Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Ciblage

Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 57 ans
  • Messages : 2087
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 20 Janvier 2019, 22:25

Reprise du dernier message

Si tu t'alcoolise au boulot, ça va se savoir. Je parle d'expérience. Me suis fait harponner plusieurs fois avec ça par mon directeur.


50 8h, 37,5 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 21 Janvier 2019, 13:01
maintenant, ça se sait en tout cas....et je dirais même, ça m'étonne même qu'on ne m'ait jamais rien dit avant depuis tout ce temps

pas de conso hier (mais dur...), moins de pensée à midi mais une volonté forte de tenir ces put** de 5 jours mini de sevrage physique. pas simple seul mais...
Message édité 1 fois, dernière édition par talis, 21 Janvier 2019, 13:02  

début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 4378
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 21 Janvier 2019, 13:41
Au boulot tout dépend ton boulot et le statut...
Mais l'alcooltest, s'il est dans le règlement interne, tu vas pas y échapper s'ils veulent te virer...
Tu as assez en benzo pour ton sevrage ??
Et pour le baclo ? tu penses en avoir plus que 160 ?


Adhésion et don faits.

“Qui cherche la vérité de l’homme doit s’emparer de sa douleur”.
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 22 Janvier 2019, 12:00
question benzo, ça devrait aller et je revois mon doc cet après midi en plus

peu de risque d'alcootest, de la aprt de mon employeur, jamais vu en 20 ans mais pour autant, je n'en suis pas fier. que ça se sache, ne me dérange plus, j'assume pleinement

pas de conso hier, (encore qq EI de tremblements donc doublement des anxio)
des pensées/envie de 5 min

disons qu'à moitié de sevrage physique, les ES ont disparu. finalement, avoir pris des congés seul ne semblent pas (pour l'instant) avoir été stupide. et j'essaye de me remettre d’aplomb moralement

je ne fais pas le malin, loin de là, mais alors loin de là, juste un bilan de "mi-mandat"...
Message édité 3 fois, dernière édition par talis, 22 Janvier 2019, 12:17  

début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2522
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 22 Janvier 2019, 12:41
Coucou Talis,

Tu vas y arriver, c'est super que tu sois si motivé.
Plus que 2/3 petits jours pour le "physique".
J'espère que tu vas pouvoir avancer à nouveau avec ton médecin.

On est avec toi !

Pour ton travail, tu as raison de passer outre, tant que ça ne te porte pas préjudice.
Les autres aussi ont des petits secrets... :fsb2_godgrace:

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34597
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 22 Janvier 2019, 13:10
De tout coeur avec toi, bravo pour ta démarche !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 23 Janvier 2019, 10:22
merci Sylvie
en tout cas, je tiens bon...
je prends deux anxio le midi au cas où...et surtout plus d'ES du tout, donc, ça attire moins vers le produit pr les calmer...


début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 49 ans
  • Messages : 26349
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 23 Janvier 2019, 19:08
Pour le boulot, tout est relatif, il ne te convient pas de toutes manières...

Bravo pour ton sevrage physique !!! oui un anxio c'est très bien pour t'aider

Continue ainsi, ça te fera du bien

Quelle répartition fais-tu pour le moment ?


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 24 Janvier 2019, 8:23
ah, c'est sur...sauve qui peut pour le boulot. je suis en train de réfléchir à la suite justement pendant cette semaine de repos

hier soir, bon resto prévu de longue date, avec mon amie la plus proche, très au fait de toutes mes pérégrinations baclofène et de maladie, on a pris 3 verres de vin "convenus". donc, pas de craving oui craquage.

je n'avais eu aucune envie de la journée, et je n'avais pas non plus prévu de boire le soir. c'est venu comme ça "naturellement"...ou par habitude ?? (là, je n'ai pas la réponse)

car aucune envie mais aucune envie, voir même pensée ce jour !
c'est venu un peu tôt mais je ne considérais pas cela comme un test du tout

cependant, ce matin, au réveil, ma première pensée n'a pas été de boire. ce n'est en aucun cas une victoire du tout. juste un constat.

l'objectif est toujours de continuer le 0 alcool. ce n'était pas du tout un test
Message édité 1 fois, dernière édition par talis, 24 Janvier 2019, 8:28  

début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 4378
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 24 Janvier 2019, 9:42
Ferais-tu partie de ceux que la baisse du baclo permet de retrouver son seuil ?
Le resto, c'est vrt très tentant. Mais super pour le lendemain matin.

Te focalise pas sur le 0 alcool; même si tu sais qu'en ce moment, ça favoriserait bien le baclofène.


Adhésion et don faits.

“Qui cherche la vérité de l’homme doit s’emparer de sa douleur”.
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 57 ans
  • Messages : 2087
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 24 Janvier 2019, 13:52
Je vois que tu es redescendu à 100mg. Pourquoi as-tu descendu ?


50 8h, 37,5 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 25 Janvier 2019, 10:14
pour mieux remonter en ayant eu cette période de jeûne... :fsb2_wink:

hier, psychiatre, matin, qui m'a trouvé mieux que la semaine dernière (tu m'étonnes), et ne m'a égalemant pas jugé sur le fait d'avoir bu 3 verres dans ce contexte précis tout en m'alertant, évidemment, sur la suite. il n'est pas du tout pour l'abstinence totale, et juge qu'il (m') est possible de parvenir à contrôler. à voir mais discours ouvert !
et c'est lui qui me file aussi mes 150, donc, agréable surprise

hier soir, psychologue. et entre la semaine dernière avec mes 4 bouteilles et cette semaine avec quasi rien, et uniquement des pensées sans peu d'envie, c'est très surprenant mais "je prends", peu importe pourquoi comment. j'en ai suffisamment ch...avec ce sevrage pour apprécier ces moments

du coup,comme souvent, en sortant habituellement, du psy, j'achetais une bouteille de pif. ce que j'ai encore fait !
de retour, pas de précipitations, prépa repas, et finalement n'ai bu que 2 verres. c'est pas terrible pour l'achat car ce n'était en rien un moment de partage ou convivialité

ce matin, pensée alcool à 8h pour un réveil à 7h, pas si mal. la bouteille est là. il ne me semble pas en avoir besoin.

j'avance pas à pas. je me cherche encore. mais, même si je trouve ça super, je me méfie...car ça c'est trop vite inversé et je sais que l'alcool est bien plus malin et sournois que moi


début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7626
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 25 Janvier 2019, 10:50
"j'avance pas à pas. je me cherche encore."
À force de te chercher, tu vas finir par te trouver Talis, j'en suis certaine.
Je vois ça gros comme une maison.
Tu n'es tout de même pas une aiguille dans une botte de foin !
:fsb2_wink:


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 26 Janvier 2019, 8:23
une aiguille de 95 kilos effectivement, difficile de ne pas me trouver ! lol

craquage hier soir, je m'en doutais, trop d'assurance, trop miraculeux...
"pas grave" (ou presque...) je repars "dans ma" croisade : 0 conso. ça me fera les pieds pour ne pas dire autre chose mais ça ne me fera que du bien
Message édité 1 fois, dernière édition par talis, 26 Janvier 2019, 8:53  

début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 4378
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 26 Janvier 2019, 11:21
Nos parcours ne sont pas de douces promenades...
Continues comme ça, je suis certain que le baclo va reprendre son action : moi, en baissant, j'ai accru son efficacité.

Le truc c'est le passage 0 UA pendant ce temps.

Bises l'Ami


Adhésion et don faits.

“Qui cherche la vérité de l’homme doit s’emparer de sa douleur”.
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2522
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 27 Janvier 2019, 7:41
Coucou Talis,

Tu m'avais pas dit que tu étais un grand balèze :fsb2_wink:

Super, tu as bien tenu le coup pour ton sevrage et te retrouver avec une bouteille chez toi, sans avoir envie d'y toucher, c'est un long chemin parcouru, il me semble, en seulement quelques jours.

L'habitude, l'automatisme, de faire un crochet par la supermarket pour s'acheter, quand même, une bouteille, ça me rappelle des souvenirs.
On a du être beaucoup à passer, et/ou re-passer par là.

C'est peut-être ton prochain objectif, qui sait ?

Pas d'alcool à la maison pendant un bon moment ?

Tu restes archi-prudent et tu as entièrement raison : elle est bien sournoise la bestiole.

Un très bon dimanche pour toi après cette rude, mais réussie, semaine.

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 04 Juin 2019, 13:54
bonjour à tous,
des mois sans poster et peu de passage sur le forum...
bref, des semaines et mois de galère avec, je 'espère un nouvel espoir...

un rapide résumé :
en fait, je suis parti en pseudo cure du 12/02 au 28/03 dans la même clinique qu'au mois d'août 2018, je savais dans les derniers jours que j'allais reboire, je le sentais. le séjour ne s'est pas bien passé dans les derniers jours et rien de proposé à la sortie.
quelques temps après : tentative de sevrage dans un hopital, service gastro entéro
ils m'ont collé dans une chambre avec un mec d'une 60aine d'année, "cirrhosé" et bouyré de laxatif...résultat : commission (petite ou grosse) porte ouverte, donc, j'ai dit stop signé une décharge et suis rentré chez moi...
du coup, j'ai décidé de repartir en centre addicto "pur", dans ma ville au moins pour refaire une vraie coupure (comma août 2018) et addicto, ce que je n'avais jamais essayé
suivi psycho, psychiatre et infirmère. gros sevrage et très bien suivi la 1ère semaine. ensuite, cela, hors exception, ressemble à ce qui est décrit dans le bouquin et dans le film sur O. Ameisen..groupes de paroles, lettre à un proche, ateliers "basiques"
séjour dont je suis sorti le 25 mai.
retour "facile" , très actif en essayant de varier les activités surtout pour ne pas tomber dans l'ennui
j'ai refusé la post cure de deux mois dans la continuité. j'avoue en avoir marre des groupes "gestion émotionnelle", zumba, atelier mémoire et autres...la post cure n'empêche pas l'ennui, ni la conso, je ne me sens pas prêt à revivre cela. pour autant, des potes y sont allés,et cela semble leur avoir servi, mais chacun son protocole et sa route...

content d'être de retour même si je n'ai rien suivi depuis des lustres


début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34597
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 04 Juin 2019, 18:07
Bonjour

Désolée de lire tous tes déboires ...
J'espère de tout coeur que cette fois sera la bonne

Ici, pas grand chose, le forum est calme


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Baclofun
  • Age : 59 ans
  • Messages : 2582
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 11 Juin 2019, 8:03
:fsb2_smile: Bonjour Talis,

J' avais loupé ton récent post. Je viens de remonter ton fil, ayant vu le bout de ton nez chez Riquinita, hier.

Comment vas-tu, là ? Depuis le "retour facile" du centre addicto de ta ville, qui date d' il y a 3 semaines, si je sais compter ?

Je crois bien que tu fais tout ce qui est possible, jusqu' à essayer ce service gastro-entéro sordide; tu ne pouvais pas prévoir . . . tu as bien fait de prendre la porte sans attendre.

Désappointée, que le séjour en clinique ne t' ait pas rapporté davantage.

Je regrette de n' être pas venue aux nouvelles, ces derniers mois; c' est franchement de l' ingratitude.
Cela vient un peu (beaucoup) du fait que de mon côté, j' ai connu pas mal de problèmes et je suis en mode "pls", comme disent certains djeuns'.

Excuse-moi; les pensées étaient là, toutefois.
Enfin, penser, c' est bien simple . . .

Si tu veux bien, de nouveau, parler plus souvent de toi . . . je ne suis pas la seule qui aura plaisir à te lire.

Je t' embrasse, Tony,
:fsb2_bis2 Marie-Pierre.


("pls": position latérale de sécurité; il y a des jeunots qui ont de l' humour, non ? - tiens; pour moi, j' invente "phs": position horizontale de stérilité ! )


Baclo depuis 02/12 - 3 séquences de guérison: 4 mois, 8 mois, et depuis le 20/01/15,
à l' issue d' une remontée jusqu'à 310 mg, à partir de 150 mg début 09/14.
Au 30/06/15: 240 mg en 5 prises, de 09h00 à 17h00 - Descente (EI) à 190 mg en 7 prises de 06h00 à 18h00 depuis le 20/07/15.
Echecs 2012 et 2014 dûs à descentes trop rapides et/ou importantes.
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 13 Juin 2019, 12:26
bonjour
ça va toujours pour l’instant, toujours bien rythmé par mes diverses activités. je ne suis pas du tout un lève-tard, mais je m'impose un réveil à 7h30 maxi pour garder le rythme.
semaine dernière, baisse de régime, ou de forme, donc, je suis resté vigilant
pas d'envie subite de consommation, hormis une fois, mais plutôt des souvenirs revenant devant de l'aquavit chez Ikéa !! mais inon, aucun mal àne pas prendre d el'alcool, même si parfois, un bon verre de vin en fin de journée,serait fort agréable mais en 5 min ça passe

effectivement, j'ai reténté la clinique, puis la gastro entéro, puis la psychiatrie publique avec ses moyens dérisoires, enfin, honteux, même (je vous fait grâce des photos de ma chambre, de la salle de sport (remplie de gravats) et des baignoires entartrées depuis 1970...
donc, effectivement, j'ai fait le privé, le public et la gastro entéro...hmmmmm

Comment vas-tu, là ? Depuis le "retour facile" du centre addicto de ta ville, qui date d' il y a 3 semaines, si je sais compter ?

aucun regret à avoir, je n'ai pas été présent non plus, pour personne comme pr mpi pendant des semaines, délaissant aussi le forum et même sa "simple" lecture.alors ?
la pls est aussi et surtout, un terme de secouriste. lol. ça permet que la personne soit en attente de recevoir des soins, sans risquer pr sa vie.

je revois l'infirmière et le psychiatre de l’hôpital mardi pro. je ne prends plus que AD et anxio, et 120 de baclo (ça aussi, je vais étudier ce volet pour consolider), je voulais d'abord me retrouver un peu chez moi, voir comment ça se passait pr moi avant de réentamer qch

je me reproche pour l'instant surtout de ne pas prendre le temps de réfléchir et de me poser pour "respirer" par exemple

merci bonne journée également et surtout à bientôt
Message édité 1 fois, dernière édition par talis, 13 Juin 2019, 12:28  

début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10297
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 14 Juin 2019, 11:10
Hello Talis, bon retour parmi nous ;)

Je viens de lire que tu es à 120 de baclo que tu vas consolider. Tu as encore des pensées à l'alcool ?

Bàt,
Pascal


Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Baclofun
  • Age : 59 ans
  • Messages : 2582
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 07 Juillet 2019, 11:39
:fsb2_smile: ? ? ?
T. , où es-tu passé ? Du côté de la force, durablement ?
Ta compréhension, ta disponibilité, ton soutien et tes partages d' expérience(s),
manquent.
Si tu veux donner de tes nouvelles, on en sera heureux.
:fsb2_bis2 M.-P.


Baclo depuis 02/12 - 3 séquences de guérison: 4 mois, 8 mois, et depuis le 20/01/15,
à l' issue d' une remontée jusqu'à 310 mg, à partir de 150 mg début 09/14.
Au 30/06/15: 240 mg en 5 prises, de 09h00 à 17h00 - Descente (EI) à 190 mg en 7 prises de 06h00 à 18h00 depuis le 20/07/15.
Echecs 2012 et 2014 dûs à descentes trop rapides et/ou importantes.
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 07 Juillet 2019, 19:05
quelques nouvelles.
je me pose un peu plus qu’il y a qq temps mais pas encore assez à mon goût et le pire, c'est que j'en ressens le besoin. mais c'est comme tout, on sait tous que pr avoir moins mal au dos il faut faire des étirements et on ne le fait pas, etc etc
je rentre du Morbihan où j'ai passé 5 jours. j'avais souhaité partir pour couper ma routine. et ça m'a fait du bien. ben oui quoi, lol, même en arrêt maladie, on a le droit d'avoir des vacances, ça aide à aller mieux. ce n'est pas pour rien, qu'on a le droit "aux sorties autorisées" :fsb2_omg:

cela fait donc, 6 semaines (+ 4 sem de cure) sans alcool. et surtoutce qui est le plus appréciable (et c'est peu dire) c'est de ne plus penser alcool, matin petit déj midi soir et nuit...ça, c'est une libération totale, un bien être incommensurable. cela durera, ne durera pas, je m'en fous, je profite.
pas eu de crise d'angoisse ou de craving

A ce jour, encore quelques pensées alcool somme toutes furtives (j'ai eu aussi Deux nuits agrémentées de rêve de conso semaine dernière), assez rarement le midi (sauf les jours où j'invite ou suis invité) et plus régulièrement le soir, vers heure de l'apéro, comme là ou après une bonne après mid. Cela s'estompe très vite et surtout j'oublie après qq minutes. Même si, il est clair que le souvenir du "petit verre" de blanc ou rouge au fond du jardin reste une PENSEE fort agréable...
je peux acheter de l'alcool pour d'autres, ils peuvent en consommer chez moi et en laisser. je ne suis pas attiré, même une bouteille ouverte ne m'attire pas (je ne joue pas avec le feu, je la jette qd même...)

j'ai augmenté, il y a un peu de 2 semaines, après conseils aussi, de 10mg pour la prise de 16h et j'ai repris (enfin) les séances de psychologue. (et toujours suivi infirmière du centre où j'étais)
idem avec le psychiatre de la cure qui me suit depuis ma sortie, qui me trouve sacrément bien et en bonne forme et conscient de la fragilité de tout ça aussi. lorsque je lui ai dit que le baclo pouvait (aussi) être responsable de cela, il m'a dit tout bonnement répondu que "pk pas" et que si il devait me faire une ordo à 120 ou 130, il le ferait sans pb, et ne se contenterait pas (comme l'autre) de me faire diminuer si c'est ce traitement qui me convenait. dc c'est cool

pas de date de fin de non conso. j'avance ainsi.
Message édité 1 fois, dernière édition par talis, 07 Juillet 2019, 19:09  

début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de Karo
  • Age : 41 ans
  • Messages : 2267
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 08 Juillet 2019, 0:22
Salut Thalis

Je suis juste de passage sur le forum. Et je lis ton post!
C'est assez bon de te lire ainsi.

La vie recelle des trésors
Nous, en tant qu'humains, recellons une force incensée.

Bonne route


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Fakir
  • Age : 39 ans
  • Messages : 260
  • Inscrit : 15 Septembre 2018
  Lien vers ce message 10 Juillet 2019, 14:56
Super, je suis très contente pour toi, 6 semaines le pied!

Tu es si souvent retombé le nez le premier dans la déroute du jour au lendemain, que je suis certaine que ton cerveau a intégré le message que alcool = pas intéressant

Donc comme disent les jeunes, "next!"

Et comme tu t'en rends compte, le temps passe limite plus vite sans l'addiction, car le regain d'énergie (ce n'est pas vraiment de l'énergie d'ailleurs, c'est un état étrange, non?) nous pousse à ressortir la liste de "ce qu'on avait envie d'accomplir mais qu'on pouvait pas paske l'alcool, quoi" et à vouloir cocher des trucs dessus et voir ce que ça donne

Rester sur le fil quand même et ne pas se croire vainqueur à vie, c'est une belle preuve d'humilité et de lucidité

Tu te rends compte que d'habitude on disait "oh ça va je profite, je m'en fous", quand on buvait?!
Et là tu as écris le contraire, le fait de ne pas boire t'offre un moment pour enfin profiter de la vie

CQFD

Bravo Talis, bel été à toi, on lâche rien!


+- 2 litres de bière/jour pendant 3 ans
Bacloroute prise le dimanche 9 septembre 2018, montée à 100mg/jour avec réduction d'environ 1/4 des consos et 3j d'indifférence à 60mg.
Cures SSR mai à juillet 2017 et février à mai 2019 (avant et après tentative baclo)
*stop tabac 12 mars 19* vape zéro * Lysanxia/mélatonine le soir * abstinente *
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 12 Juillet 2019, 18:14
j'espère qu'effectivement mon petit cerveau a intégré la non conso et que je vais devenir un bon petit soldat abstinent puis librement indifférent ?

le temps passe plus vite mais avec des journées tellement remplies.

il est clair qu'aucune tâche ne devient désagréable, finalement, même les moins funs du quotidien, voir même la gestion des emmerdes (qui elles, ne s'arrêtent jamais).

c'est vrai que je profite de tout ce temps pour reprendre, je ne peux même pas dire une vie normale, car je trouve ces nouveaux moments de vie tellement agréables limite nouveaux, que j'ai l'impression qu'elle est au dessus de la normale car j'étais en mode survie finalement.

me reste(ra) à savoir où j'en suis exactement...certes, plus dans l'interdiction du tout, j'avoue puisque pas d'envie majeure donc, au moins dans la mise à distance qui s'est faite "naturellement", oui, c'est une certitude.

ma route est encore longue mais rien que de me lever chaque jour, chaque matin sans penser à boire est un put*** de régal...!!!
d'où ça vient, pourquoi, comment, qui quoi qu'est ce...trop de questions, suis déjà épuisé :fsb2_yeah: . une conjonction de bcp de choses, voilà !


.
Message édité 3 fois, dernière édition par talis, 12 Juillet 2019, 18:17  

début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de Baclofun
  • Age : 59 ans
  • Messages : 2582
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 12 Juillet 2019, 19:11
Ciao, T !

" il est clair qu'aucune tâche ne devient désagréable "

J' imprime, j' encadre. Bravo au "petit cerveau" !.

:fsb2_bnne :fsb2_bis1


Baclo depuis 02/12 - 3 séquences de guérison: 4 mois, 8 mois, et depuis le 20/01/15,
à l' issue d' une remontée jusqu'à 310 mg, à partir de 150 mg début 09/14.
Au 30/06/15: 240 mg en 5 prises, de 09h00 à 17h00 - Descente (EI) à 190 mg en 7 prises de 06h00 à 18h00 depuis le 20/07/15.
Echecs 2012 et 2014 dûs à descentes trop rapides et/ou importantes.
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 15 Juillet 2019, 15:32
Excellent, je connaissais son penchant mais pas cette chanson de bénabar

BENABAR Après, de près



De loin, c'est vrai qu'elle ressemble comme deux gouttes d'eau
A une complice serviable, à ce qu'il te faut
D'abord, elle a l'air docile, toujours au garde-à-vous
Dehors ou à domicile, elle a réponse à tout

Après, de près, quand on se réveille
On voit que ce n'est qu'une bouteille

Elle est ton meilleur public, elle approuve, elle adhère
Tu la siffles, elle rapplique, c'est la preuve qu'elle t'adore
Fidèle parmi les fidèles, d'ailleurs si tu le souhaites
Rien ne viendra plus troubler vos fréquents tête-à-tête

Après, de près, quand on se réveille
On voit que ce n'est qu'une bouteille... vide
Après, de près, quand on se réveille
On voit que ce n'est qu'une bouteille

Mais quand elle est encore pleine de promesses et de rire
De détente, sans peur ni peine, de vacances sans partir
C'est une servante aux p'tits soins que tu peux congédier
Virer du jour au lendemain, mais pourquoi s'en passer ?

Après, de près, quand on se réveille
On voit que ce n'est qu'une bouteille

C'est une amie, je te l'accorde, si t'es convaincu
Que la potence et la corde sont les amis des pendus

Après, de près, quand on se réveille
On voit que ce n'est qu'une bouteille

Inoffensive, je veux bien, et pas du tout dangereuse
"Inoffensives", dans ce cas, s'applique aux tronçonneuses

Après, de près, quand on se réveille
On voit que ce n'est qu'une bouteille

De loin, t'es comme le toutou au bout de sa laisse
Qui est certain que c'est lui qui balade sa maîtresse

Après, de près, quand on se réveille
On voit que ce n'est qu'une bouteille...vide




-


début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 08 Aout 2019, 9:01
quelques nouvelles car il ne faut pas oublier d'en donner surtout quand ça va..

je dois en être à environ 3,5 mois d'abstinence, sans aucun craving ou difficultés majeures et des pensées de moins en moins récurrentes. sur ces mois, 4 envies (dont deux le week-end dernier) plus fortes : conditions réunies et propices (barbecue, travaux terminés, vacances potes)

mon changement de psy, n'est pas concluant, je retente une séance et repartirais en recherche...si c’est juste pour m’écouter, sans à aucun moment rebondir, autant que je me parle seul chez moi. pas de projets thérapeutiques, pas de TCC, pas d'hypnose, pas de recherches de résolution de choses.

le psychiatre de la cure qui me suit, a augmenté sa prescription la dernière fois, quand je lui disais que j'avais fait +10. il me dit "je n'ai aucune preuve scientifique que le baclo fonctionne, mais si, vous, cela vous amène à ce résultat, je vous suis à 100%"...
j'ai revu également en entretien l'infirmière, à qui je demandais si ils avaient éventuellement un retour des "curistes"...elle me disait qu'il ne préférait pas sinon, elle se découragerait mais elle adore son boulot donc, ça lui permet de continuer...mais elle pense que 75% de rechute doit être au moins le bon chiffre (sur les 8 avec moi, 2 vont bien, mais les autres...)mais c'est tellement difficile de quantifier : 1ère cure, suivi psycho, enviro familial, professionnelle. tout étant tellement lié qu'un chiffre ne veut rien dire finalement.

comme je l'avais écrit, ce qui pouvait être désagréable ou irritant auparavant passe plus facilement. et en prenant un peu de recul ou en mettant de côté pour y revenir ensuite tranquillement, les choses se font. même si j'ai toujours un pb avec les cons, mais ça, c'est autre chose.
j'ai invité, j'ai été invité (plus facile de ne pas boire d'alcool quand on invite) , on me laisse souvent ou on m'offre de l'alcool qui est chez moi...et rien. on peut penser que c'est jouer dangereusement mais sincèrement, si on veut boire, on boit, bouteille ou pas chez soi, la tentation est partout. je ne me teste pas ainsi.

pas indifférent, mais après 4 mois sans conso, en ayant une vie sociale normale (hormis professionnellement pr l'instant), et en vivant seul, je me dis que bon...pas si mal. donc, je prends, je reste vigilant, mais je re-vis.
Message édité 1 fois, dernière édition par talis, 08 Aout 2019, 9:03  

début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2522
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 10 Aout 2019, 4:02
Coucou Talis,

Ici aussi mes félicitations pour ton parcours et tous tes efforts qui portent heureusement désormais leurs fruits - ce qui n'est que justice pour toi. :fsb2_yes:

Bises.

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Avatar de Fakir
  • Age : 39 ans
  • Messages : 260
  • Inscrit : 15 Septembre 2018
  Lien vers ce message 10 Aout 2019, 13:16
Merci pour ces très bonnes nouvelles pleines de lucidité, ça fait vraiment plaisir de voir que ton doc te suit selon TON ressenti et n'essaie pas de t'imposer quoi que ce soit.

Tellement d'accord avec toi sur le fait que la tentation est partout, bouteilles chez soi ou pas ne change rien! C'est en nous cette guérison, elle ne se construit pas en se cachant du produit. Sinon ça fait comme pour la clope, ça intime l'impression que produit = ce truc dangereux mais glamour dans ce côté dangereux, donc qui fait envie. C'est d'ailleurs comme ça qu'on s'est fait avoir la première fois :fsb2_devil:

La rechute vaste sujet oui, le contexte y fait pour beaucoup dans les cas de "simple névrose". Après quand on est dans la pathologie (une névrose qui part tellement loin qu'elle nous rend dinguo) c'est une autre histoire.

Je me souviens à la clinique yavait un vieux de 70 ans passé, quand on lui demandait pourquoi il rechutait constamment et buvait depuis hyper longtemps, il répétait tout le temps "bah moi vous savez j'ai perdu la femme de ma vie qui était ma maman, alors je bois pour supporter ça". Des psys il avait du en voir beaucoup, mais il était toujours bloqué, c'est triste.

Si ce n'est pas indiscret Talis, tu sens que tu as justement des "bugs" spécifiques (traumas, obsessions, phobies) qui te font ch**r au point d'en avoir peur de replonger?


+- 2 litres de bière/jour pendant 3 ans
Bacloroute prise le dimanche 9 septembre 2018, montée à 100mg/jour avec réduction d'environ 1/4 des consos et 3j d'indifférence à 60mg.
Cures SSR mai à juillet 2017 et février à mai 2019 (avant et après tentative baclo)
*stop tabac 12 mars 19* vape zéro * Lysanxia/mélatonine le soir * abstinente *
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 11 Aout 2019, 11:07
sincèrement, je ne vois pas ce qui pourrait me faire replonger à ce jour, si on parle de vie courante. j'ai beau chercher, je ne vois pas. pas de phobies, pas de craintes, pas d'appréhension. pour un événement totalement impensable, peut être ou sûrement.

Mais c'est cela qui est le plus insidieux.. ce serait surement, plutôt sur un coup de tête, je le vois ainsi. une pulsion, pas de type craving, pas de symptômes préalables, sur un "coup de tête".

j'ai encore aussi du boulot à faire côté psycho pour travailler encore plus sur le passé même, si déjà, à ce jour, je suis beaucoup plus dans le présent qu'il y a encore quelques mois.

Ma plus grosse crainte future serait de prendre un verre (mais quand ?), avec plaisir, et ne pas connaître la véritable indifférence..mais je me dis, que j'ai encore du temps devant moi.
Message édité 2 fois, dernière édition par talis, 12 Aout 2019, 8:19  

début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 4378
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 19 Aout 2019, 11:39
Un salut pour toi et nos améliorations d'état ;)
3ises


Adhésion et don faits.

“Qui cherche la vérité de l’homme doit s’emparer de sa douleur”.
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 24 Aout 2019, 11:21
merci...

de retour d'une semaines de vacances, dans le sud ouest, genre monbazillac , Toulouse puis la Creuse (si, si, on peut aller en pèlerinage dans la creuse...), où je fus donc confronter à de nouvelles situations, donc plongeon dans l'inconnu donc, pas que dans la piscine...

le refus n'est pas difficile, et m'est venu simplement, je dirais.
là, où je me suis senti en marge et totalement "post-it-isé alcoolo", (sur le front ou ailleurs...vous choisirez) c'est quand on ne m'a pas proposé d'alcool justement, ou tout du moins, on ne 'ma pas dit "qu'est ce que tu veux prendre" ? c'est à dire, quand on ne m'a pas laissé le choix...et qu'au mieux on m'a dit, "je te laisse préparer ton apéro" et au pire du pire, indifférence totale (et là, c'est la vraie de vraie)...on sert le vin aux autres et toi ? ben, tu regardes tes tongs et tu vas te chercher ton jus de tomates dans le reférig...ça, c'est les boules. je n'en veux pas du tout à ces personnes qu isont des personnes adorables mais aussi informés de mon périple, donc, plus perdu que stigmatisant.

donc, toujours sans consommation, et avec une mise à distance certaine de plus en plus flagrante vis à vis de la bouteille, que j'ai du mal à mesurer même avec mes "loupes"...mais pas du tout indifférent

Citation (D-Day, 21 Aout 2019, 17:49)
Et comme dit JulieM, rien n'est linéaire, rien n'est prédictible, je rajouterai il faut simplement être sur la voie et la bonne! Alors ouiCocogaby mon indifférence à moi ( et j'ai l'impression quand je te lis que tu es très dure avec toi-même)ce sera boire qq verres mais plus jamais me toxipotiser comme j'ai pu le faire. Ensuite mon indifférence évoluera, voilà pourquoi j'ai adoré le post de Nono 73 : " La suite va te plaire encore plus, tu vas voir"...j'ai hâte!
D-Day


pour en avoir discuté avec certain(e)s, c'est du désintérêt ou de l'indifférence que l'on ressent ou que l'on doit ressentir ? voir plutôt une liberté de choix de conso que j'avais évidemment perdu ?


début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2522
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 24 Aout 2019, 11:34
Salut Talis,

Conceptuellement, "désintérêt" et "indifférence" signifie la même chose.

Ca revient au même au niveau de ce qui est recherché par la prise du Baclofène.

Car si je ne porte aucun intérêt à quelque chose, c'est qu'elle m'indiffère.
Elle peut-être là, ou pas, je m'en tamponne. :fsb2_godgrace:

Donc, s'il y a de l'alcool présent près de moi, je n'y porte plus du tout le même intérêt, voire je n'y porte plus aucun intérêt.
Et si'l y en a pas, je ne remarque pas spécialement cette absence, je ne ressens pas le manque qui est lié à cette absence, vu que mon désintérêt pour l'alcool est devenu total ou presque.

Bises.
Message édité 4 fois, dernière édition par Lointain, 24 Aout 2019, 13:08  

Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Avatar de Baclofun
  • Age : 59 ans
  • Messages : 2582
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 24 Aout 2019, 12:08
Je tape l' incruste . . .
" vu que mon intérêt pour l'alcool est devenu total ou presque ".
. . . ton "désintérêt", dans ce cas ?
A nos lapsus ! :fsb2_beer:
:fsb2_bis2
Marie-Pierre.

:fsb2_fou06 Le mien, "désintérêt" pour l' alcool, est très absent, bien qu' il soit bien tôt, ce matin !


Baclo depuis 02/12 - 3 séquences de guérison: 4 mois, 8 mois, et depuis le 20/01/15,
à l' issue d' une remontée jusqu'à 310 mg, à partir de 150 mg début 09/14.
Au 30/06/15: 240 mg en 5 prises, de 09h00 à 17h00 - Descente (EI) à 190 mg en 7 prises de 06h00 à 18h00 depuis le 20/07/15.
Echecs 2012 et 2014 dûs à descentes trop rapides et/ou importantes.
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2522
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 24 Aout 2019, 13:05
Coucou Marie-Pierre,

Oui, joli "lapsus", en effet.

J'ai rectifié ma faute de frappe. :fsb2_yes:

Sinon, le "Moi" et le "je" que j'ai employé dans ma réponse à Talis ne sont pas mon propre "moi" et mon propre "je" - bien je sois en effet totalement indifférent à ce jour.

C'est un "Moi" et un "Je" qui ont une portée d'ordre général.

Mon propos visait en effet à illustrer ce que chacun, lorsqu'il se trouve confronté à la présente d'alcool autour de lui, peut éprouver, et ainsi "tester" son éventuelle indifférence ou son désintérêt pour l'alcool.

Bises. :fsb2_bis2
Message édité 2 fois, dernière édition par Lointain, 24 Aout 2019, 13:10  

Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Avatar de talis
  • Messages : 549
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message Hier, 18:26
sans jouer sur les mots, à mon sens, on parvient à l'indifférence : pas de désir et pas forcément de plaisir (dommage ?)) après s'être testé (suis pas fan de ce terme)et uniquement.

actuellement, je me désintéresse de l'alcool (je le mets de côté de plus en plus inconsciemment, je l'ignore (enfin, j'aimerais encore plus)), l'indifférence interviendrait si je me contente d'une relation dîte "normale" avec l'alcool après un verre.

ce serait l'étape suivante si il y avait une échelle de "progression" dans la guérison
Message édité 1 fois, dernière édition par talis, Hier, 18:27  

début 26/04/17 - 130 mg (maxi 290) / 07h : 40 - 12h : 40 - 16h : 50

AD et anxio
adhérent 2019
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene