Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

[Indifférent] Un nouveau départ pour 2020 ?

Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35981
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 10 Décembre 2020, 20:05

Reprise du dernier message

Nuits très courtes, cauchemars, plus d'alcool ...
A mon avis, oui tu peux commencer la descente
Mais il vaut mieux le faire progressivement

A quelle dose es tu ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Kor...
  • Messages : 3779
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 21 Décembre 2020, 18:08
Salut Gavroche...

Comment vas-tu ?


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Avatar de D-Day
  • Age : 49 ans
  • Messages : 474
  • Inscrit : 14 Avril 2019
  Lien vers ce message 19 Mars 2021, 17:59
Salut Gavroche,

tu donnes des nouvelles ? as-tu finalement réglé ce problème de cauchemars ?
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 19 Mars 2021, 20:15
Bonsoir les ami(e)s !

Trois mois sans nouvelles, difficile à me l'expliquer...

J'avais lu vos messages mais à cette période je ne croyais plus du tout au Baclofene, j'ai flippé de recommencer le cercle vicieux de 2016 avec retour à l'hosto.
Les cauchemars étaient liés à l'alcool, pas au baclo. Ou alors au mélange des deux, je sais pas...

D'habitude j'étais sur 4 Amsterdam vertes à 11.6° mais j'en trouvais plus près de là où j'habite maintenant. Donc j'ai pas mal changé et mélangé les alcools (porto etc.), ça explique sans doute pourquoi ça a dégénéré avec les cauchemars.

Mercredi 10, j'ai eu une sorte de déclic-coup de fouet mental. Marre de tourner en rond et de pas m'en sortir malgré mes multiples tentatives en ce sens.
Je me suis imposé l'abstinence, repris contact avec les AA dans un état d'effondrement psychique total et de désespoir profond. C'était dur les premiers jours, d'autant plus que je ne dormais plus correctement (coucher à 5h, réveil 10h). Pensées et paroles confuses, incohérentes, bref panique totale.

Je connais l'espoir Baclofene depuis 2014, j'ai commencé à me soigner rentrée 2015 en cumulant boulot 35h/semaine + les cours (pas idéal comme cadre). Ça m'avait permis de limiter ma conso le soir à 2 bières, je pouvais me réveiller pour 9h et boire à partir de 21h. Je prenais pas le baclo à heures fixes... je comptais mal... j'oubliais mes prises.

Puis est arrivée la psychiatrie septembre 2016 et plus aucun baclo jusqu'en août 2020. Peur que mon état confusionnel se reproduise (il était dû à une grosse déprime + insomnie + arrêt brutal de traitement + burnout, j'ai en qques sorte décompensé une année chargée terminée par un échec et un été où j'avais + rien à faire).

Décembre 2019, j'ai cherché de l'aide auprès d'un CSAPA parce que la situation ne pouvait plus continuer, elle était intenable et m'était insupportable. J'ai bien avancé avec l'équipe du Csapa (éducateur, psy, doc) depuis mais le suivi a été irrégulier avant de s'améliorer à partir de mai 2020 à la sortie du confinement.

Sauf que je continuais à boire et j'étais pas assez rigoureux avec le Baclo. Je voulais monter vite à 200mg au lieu de faire ça progressivement, je manquais des jours etc.

Donc zéro discipline. Je suis seul et isolé depuis des années, aucun contact quasiment sauf la famille de façon erratique. C'est difficile.

Depuis mercredi 10 mars, je n'ai bu aucune goutte d'alcool. Ce lundi, j'ai envoyé un mp à Kor...je bénis ce jour !

Je l'avais rencontré chez Sylvie cet automne mais nous n'avions malheureusement pas échangé nos numéros.

Lundi donc, on s'appelle, après m'avoir posé des questions sur ma situation, il me fixe un programme clair et précis. Je m'y tiens rigoureusement avec la persévérance de celui qui ne veut pas abandonner le combat commencé il y a déjà plusieurs années.

Mercredi 18 mars 2021 peu après le couvre-feu, j'ai enfin découvert et ressenti l'indifférence. La vraie. La pure.
C'était en faisant mes courses et en rentrant chez moi.

Je ne bois plus depuis le 10 et pendant une semaine je m'étais imposé l'abstinence avec l'aide des AA. Depuis deux jours je ne ressens tout simplement ni l'envie ni le besoin de boire et j'ai librement choisi l'abstinence avec cette fois l'aide du Baclofene et de Kor qui m'a généreusement suivi en donnant de son temps par téléphone. Ses conseils m'ont été précieux pour affronter avec détermination le chemin vers l'indifférence.

En trois jours, j'ai vu mon état s'améliorer nettement. J'étais sous valium et théralène, je dormais mal et mes pensées étaient incohérentes. J'étais paniqué et dispersé.

Mardi j'allais mieux, mon envie/besoin d'alcool a baissé à 4/10. Mercredi soir à 0/10.

Je sais que pour stabiliser cet acquis et maintenir mon indifférence, je dois éviter de toucher à l'alcool même pour me tester pour encore un bon bout de temps. L'abstinence m'a aidé à obtenir l'indifférence et à respecter mes prises à heure fixe. Ça a été pour moi la clé du succès.

À vrai dire je ne réfléchis même plus à la question de savoir si un jour je vais en reconsommer ou non, je n'en ai tout simplement plus besoin pour vivre. Ce n'est plus une obsession.

Le retour à la réalité est difficile parce que je fais face aux conséquences de ce que j'ai fui pendant des années avec plus de lucidité. Aujourd'hui et dans les jours qui arrivent, je vais encore + prendre conscience des dégâts causés, ça fait mal. Mais bizarrement, sous baclo, j'arrive à gérer mes émotions.

Aujourd'hui par exemple, malgré la gravité des problèmes à gérer dont j'ai pris conscience, il y a comme "un blocage" émotionnel qui me permet de tenir la tête haute. Je ne ressens pas le besoin d'aller fuir ou masquer ça avec de l'alcool. Je ressens bien la tristesse et l'effroi mais je n'ai pas de boule au ventre ni d'attaque de panique.

Je vais devoir d'une manière ou d'une autre payer les conséquences de ma maladie (vous vous rendez compte de la phrase?)

J'en veux beaucoup à l'addictologie institutionnelle de ne pas changer de paradigme en ne mettant pas le Baclofene au centre des traitements au lieu de le prescrire comme dernier recours. Le calcul bénéfice-risques est largement en sa faveur comparé aux benzos etc. Les cachets de la psychiatrie ne m'ont jamais aidé à m'en sortir comme le fait le Baclofene. J'ai retrouvé un sommeil authentique en 2 jours sans avoir du mal à arrêter le valium et le théralène.

Une cure d'une semaine bien encadré dans un hôpital dédié avec une prise en charge adaptée qui favoriserait le baclo m'aurait aidé à m'en sortir bien plus tôt sans perdre toutes ces années de galère.

Ce n'est pas faute de volonté mais la plupart de mes tentatives avec des médecins se sont soldées par des échecs avant de rencontrer mon toubib du CSAPA. J'y ai aussi ma part de responsabilité, c'est évident. Mais il serait aussi temps que les professionnels s'interrogent et se remettent en question. Peu de médecins connaissent le Baclo et son fonctionnement assez subtil alors que tous devraient le connaître pour sauver d'innombrables vies brisées sans compter les dégâts collatéraux et le déficit causé à la Sécu.

Pourquoi la recherche met autant de temps, est freinée ? Pourquoi ce cover-up maintenu toutes ces années depuis qu'Omeisen et la première génération de patients ont fait un lobbying ? Malgré la reconnaissance de la molécule pour traiter l'addiction, pourquoi a t-il fallu attendre début mars 2021 et l'arrêt du Tribunal administratif de Cergy-Pontoise pour faire sauter la limite de 80mg?

On rame avec le Baclofene avec des avancées à petits pas alors que tout le monde sait très bien comment ça va se finir : une victoire posthume incontestable de la découverte d'Ameisen avec une franche mise en avant du traitement. D'ici-là ce n'est que du TEMPS PERDU et des vies qu'on aurait pu sauver !

Je sais que j'en ai fini avec ce combat contre l'alcool même si ça ne fait que 2 jours. Je continuerai à donner de mes nouvelles pour le confirmer.

Si je parvenais à guérir, je me suis fait secrètement le serment d'adhérer à l'association et de m'y engager activement. Début avril je verserai ma première cotisation. Le temps de bien rétablir ma situation matérielle, familiale et estudiantine.

Merci à Sylvie, à Kor et à tous les autres. Et surtout merci au Dr Ameisen (à quand le Nobel?)...
Message édité 1 fois, dernière édition par Gavroche, 19 Mars 2021, 20:21  

1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Kor...
  • Messages : 3779
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 19 Mars 2021, 21:18
:fsb2_cool:...

Prochaine étape arrêt de la cigarette... :fsb2_wink:


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35981
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 19 Mars 2021, 22:48
Et bien Gavroche, je n'avais pas compris que tu étais prêt de l'abandon

Vraiment très heureuse que Kor ait pu t'aider et que tu sois victorieux
Bravo !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 20 Mars 2021, 12:11
Je suis content de cette victoire aussi mais le retour à la réalité est dur. J'aurais aimé guérir plus tôt...
En en rediscutant avec le CSAPA, l'épisode en psychiatrie a été terrible pour moi et je me suis noyé dans l'alcool pour ne plus y repenser. C'est ce qui m'a aidé à arrêter le lourd traitement d'ailleurs.

J'ai 26 ans, peu d'expérience pro, même si j'ai le diplôme ça va être difficile. L'alcoolisme chronique n'est pas "une maladie" qui justifie un blanc de plusieurs années pour les employeurs.
Et il y a la famille... ils me verront bien changé mais ne me pardonneront pas mon comportement.

Tout ça me pousse à choisir l'abstinence sans contrainte, parce que je suis en colère contre ce que m'a fait le produit.

J'ai l'impression de sortir d'un long cauchemar pour rien, j'aurais pu m'en épargner. Comment expliquer aux autres avec les mots sans parler d'alcool ?

J'essaierai de faire de mon mieux pour réparer mes torts. Le psy va aider...

Mon espoir : arriver à rebondir sans traîner trop longtemps le boulet de ces dernières années
Message édité 2 fois, dernière édition par Gavroche, 20 Mars 2021, 12:15  

1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Kor...
  • Messages : 3779
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 20 Mars 2021, 12:38
Yesss...

L'important c'est d'essayer de ne pas être trop dur avec soi-même.

Ce qui est fait est fait...

Maintenant il faut aller de l'avant...


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 20 Mars 2021, 13:57
Oui bien sûr, maintenant que je suis guéri je veux aller de l'avant. Le problème c'est mon entourage.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 20 Mars 2021, 14:08
J'ai récupéré des boîtes de Baclocur à la pharmacie. Ça me fait 2 comprimés à chaque prise (un de 40 mg et un de 10mg zentiva)

J'ai oublié de dire que j'étais à 150mg 13h, 15h, 17h

Je n'ose pas changer les heures pour simplifier avec 4 comprimés de baclocur (120mg) + 3 comprimés de zentiva à la dernière prise.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 20 Mars 2021, 19:11
Tous les soirs pendant 1 mois je vais poster un compte-rendu de mon indifférence / abstinence consentie librement.

20/03/2021 : indifférent à l'alcool.

(désolé pour le triple-post)


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 21 Mars 2021, 19:54
21/03/2021 : Indifférent à l'alcool. Aucune pulsion.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35981
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 22 Mars 2021, 0:35
Tu peux changer pour simplifier
Une fois indifférent, les heures de prises ont beaucoup moins d'importance parce qu'il n'y a plus de craving

Pour le reste, je comprends ta déception d'avoir perdu du temps à cause de l'alcool
Mais tu es jeune e tu as la vie devant toi
Certains ont du attendre d'avoir 40,50,60 ans pour se soigner ...

Si ta famille ne comprend pas, tant pis, il faut que toi tu avances dans ta vie


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 22 Mars 2021, 9:56
Merci Sylvie

En me relisant sur ce fil je comprends mieux que mes tentatives précédentes (août/octobre 2020) ont échoué à cause de ma consommation qui s'est prolongée.
Je pense que je ne dois plus tenter le Diable maintenant que je sais ne plus avoir besoin d'alcool pour finir mes journées.

re-Boire seul signifierait une rechute à coup sûr.

C'est tout un changement de mode de vie que je dois accomplir en réalité pour m'en sortir.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de talis
  • Messages : 887
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 22 Mars 2021, 10:12
Merci Sylvie

re-Boire seul signifierait une rechute à coup sûr.



même accompagné... il peut y avoir rechute ou pas, stabiliser est primordial, d'après moi..et faire reposer son corps, sa tête et "le reste" pendant un temps suffisant...


début 26/04/17 - maxi 290 mg mais nettement moins en galère avec actuellement 150 "bien placés"
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 22 Mars 2021, 10:35
Je suis d'accord. J'ai besoin de retrouver mes facultés cognitives au max ainsi que de me rétablir physiquement.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Lointain
  • Age : 46 ans
  • Messages : 2982
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 22 Mars 2021, 11:37
Coucou Gavroche,

Je te souhaite de réussir.

Yann.


Pou den einai tipota.
 
Avatar de Karine
  • Age : 50 ans
  • Messages : 19190
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 22 Mars 2021, 12:21
Pour ton entourage tu peux toujours leur montrer cette vidéo alcoolisme une maladie qui se soigne ? et ce reportage Alcoolisme des remèdes miracle ? pour qu'ils comprennent


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 22 Mars 2021, 21:25
Merci Lointain, merci Karine.

22/03/2021 : Indifférent à l'alcool.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 23 Mars 2021, 20:27
23/03/2021 : Indifférent à l'alcool. Par contre petite frustration : je savoure moins certaines activités que quand je buvais... perte d'intérêt pour beaucoup de choses... ça reviendra...
Message édité 1 fois, dernière édition par Gavroche, 23 Mars 2021, 20:54  

1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de talis
  • Messages : 887
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 24 Mars 2021, 8:30
tu peux en lister qq unes ?
hormis l'apéro entre potes (au moins les.1ers...)
Message édité 1 fois, dernière édition par talis, 24 Mars 2021, 8:31  

début 26/04/17 - maxi 290 mg mais nettement moins en galère avec actuellement 150 "bien placés"
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 24 Mars 2021, 12:45
Je pense que c'est l'habitude de boire le soir qui s'est tellement ancrée au bout des 8 années que sans avoir de craving, j'ai une forme de frustration de la récompense qui manque.
J'ai monté de 10mg vers 19h ça m'a détendu pour le reste de la soirée.

En fait ce que je faisais d'habitude avec l'alcool le soir (parler au téléphone, écouter de la musique, regarder films et séries etc.) n'a plus la même saveur que sans. D'où le désintérêt et la frustration.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de talis
  • Messages : 887
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 25 Mars 2021, 10:11
c'est "marrant" d'avoir du désintéret de téléphoner à jeun, ou de mater des films par exemple, en toute sobriété, justement.

je pensais plutôt, à un retour de sport, avec une petite binouse, une rencontre entre pote pour un barbecue (en mars?) ou encore si tu vas couper du bois et qu’il y a l’apéro de h pain pâté pinard.

ce que tu précises, ce sont des activités quotidiennes de la vie courante, finalement, donc, faut donc être encore plus vigilant en cas d’événements un peu plus prégnants surtout d'un point émotionnels négatifs ou positifs d'ailleurs...

les habitudes quotidiennes se sont estompées , pr ma part, plus rapidement que le circuit de récompense après un effort, un partage etc etc


début 26/04/17 - maxi 290 mg mais nettement moins en galère avec actuellement 150 "bien placés"
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 25 Mars 2021, 11:00
Comme je buvais seul de honte je ne fréquentais plus personne à force de m'isoler...

Les émotions c'est ce qui me met en danger. Quand tout va bien, quand tout va mal.

Là le craving a été supprimé par le Baclofene mais je continue un suivi psy. Quand tout va mal, on peut être amené à vouloir boire pour oublier et ça, je ne pense pas que le Baclo puisse y faire quelque chose. En fait je ressens de la déprime et une humeur changeante (la journée déprime le soir ça va mieux), je dors mal.
Message édité 1 fois, dernière édition par Gavroche, 25 Mars 2021, 11:24  

1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Kor...
  • Messages : 3779
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 25 Mars 2021, 11:32
...


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 25 Mars 2021, 11:37
Malgré tout je sais que boire ne ferait qu'aggraver le problème. Je disais juste mon ressenti : je n'ai pas de craving mais l'idée de boire m'a traversé l'esprit pour soulager ma conscience qui n'est pas tranquille.

Et comme je refuse que l'alcool soit une solution, je subis cette déprime.

Il se pourrait que ce soit un effet indésirable du Baclofene... ma culpabilité aide pas non plus. Ma déprime intervient au réveil après des nuits courtes.
Le soir par contre ça va mieux.

Je vois le psy à 17h
Message édité 1 fois, dernière édition par Gavroche, 25 Mars 2021, 11:38  

1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de talis
  • Messages : 887
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 25 Mars 2021, 11:55
effectivement, peut être travailler sur la culpabilité ressentie.
elle doit s'effacer compte tenu de ton état d'esprit actuel et ton envie claire de sortir de là et de ta prise de conscience que ça va mieux sans consommer.

mes nuits sont courtes parfois même si c'est fluctuant, mais même après une nuit un peu courte, mine de rien, le réveil est quand même bien plus facile qu'après.....................

ton rythme physio ne peut pas revenir aussi rapidement non plus. tu vas stabiliser cela. perso, les anxio m'ont aidé tempérer mon humeur tendance cyclothymique et là, je les diminue, mais ce fut "intéressant" pour contrer mes angoisses initiales surtout pendant sevrage et ensuite.
pas obligé d'en passer par là mais ça existe en ponctuel
Message édité 1 fois, dernière édition par talis, 25 Mars 2021, 11:57  

début 26/04/17 - maxi 290 mg mais nettement moins en galère avec actuellement 150 "bien placés"
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 25 Mars 2021, 12:20
Quand je suis abstinent par contrainte je n'ai pas tout ça et mon rythme physio se rétablit bien, donc je pense que ce sont les EI du Baclo. Fatigue, sommeil court et déprime au niveau de l'humeur. Manque de concentration et trous de mémoire selon le moment de la journée.
Message édité 2 fois, dernière édition par Gavroche, 25 Mars 2021, 14:42  

1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 25 Mars 2021, 22:25
effectivement, peut être travailler sur la culpabilité ressentie.
elle doit s'effacer compte tenu de ton état d'esprit actuel et ton envie claire de sortir de là et de ta prise de conscience que ça va mieux sans consommer.


Oui, je travaille ça avec un psy.

25/03/2021 : Indifférent.

Toujours pareil sur l'humeur... en soirée ça va, en matinée déprime.

Avec mes soucis de sommeil et la somnolence à partir de la 2e prise, ce sont les seuls effets secondaires du baclo que je ressens.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35981
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 26 Mars 2021, 1:57
Tu devrais essayer de prendre 2-3 cps de baclofène au réveil, à retirer de tes autres prises
Il est fort possible que ça stabiliserait ton humeur le matin

Et puis espace peut être tes prises de 3h en commençant plus tôt, histoire de voir si ça n'améliore pas ton sommeil


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 26 Mars 2021, 10:58
Je dois actualiser mes prises sur ce fil :

12h, 14h30, 17h et une de 10mg avant de dormir.

Je dors très peu avec réveils dans la nuit.

Pour le comprimé du réveil, aujourd'hui j'ai moins de déprime mais sensation de fatigue à cause du manque de sommeil... donc je pense tenir jusqu'à midi. Il faut que le corps s'habitue et ça prend du temps donc je préfère ça au fait de bousculer mes prises. À voir dans les jours qui viennent mais c'est déjà bon signe que j'aie moins de déprime.
Avec la déprime se rajoute de petits tremblements sur les doigts à l'approche de la prise de midi, c'est le sevrage du baclo.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 27 Mars 2021, 11:18
Toujours abstinent, plus de déprime matinale mais sérieux problème avec mon sommeil... j'ai dormi de 23h à 3h30 du matin

Pas vraiment fatigué ce matin. Je me suis occupé à l'aube en faisant le ménage.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de D-Day
  • Age : 49 ans
  • Messages : 474
  • Inscrit : 14 Avril 2019
  Lien vers ce message 28 Mars 2021, 18:16
Donc 18 jours aujourd’hui sans consommer ?...c'est incroyable tout ce que tu décris de ton évolution.
Quant au sommeil ??? pffff c'est vrai que ça c'est un effet du baclo dont on se passerait bien.
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 28 Mars 2021, 19:14
Oui 18 jours aujourd'hui ! :fsb2_smile:

Je me sens bien même si je dors peu. Plus de fatigue ni de déprime.

Par contre j'ai quelques tremblements au niveau des doigts...

Ça peut pas être l'alcool. Quand je suis contraint de m'abstenir quelques jours avant de prendre du baclo (en famille etc.), les tremblements cessent au bout de 48h.

Je prends 40mg de Baclocur + 10mg de zentiva à chaque heure de prise.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 30 Mars 2021, 14:46
Bonjour !

Je vais bien, toujours indifférent et abstinent par choix depuis 20 jours.

Par contre j'ai encore ces tremblements des doigts, quelqu'un aurait une explication ? Sylvie ?


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Karine
  • Age : 50 ans
  • Messages : 19190
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 30 Mars 2021, 17:05
Bonjour Gavroche,

ces tremblements pourraient être dus au manque d'alcool, ma doc conseille de prendre un peu d'anxiolytique au matin. Si ça peut t'aider, puis ça s'atténuera courage !


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 30 Mars 2021, 21:17
Comment ça peut être l'alcool au bout de 20 jours sans toucher une goutte ? Je m'interroge...

C'est le corps qui parle, secoué par cette rupture après 8 ans d'alcoolisme chronique ?

Pour ceux qui ont connu l'indifférence, vous avez connu ça aussi longtemps après arrêt ?


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35981
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 31 Mars 2021, 0:13
Bonjour !

Par contre j'ai encore ces tremblements des doigts, quelqu'un aurait une explication ? Sylvie ?


Je te conseille à nouveau de prendre un peu de baclofène au réveil
Changer tes prises peut t'amener du confort

Je ne crois pas que tes symptômes soient dus à l'alcool
Le sevrage est plus rapide que cela


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 31 Mars 2021, 10:44
J'ai fait ça ce matin avec 10mg et les tremblement se sont bien atténués au bout d'une heure et demi.

J'hésite à retirer ces 10mg d'une prise ultérieure... je fais quoi ?
Message édité 1 fois, dernière édition par Gavroche, 31 Mars 2021, 10:45  

1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de talis
  • Messages : 887
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 31 Mars 2021, 10:55
c'est qu'il a un effet anxio sur toi. "profites en" !
ça peut t'éviter les anxio en supplément pour gérer les angoisses ou ces manifestations physiques.


début 26/04/17 - maxi 290 mg mais nettement moins en galère avec actuellement 150 "bien placés"
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 31 Mars 2021, 10:56
Oui, le baclo agit même sur mon humeur j'ai remarqué.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35981
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 31 Mars 2021, 15:54
Mets donc 20mg sur ta prise du matin et retire les des autres prises ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 06 Avril 2021, 18:31
J'ai rajouté ces 20mg et ça va beaucoup mieux depuis. Sommeil ok, plus de tremblements.

Je confirme ma guérison, l'alcool n'est plus du tout une obsession pour moi... je me suis testé avec de la bière, au final j'ai pas terminé ce que j'ai acheté et aucun craving compulsif pour en consommer plus ni manque le lendemain. Assez stupéfait parce que quand on est dedans on ne s'imagine pas ce que c'est quand on en sort grâce au traitement. C'est tellement libérateur...

Je m'imagine à la terrasse d'un restau en bord de mer, un bon cocktail de jus me ferait plus plaisir que de l'alcool.

Je me sens bête d'avoir perdu autant de temps faute de discipline mais mieux vaut tard que jamais comme on dit.

J'apprends à me reconstruire une vie sans alcool, c'est tout un mode de vie à revoir me concernant.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35981
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 06 Avril 2021, 23:28
Ca fait plaisir de te lire !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de D-Day
  • Age : 49 ans
  • Messages : 474
  • Inscrit : 14 Avril 2019
  Lien vers ce message 10 Avril 2021, 14:55
Effectivement Gavroche c'est super de lite ça !
tu es monté à combien de baclo finalement jusqu'à ce jour fatidique du 10 mars ?
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 10 Avril 2021, 15:22
J'ai été abstinent le 10 mars mais l'indifférence est arrivée le 18 mars à 150mg avec l'aide de Kor qui m'a suivi et continue de me suivre. :)

Je suis à 170mg actuellement, 20mg de + pour éviter certains effets secondaires constatés et décrits plus haut.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 18 Avril 2021, 16:40
Coucou

Ça me fait 1 mois d'indifférence maintenant avec une abstinence consentie. Je vais aussi dans des groupes de parole et chez mon psy chaque semaine parce que ça m'aide.

Je comprends mieux maintenant ce que je recherchais dans l'alcool.

Merci de votre soutien


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 22 Avril 2021, 16:30
Bonjour !

Cet après-midi, j'avais rendez-vous au CSAPA avec ma tante pour l'associer à ma démarche de soin et d'accompagnement par mon éducateur et mon psy.
J'avais beaucoup d'appréhension mais au final, ça s'est très bien passé ! Je sentais qu'elle était fière de moi. On lui a expliqué la démarche que j'ai initiée etc., que ça devait venir de moi.

Il faut aussi que je lui explique pour le baclo (son fonctionnement, mode d'action etc.) et pas mal d'autres choses à se dire avant la rencontre avec mes parents cet été. Mais cette première étape a déjà été franchie. Elle m'encourage encore plus à avancer :fsb2_smile:

Dans mon cas cet accompagnement en + du Baclofene est indispensable et je pense que seul le baclo ne peut pas être la solution miracle même si le traitement fait 80% du rétablissement. Il est selon moi aussi important d'être suivi pour traiter les causes de la dépendance, mieux la comprendre pour s'en prémunir et mieux vivre sa reconstruction (estime de soi, mode de vie etc... les 20% restant). Chaque cas est bien sûr différent.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Kor...
  • Messages : 3779
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 22 Avril 2021, 16:40
:fsb2_cool:...


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Avatar de Lointain
  • Age : 46 ans
  • Messages : 2982
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 22 Avril 2021, 16:45
Coucou Gavroche,

C'est super que cela soit si bien passé.

Aussi, tes propos sont très justes raison quant à la "reconstruction" de soi - du moins quand celle-ci est encore possible.

Pour toi, elle l'est carrément; et en te lisant depuis un moment, je crois avoir compris que tu as déjà fait un très long morceau du chemin à ce sujet.

Yann.


Pou den einai tipota.
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 22 Avril 2021, 16:55
Merci beaucoup Yann, c'est très gentil de ta part.

Je t'envoie plein d'ondes positives <3
Message édité 1 fois, dernière édition par Gavroche, 22 Avril 2021, 19:14  

1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de talis
  • Messages : 887
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 13 Mai 2021, 7:55
salut gavroche
tes nouvelles ?


début 26/04/17 - maxi 290 mg mais nettement moins en galère avec actuellement 150 "bien placés"
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 13 Mai 2021, 8:23
Bonjour talis,

J'ai toujours l'effet bénéfique du baclo qui me libère de l'envie d'alcool mais j'avais des insomnies ces dernières semaines comblées avec des micro-siestes. L'endormissement ne me pose jamais de problème, c'est la durée du sommeil qui est en cause.

Je prends 3 baclocur 40mg et 5 baclofene 10mg (dont 2 le matin).

Hier j'ai testé de prendre les 3 comprimés de 10mg normalement adossés aux prises de baclocur en les prenant à 19h.

Résultat j'ai dormi 7h :)

Je pense rester là dessus si ça me permet de mieux dormir.

Et je suis toujours abstinent par choix.


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de talis
  • Messages : 887
  • Inscrit : 18 Juillet 2017
  Lien vers ce message 13 Mai 2021, 9:08
de mon côté, j'ai accepté les nuits courtes, finalement.

le baclo n'a aucun effet anxio sur moi, de toute façon. j'ai juste pas besoin de dormir plus que 6h.

cette non conso décidée est aussi agréable...


début 26/04/17 - maxi 290 mg mais nettement moins en galère avec actuellement 150 "bien placés"
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 13 Mai 2021, 11:05
Mes nuits courtes étaient hachées en fait, c’était ça le soucis. Et dans la journée il m’arrive d’avoir des trous de mémoire bénins sur ce que j’ai oublié de prendre ou de faire (des choses bêtes) mais je mets ça sur le compte de mon côté désorganisé et dispersé.. surtout dans les moments de stress...

Oui la non conso est un bienfait pour desintoxiquer le cerveau et reapprendre à vivre sans la dépendance liée à l’habitude de consommation...
A la base l’alcool n’est pas dans ma culture d’origine et il m’a fait beaucoup de mal. Je n’en veux plus...
Message édité 1 fois, dernière édition par Gavroche, 13 Mai 2021, 11:06  

1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Gavroche
  • Age : 26 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 22 Mai 2015
  Lien vers ce message 14 Mai 2021, 7:34
J'ai vérifié que je dormais vers 23h max (donc avant minuit) avec réveil à 7h17 aujourd'hui. Soit 8h de sommeil !

Sachant que je dors avec l'alcool depuis des années...

Je pense avoir trouvé la bonne formule


1ère consultation Baclo : Octobre 2015.
Seconde : 19/12/2019.
Début traitement : août 2020.
Indifférent depuis le 18 mars 2021
 
Avatar de Kor...
  • Messages : 3779
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 14 Mai 2021, 9:14
Bravo... :fsb2_aplos


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene