Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

De retour dans la baclosphère après rechute

Avatar de Nico-las
  • Messages : 2
  • Inscrit : 16 Juillet 2021
  Lien vers ce message 11 Mars 2022, 14:36
Hello à tous !

Me voilà de retour dans la "baclosphère", après une semie-victoire mais aussi un semi-échec.

Mon histoire : il y a quelques ann√©es j'avais eu la chance de me voir conseiller un m√©decin prescripteur, alors qu'on en √©tait qu'au "d√©but" du baclof√®ne. A cette √©poque je buvais tous les soirs 6 cannettes de bi√®re, que je choisissais plus ou moins fortes suivant mon humeur, pour m'assomer et pouvoir aller dormir. √áa variait de la Kro √† 4.2¬į pour les petites soir√©es, √† la 1664 √† 5.5¬į. Deux litres chaque soir. Je suis jamais pass√© √† la 8.6 par contre ni aux alcools forts par contre, hormis le vin (la bouteille enti√®re √©videmment).

Niveau baclo j'étais monté à 160 mg / jour, avec un énorme succès puisque je suis devenu complètement abstinent. Je me souviens que je buvais 3 gorgées de bière et que je jettais le reste. Quel bonheur ! Cette trève a duré plusieurs mois, tout était parfait.

Il a fallu d'un voyage professionel à l'étranger et quelques grosses fiestas pour tout bouleverser. Au retour de ce voyage, j'ai diminué les doses de baclo, je n'ai plus pris rendez-vous chez le médecin, etc.

Et bien entendu, progressivement, j'ai repris la boisson, de façon la plus naturelle qui soit, sans même m'en rendre compte.

Je pensais en √™tre sorti, j'ai cri√© victoire trop t√īt, j'ai cru que je pourrai d√©sormais m'en sortir tout seul, mais non. Je rechutais progressivement...

En parall√®le, ma vie a √©t√© chamboul√©e : naissance d'un enfant, s√©paration, d√©m√©nagement, changement total de boulot... Je n'ai pas ch√īm√© !

J'ai beaucoup r√©fl√©chi aux raisons de ce semi-√©chec. Mon erreur a √©t√© de l√Ęcher mon m√©decin trop t√īt. J'aurais d√Ľ demander un rendez-vous r√©gulier, et le faire pendant des ann√©es, m√™me une fois tous les 6 mois. Le probl√®me c'est que quand on rechute, les mois deviennent vite des ann√©es. On pense agir, mais on remet toujours au lendemain, et les ann√©es passent... J'aurai d√Ľ me donner un filet de s√©curit√© en continuant ces rendez-vous, cela m'aurait √©vit√© de glisser encore et encore sur une longue dur√©e.

Le traitement en lui-même a été un succès, mais je n'ai pas su, par la suite, gérer tout ça sur la durée. C'est stupide, d'autant plus que j'avais à l'époque lu des posts de "guéris" qui mentionnaient ça ! Et je dois dire que mon médecin de l'époque était assez loin de chez moi, donc c'était une corvée dont on a tendance à vouloir se débarasser. Erreur fatale.

Voilà mon histoire...

Aujourd'hui, j'esssaye de reprendre les choses en main, et de me lib√©rer √† nouveau des mes 6 canettes du soir. Vu que j'ai d√©m√©nag√©, je ne peux pas recontacter mon ancien m√©decin, et de toute fa√ßon psychologiquement je pr√©f√©rerais quelqu'un d'autre, repartir de 0 dans l'aventure, mais cette fois sans faire l'erreur de l√Ęcher trop rapidement.

Du coup, je cherche un médecin dans la banlieue sud de Paris. Si quelqu'un peut me conseiller un médecin, je suis preneur, mes MP sont ouverts !


Merci beaucoup et bon courage à tous, notamment aux nouveaux venus !
 
Avatar de D-Day
  • Age : 50 ans
  • Messages : 678
  • Inscrit : 14 Avril 2019
  Lien vers ce message 11 Mars 2022, 17:49
Salut Nico-las,

bon retour ici alors. J'espère que tu vas trouver un prescripteur assez rapidement. Perso je ne peux pas t'aider à ce niveau là.
Quand tu as fait ta premi√®re mont√©e avec le baclo, tu as eu beaucoup d'EI ou dans l'ensemble √ßa s'est plut√īt bien pass√© ? et en combien de temps es-tu parvenu √† l'indiff√©rence ?

Ce qui a de positif, c'est que, un, tu as l'expérience de la molécule, et de deux tu as connu un réel succès avec. Je te souhaite la même réussite.

Courage
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1135
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 13 Mars 2022, 12:10
hello

un passage de vie ou j'ai fait cette erreur de baisser le traitement et de l'arrêter par trop de confiance.

ET BIEN COURAGE
sa va remarcher, il faut pas trop perdre de temps
j'avais snob√© le conseil de KOBOUSER, dans reprendre 3 cp directs et de suite, j'ai laiss√© train√© jusqu'au non retour, le d√©bordement plut√īt
pour ma part

A pluche


Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de Nico-las
  • Messages : 2
  • Inscrit : 16 Juillet 2021
  Lien vers ce message 14 Mars 2022, 2:20
@D-Day Aucun effet secondaire pour ma part avec le Baclo, sauf ceux qui étaient attendus, c'est-à-dire se sentir "patraque" quand on commence à boire, comme si on avait bu le pack de bières alors qu'on en a bu un verre.

Je trouvais le traitement "léger" à supporter, même à 160mg par jour. Je me souviens juste d'acouphènes légers.

Les analyses sanguines étaient bonnes au fil des semaines, le baclo m'a fait reprendre le sport, et aussi des vitamines car je me réveillais souvent la nuit les premières semaines pour manger en milieu de traitement, ce qui était - à mon sens - un super bon signe de guérison : le corps qui, en l'absence de glucides, réclame une véritable alimentation.

En tant que patient c'était un long fleuve tranquille, alors que deux ans auparavant, mon généraliste m'avait prescrit une dose de cheval d'antidepresseurs (j'ai consulté deux fois pour alcoolisme dans ma vie), et là, je l'avais bien senti passer...

Je pense que j'ai un "alcoolisme nerveux". La détente musculaire avec un brin d'effet psychotrope me fait arrêter l'alcool. Le cannabis m'a fait la même chose à haute dose (4 ou 5 joints à partir de 17h) : je ne pouvais boire qu'une bière le soir, et j'avoue que si je ne conduisais pas, j'aurais continué. J'ai pas mal échangé sur ce sujet dans les forums, et c'est visiblement un constat assez partagé.

Mon ressenti sur mon alcoolisme, c'est qu'il y a une sorte de juste-milieu à trouver dans la "détente" musculaire/nerveuse. Et sans tabou : le baclo y est parvenu, le cannabis aussi.

Par contre attention, car j'ai toujours été un "buveur du soir". Donc les effets secondaires du baclo s'assimilaient au sommeil dans mon esprit. Pour quelqu'un qui boit la journée, cela doit être plus délicat je pense.

Je ne sais plus en combien de temps j'ai obtenu l'abstinence exactement. Je dirais deux mois. De 0 à 90/100mg je crois qu'il n'y a pas eu d'effets sur la conso. Après, j'ai vraiment commencé à ressentir le truc. Et on passe de 6 bières à 5 bières. Et ensuite ça va très vite. Il y a vraiment un pallier qui n'est pas psychologique mais physique, c'est vraiment ce que j'ai ressenti. Pendant un temps, on utilise l'alcool et le baclo conjugué pour s'exploser la tête, puis le baclo prend le dessus, et on se retrouve devant la télé à 21h30 avec sa bière du soir pas finie, et à se brosser les dents à 22h au lieu de minuit, tout en étant "sobre" et en possession de ses moyens.

√áa chamboule pas mal les habitudes ! Mais tel que je l'avais v√©cu, c'√©tait tr√®s profitable, m√™me niveau sant√© indirectement. En 6 mois, j'ai d√Ľ perdre ~8kg (ce qui fait s'interroger l'entourage, et c'est √† prendre en compte aussi car je m'y √©tais pas pr√©par√© aux : "t'as beaucoup maigri" au boulot).

Le plus difficile à gérer au niveau des effets secondaires et pour moi, c'était pas le baclofène, c'était tous les changements annexes !
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36426
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Mars 2022, 12:19
Bonjour Nicolas

Je t'envoie une adresse en message privé
Ca a marché, ça marchera à nouveau ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 63 ans
  • Messages : 10949
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 14 Mars 2022, 18:21
Hello Nicolas !

En plus du médecin, reviens ici régulièrement. Bon on est moins nombreux qu'avant, mais on est là !

Et attention de ne pas répéter les erreurs du passé, une fois indifférent, il vaut mieux s'abstenir de boire un long moment. Ce n'est pas gênant lorsqu'on est indifférent ! Tu recevras ici les informations nécessaires pour gérer ce moment-là

Pour le moment, concentre-toi sur le 1er objectif : retrouver l'indifférence

Bien à toi,
Pascal

et pour rappel : ¬ę Comment prendre le baclof√®ne ¬Ľ. Et dedans, tu trouveras cette vid√©o :



Ressources diverses

Comment prendre le baclo ? | le baclof√®ne fait-il dormir ? - Feuilles de route (alcool et TCA) - Outil d'aide √† la r√©partition - Foire Aux Questions - Tout savoir sur le baclof√®ne - Initiation aux TCC (Th√©rapies Cognitivo-Comportementales) - Mindfulness M√©ditation / Pleine conscience / ¬ę Vivre le moment pr√©sent ¬Ľ - auto-hypnose - Acides Amin√©s - autres ressources +/- zen...
Profitez !
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1135
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 14 Mars 2022, 22:17


attention de ne pas répéter les erreurs du passé, une fois indifférent, il vaut mieux s'abstenir de boire un long moment. Ce n'est pas gênant lorsqu'on est indifférent !


Pascal



bonne phrase ça

Yo NICO-las

comment ta bien résumé l'effet baclo
quand c'est pris en quelque mois, oui c'est très parlant ...
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par PITCH, 14 Mars 2022, 22:20  

Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene