Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Ma vie défile au travers des verres, je ne vois plus qu'eux

Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 15 Aout 2012, 17:33

Reprise du dernier message

Heureuse pour mon copain, calmement, posément, imperturbable, studieux, concentré, il avance pas

à pas vers sa réussite. Je suis fière de pouvoir te tenir la main durant les récrés Olivier.

Bisous crapuleux au passage de Sylvie cocci.


" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de TIGROO
  • Age : 51 ans
  • Messages : 1237
  • Inscrit : 10 Avril 2012
  Lien vers ce message 15 Aout 2012, 21:26
Rassure toi mon GRAND

On pense aussi à toi ................. FORCéMENT !!!!!!!!

La biz

Et félicitation pour ta maitrise tu progresse HEIN ?

Le Tigre


On refait pas sa vie, On la continue ................... dixit ......Francis Cabrel
 
Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 18 Aout 2012, 23:26
Cadeau pour mon copain de récré, lorsqu'il émergera enfin de sa nuit addiction alcool. Bises amicales Olivier.




Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 312 fois (joan-miro-nuit.jpg ; 53.13 KO)
acbd3566ec58c53569d31165283071d93.file


" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de Frankolo
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2302
  • Inscrit : 25 Février 2012
  Lien vers ce message 21 Aout 2012, 18:01
Tiens moi aussi je te fais un cadeau, je l'avais prise pour toi, en plus,

Figure toi qu'à ce moment précis passent deux des nombreux touristes Français présents sur la Fondation,
et l'un à l'autre : "Tu crois qu'il l'a fait exprès de brûler la toile ou c'est un accident ?" Si si.

http://img690.imageshack.us/img690/803/img1820gu.jpg


" Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... " Henri Jeanson
 
Avatar de Addict'
  • Age : 44 ans
  • Messages : 319
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 23 Aout 2012, 19:01
A frankolo et Sissi :

Très touché par vos cadeaux !

MERCI.
Message édité 1 fois, dernière édition par Addict', 27 Aout 2012, 0:46  
 
Avatar de mamanou
  • Age : 63 ans
  • Messages : 5311
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 23 Aout 2012, 19:06
coucou mon Oliv!! comment vas tu? je pense à toi bien souvent et tu me manques toi et notre ti clan (siss, tigroo, david, marguerite, mathieu..)!! espère que tu vas bien et que tu continues ton tit chemin tranquilou!! gros bisous mumu


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de Daniel
  • Age : 58 ans
  • Messages : 6427
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 23 Aout 2012, 19:17
Bonjour Olivier

Longtemps que je n'étais pas venu sur ton fil, donnes nous un peu de nouvelles

Je penses que tu gères et que tu n'es pas loin de voir le bout du tunnel

Tu as presque gagné, voilà ton cadeau

Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 268 fois (images.jpg ; 12.70 KO)
7fdc1a630c238af0815181f9faa190f53.file


Daniel


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de TIGROO
  • Age : 51 ans
  • Messages : 1237
  • Inscrit : 10 Avril 2012
  Lien vers ce message 23 Aout 2012, 22:06
Ti coucou Oliv'

Bon ça Mirote bien sur ton fil

Et toi comment Baclotes tu ?

Bientôt en vacances de mémoires

Au plaisir de te croiser au labo

la biz

Tigroo


On refait pas sa vie, On la continue ................... dixit ......Francis Cabrel
 
Avatar de Addict'
  • Age : 44 ans
  • Messages : 319
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 27 Aout 2012, 0:43
Vu avec ma généraliste vendredi dernier : Au regard de l'évolution favorable de la situation depuis le passage à 220 mg/j, je reste à ce dosage avec une ordonnance pour monter si besoin jusqu'à 240 mg.
On se revoit dans quinze jours comme d'habitude depuis l'instauration de ce traitement.

Pour autant, et à l'instar d'autres personnes sur ce forum, je ne suis pas indifférent face à l'alcool mais mon regard s'est profondément modifié, et mes envies aussi.
Je n'ai plus de pulsions à boire jusqu'à être obligé d'aller me coucher, plus de consommation dès le réveil ou en période diurne.

Pour autant, je tente de mieux cibler mes failles et mes moments de faiblesse en ciblant mes prises. Aujourd'hui, le test n'a pas été concluant mais je persiste car j'aperçois enfin la beauté d'une possible victoire.

Allez : haut les cœurs !

Olivier.
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 27 Aout 2012, 11:42
Salut Oliv',

Un petit coucou avant de "vaquer à mes occupations".

Je n'ai pas terminé la lecture de ton fil mais tes dernières nouvelles sont encourageantes et porteuses de grands progrès te concernant.
J'admire ta grande lucidité et ta persévérance, si calme, si posée.
La fin est proche,
Bravo !
DoMi


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de mamanou
  • Age : 63 ans
  • Messages : 5311
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 27 Aout 2012, 11:55
coucou Olivier, c'est bien tu continues ton ti bout de chemin lentement mais surement!

je suis presque certaine que la délivrance est proche vu que tu as une autre approche vis à vis de l'alcool!

allez un dernier tit coup de pouce et Youpidoo!

bonne journée et gros bisous Olivier mumu


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de baxter (affranchi)
  • Messages : 474
  • Inscrit : 07 Mars 2012
  Lien vers ce message 28 Aout 2012, 17:41
Retour de congés, je lis le mot "victoire" sur un de mes fils favoris.

Ce mot, tu ne l'as bien sûr pas clamé, ce n'est pas ton style.
Et tu continues à avancer à ton rythme, sans précipitation, même si le but est proche.

"Festina lente", Olivier.

Et le moment venu, prends aussi le temps de le savourer, sans modération.
A ce propos, voilà une adresse qui pourrait te convenir pour la circonstance (et pour te reposer de tous tes efforts):


http://u.jimdo.com/www18/o/s854e5c4a77eca65d/emotion/crop/header.jpg?t=1300711007
Chambre Miró http://u.jimdo.com/www18/o/s854e5c4a77eca65d/img/ib7ca9d2cf3b5c4b6/1328550352/std/image.jpg
C’est au 1er étage de l’escalier de pierres que vous découvrirez la chambre dédiée au peintre Miró. Caractérisée par son mobilier Art Déco, vous l’apprécierez pour son charme et son authenticité.http://u.jimdo.com/www18/o/s854e5c4a77eca65d/img/i1eeea1644602e642/1328550465/thumb/image.jpg Miro, charme, authenticité :on croirait que l'endroit a été créé pour toi.


Les rêves sont en nous... Il suffit d'une étincelle! (Pierre Rapsat. Merci, Pierre!)
 
Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 29 Aout 2012, 21:00
Merci Baxter, tu as trouvé l'endroit idéal pour fêter avec mon copain de récré notre délivrance.

Une chambre Coccinelle à côté de la chambre Miro : si elle n'existe pas j'ai un stock impressionnant de cocci
offertes par mon ami. Nous en tapisserons les murs Olivier.

Soyons fous. Dans les entresols une salle de projection. Nous pourrons nous faire une toile avec Tigroo
qui se sera relevé de sa dépression post partum et aura enfin rempli son formulaire.

Délire : Daavid nous rendra visite.

Mumu, je te réserve la chambre Fabiola ? : arrêter de couper les petits pois en quatre et foncer ma belle,
nous t'attendons.

NON NON NON pas délirium trémens. Cocci folle : tu m'as reconnue Olivier.
Message édité 1 fois, dernière édition par cocci, 29 Aout 2012, 21:44  

" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de mamanou
  • Age : 63 ans
  • Messages : 5311
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 29 Aout 2012, 21:08
ahh ma sissi je te reconnais bien là! oui soyons fous!! retrouvons nous dans cette chambre!! toi, tigroo, moi, david, olivier, mathieu...

envoles toi ma sissi!! tu l'as bien mérité!!

gros bisous mumu
Fichier joint
Ce fichier joint n'existe plus sur ce serveur
80556a146bf7e657d8d491775746d449.file


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de mamanou
  • Age : 63 ans
  • Messages : 5311
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 29 Aout 2012, 21:09
bon la photo c'est pas ca!! lol je recommence! ;-)


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de mamanou
  • Age : 63 ans
  • Messages : 5311
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 29 Aout 2012, 21:15
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 279 fois (Envol_coccinelle.jpg ; 30.03 KO)
ec790fabce30ed75e6196fa178ada63d.file


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de Addict'
  • Age : 44 ans
  • Messages : 319
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 29 Aout 2012, 23:44
Qu'il est bon de voir mes baclo-copains sur ce mur.

Une chambre d'hôtel pour tous les chenapans ? Houla... les calottes !

Vite, sonnez la récré d'urgence ! J'attends mon bisou crapuleux...

Oliv'
Message édité 1 fois, dernière édition par Addict', 29 Aout 2012, 23:46  
 
Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 31 Aout 2012, 22:56
Courageux et téméraire mon copain de récré :
« Chaque baiser est un tremblement de terre. » George Gordon, Lord Byron.

Ne pas l'effrayer :
- je débute par un sourire : le sourire est l'amorce du baiser, le baiser de l'âme.
- ensuite le baiser permis, officiel.

Le baiser légal ne vaut jamais un baiser volé.
Vivement l'heure de sa délivrance, dans la cour de récré, cachés derrière un arbre il l'aura son bisou crapuleux.

Il se souviendras toujours de ce baiser promis, il oubliera les baisers reçus.
Qu'importe : dans le bonheur d'autrui Sylvie puise son bonheur.


" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de Addict'
  • Age : 44 ans
  • Messages : 319
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 1:28
J'aime !
 
Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 08 Septembre 2012, 19:14
Toc toc Oliv, visite sur la pointe des pieds, dans ton baclo labo.

Absorbé par tes expériences, studieux tu travailles avec tes éprouvettes et ne prends plus le temps de
rejoindre tes copains de jeux dans la cour de récré.

Je suis impressionnée par ta patience, ton obstination.

La persévérance vient à bout de tout. En persévérant on arrive à tout.

Je pense à toi, j'espère pour toi.

Coccisissi garde en réserve le bisou crapuleux. Sylvie t'embrasse affectueusement.


" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 19 Septembre 2012, 22:04
Ol attention : ta copine de récré commence à s'énerver, épuisée de jouer à cache cache avec toi sans te
trouver dans la cour. Elle ne va pas tarder à piétiner de rage. La cocci calotte est en suspens.

Je plaisante mon grand petitout. Je sais que tu travailles à ton renouveau. Ne te laisses pas distraire par les
pitreries de cocci. Consacres toi exclusivement à ta réussite.

Bisous crapuleux mon valeureux.


" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de Addict'
  • Age : 44 ans
  • Messages : 319
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 20 Septembre 2012, 13:56
A Oufnet...

Décidément, tu es toujours autant fidèle !

Je reviens dans la cour de récréation pour mon bisou crapuleux tant attendu...

J'ai travaillé dur dans le Baclo-Labo, jour et nuit, et je vous regardais jouer par la fenêtre. Je n'avais alors pas le temps de m'adonner à quelques minutes de répit, trop concentré à tester la Baclo-molécule, jongler avec les éprouvettes, les Baclo-Tubes à essai, et tutti quanti.

Mais je reviens avec une bonne nouvelle que je vais crier dans la cour de récréation très bientôt.

Oufnnet, que serais-je...

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement ?

Je t'embrasse jolie cocci.

Olivier.

http://www.leberry.fr/photoSRC/bqViVeldaWelbCzqvrtQUHXjfIr439HH1O0QOUBDXS6rlTwfrekIKEp0WxhnI6HoQW60D8tNDSyErlbVYtdy_/coccinelle_587064.jpeg
 
Avatar de mamanou
  • Age : 63 ans
  • Messages : 5311
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 20 Septembre 2012, 14:00
J'aime ca alors!!! rhoo tu as trouvé la clé pour fermer le labo??

bisous mon Oliv!


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de martha
  • Messages : 7702
  • Inscrit : 05 Mai 2012
  Lien vers ce message 20 Septembre 2012, 14:54
à OLIVIER, SYLVIE, MUMU

c'est beau

c'est tout

courage, bizz, henriette :fsb2_yes:


un écrivain qui me tient à coeur, il aurait piqué la citation à Coluche, soit:

ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont raison
 
Avatar de Daniel
  • Age : 58 ans
  • Messages : 6427
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 20 Septembre 2012, 15:11
Bonjour Olivier

Si tu commences à nous faire du FERRAT c'est que tu vas mieux
Sois sympa, dis nous en un peu plus


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de baxter (affranchi)
  • Messages : 474
  • Inscrit : 07 Mars 2012
  Lien vers ce message 20 Septembre 2012, 16:05
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche (une coccinelle à son aile)...
Et ce jour est arrivé!


Les rêves sont en nous... Il suffit d'une étincelle! (Pierre Rapsat. Merci, Pierre!)
 
Avatar de Frankolo
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2302
  • Inscrit : 25 Février 2012
  Lien vers ce message 20 Septembre 2012, 16:51
Super !

Tous dans la cour de récré ! Olive,
Distribution de bonbons obligatoire avec les grandes annonces.


" Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... " Henri Jeanson
 
Avatar de mamanou
  • Age : 63 ans
  • Messages : 5311
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 20 Septembre 2012, 16:54
bon la récré est terminée là! si on passait aux choses sérieuses! oliv as tu fais tes devoirs et tes lecons? prends ton morceau de craie et viens vite au tableau nous faire un joli dessin!! on t'attends tous avec impatience!


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 20 Septembre 2012, 17:59
Le texte, la cocci : touchée Ol.

Nous avons tant partagé en cachette dans les recoins de ton labo. Tant de secrets déversés dans le creux de l'oreille.
Nous avons évoqué le lieu : tu l'auras ton baiser crapuleux (attention, depuis, j'ai précisé baveux).

Je t'ai un peu bousculé, en parlant de renouveau et réussite. Te voici revenu dans la cour : merci.
Il est temps mon copain de récré de crier haut et fort. Tous nos amis de jeux attendent avec impatience.

Tu ne me dois rien Olivier, tu m'as tant offert. Tu m'as permis de t'approcher, de t'apprivoiser.
M'accorder ton écoute et ta confiance : honneur et bonheur.

Petit malin, crapuleux, baveux, tu as pressenti : exaspération, colère, trépignements = pleurs, tu as évité de
peu morveux.

Merci : maintenant goooooooooooooo


" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de Viva
  • Messages : 2702
  • Inscrit : 08 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Novembre 2012, 13:13
Bel anniversaire.

Tu nous manques.


Passe une bonne journée.

A très vite parmi nous.


Notre devoir est d’offrir notre expérience à ceux qui en sont démunis avec compassion et empathie, sans jamais oublier qui nous étions. Pour le Baclofene https://www.baclofene.com/radio/signer1.jpg
 
Avatar de mamanou
  • Age : 63 ans
  • Messages : 5311
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 09 Novembre 2012, 13:18
coucou mon oliv!! je plussoies avec sissi!! toi aussi tu me manques grave!j'ai eu des nouvelles de David hier et j'espère bien en avoir de toi aujourd'hui! reste plus grand monde de notre promo!!

en attendant je te souhaites UN JOYEUX ANNIVERSAIRE!!! je t'envoies de gros poutous!! à bientot

mumu


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de Daniel
  • Age : 58 ans
  • Messages : 6427
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 09 Novembre 2012, 13:46
Bonjour Olivier

Joyeux Anniversaire


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 09 Novembre 2012, 20:44
Olivier............. mon adoré copain de récré que du bonheur.


" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de LaColombe
  • Age : 51 ans
  • Messages : 568
  • Inscrit : 11 Octobre 2012
  Lien vers ce message 10 Novembre 2012, 0:27
Happy_36_mister_Oliver


Répartition 120mg/j - 10h-30mg / 12h-30mg / 14h-30mg / 16h-30mg - Jusqu’à nouvel ordre
Prenez Soin de Vous
Bisous
Flo
 
Avatar de Frankolo
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2302
  • Inscrit : 25 Février 2012
  Lien vers ce message 10 Novembre 2012, 18:59
Non, mais je dois halluciner....


Bref...



Bon anniversaire en retard l'ami.

Tu viendras nous donner quelques nouvelles un de ces quatre ?

J'espère que tu vas bien.

Bises


" Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... " Henri Jeanson
 
Avatar de Addict'
  • Age : 44 ans
  • Messages : 319
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 18 Novembre 2012, 19:41
Un retour sur la pointe des pieds. Il y a longtemps que je songeais à le faire. Il me faut l’avouer, le temps passant, il est aussi ardu de revenir que de rédiger son premier article sur le forum.

Il me faut aussi l’admettre : certains d’entre vous m’ont marqué car au fil de la lecture, des partages, on noue des liens privilégiés, bien que virtuels. Pas tous… Le forum a été une force incroyable et une piste de réflexion immense dans le combat que je menais et pour lequel je suis toujours à la manœuvre.

Au fil de l’augmentation des dosages, la concentration s’envolait et le suivi de certains fils auxquels j’étais abonné m’apparaissait impossible à suivre tant les pages s’incrémentaient au fil des jours et les dialogues m’apparaissaient creux, sans intérêt.

Après être monté relativement haut en dosage (240 mg/j), régulièrement et toujours selon mes paliers depuis le début du traitement (+10 mg tous les 5 jours), mon appétence pour l’alcool s’est peu à peu atténué.

Ce n’est qu’en rapprochant les prises toutes les 90 minutes que j’ai pu éradiquer les envies irrépressibles de m’adonner à mon sport favori. Il est entendu que ce traitement « de choc » ne pouvait être mené en parallèle d’autres activités (professionnelle, associative, et autres).

***

Au terme d’une dizaine de jours totalement baclo-shooté, n’étant plus que l’ombre de mon ombre – j’aurais presque pu chanter Bambino -
« Les yeux battus,
La mine triste et les joues blêmes,
Tu ne dors plus,
Tu n'es que l'ombre de toi même, »
il m’a fallu descendre à un dosage plus acceptable. Sur les conseils avisés d’un professionnel aguerri avec la molécule, je suis descendu immédiatement à 150 mg/j en 3 prises.

Les effets délétères du dosage relativement élevé se sont rapidement estompés, sans que les envies saumâtres ne réapparaissent. D’où l’un de mes derniers commentaires où j’annonçais revenir prochainement avec une belle et bonne nouvelle.
J’étais donc libéré d’un poids incommensurable qui pesait sur tout mon être depuis plusieurs années : la dépendance physique et psychologique ! Des jours passèrent ainsi sans consommer et lorsque je partageais un verre, c’était un simple plaisir qui n’entraînait pas le cercle infernal que l’on connaît tous.

***

Puis je me suis absenté une quinzaine de jours, sans traitement et sans ordonnance. Acte conscient, acte prémédité, simple oubli ? En moins de 24 heures j’ai arrêté le traitement brutalement et totalement. Le sevrage fut terrible au niveau des effets secondaires, bien davantage que ceux subis à la montée.

Au terme de ce sevrage brutal et imposé, le cercle vicieux s’est enclenché de nouveau et la consommation délétère a repris ses droits, exactement de la même manière qu’avant le commencement du traitement.

Voilà pourquoi je ne dirais jamais, ô combien jamais, être guéri. Preuve en est, s’il le fallait !

J’étais stabilisé au niveau de la maladie grâce au traitement, comme peuvent l’être un diabétique, un hypertendu ou un asthmatique avec un traitement approprié et équilibré en tant qu’individu valétudinaire.

Sachant ce que j’avais vécu précédemment, la possibilité de juguler la consommation outrancière, j’ai repris dare-dare le traitement en reprenant illico un dosage à 150 mg/j, et en augmentant régulièrement. La volonté a primé sur les effets secondaires. De nouveau, je suis monté régulièrement jusqu’à 250 mg/j (je passe volontairement ici les effets secondaires), sans connaître le seuil de l’indifférence.

J’ai été jusqu’à me faire subir une période de sevrage contrainte, tout autant pénible que difficile.

La question qui se posait à moi : jusqu’où monter tout en conciliant les autres impératifs ? Il me semblait ne pas pouvoir aller très au-delà de ce seuil.

***

J’ai donc décidé de revenir à un dosage de 150 mg/j, et je dois avouer qu’entre 250 mg et 150 mg je n’ai pas vu de hausse marquante de ma consommation.

Dans le même temps, une démarche psy avec une thérapie comportementale me permet d’appréhender différemment le problème. Je laisse de côté l’indifférence au sens propre du terme, celle là-même que certains peuvent ici décrire. Je ne suis pas indifférent !

Force est de constater que je n’ai plus cet appel insensé et sans contrôle, que je ne m’alcoolise plus jamais en journée et maîtrise ma consommation.

Je m’autorise toutefois un lâcher-prise lors de certaines occasions telles mon anniversaire ou autre évènement festif. Mais en commençant le traitement, je n’ai jamais voulu retenir l’option de l’abstinence.ad vitam aeternam.

Rien n’est gagné, j’ai commis une grave erreur en stoppant brutalement le traitement, et en m’imaginant pouvoir être « guéri » d’une maladie incurable mais que l’on peut juguler.

Maintenant que j’ai appris à déceler les moments de faiblesse (solitude, frustration, colère, etc.) et que les « cravings » sont éradiqués, il m’appartient d’apporter une autre réponse aux problèmes.

Merci à tous ceux qui m’ont chaleureusement souhaité mon anniversaire. Il va me falloir du temps pour reprendre « le fil » mais rien n’est impossible. Preuve en est, non ?

Excellente fin de dimanche à tous.

Olivier
 
Avatar de tomtom67
  • Age : 40 ans
  • Messages : 1218
  • Inscrit : 02 Novembre 2012
  Lien vers ce message 18 Novembre 2012, 19:50
Salut Olivier,
je découvre ton fil, joli parcours tu y étais arrivé mais pourquoi pourquoi pourquoi avoir arrêté le baclo brutalement??
C'est tellement dommage!
 
Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 18 Novembre 2012, 19:58
A la prochaine récré, RDV derrière le 3ème arbre à gauche au fond de la cour, nous avons des comptes à régler copain.

Ton retour me procure une joie immense. Merci Olivier


" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de mamanou
  • Age : 63 ans
  • Messages : 5311
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 18 Novembre 2012, 20:11
bonsoir Olivier, je vais etre brève, j'ai peur que tu aies trouvé mes posts creux et sans intéret, ce que je comprendrais très bien vu mes 40pages! :-(

néanmoins je t'admire pour ton retour et pour ce que tu as fais! oui tu as eu le tort de tout arreter mais courageusement tu as tout recommencer et maitrises apparemment ta conso à l'heure actuelle! et bravo pour ta thérapie comportementale, ne relis pas mon fil, mais c'est vers ca que je me réoriente aujourd'hui!

je pense que tu es comme Sissi, tu maitrises ta conso, cravins éradiqués, en un mot BRAVO! et merci Olivier!

à bientot et bonne fin de week end aussi!

mumu


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de baxter (affranchi)
  • Messages : 474
  • Inscrit : 07 Mars 2012
  Lien vers ce message 18 Novembre 2012, 20:26
Content de te revoir Oliv'


Les rêves sont en nous... Il suffit d'une étincelle! (Pierre Rapsat. Merci, Pierre!)
 
Avatar de baxter (affranchi)
  • Messages : 474
  • Inscrit : 07 Mars 2012
  Lien vers ce message 11 Décembre 2012, 17:57
Dis, quand reviendras-tu?
Dis, au moins le sais-tu?
Ce serait bien de te lire, Oliv' (autrement qu'en MP).
Ce serait bien mais à toi de voir.


Les rêves sont en nous... Il suffit d'une étincelle! (Pierre Rapsat. Merci, Pierre!)
 
Avatar de Addict'
  • Age : 44 ans
  • Messages : 319
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 03 Janvier 2013, 3:04
Bonsoir à toutes, et à tous,

Après quelques turpitudes et bien des vicissitudes, il est temps pour moi de revenir un peu plus régulièrement sur ce forum.

Celui-là même qui m'a tant appris, tant donné et grâce auquel j'ai pu rencontrer des personnes qui me sont devenues chères. La vie défile, les liens demeurent et cette solidarité est un pilier inébranlable dans la difficulté.

Depuis le début de mon traitement, beaucoup de choses ont favorablement évolué.

D'une part, j'ai appris à prendre du recul par rapport aux évènements : cette distance nécessaire pour appréhender autrement les difficultés.

Puis, la molécule m'a permis de prendre de la distance et de ne plus m'adonner de manière inconditionnelle à mon sport favori, par addiction, par réflexe ou par lâcheté.

Petit à petit, ma consommation irrationnelle a pris le large sans pour autant que je sois devu indifférent à l'alcool.

J'ai testé les périodes d'abstinence sans ressentir un besoin impérieux de consommer et sans souffrance physique à la clé liée au manque. Mais la pensée était bel et bien là, tenace, fourbe.

Ce que je peux aujourd'hui nommer "réflexe à consommer" est en fait une attitude de défense, de défiance vis à vie des évènements, vis à vis de moi.

Un travail psychologique associé me permet de prendre conscience de mes émotions, de les nommer, de les verbaliser; à défaut de les anticiper, de les gérer autrement que par un réflexe irréfléchi, constant de part la répétition.

Les analyses de sang sont bonnes, étonnamment bonnes. Pour autant, je reste fragile, je demeure bien loin de cet état décrit couramment appelé l'"indifférence". Non, ô combien non, je ne suis pas indifférent !

Simplement, mon regard a changé. La rééducation est longue, le chemin semé d'embûche, la convalescence parait être sans fin.

Mais oui, ma vie a changé, mon regard aussi. Jamais je ne saurais me dire "guéri" car je ne le suis pas. Peut-être un jour oserais-je dire que je suis stabilisé ? Peut-être...

Je n'ai pas opté pour l'abstinence totale même si à certaines occasions j'ai pu la pratiquer sans grande difficulté grâce au Baclofène. Il m'arrive de déraper encore, et pourquoi le cacher... Parfois, non plus toujours et tout le temps. C'est très souvent "voulu" et non plus "subi" ou "contraint". Et cette différence-là, croyez-le, est énormissime.

Je suis en tous les cas devenu serein, et je travaille ma "sérénitude" au quotidien.

Alors je vous souhaite à toutes et à tous une année de lumière, de confraternité et de réussite. Et soyez sage dans vos objectifs...

A très bientôt, sans oublier de vous adresser tous mes remerciements les plus chaleureux.

Olivier.
 
Avatar de Frankolo
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2302
  • Inscrit : 25 Février 2012
  Lien vers ce message 03 Janvier 2013, 9:21
Salut Olivier,

Content d'avoir de tes nouvelles.

Pourquoi es-tu resté scotché si longtemps sur cette polémique qui concerne le terme "guéri" ?
Nous avons fait cent fois le tour de cette discussion.
Du moment qu'on prend encore du Baclo, on se soigne, on se traite.
Une fois libérés du craving, on appelle ça comme on veut, soigné, libre, affranchi, indifférent, et on tolère même l'utilisation du mot "guéri",
parce que l'important est que la personne qui l'emploie y trouve son compte.
Y trouve sa satisfaction personnelle.

Tu as dû nous lire, quand même...
La situation que tu décris, ta situation, correspond en tout points à celle de pas mal d'entre nous.
Le craving est mort, et basta.
Le reste.... Oui, pour beaucoup il faut modifier certains comportements et pour quelques uns, même, suivre une thérapie comportementale,
s'ils ont envie d'aller plus loin dans la maitrise et qu'ils ont besoin d'une approche psy.
Encore une fois, chacun doit y trouver son compte, sa satisfaction.
On a écrit quelques posts sur le sujet.

Je suis très content pour toi.
Tu as réussi, tu as gagné ton combat.
Et quand tu iras à la fondation, tu pourras contempler les œuvres sans penser à ton sport favori.

Je te souhaite une très belle année 2013 et tout plein de bonnes choses.

Bises
Message édité 2 fois, dernière édition par Frankolo, 03 Janvier 2013, 9:45  

" Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... " Henri Jeanson
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36232
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 03 Janvier 2013, 11:36
Bonjour Olivier

Moi aussi je suis bien contente d'avoir de tes nouvelles.

Ta phrase : "Il m'arrive de déraper encore, et pourquoi le cacher... Parfois, non plus toujours et tout le temps. C'est très souvent "voulu" et non plus "subi" ou "contraint". Et cette différence-là, croyez-le, est énormissime." me plait ..

Tu vois voulu à la place de subi, pour moi c'est cela être "guérit" ou plutôt libéré.
Le baclofène n'empêche pas de boire, on ne le fait simplement pas de la même façon


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Julie Maurice
  • Age : 60 ans
  • Messages : 1987
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 03 Janvier 2013, 18:24
Je suis sciée par ce que je viens de lire. Sciée.

Bonne année Olivier
 
Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 05 Janvier 2013, 18:18
Ol


" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de Addict'
  • Age : 44 ans
  • Messages : 319
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 05 Janvier 2013, 21:55
--> Salut Franck,

Merci de ton message, toi le fidèle compagnon de ce parcours parfois long et difficile qui fut le mien à l'instar de tant d'autres.
Pour te répondre, mon éloignement du forum, transitoire, ne l'a pas été sur une quelconque polémique à propos de la guérison.

Parfois, à très hautes doses, je me suis senti creux, fatigué, atone. Dans ces circonstances, je ne trouvais à peine la concentration minimale pour vous lire; c'est sans compter l’énergie que je n'avais plus pour décrire mes sentiments, mes difficultés, les coucher et vous les faire partager.

C'est vrai, il faut savoir le reconnaître : peu importe la relation actuelle avec la bouteille, le "craving" est éradiqué. Finies les heures à songer aux stratagèmes que l'on saura mettre en place pour pratiquer le sport favori, terminé l'engrenage qui prend à n'importe quel moment de la journée et qui saborde le planning, exit les rendez-vous manqués et les excuses bidons.

Ma vie a changé grâce au Baclofène, mon rapport à l'alcool tout autant.

Comme le décrit Oufnet, la vie d'"après" reste parfois problématique pour certains. L'alcool a occulté pour une grande partie d'entre nous les problèmes. Il nous faut savoir les appréhender sous un autre angle, sans béquille et cette convalescence-là peut être problématique, hasardeuse, épique ou non gérable. Elle prend du temps...

A mon tour, je te souhaite beaucoup de bonheurs tout au long de cette nouvelle année.

Est-ce que les nouvelles sont bonnes de ton côté ?

A très bientôt.

La bise.

Olivier.



--> Sylvie,

Merci d'avoir crée ce forum, d'aider les personnes dans le besoin.

L'échange de nos difficultés, de nos rapports avec le traitement et l'écrit sont salvateurs.

Je te souhaite une très joyeuse année et de nombreuses libérations grâce à ton entre-aide.

A bientôt.

Olivier.


--> Julie Maurice : Je n'ai pas encore lu votre fil, mais merci de ce passage sur mon fil.

A mon tour, je vous souhaite une superbe année 2013, lumineuse et fraternelle.

Olivier.


--> Ma coccinelle adorée,

Ça y est, nous voilà dans la cour de récré du Baclo-Labo... Youpi !

Je t'embrasse.
 
Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 22 Janvier 2013, 21:39
Cocci copine chipie, envie titiller son copain de récré.

Je sais que tu ne lis pas en ce moment, j'en profite.
Jeu entre nous mais dédié à tous : nous nous rejoignons enfin libres dans la cours de récré grâce à notre entraide
notre partage.

Nous avons accepté l'aide de l'autre, des autres, nous avons osé mettre en application des préceptes qui nous semblaient
déments, nous avons osé non pas faire confiance mais tenter de. Nous nous sommes apportés énormément, je parle de la multitude
des intervenants sur nos fils.

Olivier, tu m'as fait voir rouge tant de fois, je ne t'ai pas épargné non plus.
(Cocci rouge : pléonasme lorsque l'on connait SylvieCocci)

RDV 3ème arbre en partant de la gauche pour bisou crapuleux.
Message édité 1 fois, dernière édition par cocci, 24 Janvier 2013, 11:39  

" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de mamanou
  • Age : 63 ans
  • Messages : 5311
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 22 Janvier 2013, 21:40
+1 avec sissi! reviens!! bizz


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de Addict'
  • Age : 44 ans
  • Messages : 319
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 20 Juillet 2013, 3:18
Un post en hommage à Olivier AMEISEN dont j'apprends le décès avec émotion.
Il a tant œuvré pour que le Baclofène soit reconnu dans le traitement de l'alcoolisme et donné un horizon à tous ceux qui n'en avaient plus...
Simplement, Merci à vous.


Le cardiologue, croisé du médicament dont il affirmait qu'il l'avait guéri de l'alcoolisme, a succombé jeudi à une crise cardiaque. Par AFP
Le cardiologue Olivier Ameisen, qui a défendu avec conviction l’usage du baclofène, le médicament qui l’a «guéri» de l’alcoolisme, est mort jeudi d’une crise cardiaque à Paris à l’âge de 60 ans, a-t-on appris vendredi dans son entourage.
Frère de Jean-Claude Ameisen, le président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), il avait publié en 2008 Le dernier verre, un livre à succès vendu à 40 000 exemplaires dans lequel il avait témoigné de sa «guérison».
Tombé dans l’alcoolisme alors qu’il exerçait aux Etats-Unis, Olivier Ameisen a été guéri de l’envie irrépressible de boisson en s’auto-administrant des doses élevées de baclofène, au point de devenir «indifférent» à l’alcool. Il n’avait cessé depuis de militer pour la reconnaissance de ce relaxant musculaire commercialisé depuis 1974 dans le traitement de l’alcoolisme, en dépit des réticences exprimées par une partie de la communauté scientifique.
A LIRE AUSSI notre portrait Après (dé)boire
Sa croisade a fini par porter ses fruits. En juin, le patron de l’agence du médicament ANSM, Dominique Maraninchi, a annoncé que le baclofène allait bénéficier d’une première reconnaissance officielle en France avec une autorisation de prescription «temporaire» pour soigner la dépendance à l’alcool.
 
Avatar de cocci
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1515
  • Inscrit : 27 Mars 2012
  Lien vers ce message 07 Octobre 2013, 22:13
Oliv :fsb2_wink: cocci


" Enlève le mot fatalité de ton dictionnaire, et tu verras que changera le monde." Franck Dunand
Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser.
 
Avatar de TIGROO
  • Age : 51 ans
  • Messages : 1237
  • Inscrit : 10 Avril 2012
  Lien vers ce message 21 Octobre 2013, 18:12
Oliv' :fsb2_yes: Tigroo


On refait pas sa vie, On la continue ................... dixit ......Francis Cabrel
 
Avatar de Scyane
  • Age : 51 ans
  • Messages : 1258
  • Inscrit : 12 Avril 2013
  Lien vers ce message 09 Novembre 2013, 1:21
Joyeux Anniversaire Oliv'.


Arc en ciel : phénomène optique et météorologique qui rend visible le spectre continu de la lumière du ciel quand le soleil brille pendant la pluie.
 
Avatar de martha
  • Messages : 7702
  • Inscrit : 05 Mai 2012
  Lien vers ce message 09 Novembre 2013, 1:59
tant qu'à faire

joyeux anniversaire OLIVIER


un écrivain qui me tient à coeur, il aurait piqué la citation à Coluche, soit:

ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont raison
 
Avatar de kokopelli
  • Age : 63 ans
  • Messages : 544
  • Inscrit : 04 Mai 2013
  Lien vers ce message 09 Novembre 2013, 20:27
*
eh! olivier
joyeux anniversaire
vive la fête !!!
*
 
Avatar de Addict'
  • Age : 44 ans
  • Messages : 319
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 09 Janvier 2014, 23:44
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 229 fois (1511089_10151799372781331_811761805_n.jpg ; 33.89 KO)
e1f0d802fd93e512867672c63c879fbe.file
 
Avatar de mamanou
  • Age : 63 ans
  • Messages : 5311
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 09 Janvier 2014, 23:47
Moonhhh qui voilà!! mon Oliv!! comment vas tu?? ami fidèle de notre promo! moi aussi je te souhaites le meilleur pour 2014! dis moi où tu en es? même en MP si tu préfères!!

Suis bien contente de te revoir!

Gros bisous mon Oliv! et à très bientôt j'espère!

Mumu


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de loulou33
  • Age : 61 ans
  • Messages : 7469
  • Inscrit : 04 Juillet 2012
  Lien vers ce message 09 Janvier 2014, 23:47
Apres bien de turpitudes et de vicissitudes

Bien aise de te retrouver parmi nous.


Ni tout a fait la même
Ni tout a fait une autre
 
Avatar de Florence...
  • Age : 59 ans
  • Messages : 7821
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 24 Aout 2021, 12:30
Bonjour Addict',

Je constate que tu es un dinosaure du forum ( :fsb2_wink: ) et que tu es passé aujourd'hui.
Je suis allée jeter un œil sur ton fil et je l'ai trouvé riche en enseignements tout en étant assez concis.
Tu pourrais venir nous dire où tu en es s'il te plaît ?
Merci.
L'expérience des anciens est à juste titre très prisée des nouveaux.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene