Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Mensonge sur la prise du traitement

Avatar de EtoileFilante
  • Messages : 6
  • Inscrit : 01 Novembre 2020
  Lien vers ce message 17 Février 2021, 14:10
Bonjour
Mon compagnon a commencé (enfin!) un chemin de guérison en octobre dernier avec la prise du baclofène accompagné d'anxiolytiques.
Depuis il n'a pas augmenté sa dose de baclofène, nous sommes en mi février.

J'ai pu me rendre compte que ses plaquettes d'anxiolityques diminuent et qu'il y en a pas en nombre dans le "sac à médicaments pour son traitement".
Par contre il y a des dizaines de boites neuves de bacoflène et j'ai l'impression que les plaquettes vertes commencées ne diminuent pas.

Egalement, je trouve qu'il y a certains jours des odeurs familières autour de lui, d'effluves d'alcool.
Mais il se "tient bien".
Il est debout, la tête sur les épaules, gentil et drôle, et il bosse même un peu (avec sérieux).
Seulement il y a quelques jours, il a bu pendant 48h.
Il titubait.
Ma fille en garde alternée était présente mais n'en a pas 'souffert'. mais le risque est trop grand.

Une boule au ventre, de la déception et de la colère, mais je suis restée à le soutenir et écouter ses palabres qui se répètent encore et encore.
Nous nous sommes tout de même disputés très fort une fois, car il m'arrive de céder à mes émotions et de lui crier dessus tant je suis fatiguée et j'ai peur de dérapages plus importants avec ma fille présente... et puis vous savez ce que c'est : une remarque et il ne réagit pas normalement il beugle dans la maison alors que la petite est couchée.

Il a avoué que certains jours ou je pensais passer de belles journées en sa sobre compagnie il avait bu un peu et que donc il pouvait peut - être allier les deux.

Que puis-je faire ...? je l'aime vraiment si fort.
J'ai laissé un message au centre de suivi ou il va pour parler de ce que j'évoque ici.
je ne veux pas connaître les échanges confidentiels qu'il fait là bas mais je suis inquiète de ces boites neuves en nombre, et de son envie réelle de guérir.

Je dors très mal depuis des semaines, je prends des somnifères pour la premiere fois de ma vie, je suis retournée voir une psy moi-même, je fais des soins energétiques, de la méditation, je bosse, j'essaie de ne pas me casser la figure.
Mais jusqu'à quand...

(je vous passe ses contacts virtuels avec des femmes, rien de trop méchant, mais qui prouvent aussi des cachoteries, son manque de confiance, qui me rajoutent des doutes à une situation de santé et de confort déjà si dure !)

Si vous avez un conseil, une idée, un petit soutien à m'offrir je vous en serai très reconnaissante vraiment.

Merci de m'avoir lu.
Message édité 1 fois, dernière édition par EtoileFilante, 17 Février 2021, 14:12  
 
Avatar de Kor...
  • Age : 36 ans
  • Messages : 3581
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 17 Février 2021, 17:37
Bonjour...

Normalement tu sais a quel dosage il est ?


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Avatar de EtoileFilante
  • Messages : 6
  • Inscrit : 01 Novembre 2020
  Lien vers ce message 17 Février 2021, 18:08
A celui prescrit dès le départ du traitement, (enfin en 2eme semaine), et je crois donc 30mg par jour normalement sur matin midi et soir

Je lui ai demandé si il a eu une augmentation de son dosage depuis, il m'a dit non

(merci beaucoup de m'avoir répondu Kor)
 
Avatar de Kor...
  • Age : 36 ans
  • Messages : 3581
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 17 Février 2021, 18:14
Généralement quand il commence à boire c'est plutôt le matin ?


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Avatar de EtoileFilante
  • Messages : 6
  • Inscrit : 01 Novembre 2020
  Lien vers ce message 17 Février 2021, 18:38
je ne suis pas sure et certaine car c'est en cachette... et il tient la route.

je pense qu'il peut attendre la fin de matinée pour aller faire "une course" afin de cuisiner le déjeuner..
il sait rester avec moi le matin pendant que je télé travaille
Message édité 1 fois, dernière édition par EtoileFilante, 17 Février 2021, 18:40  
 
Avatar de Kor...
  • Age : 36 ans
  • Messages : 3581
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 17 Février 2021, 18:49
D'accord...

Généralement on évite de faire des prises en Matin midi et soir... Et on essaye de fixer les prises de baclofene vis à vis des envies d'alcool...

Il boit plutôt des bières ou du vin...?


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Avatar de EtoileFilante
  • Messages : 6
  • Inscrit : 01 Novembre 2020
  Lien vers ce message 17 Février 2021, 18:52
son habitude est plutôt de grandes bières.

mais le vin aussi.

il y a 2 semaines il a bu une bouteille de blanc qu'il a caché ensuite quand elle était vide.

pas d'alcool fort.
 
Avatar de EtoileFilante
  • Messages : 6
  • Inscrit : 01 Novembre 2020
  Lien vers ce message 17 Février 2021, 18:52
est ce que "vous" avez des dizaines de boites d'avance en baclo ?
ou est ce le signe d'une "non prise" de son traitement ?
 
Avatar de Kor...
  • Age : 36 ans
  • Messages : 3581
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 17 Février 2021, 19:02
Oui j'ai des réserves de boîtes....

Imagine qu'une personne prend 50 mg par jour... une boîte durera 6 jours

Car il y a 300 mg/30 comprimés dans une boîte de 10 mg


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Avatar de Kor...
  • Age : 36 ans
  • Messages : 3581
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 17 Février 2021, 19:13
Après... Il faut mieux être motivé et essayé d'être sérieux dans son traitement.

C'est une des clé de la réussite...


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35917
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 18 Février 2021, 17:25
est ce que "vous" avez des dizaines de boites d'avance en baclo ?
ou est ce le signe d'une "non prise" de son traitement ?


Bonjour

Vu sa faible dose, il ne devrait pas avoir de stock
A mon avis, il ne prend pas son traitement ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Florence...
  • Age : 58 ans
  • Messages : 7792
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 18 Février 2021, 18:11
Bonjour EtoileFilante.

J'ai remarqué que tu avais déjà posté un message sur un autre fil, le 1er novembre 2020.
Je me permets de le copier ici pour que ceux qui passent sur ton fil puissent comprendre un peu mieux ta situation et ainsi t'aider plus efficacement.

Bonjour à tous et toutes

Je suis toute nouvelle sur le forum et c'est mon premier petit post.

En effet, je suis très très amoureuse d'un homme malade alcoolique depuis cinq ans.
Baptiste et moi avons eu une connection fulgurante il y a deux ans.
Nous n'avons pas pu être en couple pendant longtemps car il était pris par une femme alcoolique elle aussi, et puis lui, par son propre alcoolisme morbide.

Nous avons coupé souvent avec des semaines ou des mois de silence, mais cette année nous avons voulu tenter.
En présence de sa maladie sur laquelle il a avancé seul, les crises de boissons (durant 3 ou 4 jours) étaient espacée de 3 semaines environ.
Un petit pas pour l'humanité, un grand pas pour l'homme !

Mais comme vous le savez tous et toutes, ces crises sont terribles et douloureuses et elles tuent le malade comme les personnes qui l'aiment !

Et puis une nuit, la crise a été trop violente psychologiquement et ma fille dormait à la maison.
J'ai compris que nous ne pouvions pas continuer ainsi et puis il ne voulait pas avoir de traitement (je lui ai parlé de nombreuses fois du baclofene, avec lequel un cousin éloigné avait pu guérir).
C'était autant une évidence qu'une déchirure de nous quitter a cause de la maladie.
Je pouvais encore surement 'encaisser' mais trop peur pour ma fille.

Enfin, sans me le dire, quelques jours après la rupture, il a commencé le traitement !
ESPOIR.
J'étais très émue de cette nouvelle.
Je sais que c'est un long chemin vers soi, vers la vie, mais il est en route !!
Et j'ai toute confiance en sa force intérieure et sa détermination qui avait été enfouies par l'alcool.
Je SAIS qu'il va y arriver !

Il fait beaucoup de sport, cuisine, s'engage dans des forums politiques, bref il est à fond sur ses passions et sur lui.
Je ne sais pas si il va bien ni ou il vit maintenant, car voilà, il a bloqué mes appels téléphoniques.
Par contre je reçois des photos de son sport, de paysages forestiers, d'animaux qu'il croise, de quelques plats qu'il cuisine.
Mais c'est tout !
Aucun contact, aucun mot, aucun intérêt ?
Il est donc distant tout en montrant qu'il n'a pas disparu et qu'il semble aller bien.

C'est rassurant pour lui, et parfois très angoissant pour moi.
Suis-je en train de disparaitre de son coeur, va t'il m'oublier en revenant à la vie ou s'appercevoir que nos projets ne sont plus ceux qu'il souhaite ?
J'ai beaucoup pleuré de peur aujourd'hui.

Alors j'ai fais un liste de tout ce qui doit me rassurer et tout ce qui me fait perdre confiance
La première liste est finalement plus longue...
Je veux me raccrocher à ça...

Il va passer récupérer pas mal de ses affaires bientôt pour ce lieu ou il confine à priori...

C'est difficile d'aimer une personne aussi malade et souffrante.
Savoir cette personne sur le chemin de la guérison donne envie d'être déjà à demain, mais "demain c'est loin".

Je ne lui ai pas dit que je sais pour le traitement, et je trouve difficile de le voir si distant et de refuser de me parler
Alors je me répète que ce travail doit lui demander une sacrée energie !!! de se centrer, de se construire, et qu'il a peut etre besoin de séloigner d'emotions fortes pour le gerer

Et puis je découvre là le gel des émotions aussi ..

Vous lire fait du bien !
N'hésitez pas à commenter !!

Merci déjà si vous m'avez lu :p


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Malex
  • Age : 49 ans
  • Messages : 106
  • Inscrit : 23 Aout 2018
  Lien vers ce message 18 Février 2021, 21:16
Bonjour EtoileFilante

Essaie de voir pourquoi il ne prend pas ses comprimés. Résignation ? Ou simple oubli ?

Peut-être peux-tu l'accompagner en mettant une alarme sur ton téléphone pour lui rappeler qu'il doit prendre son médicament ?
Ceci dans un but de l'assister, l'accompagner dans sa démarche de guérison (pas pour l'infantiliser ou le materner)
Je pense que ce serait bien qu'il accepte de te laisser participer à son chemin vers la guérison, car vous êtes un couple.

Il a beaucoup de chance de t'avoir à ses côtés pour l'épauler, sois en convaincue.
 
Avatar de jm84
  • Age : 66 ans
  • Messages : 1109
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 19 Février 2021, 9:16
Bonjour,

En effet, il a beaucoup de chance...

A la lueur de ce que tu décris, il a tous les symptômes de celui qui n'est pas vraiment engagé dans une démarche de soin via le baclo. Ton compagnon est encore malade. A mon avis, puisque c'est apparemment le tien, il ne prend pas de traitement.

Avant même de discuter de dosage et de ciblage, il est nécessaire de l'aider à entrer en confiance dans cette démarche. Je n'ai pas de recette miracle, la solution est propre à chaque situation.

Le désir de démarche de soin est souvent identifié par un déclic, une prise de conscience que cela ne peut plus continuer ainsi. Je n'ai pas l'impression, dans ce que tu dis, que cela soit arrivé. Mais peut-être ai-je mal lu?

Bon courage à toi


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 80mg/j.
 
Avatar de jm84
  • Age : 66 ans
  • Messages : 1109
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 23 Février 2021, 9:14
Hello,

Tu nous donnes des nouvelles ou tu es partie filer vers d'autres galaxies?

Bonne journée

Jean-Marie


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 80mg/j.
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene