Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Debut de traitement au baclofene / doutes.. angoisses...

Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 26 Octobre 2020, 23:09
Bonsoir, je ne sais par où commencer.. J’ai déjà redigé tant de fois ce temoignage puis, je l’ai supprimé, le trouvant tantôt trop long ou tantôt pas assez... Ou par peur de la perte de mon anonymat... Au final.. A ce jour, c’est mon « moi maléfique » VS mon « moi normal »...
Mon père est alcoolique, mon grand père est alcoolique, il y a un « terrain »...
A ce jour, mon grand père est mort depuis bien longtemps de cela, mon père dans le deni, moi en sursis... L’alcool me rapproche de la mort chaque jour un peu plus, je le sais car je le sens.. dans chacunes de mes cellules... Mais... cela ne suffit pas à me reveiller... J’ai commencé à boire jeune, les mètres de ricard au pub des jeunes ados (question de budget), les consommations occasionnelles pour faire face à la vie (quand mon père a perdu pied), les conso quotidiennes avec mes copines mamans-solos, puis l’alcool seule, celui qui aide à dormir quand tout va mal... une rencontre, une famille, un nouveau bébé, l’abstinence, en surface, durant la grossesse et l’allaitement, ce qui aide à tenir « sans filets »... les promesses pour la vie, la rechutte, cet été, les apéros sans dangers, les soucis de la vie, finances et autres desaroies... Ce poison, qui renait de ses cendres, cette maladie, à pretextes (notion acquise lors d’une reunion chez mes amis AA)... les mensonges, les absences au travail qui deviennent grossières, les pretextes (de nouveau), les disputent au sein du lieu familal, qui s’intensifient... La prise de conscience....
- J’ai replongé...
- J’ai baissé ma garde... pas longtemps.. ca ne fait pas longtemps que.. pas vrai?...
Le courage, difficile.. de reprendre rendez vous au medecin... Ce même medecin qui m’a permis de donner naissance à mon bébé à 40 ans passés, en me promettant d’être présent, plus tard, en cas de rechutte...
Ce medecin, que j’adule, car aujourd’hui il me permet de me soigner sans regrets... Car s’il m’avait mise sous baclofene il y a 2 ans à ma demande, je n’aurais jamais pu concevoir mon petit bébé...
Bref...
Je m’appelle « Isabelle », j’ai 42 ans et je suis malade de l’alcoolisme.
Je ne suis pas dans le deni, mais cela ne suffit pas à me guerir...
Mes angoisses, (je suis hypersensible et empathe), me rongent...
Depuis toujours...
Mon appel de l’alcool me fait tellement de bien sur le moment (systeme de recompense) et il me tue dans les minutes qui suivent le premier verre...
Grâce à mon medecin, j’ai commencé un traitement au baclofene le vendredi 9 octobre 2020 à 1/2 comprimé par prise de 3 fois par jour.
Doublé à 1 comprimé de 10 en 3 prises.
Pour le moment, je n’ai aucuns effets positifs sauf la perte de concentration...
Ce qui est dur à gerer au travail...
Au contraire meme, mon corps demande encore plus à boire, comme pour etancher une soif future que je n’aurais plus.
Beaucoup de colere, beaucoup de psychoses de « theories du complot » à mon encontre...
Je reste consciente, enfin, j’essaies.. de dicerner le bien du mal dans tout ce joyeux bordel dans ma tete... ma soeur, une ou 2 amies, mon mari, que je vois comme un ennemi car il essaie de me soigner...
c’est moi face à mon suicide...
J’ai 3 enfants, si je perds ce combat, je sacrifie 3 petites personnes, qui ne demandent qu’à exister et que J’AI mis sur terre....
Je ne demande qu’à guerir...
Désolée pour le melodrame... Promis, pour de vrai, dans ma « vraie » vie, je suis joyeuse ... enfin j’essaies...
Voilà, j’ai enfin eu le courage de mon témoignage......
(Mais pas la force de le relire... pardon pour les fautes...) 🙏🏼
Je remercie Yves, avec qui j’ai été un peu «sévère » sur messenger sur mes difficultés de connexion (....) Mais ce poison nous isole et mon « moi maléfique » deteste l’idée d’une issue de guerison....
c’est le grand saut... Ce soir, je publie mon message...
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Octobre 2020, 0:07
Bonsoir Isabelle

Ton témoignage est très touchant

Ne pas être dans le déni ne suffit pas à s'en sortir, mais c'est quand même essentiel
Le baclofène t'aidera plus que probablement à gagner ton combat
Sois patiente, place correctement tes prises, peu à peu ton envie d'alcool va s'atténuer jusqu'à disparaitre


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de jm84
  • Age : 66 ans
  • Messages : 1001
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 27 Octobre 2020, 12:12
Hello Isabelle,

Je suis d'accord avec Sylvie, ton témoignage est très touchant et aussi...très lucide. C'est chouette que ton toubib te prescrive le baclofen. J'espère, car c'est indispensable, qu'il acceptera d'aller au-delà de 80 mg. Je te conseille de lui en parler d'ores et déjà.

La cellule familial est à la fois un formidable soutien mais aussi un support quelques fois bancal. C'est ce que je crois lire quand tu parles de ton mari.

Le gros avantage du forum, c'est que tu ne discutera qu'avec des hommes et des femmes qui ont connu ou connaissent encore cette maladie et qui sont soignés ou se soignent encore avec ce médicament.

Bienvenue ici donc, je reviendrai plus tard prendre le temps de te relire et laisser la place à nos copains

Jean-Marie


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 80mg/j.
 
Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 27 Octobre 2020, 14:08
Merci d’avoir pris le temps de me lire et de me repondre.
Je vais tout faire pour suivre mon traitement de manière assidue.
Cependant, lors des prises, je me sens comme dans un brouillard cotonneux.
Est ce que certains d’entre vous ressentent cela? Et est ce que cela durera tout le long de mon traitement?......
Belle journée à toutes et tous
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Octobre 2020, 14:28
A priori ça passe avec le temps, le temps que ton corps s'habitue au baclofène

Comment fais tu tes prises ? Sont elles placées en fonction de ton craving ?
Comment fais tu les augmentations ?
Il vaut mieux ne pas aller trop vite quand on ressent des effets indésirables (max + 10mg tous les 3 à 7 jours)


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Kor...
  • Age : 35 ans
  • Messages : 2844
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 29 Octobre 2020, 8:29
Hello (bienvenue)

Vouloir sortir la tête de l'eau et une des clés de la réussite.

Bon courage dans tes démarches...


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#Énergéticien...
 
Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 29 Octobre 2020, 22:45
Bonsoir Sylvie,
J’ai commencé à un demi comprimé de 10 en 3 prises, matin, midi et soir.
Je suis passée à 10 dans les memes prises 10 jours plus tard.
A ce jour, je ressens le besoin de ma prise du soir à 17h30 (debut des angoisses, bouffées de chaleur et ennervements et colères multiples). Avec un comprimé de 10 ca se calme 1 heure ou 2 puis ca revient encore plus fort, avec « un gout » bizarre dans ma salive (?) alors depuis qq jours je reprends un comprimé de 10 et il me shoot completement celui ci... Mais j’ai noté qu’il retarde mon craving à 22h. Sans pour autant le supprimer... Mais, je ressens une enorme fleime à m’emitouffler pour sortir (je ne bois JAMAIS chez moi, mon rituel depuis toujours est de sortir dehors sur ma terasse, et d’enchainer les verres en fumant des cigarettes, qu’il fasse beau ou qu’il pleuve). Mais mon craving finit toujours par me faire sortir et puis, là, d’habitude, je me jette sur la bouteille de rosé et j’enquille les verres et les cigarettes. Sauf depuis ce 4e comprimé où depuis, les premiers verres sont consommés plus lentement. Mais l’alcool gagne toujours et ma conso reste sensiblement la meme au final. Sorte de second souffle au bout de qq verres... Par contre avant, je pouvais vider les placards, tout y passait. Maintenant, je bois la bouteille de rosé et 1 biere legere ou 2 maxxx. Après, ca me degoutte. Debut de reaction? Il est 22h33 et ma bouteille de rosé est encore à moitié pleine. Il y a qq semaines j’en etais deja à la bouteille, 3 bieres blondes et je tapais dans la reserve d’alcools forts......
Je n’ai fumé « que » 6 cigarettes au lieu de 15..
Sans etre guerie.. je ressens un net ralentissement...
A 40 mg est ce possible?
Merci Sylvie de tes reponses et de ton soutient.. A ce jour, je ne parle de cela avec personne....🙏
Kor, merci pour ce message!
 
Avatar de Kor...
  • Age : 35 ans
  • Messages : 2844
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 30 Octobre 2020, 9:04
Yes...C'est de bonnes nouvelles

Généralement tu commences à boires vers quelle heure de la journée ?


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#Énergéticien...
 
Avatar de jm84
  • Age : 66 ans
  • Messages : 1001
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 30 Octobre 2020, 9:26
Hello Isabelle,

Ces nouvelles sont encourageantes bien sûr mais l'expérience démontre que l'indifférence est atteinte à des doses plus élevées en général. Bien sûr, je souhaite de tout cœur que tu fasses partie de ces exceptions. En ce qui me concerne, je me souviens avoir ressenti cette indifférence à 90 mg, l'avoir annoncé fièrement à la communauté puis piouf! Retour de la consommation 2 jours plus tard. Mon indifférence à 240 mg. Mais il faut dire que j'ai pris ma dose d'alcool jusqu'à la veille de ma dose seuil.

L'expérience plus récente démontre que la molécule agit plus vite et les effets indésirables sont moins violents si l'on s'efforce à diminuer autant que possible sa consommation.

Sur la dose seuil, je n'ai pas la prétention d'avoir l'expertise. D'ailleurs, personne ne l'a. Chaque membre peut venir ici et te dire sa propre expérience et sa dose seuil quand elle est atteinte. Tu retrouves aussi souvent ces informations dans les bandeau des contributeurs en te baladant sur les fils des uns et des autres.

Tu as aussi un fil dédié de témoignages ici sauvons le baclofen, sauvons-nous

Le gros point positif est que tu es sensible à la molécule. Donc, patience, régularité dans tes prises et lecture des aurtres fils.

Bonne journée

Jean-Marie


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 80mg/j.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 30 Octobre 2020, 10:35
C'est un bon début alors !

Si tu ne bois que le soir, tu pourrais décaler tes 2 premières prises pour plus d'efficacité
Par ex. 11h, 14h et 17h
Pour ne pas être shootée, tu le fais par étapes en décalant les prises d'1h tous les 2 jours
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 30 Octobre 2020, 10:37  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Hors ligne nic Masculin
Avatar de nic
  • Age : 59 ans
  • Messages : 264
  • Inscrit : 14 Septembre 2018
  Lien vers ce message 30 Octobre 2020, 23:37
bonsoir stephanie

beaucoup de desespoir hein?, on est tous passés par ces moments de doute , de questionnement

est ce que cela va marcher pour moi,

il ne faut pas te rendre coupable

ni même lutter contre ce qui te/nous rongent, l alcool,

le temps, et le bon dosage du baclo, arriveront a balayer tout ça, tu n y es pas encore, donc pas d echec

courage et patience
Message édité 1 fois, dernière édition par nic, 31 Octobre 2020, 13:36  

debut du traitement : octobre 2018 ,conso: 2 btles et demie de vin, indifference,en novembre 2019
A 230mg
legere rechute le 08/20 ( 2 verres jr) indif retrouvée le 10/20 a 27 cps
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 31 Octobre 2020, 16:02

le matin, ca va, jusqu’à 10h30 où je commence à pourrir tout mon monde de mes colères.


Que signifie cette phrase ?
Tu as du craving vers 10h30 ?
Si c'est le cas, ce que je t'ai conseillé de faire ne va pas
Il faut prendre le baclofène avant le craving


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de jm84
  • Age : 66 ans
  • Messages : 1001
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 01 Novembre 2020, 11:22
Hello Stéphanie, et moi, elle n'est pas belle ma photo de profil? :fsb2_mdr1

Plus sérieusement, je pourrais à minima te dire qu'en terme de légitimité, tu n'as absolument pas à douter de la tienne ici. Ce n'est pas un lieu de conseils, c'est un lieu de partage d'expérience. D'ailleurs, je ne donne jamais de conseils, je n'ai pas la légitimité! Je partage mon expérience, tu partage la tienne.

Bien sûr qu'il y a des échecs dans le traitement au baclofen mais on n'en lit peu par ici. Les gens disparaissent du forum en général. Tu trouveras plus de victoires que d'échecs.

Ces 2 sentiments qui s'opposent, fée ou maléfique, s'atténueront quand tu aura accepté qu'il s'agit simplement d'un traitement. Tu as mal à la tête, tu prends un cachet. Tu te pose des questions? Alors, évidemment, l'addiction touche au plus profond de notre psyché, c'est donc un peu plus compliqué que cela. Tu trouveras, en déposant ta parole sur ton fil, une partie de tes besoins. Si ce n'est pas suffisant, certains ont fait appel à des psys...

Ce que je sais, c'est que bon nombre d'entre nous, nous tous sans doute, peuvent s'identifier à ce que tu traverses. Si tu savais le nombre de fois où j'ai écris alcoolisé...

A bientôt,
Jean-Marie


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 80mg/j.
 
Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 01 Novembre 2020, 21:57
Bonsoir Sylvie, desolée du temps de reponse mais j’ai du gerer mes 3 loulous pour la rentrée demain 😄
Je ne pense pas que ce soit du « craving » à 10:30 car je n’ai jamais bu avant 20h le soir... Mais vers cette heure ci, je ressens une montée de stress et de colère... des vertiges et des tremblements.. qui se calment avec la prise de mon comprimé de 10mg... peut etre la redescente de la conso de la veille au soir? Je me suis demandée si le baclofene pouvait engendrer une dependance?
Bien à toi 🙏
 
Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 01 Novembre 2020, 22:03
Nic... merci de tes mots sur ces/nos maux...
ca fait du bien d’etre comprise 🙏
Tu as raison : pas d’echecs, que des essais! Et les essais sont les premices des plus belles reussites!!
Courage à toi! Ce combat, on va le gagner!!!
 
Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 01 Novembre 2020, 22:28
Et... le meilleur pour la fin??!! Jean-Marie... Bien sur que tu es tout aussi beau que Sylvie est jolie sur ta photo de profil!! D’autant plus que j’admire ce courage de temoigner à nu...Donc... A moins que tu aies « piqué » cette photo à un chippendale?! Tu es une magnifique personne!!! Plus serieusement.. ce poison nous reduit tellement.. deja face à nous memes.. Et face aux autres... jusqu’à il y a peu, je me pensais inférieure, minable .. dans la pensée collective... Mais depuis que j’ai intégré le fait que l’alcolo dependance est une maladie et non un echec social.. Je vais mieux.. Oui, je suis malade mais blame t on un malade en insuffisance reinale, par exemple, de sa maladie?... Et bien non.. On le plaint... Le blame t on de son manque de volonté?... Non plus... Alors je me demande pourquoi on traite l’alcoolisme comme une tare et non comme une maladie?...
On associe souvent les personnes de la rue, les « clochards » à l’alcoolisme.. Cette comparaison est cruelle.. mais en réalité, je ne me plains pas moi, car boire est quelque part un confort que je « m’accorde »? Alors que ces pauvres personnes, dans le froid, ne boivent pas pour se rechauffer.. ils sont comme nous.. sauf que faire la mendicité reste surement leur seul espoir pour faire face à notre probleme commun.. Au detriment de leur confort... songent ils meme à se procurer du baclofene pour guerir?.... Quelque part... ce sont eux qui devraient avoir honte d’etre comparé à nous.....
Et pas l’inverse?...
A te lire... tres amicalement 🙏🏼
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 02 Novembre 2020, 12:22
Le baclofène entraine très rarement une dépendance, seuls quelques individus en sont accros

Par contre, il peut arriver que l'on ressente des effets indésirables, comme de la nervosité par "manque" de baclofène
En gros, quand tu prends du baclofène, sa concentration augmente dans ton sang, puis diminue en quelques heures
Cette diminution peut entrainer des EI

Soit c'est ça qui t'arrive et dans ce cas, il faudrait que tu fasses une prise, m^me petite, avant d'être nerveuse
Ou alors, c'est du en effet au sevrage de l'alcool
Dans tous les cas, prendre un peu de baclofène peut être la solution

Cette histoire de "manque" de baclofène, n'est pas une dépendance dans la mesure où l'on arrive à arrêter le traitement si on le désire
Ceux qui sont vraiment accros au baclofène (c'est très rare) ont très rapidement tendance à ingérer des doses massives ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de jm84
  • Age : 66 ans
  • Messages : 1001
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 04 Novembre 2020, 8:45
Hello Stéphanie,

A t'écrire... bien amicalement cela va de soi! Il s'agit de ma vraie photo et, soit dit en passant, heureusement pour vous les filles que les chippendales ne ressemblent pas à moi! Sauf peut-être à un spectacle de fin d'année dans une maison de retraite :fsb2_mdr1 . En fait, j'ai choisi de mettre ma photo le jour de mon départ à la retraite quand le prudent anonymat ne s'est plus avéré prudent.

Je pense que tu as vraiment fait le tour de ce qui nous a tous motivé à nous engager dans la prise en charge de notre maladie et à venir échanger sur ce forum. Il ne manque, à mon humble avis, qu'une dernière étape à franchir.

Devine?

Non, non, ne pas se rendre à une réunion des AA :fsb2_onn

Allez, je t'ai assez fait languir: je constate que tu n'as pas contribué sur un autre fil que le tien (tu ne te sentais pas légitime). Je te conseille (ben voui de temps en temps) de revoir cette légitimité à la hausse. Le partage de ton expérience, l'expression de ton humeur, des questions sur le parcours des uns et des autres sont non seulement enrichissants pour ceux qui te liront mais incitent d'autres baclopotes à venir te voir sur ton fil qui, pour l'instant, se réduit à Sylvie et à moi et un passage éclair de Kor.

Maintenant que tes loulous sont à l'école, tu as un peu de temps devant toi!

Bonne journée,

Jean-Marie


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 80mg/j.
 
Avatar de jm84
  • Age : 66 ans
  • Messages : 1001
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 04 Novembre 2020, 8:47
Tiens, tu as celui ci par exemple Humeur du Jour...


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 80mg/j.
 
Avatar de Kor...
  • Age : 35 ans
  • Messages : 2844
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 04 Novembre 2020, 9:04
Tiens, tu as celui ci par exemple Humeur du Jour...


# :fsb2_bnne ...


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#Énergéticien...
 
Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 06 Novembre 2020, 21:57
Bonsoir Sylvie, tu as raison, cela n’est pas du craving ni l’effet du baclo, mais, apres reflexion il s’agit de la re descente de ma conso de la veille au soir.. Melange de colere contre moi et de honte aussi, que je reporte sur les miens :(
Comme le baclo calme mes angoisses, la premiere prise m’appaise. Ce sans doutes pourquoi mon corps la reclame...
Je te remercie pour tes conseils avisés 🙏
 
Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 06 Novembre 2020, 22:04
Bonsoir Jean Marie! J’ai bien pris note de tes conseils egalement. Et je les aient appliqués : depuis qq jours, je m’ouvre aux autres temoignages... J’ai d’ailleurs lu des choses magnifiques... Rebondir dessus sera donc la prochaine etape..
ouvrir un nouveau fil plus approprié egalement....
Merci de ton soutient et de ces petits coups de pieds au cul dont j’ai besoin!!!
A te lire!
Ps : tu es trop dur avec toi meme!! Mais cette pointe d’autoderision est tellement drole et subtile!!!
Merci de me coller un souire quand je suis au max de mon etat serieux!!! 🙏
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 07 Novembre 2020, 17:15
Si cette prise calme ton angoisse, continue donc à la faire
Tu peux même la faire plus tôt, histoire de ne pas laisser montée la pression
Plusieurs personnes ressentent un effet anxiolytique du baclofène


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de jm84
  • Age : 66 ans
  • Messages : 1001
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 08 Novembre 2020, 8:51
Isabelle bonjour,

Il semblerait que nous soyons deux à te suivre mais bon, tu as la qualité!! Plus sérieusement, un fil s'anime quand son auteur va poster sur les autres fils. Les baclonautes sont d'intraitables curieux :fsb2_mdr1

Autre hypothèse, en venant te rendre visite, ils repartent sur la pointe des pieds, tout étonnés de voir ce curieux trio (tu vois, je n'ai pas parlé de ménage à trois!! Ou quatre avec ton mari. Ou 7 avec tes enfants!) échanger tranquillement, alternant les doctes conseils de Sylvie et les mots de soutien de ma pomme...

Ouvrir un autre fil? En quoi penses-tu que ton fil n'est pas adapté?

Bonne journée, ici, en Avignon, on est sous les orages

Jean-Marie


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 80mg/j.
 
Avatar de Kor...
  • Age : 35 ans
  • Messages : 2844
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 08 Novembre 2020, 8:59
Trois avec moi... :fsb2_mdr1


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#Énergéticien...
 
Avatar de jm84
  • Age : 66 ans
  • Messages : 1001
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 08 Novembre 2020, 13:13
Pardon Kor, erreur de calcul :fsb2_bis1


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 80mg/j.
 
Avatar de Kor...
  • Age : 35 ans
  • Messages : 2844
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 08 Novembre 2020, 14:03
:fsb2_cool:...


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#Énergéticien...
 
Hors ligne nic Masculin
Avatar de nic
  • Age : 59 ans
  • Messages : 264
  • Inscrit : 14 Septembre 2018
  Lien vers ce message 08 Novembre 2020, 16:20
bonsoir stephanie

beaucoup de desespoir hein?, on est tous passés par ces moments de doute , de questionnement

est ce que cela va marcher pour moi,

il ne faut pas te rendre coupable

ni même lutter contre ce qui te/nous rongent, l alcool,

le temps, et le bon dosage du baclo, arriveront a balayer tout ça, tu n y es pas encore, donc pas d echec

courage et patience


en passant :fsb2_yeah:


debut du traitement : octobre 2018 ,conso: 2 btles et demie de vin, indifference,en novembre 2019
A 230mg
legere rechute le 08/20 ( 2 verres jr) indif retrouvée le 10/20 a 27 cps
 
Avatar de Kor...
  • Age : 35 ans
  • Messages : 2844
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 08 Novembre 2020, 16:25
Et de quatre... :fsb2_hilar01


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#Énergéticien...
 
Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 08 Novembre 2020, 22:57
Mince... jean marie je t’avais repondu mais mon message n’a pas ete publié...
j’ai ecouté tes conseils et j’ai lu les temoignages et j’ai meme eu le courage de poster pour partager!🙏
 
Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 08 Novembre 2020, 23:01
KOR, ta philosophie de vie me touche! Je te promets de m’y interesser plus en profondeur.. Tu sembles etre de ces personnes qui ont des mots sur les maux!
Merci pour ton #+1# 🙏
 
Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 08 Novembre 2020, 23:06
Nic... merci pour ton « +4 »
😍
Beaucoup de desespoir en effet...
Mais aussi beaucoup d’envie de s’en sortir, donc de lucidité !
Paix et Courage pour toi 🙏
 
Avatar de Isabelle06
  • Messages : 18
  • Inscrit : 23 Octobre 2020
  Lien vers ce message 08 Novembre 2020, 23:10
Sylvie... altruisme, patience, générosité......
je crois Trrrrrrrrrrrès fort au karma....
C’est donc en pleine conscience que je t’adresse une douce pluie de bonheur ❤️
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene