Nouveau sujet RĂ©pondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Au secours !!

Avatar de ChrysTeens
  • Messages : 7
  • Inscrit : 20 Mai 2022
  Lien vers ce message 26 Juillet 2022, 12:31
Bonjour Ă  tous,

Je suis mÚre célibataire d'une petite fille de 3 ans et alcoolique, et ça fait des mois et des mois que je me dis que c'est complÚtement incompatible, mais je ne sais pas comment m'en sortir, je n'y arrive pas toute seule.

Je tiens Ă  prĂ©ciser que je m'occupe bien de ma fille. Je ne suis ni violente, ni nĂ©gligente. C'est juste que le soir je suis pressĂ©e de la mettre au lit pour entamer mon tĂȘte-Ă -tĂȘte avec ma bouteille (en gĂ©nĂ©ral c'est entre 1 et une bouteille et demi de vin blanc dans la soirĂ©e), et bien-sĂ»r je fume trop, je me couche trop tard, donc je n'ai quand mĂȘme pas la grande forme la plupart du temps. Et puis il y a la honte, j'ai tellement honte !!! Ma fille est une merveille, je VEUX ĂȘtre une bonne mĂšre pour elle, et au lieu de ça...
Je peux Ă©galement vous dire que je n'ai absolument rien bu pendant plus d'un an et demi (durant ma grossesse et l'allaitement) et que ça ne me manquait mĂȘme pas !! (je trouve ça dingue !) Et puis son pĂšre nous a quittĂ©, je me suis retrouvĂ©e seule avec elle, et je suis retombĂ©e dans mes travers...

J'ai découvert le BaclofÚne et l'association début juin, je n'en avais jamais entendu parler auparavant.

Sur les conseils de Sylvie (que je remercie pour sa rĂ©activitĂ© d'ailleurs) j'ai contacter le Dr De Beaurepaire et j'ai commencĂ© le traitement le 04 juin, avec des prises Ă  11h, 14h et 17h, et augmentation d'un comprimĂ© tous les 3 jours. Un peu de somnolence, mais pas de maux de tĂȘte, pas d'effets indĂ©sirables vraiment gĂȘnants, donc j'ai continuĂ© Ă  augmenter Ă  ce rythme.
Le problĂšme c'est que sans m'en rendre vraiment compte, je suis devenue complĂštement insomniaque et je fonctionnais donc en mode "zombie" (j'en Ă©tais Ă  4-4-3). Et pire que tout, ça a commencĂ© Ă  avoir un impact sur ma relation avec ma fille : je manquais de patience avec elle, d'empathie, de bienveillance, exactement l'inverse de ce que j'avais toujours fait avec elle, et l'inverse de ce que je veux ĂȘtre comme maman bien-sĂ»r ! Je ne la supportais plus, alors qu'elle est vraiment facile Ă  vivre, je ne ME supportais plus.

Le 13 juillet j'ai envoyĂ© un message au Dr de Beaurepaire en lui disant que j'avais envie de tout arrĂȘter, que je ne pouvais pas continuer comme ça. Il m'a immĂ©diatement rappelĂ© (alors qu'il Ă©tait 11h du soir quand mĂȘme ! Merci Ă  lui pour son implication et son dĂ©vouement), et il m'a dit que j'avais augmentĂ© trop vite, qu'il fallait que je diminue progressivement. Et lĂ  j'ai peut-ĂȘtre Ă©tĂ© un peu trop vite aussi, mais je me suis sentie trĂšs, trĂšs dĂ©primĂ©e pendant plusieurs jours, plus envie de parler Ă  personne, et j'ai eu des crises d'angoisse.

Alors lĂ  je ne sais plus quoi faire, je suis perdue. J'ai tellement envie de pleurer !! J'en ai tellement marre de cette vie. Je voudrais tellement ĂȘtre une personne saine et une bonne mĂšre pour ma fille... Pour l'instant je ne prends plus rien car j'avais besoin de retrouver toute ma tĂȘte, mais je me sens coincĂ©e : je ne veux plus ĂȘtre alcoolique, j'en ai ras le bol, mais j'ai vraiment peur des effets indĂ©sirables du BaclofĂšne maintenant, alors je n'ose pas recommencer !

Je suis désolée, c'est un peu long, mais j'ai ressenti le besoin de me confier à vous... Qu'est-ce que je dois faire maintenant ??
Merci de votre aide s'il vous plait.

Chrysteens
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36494
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 26 Juillet 2022, 13:23
Bonjour

Augmenter ou diminuer trop vite, n'est vraiment pas une bonne idée
Je pense que d'avoir arrĂȘter trĂšs vite est la cause de ta dĂ©pression et de tes angoisses

Pour moi, la solution est de reprendre le traitement mais de maniĂšre plus cool
Et aussi de venir parler de tes ressentis ici au fur et Ă  mesure de ta progression
En parler au dernier moment n'est pas le plus efficace
Ce traitement peut ĂȘtre compliquĂ©, il faut l'adapter au fil du temps

Bref, je te propose de recommencer (dĂšs que tu seras prĂȘte) en augmentant tous les 3 jours au dĂ©but (par ex. jusqu'Ă  60mg/j), puis plus lentement par la suite
Est ce que tu avais remarqué un changement dans ta prise de boisson ?
Moins vite ou moins grande quantité ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofĂšne.
Notre livre BaclofĂšne la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36494
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 26 Juillet 2022, 13:27
Une autre question, tu sais à quelle dose a commencé ton insomnie ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofĂšne.
Notre livre BaclofĂšne la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de ChrysTeens
  • Messages : 7
  • Inscrit : 20 Mai 2022
  Lien vers ce message 26 Juillet 2022, 15:01
Bonjour Sylvie,

Oui, j'ai bien compris que j'avais fait un peu n'importe quoi mais honnĂȘtement les insomnies se sont installĂ©es de façon tellement insidieuses que je ne m'en suis pas vraiment rendu compte... Et aprĂšs j'avais vraiment hĂąte de retrouver toute ma tĂȘte et de reprendre mes bons comportements avec ma fille.

Je pense que mes insomnies ont commencé vers 3-2-2 (soit 70mg/j), et oui j'avais remarqué un certain changement par rapport à ma prise d'alcool mais rien d'extraordinaire.

Je vais en effet essayer de plus m'appuyer sur ce forum pour ne pas traverser tout ça toute seule...

Tous les messages bienveillants sont les bienvenus ! :lol:

:fsb2_thanks01
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1240
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 26 Juillet 2022, 21:35
SALUT
BIENVENUE

belle présentation

Vers 70 mg à 90 mg qui arrive vite suite à ce protocole, les effet arrive, ils sont bon signe, une réaction..
il faut ne plus augmenter, un peu baisser, faire de plus grand pallier d'augmentation, le temps qu'il ce tasse
moins tu bois et moins il seront fort, tu peu continuer a boire, mais freine toi ,
Vers 80 mg, il va ĂȘtre temps de sortir de l'eau a cotĂ© de ton verre de vin, pour te rincer la bouche par exemple, sa permet aussi d'avoir sous les yeux un autre alternative que la bouteille de vin

Au passage comme d'hab, les conseil de Sylvie son trĂšs bon... lire et relire

oui les effet , il faut en parler, de les Ă©crire permet une Ă©tape

Courage


Deux rĂ©ussites, 3 indiffĂ©rences / dĂ©but de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut ĂȘtre a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36494
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 26 Juillet 2022, 23:39
Tu n'as pas fait n'importe quoi
Tu n'as simplement pas géré ton traitement de maniÚre optimale, ce qui est compréhensible

Ce traitement n'est pas simple, et seule avec une enfant, ça n'aide pas ...
Mais c'est vraiment chouette que tu décides de te sortir de l'alcool !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofĂšne.
Notre livre BaclofĂšne la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de ChrysTeens
  • Messages : 7
  • Inscrit : 20 Mai 2022
  Lien vers ce message 27 Juillet 2022, 8:24
Bonjour,

Et merci de ton accueil PITCH !

Hier soir je n'ai bu que 2 verres et je me suis couchĂ©e tĂŽt (ça fait trop du bien !!). Bon j'avais grave abusĂ© la veille, mais d'habitude ça ne m'empĂȘche pas d'enchainer toute la semaine... J'ai quand mĂȘme l'impression que mon rapport Ă  l'alcool est en train de changer.

Ma fille est en vacances avec mes parents. Je pense que je vais me relancer. Je voudrais faire des prises à 10h, 13h et 16h (ce sont des heures qui m'arrangent plus (semaine / week-end)). Est-ce que je peux me lancer comme ça ? Et est-ce que je peux reprendre directement 1-1-1 et stabiliser comme ça 3-4 jours ?

Merci de vos retours et de vos conseils...

Bonne journée !
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36494
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Juillet 2022, 10:35
Top pour les 2 verres !

Oui tu peux faire 10-10-10 Ă  10h, 13h et 16h
Ta fille reste longtemps en vacances avec tes parents ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofĂšne.
Notre livre BaclofĂšne la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de ChrysTeens
  • Messages : 7
  • Inscrit : 20 Mai 2022
  Lien vers ce message 27 Juillet 2022, 11:19
Je ne suis en vacances que le 15 août.

Elle est avec eux d'ici lĂ . MĂȘme si je vais la voir les week-ends, je ne l'aurai pas la semaine...
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36494
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Juillet 2022, 11:45
Ca te permet donc de redémarrer plus sereinement


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofĂšne.
Notre livre BaclofĂšne la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1240
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 27 Juillet 2022, 13:31
salut

ce couché tÎt, oui, c'est pas mal au début pour couper la soirée
d'un autre cotĂ©, tu va "peut ĂȘtre" de rĂ©veillĂ© plutĂŽt, dans ce cas faire plein de petite chose pour combler ce nouveau temps

bisous


Deux rĂ©ussites, 3 indiffĂ©rences / dĂ©but de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut ĂȘtre a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de ChrysTeens
  • Messages : 7
  • Inscrit : 20 Mai 2022
  Lien vers ce message 27 Juillet 2022, 14:36
Oui en effet, je vais pourvoir reprendre plus "sereinement".
Mais surtout je vais faire trĂšs attention cette fois-ci, Ă  ne pas vouloir aller trop vite, et Ă  moduler correctement le traitement en fonction des effets indĂ©sirables. Je me dis que comme je les connais maintenant, enfin les premiers en tout cas, je vais pouvoir ĂȘtre plus vigilante...

Et ne t'inquiÚte pas PITCH, j'ai dormi comme un bébé ! ;) 8h de sommeil, ça fait longtemps que ça ne m'était pas arrivée !!
 
Avatar de ChrysTeens
  • Messages : 7
  • Inscrit : 20 Mai 2022
  Lien vers ce message 28 Juillet 2022, 8:23
Bon, hier soir 4 verres. Je sais, c'est le double de la veille mais d'habitude je suis entre 6 et 10 verres, alors c'est pas mal quand mĂȘme ! Et puis vraiment, aucune envie d'aller plus loin, et je me suis couchĂ©e Ă  une heure raisonnable...
J'ai bu un petit peu d'eau entre les verres aussi (merci PITCH ! ;) )

Est-ce que je suis en train de me reprendre en main ?
Je sais que moins je boirai, plus le traitement sera efficace, et moins j'aurai d'effets indésirables...

Alors aujourd'hui je me relance Ă  1-1-1 Ă  10h, 13h et 16h. Je croise les doigts !
 
Avatar de Florence...
  • Age : 60 ans
  • Messages : 7851
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 28 Juillet 2022, 18:57
Bonjour ChrysTeens,

J'arrive bien tard sur ton fil mĂȘme si j'ai lu ton post peu aprĂšs son Ă©criture et qu'il m'a fortement donnĂ© envie de rĂ©agir.
Je n'ai pourtant pas vraiment de conseils à te donner question dosage ou répartition du baclo et je ne suis pas non plus un modÚle dans ce domaine.
En revanche, j'aimerais vraiment pouvoir te redonner un peu d'espoir.

Ton post m'a interpelée parce que...

Je suis mÚre célibataire d'une petite fille de 3 ans et alcoolique, et ça fait des mois et des mois que je me dis que c'est complÚtement incompatible, mais je ne sais pas comment m'en sortir, je n'y arrive pas toute seule.
Moi aussi (avant) ! Ou presque.
Célibataire, 3 enfants qui avaient 2, 4 et 5 ans lorsque j'ai quitté leur pÚre et que je suis devenue dépendante de l'alcool.
MĂȘme solitude face Ă  ma dĂ©rive.

Je tiens Ă  prĂ©ciser que je m'occupe bien de ma fille. Je ne suis ni violente, ni nĂ©gligente. C'est juste que le soir je suis pressĂ©e de la mettre au lit pour entamer mon tĂȘte-Ă -tĂȘte avec ma bouteille (en gĂ©nĂ©ral c'est entre 1 et une bouteille et demi de vin blanc dans la soirĂ©e), et bien-sĂ»r je fume trop, je me couche trop tard, donc je n'ai quand mĂȘme pas la grande forme la plupart du temps. Et puis il y a la honte, j'ai tellement honte !!! Ma fille est une merveille, je VEUX ĂȘtre une bonne mĂšre pour elle, et au lieu de ça...
Moi pareil ! Exactement pareil !

Je peux Ă©galement vous dire que je n'ai absolument rien bu pendant plus d'un an et demi (durant ma grossesse et l'allaitement) et que ça ne me manquait mĂȘme pas !! (je trouve ça dingue !)
MĂȘme chose, multipliĂ©e par 3.
Ça me manquait un peu quand mĂȘme mais sans plus et je n'ai pas repris mes excĂšs aprĂšs l'allaitement de "ma petite derniĂšre".
Avant mes grossesses, je buvais de l'alcool en excÚs depuis l'ùge de 14 ans mais je ne pense pas que j'étais alors dépendante.
Avec du recul, j'estime que ma dépendance a commencé à s'installer avec les frictions conjugales.

Et pire que tout, ça a commencĂ© Ă  avoir un impact sur ma relation avec ma fille : je manquais de patience avec elle, d'empathie, de bienveillance, exactement l'inverse de ce que j'avais toujours fait avec elle, et l'inverse de ce que je veux ĂȘtre comme maman bien-sĂ»r ! Je ne la supportais plus, alors qu'elle est vraiment facile Ă  vivre, je ne ME supportais plus.
Pour moi, le point d'impact "visible" (parce que j'imagine que l'alcool a impactĂ© notre relation depuis toujours, mĂȘme si je n'en ai pas pris vraiment conscience au dĂ©part) a Ă©tĂ© plus tardif, Ă  savoir Ă  partir du moment oĂč mes enfants ont commencĂ© Ă  percevoir que j'entrais parfois, et de plus en plus souvent, dans des Ă©tats seconds.
C'est allé crescendo en fait, jusqu'à boire un demi-litre de pastis sec par jour et à avoir des black out quotidiens.
Un véritable saccage de ma vie de famille...

Bon ! Je ne m'étendrai pas plus sur cette période qui a duré 20 longues années, ça ne t'apporterait rien.
Ce qui peut t'apporter quelque chose en revanche, c'est de savoir ce que tout ça est devenu.
Et bien voilĂ ...
J'ai rencontré le baclo début 2014.
Je dois bien reconnaßtre que les effets secondaires m'en ont fait baver pendant un bon moment et jusqu'à un fort dosage (300 mg et je suis désormais redescendue à 50) mais bon, qu'est-ce que c'est par rapport à mes 20 années de souffrance et de culpabilité ?
Depuis 2017 (je ne saurais pas déterminer une date précise), je bois de l'alcool sans jamais d'excÚs et sans privation, sans me fixer de limite, dans les moments conviviaux.
Autrement, je ne bois plus d'alcool seule mis à part un apéro dans la semaine, parce que c'est un réel plaisir (le plaisir avait complÚtement disparu pendant mes années d'alcoolisme).
Sur le plan familial, mes enfants sont restĂ©s malgrĂ© tout trĂšs proches de moi (mĂȘme si trĂšs loin gĂ©ographiquement).
Ils m'ont soutenue tout au long de mon traitement.
Ils ne m'en veulent pas du tout de ce que je leur ai fait subir involontairement.
Ils ont désormais 31, 33 et 34 ans, ils sont formidablement bien dans leur peau et vivent vraiment ce qu'ils ont envie de vivre.
Quand j'ai vu que j'étais sur le bon chemin, je m'en suis aussi ouverte à ma mÚre à qui j'avais jusqu'alors dissimulé ma maladie tant bien que mal.
Elle m'a soutenue elle aussi et cette épreuve nous a rapprochées l'une de l'autre.
Tout ça pour te dire, ChrysTeens, que rien n'est perdu, que tout est possible, pour toi dont l'amour pour ta fille crÚve les yeux, comme pour celle-ci.
"Tu tiens le bon bout" comme on dit.
Ne le lĂąche pas :fsb2_wink: !

Je reste Ă  ta disposition si tu as des questions.

[...] Vers 80 mg, il va ĂȘtre temps de sortir de l'eau a cotĂ© de ton verre de vin, pour te rincer la bouche par exemple, sa permet aussi d'avoir sous les yeux un autre alternative que la bouteille de vin[...]

Voilà une idée qu'elle est bonne Pitch !
Je n'y avais jamais pensé mais je crois que c'est une trÚs bonne astuce !


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu lĂ  ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de ChrysTeens
  • Messages : 7
  • Inscrit : 20 Mai 2022
  Lien vers ce message 01 Aout 2022, 10:02
Bonjour Florence, et merci pour ce partage...

C'est sûr que j'aime ma fille plus que tout.
Et pourtant, quand arrive le soir, je me rends compte que j'aime encore plus ma bouteille et je trouve ça honteux, méprisable et indigne...

J'ai 43 ans maintenant et je sais que je n'aurai qu'elle. Alors je ne veux pas perdre une miette de sa jeunesse Ă  cause de mon alcoolisme.

Je me battrai pour ĂȘtre la maman que je veux ĂȘtre, pour ĂȘtre un modĂšle pour elle, pour qu'elle ait une belle enfance et qu'elle puisse grandir sereinement et s'Ă©panouir pleinement, pour qu'elle sache sans hĂ©sitation et avec certitude qu'elle est aimĂ©e et qu'elle est unique Ă  mes yeux...

(oh ne vous inquiétez pas, je me doute bien que je ferai des erreurs malgré tout, je suppose que tous les parents en font... mais pas ça, pas l'alcool, la fatigue, le manque de patience, et la hùte de me "débarrasser" d'elle le soir...)
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1240
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 01 Aout 2022, 11:37
coucou

sa va ?

BISOUS


Deux rĂ©ussites, 3 indiffĂ©rences / dĂ©but de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut ĂȘtre a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
RĂ©pondre Remonter en haut de la page




forum baclofene