Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Calluna

Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 02 Décembre 2016, 14:24
Bonjour à tous,

Je me joins à vous pour plusieurs raisons.
-D'abord je consomme trop d'alcool. Consommation qui a pu monter jusqu'à 2 litres/jour, essentiellement le soir comme beaucoup ici pour gérer le stress. Donc réaction.
-Je suis dans le domaine médical et le Baclofène et les addictions m'intéressent et il n'y a pas mieux que les utilisateurs du produit que vous êtes pour dire ce que vaut le produit, comment il se gère, comment il se vit. Ce retour sur un produit permet de mieux le connaître et de mieux en faire profiter d'autres utilisateurs potentiels.
-Je n'ai rien contre le Baclo, j'ai lu ici ou ailleurs qu'il donne de bons résultats mais j'ai préféré commencer avec l'abstinence totale. Contrairement au baclo, l'indifférence n'est pas recherché puisque la tentation est permanente et que c'est un combat de chaque minute. Pour l'instant je tiens depuis quelques mois mais c'est assez frustrant. Ce qui me retiendrait avec le Baclo c'est que la consommation semble continuer certes de façon moindre mais quand même non négligeable.

Je ne ferme pas la porte au Baclo, j'observe avec intérêt. N'étant pas à l'abri d'une rechute, mon abstinence est encore trop récente, je garde cette molécule bien en vue.

Bravo pour votre association qui a le mérite d'apporter une solution à un problème pour lequel il y en a trop peu.
Tout est bon à prendre pour lutter contre ces addictions.
Message édité 1 fois, dernière édition par calluna, 02 Décembre 2016, 14:25  
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 02 Décembre 2016, 14:56
Bonjour Calluna,

Tout d'abord il n'y a aucune opposition entre abstinence et baclofène.
Le Baclofène amène à l'indifférence et libre à chacun de choisir l'abstinence, avant, pendant, ou après.
Chez les indifférents à l'alcool grace au baclo, les proportions des quantités sont exactement les même que la population non alcoolique.
http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=12388


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 02 Décembre 2016, 15:36
Merci pour ces réponses.

Vous semble-t-il possible de coupler les deux méthodes de cette façon :
-Abstinence sans prise de baclo la plupart du temps.
-Prise de baclo ponctuelle en vue d'un événement déclencheur de craving (repas de famille, fête, sortie...)

Bref le Baclo est-il efficace si pris ponctuellement ?
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 02 Décembre 2016, 17:02
Bonjour Calluna,

Je suis tout nouveau comme toi et me suis inscrit pour les mêmes raisons. Trop d'alcool le soir et qui parfois démarre le midi durant le week-end avec le foutu sacro-saint apéro...

Tout comme toi j'ai tenté l'abstinence, mais cela ne tient qu'un temps et au moindre verre on déborde à nouveau. Sans compter la présence pernicieuse de ce "craving" qui guette la moindre opportunité. L'abstinence est un supplice en sus dont on se passerai volontiers.

Je démarre très prochainement le Baclofene et n'aspire qu'à une chose, devenir "indifférent" comme la plupart de ceux qui ont fait la démarche et sont aujourd'hui ainsi libre.

Bien sur, je vais être encore plus vigilant sur mes consommations et tenter d’être le plus abstinent possible pour éviter au mieux les EI/ES dont on parle fréquemment ici. Car il semble que la prise d'alcool durant le traitement favorise le terrain de certains éléments déclencheurs des EI/ES.

D'après ce que j'ai compris, et les experts ici te le confirmerons, il s'agit d'un traitement et comme tout traitement tu ne peux pas faire de pose ou choisir quand tu souhaites le prendre. Par contre, il semble indiqué d'augmenter la dose avant un "craving" ou une soirée potentiellement à risque.

Si tu es capable de te modérer voir de t'abstenir durant ton traitement, cela n'en sera que mieux et te permettra d'arriver plus rapidement à l'objectif attendu : l'indifférence.

Pourquoi se priver et se mettre en difficulté, alors qu'il est possible de traiter définitivement le problème... Quand tu as un mal de crane, tu prends l'aspirine ou autre pour le faire passer...

Il faut lire les nombreux posts à ce sujet... Cela me fait tant rêver que je n'hésites pas un instant pour retrouver, à l'instar des guéris, une situation de retour à l'anormal.

Mais tout cela doit venir de toi et de toi seule. C'est ta décision et tes choix. Au vu de ce que j'ai lu sur ce forum et de l’accueil qui m'a été fait, tu ne seras pas seule quelque soit celui-ci

Amicalement,


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 02 Décembre 2016, 17:08
Le baclo est un traitement de fond, avec un protocole précis, Augmentation, seuil d'indifférence, diminution, seuil de confort.
Donc à priori, une prise ponctuelle ne devrait pas fonctionner, ou alors à une dose assez "forte" potentiellement génératrice d'effet secondaire.
Je dis ça par déduction, mais c'est à confirmer pour un abstinent.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 02 Décembre 2016, 17:14
Rien que de lire ce fil S'IL TE PLAIT... Raconte moi l'indifférence. me fait penser qu'il y a véritablement une vie après...


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 02 Décembre 2016, 18:57
Ok, pour l'instant je n'ai pas envie de m'embarquer dans une prise médicamenteuse continue.
 
Avatar de Matéou
  • Age : 40 ans
  • Messages : 77
  • Inscrit : 24 Mai 2016
  Lien vers ce message 02 Décembre 2016, 21:26
Bonsoir calluna

Tu dis:
" (..) j'ai préféré commencer avec l'abstinence totale. Contrairement au baclo, l'indifférence n'est pas recherché puisque la tentation est permanente et que c'est un combat de chaque minute."

Cela doit être sacrément invivable un combat de chaque minute contre le craving...
C'est bien pour ça qu'après des années de lutte je n'ai plus hésité à utiliser le baclo à hautes doses quoiqu'il m'en coute.

Alors maintenant que suis-je ?
Un abstinent forcé? Un alcoolo en attente de rechute? Non je ne crois pas.

"indifférent non consommateur" cela me va très bien.

Bon courage dans ton combat, avec ou sans baclo


Indifférent à 80%... 60 à 70 ?

0 Unité Alcoolique depuis 1/05/2016

Mon Fil.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 02 Décembre 2016, 21:49
Bravo pour ta réussite.
Je ne recherche ni l'abstinence totale comme le souhaitent les AA ni l'indifférence du Baclo.
Je cherche la modération, la tempérance sans indifférence sans excès. Boire une fois tous les deux mois.
Pouvoir apprécier un bon vin donc ne pas être indifférent sans vouloir la bouteille par la suite. Donc j'ai besoin de plusieurs méthodes à mon avis, l'abstinence en fait partie pour couper la spirale de la boisson et réfléchir à la gestion de mon stress mais elle n'est pas le but ultime. Le baclo peut aussi être une solution à ne pas négliger surtout si il peu être pris occasionnellement, Jack L m'a déjà dit qu'il ne pensait pas que la molécule s'utilisait ponctuellement mais y-a-t-il des expériences personnelles allant dans ce sens ?
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26156
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 02 Décembre 2016, 22:04
Calluna

Je t'écris, car j'ai été abstinente pendant 9 ans, au départ avec les AA, c'était ma solution, et l'abstinence est devenue une seconde nature pour moi, je n'ai pas connu la souffrance que beaucoup ont connue

J'avais assez bu

9 ans plus tard, la vie a fait que... j'ai repris un verre, en janvier, puis je n'y ai plus touché, et en juillet, je reprends, et là, dégringolade, retour à la case départ, ma maladie était endormie, elle s'est réveillée

C'est en cherchant sur Google, "comment boire modérément" que je suis arrivée sur ce forum, que j'ai connu le baclo qui promettait de pouvoir boire occasionnellement sans finir dans le tonneau

L'indifférence ne veut pas dire que l'on n'apprécie plus de boire, chacun la vit d'une manière différente, comme le graphique de Jack le montre, ce n'est plus la maladie qui décide, on peut reprendre le contrôle de notre vie, boire occasionnellement, l'objectif de départ, et parfois d'autres résultats, mais ouste la maladie

Manue


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 03 Décembre 2016, 0:10
En fait, le baclo ne peut pas être pris ponctuellement pour une raison très simple, il faut une dose suffisante (inconnue puisque propre à chacun) pour désamorcer la machine et prendre d'un coup une dose > 30mg va shooter la personne
Ce médicament est puissant, il faut que le cerveau s'y habitue en augmentant progressivement

Par contre, je trouve très dommage que tu renonces à le prendre, parce que la non consommation est vraiment un atout pour entreprendre ce traitement
Pour les effets indésirables, bien moindre sans alcool

intensitéEI_conso

Et pour la dose efficace, moindre aussi

moydoseconso

Sans consommer, c'est la quasi assurance de réussir facilement à redevenir libre de l'alcool
Ne plus en être obsédé et pouvoir consommer occasionnellement sans aucun effort pour se restreindre
De plus, une fois la dose efficace trouvée, on diminue les doses jusqu'à ne garder que quelques cps par jour, voire aucun en cas de conso très ponctuelle


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de colibris
  • Messages : 1631
  • Inscrit : 28 Novembre 2014
  Lien vers ce message 03 Décembre 2016, 9:23
Bonjour Calluna,

L'indifférence ce n'est pas être écoeuré de l'alcool, c'est regarder une bouteille d'alcool comme l'on regarde une tablette de chocolat.

C'est à dire si tu en as envi, tu en prends un carré et puis c'est tout, si tu n'en as pas envi, tu n'en prends pas.

Tu as le choix de boire parce que tu en as envi et que le moment est approprié, entre amis par exemple, tu peux aussi ne pas boire car tu n'en as pas envi tout simplement.

C'est ça la puissance du Baclofène, il donne la Liberté, le choix.

Courage !!!


Date de l'indifférence le 29/03/2015
Seuil : 180 mg
Prise actuel : 80 mg en une seule prise à midi
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 03 Décembre 2016, 12:13
Calluna,

Il semble que cela soit exactement ce que tu recherches; à savoir une consommation normale et modérée, à travers le traitement au Baclofene. Je dis "il semble" car je n'en suis pas encore la, bien que cela soit la description exacte que retranscrive les "guéris". Tous parlent de plaisir sans soucis, de dégustation sans débordement, une attitude normale quoi. Pour reprendre les mots d'une membre [VIVA] "Le choix".

Maintenant, je comprends ta réticence à suivre un traitement qui parait assez lourd médicalement parlant. La contrainte médicamenteuse est présente, avec pour certains des EI/ES... Mais cette autre contrainte qui régie ta vie, ne l'ai t'elle pas non plus ? Et lourde de conséquence...

La véritable question est : es-tu alcoolo dépendante ?
Cela a-t-il un impact négatif sur ta vie et ta santé ?
Peux tu te contrôler ? Bois-tu en cachette ?
Fais-tu de la procrastination ?

Il m'a simplement suffit de lire le livre du Dr Oliver AMEINSEN pour comprendre et savoir ce que je devais faire. Pourtant je ne me considère pas (ou plutôt me considérais) comme un gros buveur... Tout comme toi il m'arrivais rapidement d'atteindre les 2L/jrs. Cela fait beaucoup et bonjour la tète le lendemain...Le déni associé au craving nous pousse à conserver nos mauvaises habitudes, en se disant, je vais gérer... Mensonge que tout cela !

Je t'invite à lire les tranches de vie des membres qui sont passés par cette situation et leurs témoignages (boulversantissimes) que cela soit de l'avant ou de l’après. Tu pourras ensuite avec le recul nécessaire prendre ta décision. Car comme pour toute démarche personnelle, il faut être prête !

Bon courage à toi avec mes sincères encouragements dans ta démarche.


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 03 Décembre 2016, 14:17
Merci à tous,

Lolo, même si mon pseudo sonne féminin, je suis bien un gars !

Je garde tout ce que vous avez écrit et je remue tout ça dans le ciboulot. Pour l'instant, je tiens l'abstinence avec des envies mais globalement ça marche.
Par contre, je vais bientôt me tester lors d'un repas, je vais voir si j'arrive à me modérer et surtout si je ne replonge pas les jours suivants
Message édité 1 fois, dernière édition par calluna, 03 Décembre 2016, 14:18  
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 03 Décembre 2016, 14:32
Désolé Calluna... Le terme désignant une plante (bruyère) vivace ! Et les renseignements n'étant pas indiqué dans ton profil, j'ai fait un rapprochement simplifié, sans vérifier ta conjugaison grammaticale...

Garder le contrôle nécessite d’être indifférent à l'alcool. Et le terme "envie" correspond au terme "craving".

Tu te connais mieux que quiconque et seul toi est capable (sans déni) de savoir ce qui est le mieux pour toi.

Tiens nous informé !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Carabus
  • Age : 52 ans
  • Messages : 3438
  • Inscrit : 09 Octobre 2013
  Lien vers ce message 03 Décembre 2016, 19:24
Tu peux personnaliser ton sexe en allant sur ton profil,
mais tu ne pourras pas modifier la taille :lol: seulement le genre :fsb2_wink: :


Profil


"Les seules choses qui sont impossibles à finir sont celles que l'on ne commence pas." Lynn Johnston

Indifférent à 210 mg ... Actuellement à 60 mg/j le matin => Ma dose de confort de 40 mg avant les séances de SMT semble remise en question.
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 11 Décembre 2016, 20:02
Salut Calluna, no news, good news !? Comment vas-tu ? Ou en es-tu dans ta démarche d'abstinence ? Au plaisir de te lire !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 11 Décembre 2016, 20:56
Salut Lolo la philo.

Un craving particulièrement pernicieux et lâche aura eu raison de mon abstinence.
J'ai rechuté par deux fois après trois semaines d'abstinence pure.

Dans les deux cas, cela s'est limité à une bière (voire deux).
J'ai donc diminué ma consommation de 95% mais je ne suis pas à l'abri d'envies. Envies qui pour l'instant ne m'ont pas amené à boire des quantités importantes en suivant mais c'est peut-être une ruse de l'alcool qui essayerait de m'amadouer puis qui pourrait bien revenir à la charge pour me planter définitivement. Le bougre n'attend que ça.

Donc la lutte continue.

J'ai bien aimé ton texte sur le stress et ton souhait de lâcher prise. Ne plus stresser donc boire en cas d'envie et prendre l'alcool à son propre jeu.
Une partie de poker intéressante avec un bluff prometteur ?
Message édité 3 fois, dernière édition par calluna, 11 Décembre 2016, 21:07  
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7288
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 11 Décembre 2016, 21:25
"Dans les deux cas, cela s'est limité à une bière (voire deux).
J'ai donc diminué ma consommation de 95% mais je ne suis pas à l'abri d'envies. Envies qui pour l'instant ne m'ont pas amené à boire des quantités importantes
"

et

"J'ai rechuté par deux fois après trois semaines d'abstinence pure."

Ça n'a rien d'une rechute ça Calluna !
Et oui, je crois que la façon qu'a Lolo de voir les choses est très bonne.

Et d'ailleurs, y a PascAlbéric qui a relevé un truc que je trouvais un peu débile chez moi (même si j'en assume la paternité), à savoir :
"En fait, je suis contente d'avoir bu ce que j'ai bu, et contente de ne pas avoir bu ce que je n'ai pas bu. :fsb2_mad:"
Et finalement, je me dis que c'est pas si bête que ça ce que j'ai écrit.

Flo


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 12 Décembre 2016, 14:09
Mon cher calluna ! Comment je suis content de te lire ! Toujours cet esprit "vivace" qui t'accompagne.

Hé oui ! Le bougre, le manant, ... toutes ces ruses pernicieuses pour nous attirer dans ces méandres, serpentant nos soirées et creusant notre lit dans les berges de l’alcool. Que nenni ! il ne nous aura pas sans nous battre mon brave compagnon !

Mais concernant ta consommation, elle est semblable à une soirée "Panaché" et m’apparaît comme dérisoire, voir normal !

Ce qui me semble important, c'est ce que tu ressens durant ta période d'abstinence.
Est-ce difficile ? As-tu une envie irrépréhensible de boire ? Ça te travaille quoi !?

Le poker n'étant pas mon jeu de prédilection, je vais jouer la ruse, en prêchant le vrai pour connaitre le faux...

Au plaisir de te lire bientôt !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Décembre 2016, 21:32
Et paf encore une biere. De Noël qu'ils disent mais fonctionne aussi à Pâques, pour la Toussaint, haloween, 14 juillet et autres. C,est une abstinence de façade. Certes rien à voir avec les quantités bues par le passé bien que deux bières de 50cl doivent faire pas loin du litre si mon calcul mental est pertinent. C'est du panaché titré. L'abstinence c'est passer sa vie à changer de trottoir en passant sa vie à craindre la rencontre. Le baclo c'est s'expliquer dans les yeux en préparant la séparation. L'abstinence ne tolère pas la rechute. J'avais tenu trois semaines sans une goutte puis j'ai repris pour un repas d'affaire et depuis j'ai quelques tentations. Contrairement au baclo je ne dois rien me permettre.
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 12 Décembre 2016, 23:13
Salut Callu,

Qu'entends-tu par : "Le baclo c'est s'expliquer dans les yeux en préparant la séparation." ?


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 13 Décembre 2016, 8:48
Salut calluna, heureux de te lire, même si l'on pourrait croire que les nouvelles sont mauvaises ! Il n'en ai rien en réalité, car c'est une confrontation avec toi-même et tu portes un regard éclairé sur la situation. Bravo.

Je crois que ton message est limpide avec cette métaphore. L'abstinence, c'est baisser les yeux, détourner le regard, le regard fuyant... Mais un jour ou l'autre ... Tandis qu'avec le baclofene (ta décision), c'est droit dans les yeux, en face à face, en one-to-one, à la De Niro "« You talkin' to me? » !". Bref ! l'effet miroir de ce forum. Tu viens de t'adresser un message afin de sortir du déni et te dire que tout cela est fini.

J'ai hâte de connaitre la suite ! Bienvenue chez toi cher ami.


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 15 Décembre 2016, 17:33
Salut Calluna. Aucune nouvelle depuis ton dernier message. Ou en es-tu ? Au plaisir de te lire...


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 18 Décembre 2016, 11:27
Salut calluna, J’espères que tu vas bien.

On te voit passer mais tu ne nous donne aucunes nouvelles. Alors, j’espères que ma philosophie ou psychologie de "comptoir" ne pas fait fuir... Nous ne sommes pas la pour "prendre la te-té", mais pour écouter et partager.

Tu sais, je me suis souvent dis en parcourant certains forum ou site dont on parlait de l'alcool et notamment des alcooliques, que je n'avais strictement rien à voir avec eux... Cela me rebutait, on en a déjà parlé dernièrement. Il m'aura fallu lire le livre d'Olivier AMEISEN pour comprendre que cela touche tout le monde sans distinction de couleur, de milieu social, de condition... Et faire le grand saut !

Aussi, il est bien de prendre du recul afin de pouvoir réfléchir sur la situation. Reviens-nous quand tu seras prêt ! Au plaisir de te lire.

Lolo la philo !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 18 Décembre 2016, 12:35
Salut Lolo,

Ta philo ne me fait pas fuir, j'en suis plutôt un buveur régulier tant la patte qui y traîne est caracteristique, pour arrêter de te lire, il faudrait une sorte de baclolo.

La bière de Noël est venue chargée cette année, dans sa hotte, de sacrés paquets. Et elle a emmené son mari habillé en rouge et blanc, un certain Vin.
Bref je suis attaqué de tous côtés et même si ma consommation reste raisonnable et plutôt maîtrisée, je subis quelques défaites et l'abstinence me regarde de haut. Je ne vois pas encore le baclo comme une aide possible pour moi mais je soutiens le baclo!

J'espère que tu vis bien ton traitement sans tropd'ei et que le cheminement intérieur qui est le tien te conduira vers toi. La phrase ne veut rien dire mais l'idée est là et permet de finir sur une note ésotérique qui prouve qu'en psycho decomptoir je sais lever le coude également !

Au plaisir d'avoir de tes nouvelles
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 18 Décembre 2016, 12:51
Salut Callu,

Qu'entends-tu par : "Le baclo c'est s'expliquer dans les yeux en préparant la séparation." ?


Salut Jack,

Le but du baclo c'est bien quand même de ne plus toucher un jour à l'alcool ? Parce que l'indifférence à vie j'ai des doutes.
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 18 Décembre 2016, 15:13
Salut calluna ! Heureux de te lire !

Tant que tu ne tends pas une croix en ma direction en criant "va dé rétro sacré lolo" !! Et je trouve le terme "baclolo" intéressant !

Merci de ton empathie et comme je l'évoque sur mon fil, ceux-ci sont extrêmement minimes, voir inexistants (à part des blocages intempestifs sur des mots ou souvenirs). Et je comprends parfaitement ta phrase, puisque tout cela n'est en définitive une quête de soi, puisque nous nous sommes perdus dans les méandres de l'alcool... Je constate en lisant les fils, que beaucoup doivent ensuite faire face à leur vrai "moi" après une vie laissée derrière eux, comparable à un champs de bataille ou tout n'est que désolation. Il va me falloir à l'instar de mes baclo-amis être dans l'acceptation et la réconciliation pour atteindre l'indifférence.

Aussi, je l'ai assez souvent évoqué, ne culpabilise pas de boire. cela renforce l'anxiété et le sentiment néfaste et péjoratif envers soi. Ce qui est important c'est de savoir, ne pas être dans le déni. On ne va pas changer ainsi d'un coup de baguette magique et éviter que nos chers "spécialistes" en marketing arrêtent leur travail d’incitation en tout genre !

T'es tu procuré le livre d'Olivier AMEISEN !? Ma proposition tient toujours...

Bonnes fêtes de fin d'année d'ici la !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 19 Décembre 2016, 16:39
Citation

Le but du baclo c'est bien quand même de ne plus toucher un jour à l'alcool ? Parce que l'indifférence à vie j'ai des doutes.


Le but du baclo c'est l'indifférence, après libre à chacun de choisir l'abstinence ou non.
L'indifférence à vie dans le cas de celui qui garde une dose de baclo, ça ne pose pas de problème, par contre pour celui qui stop le traitement ce sera plus périlleux.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 19 Décembre 2016, 19:05
Donc l'indifférence à vie, mais sous baclo... quoi que j'ai lu des exceptions sur le forum..


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 19 Décembre 2016, 22:44
Un craving grave limite graving. Trois bières de Noël de 50cl !!
Résumons, chez moi, j'arrive à nepas avoir trop envie d'alcool mais dès que je passe près d'un bar où que j'ai un repas, je consomme beaucoup. Donc j'ai des craves "mondains et sociétaux" allez rien que ça, bref je pochtronne en compagnie et lève le coude de façon fraternelle et solidaire. Bref je suis un humaniste.

Bon à moins de faire des détours d'un km pour rentrer chez moi, de décliner toutes les invitations et de finir anachorète,
je crois que mon compte est bon. J'avais tenu 3 semaines puis un repas d'affaires à tout annulé.

Le baclo peut-il m'aider pour ces quelques situations à risque sachant que je n'ai pas une heure de craving bien définie mais que c'est plutôt l'occasion qui fait le craving ?

Je pense prendre contact avec un carabin et lui exposer mon envie atypique de baclo à la demande.
Message édité 4 fois, dernière édition par calluna, 19 Décembre 2016, 22:49  
 
Avatar de Athelstan
  • Age : 37 ans
  • Messages : 1767
  • Inscrit : 06 Mai 2015
  Lien vers ce message 19 Décembre 2016, 23:28
On est pas très selincro sur le forum parce qu il ne règle pas le problème comme le baclo. Mais en utilisation ponctuelle il peut peu être répondre à ton besoin... à toi de te renseigner et voir ce qui te corresponds le mieux.


sous baclo depuis 2015 (première indifférence à 180) perdu puis retrouvé l'indifférence à 210 (07/18) descente entamée... à 170 aujourd'hui
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 20 Décembre 2016, 12:40
Calluna ! Il n'y a aucun doute la dessus tu es un humaniste ! Un humaniste alcoolique, certes ! Mais un humaniste tout de même ! Maintenant pour y échapper, mener une vie ascétique consacrée à la prière ... Dur !

Aussi, tu sais "plus ou moins" voir "plus que moins", quand tu vas au bar ou te restaurer (il ne doit y avoir de bar dans l'officine me semble-t-il...). Donc tu positionnes tes prises auparavant. Et ton jeune Padawan en médecine n'y changera rien, car malgré les prescriptions, tu constateras ici que nous appliquons les conseils du forum qui sont en fonction des cas.

En tout j'ai adoré le terme "graving" ! C'est "crave" docteur !?


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 20 Décembre 2016, 13:20
Je suis d'accord avec Athelstan.
Si tu veux quelque chose "à la demande" il est plus judicieux de se tourner vers le selincro.
On t'a expliqué plus haut comment fonctionne le baclo, maintenant si tu veux essayer de le prendre ponctuellement libre à toi.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 20 Décembre 2016, 14:42
A lire sur ce meme forum: Attention le SELINCRO arrive...

La commission de transparence de la HAS a précisé que son intérêt est qualifié de MINEUR : "Au vu des données disponibles, la commission considère que SELINCRO, en association à une prise en charge psychosociale, apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) par rapport à une prise en charge psychosociale seule dans le traitement de l’alcoolodépendance." http://www.has-sante.fr/portai...2013avisct12915


Et pourtant, comme je l’écrivais dès décembre 2012 : "Du mercurochrome sur une jambe de bois !" NALMEFÈNE / SELINCRO KÉZAKO ?


Que l'on m'explique comme si j'avais 4 ans... c'est bien ou c'est pas bien !?


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 20 Décembre 2016, 15:00
Alors tu vois le Selincro c'est nul pour soigner les monsieurs qui boivent comme papa, parcequ'ils sont malade de l'alcool.
Pour ceux qui boivent trop mais juste de temps en temps comme maman, on dit que ça peut les aider parfois.
Enfin si ça ne les rend pas plus malade que l'alcool.
:)


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7288
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 20 Décembre 2016, 15:15
Le monde ne se partage pas en deux, avec les choses bien d'un côté et les choses pas bien de l'autre, LOLO.
C'est beaucoup plus nuancé que ça.
De surcroît, dans le cas qui nous intéresse ici, pour pouvoir comparer, il faudrait d'abord que le Baclo et le Selincro visent le même objectif.
Or ce n'est pas le cas.
Le Baclo guérit de l'alcoolo-dépendance (en passant par une diminution de la consommation d'alcool), tandis que le Selincro permet seulement de diminuer la consommation d'alcool mais n'agit pas sur la dépendance, mis à part le fait qu'il peut déshabituer progressivement des excès de cette consommation.
Après, il y a aussi le gros chapitre des EI qui ne sont eux aussi pas comparables puisque propres non seulement à chaque médoc mais aussi à chaque individu.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 20 Décembre 2016, 15:17  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7288
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 20 Décembre 2016, 15:26
J'ajoute que pour ma part, ce qui m'a fait opter pour le Baclo, c'est que le Selincro n'avait alors pas été autorisé en France.
Et quand je vois maintenant ce que ces deux médocs peuvent apporter, je ne regrette pas du tout mon choix, bien au contraire.
Si c'était à refaire, je ne tenterais même pas l'aventure avec le Selincro parce que son objectif n'est pas celui que je recherche.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 20 Décembre 2016, 17:33
En fait le pb de le prendre à la demande, c'est que pour éviter les EI, il faut que l'augmentation soit progressive
Donc à la demande, ça veut dire beaucoup d'EI ou alors une dose sans doute trop faible pour être efficace


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 20 Décembre 2016, 18:33
Alors en définitive, il faut savoir si le sieur calluna se situe coté "papa" ou "maman".

Quoi qu'il en soit et quelque soit la méthode, celle-ci peut provoquer des EI/ES (bien que personnellement, je n'en ai pas...).

Par contre il me semble plus indiqué de réaliser une montée en puissance avec le baclo (qui pour ma part à fait effet tout de suite, même à 10mg) et permet dans la journée, avec un craving parfois présent de réduire considérablement sa consommation pour en définitive disparaître.

Pour le dernier point, je suis comme saint Thomas, j'attend de voir, même si beaucoup de témoignages convergent en ce sens...


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 23 Décembre 2016, 21:43
En fait le pb de le prendre à la demande, c'est que pour éviter les EI, il faut que l'augmentation soit progressive
Donc à la demande, ça veut dire beaucoup d'EI ou alors une dose sans doute trop faible pour être efficace

.
Oui, c'est un peu ce que je crains. À moins du coup de bol qui fait que la dose de 10 est suffisante malgré mon poids plomb.
L'idée fait son chemin. Bon, depuis mon arrêt de 3 semaines, j'avais-je repris un jour sur deux sur quinze jours. Là, je suis en famille pour plusieurs jours avec open bar où bière et vin coulent à flots et pour l'instant je n'ai rien touché. Ce qui semble confirmer que c'est surtout le stress et l'envie de couper qui me feraient boire. Boule à malaxer, adoption d'un chat ou d'un nac, culture intensive de bonsaïs,bref faut trouver un remplacant, pas envie de bzd ni de tabac (je ne fume la pipe que rarement et je ne veux pas que cela devienne quotidien, d'ailleurs ça ne me calme pas beaucoup).
Je pense au sport aussi, la fonte contre le zinc ?
Vais quand même essayer un tit baclo, je vous tiens au jus.
Message édité 2 fois, dernière édition par calluna, 23 Décembre 2016, 21:47  
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 23 Décembre 2016, 21:54
Pourquoi ne veux tu pas faire un traitement standard ?
Tu augmentes à ton rythme, tu trouves ta dose et puis tu diminues

Aucun rapport entre le poids et la dose efficace


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 23 Décembre 2016, 22:07
J'aurais trop l'impression de médicaliser mon existence.
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 23 Décembre 2016, 22:56
Joyeux Noel Calluna !

Fais ce qui te semble bon... Il te sera toujours possible de changer de direction !
Honnêtement, j'ai considérablement baissé ma consommation, ce qui m'aurai paru impensable...
D'ailleurs, je m’aperçois que j'y pense moins et que je bosses plus qu'avant.... sauf quand je joue les procrastinateurs en postant à tout va sur le forum...

Bien à toi !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 24 Décembre 2016, 22:46
Joyeux Noël l'ami. Papa Noël tourne au baclo, j'ai des bouquins d'Ameisen et de Beaurepaire.
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 24 Décembre 2016, 23:01
Génial ! Joyeux Noël à toi aussi l'ami ! Tiens moi informé de la suite. Tu me diras ce que tu penses du bouquin d'OA !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 27 Décembre 2016, 22:50
Je suis plongé dans le bouquin d'Ameisen, c'est bien écrit, prenant. Le bonhomme est un honnête homme érudit et humble. Sa trajectoire est incroyable. Je ne me reconnais pas dans ses cures et descentes aux enfers mais en suis-je si loin ?
Plus de la moitié du bouquin lue et toujours pas de baclo.


Un mot qui revient sans cesse : anxiété.

Ce mot me parle.
Message édité 1 fois, dernière édition par calluna, 27 Décembre 2016, 22:51  
 
Hors ligne las Masculin
Avatar de las
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2798
  • Inscrit : 20 Décembre 2012
  Lien vers ce message 28 Décembre 2016, 12:36
J'aurais trop l'impression de médicaliser mon existence.


Cela peut ce comprendre mais il y a un juste milieu a trouver et il faut aussi faire un choix, continuer a avoir des craving qui te font culpabiliser ou te torture l'esprit ou prendre le taureau par les cornes et tenter l'expérience du baclo pour ne plus vivre cette situation. C'est un choix qui n'est pas cérébrale mais viscérale, ça doit venir du fond de tes tripes, tout ce que tu pourras lire et étudier ne sera jamais aussi efficace que ce que tu ressens au fond de toi et c'est un paramètre très important pour la réussite du traitement.


« Qui ne s’est jamais laissé enchaîner Ne saura jamais ce qu’est la liberté. »
de Serge Gainsbourg
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 29 Décembre 2016, 13:25
Oui un choix viscéral pour une solution cérébrale.

Je termine le livre du docteur, je suis effrayé par le manque de communication et de curiosité de certains medecins. Ameisen semble tellement isolé, ainsi il navigue à vue en ce qui concerne les doses maximales supportées et n'obtient sa réponse que plusieurs mois après. Quelle solitude...
Message édité 1 fois, dernière édition par calluna, 29 Décembre 2016, 13:25  
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 29 Décembre 2016, 13:55
Saluté ! Calluna !

Tout comme toi, son parcours voir son alcoolisation ne me représentait pas, mais ces pensées et ces ressentis sont similaires aux miens ! J'ai corné nombres pages durant cette lecture frénétique, tellement certain passage me correspondait ! Notamment celui-ci que j'ai déjà rapporté; « Un alcoolique, c’est un ego démesuré combiné à une piètre estime de soi. » Moi tout craché (page 48).
Ou "Ainsi, le craving me mettait parfois dans une sorte de transe et je me voyais sortir pour acheter de l'alcool comme si mon corps et mes pas étaient commandés par quelqu'un d'autre. Quand je cédais à la tentation, tout ce qui me restait à faire, c'était prier, espérer et essayer de faire mieux le lendemain"...(page 91)

Comme tu le dis, malgré son parcours, l'homme est simple, franc, direct, totalement conscient de sa maladie et sans concession sur ceux qui disent vouloir l'aider... Une véritable traversée du désert !

Je te conseille aussi de lire ensuite "Baclofene, la fin de notre addiction" qui est en quelque sorte la continuité de ce combat, agrémenter des témoignages de ceux que nous sommes aujourd'hui, le forum.

Alors ! Ne t’avais-je pas dit que cela valait le détour... Bonne Lecture !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 29 Décembre 2016, 13:59
Ah ! Oui ! L'anxiété ! J'allais oublier... Comment aurais-je pu !?

C'est l'une de mes premières réflexions faites sur ce forum à ton instar !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 29 Décembre 2016, 19:16
L'impression que cet Olivier avait raison avant les autres. Un génie, à l'image de son existence.
Je vais vous rejoindre les copains,copines. J'avais tenu trois semaines avec la méthode des AA. Mais dès la première occasion, ça repart !!! Manque de volonté ? Peut-être mais je suis malade ! Mais je suis professionnel de santé, donc je dois soigner hi, hi, hi !!!!!

Comme Olivier,vie génie en moins, je suis déglingué.
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 48 ans
  • Messages : 784
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 29 Décembre 2016, 19:48
Déglingué peut être pas, mais malade avec une déficience en GABA, certes.
Et comme nous tous ! Avec pour seule volonté, celle de se soigner...
Ce livre et surtout cet homme, aura permis de faire comprendre l'incompréhensible.
Heureux que tu te l'ai procuré mon ami !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 29 Décembre 2016, 20:12
En fait tout le monde avait les infos sous les yeux, Olivier les a exploité, les autres ne les ont pas regardé
Parce qu'au fond, un alcoolo, on s'en tamponne
Cette maladie, c'est bien connu, c'est à vie et puis les cures ça rapporte un gros paquet de fric


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 29 Décembre 2016, 20:33
Jamais facile d'accepter sa faiblesse mais le mensonge ne suffit plus. Oui, l'alcool a gagné comme le disent les AA, mais il faut détruire ce poison.
 
Hors ligne las Masculin
Avatar de las
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2798
  • Inscrit : 20 Décembre 2012
  Lien vers ce message 30 Décembre 2016, 10:01
Tu as tout ce qu'il faut pour y arriver alors vas y fonce, de tout coeur avec toi.


« Qui ne s’est jamais laissé enchaîner Ne saura jamais ce qu’est la liberté. »
de Serge Gainsbourg
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26156
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 30 Décembre 2016, 14:37
Bonjour Calluna
Le livre d'OA date un peu, mais il est vrai que côté convaincre les médecins est toujours un peu problématique
Cependant, sur le forum, nous avons réussi à avoir une bonne liste de médecins qui sont partants

Côté mise à jour, "la fin de notre addiction" est vraiment le livre le plus récent, fruit de l'expérience de ce forum et surtout de ses membres

Tu as pris ton temps pour bien analyser ta situation
Lorsque j'ai lu que tu ne voulais pas te médicaliser, j'ai pensé "oui, mais l'alcool régulier, c'est une sorte de médicaments avec beaucoup d'EI"
Le baclo n'amène pas à la cyrrhose ni à la destruction professionnelle, sociale, du corps et de l'esprit

Le selincro, qui est en effet un traitement à la demande, va pouvoir, dans certains cas, permettre de réduire la consommation du jour, mais beaucoup sont arrivés sur le forum en disant que ça les avait tellement rendus malades, qu'en effet, ils n'avaient pas bu

Il ne soigne pas la maladie, ce déficit Gaba

Le baclo permet de soigner, une bonne fois pour toutes, c'est juste que c'est un traitement quotidien, à long terme, et qu'il peut être délicat à suivre, si on le fait seul

L'expérience du forum est là justement pour nous accompagner au quotidien dans ce traitement

Je pense au questionnaire posologie, qui n'est pas très alimenté par ailleurs, mais qui peut donner une idée des guérisons de la maladie

liste de guérisons

Sur la page d'accueil, il y a beaucoup d'outils qui te permettront d'appréhender encore mieux le baclo et de faire un choix libre et éclairé

Manue


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de calluna
  • Messages : 60
  • Inscrit : 02 Décembre 2016
  Lien vers ce message 01 Janvier 2017, 20:49
Merci pour toutes ces précisions. Je crois que je vais me faire un beau cadeau de début d'année, le baclo-cadeau, le cadeau qui fait le foie moins gras et la bourse plus grasse.

Je vais contacter Karine pour un médecin dans le coin.

Bonne année à tous, avec des combats à mener, des défaites et des victoires mais toujours en donnant tout.

Je lis le bouquin de Beaurepaire, bon travail pour verrouiller la pensée d'Olivier et nous convaincre définitivement.

Je vais quand même ajuster les posologies à ma consommation.

Bien à vous.
Message édité 1 fois, dernière édition par calluna, 01 Janvier 2017, 20:50  
 
Avatar de Karine
  • Age : 47 ans
  • Messages : 18691
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 01 Janvier 2017, 22:32
Super CALLUNA

Tu t'es décidé à commencé le traitement, super à présent que tu as un médecin, reste ici

Bonne année à toi aussi

Tiens nous au courant


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Avatar de Carabus
  • Age : 52 ans
  • Messages : 3438
  • Inscrit : 09 Octobre 2013
  Lien vers ce message 02 Janvier 2017, 21:43
Calluna,

Bonne résolution pour 2017 : Tu vas prendre du Baclofène.


Bonne année à tous, avec des combats à mener, des défaites et des victoires mais toujours en donnant tout.

Avec le Baclofène, il y aura plus de victoires que de défaites,
tu vas te libérer de l'alcool et l'indifférence va t'apporter plus
de sérénité vis à vis de tes tentations et de ta consommation.

Bon courage pour la suite ...


"Les seules choses qui sont impossibles à finir sont celles que l'on ne commence pas." Lynn Johnston

Indifférent à 210 mg ... Actuellement à 60 mg/j le matin => Ma dose de confort de 40 mg avant les séances de SMT semble remise en question.
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene