Lien vers ce message 26 Mars 2017, 19:08
4.1. Y-a-t-il des interactions avec d'autres médicaments ?

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Les effets du baclofène peuvent se combiner avec ceux d'autres médicaments.
Attention notamment en cas de prise de :

• Antihypertenseurs et médicaments susceptibles d’abaisser la tension : majoration du risque d’hypotension (surveillance de la pression artérielle et adaptation posologique de l'antihypertenseur si nécessaire).

• Médicaments sédatifs, dérivés morphiniques (analgésiques, antitussifs et traitements de substitution), neuroleptiques, barbituriques, anxiolytiques autres que benzodiazépines (carbamates, captodiame, étifoxine), benzodiazépines, antidépresseurs sédatifs, antihistaminiques H1 sédatifs) : risque de majoration de la somnolence. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuse la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.

• Certains médicaments pour traiter la dépression (antidépresseurs imipraminiques) : risque d'augmentation de l'hypotonie musculaire.

• Levodopa: risque d’aggravation du syndrome parkinsonien ou d’effets indésirables centraux (hallucinations visuelles, état confusionnel, céphalées).

• La RTU (Mars 2017) ne mentionne pas l'antidépresseur imipraminique, et ajoute un médicament pour traiter l’éjaculation précoce : la dapoxétine

Sources :
http://base-donnees-publique.m...3&typedoc=N
http://agence-prd.ansm.sante.f...ef=R0160703.htm


4.2. Y-a-t-il des contre-indications au baclofène ?


Voici ce que dit La RTU actuelle (17 mars 2017) :

• Patients âgés de moins de 18 ans.

• Femmes enceintes ou allaitantes, femmes en âge de procréer sans contraception efficace.
Cependant, les rapports de pharmaco-vigilance (2011 et 2012) font observer que:
Compte-tenu du risque de syndrome d’alcoolisme fœtal, et l’absence de signal malformatif à ce jour avec le baclofène, le traitement peut être poursuivi avec une surveillance. Pour mémoire, l’usage pendant le 1er trimestre est déconseillé dans le RCP.
En France 7 000 enfants naissent, chaque année, avec des séquelles dues à l'alcool.

• Insuffisance rénale terminale.

• Intolérance au baclofène ou à un des excipients ou une allergie au blé.

• Conducteurs de véhicules ou utilisateurs de machines durant la phase de titration (augmentation).
Pour nous cette contre-indication est à nuancer, car tout le monde ne réagit pas de la même façon au traitement. De plus, il faut distinguer les patients sujets à de véritables attaques de sommeil (ce qui exclut toute activité à risque), de ceux sujets à une forte somnolence.
La somnolence peut être dangereuse dans le cas d'une activité monotone, mais elle est souvent bien tolérée lorsque l'individu est actif.


4.5. Quels sont les précautions à prendre lors de maladies concomitantes ?


La RTU de Mars 2017 donne un certain nombre de précautions d'emploi, nous les reprenons ci-dessous, en les complétant avec les conseils régulièrement donnés lors des formations de médecins par le RESAB.

Epilepsie : Le seuil épileptogène pouvant être abaissé chez les patients traités par baclofène, il est important d'être prudent avec les patients diagnostiqués épileptiques. Il faudra sans doute augmenter l'anti-épileptique (voir avec le neurologue le cas échéant).

Hypotension : le baclofène a généralement un effet hypotenseur, les traitements devront être ajustés en conséquence.

Insuffisance rénale : La créatinine est l'examen biologique systématique à faire avant le traitement.
Une insuffisance rénale modérée n'est pas une contre-indication. La progression doit se faire plus lentement en surveillant étroitement les effets secondaires.

Insuffisance hépatique : un suivi étroit de la fonction hépatique est nécessaire, mais la prescription de baclofène avec son effet sur l'alcoolisation sera dans la majorité des cas bénéfiques.

Porphyrie : Le docteur de Beaurepaire, après avoir consulté le centre national de porphyrie, ne voit aucune précaution particulière à prendre vis-à-vis de cette pathologie.
Ulcère ou antécédent d'ulcère : Dans certain cas le baclofène semble réactiver ou aggraver ces symptômes.

Parkinson : Le baclofène agissant sur le circuit dopaminergique, les malades souffrant de la maladie de Parkinson semblent mal supporter le baclofène.

Syndrome de l'apnée du sommeil (non mentionné dans la RTU): Si la personne en souffre et n'est pas appareillée, il faudra envisager qu'elle le soit avant le début du traitement.

Les personnes, âgées, ou ayant des antécédents d'accidents vasculaires ou de maladies cardiovasculaires ou une insuffisance respiratoire, devront être particulièrement surveillées.

Les troubles psychiatriques :
La RTU appelle à une grande prudence concernant les pathologies psychiatriques et sur le risque suicidaire.
Sans minimiser ces risques, il faut rappeler qu'une partie de la population alcoolo-dépendante souffre de problèmes psychiatriques plus ou moins invalidants et que le taux de suicide y est beaucoup plus élevé que dans la population normale. De plus l'arrêt ou la forte diminution de la prise d'alcool, peut être source de profondes modifications.
Il faut donc être prudent et accompagner, encore plus étroitement les patients souffrant d'une pathologie psychiatrique.

Troubles bipolaires : Le baclofène pouvant favoriser une aggravation des symptômes, le patient sous thymo-régulateur (hors lithium) devra sans doute augmenter son traitement.

Dépression : La dépression quand elle est déclarée avant le début du traitement, peut évoluer favorablement ou défavorablement (cf effet secondaires). Quelqu'un de dépressif et prenant une médication, pourra en suivant l'avis de son médecin, et en fonction de l'évolution du traitement et de ses effets, modifier les posologies qu'il avait jusqu'alors.

Troubles anxieux sévères : Dans de nombreux cas, le baclofène agit positivement sur l'anxiété, il conviendra d'évaluer son effet lors de la titration.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pourrons aider : Adhérez