Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Accompagné son conjoint sous baclofene

Avatar de Poiuy
  • Age : 41 ans
  • Messages : 6
  • Inscrit : 14 Juin 2019
  Lien vers ce message 08 Juillet 2019, 14:33
Bonjour à tous,

Mon conjoint est sous baclofene depuis 2 mois.
Les ES sont impressionnants et quelques fois m'inquiète vraiment.
Capable de dormir que quelques heures depuis le début du traitement, avec une
Suractivité impressionnante !!!
Vivre à ses côtés et quelques fois insupportable.
Es ce que quelqu'un et dans mon cas?
Merci
 
Avatar de D-Day
  • Messages : 82
  • Inscrit : 14 Avril 2019
  Lien vers ce message 08 Juillet 2019, 16:30
Bonjour Poiuy,

quels sont les autres ES que connait ton mari ? et à quel dosage est-il ?
Pourquoi dis-tu que vivre à ses côtés est "qq fois insupportable" ? A-t-il été toujours un peu compliqué à vivre ou est-ce que tu as l'impression que le baclo a totalement modifié sa façon d'être ?

Bon courage
D-Day
 
Avatar de Poiuy
  • Age : 41 ans
  • Messages : 6
  • Inscrit : 14 Juin 2019
  Lien vers ce message 08 Juillet 2019, 17:16
Bonjour D day,

Merci de me répondre.
Mon copain est à 200 mg/jr depuis 3 jrs
À chaque augmentation il est hyperactif et n'arrive pas à se calmer.
Quand il dort on a l'impression qu' il est mourant ( ca me stress complètement)
Il n'est pas encore indifférent, et rien que de penser qu'il faut qu'il augmente me terrorise.
Es ce que l'hyper activité ce calme au cours du temps ? Même à forte dose?
Je dit que c'est insupportable parce que , le fait qu'il ne dorme jamais et travaille comme un fou me fait très peur pour sa santé.
Sa façon d'être à changer, mais beaucoup plus confortable que avec l'alcool.Depuis le baclofene c'est pour moi une nouvelle vie .
Bien plus enrichissante qu'avant.
Cordialement


Bonjour Poiuy,

quels sont les autres ES que connait ton mari ? et à quel dosage est-il ?
Pourquoi dis-tu que vivre à ses côtés est "qq fois insupportable" ? A-t-il été toujours un peu compliqué à vivre ou est-ce que tu as l'impression que le baclo a totalement modifié sa façon d'être ?

Bon courage
D-Day
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7607
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 08 Juillet 2019, 18:50
Bonjour Poiuy.

L'hyperactivité de ton conjoint peut être due au baclofène.
En effet, celui-ci provoque parfois des virages hypomaniaques.
Cet effet indésirable (bien que souvent agréable pour la personne à qui ça arrive) est à surveiller car il peut mener tout droit à l'hôpital psychiatrique si l'on n'y prend pas garde.
Il faut surtout veiller à dormir et manger suffisamment.
Si besoin, il est possible de diminuer temporairement le dosage de baclo afin de supprimer ce trouble qui est dans tous les cas réversible.

Si tu veux plus de renseignements sur cette hypomanie, n'hésite pas à nous demander.
J'ai fait moi-même plusieurs virages hypomaniaques et je suis loin d'être la seule dans ce cas ici.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Milantrimini
  • Age : 31 ans
  • Messages : 76
  • Inscrit : 07 Juin 2019
  Lien vers ce message 08 Juillet 2019, 19:02
:fsb2_yes:
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34485
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 08 Juillet 2019, 21:49
Bonsoir

Attention quand même, il pourrait faire un virage maniaque, un truc pas cool
Comment fait il ses prises et à quelle heure commence son craving ?
Il y a peut être moyen de prendre moins de baclofène pour le m^me effet positif


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Poiuy
  • Age : 41 ans
  • Messages : 6
  • Inscrit : 14 Juin 2019
  Lien vers ce message 09 Juillet 2019, 8:47
Merci Corinne et Sylvie,

Mon copain est sur le forum ses prise sont en fonction de ses craving mais il prend 90 à 15hr et depuis il super actif après et ne dort toujours pas. Son état lui convient, mais avec un regard extérieur je penses que c'est trop.....
Pourriez vous me dire à quel hauteur ça devient inquiétant.
À savoir que je l'ai déjà vu complètement fou après un prise très importante. Cet incident m'a beaucoup marqué , et continue de m'inquiéter.
Je comprends combien j'ai de la chance de ne pas être alcoolo dépendante, et je comprends aussi son impatience .
Merci à tous.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34485
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Juillet 2019, 9:37
C'est inquiétant quand la personne n'est pas dans son état normal et ne s'en aperçoit pas
Ce que tu décris me parait inquiétant
De plus, il faut arriver à dormir à minima
Il faudrait diminuer un peu, à vouloir aller trop vite, il peut se planter ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Poiuy
  • Age : 41 ans
  • Messages : 6
  • Inscrit : 14 Juin 2019
  Lien vers ce message 09 Juillet 2019, 11:13
Je ne sais pas comment envoyé des messages personnel.
J'en ai écrit 2 mais impossible de savoir si ca était bien envoyé ?
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34485
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Juillet 2019, 11:25
Je n'ai rien reçu

En fait soit tu fais répondre au message privé que je t'ai envoyé
Soit tu cliques sur mon profil et tu contacter par message privé


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7607
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 09 Juillet 2019, 12:55
Si ton copain traverse une période hypomaniaque, ce qu'il faut surveiller, c'est qu'il ne prenne pas de décision importante à ce moment-là.

Pour t'éclairer un peu sur cette hypomanie, voilà ce que je ressentais moi-même lors de mes virages hypomaniaques.
J'avais mille choses à faire, quitte à ne pas dormir ou à ne pas manger, et ce, sans être fatiguée et sans avoir faim.
J'ai ainsi fait des choses que je repoussais sans cesse depuis parfois plusieurs mois et j'étais très efficace et rapide dans mon travail.
Ça, c'est vraiment le côté positif du truc.
Aussi, j'avais envie d'aider tout le monde et je m'en sentais capable, ce qui n'était pas forcément le cas.
L'hypomanie nous donne effectivement un sentiment de toute puissance.
De plus, on se sent aussi très lucide par rapport à plein de choses qu'on ne comprenait pas auparavant, comme si tout d'un coup, on arrivait à assembler les pièces d'un puzzle très naturellement, avec beaucoup de facilité.
Ça, je pense que ce n'est pas qu'une illusion mais c'est sans doute exagéré et quand l'hypomanie s'en va, on risque de tomber de haut.

Dans ton cas, l'avantage c'est que vous êtes deux.
L'hypomanie est plus dangereuse lorsqu'on est tout seul car on n'a personne pour nous remettre un peu les pieds sur terre.
Bref, je te conseille d'insister auprès de ton copain sur le fait qu'il faut qu'il t'écoute, qu'il tienne compte de tes mises en garde.

Sinon, tu dis : "Mon copain est sur le forum"
Il a ouvert un fil de discussion ?
Si oui, est-ce que ce serait indiscret de te demander lequel ?


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34485
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Juillet 2019, 13:04
Florence : J'ai fait n'importe quoi


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Poiuy
  • Age : 41 ans
  • Messages : 6
  • Inscrit : 14 Juin 2019
  Lien vers ce message 09 Juillet 2019, 13:36
Mon copain est alwe, ton message est exactement, à la lettre près de ce qui'il ce passe!!!!
En le lisant il va peut être réagir, merci pour tout ça, je me sentais un peu perdu et très inquiète !!!
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7607
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 10 Juillet 2019, 0:32
Ah ok.
Merci Sylvie et Poiuy.
Il va falloir que je relise le fil d'Alwe en faisant plus attention alors parce que je n'avais pas repéré d'hypomanie chez lui.
Mais c'est possible que ce soit ça, juste que ça ne saute pas aux yeux comme chez certains.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7607
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 10 Juillet 2019, 0:57
Je viens de relire vite fait le fil d'Alwe et j'ai effectivement trouvé quelque chose qui aurait pu me mettre la puce à l'oreille, pour cette histoire d'hypomanie, mais seulement dans son premier post :
|...]Mes premiers symptômes étaient l'euphorie. Rapidement je me suis senti poussée des ailes. Je travailler la journée et le soir après le travail week-end inclus,je me croyais être un surhomme.[...]

En fait, je n'avais pas pensé à l'hypomanie car comme Alwe était nouveau, j'ai pensé qu'il venait juste de commencer le traitement et ce trouble survient surtout avec un fort dosage de baclo.
Mais d'une part, même s'il était nouveau sur le forum, il avait déjà commencé son traitement depuis un bon moment et avait déjà pris des doses assez importantes, et d'autre part, même si c'est beaucoup plus rare, un petit dosage peut parfois provoquer cet hypomanie.
On vient d'en avoir un cas y a pas longtemps.

Je ne pense pas qu'il faille que vous vous inquiétiez outre mesure puisque tu es là Poiuy, un peu comme un garde-fou, pour l'aider à discerner ce qui est raisonnable ou non.
Et puis à partir du moment où l'on connaît ce trouble, où l'on a conscience de l'avoir, c'est beaucoup plus facile à gérer et nettement moins dangereux.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Poiuy
  • Age : 41 ans
  • Messages : 6
  • Inscrit : 14 Juin 2019
  Lien vers ce message 10 Juillet 2019, 23:07
Merci Florence pour ton aide,
Je suis un peu plus sereine, mais je veille de près....
Juste une petite question :
Penses tu que le retour de craving assez violent sont due à la baisse de baclo?
Et aussi, es t'il mieux de lutter en permanence ( donc frustration) pour ne pas boire ? Ou bien relâché un peu et s'autoriser
1 ou 2 bière dans la mesure du raisonnable ?
Bonne soirée à tous
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7607
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 11 Juillet 2019, 0:38
Pour le retour de craving, aucune idée, mais ça me semble tout à fait possible.

Quant à ta deuxième question, je peux te répondre sans aucune hésitation que perso, j'ai toujours préféré me lâcher "raisonnablement" plutôt que d'être sans cesse dans la lutte et dans la frustration qui n'auraient fait qu'accentuer mon craving en faisant de l'alcool une véritable obsession 24h/24.
Mais ça, c'est mon propre fonctionnement et pour certaines personnes, c'est plus facile de ne pas commencer à consommer que de limiter sa consommation.
Je ne me suis jamais fixé de grands objectifs quant à ma consommation.
Ce que je visais, c'était boire de moins en moins, à mon rythme.
Ce qui comptait pour moi, c'était progresser (ou à défaut stagner), mais éviter à tout prix le retour de plus fortes consommations car c'est ça qui provoque (toujours pour moi) le découragement.
Mais ça, ça nécessite de la patience.
J'ai la chance d'être quelqu'un de très patient mais je peux comprendre qu'on ne le soit pas autant.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 11 Juillet 2019, 0:39  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene