Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Hyperphagie et baclofène

Présentation, nouvelle sur le forum
Avatar de Ulysa37
  • Messages : 6
  • Inscrit : 15 Juin 2021
  Lien vers ce message 18 Juin 2021, 16:50
Bonjour à toutes et à tous, je suis nouvelle sur ce forum et c'est après de multitudes recherches et de lectures que je viens vous retrouver.



Je suis hyperphagique depuis mes 11 ans environ et j'en ai 44 à l'heure actuelle.



Je suis heureuse de pouvoir parler avec des personnes qui ont le même souci que moi.



Lorsque j'étais plus jeune, je me sentais totalement différente par rapport aux autres. Ma mère, était dépressive et me rejeter et mon père avait je pense des troubles du comportement alimentaire. J'ai 2 grands frères dans l'un de mes frères est parti de la maison sans me dire au revoir lorsque j'avais à peu près 11 ans car cela se passe mal avec mes parents et il avait de grandes difficultés scolaires et comportementales.

Je n'ai jamais accept√© que mon corps √©volue et je l'ai toujours d√©test√©. Je pense que mon hyperphagie est d√Ľ √† ce qui s'est pass√© dans mon enfance. J'ai commenc√© √† ne plus pouvoir m'arr√™ter avec la nourriture surtout au niveau du chocolat et des g√Ęteaux. Je ne me suis jamais fait vomir.

J'ai donc à une époque pris énormément de poids puisque j'ai peser jusqu'à 88 kg pour un mètre 62 et je suis tombée un jour dans l'anorexie aux alentours de mes 11 ans. À 42 kg, j'ai été hospitalisé et il fallait manger pour pouvoir sortir. J'ai très mal vécu cet événement mais je me met encore parfois à pleurer par rapport à cette hospitalisation que j'ai eu à mes 11 ans car je n'avais pas le droit de voir mes parents, mes amis, ni même de lire ou de regarder la télé. Je n'avais que mon plateau sur la table, mon lit et les quatre murs blancs.

Lorsque je suis sortie de mon hospitalisation, c'est là qu'a commencé mon hyperphagie. Je suis donc montée à 88 kg.

J'avais d√©j√† une estime de moi tr√®s tr√®s basse mais avec ce poids en plus, je me d√©go√Ľter.

À plusieurs reprises, j'ai fait des tentatives de suicide car il est tellement dur de vivre pour manger et non pas manger pour vivre et d'avoir toutes ces idées.

noires en tête.

Tout ceci me suit depuis 33 ans et je ne vis plus depuis mes 11 ans mais je survis.

J'ai réussi à ne plus avoir de compulsions alimentaires avec un plan alimentaire particulier. C'est-à-dire que j'anticipe mes crises en mangeant beaucoup le matin.

Je prends un vrai petit d√©jeuner mets trois quart d'heure apr√®s je mange 220 grammes de g√Ęteau ce qui fait que je n'ai pas faim ni de compulsion alimentaire et √† midi je mange toujours une tablette de chocolat et le soir je prends un repas √©quilibrer.

Je me suis amusée à calculer les calories, façon de parler. Je suis aux alentours de 2300 à 2400 calories par jour et pour éviter de prendre du poids, je m'efforce à marcher minimum 1h par jour à 2h mais j'aime cela car j'aime la nature et marcher.

Les soirs, je me dis que demain je ferai enfin l'effort de ne pas prendre ce paquet de g√Ęteaux et que je mangerai le midi avec mes coll√®gues de travail ce que je ne fais jamais h√©las.

Mais cela est plus fort que moi, je n'y arrive pas. Plus j'essaie de vouloir y arriver, plus cela ne perturbe l'esprit.

J'ai donc pendant plusieurs ann√©es, accepter ses crises et je me sentais plut√īt bien √† part le manque de vie sociale et peur pour ma sant√© et je ne profite des repas de famille, des f√™tes. Tout ceci me fait d√©tester les f√™tes, les anniversaires car cela est tr√®s difficile de devoir avoir le regard des autres sur mon assiette car je ne peux pas profiter du repas ayant tellement mang√© avant.



C'est comme si j'avais deux personnes en moi, l'une qui veut s'en sortir et l'autre qui reste dans sa zone de confort sans émotion et peur de ressentir justement ces émotions.



Et c'est avec espoir que Julie des témoignages et l'achat de certains livres que je découvre qu'il y a des possibilités de sortir de cette prison, cet enfer.



Par contre, j'ai terriblement peur des médicaments et pourtant le baclofène a fait ses preuves concernant les TCA.



J'ai pris rendez-vous avec le docteur BDP.





J'ai un rendez-vous fin juillet 2021 et entre-temps je vais lire les diff√©rents livres sur l'association du m√©dicament avec les TCA. J'ai terriblement peur des effets secondaires, de ne pas pouvoir les supporter o√Ļ les tol√©r√© sachant que je ne dors d√©j√† que tr√®s peu environ 4 heures par nuit. Je suis une maman tr√®s active qui travaille √† temps plein et qui a 5 enfants.

J'ai enfin un travail stable depuis 2015.

Je pourrais être heureuse mais mon hyperphagie me dévore chaque jour.



J'aimerais tant pouvoir profiter pleinement de la vie, de ma famille, prendre des repas également avec mes collègues de travail.



Comme je le disais j'ai peur des effets secondaires et surtout de la somnolence et les insomnies suite à la prise du traitement que j'aurais peut-être fin juillet.



Comment vais-je g√©rer ma famille et mon travail sachant que je travaille dans un service o√Ļ j'occupe 5 poste diff√©rents si le traitement me fait somnoler et que je ne dors pas la nuit.



Merci à ceux et celles qui ont lu mon témoignage et qui m'apporteront leur aidé.



Chaleureusement.ūüėä
 
Avatar de Kor...
  • Messages : 4158
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 18 Juin 2021, 17:53
Bonjour c'est super si tu as un rendez-vous...


Par expérience si on augmente progressivement on peut éviter les effets secondaires... après chaque personne est différente...


Bon courage pour la suite...


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Avatar de Ulysa37
  • Messages : 6
  • Inscrit : 15 Juin 2021
  Lien vers ce message 18 Juin 2021, 19:17
Bonjour,

Merci pour votre soutien.

Bon week-end à vous.

Cordialement. :fsb2_smile:
 
Avatar de Kor...
  • Messages : 4158
  • Inscrit : 09 Juillet 2016
  Lien vers ce message 18 Juin 2021, 20:08
Bon Week-end aussi...


Sans la dépendance, la fête est plus folle... #inspire-comPaRe...#NRJ...
 
Avatar de nany
  • Messages : 69
  • Inscrit : 01 Juillet 2020
  Lien vers ce message 27 Juin 2021, 8:01
ccou Ulysa
on est de tout coeur avec toi, à plus tard pour les nouvelles.
 
Avatar de Ulysa37
  • Messages : 6
  • Inscrit : 15 Juin 2021
  Lien vers ce message 27 Juin 2021, 17:51
Bonjour Nany, merci pour ton soutien. Je suis dans les lectures de t√©moignages des patients ayant soufferts de TCA et gu√©ri gr√Ęce au Baclof√®ne. Certains livres me font tr√®s peur par rapport aux diff√©rents ressentis des effets ind√©sirables et d'autres me confortent. Je me documente un maximum, mais j'ai tellement peur des effets secondaires pourtant j'en ai marre de subir tous les jours ces TCA. J'ai envie de vivre et de libert√©. Merci encore Nany pour ton soutien.
Merci à toutes et à tous pour votre soutien. Chaleureusement.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36115
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 28 Juin 2021, 13:40
Bonjour

Les effets indésirables ne sont pas systématiques, ni les mêmes pour tous
Tu peux aussi mieux dormir avec le baclofène ...

De toute façon, rien ne t'empêchera d'arrêter le traitement s'il ne te convient pas


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Ulysa37
  • Messages : 6
  • Inscrit : 15 Juin 2021
  Lien vers ce message 29 Juin 2021, 10:09
Bonjour,

Merci Sylvie pour votre soutien.

Bonne journée.

Cordialement.
 
Avatar de Ulysa37
  • Messages : 6
  • Inscrit : 15 Juin 2021
  Lien vers ce message 29 Juin 2021, 10:20
Bonjour à tous et à toutes,

J'ai envoy√© un message ce matin, mais cela n'a pas d√Ľ fonctionner.

J'ai vu mon médecin traitant hier soir et je lui ai expliqué mes démarches pour entreprendre un traitement par Baclofène pour TCA.

Elle m'a dit que les TCA était purement psychologique et qu'il ne fallait pas que je m'entoure de plusieurs praticiens (psychothérapeute (faisant parti du Site Stop TCA, psychiatre (qui prescrira le Baclofène), naturopathe(qui a été elle même hyperphagique et guéri par le Baclofène.

Mon m√©decin traitant m'a dit qu'elle ne me prescrira jamais le Baclof√®ne (refus strict) et que mes probl√®mes venaient de troubles s√Ľrement psychologiques. Je lui ai dit que cela faisait plus de 30 ans que j'avais tout essay√© et s'en succ√®s.

Je suis profondément triste.

Par ailleurs, j'ai une petite question. Je manque apr√®s mon petit d√©jeuner 220 g de g√Ęteau 30 min apr√®s celui-ci sachant que je me l√®ve √† 6h00 tous les jours et je mange une tablette de 100 g de chocolat tous les jours. Par contre, je mange √©quilibr√© le soir avec qu'en m√™me un exc√®s de pain (gourmandise je pense).

Comment pourra être pris le Baclofène sachant qu'il doit être pris 1h30 avant le craving. Cela veut dire que je devrais prendre mon médicament à 4h30 du matin et cela sera impossible pour moi.

J'ai mon 1er RDV avec le Dr DBR fin juillet.

Merci par avance de vos réponses.

Très bonne journée à vous.

Cordialement.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36115
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 29 Juin 2021, 12:46
Bonjour

Ton médecin se trompe, les TCA ne sont pas des troubles purement psychologiques ...

Pour tes prises, le mieux est de faire la première en te levant
Tu peux la faire en sublingual (cp à faire fondre sous la langue), ça semble agir plus vite
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Sylvie, 29 Juin 2021, 12:47  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Ulysa37
  • Messages : 6
  • Inscrit : 15 Juin 2021
  Lien vers ce message 29 Juin 2021, 13:03
Bonjour Sylvie, mille merci pour votre soutien.

Je vous souhaite une très bonne journée.

Cordialement ūüôā
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene