Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Patient opposant : traitement baclofène possible ?

Avatar de Sev Lyon
  • Messages : 3
  • Inscrit : 17 Juin 2020
  Lien vers ce message 17 Juin 2020, 20:23
Bonsoir, Ma mère de 74 ans, dépressive chronique depuis toujours, est passée en 2 ans de l'apéritif un peu corsé de chaque soir, à environ 3 bouteilles de vin rouge par jour. Elle est dans le déni de son alcoolisme et est opposante aux soins. Mon père, du même âge, vit avec elle et fait ce qu'il peut pour l'aider, mais la situation devient insupportable. Pour elle en premier évidemment. Mais pour mon père aussi, qui, pour autant, ne peut se résoudre à demander une hospitalisation sous contrainte. Nous nous posons la question suivante : est-il possible que le traitement par Baclofène soit prescrit à l'insu du patient quand il n'a plus le jugement suffisant pour être partie prenante des soins ? Et si c'est autorisé, avons nous l'expérience des résultats d'un tel traitement sans alliance thérapeutique avec le patient ? Merci beaucoup l' éclairage que vous pourrez m'apporter.
 
Avatar de Baclofun
  • Age : 60 ans
  • Messages : 3012
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 17 Juin 2020, 21:32
Réponse de Lyon,
et de 1er degré:

NON.

L' intention, et la compréhension du traitement par la personne concernée,
sont indispensables.

Tu auras d' autres avis, Sev. Je veux dire: des avis complémentaires, peut-être plus éclairés que ma vision des choses.

Toutefois, c' est bien du côté du Baclofène qu' il faut piocher.

Courage; une maman de 74 ans atteinte de cette maladie et de dépression, c' est dur. J' y vais droit dedans, pour moi-même.

Défendez-vous, il est encore temps.

Baclofun - LYON 9ème.


Baclo depuis 02/12 - 3 séquences de guérison: 4 mois, 8 mois, et depuis le 20/01/15,
à l' issue d' une remontée jusqu'à 310 mg, à partir de 150 mg début 09/14.
Au 30/06/15: 240 mg en 5 prises, de 09h00 à 17h00 - Descente (EI) à 190 mg en 7 prises de 06h00 à 18h00 depuis le 20/07/15.
Echecs 2012 et 2014 dûs à descentes trop rapides et/ou importantes.
 
Avatar de Kor...
  • Age : 35 ans
  • Messages : 2037
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 17 Juin 2020, 22:55
Bonsoir Sev

Je ne sais pas si vous vous êtes documenté sur le traitement par Baclofene

Mais je pense qu'il faut mieux que le traitement soit prit de facon voulu...

https://www.baclofene.org/wp-c...de_l-alcool.pdf

Je vous mets le lien du guide des bonnes pratiques, qui pourra déjà vous donner une vue d'ensemble de cette thérapeutique.


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#AB...#PB...
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35332
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 17 Juin 2020, 23:41
Bonsoir Sev

Sans le consentement du patient, c'est voué à l'échec ...
C'est un traitement compliqué, avec possiblement des effets indésirables et une dose efficace propre à chaque personne
Il faut absolument que la personne veuille s'en sortir

Essayez de comprendre pourquoi elle est dans le déni, la première étape est qu'elle en sorte


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de jm84
  • Age : 66 ans
  • Messages : 894
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 18 Juin 2020, 8:19
Bonjour et bienvenue ici,

Bon, je ne veux pas enfoncer le clou mais, en effet, aucun médecin sérieux ne prescrirait un médicament comme le baclofen sans rencontrer le dit patient et sans lui expliquer l'objectif thérapeutique.

Je ne suis pas sûr de comprendre la finalité de ta question.

Il n'y a pas, dans la loi d'hospitalisation sous contrainte à la demande d'un tiers ou d'un médecin possible pour une personne malade alcoolique. C'est ce que je dois comprendre?

Bon courage à ton père et à toi

Jean-Marie


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 80mg/j.
 
Avatar de Sev Lyon
  • Messages : 3
  • Inscrit : 17 Juin 2020
  Lien vers ce message 18 Juin 2020, 8:46
Merci pour vos réponses. Je me doutais un peu qu'elles iraient dans ce sens...Pour répondre à JM 84, l'hospitalisation a la demande d'un tiers est possible. Mais c'est d'une violence tellement extrême...mon père n'est pas encore prêt à lui faire subir cela. Et je n'irai pas à l'encontre de sa volonté. Tant qu'il tient le coup en tant qu'aidant. Et puis on sait que ça peut l'enfoncer plus qu'autre chose. Et que passés 15 jours à l'hôpital, ils nous la renverront à la maison, parce qu'elle n'a pas de pathologies diagnostiquée autres que la dépression et l'alcoolisme, et qu'elle n'est pas consciente qu'elle a besoin de soins. Je lui ai pris un rdv pour une IRM en juillet, pour voir s'il n'y aurait pas un souci de sénilité précoce qui pourrait expliquer sa fuite en avant...Mais je ne suis pas certaine de réussir à la convaincre de passer cet examen. Elle m'a dit oui quand j'ai pris le rdv mais je ne suis pas à l'abri qu'elle refuse au dernier moment. Si on m'avait dit qu'elle passerait par là il y a ne serait ce que 10 ans, j'aurais eu du mal à y croire. Elle a toujours été fragile. Mais elle ne buvait pas d'alcool à part en soirée avec des amis ! L'entourage est complètement démuni dans ces situations. Merci encore. Et bon courage à tous, les combattants et les ressuscités !
 
Avatar de Kor...
  • Age : 35 ans
  • Messages : 2037
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 18 Juin 2020, 8:51
Merci pour vos réponses. Je me doutais un peu qu'elles iraient dans ce sens...Pour répondre à JM 84, l'hospitalisation a la demande d'un tiers est possible. Mais c'est d'une violence tellement extrême...mon père n'est pas encore prêt à lui faire subir cela. Et je n'irai pas à l'encontre de sa volonté. Tant qu'il tient le coup en tant qu'aidant. Et puis on sait que ça peut l'enfoncer plus qu'autre chose. Et que passés 15 jours à l'hôpital, ils nous la renverront à la maison, parce qu'elle n'a pas de pathologies diagnostiquée autres que la dépression et l'alcoolisme, et qu'elle n'est pas consciente qu'elle a besoin de soins. Je lui ai pris un rdv pour une IRM en juillet, pour voir s'il n'y aurait pas un souci de sénilité précoce qui pourrait expliquer sa fuite en avant...Mais je ne suis pas certaine de réussir à la convaincre de passer cet examen. Elle m'a dit oui quand j'ai pris le rdv mais je ne suis pas à l'abri qu'elle refuse au dernier moment. Si on m'avait dit qu'elle passerait par là il y a ne serait ce que 10 ans, j'aurais eu du mal à y croire. Elle a toujours été fragile. Mais elle ne buvait pas d'alcool à part en soirée avec des amis ! L'entourage est complètement démuni dans ces situations. Merci encore. Et bon courage à tous, les combattants et les ressuscités !


Courage Sev

On est là si tu as besoin...


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#AB...#PB...
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 61 ans
  • Messages : 10661
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 19 Juin 2020, 14:00
Cela me rappelle un « À l'insu de mon plein gré », d'un malade de la SEP...

Prenant du baclo pour sa maladie (l'indication première), il a tout à coup remarqué qu'il n'avait plus envie de boire.

C'est un vieux témoignage ici, j'ai fait quelques recherches sans le retrouver


Ressources diverses

Comment prendre le baclo ? | le baclofène fait-il dormir ? - Feuilles de route (alcool et TCA) - Outil d'aide à la répartition - Foire Aux Questions - Tout savoir sur le baclofène - Initiation aux TCC (Thérapies Cognitivo-Comportementales) - Mindfulness Méditation / Pleine conscience / « Vivre le moment présent » - auto-hypnose - Acides Aminés - autres ressources +/- zen...
Profitez !
 
Avatar de Sev Lyon
  • Messages : 3
  • Inscrit : 17 Juin 2020
  Lien vers ce message 24 Juin 2020, 6:49
Merci PascAlbéric. Mon père a rdv demain avec une psychiatre spécialisée en addictologie. Il va lui parler de ce possible traitement « à l insu de mon plein gré ». On verra bien ce qu elle en pense....On pourrait tellement mieux l aider au quotidien si la boisson ne la rendait pas si incontrôlable...
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 61 ans
  • Messages : 10661
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 28 Juin 2020, 14:48
Quelles sont les nouvelles ?


J'ai fini par trouver deux témoignages : Baclofène prescrit pour ma fibromyalgie = abstinence (2013)

et celui auquel je pensais : Guéri à "l'insu de mon plein gré" ... (2012)
Message édité 1 fois, dernière édition par PascAlbéric, 28 Juin 2020, 14:56  

Ressources diverses

Comment prendre le baclo ? | le baclofène fait-il dormir ? - Feuilles de route (alcool et TCA) - Outil d'aide à la répartition - Foire Aux Questions - Tout savoir sur le baclofène - Initiation aux TCC (Thérapies Cognitivo-Comportementales) - Mindfulness Méditation / Pleine conscience / « Vivre le moment présent » - auto-hypnose - Acides Aminés - autres ressources +/- zen...
Profitez !
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene