age : 39 ans
  • Messages : 160
  • Inscrit : 01 Mai 2018
  Lien vers ce message Hier, 20:27
Salut D-Day,

Je rejoins l'avis de Sylvie.

Avec le recul j'aurais fait une prise unique comme toi jusqu'à l'indifférence.
C'est ce que je fais depuis plusieurs mois maintenant.

À+


#BaclofèneILoveIt
04/05/2018 début du traitement à 15mg
18/06/2018 dernière montée à 120mg / arrêt consommation d'alcool
20/01/2019 première descente à 110mg en prise unique le soir
20/04/2019 100mg
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene