Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

ECHANGES ENTRE NOUS TOUS

Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 31 Juillet 2022, 10:03
C est mieux

J avais pas vu cela que pour aider mon fils
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 31 Juillet 2022, 12:16
NIKEL

BISOUS MADAME de 70 ans


Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Hors ligne _
Avatar de _
  • Messages : 3086
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 31 Juillet 2022, 16:45
Coucou Riquinita,

C'est une très bonne idée ton nouveau Fil.

Yann.


Pou den einai tipota.
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 31 Juillet 2022, 17:35
Bonjour Lointain

C est surtout une idée de Pitch
Dis moi je t avais répondu sur mon autre fil angoisse
Mais je ne crois pas que tu l es vu
J espère que cela va bien pour toi
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 31 Juillet 2022, 17:39
Coucou Pitch
Oui tu peux encore dire Madame 70 ans
Car je change ce mois qui vient une année de plus
C est la vie
Bandes sons tu ne les a pas encore ecoute

Car tu me l aurais dit
Et répondre à mes questions sur mon autre fil aussi
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 01 Aout 2022, 8:09
coucou

si tu chantes très bien, c'est fluide
il y a deux chanson d'amour
une sur la croyance
les deux autre je n'arrive a mettre de registre dessus.

bonne journée


Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 01 Aout 2022, 8:22
Coucou Pictch,

J'espère que cela va bien
Concernant les chants :
La chanson de Prévert de Serge Gainsbourg

Tu t'en vas d'Alain Barrière chanté en duo

Comme un soleil Michel Fugain chanté aussi par Nana Mouskouri

Le café des trois Colombes Joe Dassin là c'est le groupe qui chante avec Marcel
Tous les garçons et les filles Françoise Hardy chanté avec le groupe

Bon courage et bonne semaine
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 01 Aout 2022, 10:04
re coucou
donc on peut les baclovore si nous partageons nos music
il doit en avoir de dispo sur you tube
ou peut être Sylvie peut compresser ces dossier de 10 mo peut être
car elle son belle ces chanson

sur ce par quoi commence ton pour ton fil, comment souhaite tu l'aider encore plus ?
il y a vraiment une question qui me taraude, pourquoi , il veut pas ce prendre en main en écrivant lui même
tu sait qui écrire, va permettre plusieurs facteur
mais comme tu le sent....

Moi je souhaite pas que tu soit prit entre deux feu, même si tu pense avoir la bonne carapace
physiquement peut être mais psychologiquement .... ?

par exemple, il peut rétorquer, OK, ce Mr à écris cela, mais il à pas eu la même vie que moi, même si on lui parle pas de nos passé
on a tous eu des passé différent.
mais le protocol pour sans sortir est le même pour tous le monde, par exemple moi, je me croyais auto suffisant
mon cul ouais, non il a fallu s'ouvrir, communiquer, faire confiance, ce modérer

en tout les cas , il peut balayer chaque tentative
comme un réflexe d'auto défense et c'est de sa que j'ai peur pour toi

autrement
reformule moi les question/interrogation que tu avait écris sur le dernier fil que ta créé , pour quel soit lisible ICI sur celui la.

et pour pas faire de fil doublon , peut être le supprimer.

bisous

je suis dispo jusqu'en milieu de cette semaine, après je part avec nath en vacance
soit en bavière, colmar, kazerben, pis le rhin, puis la bavière, voir un peu plus loin
mais s'il fait canicule, comme c'est sur cette zone ou la température monte le plus dans les terre
alors, soit au PORTUGAL si il y a un avion a prix cassé, soit en toscane, idem prix avion cassé
car la c'est trop chère en ce moment
sinon chez FLORENCE


Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 01 Aout 2022, 11:17
Coucou Pitch,

Je vais te répondre comment aider mon fils encore plus mais déjà en l'orientant vers des structures Oppelia
la rose des vents où le suivi est gratuit il y a des psy, sophrologue psychiatre etc...
Mon fils ne viendra pas sur des forums je pense qu'il en a lu certains mais écrire ce n'est pas son truc
Ce n'est pas comme je le sens moi mais comme il le sent lui
Je pense qu'il est plus à l'aise avec un psychologue
Le traitement est le même pour tout le monde mais là il s'agit de scarifications il y a des souffrances derrière
Ne te fais pas de souci pour moi psychologiquement je suis solide

Mes questions étaient: à part le traitement baclofène ,as-tu été en cure, en postcure,
Qu'est-ce qui t'a fait devenir addict y-a-t-il eu un élément déclencheur ou bien l'entraînement avec les copains ou tout autre chose
Voilà
pour ce qui concerne vos vacances peut importe l'endroit l'important étant de se dépayser

Si tu vas chez Florence tu donnes le bonjour de ma part
Je vais supprimer l'autre fil

A plus
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 02 Aout 2022, 12:44
BONJOUR

moi non plus avant écrire , c'était vraiment pas mon truc, vraiment pas du tout
mais étant au font d'un trou, c'était mon seul espoir pour avancer avec du temps
tu vois j'ai honte de mes écris de 2018, j'écrivais bourré en plus, à m'endormir sur le PC
Nath NE COMPRENAIT PAS, hors mis la lecture des trois livres
OA
celui de SULVIE
et celui de R.D.B
elle comprenait pas pourquoi il fallait que je prenne de baclofène, j'ai remarqué contrairement a une prise d'anti-dépresseur et bien quand tu parle que tu a besoins d'un anti dépresseur autour de tout, on te comprend et on t'aide on te soutien pour que puisse allez mieux, la première psychiatre que j'ai vue dans un CSAPA, m'avait dit qu'il fallait mieux en parler autour de soit
ce petit détour est pour expliqué qu'avec le baclofène, c'est tout l'inverse, tu en parle que tu va pas bien
que tu a besoins d'un traitement , et bien on te fuit, on ma écarté...
J'ai remarqué cela, aussi avec Nath par exemple elle ma pas soutenue dans ce combat...
Aussi elle à eu peur des EFFETS S/I, mais même avant qu'il arrive ces effets, elle me disait que c'était qu'une question de volonté, comme on dit pour la clop....

Elle ne bois pas , jamais donc possible que sa joue dans son jugement....

BON , je ferme cette parenthèse, c'est du passé, parfois il faut mieux oublié certaine étape du passé
moi , sa ma aidé, car j'ai vécu une partie de bonheur dedans qui ma freiné pour allez de l'avant
et depuis que je l'ai occulté, c'est mieux, elle est toujours la, je peux pas effacer de mon cerveau ce passé, impossible
non maintenant, enfin depuis peu je suis content d'avoir pris ma revanche sur cette partie passé

Un psychologue est important
que le RDV ne dépasse pas 45 minutes
il ya des heures préférentielle, entre 14 et 15h30, ce sont de bonne place.

mais il faut pas trop de RDV, non, je suis d'accord avec CORINNE.D, car je pense que trop de remise en question est négatif, c'est mon point de vue, et je pense aussi que c'est le siens, je pense

POUR moi j'en ai programmé pour les premier
2 en un mois
puis j'ai demandé de ce revoir 1 mois après, sa ma donner un super psychologique d'avoir ce rendez vous de réservé

aussi, il faut pas étalé toute sa vie d'un coup, juste un sujet à la fois, pour l'éclaircir
une remise en questions a la fois, un sujet a la fois.

bisous


Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 02 Aout 2022, 14:18
Coucou Pitch

OK tant mieux si toi l écrit cela t a aide
Oui avant toute chose il faut comprendre qu être addict c est une maladie des émotions une maladie neurologique
C est la perte de contrôle sur la consommation
Si autour de soi on admet pas que c est une maladie dur pour l entourage
Tu m expliques que tu as eu un suivi avec un psychologue
Mais tu ne réponds pas a mes questions
As tu fais des cures des postcures
Et comment tu es devenu addict
Y a t il eu un élément déclencheur ou l entraînement avec les autres ou autre chose
Voilà donc j attends ton echange
A plus
Si tu veux bien me dire evidemment
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 02 Aout 2022, 14:42
salut Riquinita, j'ai remanier mon post sur les cures

je répond pas a toutes tes question car chaque chose en son temps...
On parle d'une vie, il faut l'exprimer avec le soins de mots et quand on est prêt;

Une réponse cure et post
OUI
deux cure et une post cure
j'ai fait deux courte de 10 jours, les cure, sans remboursement, je l'ai est fait pendant mes vacances.

Dont une forcé qui a été négatif, ultra négatif, c'était pour faire plaisir à quelqu'un mais pas à moi, je suis sortie de moi même, car j'y suis rentré de moi même, forcé, mais dans le sens de "on ma forcé la main"

et

l'autre que j'ai fait de moi même était mieux, mieux car c'était moi le bénévol et j'étais prêt a suivre un protocole à la lettre, être le meilleur élève.
c'était dans un CHU, en med po, chambre privé
tu prise de sang etc, tu peut demandé un scanner même, tu la en 24h sérieusement en cas de douleur ou autre ...
Tout est gratuit avec une CMU ou une mutuelle, mais sa ne peut passer en arrêt de travail;

Alors,
J'étais chouchouté par tous un staff d'infermière, adorable et gentille, j'en garde un bon souvenir,
le temps était long l'après midi, alors des benzo été délivré pour neutralisé l'esprit.

J'avais fait cette cure pour avoir du baclofène, être au top pour commencer,
hélas l'addicto n'a pas voulu que je commence pendant la cure , il ma dit après...

Mais hélas, ( après ces 10 jours, dont 7 était un minimum, donc j'ai fait 3 jours de plus pour prouver ma bonne fois )
Hélas, l'addicto et le psychologue, mon dit que j'étais assez fort pour faire sans baclo
QUE JE POUVAIS MONTER A 4X0.5 DE XANAX au besoins...
car je voulais pas le SERESTA, qui pour moi est un BENZO à banir du marché. il n'a plus sa fonction pour traiter l'alcoolisme

DONC à ma sortie, je n'avais plus tout ce staff autour de moi, plus chouchouté , etc
angoissé aussi ( ils mon dit que j'étais fort et guérie ) ils mon même pas proposer un psychologue...

4 jours après, sortie un mercredi, le premier dimanche, j'avais pas programmé de sortie l'après midi
j'ai bue, et c'es repartie de nouveau.

Post de cure, idem, j'en est fait une en Ardèche qui était à contre coeur, idem pas constructif du tout.
l'Ardèche pour me séparé de mes amis TOXIPOTE

j'ai bien aimé ce lever de bonne heure,
faire son lit, sa douche, etc

les activité , j'ai pas aimé ce qu'il proposait...

dans ces post cure, le problème, c'est qu'avec d'autres patient on parle de notre passé et la tentation remonte, l'envie de toxique émerge de nouveau,
c'est facile de s'influencer entre patient de tout âges.
puis parler de quoi d'autres...

Comme par exemple, vient on fait le mur pour allez choper des truc...
Dans ce post cure, c'était long,le temps étais long ou moi qui étais faignant aussi, participer était pas mon fort.

Je pensais que j'étais guérie car sobre, mais le cerveau l'imprègne pas comme cela.

C'est comme en prison, c'est plus dure même, mais pour la plus part des petit délit, genre trafic stup, récidiviste de peine infligé par des délits ALCOOL ou même dans la pédophilie aussi qui son de lourde peine

le cerveau reste en stand by, il ne guérie pas forcement, malgré un éventuelle traitement d'AD ou de calmant
c'est une pose qui s'opère, et comme il n'y a que de faible projection en carcéral, sauf si la peine va nous emmener vers un âge très avancé, possible que sa puisse changer notre comportement.

Mais autrement 1 ans même c'est court, donc j'en reviens au post cure de 30 à 90 jours, je pense que c'est le même dilemme
il y a des réussite, mais pas pour moi, c'est 4 cases on été échec, eune aurait pue fonctionner si on m'avait délivré le baclo, celle que j'ai fait de moi même

4 échec :
traitement pas adapté pour ma part
aussi pas assez d'implication dans ces lieu, surtout social
il y a aussi un manque de suivit pour faire découvrir la créativité caché en nous...
comme faire monté, découvrir notre intelligence, plutôt que de la neutraliser , soit avec des médoc soit par manque de moyen de leur part aussi


C'est trop mal cadré/encadré, les post de cure, les batir sur une relation de confiance, pas facile
il faut vraiment que la personne soit volontaire et veux de l'aide et qu'elle reçoive toute l'aide qu'elle demande

je serais dirigeant d'un centre pour alcoolique par exemple, je mettrais en place un sevrage comme en hopital
avoir un staff gentil
mettre sous benzo pour le sevrage, ou AD suivant l'avis d'un psychiatre, je me passerait peut être d'un addicto, ou juste pour une rencontre mais c'est le psychiatre qui ferais le suivit.

donc du
benzo , suivant le patient , en commençant une dose forte de 3 cp le premier jours, a 1 cp au bout du 7 jours
, isoler la personne, la laissé fumer sa clop quand elle le souhaite et avoir l'après midi du temps de marche et ou du sport
dans cette première semaine leur faire lire le livre de OA et ou de SILVIE

puis je passerais les patient au baclofène, et les relier au forum, qu'il prenne la main du sur mesure baclo
car trop peu d'addicto ou psychiatre savent faire ce sur mesure
c'est pour cela q'un MG qui nous connait ou même un nouveau MG comme j'ai pu connaitre, étant son premier patient
ma aider en 2018, aidé car c'est ce forum qui a fait le sur mesure, les dernier conseil, la bienveillance





bisous
Message édité 2 fois, dernière édition par PITCH, 09 Aout 2022, 12:40  

Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 02 Aout 2022, 15:33
Re,
je comprends la cure et la postcure il faut y aller de soi-même et non poussé par d'autres il faut que cela soit volontaire.
Et puis surtout cure ou postcure il faut préparer sa sortie derrière mettre des choses en place , un projet professionnel ou autre etc...
Evidemment quand on est en situation de fragilité ou de vulnérabilité il est parfois difficile de ne pas se laisser influencer
A ROYAN c'est très bien mon médecin a envoyé 2 malades qui s'en sorti en pratiquant L'EMDR et PNL ce sont des thérapies brèves qui agissent dans les chocs postraumatiques émotionnels
Dans les groupes de paroles où je suis allée 3 personnes s'en sont sortis en allant à Royan
As-tu été dans les groupes de paroles et qu'en as-tu penser as-tu trouver de l'aide du soutien
Je pense que pour l'arrêt le plus difficile c'est de prendre la décision, car une fois qu'elle est prise tout devient plus facile et plus on résiste au craving plus il s'éloigne jusqu'à ne plus revenir
A plus tard d'autres échanges
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 03 Aout 2022, 7:44
Bonjour Pitch,

Comme je sais que tu es dispo jusqu'en milieu de semaine mais en même temps tu dois faire les préparatifs de vos vacances, donc tu fais comme tu peux car bien évidemment c'est l'histoire de toute une vie.
Tu as répondu aux cures et postcures, très bien
Reste juste y -a-t-il eu un élément déclencheur qui a fait que tu es devenu addict ou bien est-ce l'entraînement avec les autres ou tout autre chose ?
et as-tu été dans les groupes de paroles et cela t-a-t-il apporté quelque chose?
Voilà je te dis à nouveau, fais ce que tu peux pour répondre et si tu ne peux pas cela sera à ton retour, ne t'inquiète pas surtout.

A plus

Bisous
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 03 Aout 2022, 10:02
coucou

groupe de parole a éviter, on parle de notre mal être et quand tu en sort ta envie de boire pour oublié les dire de ton passé
le passé n'est pas bon et influe sur le présent....
O.A, a fait bcp et bcp de groupe de parole, et pas bon non plus pour lui...

élément déclencheur, c'est idem, il faut mieux pas en parler seule, avec un psychologue, la oui, on peut remonter après plusieurs rdv, pas de suite
en tout les cas sa ne ma pas aidé dans parlé, ni néfaste

rien à voir avec les addiction, mais j'ai pu comprendre pourquoi les ainé quand il s'occcupe de plus jeune, qu'il peut être dure envers ces petit frère
et j'ai été le revoir, pour lui dire que je comprend mieux nos rancoeur, il à apprécié
et moi sa ma enlevé des frustrations.

OUI mnt les vacances commence
mais dispo encore cette après midi

bisous


Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Hors ligne _
Avatar de _
  • Messages : 3086
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 04 Aout 2022, 18:43
Coucou Ruiqinita et Pitch,

Riquinita : peut-être que l'expérience de Pitch relative à ses démarches pour arrêter l'alcool, et d'autres produits, pourra être bénéfique à ton fils si bien sûr il veut bien l'entendre, c'est-à-dire s'il veut bien que tu la lui racontes et expliques ?...C'est juste une idée.

Très bonne soirée à toi, et à Pitch.

Yann.


Pou den einai tipota.
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 05 Aout 2022, 7:48
Bonjour Lointain,

Je pense que chacun est différent , pour Pitch apparemment les groupes de paroles, idem pour les éléments déclencheurs ne l'ont pas aidé à en parler mais ce n'est pas le cas de tout le monde
Mon fils il est prêt à tout entendre et je sais pourquoi il est devenu addict et lui aussi le sait.
Après pour s'en sortir ce n'est pas aussi simple et même lui ne croyait pas à tout ses difficultés
Alors ton expérience à toi pour t'en sortir serait intéréssante a savoir.
Pitch répond à côté de ce que je lui avais demandé je lui avais demandé si il y avait eu un élément déclencheur qui a fait qu'il est tombé dans l'addiction
Voilà si toi tu es disposé à répondre à ces questions j'échangerais bien avec toi

Bonne journée à toi
Riquinita
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 05 Aout 2022, 8:26
Re,

As-tu rencontré des problèmes de sommeil et comment as-tu fait pour les résoudre ou qu'as-tu pris comme remède

Merci de ta réponse
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 07 Aout 2022, 8:55
Bonjour Lointain,

Je passais par là voir si j'avais des réponses et bien non
Mais peut-être n'as-tu pas vu ma réponse à ton message du 4 Aout
ce n'est pas grave et rien ne presse

Bon dimanche

Riquinita
 
Avatar de PJ33
  • Messages : 12
  • Inscrit : 30 Mai 2013
  Lien vers ce message 08 Aout 2022, 12:01
Bonjour à tous,

Ça fait quelques temps que je ne suis pas venu sur ce forum et les dernières actualités sur le déremboursement du zentiva et les témoignages de médecins m'ont donné envie de revenir sur ce forum.

Tout d'abord, sachez que malgré le déremboursment du zentiva, le baclocur reste remboursé, de même que le baclofène commercialisé par le laboratoire EG. Je suis allé ce matin à la pharmacie me faire rembourser mon ordonnance de baclo prise il y a 3 jours en spécifiant bien qu'il s'agissait uniquement du zentiva et il m'a donné gratis du baclocur à la place.

Je tenais à témoigner de mon expérience sur le baclofène.

Dépendant physiquement en 2008 alors que j'avais seulement 21 ans, j'ai passé 4 ans prisonnier de l'alcool. Et quand je dis prisonnier, le terme est faible.

Je vivais seul, isolé, sans amis ni mes parents pour m'aider car je vivais loin. Ils m'ignoraient et me "payait" mon alcool.
Je me levais le matin en tremblant dans un malaise complet. Je buvais pour retrouver mon taux d'alcool jusqu'à en vomir. J'ai passé 4 ans comme ça dans mon appartement à passer mon temps à dormir et à me réveiller pour boire et me rendormir....
Un cauchemar.

J'étais à l'époque étudiant à Sciences Po et j'ai du arrêter mes études en 3ème année.
J'ai eu un retrait de permis, de la prison avec sursis. Je m'endormais dans les rues la nuit. Je perdais mes papiers. Je me suis retrouvé je ne sais pas combien de fois à l'hôpital. Mon "record" officiel étant 5,5g dans le sang sans faire de coma... Ayant plusieurs fois été inconscient chez moi seul je pense que je suis monté à bien plus.


Une cure de sevrage qui m'a servie à rien. De l'Aotal et de la Naltrexone qui m'ont servis à rien....


Puis j'ai entendu parler du baclofène petit à petit dans la presse. Notamment suite à la publication du livre d'Ameisen.

J'ai alors trouvé un médecin généralise qui m'a prescrit progressivement du baclofène jusqu'à monter à 300mg.
Et au bout de quelques mois j'ai vu le jour. Je n'ai plus eu envie de boire de l'alcool.
J'ai pu reprendre mes études, faire une école de commerce, l'INSEEC à Bordeaux, trouver un travail, une et même des copines et conclure de plus belle en terminant mes études par un diplôme à HEC Paris.

J'ai diminué les doses. Mais je ressentais une fragilité.
À 80mg/jour, je buvais en cachette, je n'arrivais pas à contrôler ma consommation sans pour autant replonger.
à 160 mg/ toujours quelques fragilités mais beaucoup mieux.
Aujourd'hui je suis à 240mg/jour et c'est un miracle.
Je regarde les autres boire plus vite leurs verres que moi, je n'ai pas envie de recommander. J'ai 9 bouteilles de vin chez moi qui s'accumulent, cadeaux de clients de ma copine.

J'ai 35 ans. J'ai fini mes études, j'ai retrouvé des amis. J'ai une fille adorable qui veut faire sa vie avec moi. Des projets professionnels (reconversion car malgré HEC le monde de l'entreprise ne me convient pas). Des projets d'enfants etc....

Face à cette "réussite" je suis terriblement en colère contre le personnel médical et certaines personnes de mon entourage.
- Mon psychiatre qui me dit "oui c'est bien vous prenez du baclofene et vous maitrisez votre consommation d'alcool, mais vous substituez une dorguie par une autre" (Comment peut-on dire ça quand on est médecin.... ou alors c'est méconnaitre les effets délétères de l'alcool).
- Mon père qui me dit "Si tu ne bois plus ne prends pas de baclofene". Le baclofene étant responsable de tout ce qui m'arrive dans la vie (même les excès de vitesses c'est pour dire...)
- Les autorités sanitaires qui s'interrogent sur le remboursement ou l'utilisation du baclofene en pointant "les risques de somnolence au volant"et d'autres absurdités...

Alors le baclofène ne fonctionne peut-être pas chez tout le monde, mais par pitié laissez la chance à ceux chez qui ça fonctionne de pouvoir en prendre !

Ça fait du bien d'écrire et de partager mon expérience.

Merci de m'avoir lu
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 09 Aout 2022, 9:05
Bonjour PJ33,

Je viens de lire ton témoignage
Dur parcours mais au bout quelle réussite et c'est cela qui compte.
Le principal c'est que tu t'en es sorti il faut laisser le discours des autres derrière soi
Alors bravo baclofène

Riquinita
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 18 Aout 2022, 14:53
coucou riquinina

alors, envers les quelque axe de développement envers ton fils, tu en a des positives ?

Je t'écris déjà pour te faire part
que j'ai appris pour moi personnellement, que agir en vitesse est néfaste...

bisous

j'ai édité pour que ce soit plus compréhensible
Message édité 1 fois, dernière édition par PITCH, 18 Aout 2022, 15:00  

Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 30 Aout 2022, 15:16
Bonjour
Si je comprends bien la maladie
La dependance est un déficit en GHB
et le baclofene la supprime (la dependance)
Donc lors de l arrêt du baclofene on est sensé être gueri
Mais si la consommation reprend comment expliquer cela
Les problèmes psychologiques en sont ils pour quelque chose dans la reprise
Et que faire en cas de reprise
Si vous avez des reponses ce serait gentil de m en faire part
Riquinita
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 31 Aout 2022, 22:22
Je pense que pour la plupart des personnes, il faut continuer à prendre du baclofène à moindre dose que la dose de guérison
Certains ont dit "je suis guéri sous traitement" ou un truc comme cela
Comme un hypotenseur qu'il faut parfois prendre à vie

Après, ce greffe aussi parfois (souvent ?) des problèmes psychologiques qu'il faut résoudre


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 31 Aout 2022, 22:23
PJ33, merci beaucoup pour ton beau témoignage que je découvre


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 01 Septembre 2022, 8:23
Bonjour Sylvie,

Merci beaucoup pour ta réponse
Oui je crois qu'un traitement de fond est sans doute nécessaire.
Mon fils a énormément diminué sa consommation mais sans pour autant l'arrêter , il me dit qu'il boit par ennui
Je me dis dès fois que cela m'énerve car il se met mal dans ces cas là et en même temps je me dis qu'il n'est plus dans le déni et qu'il arrive à analyser et qu'il faudrait qu'il prévienne sa conso en mettant en place des activités qui permettraient de le déconditionner
ennui= alcool+ NON
Ennui= activités, plaisir +OUI
Pas facile d'autant qu'il est sans travail
Mais c'est vrai aussi il a surmonté la séparation de sa compagne et de son fils
Connais-tu la thérapie comportementale cognitive et qu'en penses-tu? Cela peut-il l'aider

Merci d'avance de ta réponse

Riquinita
 
Avatar de Karine
  • Age : 51 ans
  • Messages : 19745
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 01 Septembre 2022, 22:01
Bonsoir,

Bravo pour le diminution de conso de ton fils !

Oui la psy TTC pourrait vraiment l'aider pesant le pour et le contre


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 02 Septembre 2022, 12:29
Bonjour

Je ne connais pas bien, mais je pense qu'en effet, ça pourrait l'aider comme d'ailleurs tout accompagnement psy
La perte de sa famille doit être dure à surmonter

Pour le boulot, il ne peut pas en trouver un ?
Il est dans quel domaine ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 02 Septembre 2022, 18:56
Bonsoir Sylvie et karité
Et merci a toutes les deux de vos reponses
C est sur perdre sa famille ce n est pas facile
Pour ce qui concerne son travail il a été conseiller vendeur pour une grande enseigne de bricolag
Mais en réalité il est stratifiés de métier il travaillait les matériaux composites les résines de synteses pour les moules de bateaux catamarans Marque Jeanne beneteaux
Comme il est RQTH il a eu un rdz vous avec une dame de CAPEMPLOI il s y est rendu et a la sortie il a fait une convulsion
Ensuite il a eu un autre rdz vous avec CAPEMPLOI et il n y a p as été car le ma tin il a fait un malaise du a l alcool et il avait 3 rdz vous dans la même journée et il a tout loupe et suite à cela il s est scarifie aux bras

Mardi il a un rdz vous avec pôle solidarités mais j ai peur qu il oublie ou qu il n'y aille pas
Effectivement si il avait un travail cela l aiderait
a condition qu il arrive a tenir
C est pas brillant tout ca
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 09 Octobre 2022, 19:03
coucou RIQUINITA

comment ce passe la relation, envers ton fil et ton petit fils...

bisous et encore merci de la journée que tu a fait partagé à moi et à ma compagne.
Message édité 1 fois, dernière édition par PITCH, 10 Octobre 2022, 11:33  

Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 01 Novembre 2022, 8:39
Bonjour PITCH,

excuse-moi je ne t'ai pas répondu de suite,
Moi je vais bien mon petit-fils aussi, je l'emmène au centre de voile tous les mercredis où il fait du catamaran , il est content et cela lui plaît.
Mon fils c'est plus difficile , depuis que vous êtes venus il a encore fait 2 sevrages de 8 jours chacun.

Le 2 ème,il avait un rdz-vous avec le SERSIP cela s'est bien passé et un autre rdz-vous a été donné pour une visite en ESAT pas loin de Saint-Nazaire.seulement il devait récupéré sa voiture et prendre son fils mais elle n'était pas prête et là reconsommation et quand je l'ai vu on aurait dit une loque , une épave.il a été une bonne semaine ainsi et a loupé son rdz vous En esat.
Pas brillant tout cela, il a eu un autre rdz vous on lui a demandé des documents et là il a été et on lui a dit qu'il fallait qu'il soit plus stabilisé pour aller en Esat d'où déception et reconsommation encore une semaine
Mais malgré tout les 2 dames ont parlé de son cas en pensant à des hébergements collectiFs, les eaux vives, ou postcure et réadapdation à Billiers.L'assistante sociale doit le rappeler pour discuter de tout cela avec lui.
Roger Sauvage a contacté la mairie de Guérande et m'a dit d'écrire au CCAS en expliquant la situation et demander un rdz-vous.car il existe des ateliers protégés.
Voilà les news des pistes existent le problème il faut qu'il soit stabilisé pour envisager un travail.
Demain il revoit l'addictologue car il ne prend plus du tout de baclofène.? je vais avec lui.
J'espère que Nathalie va bien, moi aussi j'ai passé une très bonne journée avec vous deux
Donne de tes nouvelles, au plaisir d'autres échanges.
Riquinita
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 258
  • Inscrit : 17 Février 2018
  Lien vers ce message 04 Novembre 2022, 8:53
Bonjour à tous,

Je m'adresse à tous pour vous expliquez que l'on a arrêté de prescrire du baclofène à mon fils car en fait il a fait une convulsion ou crise d'épilepsie au 15/03/2022 et le baclofène n'est pas compatible avec ce qu'il a fait.
Donc depuis environ fin d'année 2011 il était à 9 comprimés par jour pour descendre à 1 comprimé par jour puis zéro
Forcément ses consommations ont repris.
J'en ai parlé en consultation avec l'addictologue et lui ai demandé si il y avait d'autres traitements compatibles avec crise épileptique , elle m'a dit oui le selencro , le revia et elle lui a prescrit du revia. me disant que cela ne ferait pas tout et je suis bien d'accord.
Je ne comprends pas pourquoi ne pas lui avoir prescrit plus tôt un autre traitement
Et malheureusement il a fait une AIT accident itschémique transitoire il est allé aux urgences là scanner transfert en neurologie on devait lui faire IRM mais il a fait electroencephalogramme on attend les résultats.
Voilà les news pas bien brillantes mais bon j'espère que cela va lui faire un déclic dans sa tête
Je vous dirais la suite je vais essayer déjà qu'il puisse aller en convalescence à la suite de la neurologie car seul chez lui je vois mal cela.
Des pistes de l'assistante sociale ont été avancées en autre le centre de postcure et réadaptation à Billiers dans le Morbihan et par l'addictologue le centre de postcure à Lorient, le Phare.
Connaissez-vous ces centres et si oui pouvez-vous me dire ce que vous en pensez et concernant AIT est-ce que des personnes en ont fait et comment s'en sont-elles sorties?

Merci à tous de vos réponses.
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene