Lien vers ce message 27 Mars 2017, 8:11
6.1. Pourquoi y-a-t-il des effets secondaires ?

Tous les médicaments, et notamment les psychotropes, ont des effets secondaires, le baclofène n'échappe pas à la règle.
L'augmentation des doses jusqu'au but : l'indifférence, implique parfois d'avoir à les supporter pendant quelques temps. Aux effets secondaires directement imputables au baclofène il faut ajouter ceux dus à l'alcool ou à d'autres médicaments (cf 6.5. Sont-ils toujours imputables au baclofène ?)



6.2. Quelles sont les particularités des effets secondaires du baclofène ?

Une des particularités est leur mode d'apparition et de disparition. Bon nombre d'entre eux surviennent à l'occasion d'une augmentation et disparaissent d'eux-mêmes ou parfois lors de l'augmentation au palier suivant.
Certains effets, souvent peu gênants, sont surprenants, comme par exemple les effets qui touchent aux sens (goût, toucher, vue…).
Enfin ce qui caractérise les effets secondaires du baclofène, c'est la variabilité de leur intensité.



6.3. Quels sont-ils ?

La liste complète des effets secondaires potentiels est longue.
Nous les avons répertoriés et détaillés dans une documentation éditée par notre association :
Guide des bonnes pratiques relatives à la prévention et la gestion des effets indésirables.
Une vidéo comportant des témoignages de médecins et de patients, complète cette documentation.

On peut souligner que parmi les effets secondaires il y a aussi des effets positifs.
Il n'est pas rare que des patients évoquent:
- Une amélioration du sommeil ou une réduction du temps de sommeil nécessaire pour être reposé,
- un effet "zen",
- une amélioration de l'humeur, de la sociabilité…


6.4. Quels sont les plus fréquents ?


Voici une des statistiques tirée de notre documentation.
Par exemple 60% des gens interrogés ont déclaré avoir ressenti de la somnolence, et parmi ceux-là, 26% la qualifiait d’assez forte, forte, très forte ou insupportable.

EI principaux


6.5. Sont-ils toujours imputables au baclofène ?

Aux effets secondaires du baclofène il faut ajouter ceux dus à l'alcool, à sa consommation, à sa diminution ou à son arrêt.
L'alcool majore certains effets indésirables du baclofène (voir "7. Comment se passe la relation avec l'alcool ?).
Pour certains, l'alcool permet un endormissement rapide et un sommeil "lourd", la diminution et l'arrêt de l'alcoolisation peuvent avoir des répercussions sur le sommeil.
L'alcool peut masquer d'autres pathologies comme par exemple une polynévrite qui peut être prise à tort pour un effet du baclofène.
L'alcool peut masquer ou réguler, une dépression ou une bipolarité, diagnostiquées ou non, qui passeront au premier plan avec l'arrêt de l'alcoolisation.

On peut donc attribuer au baclofène tout un tas de symptômes dont il n'est pas directement responsable.

Les patients ayant des problèmes d'addiction utilisent souvent d'autres médicaments ou psychotropes qui ont leurs propres effets secondaires. Ces effets peuvent se combiner avec ceux du baclofène.
Par exemple, les effets secondaires des benzodiazépines (somnolence, endormissement) peuvent être majorés par le baclofène. Voir "4.1. Y-a-t-il des interactions avec d'autres médicaments?".

Enfin, l'arrêt de l'addiction peut confronter certains malades à une réalité qu'ils ont fuie, et à laquelle ils devront maintenant faire face, avec toutes les difficultés que cela implique.



6.6. Sont-ils dangereux ?

Le baclofène n'a pas d'effet délétère sur les tissus ou les organes. Ses effets indésirables sont transitoires et réversibles.
Cependant certains effets sont potentiellement dangereux quand ils sont combinés à d'autres facteurs :
Les endormissements brutaux sont incompatibles avec la conduite d'un véhicule, la manipulation d'outils dangereux, ou d'une manière générale une activité requérant, pour la sécurité, une vigilance soutenue. Une trop forte somnolence peut être dangereuse en cas d'activité monotone demandant de la vigilance (typiquement de long trajet sur autoroute).
Le patient devra estimer l'effet qu'a sur lui le baclofène tout au long du traitement.

Le baclofène peut renforcer, chez ceux qui y sont sujet, les apnées du sommeil, et peut en provoquer chez certaines personnes.

Certains effets indésirables, beaucoup plus rares, peuvent nécessiter une prise en charge urgente :
Les virages maniaques, qui peuvent survenir chez des sujets diagnostiqués bipolaires, ou qui n'avaient pas d'antécédent.

Un état confusionnel qui peut survenir suite à une trop forte augmentation, ou une trop forte diminution de la dose de baclofène.

La dépression sévère: La dépression induite par le baclofène est le plus souvent de type apathique (goût à rien). Il faut cependant être prudent et se rapprocher immédiatement de son médecin ou psychiatre, en cas d'idées suicidaires.
Les études montrent que le risque suicidaire est beaucoup plus élevé chez les personnes dépendantes à l'alcool (indépendamment de tout traitement) par rapport au reste de la population.



6.7. Comment les prévenir ?

Tout d'abord il ne faut pas les redouter : les effets indésirables ne vous tomberont pas tous dessus au premier comprimé.
La liste des effets secondaires est longue car ils sont très variés, mais si certains surviennent, ils sont le plus souvent tout à fait supportables.
Le principe de base est de faire une augmentation progressive (pas plus de 10mg tous les 3 jours) et d'être attentif à leur apparition afin de les contenir.
Les changements d’heures de prise (ex. passage de matin, midi et soir à un ciblage en fin d’après midi), doivent être fait en plusieurs étapes (décalage progressif des heures de prises sur plusieurs jours) et en arrêtant provisoirement l'augmentation, voire en diminuant la dose totale.


6.8. Comment les gérer ?

Avant tout, il faut, d'une manière générale attendre 2-3 jours avant de juger de l'importance des effets secondaires et de leur évolution.
De la même manière, 2-3 jours sont nécessaires pour juger de la réponse à un changement de la posologie (dose ou répartition).

La gestion des effets secondaires passe d'abord par la modulation de la dose et de la répartition.
On peut rallonger les paliers (n’augmenter que toutes les semaines), faire une baisse à un palier précédent, augmenter avec une dose plus faible (par ½ comprimé).
On peut espacer les prises (passer de 13h, 15h, 17h à 11h, 14h et 17h par exemple), augmenter leur nombre (passer de 13h, 15h et 17h à 11h, 13h, 15h et 17h), les adapter à des horaires qui permettent un meilleur confort (décaler par exemple la prise de 17h à 16h ou 18h parce que l’on craint les somnolences sur le trajet de retour du travail).
S'ils sont trop gênants pour travailler on peut demander un arrêt de travail.
Il y a également des médicaments qui peuvent aider à atténuer certains effets indésirables.
Reportez-vous à notre documentation, "Guide des effets indésirables" pour plus d'information et parlez-en à votre médecin.

Il y a beaucoup de possibilités en fonction des EI, votre médecin ne les connait sans doute pas toutes, le forum est là pour vous aider à trouver des solutions.



6.9. J'ai tel effet secondaire, que faire ?


La liste des effets potentiels est longue. Les stratégies, et conseils sont nombreux, nous ne pouvons pas tous les reprendre dans cette FAQ. Certains peuvent faire l'objet de "trucs et astuces" d'autres nécessitent une prise en charge par votre médecin.
Vous pouvez vous reporter à la doc "Guide des effets indésirables" ou venir poser vos questions sur le forum.
Souvent le traitement de l'effet secondaire doit tenir compte de la posologie, de l'avancement du traitement, de la consommation d'alcool, d'autres effets indésirables, donc d'un grand nombre de facteurs qui nécessitent un minimum de dialogue.




6.10. Comment évoluent-ils ?

Certains effets apparaissent à un palier et disparaissent d'eux-mêmes après quelques jours ou lors du passage à un palier supérieur.
Certains accompagnent parfois le patient jusqu'au seuil d'indifférence, mais ils s'atténuent généralement lorsque l'on cesse d'augmenter.
Les effets secondaires imputables au baclofène sont tous réversibles à la baisse du traitement.


6.11. Est-ce que je peux arrêter le traitement ?
Oui le traitement peut être arrêté à tout moment, mais jamais de façon brutale.
Une réduction progressive par palier de 2-3 jours évite de risquer un syndrome de sevrage qui peut entraîner hallucinations, convulsions, états psychotiques ou crises d’épilepsie.
Message édité 3 fois, dernière édition par Asso Baclofène, 30 Mars 2017, 10:25  

Plus nous sommes nombreux, plus nous pourrons aider : Adhérez