Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

S'IL TE PLAIT... Raconte moi l'indifférence.

Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 13:49

Reprise du dernier message

Environ 300 personnes


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 64 ans
  • Messages : 11002
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 14:47
26 %, c'est énorme ! Et comme tu le dis, Sylvie, il faut aussi voir sur la durée.


Ressources diverses

Comment prendre le baclo ? | le baclofène fait-il dormir ? - Feuilles de route (alcool et TCA) - Outil d'aide à la répartition - Foire Aux Questions - Tout savoir sur le baclofène - Initiation aux TCC (Thérapies Cognitivo-Comportementales) - Mindfulness Méditation / Pleine conscience / « Vivre le moment présent » - auto-hypnose - Acides Aminés - autres ressources +/- zen...
Profitez !
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 16:03
Environ 80 personnes de guéris grâce au Baclofène c'est vrai que c'est top !
A voir le nombre de personnes encore sous traitement mais avec indifférence.

Curieux de découvrir les résultats, qu'elle est la date de clôture de l'étude ?

Ce qui serait bien c'est que tout le monde mette dans ses posts le lien afin de recueillir le maximum d'info.
http://www.baclofene.org/enquete-baclofene-062017
Message édité 1 fois, dernière édition par Math, 27 Aout 2017, 16:05  

Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 19:58
C'est pas 80 personnes, c'est 300 guéris
Ce qui n'est pas énorme, il y en a forcément plus
Une autre enquête en avait trouvé 600

Pour l'instant pas de date de cloture
Je referais un mailing pour tenter d'avoir davantage de réponses


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 20:09
Donc du coup Pascal voici le lien du Fichier Excel ci dessous. Sans aucune prétention j'ai voulu l'améliorer pour moi personnellement sur la base du très bon travail déjà effectué.

Je trouvais que pour la Consommation d'alcool et les EI sur 10, c'était un peu difficile à évaluer.
Donc j'ai préféré utiliser l'unité d'alcool comme mesure et pour les EI une échelle sur 4 (1 Nul - 2 Faible - 3 Moyen - 4 Élevé).

Maintenant je prend avec plaisir tous les conseils qui pourraient me permettre de l'améliorer encore.
Je l'utilise déjà car je me rends compte que connaitre sa consommation réel, la noter de plus, me permet de m'investir d'avantage dans mon traitement.

https://1drv.ms/f/s!AuF9xM7nHxrh12HhM-qWJZ0jWuLc


Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 20:15
C'est pas 80 personnes, c'est 300 guéris
Ce qui n'est pas énorme, il y en a forcément plus
Une autre enquête en avait trouvé 600

Pour l'instant pas de date de cloture
Je referais un mailing pour tenter d'avoir davantage de réponses


J'ai du louper quelque chose alors ou j'ai pas saisie, j'ai compris 26% des 300 personnes sont à zéro Baclo.
Ce qui serait malgré tout énorme. J'espère bien que je ne prendrais pas toute ma vie du baclofène ! Je me doutes
que je vais en avoir pour surement plusieurs années y a des chances.
Message édité 2 fois, dernière édition par Math, 27 Aout 2017, 20:17  

Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Avatar de phil
  • Age : 62 ans
  • Messages : 2494
  • Inscrit : 06 Février 2013
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 20:23
Bonsoir,

oui, très intéressant 26%, je ne pensais pas, comme quoi, c'est toujours important de partir sur des bases solides. Je vais modifier mon message en disant qu'un certain nombre de guéris ont pu arrêter le traitement. Cependant, il me semble qu'une grande vigilance est nécessaire.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 20:25
Oui, 26% (en fait 28%) des presque 300 (276) personnes indifférentes (soit 76 personnes) sont à zéro baclo
Les autres sont indifférentes mais continuent le traitement

Perso, j'en prends encore 30mg/j depuis presque 10 ans et ça me va très bien
Le plus important, c'est de ne plus être dépendant

doseresiduelle


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 20:35
As tu dejà testé de réduire à 0, car effectivement 30 c'est très peu.
Au bout de 10 ans, ce circuit de la récompense à l'alcool à du s'effacer en grande partie ?


Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 20:41
Oui, 26% (en fait 28%) des presque 300 (276) personnes indifférentes (soit 76 personnes) sont à zéro baclo
Les autres sont indifférentes mais continuent le traitement

Perso, j'en prends encore 30mg/j depuis presque 10 ans et ça me va très bien
Le plus important, c'est de ne plus être dépendant

doseresiduelle


Oups ! j'avais compris que cette enquête portait sur toutes les personnes sous baclofène et pas uniquement avec succès. J'ai lu trop vite, bon aller pour
mon excuse, le pire c'est que c'est vrai, l'EI du manque de concentration est assez important en ce moment chez moi.

Donc oui je comprends mieux t'as réponse et effectivement ces résultats sont très impréssionnants.


Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Hors ligne BB Féminin
Avatar de BB
  • Messages : 6493
  • Inscrit : 31 Janvier 2013
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 20:53

26% des personnes sont à zéro baclo et se portent bien, certains d'entre eux boivent régulièrement
Il faut que j'affine en regardant les durées
Etre bien à zéro baclo depuis 2 ans ou plus n'a pas la même "valeur" que de l'être depuis 3 mois


Ah ça me fait plaisir parce que sincèrement, souvent, je trouve qu'il y a des a priori à propos du 0 baclo sur le forum.
Comme si ceux qui en étaient se mettaient en danger ou faisaient dans la provocation. C'est pénible.


Cela dit, et si le questionnaire était transmis à Aubes? Quitte à ajouter leur logo en en-tête... On atteindrait plus de monde et l'acte serait solidaire :fsb2_smile:


- TOUT EST POSSIBLE -
Guérie à 340mg le 12/09/2013---19/07/14: 0 baclo...13/10/14 arrêt du tabac par hypnose.
Surpoids après guérison. Rechute début octobre / guérison à 120mg le 28 octobre 2017. Arrêt du tabac de nouveau le 12/02/ 2018.
 
Avatar de HCat
  • Age : 58 ans
  • Messages : 402
  • Inscrit : 12 Février 2014
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 21:15
Bonsoir,

Moi aussi,ça me fait plaisir.

Tout comme BB

On est26%, c'est fou

Je ne l'aurai pas cru, c'est super !

Biz a tous.

A plus. Cat.


Atomic Sky.(Indochine)
http://www.youtube.com/watch?v=ZBv9l1DRYkg



la vie est belle. indochine
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 21:19

Cela dit, et si le questionnaire était transmis à Aubes? Quitte à ajouter leur logo en en-tête... On atteindrait plus de monde et l'acte serait solidaire :fsb2_smile:


Oui enfin BB ...
D'abord, il n'est pas question pour moi de rajouter un quelconque logo sur un travail que je/nous fais/faisons. Que ce soit le leur ou un autre.
Solidarité oui (d'où l'information que je leur ai transmise de l'idée de Flo concernant la décharge), poire de service qui travaille pour que les autres se la pètent, non.
Ca m'a déjà assez couté de mettre leur logo sur les films du colloque de l'an dernier auquel ils n'ont pas participé :fsb2_godgrace:
Bah, tu sais, il y a quand même un passif assez lourd entre nous ...

Ensuite, il n'y a quasi plus personne chez eux à part 2-3 gus qui galèrent sans parvenir à guérir ...
Enfin, pour avoir des réponses, il faut diffuser le questionnaire par mail
Le mettre en page d'accueil d'un site n'a aucune efficacité
Je ne crois pas qu'ils soient capables (ou tout simplement aient envie de se bouger le fion) pour faire cela
Et puis ils sont au courant de cette enquête depuis bien longtemps et n'ont, à ma connaissance, pas bougé ...

Encore une fois, un (très) lourd passif :fsb2_godgrace:

Sinon, oui, je suis d'accord avec toi et l'idée négative sur le zéro baclo
J'ai été très surprise de voir aussi que tous n'était pas abstinents
Voici la conso des zéro baclo qui vont bien

zerobaclo-Conso


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Hors ligne BB Féminin
Avatar de BB
  • Messages : 6493
  • Inscrit : 31 Janvier 2013
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 21:29

Ah
bon
ben tant pis alors
pour Aubes.
Je comprends ( pénibles les gens hein!)

Quant à la conso des 0 baclos, oui, surprenant.
Je me croyais d'ailleurs être un cas... Et non.
Cela donne une idée différente de la guérison. D'une possible guérison.

Il y a encore peu de temps on n'aurait jamais imaginé pas vrai?
Message édité 2 fois, dernière édition par BB, 27 Aout 2017, 21:30  

- TOUT EST POSSIBLE -
Guérie à 340mg le 12/09/2013---19/07/14: 0 baclo...13/10/14 arrêt du tabac par hypnose.
Surpoids après guérison. Rechute début octobre / guérison à 120mg le 28 octobre 2017. Arrêt du tabac de nouveau le 12/02/ 2018.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 21:30
As tu dejà testé de réduire à 0, car effectivement 30 c'est très peu.
Au bout de 10 ans, ce circuit de la récompense à l'alcool à du s'effacer en grande partie ?

J'ai testé une fois, il y a 4 ou 5 ans parce que RDB disait que 30mg/j c'était un effet placebo

Le baclo (pas l'arrêt de l'alcool) m'a fait perdre énormément de poids et c'était vraiment pour moi la cerise sur le gâteau
Le cadeau que je n'avais jamais espéré recevoir, même dans mes rêves les plus fous

Quand toute ta vie tu luttes pour ne pas grossir et qu'au final tu grossis quand même quoi que tu fasses, passer du 48 au 38 c'est vraiment un truc miraculeux que tu ne veux pas perdre ...
Il se trouve que quand j'ai arrêté le baclo, je me suis mise à grossir et que je n'ai pas cherché à comprendre ni à patienter pour voir si c'était temporaire
J'ai repris le baclo direct
Je suis remontée à 100mg/j (parce que je flippais) puis je suis redescendue peu à peu

Et puis, je l'aime bien mon baclo :fsb2_godgrace:
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 27 Aout 2017, 21:37  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 21:36


Cela donne une idée différente de la guérison. D'une possible guérison.

Il y a encore peu de temps on n'aurait jamais imaginé pas vrai?

J'ai été moi aussi très surprise des résultats

Comme quoi d'ailleurs, avant de raconter "n'importe quoi" (du genre zéro baclo = 0 conso), il est bon de faire des enquêtes pour en savoir un peu plus
Là, il faut que je valide les durées d'indifférence


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Hors ligne BB Féminin
Avatar de BB
  • Messages : 6493
  • Inscrit : 31 Janvier 2013
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 21:44


Et puis, je l'aime bien mon baclo :fsb2_godgrace:


Pffff.....
Ah non mais franchement,
ah mais ça alors!
je suis sans voix là...

Addicte au baclo! Et administratrice ( entre autre ).

On aura tout vu ma bonne dame...



Là, il faut que je valide les durées d'indifférence


Durée d'indifférence... entre 2 conso donc, c'est ça?


- TOUT EST POSSIBLE -
Guérie à 340mg le 12/09/2013---19/07/14: 0 baclo...13/10/14 arrêt du tabac par hypnose.
Surpoids après guérison. Rechute début octobre / guérison à 120mg le 28 octobre 2017. Arrêt du tabac de nouveau le 12/02/ 2018.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 21:47
Non durée d'indifférence = depuis quand ça va bien
Le gars qui va bien (en buvant) depuis 2 ans est plus rassurant que celui qui va bien depuis 3 mois ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Hors ligne BB Féminin
Avatar de BB
  • Messages : 6493
  • Inscrit : 31 Janvier 2013
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 21:49

Ah oui.
Peut-être exiger un certain laps de temps.
Bon c'est toi qui gère.


- TOUT EST POSSIBLE -
Guérie à 340mg le 12/09/2013---19/07/14: 0 baclo...13/10/14 arrêt du tabac par hypnose.
Surpoids après guérison. Rechute début octobre / guérison à 120mg le 28 octobre 2017. Arrêt du tabac de nouveau le 12/02/ 2018.
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 60 ans
  • Messages : 2077
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 21:53
A mon avis, l'étude est un peu plus complexe car, outre la durée, il faut aussi aligner à ces chiffres les rechutes, s'il y ën a eu.
Voir aussi si, parmi les personnes qui ont choisi le 0 baclo s'il y a des personnes qui en ont repris par la suite et pourquoi.


50 8h, 37,5 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Hors ligne BB Féminin
Avatar de BB
  • Messages : 6493
  • Inscrit : 31 Janvier 2013
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 22:12

Quasi au cas par cas... le boulot!


- TOUT EST POSSIBLE -
Guérie à 340mg le 12/09/2013---19/07/14: 0 baclo...13/10/14 arrêt du tabac par hypnose.
Surpoids après guérison. Rechute début octobre / guérison à 120mg le 28 octobre 2017. Arrêt du tabac de nouveau le 12/02/ 2018.
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 22:12
Après il y a toujours un danger, devenir accro surtout vu le profil des personnes qui le prennent. Un médicament ça reste pas sans risque, encore une fois le bénéfice risque doit prévaloir.

Je pense qu'il n'y a même pas a avoir de débat sur l’efficacité du Baclofene mais il faut garder en tête qu'il y a un risque ! Enfin moi je l'ai en tête en tout cas.


Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 22:41
A mon avis, l'étude est un peu plus complexe car, outre la durée, il faut aussi aligner à ces chiffres les rechutes, s'il y ën a eu.
Voir aussi si, parmi les personnes qui ont choisi le 0 baclo s'il y a des personnes qui en ont repris par la suite et pourquoi.


Concernant la dose, dans l'enquête, on demande la dose prise actuellement et la durée de la dose actuelle
On demande aussi s'il y a eu rechute dans le parcours et à quelle dose
Si la rechute a été contrôlée ou non

Je n'ai pas encore tout analysé, j'ai vu rapidement que 40% des 400 personnes qui ont répondu à l'enquête ont rechuté à un moment donné

Mat, devenir accro à un médicament suppose de ne pas se suffire d'une dose donnée
D'avoir besoin de l'augmenter au fil du temps
Me concernant, je ne suis pas du tout accro au baclo, je préfère simplement garder une faible dose

A ma connaissance, très peu de personnes deviennent accro à ce médicament
les abus, ça existe, mais c'est vraiment rare


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 22:50
Sylvie quand je dis accro, je ne parle pas d'abus mais tout simplement ne pas pouvoir sans passer, qu'on s'en rende compte ou pas.
Le baclofène à mon avis peut être un médicament qui psychologiquement peut être dur à arrêter à cause de la peur de la rechute ou même pour un tas d'autre raison.


Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 22:58
Oui, en effet beaucoup préfèrent garder une petite dose pas crainte de la rechute
Et alors ?
Je garde aussi à vie mon hypotenseur, et personne n'y trouve rien à redire


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 22:59
Pour être honnête Sylvie moi qui commence le traitement et avec tout les scandales sanitaires que l'on à vécu depuis quelques années, je garde une appréhension. L'histoire du bacloféne a beau avoir 40 ans, son utilisation à haute dose n'a pas 40 ans. J'en ai 35.


Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 23:03
Oui, en effet beaucoup préfèrent garder une petite dose pas crainte de la rechute
Et alors ?
Je garde aussi à vie mon hypotenseur, et personne n'y trouve rien à redire


Rien contre garder une dose par crainte de rechute ou même devoir retourner voir le médecin, mais je me dis que quand on est guéri après autant d'année peut être que c'est bien de vivre sans. Après chacun fait ce qu'il veut, si tu savais le nombre de médoc que j'ai sur mon ordonnance. Un jour j'espère ne plus en avoir besoin et vivre comme "tout le monde"

PS : je parle bien de guérison, il y a des maladies malheureusement qui ne peuvent pas être gueris
Message édité 1 fois, dernière édition par Math, 27 Aout 2017, 23:05  

Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 60 ans
  • Messages : 2077
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 23:19
Math,

Pas chez nous, mais d'après Olivier Ameisen, aux US, semble-t-il que la pratique du baclo à haute dose à long terme existe depuis longtemps.
Perso, je suis sûr d'une chose. Consommer de l'alcool à vie est très nocif ça est une certitude. Je préfère perso ne pas philosopher sur la prise de médocs à long terme. Aussi, je prends de la thyroxine a vie pour mon hypothyroïdie. Ou est le problème. ??

Sylvie,
40% ? Ça surprend. Donc aussi intéressant de voir, pour les rechutes si ils ont du remonter à forte dose pour retrouver l'indifférence ou simplement remonter à une dose de confort.
Aussi, ce que je constate quand je lis les témoignages, c'est que beaucoup de patients ne sont pas restés longtemps à la dose seuil pour cause d'EI.

Donc cette donnée pourrait être analysée en corrélation avec les rechutes.
L'objectif au final serait de dégager des indices qui permettrait d'orienter pour une une fiabilisation du traitement.


50 8h, 37,5 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 23:33
Tu sais il n'y a pas de débat si tu regardes mes posts sur la nocivité de l'alcool, souvent je parle de bénéfice risque et y a pas photos entre baclo et alcool, le deuxième me tuera j'en suis certains.

Par contre le premier je pense que c'est une erreur de ne pas se poser des questions, chacun à une relation différente avec le médicament.
Et quand on commence le baclofène on à je pense tous le même objectif, être indifférent à l'alcool.

Mais Questions ? ensuite on fait quoi. Si tant de gens diminue c'est aussi peut être pour arrêter le baclofène après la guérison même si cela prends des années. Pour ton hypothyroïdie comme pour l'hypotenseur, il n'y a pas d'autre choix je pense.

Après comprenez qu'on puisse se poser des questions, depuis que je suis jeune je me souviens avoir vu tellement de médicament avec des EI sur les notices mais jamais je n'en ai eu. Et je pense que c'est légitime de se poser des questions sur le baclofène même si je ne remets pas en question l'efficacité, il semble clair que c'est le cas et que ça sauve énormément de vie sans parler du coté sociale.

Pour les états unis, si vous avez des liens ça m'intéresse, merci.
Message édité 1 fois, dernière édition par Math, 27 Aout 2017, 23:34  

Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 23:49

L'objectif au final serait de dégager des indices qui permettrait d'orienter pour une une fiabilisation du traitement.

C'est l'objectif de l'enquête
Mais je ne suis pas sure d'y arriver, il faudrait (je crois) beaucoup plus de réponses

Pour les USA, non, le baclo n'est pas prescrit ou peu
C'est en France que c'est le plus prescrit

Mat, pas de pb, chacun en effet est libre de faire ce qu'il veut et cela ne me choque pas du tout que tu te poses des questions
De toute façon 28% arrêtent le baclo, tu le feras aussi si tu le désires
Je n'ai pas regarder les %, mais il me semble que beaucoup souhaitent l'arrêter à plus ou moins long terme


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 23:50
J'espère que vous m'avez compris, je suis convaincu que c'est important de se poser des questions et de garder un oeil critique même si ça sauve des vies j'en ai bien conscience.

Sylvie je continue le dosage que tu m'a recommandé et aujourd'hui de net amélioration encore, on a même été avec ma petite Löla et ma femme dans un plan d'eau alors qu'avant j'aurai picolé a la maison. 10 Unité malgré tout, surtout ce soir mais je me sens beaucoup mieux.

Bonne nuit les amis.


Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Avatar de Math
  • Age : 40 ans
  • Messages : 56
  • Inscrit : 25 Aout 2017
  Lien vers ce message 27 Aout 2017, 23:53
Oui j'espère Sylvie, car je prend vraiment trop de médicament. Mais bon comme on dit, mettons la charrue avant les bœuf.
J'attend ce moment d'indifférence avec impatience, la route est longue ....

Bonne nuit à toi


Baclofene depuis le 25.07.2017 # 100Mg # Baisse de la consommation en court mais craving tjrs présent
 
Avatar de phil
  • Age : 62 ans
  • Messages : 2494
  • Inscrit : 06 Février 2013
  Lien vers ce message 28 Aout 2017, 10:50
Math,

oui, se poser des questions, discuter l'intérêt, les effets secondaires, l'éventuelle addiction au baclofène, à mon avis, c'est très sain, très bénéfique car cela permet de s'approprier le traitement, de le comprendre. C'est le but de l'éducation thérapeutique qui est particulièrement importante dans les traitements au long cours des maladies chroniques comme la notre.
Personnellement mais ce n'est que mon cas, je continue à prendre 60 mg bien que l'addiction ait complètement disparue depuis fort longtemps. Pourquoi ? pour plusieurs raisons, certaines plus rationnelles que d'autres :
- la peur de rechuter s'est éloignée mais je ne veux sous aucun prétexte retrouver les affres du craving. J'ai mis beaucoup de temps et d'énergie à reconstruire ma vie qu'elle soit familiale, professionnelle ou financière et ne veux absolument pas replonger, c'est hors de question.
- le baclofène et/ou l'ensemble de la prise en charge m'a permis de me sevrer complètement en somnifères alors que j'en ai pris pendant plusieurs dizaines d'années.
- j'ai retrouvé des facultés intellectuelles et une mémoire qui avaient été mises à mal par les addictions
Alors, oui, je continue à prendre mes cachous tous les jours, sans jamais en sauter une prise car tout cela est trop précieux pour prendre le moindre risque
Très probablement, je vais reprendre une descente en grande, grande douceur, passer à 50 mg mais, une fois encore, il n'y a pas d'urgence ni d'impératif. Aucun effet secondaire, aucune toxicité au long cours, je ne suis vraiment pas inquiet. Cela n'a rien mais rien à voir avec le médiator qui était un réel scandale sanitaire.

Quant à l'addiction au baclofène, j'en ai entendu parler mais ne parviens pas à en appréhender la réalité. Quand on est arrivé à la zone de confort, il n'y a aucun effet aigu, je pourrais prendre un placebo, cela reviendrait au même. Il n'y a pas de tendance à augmenter les prises, donc, personnellement, je ne vois pas.

Désolé pour la tirade...
 
Hors ligne BB Féminin
Avatar de BB
  • Messages : 6493
  • Inscrit : 31 Janvier 2013
  Lien vers ce message 28 Aout 2017, 13:00

Et puis, je l'aime bien mon baclo :fsb2_godgrace:

Pffff.....
Ah non mais franchement,
ah mais ça alors!
je suis sans voix là...
Addicte au baclo! Et administratrice ( entre autre ).

On aura tout vu ma bonne dame...


Je plaisantais :fsb2_godgrace:
Cela dit je pense que Sylvie a en effet quelques raisons de vivre un lien particulier avec ce médicament, vu son engagement ( et qu'elle ne change rien! ).
J'y étais aussi très attachée affectivement, symboliquement. Pas prête à m'en passer. J'ai donc cru à une dépendance mais c'était du vent.

D'autres sont accros mais parce qu'ils savent que descendre est synonyme de danger, voire d'angoisses pour eux, et c'est une réalité.

Pas facile d'en être encore à l'expérimentation. La peur est là. Interdire de boire à 0 baclo était à ce propos compréhensible.

Les imageries cérébrales, si on pouvait en abuser, nous en dirait beaucoup je pense...

Je suis très optimiste.
J'imagine qu'on découvrira l'innocence bienfaisante de ce médicament un de ces jours, qu'on n'en discutera plus, et qu'on étendra son utilisation ( je pense aux tocs, à d'autres addictions, et autres encore... ).


- TOUT EST POSSIBLE -
Guérie à 340mg le 12/09/2013---19/07/14: 0 baclo...13/10/14 arrêt du tabac par hypnose.
Surpoids après guérison. Rechute début octobre / guérison à 120mg le 28 octobre 2017. Arrêt du tabac de nouveau le 12/02/ 2018.
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 60 ans
  • Messages : 2077
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 28 Aout 2017, 19:12

C'est l'objectif de l'enquête
Mais je ne suis pas sure d'y arriver, il faudrait (je crois) beaucoup plus de réponses


Le nombre de 300 peut être intéressant quand même. Je m'interroge sur la durée de l'historique. Le traitement est relativement nouveau et on manque à mon avis de recul surtout qu'on est sur du long court

Mais quand même l'expérience pourrait déjà amener des enseignements
Message édité 1 fois, dernière édition par jmv, 28 Aout 2017, 19:14  

50 8h, 37,5 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 28 Aout 2017, 22:48
64% des patients sont indifférents depuis plus d'un an, dont 44% depuis plus de 2 ans


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de mirabelle
  • Messages : 13
  • Inscrit : 28 Aout 2016
  Lien vers ce message 30 Aout 2017, 12:47
Bonjour à tous,
Je fais un passage éclair. Je venais parfois, il y a des années. Je suis encore mariée à une personne dépendante, mais séparée depuis quelques temps, avec encore une dernière fois espoir d'une guérison
Je voulais juste rebondir sur ce que disait Ironhard plus haut.

LE BACLOFENE EST UNE BEQUILLE. ET IL NE FAUT PAS L'OUBLIER.



Je te comprends, Jo.
Et je respecte ton choix. Pense à toi d'abord.

La situation était bloquée à mon sens.

Je pense qu'il reste dans le déni.
Il a compris ce qu'il devait faire pour se rétablir mais se refuse à s'y résoudre. Du coup il demeure dans l'apitoiement sur lui-même et les récriminations sur autrui.

Une de ses phrases en décembre m'avait interpellée:

Citation
Des problèmes conjugaux viennent perturber mon rétablissement.


Mis à part l'inversion perverse de la causalité, c'était aussi une manière de te faire porter une part de responsabilité dans sa situation.
Or tu n'en as aucune. Au contraire.

Courage à toi.
Et reste ferme: il n'y a que lui qui ait la clef. Et il la connait.
.
Message édité 1 fois, dernière édition par mirabelle, 30 Aout 2017, 12:49  
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 30 Aout 2017, 14:32
Voici donc Mirabelle, dont je reste persuadée qu'elle est un troll (son mari n'existant pas ou n'ayant jamais pris de baclo), dans toute sa splendeur de jugement !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 60 ans
  • Messages : 2077
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 30 Aout 2017, 17:56
Bon, bin comme on est sur le fil de l'indifférence, je reviens dans le sujet.

Ça fait déjà maintenant 3 fois que j'ai envie d boire du vin après une journée harassante par exemple.
Je me sers donc un verre, persuadé à la base qu'il y aurait bien une deuxième.
Ce fameux vin blanc vendu en bib à moins de 10 boule chez lidl.
Parviens pas à finir le premier verre. Cette piquette est dégueulasse donc je me demande comment j'ai pu boire des dizaines ou centaines de litres de cette merde. Alors qu'avant, je le trouvais bon ou tout au moins correct.
Donc, un des grands avantages du traitement est de retrouver un bon jugement sur la qualité des spécialités françaises.
Alors aussi, j'ai une femme extraordinaire.
Elle s'est mise comme discipline de ne boire que maximum 2 ou 3 verres par jour. Donc, quand elle a envie de boire plus, elle reste à 2 ou 3 verres par jour. Juste que le modèle et la capacité du verre change....
Elle croit me berner😊😊😊


50 8h, 37,5 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 64 ans
  • Messages : 11002
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 30 Aout 2017, 19:48
Sylvie, tu confonds mirabelle d'avec micheline (conjointe). Regarde son 1er post : Petit questionnaire posologie Baclofène


Ressources diverses

Comment prendre le baclo ? | le baclofène fait-il dormir ? - Feuilles de route (alcool et TCA) - Outil d'aide à la répartition - Foire Aux Questions - Tout savoir sur le baclofène - Initiation aux TCC (Thérapies Cognitivo-Comportementales) - Mindfulness Méditation / Pleine conscience / « Vivre le moment présent » - auto-hypnose - Acides Aminés - autres ressources +/- zen...
Profitez !
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 36591
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 30 Aout 2017, 21:01
Tu as raison Pascal :fsb2_godgrace:
Mais en fait, je pense que Mirabelle n'est pas très nette non plus :fsb2_yes:


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de obelix1502
  • Age : 56 ans
  • Messages : 135
  • Inscrit : 21 Avril 2017
  Lien vers ce message 16 Janvier 2018, 23:28
J'ai lu tout le fil de par le conseil d'un autre membre.

Il me vient une chose à l'esprit en lisant les résultats : +/- 25 % de guérisons.

- Ça me semble pas mal pour uniquement une étude ou un forum ou un site : j'ai pas encore lu toutes les données dans leurs détails.
- L'indifférence : à contrario de plusieurs personnes, je l'ai réellement ressentie lors d'une cuite :
c'était l'année dernière. Je participe à un jeu télévisé sur une chaîne bien connue du public belge. J'étais allé avec un copain... de beuverie.
J'ai gagné la finale ainsi que 2200 €. L'émission se déroule (pour une semaine d'émission) de 10 heures le matin jusqu'à 18 heures le soir.
Après la victoire, connaissant assez bien Bruxelles, je décide d'aller prendre quelques bières avec mon pote pour fêter cela.
J'en bois une, deux, etc. Jusqu'à un niveau demi-cuite. Pour ceux qui m'ont lu ou qui me connaissent, une demi-cuite, ça ne veut rien dire :
chez moi, c'était tout ou rien, c'est-à-dire que lorsque je buvais une seule et seulement une seule bière, c'était parti pour une cuite complète.
Je ne suis jamais parvenu à dire stop. Une seule bière et c'était parti jusqu'à ce que je tombe. Eh bien, ce jour-là, à mi-cuite, j'ai dit stop,
j'en ai assez. Mon copain m'a même demandé pour continuer la virée, j'ai répondu par la négative, chose inouïe et même impossible pour moi.
De plus, le lendemain (comme souvent auparavant, mais dans le sens inverse), même pas envie d'une bière. Je n'y ai même pas pensé. C'est seulement
deux jours plus tard, lorsque ma fille m'a dit : "T'es rentré à 22 heures de Bruxelles ? Toi ? Après être sorti avec ton pote et remporté une
victoire ? Et t'étais même pas complètement bourré ? C'est là que j'ai compris que j'étais presque "indifférent" et que je pouvais gagner ce combat.
Depuis ce jour, pour le moment, plus une goutte (à part d'eau ;) ).


Prise 1 x 200 mg à 17 heures

N'oubliez pas d'adhérer pour nous aider

Indifférent depuis mai 2019

Et malheureusement, suite au crabe et à mes douleurs : 60 mg/j d'oxycodone et un patch de Trantec 52,5 microgramme/h tous les 3 jours.
 
Avatar de luxasa
  • Age : 53 ans
  • Messages : 9
  • Inscrit : 05 Décembre 2017
  Lien vers ce message 12 Juin 2018, 16:08
Bonjour à tous,

Voici mon témoignage ci-dessous que j'ai posté aujourd'hui pour l'audience.

Je mets cela pour vous dire ou j'en suis et qu'en fait je suis à 40c/jour et pourtant aujourd'hui j'ai eu envie de boire toute la journée !

Depuis un malaise j’avais baissé de 39c à 38 depuis je n’ai pratiquent plus du tout d’EI
constipation, problème pour uriner, anorgasmie, acouphènes, paralysie des bras la nuit, reveille nocturnes, narcolepsie, je ne me lève plus à 6h mais à 8h… tout à disparu même l’envie de sucre !

Par contre je n’ai plus l’effet anxiolytique du Baclofene.

Je ne sais plus quoi penser...

Qu'en dites-vous ?

"JE FAIS PARTIT DES 1% A ETRE A 400 MG/40 COMPRIMÉS JOUR !!!

Cela fait des mois que je continue à boire, mais comme une personne normale et pas tous les jours, enfin !

Les effets indésirables sont supportables, mon craving est passé depuis des mois de 100% à 10% ou20 %
et ma consommation semaine de 30 à 50 unités à 8 à 15 unités de bière et de vin.

Quant à la cocaine tous les weekends et le canabis tous les jours, je n'y touche plus du tout depuis les 150mg et ça date de plus de 6 mois !

Avant le Baclofene, j'avais des black out deux fois par semaine et je me rendais ridicule et j'étais un dragueur bien lourd
et mes amis n'en pouvaient plus de moi et ma femme non plus et je risquais ma vie en scooter ou dans la rue.

Je continue d'augmenter uniquement pour me débarrasser totalement du craving mais je pourrais arrêter là car j'estime être guérit.

Je n'ai pas pris de cuite depuis au moins 5 mois et donc aucun black out ou conduite à risque qui aurait finit par un suicide ou un accident.

Si j'avais du rester à la dose de la secu de 80mg ca ne m'aurait donc servi à rien.

Voila ce qu'est le Baclofene !

Philippe"
 
Avatar de Jackie
  • Age : 45 ans
  • Messages : 403
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 12 Juin 2018, 16:42
Wow Luxasa, merci infiniment pour ce témoignage d'espoir, ça m'aide tellement.
Bonne continuité.
Jackie
 
Avatar de luxasa
  • Age : 53 ans
  • Messages : 9
  • Inscrit : 05 Décembre 2017
  Lien vers ce message 13 Juin 2018, 7:06
Wow Luxasa, merci infiniment pour ce témoignage d'espoir, ça m'aide tellement.
Bonne continuité.
Jackie

Jackie je suis tres content pour toi alors ! tu devrais lire les témoignages fait par d'autres dont le mien pour cette audience au tribunal !
car la plupart d'entre eux n'ont pas du tout besoin d'augmenter autant pour être guérit.
le forum : sauvons le baclofen, sauvons-nous
sauvons le baclofen, sauvons-nous
Bon courage !
 
Avatar de Karolyn
  • Messages : 376
  • Inscrit : 30 Avril 2018
  Lien vers ce message 19 Octobre 2018, 4:37
Qu il est utile ce fil ! Merci pour vos témoignages


26 cp, 8cp 9.30, 10cp 11.00, 8cp 15.00 Indifférence à conserver et cultiver
 
Hors ligne _
Avatar de _
  • Messages : 3086
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 19 Octobre 2018, 8:06
Va falloir que je vienne écrire mon témoignage ici, un de ces jours :fsb2_yeah:

Yann.


Pou den einai tipota.
 
Avatar de Jan - Baclo Test
  • Messages : 129
  • Inscrit : 12 Mai 2019
  Lien vers ce message 22 Juillet 2019, 18:54
Bonjour à tous. Je viens d’écrire le texte suivant en réponse à quelqu'un qui s’interrogeait sur l'effet du Baclofene. On m'a suggéré de copier-coller mon message ici. Je le fais donc volontier. En espérant que cela puisse servir à quelqu'un :-)

-----------------------------------
Mais il fait quoi le bacloféne? il limite ou éradique l'envie ou il a agit comme une benzo et atténue le besoin ?
-----------------------------------

Chez moi le Baclo fait que, contrairement à autrefois, je ne passe pas ma matinée à me dire "allez, cette fois c'est fini, j’arrête de boire !", puis à imaginer des stratégies pour ne pas boire ("ce midi, c'est sur, pas de bar je reste à la maison") et tout ça pour finalement, quand arrive l'heure fatidique du craving, finir au bar à midi, ivre, comme chaque jour.

Maintenant, avec le Baclo, le matin, je ne pense plus jamais à l'alcool. Et quand j'ai envie d'aller voir les copains, je vais au bar, comme autrefois, et je bois 1 ou 2 bières. Apres 2 bières je n'ai plus envie d'une 3ieme. Je suis à satiété. Je sais que ça peut paraître bizarre mais c'est exactement ça: satiété. Les rares fois ou j'ai commandé une 3ieme bière, je n'ai pas pu la boire.

Ensuite je rentre chez moi, sans être ivre. Je ne m’arrête plus à l’épicerie acheter à boire pour la maison. Je rentre simplement chez moi, je fais ce que j'ai à faire pour mon travail (je travaille à domicile). Et quand je m’arrête pour penser au chemin parcouru, je me dis: ça y est, je suis enfin une personne normale. Je peux boire comme tout le monde, avec modération. Et tout ça sans efforts. Plus jamais je n'ai eu l’étrange idée, ni l'envie, de boire seul à la maison. L'alcool est devenu un non-sujet dans ma vie !

Voilà pour moi quel est l'effet du Baclofene.

-------------------------
2ieme partie du message
-------------------------
Je rajouterai que ça n'a rien à voir avec les benzos. Ce n'est pas un effet comme celui des benzos qu'il faut attendre. Mon explication est la suivante (je ne suis pas spécialiste en la matière, mais c'est le résultat de mes "recherches" sur le Baclofene): Le baclofene est un agoniste du récepteur GABA B. Agoniste (l'inverse de antagoniste) ça veut dire qu'il en stimule la production. C'est donc comme si ce qui fait la différence entre un alcoolique et une personne normale est que le cerveau de la personne normale produit des GABA B, alors que celui de l'alcoolique n'en produit pas, ou pas assez. Et que l'effet du GABA B est précisément d'agir sur le plaisir provoqué par l'alcool (le limiter). C'est pourquoi l'alcoolique, ne produisant naturellement pas de GABA B boit sans modération car le plaisir procuré par l'alcool augmente au lieu de se stabiliser et d'arriver à satiété comme chez les personnes normales (tu sais, ceux qui après 2 verres te disent "non merci, j'ai assez bu"). Le Baclofene corrige ce problème et donc, "naturellement", supprime l'envie de boire. Il n'y a donc pas d'effet objectif comme avec les benzos (les benzos sont en fait une drogue récréative, au même titre que l'alcool, l'heroine, etc). Le Baclofene corrige le problème cérébral qui rend alcoolique, et qui rend aussi anxieux, les 2 me semblent liés dans mon cas. Le Baclofene procure donc un sentiment de bien-être chez la personne anxieuse (on se sent enfin "normal"). Sinon, les effets du Baclofene que l'on ressent sont les effets secondaires, non voulus, du médicament (fatigue etc, la liste est très longue). Mais ce ne sont pas ces effets là qui font arrêter de boire.

Voilà mon analyse (de non spécialiste) de l'effet du médicament
----------------------------------------------------------------------
Message édité 1 fois, dernière édition par Jan - Baclo Test, 22 Juillet 2019, 19:40  
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 26 Novembre 2021, 13:23
Merci KA
oui ce fil est riche d'espoir, c'est bien de posté sa réussite, l'indifférence comment il ce met en place

Pour ma part, j'avais fixé un calendrier, mais oui sa c'est joué a une semaine pret
et la veille, je m'en doutais

après 50 jours ,je sentais un changement les bouteille ce vidait moins vite, oublié des verre
"il ce passe quelque chose"

et avec tous ce j'avais lu sur le FO et les conseil, j'ai commencé à consolider, à monter les doses malignement
normalement à 130, je plaçais 140, j'étais hyper carré avec les heures de prise, puis parfois au lieu de 2h d'espacement
et bien , suivant mon ressentie, j'avançais de 10 minutes les prise

la révélation à été des oublie de bouteille, et la prise d'eau en même temps que mon verre de vodka
j'ai percuté, o putain sa fonctionne, le lendemain, j'ai remis +10 et toutes les bouteille ouverte et pleine me dérangeais pas ,
et me tester, MAIS pas comme j'ai pue lire le témoignage de FRANCK à l'époque, lui qui c'est fixé 3 biéres et 2 bouteilles
qui à tout bue, mais complétement différemment , c'est couché mais pas saoul

Non moi, je me suis resservie le lendemain et je voyais plus le verre, puis dans les restaurant idem, le verre était la mais il m'impactais plus

edit, c'est vrai qu'il faut mettre de l'eau, bouteille d'eau sur la table, sa évite de focus que son verre
ce caler le ventre ou MME pétillante c'est pour après , comme par exemple lors de mon premier week end, j'étais tendu et rien que de boire mme pétillante, sa passe super bien, avec le grignotage qui va avec enfin comme d'hab

deuxième réussite, pareil
GREG
Message édité 1 fois, dernière édition par PITCH, 26 Novembre 2021, 13:54  

Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 26 Novembre 2021, 13:27
AUSSI JE VOULAIS RAJOUTER
QUE LE POST
DE
JUAN BACLO TEST DU 22.07.2019

sur la deuxième partie du message est frappante de sens
oui je pense que c'est tout a fait cela

poutoux


Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de Peanut
  • Messages : 8
  • Inscrit : 17 Aout 2022
  Lien vers ce message 18 Octobre 2022, 14:26
Bonjour,

Merci pour ce post, il donne beaucoup d'espoir !
Dommage qu'il se soit tari, j'imagine pourtant que d'autres baclonautes on atteint l'indifférence depuis ?

Allez hop, je remonte le post ;)

Si j'ai bien compris, elle peut arriver de plusieurs manières :
- progressivement : baisse des consos jusqu'à se rendre compte qu'on en a plus besoin
- radicalement, en mode surprise ;) (ça c'est absolument dingue :fsb2_shocked: )
- ou pas du tout.

Certaines personnes sont indifférentes mais ne s'en rendent pas compte car l'habitude d'ouvrir une bouteille est ancrée... J'ai un peu du mal à comprendre ce concept, soit on a envie, soit on est indifférent ? Comment s'en rendre compte dans ce cas là ? En l'absence de craving ? Si je continue à boire une bière à 18h, je risque de ne pas voir que j'ai atteint le seuil, et continuer d'augmenter inutilement ?

Il est vrai que pour un/une alcoolo-dépendant la notion de l'indifférence est incompréhensible et inimaginable...

Bref, n'hésitez pas à (re)venir alimenter ce fil, il est très encourageant pour les personnes à la recherche du Graal...
Merci pour tout !
 
Avatar de Florence...
  • Age : 60 ans
  • Messages : 7869
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 20 Octobre 2022, 18:31
Tu as tout à fait raison Peanut, ce fil est vraiment une bonne idée et tu fais bien de le faire remonter du fin fond des oubliettes.

Alors perso, je ne m'estime pas vraiment indifférente et ça tombe bien puisque je n'ai pas envie de l'être. Je préfère me dire "alcoolo-indépendante".
Mais bon, si dans les mots c'est différent, dans l'idée, je crois que ça revient à peu près au même.
L'important pour moi, c'est que ma consommation d'alcool ne nuise plus à ma santé et c'est le cas.
C'est le cas depuis environ 5 ans, après être montée à 300 mg de baclo puis être redescendue à 50.
50 mg, c'est ma dose actuelle.
Je la conserve principalement car j'ai la chance que le baclo me permette de dormir convenablement et d'être un peu moins anxieuse.

En fait, rien n'a changé de mon goût pour certaines boissons alcoolisées, et principalement le pastis sec, c'est juste que j'en maîtrise désormais parfaitement la consommation, sans fournir aucun effort.
Pour faire comprendre ça à des personnes qui n'ont jamais été alcooliques, j'utilise souvent une comparaison avec la nourriture.
Par exemple, j'adore manger des coquilles St Jacques.
Si on m'en propose et que je peux en manger tant que je veux, est-ce que vais m'empiffrer au risque d'être malade ? Non bien sûr. Je vais peut-être en reprendre une fois parce que je n'en mange pas souvent à cause du prix de ces bestioles mais je vais m'arrêter spontanément avant d'en arriver à l’écœurement, pour pouvoir savourer le reste du repas.
Et bien maintenant, pour l'alcool, c'est comme ça.
Je peux même dire que j'apprécie le pastis bien plus maintenant que lorsque j'en buvais un demi-litre par jour.
Vous connaissez des alcooliques qui apprécient vraiment le goût de leur boisson alcoolisée vous ?
Moi non.
Quand on est alcoolique, aussi bizarre que ça puisse paraître, on boit par devoir en quelque sorte.
D'ailleurs, j'en ai vu beaucoup sur le forum, et j'ai fait partie de ceux-là, qui reconnaissaient se forcer à boire (et qui en culpabilisaient d'autant plus).
C'est ça la puissance de l'alcool.
Il nous a tellement asservi, que même quand le baclo commence à nous libérer de son joug, on continue à lui obéir.
Probablement que ça nous fait peur de reprendre les commandes de notre vie, un peu comme une personne libérée de son conjoint maltraitant rechercherait à vivre dans une certaine soumission à d'autres.
La liberté fait peur.
Quand on en a longuement été privé, il faut la réapprivoiser en douceur.
Or d'après mon observation des cas sur le forum, c'est principalement les membres chez qui le baclo a agi rapidement (sans toutefois avoir encore atteint le fameux seuil recherché de tous) qui se retrouvent confrontés à cette "obligation" de boire sans en avoir réellement envie.

Plus concrètement, voilà où j'en suis maintenant : je bois tout ce que je veux tant que je veux dans les occasions conviviales et ma conso ne dérape jamais.
En revanche, mettez-moi à l'eau alors que tout le monde est à l'apéro autour de la table, vous allez sans doute m'entendre grogner.
A côté de ça, seule (et je suis quasiment toujours seule), je me suis gardé ce petit plaisir d'un apéro détente par semaine, à un moment où je peux prendre mon temps pour l'apprécier et jamais le midi parce que le midi, je n'en ai vraiment pas envie.
En dehors de ça, bière sans alcool pour les repas et schweppes agrumes en dehors de ces repas.

Je vous souhaite à tous d'en arriver là, si tout comme moi, c'est ça que vous recherchez.
Certains visent l'abstinence, pourquoi pas, mais ce n'est pas mon truc.
D'autres sont contents de ressentir du dégoût pour l'alcool, moi, je suis contente d'en avoir gardé le goût ou plus exactement, de l'avoir retrouvé.
Message édité 2 fois, dernière édition par Florence..., 22 Octobre 2022, 11:30  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Maka
  • Messages : 19
  • Inscrit : 31 Décembre 2017
  Lien vers ce message 21 Octobre 2022, 8:23
Bonjour Florence,
Juste pour te remercier d'avoir pris le temps d'écrire sur ce fil pour partager ton expérience avec le baclo. Si tu savais comme ça du bien de te lire quand on patouille encore entre calcul des consos, culpabilité, négociations avec soi-même, bref tu connais je pense.
Encore merci
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 21 Octobre 2022, 12:36
coucou

jolie post FLO...
d'accord partout

conso maitrisé, oui y allez en douceur au début, ce "réapprivoiser en douceur" ou pas du tout soit l' abstinence. comme l'image de KOR d'arêter la cigarette
mais je suis bien d'accord aussi avec toi, que de ce mettre à l'eau autour d'une tablé, quelque part oui propable que je vais grogner, ou taper du pied.

Je trouve aussi pour l'instant que c'est de ce retirer de quelque centimétre de cette tablé.

On me dit , il n'y a pas de honte à boire un jus de fruit, une bierre sans alcool, mais oui je suis d'accord, dans ce cas alors, toute la table ou le bar, l'endroit de cette apéro, alors tout le monde au jus de fruit aussi...

en tout les cas, j'ai toujours fait une pose alcool de quelque semaine ou mois à chaque réussite, j'ai cassé la compulssion en aidant le baclofène aussi,
pourquoi reboire, ce tester oui sa verrouille l'indifférence quelque part. la suite a chaqu'un

maintenant c'est maitrissé mais avec 120 mg, j'ai eu une glissade, en AOUT, sa demande de la vigilance quand même, mais bon j'ai mes facteurs personnelle aussi a combattre
c'est cool, c'est de plus en plus cool

bisous


Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de PITCH
  • Messages : 1353
  • Inscrit : 03 Janvier 2018
  Lien vers ce message 21 Octobre 2022, 20:14
re coucou

1 deuxième post dans la journée, allez soyons fou.

Flo, tout d'abord, je te rejoint à demi seul...
j'ai lu que tu n'aime pas les post à demi construit, alors j'espère enrober ce fil quand même qui traite quand même du plus haut sujet...
l'indiffernce quand même, c'est pas rien.
je l'ai
après plus d'une année, depuis une date exact, je l'ai
depuis octobre, mais de contrainte cette année

Entre temps, je suis tombé sur l'encouragement que à pu apporter DDAY aussi, de grâce, d'apprendre à me soigner, à vous lire, que le cheminement est grosso modo le même...
PUis en parralléle, il à fallu que j'écrive POUR BRISSER des journée que je comprennais plus sans boire, et maintenant, Messieurs, dames, à cette heure,, je suis sur mes dernier post.
oui le passagé a trouvé sa gare... piouf, que ce fue tortueux.

J'ai ACTUELLEMENT le plaisir de ramener ma pinte à demi bue, j'en peu plus de boire 50 cl, sa serrait ma conso d'eau au max de la soiré, voire journée même
alors pourquoi pas commander que le demie, pour l'instant, je sait pas...
J'ai le plaisir de regarder et discuter avec beaucoup de gens avec mon verre, c'est cool, cette maitrisse, merci O.A

j'ai adore JACK Lof, comme DDAY, comme flo... AUSSI, on est tous seul dans notre combat à le narer quelque part, et c'est un super support que l'on à là
ASSO blacofène
BACLOFENE Médicament qui est chassé
et cette ASSO, si prudente et adoré

tu m'a sauvé

ps : "des journée que je comprenais plus sans boire", en fait de ne plus boire, égale plus de pose, alors mon cerveau est devenu gourmand, insatiable, je partais de loing aussi, j'avais perdu beaucoup de repère de vie que l'on apprend au début de sa vie.
Tout cela pour dire que l'abstinence si possible, c'est cool le potentiel que l'on ce découvre.

BISOUS
Message édité 1 fois, dernière édition par PITCH, 22 Octobre 2022, 12:15  

Deux réussites, 3 indifférences / début de mon premier traitement BACLO : le 03.01.2018 / REPRISE DU BACLO le dimanche 16.06.2019 / nouvelle tentative mi juin 2021 /abstinent fin 09.21, plus dans le flou, je me consolide, le temps et sa mise a profit son mes nouveaux amis, je conserve ma dose confort peut être a vie cette fois ci, actuellement 100, plus abstinent
 
Avatar de Florence...
  • Age : 60 ans
  • Messages : 7869
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 22 Octobre 2022, 11:30
Je suis vraiment contente que mon post ait pu te faire du bien Maka.
Du coup, c'est tout bénéf, pour toi comme pour moi, et pour d'autres aussi j'espère.
J'ai beaucoup galéré moi aussi (début du traitement en janvier 2014, beaucoup d'EI, fort dosage) et si mon expérience peut vous servir à présent, ça me permet de penser que tout ce temps où j'ai ramé n'a pas été du temps perdu.

"j'ai lu que tu n'aime pas les post à demi construit"
J'ai écrit ça quelque part Pitch !?!
Si c'est le cas, je suis bien mal placée pour parler parce que des posts à demi-construits ou pas construits du tout, j'ai dû en écrire un paquet depuis mes débuts en 2014.
Bref, je ne me souviens pas avoir eu cette exigence mais c'est pas grave.
Et puis tu sais que j'aime beaucoup la spontanéité aussi, et notamment la tienne !
Alors ne te tracasse pas pour la forme de tes posts et écris-les comme tu le sens.
L'important, c'est plus le fond que la forme et tes posts sont toujours très positifs et encourageants pour les autres.
On sent à travers eux toute ta générosité.

"oui le passagé a trouvé sa gare... piouf, que ce fue tortueux."
Je n'ai pas pu m'empêcher de sourire quand j'ai lu ça car j'habite route de la gare et je sais qu'il peut être compliqué de venir chez moi :fsb2_wink: ...


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Peanut
  • Messages : 8
  • Inscrit : 17 Aout 2022
  Lien vers ce message 16 Novembre 2022, 14:33
Bonjour à tous,

Je ne sais pas si je peux raconter l'indifférence, je ne sais pas si j'y suis... Et je suppose que quand on y est on le SAIT, comme une évidence ?
Je suis à 250 / jours, je passe des journées sans boire, mais j'y pense encore... En fait, si je ne bois plus, c'est plutôt parce qu'à ce dosage la moindre goutte me fait vriller, donc ce n'est pas vraiment de l'indifférence je suppose.
On ne parle plus de craving violent, mais ça me manque un peu, finalement, la ptite bière du soir.
J'ai mon anniversaire "surprise" (donc bon du coup pas si surprise que ça, un peu grillé) dans 10 jours, tout un week-end, avec tous les copains qui ne sont pas du genre à sucer des glaçons... Et j'angoisse terriblement de ce week-end ! Vais-je pouvoir boire un peu sans me trouver mal ? Ne vais-je pas trop être sollicitée par les copains (si, ça, c'est certain, tout le monde n'est pas au courant de ma démarche, et je ne veux pas que ça le soit). Vais-je tomber comme une mouche à 22h comme tous les soirs en ce moment ?
Bref, finalement, en écrivant tout ça, j'ai un peu la réponse à ma question : je ne peux pas encore raconter l'indifférence.

J'ai l'impression, en lisant les réponses au "questionnaire", que l'indifférence est atteinte quand on y pense plus, et non pas quand on ne boit plus parceque qu'on ne peut plus. J'ai bon ?
 
Avatar de Karine
  • Age : 51 ans
  • Messages : 19745
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 17 Novembre 2022, 0:31
Bonsoir,

Belle avancée, tu ne bois plus, mais oui une pensée pour l'alcool est assez assimilé à un craving

Passe un bon anniversaire


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene