Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Présentations question bonjour :-)

Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 08 Avril 2017, 17:12
Bonjour tout le monde,
après avoir lu un bon nombre d'articles et de posts sur ce site, je me lance :-)

je trouve qu'il y a un bel esprit d'équipe par ici!

je vis alone avec mes trois jeunes depuis 6 ans (18, 15, 13). et j'ai un problème d'alcool. Tiens, bizarre, vous avez dit bizarre.
Hier j'ai piqué du nez et j'ai pris rv chez le mg lundi matin à 8h.
Je l'ai déjà vue il y a un an. Elle m'a parlé du Baclofène mais...

Le problème est que c'est "compulsif" et sans queue ni tête. je ne bois pas tous les jours ni de manière régulière. C'est comme un élastique qui se tend, qui se tend, ... et après une, deux, trois semaines , parfois plus parfois moins, ça "pète" et barda c'est la chute.

Ca fait deux ans que je me fais suivre par une magicienne psy, très sympa, et j'arrête parce que à part lui dire que tout va bien, je ne vois pas beaucoup d'évolution. Je sens bien qu'elle essaie de m'emmener sur des sujets qui vaudraient certes la peine, mais je file sur la pluie et le beau temps.

Il y a dans ma famille pas mal de problème d'alcool. Ma sœur est décédée, alcoolique, d'une rupture d'anévrisme à 53 ans, mon cousin s'est flingué (alcoolique) à 49 ans, bref pas jojo. Nous venons d'une famille dite "normale" plutôt classique. Mon père buvait beaucoup le we. En semaine, il se tenait sérieux.

Voilà, j'ai fait un peu le tour des présentations. Et je vais donc commencer par une question : le Baclofène est-il indiqué pour un alcoolisme non quotidien? Ma docteur n'avait pas l'air d'approuver... Je vais lui en reparler lundi, lui dire ce que j'ai lu ici, mais quelqu'un parmi vous a-t-il pu s'en sortir avec du Baclo alors qu'il ou elle ne buvait que de façon aléatoire (je peux prendre un seul verre de vin au resto ou chez moi sans envie, et puis un jour, comme ça paf le chien, vers 10h du matin c'est incontrôlable "je veux boire" et je ne peux plus m'arrêter...

Je vous remercie énormément pour cette première réponse,
je remercie les personnes qui ont créé ce site et les personnes qui racontent leur sortie pas à pas,
et je suis heureuse de faire votre connaissance :-)

Bonne fin de journée ensoleillée,

Solasol

ps, j'étais guindailleuse à l'unif, pas contre un petit verre ensuite, mais je crois que j'ai plongé en 2005 (le trop plein qui fait qu'on craque, et que plutôt que craquer on boit, et ça marche)...
Voici voilà
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 08 Avril 2017, 18:16
Bonjour

Oui le baclofène est indiqué aussi dans ce cas.
Philippe Jaury, responsable de l'essai Bacloville, le dit à chaque formation du RESAB

Le seul pb, c'est qu'il est moins aisé de trouver la dose efficace, ou tout du moins il y a possibilité de la dépasser puisque ton craving n'est pas régulier
Sinon, c'est la m^me procédure, on augmente peu à peu le baclo jusqu'à ne plus avoir du tout de craving
Et donc plus besoin de boire


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 08 Avril 2017, 19:27
Bonjour,
je vous remercie pour votre réponse rapide!

J'ai lu de ci de là quelques personnes qui semblent présenter ce genre de tempo.
Evidemment, quand on lit les effets secondaires, c'est un tantinet flippant. Mais tout le monde a raison de dire qu'il vaut mieux ça que de sombrer.

J'ai ri en lisant certains posts surtout concernant la sortie de chez le pharmacien avec une pile de boites... Enfin, rire amer tout de même...
Je veux faire le gr20 corse ces grandes vacances avec les enfants. Style sac à dos léger au maximum... Tout est pesé au mg près pour ne pas dépasser les 10kg (autonomie complète). On imagine la suite. 15 jours à raison de x boites, ça craint.
Sans compter la fatigue physique énorme que je lis chez certains.
Sans doute y a-t-il plus de posts concernant les ES et que ceux qui en souffrent moins n'en parlent pas?
Et qu'est-ce que les EI? Effets Indésirables?

Si quelqu'un a des conseils à me donner, je suis prenante!
Merci et à bientôt
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 08 Avril 2017, 22:07
ES : effets secondaires, EI ; effets indésirables = la même chose, les choses pas cool du baclo
Mais bonne nouvelle te concernant, moins on boit, moins il y a d'ES/EI
Vu que tu ne consommes pas au quotidien, le parcours devrait être plus facile

Ensuite, d'ici l'été, tu seras possiblement stabilisée ou en descente, donc moins d'EI
Le traitement dure en moyenne 2 mois pour arriver à la dose efficace, après on stabilise quelques mois (1 à 6) avant de redescendre

Le nombre de boites, ok, mais en regroupant les plaquettes (on peut en mettre 7 par boites sans la notice), 15 jours de traitement, ça ne pèse rien
Il m'arrive d'en envoyer par la poste, c'est très léger ...
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 08 Avril 2017, 22:08  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 08 Avril 2017, 22:20
Salut Solasol,

Il est possible aussi de d'ôter les comprimés de la plaquettes et de les regrouper dans un récipient étanche, par exemple un tube d'aspirine.

Ta maladie a un nom scientifique c"est la dipsomanie.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10033
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 09 Avril 2017, 9:59
Bonjour Solasol,

Oui, la dipsomanie est assez bizarre, mais soignable. Je ne sais pas ce que Sylvie va conseiller, mais je te laisse quand même ci-dessous les généralités sur le traitement dans l'immense majorité des cas.

Le fonctionnement du baclofène est assez simple, mais sa mise en œuvre est parfois compliquée et en tout cas toujours personnelle. Et nul ne peut prédire que l'on sera indifférent à telle dose.

Comment prendre le baclofène ?

La progression

On doit le commencer doucement, dix milligrammes. Il faut au moins 3 jours pour que le cerveau assimile le dosage et de pouvoir alors augmenter de 10 mg. Cela peut être moins mais on déconseille plus. (Augmenter fort et trop rapidement peut entrainer des effets indésirables)

Le ciblage

Le baclofène mettant entre 0h30 et 1h30 pour atteindre le maximum dans le sang, c'est ce qu'on appelle le pic sérique, on prend une moyenne d'une heure.
Ensuite, il faut que ce pic coïncide avec les premières pensées à l'alcool, car il va finir par les chasser. C’est le ciblage. Il ne sert à rien de prendre du baclofène plus tard.
Tu pourras lire qu’il faut cibler le craving, c’est-à-dire le moment où la compulsion devient la plus forte et est irrésistible. Mais des pensées ont eu lieu bien avant.
Par exemple, si on a des pensées à 15h30 du style « bien vite 17h30 que je commence à boire », c'est bien 15h30 qu'il faut cibler et pas 17h30.
Donc les 10 premiers milligrammes une heure avant : 14h30.
Trois jours (ou plus) après on augmente de dix et ainsi de suite ...

Toutefois, il arrive un moment où la dose en une prise devienne trop forte. On en fait alors une deuxième deux heures avant, ici 11h30. Si nécessaire une troisième encore, à 9h30.
On préconise deux heures pour ne pas être shooté. Tu peux moduler cet espacement pour réduire les effets indésirables en augmentant la durée (ou au contraire les rapprocher pour un maximum dans le sang à l'heure visée, mais attention aux effets indésirables).

L'idéal est d'aller crescendo, par exemple dans des proportions 10, 20 et 30
L'image ci-dessous montre la progression sérique. Note que la demi-vie(*) est d'environ 4 heures.

http://img11.hostingpics.net/thumbs/mini_534994ciblage2heures.jpg (Clique dessus pour l'agrandir)

Tu peux télécharger ce fichier vierge en .xls à l'adresse http://www.baclofene.com/index.php?p=download&id=1888 et en .ods à l'adresse http://www.baclofene.com/index.php?p=download&id=8544
Attention, il ne faut pas d'autres fichiers Excel ouverts.
Tu peux ainsi expérimenter tes répartitions.

L'imprégnation

Enfin, il se peut que le ciblage entraine malgré tout des effets indésirables. Il faut alors passer à l'imprégnation, c'est à dire se contenter d'imprégner le cerveau en ventilant le dosage tout au long de la journée.

Il y a encore d'autres possibilités comme prendre quelques grosses prises ou de plus nombreuses et plus petites. Il n'y a pas de posologie type. Il faut essayer, s'approprier le traitement.

La règle des « 3P »
  • Ponctualité (Régularité) ; en montée, avant l'indifférence, le cerveau n'aime pas l'irrégularité et c'est souvent une cause d'effets indésirables et d'échec.
    Pour t'aider un pilulier et des alarmes sur le smartphone par exemple.
  • Patience ; le temps moyen pour parvenir à l'indifférence est de deux mois. Mais ce n'est qu'une moyenne et j'espère que cela le cas pour toi.
    La posologie moyenne est de 175mg, mais cela oscille entre quelques dizaines et trois cents voire plus.
  • Persévérance ; il en faut souvent car les effets ne sont pas toujours sensibles durant la montée. Si certains voient leur consommation diminuer, d'autres pas et doivent attendre l'indifférence qui arrive d'un coup, sans crier gare, laissant place quelques (petits) jours à l'incrédulité :).


Utilise la feuille de route pour suivre ta progression, la consommation et l’apparition/disparition d’effets indésirables. Cela pourra t'être utile.
(http://www.baclofene.com/index.php?p=download&id=7904)

http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_186945Schmathrapeutiquebaclofne.png (Clique pour agrandir)

(*) La demi-vie est le temps mis par une substance (molécule, médicament ou autre) pour perdre la moitié de son activité pharmacologique ou physiologique. En pharmacologie, la demi-vie désigne par extension le temps nécessaire pour que la concentration d’une substance contenue dans un système biologique soit diminuée de la moitié de sa valeur initiale (par exemple la concentration d’un médicament dans le plasma sanguin). Ce paramètre varie légèrement d’un individu à l’autre, selon le processus d’élimination et le fonctionnement relatif chez l’individu. En pratique, on considère qu’un médicament n’a plus d’effet pharmacologique après cinq à sept demi-vies.

Voilà, bien à toi,
Pascal


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 10 Avril 2017, 9:30
Bonjour et merci Sylvie, Jack Lofène et PascAlbéric pour vos réponses!

J’ai été voir le médecin ce matin. Elle n’est pas « contre » le Baclofène, elle dit que se mettre une molécule dans le corps au quotidien pour des cravings très irréguliers, ce n’est peut-être pas la solution…
Mais elle n’est pas contre non plus.
Donc, on commence ce mois ci avec un léger anti-dépresseur et un rendez vous chez une nouvelle psy+ "spécialisée"... Affaire à suivre parce que j'ai du mal à "laisser aller" donc (et puis les finances que prennent les psy, c'est un peu effarant)



Est-ce la sombritude de certains jours qui me pousse à boire ou la boisson qui me donne des sombritudes internes ? Bonne question l’œuf ou la poule quoi.



En tout cas, une chose est sûre, je suis rassurée pour le poids éventuel dans le sac à dos. Je m’imaginais mal avec 10 boites à caser (de façon discrète qui plus est) dans le sac…


Alors c’est drôle, je suis tiraillée entre prendre le baclo car je suis sûre que ça peut me sortir de mes crises de dipsomanie, donc, (effectivement, je me reconnais dans la définition)
Et la peur de dérégler ma santé qui pour le reste va plutôt bien…

Alors vous me direz, pourquoi oser prendre un anti-dépresseur qui est aussi une molécule ?


Hahaha, que de questions !


J’aurais dû lire vos mails hier (mais j’étais, vu le grand soleil, dans le potager et trop fatiguée [bonne fatigue physique] le soir pour ouvrir l’ordi) parce que je trouve très rassurant déjà de lire le mode d’emploi très bien expliqué et de lire que le plus gros des EI ES seraient déjà derrière pour partir.
Je pensais qu’il fallait des mois et des mois pour stabiliser. Et ce dans des douleurs et fatigues intolérables (j’exagère mais il y avait de ça).


Je rêve de l’indifférence qui arrive d’un coup sans crier gare ! !!


Et de dire juste encore une chose avec cette « dipsomanie », c’est très bizarre. Ca déroute tout le monde d’ailleurs puisque ça « ne prévient pas ». Ca va, ça va, et puis un jour bing, alors que je SAIS que je ne veux pas, que non je ne me tiendrai pas à un verre, je vais acheter ce qu’il faut, j’ai honte, je me maudis, je me déteste, et je bois. Et j’ai honte, je me maudis et je bois et quand je suis bien bas, je pleure tout ce qu’il faut et me la joue Caliméro, je m’enfonce dans mon lit, me maudis me déteste et m’endors.
Le lendemain, je me maudis me déteste et il faut tout reconstruire, ce qui est chaque fois moins facile puisqu’il y a honte et dégoût…

Oui, il y a quelque chose dans le cerveau des personnes qui boivent qui ne tourne pas rond, parce que tout de même, il n’y a pas d’alcoolique heureux…

Voilà, fin d’élucubrations, je vous remercie et vous lis avec plaisir !

A bientôt,

Solasol
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 10 Avril 2017, 9:50
Re,
:-)

Je viens de lire tout le fil "Le baclofène, traitement à vie ou pas ?".
C'est très intéressant pour une néophyte. Car oui, quand on a "une bonne santé", on n'est pas médoc en général.
Donc l'idée d'un médicament à vie pour "un problème psy, un manque de courage, une faiblesse honteuse" (une maladie quoi) est difficile à appréhender.

Or, effectivement, certaines personnes vivent avec des maladies qui obligent à la prise d'un médoc, ce qui rentre dans leur quotidien et ils ne se posent pas de questions puisque si ils ne le prennent pas, tous les risques reviennent.
Et ils ne sont pas dans la honte de prendre leur traitement...

C'est une belle ouverture vers la liberté, à partir du moment où c'est aussi clair.
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 10 Avril 2017, 10:00
Citation
parce que je trouve très rassurant déjà de lire le mode d’emploi très bien expliqué et de lire que le plus gros des EI ES seraient déjà derrière pour partir.
Je pensais qu’il fallait des mois et des mois pour stabiliser. Et ce dans des douleurs et fatigues intolérables (j’exagère mais il y avait de ça).


Tu parles du baclo ou de l'AD ?

Perso je trouve qu'introduire 2 molécules psychotropiques, c'est un peu périlleux.
Il va falloir retrouver ses petits : à qui est cette ES, cet effet positif...?
Maintenant ce n'est pas à moi de juger si tu as vraiment besoin d'un AD.

Traitement à vie, c'est surtout une histoire de bénéfice/risque. Pour celui qui est convaincu qu'il en retire un bénéfice ça ne pose aucun problème, et puis ça n'exclut pas la possibilité de jouer sur les doses, voir d'arrêter après x années.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 10 Avril 2017, 11:33
Je parle du Baclo.

Non non, je ne veux pas cumuler AD et Baclo. Du tout.

(Pour le mode d'emploi, je parlais de celui de PascAlbéric qui est très clair).


Je réfléchis au choix à faire. Baclo OU AD.
Si je vois à long terme, c'est Baclo. Parce que depuis le temps que ça dure, cette dipso, j'ai du mal à croire que ça ne revienne pas.
Je m'octroie un ou deux jours de réflexion.

A lire le site, on ne devrait même pas hésiter.


Je devrais retourner chez le docteur et lui dire "tout compte fait, Doc, je vais faire le Baclo. Je veux essayer".

Soupir.
Il doit certes y avoir derrière l'hésitation un sentiment de... de...
ne fut-ce que "dans quelle pharmacie vais-je aller chercher cela?"
Oui, j'ai lu à travers le site que c'est un point qui revient régulièrement : "tout le monde connaît tout le monde ici, alors aller chercher du Baclo à la pharmacie"...

J'avoue que même pour l'AD, l'idée d'aller le chercher en pharmacie me pèse.


Allez zen, on se fiche de ce que les gens pensent.
gloups

A bientôt,
n'hésitez pas à me parler de tous les points positifs du Baclo et de la non honte de se lancer dans l'aventure...

Belle journée à vous
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 10 Avril 2017, 11:43
Pardon, je reviens déjà :fsb2_no:

Parce que en me relisant, je souris...
Que de contradictions dans l'esprit de la Troublée!

"Tout le monde connaît tout le monde ici"... Ca veut tout dire!
Si je crois que le bruit n'est pas déjà passé dans tout le canton (qu'on a pas, en Belgique :-)) que la gonzesse a pt'êt bien des problèmes avec l'alcool...

:lol:



Ou pas.

Alors autant faire en sorte qu'il n'ait pas besoin de se répandre...

Et là, talala laam (musique de "les aventuriers de l'Arche Perdue").
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 10 Avril 2017, 13:55
Si un AD réglait le pb de l'alcool, ça se saurait depuis le temps qu'on donne ça aux alcooliques ...
Je dirais même plus, certaines études montrent que les AD amplifient le pb

Perso, je suis anti médicament, je ne prendrais pas l'AD :fsb2_godgrace:
Ni les séances psy couteuses ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 10 Avril 2017, 20:21
Bonsoir Sylvie,

alors... point 1, c'est vrai, ça se saurait...
Point 2 : horreur!!! Ha non, tout mais pas ça!
point 3: maï!
point 4: on est donc bien d'accord.

... ... ... mûre réflexion :fsb2_omg:



Pourquoi a-t-on une image si négative sur le Baclo?
Peut-être parce que c'est un médoc qui, comme tout relaxant musculaire (myolastan) est auréolé d'une flopée d'horreurs quant aux effets secondaires...?
Peut-être que, comme relaxant musculaire, il y a une angoisse sourde d'avoir les muscles complètement et irrémédiablement raplaplas?
Est-ce que, comme pour le millepertuis, certains n'ont pas crié haro sur le baudet afin de ne pas perdre ses "victimes" clients (je parle ici de Edi Lilly (prozac quoi) qui, à une époque, a intenté des procès contre les fabricants de pilules au millepertuis et qui a perdu de peu grâce à une firme allemande... ) ?

Bon, pour les muscles raplaplas, je compte sur vous pour me rassurer :fsb2_yeah: Ce sera déjà ça de pris sur le doute :-)

J'ai lu le fil de Maëlle (? je crois) qui semble avoir très vite réagit sans devoir augmenter très fort les doses... J'ai bien compris que chacun réagit selon son propre corps, mais ça aide à ne pas imaginer direct les 300 cpm par jour :fsb2_mad:

Bonne soirée à tous et toutes!
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 10 Avril 2017, 20:34
Oui, par contre, les angoisses de Titeuf sont ... angoissantes. J'espère pour lui qu'il va se remettre mais c'est vrai que ça fait peur.

[Réflexion] [réflexion] [réflexion]
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 10 Avril 2017, 20:40
L'image négative du baclo est due aux addictos ...

Qui en effet n'apprécient pas vraiment de perdre leurs clients
Et n'ont pas du tout apprécié non plus que les patients les renvoient dans leurs buts en soutenant contre leur avis que le baclofène était efficace
Du coup, certains d'entre eux ont tout fait pour diaboliser le baclofène
Ca continue d'ailleurs ...

Concernant le relâchement musculaire, ça peut arriver
Mais bien souvent les sportifs n'ont aucun mal à continuer leurs pratiques
Le baclofène n'est pas dénué d'effets indésirables, mais ils sont tous réversibles à la diminution des doses


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 10 Avril 2017, 22:27
Je n'avais pas compris qu'on te proposait un AD pour l'alcool.

Ne te fais pas de mouron pour les EI, tu peux très bien ne pas en avoir.
Après l'arrêt de l'alcool peut être angoissant pour certain, ça c'est vrai, mais souvent ça n'est pas un EI directe du baclofène, c'est un passage avant de reconstruire du solide.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de ganesh58
  • Age : 57 ans
  • Messages : 432
  • Inscrit : 13 Décembre 2016
  Lien vers ce message 11 Avril 2017, 8:48
Et pour te rassurer sur les doses, pour moi (comme pour d'autres) ça a fonctionné au bout d'un mois à "seulement" 60mg/jour...Certes avec pas mal d'EI mais qui ont tous rapidement disparu.


Début du traitement le 13/12/2016
Indifférence à 60mg/j au bout d'un mois en ciblant 20à12h/20à14h/20à16h
Monté jusqu'à 90mg/j
Aujourdhui à 40mg/j
" Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple." Jacques PRÉVERT
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 11 Avril 2017, 11:51
Bonjour Ganesh,
j'ai lu cela (dans le questionnaire guérison je crois).
Je voulais d'ailleurs t'écrire que ce genre de remarque est apaisante pour ceux qui se posent trop de questions.

Jack-Lofène, Sylvie et Ganesh, merci pour vos encouragements.

Je vous lis avec plaisir,

bonne journée
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 11 Avril 2017, 16:37
J'ai la tête à l'envers, aujourd'hui.

j'ai froid,
je ne sais à quel saint me vouer,
un copain est passé, m'a demandé si ça allait
oui, ça va, ça va

j'ai maaaal au coeur, aux tripes, à ce que j'aimais avant


l'alcool est mon premier allié dès que je stresse quoi.


Ne la laisse pas retomber, elle est si fragile, être une femme libérée, tu sais, c'est pas si facile
:fsb2_beer:
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 11 Avril 2017, 21:50
Au secour!!!! :fsb2_cold:
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Avril 2017, 22:20
Qu'est qu'il t'arrive ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Jéjé
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2339
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 12 Avril 2017, 1:00
Ça va mieux?


L'alcoolisme est une maladie?
Dans ce cas, je me sentirai soulagé.
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 12 Avril 2017, 11:05
Déprime totale :-)
Je me demande si, d'avoir pris "le problème" en main, je ne craque pas complètement.
Je retourne voir le médecin à 14h45, je vais imposer le baclofène parce que son anti dépresseur, c'est pas ça :fsb2_alien:

Le moral c'est important, chacun traverse des difficultés pénibles, si l'alcool s'en mêle ça bousille tout.
Absolument pas clair, ce que j'écris. Mais bref, ne pas avoir le moral sans alcool c'est mieux qu'avec:-)



Merci à vous
Ca va mieux. C'est vraiment étonnant de voir à quel point des vannes peuvent lâcher pour peu qu'on les ouvre à peine.

Je donnerai des nouvelles tout à l'heure,

bonne après midi et encore merci
 
Avatar de ganesh58
  • Age : 57 ans
  • Messages : 432
  • Inscrit : 13 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Avril 2017, 12:01
Courage Solasol, on est avec toi....
Si tu as confiance en ton médecin, raconte lui bien tout, vous allez trouver ensemble des solutions.
Tu prends le taureau par les cornes, le plus dur est fait...
à tout à l'heure de tes nouvelles...


Début du traitement le 13/12/2016
Indifférence à 60mg/j au bout d'un mois en ciblant 20à12h/20à14h/20à16h
Monté jusqu'à 90mg/j
Aujourdhui à 40mg/j
" Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple." Jacques PRÉVERT
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2256
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Avril 2017, 12:53
Ce que tu décris des vannes qu'on ouvre, je l'ai bien connu!
Mais rassure-toi, ce n'est que pour le meilleur.
Tes propos sont très clairs.

A tout à l'heure...


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 12 Avril 2017, 15:15
Merci merci tout le monde !

Ca y est. La boite est là.
La médecin a été très sympa et très déculpabilisante.

Donc, elle m'a conseillé un comprimé le matin (1h30 avant l'heure "craving" c'est cela? je vais vérifier) et puis un comprimé à midi.
Quatre jours
puis augmenter 2 comprimés le matin et 1 à midi tous les quatre jours...

Question, faut-il prendre les comprimés en mangeant ou ça n'a pas d'importance?


Je suis heureuse d'avoir fait le pas! Je le dois au site ici, car toute seule = rumination / tourner autour de pot / se dire que ça ira mieux, qu'il suffit de... / s'occuper de tout sauf de soi et blablabla


Je croise les doigts, Ganesh (j'ai connu un ménate apprivoisé qui s'appelait Ganesh)je te prends comme exemple :-) : pas trop d'EI et dose pas trop énorme, allons savoir!
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 12 Avril 2017, 16:55
Parfait si tu as la boite

Par contre, je n'ai pas tout compris à ses augmentations, mais ne vas pas plus vite qu'un cp de plus tous les 3 à 7 jours
Et pour les prises, essaie de placer tous tes cp avant ton craving

ex : craving à 11h, cp à 8h et 10h


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 12 Avril 2017, 18:32
Merci Sylvie,

donc ce qui est indiqué c'est un comprimé le matin et un à midi (je vais faire comme tu dis, un à 8h et un à 10h)
et puis elle augmente après 4 jours à deux comprimés le matin et un à midi
Ensuite, réaugmenter de un comprimé tous les 4 jours, mais je la revois la semaine prochaine.

Excuse moi de reposer la question mais est-ce mieux de prendre le comprimé aux repas, en mangeant ou cela ne change rien?


Je croise les doigts pour que les EI ne soient pas trop pénibles! Et que tout cela fonctionne :-)

Là, je n'ai rien envie et je sens etre repartie pour le genre de période de x jours ou semaines où je ne bois pas. Ce sera d'autant plus facile de ne pas boire en commençant le programme (j'ai lu que ça fonctionnait plus vite et avec moins d'EI lorsque qu'on ne buvait pas)...

Je suis heureuse! D'avoir osé

Merci encore et encore, passez une bonne soirée!
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 12 Avril 2017, 21:08
C'est vrai, j'ai oublié de te répondre
Inutile de prendre les cps en mangeant, ça n'a aucun intérêt

Pour plus de prudence face aux EI, commence par un seul cp à 8h et 3 jours plus tard tu ajouteras l'autre

Sans alcool, tu auras beaucoup moins d'EI en effet


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 13 Avril 2017, 12:00
Merci Sylvie,

Alors ce matin, talam! (style Bugs bunny jovial), j'ouvre the boîte.

Ho, mais les comprimés sont tout petits! Ca me rassure immédiatement pour le GR20 et la petite boite à prendre. Je ne sais absolument pas pourquoi, j'imaginais de grosses gelules scindables...

8h00 le premier comprimé est avalé... J'attends...
Non, ça n'a rien à voir avec la potion magique de Panoramix, il ne se passe rien.
:fsb2_smile:


Je reviens sur le fait de ne pas être médoc du tout. J'ai eu exactement les mêmes appréhensions lorsque j'ai dû prendre de la cortisone à 20 ans. J'ai mis des jours à "accepter cette crasse chimique" avec des angoisses dingues pour les ES... Et puis, au bout de quelques mois, tous les aprioris sont oubliés, et la cortisone m'a sauvée, avec des douleurs aux genoux et des troubles de la vision qui ont disparu lorsque j'ai arrêté.

Donc tout compte fait, pas médoc mais en même temps.... Si "la crasse chimique" est meilleure que les risques encourus (et avec l'alcool, il y en a des masses! On pense tout gérer et puis c'est tellement faux! Ce n'est plus qu'une question de hasard...), autant agir dans le bon sens.

Voilà, je tapuscrite tout haut :fsb2_wink:

Je vais donc suivre ce que tu écris, Sylvie, mais j'ai lu le message trop tard ce matin, j'ai pris à 8 et à 10 heures... Demain, je ne fais que 8 heures, c'est peut-être mieux???
Et voilà, le 13 avril 2017 est le premier jour J



Je croise les doigts,
bonne journée à tout le monde,
à vous lire avec plaisir!

Solasol
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 13 Avril 2017, 12:58
Si tu n'as rien ressenti de particulier, tu peux continuer 8h et 10h

Perso, mon premier comprimé, je l'ai pris au coucher, histoire de ne pas me subir une attaque de somnolence foudroyante :fsb2_godgrace:
C'était en 2009 et on ne connaissait pas grand chose de ce traitement
Comme toi, je n'ai rien senti ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 13 Avril 2017, 13:41
En 2009...
J'imagine que ce devait être à tâton, à l'époque.

C'est le livre du Dr Ameisen qui t'a dirrigée vers le Baclo?


J'ai lu le livre il y a quelques années. J'aurais voulu aller vers le Baclo, sans oser.
Peur de médicament, peur du quand dira-t-on. Et tant qu'on tient les rennes et qu'on parvient à cacher le mal-être, on ose pas faire le pas.

J'admire tous ceux qui ont ouvert la voie. Il a sans doute fallu passer au dessus de tous les aprioris, la difficulté de posologie, le regard de médecins ou pharmaciens absolument contre...







..Il existe aussi une furieuse envie aussi de se prouver qu'on peut très bien en sortir seule. Ho, Moi, je sais tronçonner, retourner un potager, materner trois mômes, gagner ma vie, aimer faire de bons petits plats sains, tenir le ménage, la barque, la barre quand tout flanche... ce n'est pas l'alcool qui va m'avoir! Hein! Je suis forte, je suis... hahaha, ...
donc furieuse d'avoir bu, chaque fois je me tiens des discours à n'en plus finir, des remontrances, des engueulades, et je jure que je serai la plus forte.
(bon là, il y a pas mal d'éducatif, n'est ce pas? "Arrête de te plaindre" est LE mot d'ordre.)



J'en ai voulu aux gens de ne pas me dire gentiment que j'avais un problème avec l'alcool.
C'est vraiment un truc que personne n'ose dire.
D'accord, peu de gens ont pu le remarquer car je cache bien le jeu, mais dans mes proches...


Il y en a un qui m'a traitée d'alcoolique face aux enfants, c'est leur papa. Ca a été très violent pour les enfants. Et pour moi.
1/Il buvait et boit beaucoup plus que moi (mais social, sympa, le pote qu'on aime quoi :-) Il a démoli pas mal de véhicules mais comme il se lève tous les matins à 7heures même lorsqu'il a été coucher à 5heures, tout le monde le trouve "courageux". Quel courage! qu'est-ce que j'ai entendu cela! ...

2/Il adorait quand j'avais un verre dans le nez because ça valsait sur l'oreiller (oui, sorry, c'est un gros point négatif... Les retrouvailles sur l'oreiller, "pompettes", qui faisaient que le couple tenait encore...). Ouè, c'est la honte de raconter cela...

3/Sa première femme est alcoolique, sa deuxième, moi, suis alcoolique, la troisième est en train de le devenir.
(Attention, L'Hom n'est pas un monstre, il est juste ahurissant de glisser sur un chemin en parallèle à quelqu'un qui ne glisse pas. Enfin, je me comprends...)




Bref. Je reprends, j'aurais aimé que ma mère ou ma soeur me dise : tu ne vas pas bien, courage, que faire pour que ça aille mieux.
Là dessus, comme m'a dit ma charmante médecin : si vous avez toujours le sourire, vous ne laissez pas aux autres la possibilité de voir que ça ne va pas bien.

Pas faux.


Voilà que sur le forum je dessine tout le paysage et les couleurs des sentiments perso.
Incroyable forum où je passe du temps à lire les fils des uns et des autres...
Une gentillesse ébouriffante :-)


Donc merci,

et voilà, je guète les réactions physiques et je ne sens rien... Tant mieux sans doute,

MErci encore

à bientôt :fsb2_smile:
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 13 Avril 2017, 14:34
Oui, c'est le livre, ou plutôt un article de presse sur le livre
Je savais que j'étais dépendante depuis fort longtemps, mais je n'avais pas vraiment envie d'aller voir un addicto qui m'aurait proposé l'abstinence

Quand j'ai lu l'article, je me suis précipitée sur internet à la recherche d'infos
Puis en Espagne à la recherche du baclo
Parce que pas du tout envie d'essuyer de refus, ni m^me de parler de ça à mon médecin qui ignorait tout ...

Et puis, perso, je déteste tout ce qui touche à la volonté
En réaction sans doute à une éducation assez stricte, donc je n'avais aucune envie de faire d'efforts ...

Ton ex. mari, je suis à peu près certaine que s'il t'a rabaissé de la sorte, c'est parce que lui aussi est dépendant, et dans le déni bien sur
Prendre des épouses alcooliques, c'est se cacher derrière pour continuer à picoler


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 13 Avril 2017, 14:57
Je reprenais le fil en me disant "mais pourquoi je raconte tout ça en fait?" :fsb2_smile:

et puis en une phrase tu résumes ce que je pense... Sans critique parce que chacun a sa vie. Enfin, je dis ça maintenant. Il a fallu le temps de digérer l'attaque, j'avoue.

Note sa première épouse ne buvait pas du tout. Moi si, je n'étais pas contre une soirée alcoolisée de temps en temps. Je n'aurais cependant jamais imaginé tomber. Mais elle certainement encore moins!
Et on a été témoin de sa chute, et lui était odieux par rapport à ça (ils avaient des enfants qui petit à petit sont restés chez nous), et moi je jugeais, comme tout le monde, cette "triste déchéance"... Sans me rendre compte que ça me pendait au nez.

Comme quoi.





C'est extraordinaire "Et puis, perso, je déteste tout ce qui touche à la volonté
En réaction sans doute à une éducation assez stricte, donc je n'avais aucune envie de faire d'efforts ..."

La volonté est soit un plaisir soit une souffrance. Se lever tôt le matin pour aller observer le soleil levant, ça demande de la volonté mais c'est chouette.
L'éducation joue un rôle important dans la façon de l'appréhender.
Mais bon, nos parents ont vécu à leur époque, et la finesse vis à vis des enfants n'était pas très développée...

Chapeau en tout cas, parce qu'aujourd'hui il y a la gène, la honte, tout le titoum, mais il ne faut pas aller en Espagne pour trouver le médicament!
Message édité 3 fois, dernière édition par Solasol, 13 Avril 2017, 15:03  
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 14 Avril 2017, 14:53
Toute petite.

Je crois que le moral est bas.

Depuis ce matin, je pense, je pense à boire un verre avant ce soir.. Car ce soir, j'ai des invités.

Bref, je fais le repassage, je lave le sol, je vais préparer un bon dîner,
et j'ai le moral style cube de plastique.


Hargh.


Ca va le faire, ça va aller, ça sera sympa, et je jongle avec


Ha oui, j'ai oublié de dire que le GR20, j'ai d'autres jeunes qui vont venir avec moi.
sourire ou pas sourire...

Voilà, pour aujourd'hui ça suffit.

Bonne fin de journée
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 14 Avril 2017, 15:23
J'APPRENDS LA MORT D'UN AUTRE COUSIN..
Aaaaaa r g h

C'est horrible d'aimer les gens
et d'avoir
et d'être
Maerde S. tu étais tellement un chouette type, un chouette mec, un chouette cousin


j'ai mal aux tripes, je pleure, c'est dramatique
 
Avatar de Jéjé
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2339
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 14 Avril 2017, 16:59
Ne te prends pas la tête sur ta conso.


L'alcoolisme est une maladie?
Dans ce cas, je me sentirai soulagé.
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 14 Avril 2017, 18:54
Je ne me prends pals la tête,
Message édité 1 fois, dernière édition par Solasol, 16 Avril 2017, 9:15  
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 14 Avril 2017, 19:34
Rien à dire.
RIEN A DIRE

Silence

rapé ce soir,
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 14 Avril 2017, 21:28
Ha enfin, Jéjé

tu me parles?
 
Avatar de Jéjé
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2339
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 15 Avril 2017, 7:39
Bien sûr que jte parle, comme tu as aussi un problème avec l'alcool, le ne voulais pas te saouler. :lol:


L'alcoolisme est une maladie?
Dans ce cas, je me sentirai soulagé.
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10033
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 15 Avril 2017, 8:44
Hello Solasol !

Je vois que tu as besoin de soutien :)
Je te propose d'abord de venir plus souvent possible, de lire d'autres fils et d'y poster quelques mots comme une question que tu peux avoir sur le parcours de la personne ou simplement un mot d'encouragement ou encore y faire une comparaison avec toi.
Elles seront curieuses et viendront visiter ton fil et y marqueront probablement leur soutien.

C'est le meilleur moyen pour entretenir le moral.

D'autre part, je te mets ci-dessous un petit résumé sur le baclofène. J'espère qu'il t'aidera.

Bonne continuation,
Pascal

=====

Le fonctionnement du baclofène est assez simple, mais sa mise en œuvre est parfois compliquée et en tout cas toujours personnelle. Et nul ne peut prédire que l'on sera indifférent à telle dose.

Comment prendre le baclofène ?

La progression

On doit le commencer doucement, dix milligrammes. Il faut au moins 3 jours pour que le cerveau assimile le dosage et de pouvoir alors augmenter de 10 mg. Cela peut être moins mais on déconseille plus. (Augmenter fort et trop rapidement peut entrainer des effets indésirables)

Le ciblage

Le baclofène mettant entre 0h30 et 1h30 pour atteindre le maximum dans le sang, c'est ce qu'on appelle le pic sérique, on prend une moyenne d'une heure.
Ensuite, il faut que ce pic coïncide avec les premières pensées à l'alcool, car il va finir par les chasser. C’est le ciblage. Il ne sert à rien de prendre du baclofène plus tard.
Tu pourras lire qu’il faut cibler le craving, c’est-à-dire le moment où la compulsion devient la plus forte et est irrésistible. Mais des pensées ont eu lieu bien avant.
Par exemple, si on a des pensées à 15h30 du style « bien vite 17h30 que je commence à boire », c'est bien 15h30 qu'il faut cibler et pas 17h30.
Donc les 10 premiers milligrammes une heure avant : 14h30.
Trois jours (ou plus) après on augmente de dix et ainsi de suite ...

Toutefois, il arrive un moment où la dose en une prise devienne trop forte. On en fait alors une deuxième deux heures avant, ici 11h30. Si nécessaire une troisième encore, à 9h30.
On préconise deux heures pour ne pas être shooté. Tu peux moduler cet espacement pour réduire les effets indésirables en augmentant la durée (ou au contraire les rapprocher pour un maximum dans le sang à l'heure visée, mais attention aux effets indésirables).

L'idéal est d'aller crescendo, par exemple dans des proportions 10, 20 et 30
L'image ci-dessous montre la progression sérique. Note que la demi-vie(*) est d'environ 4 heures.

http://img11.hostingpics.net/thumbs/mini_534994ciblage2heures.jpg (Clique dessus pour l'agrandir)

Tu peux télécharger ce fichier vierge en .xls à l'adresse http://www.baclofene.com/index.php?p=download&id=1888 et en .ods à l'adresse http://www.baclofene.com/index.php?p=download&id=8544
Attention, il ne faut pas d'autres fichiers Excel ouverts.
Tu peux ainsi expérimenter tes répartitions.

L'imprégnation

Enfin, il se peut que le ciblage entraine malgré tout des effets indésirables. Il faut alors passer à l'imprégnation, c'est à dire se contenter d'imprégner le cerveau en ventilant le dosage tout au long de la journée.

Il y a encore d'autres possibilités comme prendre quelques grosses prises ou de plus nombreuses et plus petites. Il n'y a pas de posologie type. Il faut essayer, s'approprier le traitement.

La règle des « 3P »
  • Ponctualité (Régularité) ; en montée, avant l'indifférence, le cerveau n'aime pas l'irrégularité et c'est souvent une cause d'effets indésirables et d'échec.
    Pour t'aider un pilulier et des alarmes sur le smartphone par exemple.
  • Patience ; le temps moyen pour parvenir à l'indifférence est de deux mois. Mais ce n'est qu'une moyenne et j'espère que cela le cas pour toi.
    La posologie moyenne est de 175mg, mais cela oscille entre quelques dizaines et trois cents voire plus.
  • Persévérance ; il en faut souvent car les effets ne sont pas toujours sensibles durant la montée. Si certains voient leur consommation diminuer, d'autres pas et doivent attendre l'indifférence qui arrive d'un coup, sans crier gare, laissant place quelques (petits) jours à l'incrédulité :).


Utilise la feuille de route pour suivre ta progression, la consommation et l’apparition/disparition d’effets indésirables. Cela pourra t'être utile.
( http://www.baclofene.com/index.php?p=download&id=7904 )

http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_186945Schmathrapeutiquebaclofne.png (Clique pour agrandir)

(*) La demi-vie est le temps mis par une substance (molécule, médicament ou autre) pour perdre la moitié de son activité pharmacologique ou physiologique. En pharmacologie, la demi-vie désigne par extension le temps nécessaire pour que la concentration d’une substance contenue dans un système biologique soit diminuée de la moitié de sa valeur initiale (par exemple la concentration d’un médicament dans le plasma sanguin). Ce paramètre varie légèrement d’un individu à l’autre, selon le processus d’élimination et le fonctionnement relatif chez l’individu. En pratique, on considère qu’un médicament n’a plus d’effet pharmacologique après cinq à sept demi-vies.



17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 9:14
Troisième jour, je passe donc à 10+10+10

Sorry pour le claquage mais pfiou quand meme :-)
Et je suis désolée, mais mon clavier ne veut plus faire les accents circonflexes, le traitre.

Chaque jour est une reconquete, j'ai entendu ça ce matin, ça me convient.

Le cousin était un musicien, pianiste hors pair, ça va faire bizarre sans sa musique.
Je ne sais plus qui a parlé de Rubinstein et Chopin. J'adore :-)



Bref. Je vais marcher aujourd'hui, avec mon fiston qui a ses nouvelles chaussures de rando et qu'il faut donc faire à son pied.
Cette histoire de gr20 prend des proportions énormes, j'ai l'impression que nous serons 7, dont... 6 ados et moi. Ouaip, j'aurais pu faire cheftaine dans une autre vie :-)


Pour le baclo, j'ai pris un comprimé ce matin à 8h: faut il en prendre deux puis un, ou un puis deux, ou un puis un puis un à 3 heures distinctes?

Merci pour votre réponse,
Merci pour vos réponses et vos clin d'oeil
Merci Jéjé de me saouler ;-)


A bientot et belle journée à tout le monde!
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 9:17
PascalBérique,
j'essaie de bien comprendre comment posologer :-)
Merci pour le mode d'emploi, mais c'est vrai qu'au début c'est un peu flou...
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 9:18
Les prises dépendent de l'heure à laquelle tu commences à ressentir du craving
Il me semble que tu ne nous as pas dit ce qu'il en était pour toi

Au début, on peut très bien n'en faire qu'une
On peut aussi en faire 2 ou 3


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10033
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 9:34
Détermine l'heure à laquelle tu as tes premières pensées pour l'alcool, et place ta prise une heure avant.


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 9:41
... Bonjour Sylvie,

je ne comprends pas très bien la phrase "tu ne nous as pas dit ce qu'il en était pour toi"

Baclo ou alcool ou autre?
Ces vacances de Pâques, j'ai fait 3 chutes dans cubi en 2 semaines, et ça ça m'effraie parce que "normalement" je me relève après deux écroulages et puis ça redémarre sans problème pour 2, 3, 4 semaines ...
Bref, c'est panique à bord et je n'essaie pas de comprendre pourquoi, je veux juste arrêter le mouvement. :-)

Cela répond-t'il à la question?


Donc pour aujourd'hui et les deux jours prochains, je vais prendre
10mg à 8h, 10mg à 11h et 10mg à 16h... (Craving, pas craving, j'étale parce que je n'ai pas d'horaire à part que j'ai tendance, si je me laisse tomber, à commencer le matin vers 11h).
Point de vue réactions, je ne sais pas si à cette dose il peut y en avoir. Pour ma part, je ne vois pas de gros changements...
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 9:44
Ok, PascAlbéric,
je pense que c'est tout de même vers 10-11h de matin.


Mais pas le soir. Je crois, en y regardant bien, que si je n'ai rien bu de la journée, le soir ne s'alcoolise pas.
Ce serait plutôt "la journée ou rien".

Mais c'est difficile à dire.
 
Avatar de Jéjé
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2339
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 9:49
Il te faut donc décaler tes prises pour 9 heures le matin.


L'alcoolisme est une maladie?
Dans ce cas, je me sentirai soulagé.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 9:54
En fait, je te demandais l'heure de ton craving

Dans ce cas, perso, je me contenterais pour l'instant de 2 prises à 8h et 10h ou 7h et 9h si tu te lèves suffisamment tôt


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 12:21
Ok,
merci.

Je vise 2 à 7 heures, 1 à 9 heures
Trois jours
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10033
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 12:49
L'inverse si tu veux bien : 1 et puis 2. Regarde les trois graphiques (clique dessus pour les agrandir)

Le premier correspond à 20 et 10 mg, le maximum est à 20,8 mg

http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_124535Ecran20170416133704.jpg


Le deuxième : suivant le schéma 10 - 20, le maximum est à 22 mg

http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_621049Ecran20170416133744.jpg


Le dernier : si tu supportes 30 mg en une fois, le maximum est de 23,5 mg

http://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_482271Ecran20170416134710.jpg


Si on considère que le plus efficace (le dernier) est à 100%, le schéma 1-2 est à 88.5% et le 1-2 est 93.6%

À toi de voir


Message édité 1 fois, dernière édition par PascAlbéric, 16 Avril 2017, 12:53  

17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Jéjé
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2339
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 12:57
C'est pas mal ce truc.


L'alcoolisme est une maladie?
Dans ce cas, je me sentirai soulagé.
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 17:28
PascAlbéric,
Bien les graphiques!

Donc oui, je comprends que prendre trois d'un coup serait le plus efficace...
Je vais commencer par 1 puis 2 pour y aller mollo, durant quelques jours.

Merci pour le conseil de répartition et les schémas! Ca aide.

Je ne sais pas si ça changera quelque chose 1 et puis 2, plutôt que trois d'un coup?
Qu'en pensez vous?
Mais d'accord, je lis bien partout que les réactions sont tout à fait personnelles...
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 17:45


Je ne sais pas si ça changera quelque chose 1 et puis 2, plutôt que trois d'un coup?

Il est toujours plus prudent, par rapport aux EI, de faire les changements doucement ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 17:55
Oui, d'accord, je préfère...
merci Sylvie
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10033
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 18:07
Un bon dessin vaut mieux qu'un long discours...

Tu peux télécharger ce fichier vierge en .xls à l'adresse http://www.baclofene.com/index.php?p=download&id=1888 et en .ods à l'adresse http://www.baclofene.com/index.php?p=download&id=8544
Attention, il ne faut pas d'autres fichiers Excel ouverts.
Tu peux ainsi expérimenter tes répartitions.


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Solasol
  • Age : 53 ans
  • Messages : 736
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 20:08
Voilà voilà.
L'utilisation, la lecture des différents fils, les explications, les graphiques,
je commence à comprendre l'évolution des prises etc.

Sur le graphique, faut-il nécessairement arriver à un chiffre (par exemple 30) au niveau ordonnée?
Par exemple, si je prends 10mg à 7h30 et 30 mg à 9h30 (c'est une simulation donc), la courbe arrive à presque 30 en ordonnée.
Est-ce un but ou bien d'une personne à l'autre, l'ordonnée (10, 20 ou 30) est différente?

Sorry de demander des précisions, mais j'essaie de bien cerner le médoc et la consommation/réactions.

:)

Merci merci merci!
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10033
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 20:47
Bien Solasol !

Je t'ai fait 3 simulations pour le même dosage, en ayant pour objectif la dernière prise 1 heure avant tes premières pensées.
Au fil du temps, tu arriveras peut-être a déterminer ton pic sérique, peut-être 1h30.

L'objectif n'est pas d'avoir telle dose à telle heure, mais le maximum à telle heure. In fine, tu n'auras plus besoin de cette feuille de calcul tant le fonctionnement est assez simplissime.

La vraie difficulté étant de ménager le cerveau pour les effets indésirables.

Tu as compris que l'idéal est de mettre le maximum 1h / 1h30 avant le moment crucial, mais le cerveau ne digère pas toujours une grosse prise. C'est pourquoi une montée en douceur du type 10 - 20 - 30 convient assez souvent.
En mettant un espacement de deux heures, la montée est douce. Mais on peut les rapprocher et d'y mettre la durée du pic sérique : 1h30.

C'est d'ailleurs à l'origine le schéma type du ciblage. Essaie et tu verras une montée sans trop de vagues et avec au final une plus grande valeur à l'instant cible. Tu peux encore réduire à 1 heure. Teste !

Donc :

1/ définir le pic sérique (souvent 1h30)
2/ connaître l'heure cible
3/ placer les prises pour la meilleure efficacité tout en ménageant les EI


Amuse-toi bien,
Pascal



17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26156
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 16 Avril 2017, 22:23
Dans un premier temps, les conseils de Sylvie sont à suivre dans le sens où il te sont adaptés à toi en particulier
Prudence pour éviter les EI, horaires adaptés

La courbe montre la concentration du baclo dans l'organisme, cela permet de viser l'heure du craving, il y a une variable propre à chacun, c'est le temps pour le baclo d'atteindre le pic sérique, en général sur le graphique il est d'1h30, on le reconnaît quand on prend le baclo et que l'on sent son effet maximum avant que cela ne diminue

Le fait de prendre le baclo en 2 prises permet d'habituer le cerveau au baclo en douceur, cela te permet d'en prendre dès le réveil, puis d'appuyer 2 heures plus tard, 1 heure et quelque avant ton craving

Ce qui est important c'est de garder les heures fixes d'un jour à l'autre et puis de faire un suivi ici en direct surtout au début quand on teste :fsb2_yeah:


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene