Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Surefficience mentale, HP, zèbre, TCA, alcool et baclo

Et si ça parlait de vous?
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 03 Aout 2017, 19:45
Chose promise, chose due, je décale le centre et les sources de mes avancées sur le sujet dans cette partie du forum.

Déjà pour commencer, je vais parler un peu de statistiques. Il y aurait en France 2,3 % de personnes présentant des caractéristiques de personnes Haut Potentiel. Je reviendrai sur un futur post d'écrire ces caractéristiques mais je trouvais intéressant de dire que dans les pays où la détection est plus avancée qu'en France, ce chiffre passe à 5% et cet écart ne peut s'expliquer autrement que par une carence dans la détection.

Un autre chiffre intéressant: 17 % des personnes qui consultent en psychiatrie sont des personnes Haut Potentiel ( ce chiffre passerait à 42 % quand il s'agit de consulter plusieurs psys au cours d'une vie pour plusieurs pathologies).

Sachant que, non deétecté et non stimulé, le sujet HP est mené à avoir tous types d'addictions (il est plus souvent référencé les TCA et l'alcool), le nombre de personnes concernées ici ne peut pas être qu'un ( c'est à dire moi 😜🌞)

En attendant que quelques personnes s'intéressent à ce qui se dit ici, je ne manquerai pas d'ajouter des documents, des vidéos, des dessins...

Quelques grandes caractéristiques des surefficients mentaux qui n'ont pas été détecté durant leur enfance:
(Ce n'est pas exhaustif et chaque personne n'aura pas gagné le lot entier, enfin j'espère... je pouvais côcher 95% des point ci-dessous et n'hésitez pas à me dire si vous en connaissez d'autres)

- Un cerveau qui ne connaît pas de pauses
- un ressenti de décalage avec les autres
- Une communication décalée, un sentiment de ne pas être compris
- une sensibilité exacerbée pouvant être handicapante voire totalement éteinte si cette hypersensibilité a mené la personne en état de choc
- une difficulté de se soumettre à une autorité, à moins que celle ci soit juste et comprise
- une force qui malgré toutes les embuches les pousse encore à chercher des solutions
-une créativité et/ou un humour souvent incompris
- Une hyperlucidité ressentie ou interprétée comme telle par les autres
- une possibilité de se réfugier dans le déni totale d'une situation ou de plusieurs situations jusqu'à vivre une vie imaginaire
- une dépendance affective et/ou le sentiment de subir une relation (cascade affective)
- des angoisses, des idées en boucle
- un sentiment de vie gâchée ou inaccomplie
- un besoin de justice et de justesse
- de fortes addictions (alcool, nourritures, jeux en tout genre, dépenses, adrénaline, sexe...)
- Une tendance à la procrastination très importante
- un grand manque de confiance en soi et /ou Une meséstime de soi importante
- Difficulté à imaginer être plus intelligent qu'un autre, pense souvent le contraire
- Des comportements pouvant amener un diagnostic de bipolarité, personnalité borderline, schizophrènes ou une idée générale d'être fou
- susceptible d'avoir rencontré des personnalité manipulatrices ayant marqué leur vie, peur que cela recommence
Message édité 1 fois, dernière édition par 🌞Calista, 05 Aout 2017, 13:11  

Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 03 Aout 2017, 19:55
http://annesofi-bijoux.marcadet.fr/blog/wp-content/uploads/2016/02/1378571_926585700705987_2869218944299702467_n-300x252.jpg


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26109
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 03 Aout 2017, 23:04
Je crains toujours les questions personnelles des personnes qui ne me connaissent pas et à qui je n'ai pas envie de tout leur expliquer, cela prendrait des heures, des jours

J'ai déjà usé 2 fils complets à le faire, je dois encore le faire régulièrement, car ma réponse idéale à une question c'est "c'est ompliqué" :fsb2_yes:

J'ai un doute sur les 2.5%, car il y a certes les haut-potentiels (HP), mais il y a surtout des tests sur le quotien émotionnel (QE)

Je pense que sur ce forum, beaucoup crèvent les plafonds, on doit être un max à avoir un QE très au-dessus de la moyenne

Pour qui serait dans l'ignorance de leurs vraies facultés, il ne faut pas oublier qu'une grande majorité des membres a une faible estime de soi, c'est très fréquent, peu ont exprimé une confiance en eux

Chez les TCA c'est encore plus flagrant

Donc parler de HP à des personnes qui ont peu de self estime, c'est au mieux, ne pas se sentir compris, au pire, te le rejeter à la tête

Dans les textes que tu as étudiés, de ceux que j'ai lus, on parle bien de déni de soi, de sentiment d'usurpation

ça me rappelle d'ailleurs ce que Olivier Ameisen en parle tout au long de son livre, je ne le comprenais pas jusqu'à tes explications

Usurpateur = déni de ses cpacités réelles = faux self, pour se faire aimer, peur du rejet, de l'abandon, ou tout simplement, de ne pas être reconnu

ça me permet de comprendre beaucoup de choses dans le relationnel du boulot

J'ai la chance de ne pas faire de déni, car en dehors de tous les défauts du monde, mon père m'a donné l'assurance que j'étais intelligente, surtout quand j'ai eu mon Bac (la famille s'en souvient encore tant il m'a encensée, mais au détriment de mes cousines qui elles, avaient raté le bac, un exemple)

N'empêche que grâce à lui, je n'ai jamais douté de mes facultés intellectuelles, et suis alors capable d'accepter les autres défauts, car je compense avec mon cerveau

Sauf que l'alcool, les anxio, l'AD et le baclo ont tendance à mélanger tous les neurones dans la tête et en tuer beaucoup au passage

Tes recherches sont tombées à pic pour moi, qui me sens à la ramasse depuis un an, et +++ depuis l'arrivée de ma nouvelle collègue

ça m'a gentiment rappelé que oui, j'ai un cerveau, et ça me fait penser qu'il faudrait que je le nourrisse à gentilles doses de vitamine B1, ça change tout :fsb2_yes:

Mais surtout, au début, ma collègue m'impressionnait, je lui ai souvent dit, maintenant, je commence à comprendre sa technique pour se hisser en haut de l'échelle, et c'est bien une technique

Elle m'a avoué ne pas avoir de cerveau, mais une mémoire en béton, à l'école, elle a réussi grâce au par coeur, sans forcément comprendre ce qu'elle faisait

Ce n'est pas une HP ni un zèbre, c'est une femme dans l'hypercontrôle qui évince tout sur son passage, c'est ainsi qu'elle réussit, car à côté on est ébloui, et on finit par ne rien comprendre, donc on se dit, ben elle est douée

Oui, douée en esbrouffe :fsb2_yes:

Merci pour tes partages, j'ai réfléchi en écrivant, comme toujours, c'est donc très long, mais preuve que tu m'aides beaucoup


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 9:03
Vitamine B1 c'est noté

Citation
J'ai un doute sur les 2.5%, car il y a certes les haut-potentiels (HP), mais il y a surtout des tests sur le quotien émotionnel (QE)

Je pense que sur ce forum, beaucoup crèvent les plafonds, on doit être un max à avoir un QE très au-dessus de la moyenne

Pour qui serait dans l'ignorance de leurs vraies facultés, il ne faut pas oublier qu'une grande majorité des membres a une faible estime de soi, c'est très fréquent, peu ont exprimé une confiance en eux

Chez les TCA c'est encore plus flagrant

Donc parler de HP à des personnes qui ont peu de self estime, c'est au mieux, ne pas se sentir compris, au pire, te le rejeter à la tête


Christel PetitCollin dans son livre "Je pense trop" parle de pourcentage beaucoup plus important. J'ai pris le pas d'appeler un chat un chat,parce que très vite dans les documents ou livres, à la quatrième ou 5ème page il y a ce putain de mot surdoué ou haut potentiel ou surefficient mental et quand je les ai partagé quand les angoisses spécifiques étaient trop fortes, on m'a répondu, nan laisse tomber ce n'est pas pour moi. Ils n'avaient pas été plus loin que ces premières pages ou les quelques minutes où "le mot qui tue" a été prononcé.

Le déni, le refoulement, j'irai jusqu'à dire le le reniement. C'est bien là toute la question de pourquoi nous sommes sur cette page.

renier \ʁǝ.nje\ transitif 1er groupe (conjugaison)

Déclarer, contre la vérité, que l’on ne connaît pas une personne, une chose.

On a passé quand même notre temps, et ce dès les premiers mois de vie pour certains (dans un contexte hostile à la différence ou à ce qui dépasse)à
lisser, gommer, se suradapter, douter, nier ces aspects gênants de notre personnalité, ou plutôt comme le dit si bien Martha dans le fil de Lointainn de notre différence de fonctionnement cérébral,
Citation
elle a souffert et compris qu'une différence de fonctionnement (cérébral) peut nous mettre au banc de la société, alors qu'elle
devrait nous ouvrir des portes...et pourquoi autant d'autoflagellation, alors qu'il n'y a aucune culpabilité à avoir d'être différent

pour qu'en quelques jours, on puisse se dire " Ah, ben oui, je suis surdoué! Tout s'explique! ". Non à ce moment là, la plupart des mécanismes de défense mis en place pour continuer à le dissimuler se renforcent.
Ce que j'en pense, c'est que malgré tout, la graine est plantée et connaissant nos cerveaux et leurs innombrables nombres d'heures à perdre du temps avec tout et rien, un jour ça germera. Une meilleure explication, un moment où les angoisses se feront moins forte ou tout simplement une ou deux personnes de l'entourage qui valoriseront cet aspect doué de notre personnalité...

Un article très chouette sur le sujet du déni

Je te suis, Manue, sur le quotient émotionnel mais je ne le sépare pas des haut potentiel. Les tests ont totalement évolués, sont multi disciplinaires, ils prennent en compte un bilan psychologique établi par une personne formé en HP.

(une petite pensée en passant, les hôpitaux psychiatriques, HP portent pas si mal leur nom!;-)
Message édité 1 fois, dernière édition par 🌞Calista, 04 Aout 2017, 17:56  

Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2254
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 9:38
Je trouve l'idée brillante de créer ce fil!
Il pourra servir à beaucoup
Les vidéos que tu postes Calista à droite à gauche sont toujours très informatives, et très bien choisies
Tu sais où j'en suis de cette question de la douance
Je vais suivre ce fil attentivement,et j'y participerai de temps en temps

Merci pour ta démarche


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7258
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 10:27
Aime_Aime, alias MM, avait créé ce genre de fil, juste un peu avant son départ : "Fil de la procrastination".
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 04 Aout 2017, 10:30  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 10:43
Manue, j'aime beaucoup ce concept de "Quotient Emotionnel" du coup j'ai trouvé un test réalisé par le psy Christophe André (celui qui a écrit : "3 minutes par jour"
Test QE

Je vais le faire pour voir...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de mapomme
  • Age : 47 ans
  • Messages : 132
  • Inscrit : 26 Décembre 2016
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 11:00
les zèbres boivent ils pour arrêter de penser ? ou oublier qu'ils le sont ?
je m'intéresse à ce sujet depuis que mon fils a été détecté, l'an dernier ... mais je n'y comprends pas grand chose (ou alors je suis extrêmement paresseux)


Début du Traitement : 13/12/2016. Indifférent depuis le 19/02/17. Possible de boire un peu en soirée sans plus d'envie !
au 12/02/18 - 40 mg à 18h - 40 mg à 20h
- total : 80mg
- prochaine étape le 12/03 : RDV chez l'addicto pour faire le point !
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2254
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 11:00
Le Quotient Émotionnel est une notion qui vient des USA où il est pris très au sérieux
Il y a matière à creuser. parce que c'est certain que la non gestion de ces émotions débordrantes est une gande part du problème
C'est un sujet passionnant
Cela dit, je pressens que les personnes HP ont un QE élevé, c'est d'ailleurs exprimé dans l'article dont Calista a mis le lien au-dessus


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2254
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 11:06
les zèbres boivent ils pour arrêter de penser ? ou oublier qu'ils le sont ?
je m'intéresse à ce sujet depuis que mon fils a été détecté, l'an dernier ... mais je n'y comprends pas grand chose (ou alors je suis extrêmement paresseux)


Pour ralentir le flot des pensées.
la plupart ignorent qu'ils sont zèbres.
Mais ces pensées, qui tournent en boucle bien souvent, bien trop souvent, sont invivables.
Les addictions (quelles qu'elles soient) permettent de ralentir ce processus, et de faire tomber un peu l'angoisse
Mais tous les zèbres ne tomben,t pas dans l'addiction. S'ils ont appris à gérer leurs émotions, s'ils ont été reconnus dans leur différence et encouragés au lieu d'être rabaissés, alors ils deviennent des adultes équilibrés, avec un potentiel super intéressant


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7258
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 11:10
Des années avant qu'on me parle de ces zèbres (on m'a mis le doigt dessus en septembre 2016), j'appelais l'alcool, ici-même entre autres, "mon interrupteur de pensées".


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 11:20
J'ai d' ailleurs acheté le bouquin " l'intelligence émotionnelle" de Goleman après avoir lu " je pense trop " de Christel Petit Colin qui met en avant cette intelligence émotionnelle plu que les spécificités intellectuelles. Elle préfère d'ailleurs parler de surefficience mentale plutôt que de Haut Potentiel.

C'est d'ailleurs après cette lecture que je me suis sentie plus apte à interagir sur differents fils.

Pour les addictions, je rejoins ce que dit Karo. D'ailleurs, le placement de ce sujet réflexions est un peu dommage car les TCA sont complètements concernés ( Sylvie, si tu nous lis). Je voudrais également ajouter TCA dans le titre du fil.

C'est aussi la baisse de la RTU qui m'a fait accélérer le processus d'explication. Les TCA concernés vont se trouver bien démunis. Eux ne font même plus partie de la RTU! Si j'ai bien compris.
Message édité 1 fois, dernière édition par 🌞Calista, 04 Aout 2017, 11:22  

Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 11:26
Des années avant qu'on me parle de ces zèbres (on m'a mis le doigt dessus en septembre 2016), j'appelais l'alcool, ici-même entre autres, "mon interrupteur de pensées".


Même " guérie" je me sers encore de la nourriture pour ralentir mes pensées et cela en toute conscience. Mais c'est temporaire. Je suis un peu débordée en ce moment avec la reprise d'une vie normal avec mes enfants e, mon travail ( heureusement ralenti par les périodes estivales) et les recherches sur le sujet HP et les addictions.

Un sentiment d'urgence mais qui n'a rien à voir avec avant. J'ai calculé que je passais entre 16 et 19 heures par jour à ressasser, manger, jouer à de jeux adfictifs, regarder des trucs nases à la tele, m'angoisser. Ca me laisse un temps fou mais pas incompressible.


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7258
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 13:23
Suggestion...

Peut-être que de parler de HP, donc de hauteur, on pourrait envisager de parler de profondeur et de superficialité de la pensée, tout en gardant bien à l'esprit que tout ça ne relève pas uniquement de l'inné (ben oui je persiste) mais aussi d'un travail sur soi.
Que nous faut-il pour pouvoir devenir plus profonds ?
Ben il suffit de creuser tout simplement.
Mais pour creuser, il nous faut des outils.
Et ces outils sont ceux que tu nous distribues généreusement, CALISTA, en cherchant pour nous des infos relatives à ce sujet.
Non ?
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 04 Aout 2017, 13:24  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 14:17
Je comprends ce que tu veux dire (enfin!) par "ça ne relève pas uniquement de l'inné mais d'un travail sur soi".

Ca, c'est à dire le fonctionnement cérébral, je dirais que si. Mais après ce n'est que de l'acquis. C'est d'ailleurs bien pour cette raison que cette façon de penser, de se comporter est étouffée, déviée ou maîtrisée. Le travail sur soi est fondamental et en particulier après avoir découvert que d'autres ont un fonctionnement similaire à soi, on se connaît mieux que quiconque, ce travail a été intéressement riche (même si certains en doutent bien sûr).

J'avais recherché toute ma vie à appartenir au monde de ceux qui ne s'embarasse pas d'une multitude de considérations, ensuite il y a peu, j'ai été soulagée par le droit à la différence puis rassurée par un sentiment d'appartenance et maintenant je vois à quel point le sentiment d'unicité me plaît parmi ces gens qui fonctionnent comme moi mais qui ont tous leurs parcours et leur personnalité. Même auprès des autres, ça me plait, et pour la première fois de ma vie, ce que je leur raconte (je ne parle pas de HP ;-), leur plaît.

Citation
Peut-être que de parler de HP, donc de hauteur, on pourrait envisager de parler de profondeur et de superficialité de la pensée
.

Le zèbre, qui fonctionne à bloc avec son cerveau droit est avant tout attiré par les choses profondes et "superficielles", bien plus que par un tableau noir dans un cours de mathématiques.

https://img.scoop.it/KuQKWmbw1GRrHokBob_Xqzl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Cloclo...
  • Age : 45 ans
  • Messages : 153
  • Inscrit : 07 Février 2017
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 14:31
Bonjour à toutes et tous, super ce fils.

J’ai été diagnostiqué HP cette année à 44 ans !!!
Au départ ça n’a pas été facile à vivre, une impression d’avoir loupé quelque chose et surtout d’avoir saboté une possible carrière professionnelle, la faute aux études qui sont devenues catastrophiques à cause des l’addiction, et puis très rapidement je me suis suis dit que c’était ainsi, et que je ne pouvais pas rembobiner.

Mon fils a été détecté à 4 ans, j’espère que ce sera différent pour lui, on pourra mieux le guider et le comprendre dans ses réactions.

J’ai d’autres amis qui ont des problèmes d’alcool et qui sont aussi HP certain sont au courant d'autres non ...

Il y a le bouquin de Jeanne SIAUD-FACCHIN qui est sympa à lire, « Trop intelligent pour être heureux » si vous ne connaissez pas.


Pour faire connaitre le Baclofène et avoir du poids dans les discussions nous devons être nombreux.
Il y a plus de 10200 inscrits sur le forum pour seulement 150 adhérents .

Alors adhérez
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 14:37
Ah bien voilà, je suis venue te faire un très léger appel du pied la semaine dernière sur ton fil, comme cela c'est réglé ;-)

Super que ton fils de 4 ans ait pu être détecté si tôt. Il aura sa vie, ses galères mais jamais l'incompréhension qui nous tourmente depuis la nuit des temps.

J'imagine que la détection de ton fils n'a pas été étranger à la tienne. Les psychologues cognitifs que j'écoute ou lis, se sont attachés à la cause du haut potentiel adulte après avoir reçu leurs enfants dans leur cabinets...et si, et si, et si.....


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 14:39
Aime_Aime, alias MM, avait créé ce genre de fil, juste un peu avant son départ : "Fil de la procrastination".


MM, revient! Faut venir m'aider! C'est de ta faute tout ça!


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2254
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 14:41
Je fais ici une remarque sans importance: on parle d'être "diagnostiqué HP"
Mais ce n'est pas une maladie!
Ne devrait-on pas plutôt être "révélé HP" (surtout pas non plus "dépisté" svp, on dépiste la séropositivité par exemple)

Parce que c'est une révélation, après avoir passé tant d'année de sa vie à se penser tellement inadapté, sinon taré!

Edit: détecté, c'est très bien!
Merci Calista
Message édité 1 fois, dernière édition par Karo, 04 Aout 2017, 14:42  

Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7258
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 14:53
J'ai lu le bouquin dont parle CLOCLO et il me plaît à dire qu'au fur et à mesure que j'avançais dans ma lecture, ce n'est plus un bouquin que je tenais dans mais mains mais... un miroir !

Hélas, tout ceci n'a pas empêché que mon estime de moi n'a fait que décroître ces 2 dernières années pour atteindre son paroxysme ces derniers mois et enfin repartir à la hausse depuis le 26 juillet très exactement.

MM ?
Oussa oussa ???
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 04 Aout 2017, 14:54  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 15:51
Je vous invite à découvrir ou à redécouvrir le site internet Rayures et ratures (dont Manue a déjà parlé sur son fil).
Il est très bien construit avec ses 16 chapitres tous très bien décrits et très sympathiquement illustrés.

Je vous mets le lien sur le chapitre 5 (comment ça, je suis désorganisée) mais vous irez où vous voulez.

Rayures et ratures Chapitre 5

Rien que ce déficit de l'inhibition latente expliqué comme cela aurait suffit à faire baisser voire disparaître de nombreuses phobies qui me pourrissaient la vie. Elle ne faisait pas que me pourrir la vie, c'était la base aussi des raisons qui 'ont poussée à me croire folle. J'avais des preuves.

Bien sûr ce phénomène au nom barbare n'aurait pas de sens sans le côté hypersensible, hypersensitif alors je vous met le chapitre 4 aussi

Rayures et ratures chapitre 4
Message édité 1 fois, dernière édition par 🌞Calista, 04 Aout 2017, 18:50  

Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7258
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 17:11
Un petit point qui me semble important, et qui relie alcool, tabac et zébritude.

Contre toute attente et contre ma propre volonté, je ne fume plus depuis que je ne bois plus.
Pour cesser de boire, j'y ai beaucoup travaillé avec mon Zorro-Baclo, mais pour cesser de fumer, ça m'est presque tombé dessus à l'improviste.
Je m'explique...
J'ai toujours fait le parallèle entre le Baclo et la e-clope.
J'ai juste eu l'idée de pousser le parallèle jusqu'au bout et j'ai appliqué ce que j'avais appris avec l'alcool pour le tabac.
Je détaillerai ultérieurement si ça intéresse quelqu'un.
C'est forcément allé beaucoup plus vite avec le tabac puisque ma réflexion sur l'alcool était beaucoup plus ancienne et datait même de 1994, année où je suis sortie du déni.

Bref, ma diminution de conso tabagique s'est faite très rapidement.
Je suis partie d'environ 30 clopes par jour, avec mon e-clope 18 mg pour arme.
Début janvier, je ne dépassais plus les 10/jours et j'étais même parfois à 0.
Je pensais continuer comme ça encore un certain temps et laisser mon addiction mourir de sa belle mort.
Le 25 janvier, j'ai fumé une seule clope (en m'en préparant 5 pour le lendemain mais ça, j'y reviendrai) et le 26 je n'ai pas fumé, ni le 27, ni le...
Et ça, sans quasiment d'efforts.

J'avais quand même dans l'intention d'en refumer une un de ces quatre pour pousser vraiment jusqu'au bout la comparaison avec le Baclo.
Mais comme mon psy m'avait dit que ce serait le 4ème mois le plus difficile, j'ai attendu d'avoir passé ce 4ème mois pour le faire.
Une fois passé, je ne me suis pas jetée aussitôt sur ma vraie clope, mais j'ai attendu d'être un jour où les circonstances se prêtaient à ce que je l'apprécie vraiment.
Ou pas, puisque je ne savais pas du tout l'effet que cette vraie clope allait me faire (peut-être dégoût ?).
Je dois aussi ajouter que Chloé fumant à mes côtés ne me dérangeait pas du tout.
Les envies de tabac que j'avais se situaient plus souvent lorsque j'étais seule.

Bref, 2 ou 3 semaines après ce 4ème mois, j'ai fumé cette vraie clope.
Je l'ai beaucoup appréciée.
Les jours suivants, je n'en ai pas eu plus envie qu'avant.

ATTENTION !
Autant je conseillerai volontiers ceux qui veulent pour tenter d'arrêter de fumer comme je l'ai fait (mais pas du tout sûre que ça fonctionne puisque c'est très personnel et lié à l'étude que j'ai faite de mon propre comportement, comme tenir compte de mon esprit de contradiction), autant je serai plus frileuse sur le fait de tenter le diable au bout d'un certain temps.
J'en ai pris la responsabilité une fois, je pense que je réitérerai, mais de là à le conseiller, je ne m'y risquerais pas.

Bon alors il est où là-dedans le rapport avec la zébritude ?
Et bien simplement dans la façon de penser ces arrêts, d'adapter la recette de monsieur tout le monde à son propre cas et d'oser sortir des sentiers battus.

Désolée encore une fois pour cette longueur hypomaniaque.
J'ai sacrifié ici l'aspect quantitatif pour m'appliquer sur la clarté de mes propos.
Je ne sais pas si j'ai réussi...
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 04 Aout 2017, 17:12  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 21:07
En tout cas, je veux connaître cette méthode. L'année dernière je maîtrisais la clope ( je maîtrisais tout, c'est simple plus de pensées positives, ni joies ni peines, plus rien) autant depuis que j'ai laché les chevaux je suis remontée à un paquet par jour.

En même temps, je ne prends plus beaucoup de baclo ( 20 mg) mais je peux remonter si c'est pour la bonne cause. Je me suis achetée une é clope avant hier.


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2254
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 23:23


Pour les addictions, je rejoins ce que dit Karo. D'ailleurs, le placement de ce sujet réflexions est un peu dommage car les TCA sont complètements concernés ( Sylvie, si tu nous lis). Je voudrais également ajouter TCA dans le titre du fil.

C'est aussi la baisse de la RTU qui m'a fait accélérer le processus d'explication. Les TCA concernés vont se trouver bien démunis. Eux ne font même plus partie de la RTU! Si j'ai bien compris.


Les TCA n'ont jamais fait partie de la RTU. Et rares sont les médecins qui prescrivent pour cette indication.

Tu peux modifier le titre de ton fil toute seule, en éditant ton tout premier post. Clique sur l'icône "éditer", cela te donneras la possibilité de modifier le titre du sujet


Tu es passée à 20mg... To objectif, c'est zéro baclo?
A mon avis, cela montre qu'il y a bien une dépendance à quelque chose quelque part que le baclo peut guérir


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26109
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 04 Aout 2017, 23:54
Je ne sais plus où j'évoquais les TCA, mais ils sont largement concernés par la mésestime de soi également, est-ce tout simplement une méconnaissance, un faux-self qui a pris le dessus

Je suis ravie d'avoir connu cela à 47 ans, le défi est maintenant de concilier les obligations et les potentiels


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26109
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 7:35
Citation d'un petit blog sympa

« Le public se trompe, intelligence a, comme souvent en français, deux sens bien différents, avec une racine commune, mais la déviation est importante et de ce fait, notre déviance encore plus. Lorsqu’[on sait]que le latin donne au verbe intellegere le sens de pouvoir saisir et ressentir, avant même de vouloir dire pouvoir comprendre, je pense qu’on a fait le tour du malaise.
Les gens nomment intelligence la seule capacité à comprendre, jamais celle de capter et ressentir. Alors, oui, le surdon existe en moi, mais celui qui blesse, qui est un poids, et qui handicape, c’est bel et bien celui d’intellegere dans son sens premier. » Zorg

petit blog sympa elle parle plutôt des livres et des séminaires, mais il y a des liens vers des blogs, à voir...
Message édité 1 fois, dernière édition par Manue Velvet, 05 Aout 2017, 7:38  

Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 8:57
C'est un blog que j'aime bien. Il s'agit d'une fille, C.Bost , qui n'est ni thérapeute, ni medecin qui à découvert sa différence assez tard. Elle met justement en garde les gens, une fois qu'ils ont un doute de trouver le bon thérapeute pour accompagner la première évaluation et les méthodes pour libérer ce qui a été enfoui ou décalé.

Elle en parle ici

Je suis persuadée que seul quelqu'un qui fonctionne comme cela peut le faire. C'est un ressenti partagé avec bon nombre de gens concernés et exprimes par certains thérapeutes.

D'ailleurs, je tenais à dire et vous le savez, que je ne suis pas thérapeute ni coach bien être. Je suis quelqu'un comme vous qui cherche des solutions à un mieux être et à l'arrêt des addictions. Ce que je dis n'a valeur que de mon expérience et mon ressenti, doublé de plusieurs lectures et de nombreuses conférences sur le sujet.

Je ne saurai que conseiller de consulter quelqu'un surtout si ces doutes viennent perturber des actions bénéfiques déjà existantes...


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7258
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 9:00
J'abonde dans ton sens MANUE.
D'ailleurs, quand on parle de "vivre en bonne intelligence", il ne s'agit pas là il me semble de compréhension, mais d'entente.
Et quand on s'entend bien avec quelqu'un, là encore, il ne s'agit pas de compréhension mais de perception.
La perception, c'est effectivement la capacité à capter et à ressentir plus qu'à comprendre.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 9:24
C'est pour cela d'ailleurs que les tests ont évolués énormément ces dernières années. Le dernier article que tu m'as envoyé ce matin , Karo, détaille bien ces évolutions. Tu devrais le mettre ici.


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2254
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 10:00
Aparté:
Je suis incapable de me concentrer longtemps sur un sujet.
Je ne lis donc pas les blogs en entier, je ne lis pas les fils ici en entier (sauf certains quand je me suis inscrite, je pourrais vous les citer tellement ils sont rares). Je ne parviens pas à reprendre une activité là où je l'avais arrêtée.
Je n'épluche pas les sujets de fond en comble, et je construis ma réflexion sur quelques articles, et quelques conférences. Il y a forcément des biais dans cette réflexions, des lacunes.
J'apprécie donc les liens que vous postez.
Christa, tu fais un énorme travail de recherche qui me profite pleinement
Je suis incapable de lire un livre, et j'espère bien que ça va changer!


le lien en question WISC V : pour un abandon progressif du Q.I. total
La psy qui parle de cela Stéphanie Aubertin, travaille avec les Hauts Potentiels, enfants et adultes.
Cet article porte sur le test pour les enfants, mais c'est complètement transposable aux adultes.
En conclusion, elle dit
"Pour le dépistage des personnes à haut potentiel, je prône l’abandon du Q.I. Total au profit de l’analyse des notes standard car certaines sont beaucoup plus représentatives que d’autres de cette population

Et j'y ai appris que les performances des HP en mémoire de travail et en vitesse de traitement sont souvent (mais pas toujours)inférieures à la moyenne!

Bonne lecture


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 13:13
J'ai édité le titre pour ajouter les TCA et j'ai ajouté cela.

Quelques grandes caractéristiques des surefficients mentaux qui n'ont pas été détecté durant leur enfance:
(Ce n'est pas exhaustif et chaque personne n'aura pas gagné le lot entier, enfin j'espère... je pouvais côcher 95% des point ci-dessous et n'hésitez pas à me dire si vous en connaissez d'autres)

- Un cerveau qui ne connaît pas de pauses
- un ressenti de décalage avec les autres
- Une communication décalée, un sentiment de ne pas être compris
- une sensibilité exacerbée pouvant être handicapante voire totalement éteinte si cette hypersensibilité a mené la personne en état de choc
- une difficulté de se soumettre à une autorité, à moins que celle ci soit juste et comprise
- une force qui malgré toutes les embuches les pousse encore à chercher des solutions
-une créativité et/ou un humour souvent incompris
- Une hyperlucidité ressentie ou interprétée comme telle par les autres
- une possibilité de se réfugier dans le déni totale d'une situation ou de plusieurs situations jusqu'à vivre une vie imaginaire
- une dépendance affective et/ou le sentiment de subir une relation (cascade affective)
- des angoisses, des idées en boucle
- un sentiment de vie gâchée ou inaccomplie
- un besoin de justice et de justesse
- de fortes addictions (alcool, nourritures, jeux en tout genre, dépenses, adrénaline, sexe...)
- Une tendance à la procrastination très importante
- un grand manque de confiance en soi et /ou Une meséstime de soi importante
- Difficulté à imaginer être plus intelligent qu'un autre, pense souvent le contraire
- Des comportements pouvant amener un diagnostic de bipolarité, personnalité borderline, schizophrènes ou une idée générale d'être fou
- susceptible d'avoir rencontré des personnalité manipulatrices ayant marqué leur vie, peur que cela recommence



Ce fil est à tout le monde, n'hésitez pas à me demander d'ajouter ou de corriger des choses ;-)


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7258
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 13:23
À noter que ce sont des caractéristiques que l'on retrouve à des degrés divers chez "le simple alcoolo de base".
J'avais principalement trouvé chez le peuple alcoolique une intolérance allergique à l'injustice, qui pousse tout droit vers la bouteille ou autres excès.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2254
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 13:27
- Une communication décalée, un sentiment de ne pas être compris

Couplée à une impression de ne pas comprendre les autres (ce n'est d'ailleurs pas une impression)
Bref, personne ne comprend personne, comme ça, c'est plus simple x)

- une possibilité de se réfugier dans le déni totale d'une situation ou de plusieurs situations jusqu'à vivre une vie imaginaire

Peux-tu expliciter?

- une dépendance affective et/ou le sentiment de subir une relation (cascade affective)$

idem


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 14:37
- Une communication décalée, un sentiment de ne pas être compris

Couplée à une impression de ne pas comprendre les autres (ce n'est d'ailleurs pas une impression)
Bref, personne ne comprend personne, comme ça, c'est plus simple x)

Je vais rajouter et/ou de ne pas comprendre les autres

- une possibilité de se réfugier dans le déni totale d'une situation ou de plusieurs situations jusqu'à vivre une vie imaginaire

Peux-tu expliciter?

Alors que nous avons conscience de vivre dans un monde parallèle, de ne pas être compris ou de ne pas comprendre les autres (et souvent en ne nous permettant pas de juger les autres), il est possible d'accepter un décor qui n'existe pas vraiment tant que celui-ci nous apporte ce que l'on cherche, être accepté et aimé et/ou valorisé. (je me suis lancée dans ce point parce que, me concernant, j'ai des exemples à la pelle dont je parlerai peut être sur mon fil ou à des gentils gens qui croiseront mon chemin.


- une dépendance affective et/ou le sentiment de subir une relation (cascade affective)$

idem

Quand on comprend qu'on comprend TOUT d'une situation ou d'une phrase prononcée et ce TOUT TROP fort, cela induit une cascade de comportements et de pensées qui ne sont pas du tout adapté à la pauvreté ou à la spontanéité (plutôt) de ce qui a déclenché une possible dispute ou tout simplement un mot d'amour. La mésestime de soi amène souvent à un besoin de reconnaissance extrême qui joue énormément dans le ressenti de nos relations.

Fabrice Bak en parle dans la vidéo que j'ai partagé avec toi aux alentours d'1H41. Je partage ce lien que je ne conseille qu'à des personnes ayant passé quelques étapes et/ou des aventuriers qui ont conscience que cette personne parle de patients ayant évolué dans un environnement suffisamment ouvert pour avoir toqué à la porte d'un tel psychologue ( ma maman ne m'a plus parlé pendant 6 mois quand je lui ai dit que ma psy me demandait de prendre un peu de distance avec elle, et j'avais 28 ans!). Nous aurons l'occasion d'en reparler.

Fabrice bak Douance et forces handicapantes.




Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26109
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 20:58
Les Blessures Émotionnelles, Chemin d'Evolution par Ana Sandrea

Instructifs, très bien structuré, facile à comprendre et surtout, de vrais exercices à faire :fsb2_yes:


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26109
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 21:00
à parcourir et rechercher des informations pertinentes sur les Aspergirls (sans en trouver vraiment9, trouvé une référence d'un livre qui, a priori, serait le plus accessible et le plus juste

L'asperger au féminin.... de Rudy Simone


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26109
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 21:17
- une possibilité de se réfugier dans le déni total d'une situation ou de plusieurs situations jusqu'à vivre une vie imaginaire je rajouterai, ou de boire, manger, jouer

Il y a la vie concrète, pro, relationnelle etc
Et depuis toute petite, je me réfugie dans la lecture et l'écriture
L'écriture et les conversations imaginaires, à l'époque, je m'inventais une famille

J'ai toujours été rêveuse, dû aussi à mon signe du Poissons, les mondes imaginaires permettent de souffler un peu, car pour moi, les obligations sociales et pro, sont bel et bien des obligations

Devoir manger avec mes collègues, ou pire, maintenant, on descend à 5 ou plus pour une pause clope, c'est devoir subir les conversations qui n'ont aucun sens, mon cerveau est au bord de l'explosion au bout d'une heure à ce rythme, et ça ne s'arrête pas là, dans un open space

Sensibilité aux bruits, carrément, insupportable

Ne pas savoir couper le cerveau, ça veut dire que même dans mon refuge de solitude, je ne m'arrête jamais, toujours à analyser, chercher sur internet, discuter ici :fsb2_yes:

Karo, ton fil est une mine d'or, pas réservé aux HP, mais aux hypersensibles, car 98% des membres qui sont passés sur ce forum reconnaissent tous ce trait de personnalité qui fait partie de notre maladie, alcool ou TCA et autres addictions

Peut-être un déni de HP, d'Asperger, mais les outils que tu nous donnes permettent, même si on ne veut pas rentrer dans ces cases, de se sentir enfin reconnu, faisant partie d'une communauté, et parfois quelques pistes pour parvenir à vivre avec le reste du monde :fsb2_yes:


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 22:07
À noter que ce sont des caractéristiques que l'on retrouve à des degrés divers chez "le simple alcoolo de base".
J'avais principalement trouvé chez le peuple alcoolique une intolérance allergique à l'injustice, qui pousse tout droit vers la bouteille ou autres excès.


Qui sait qui est l'alcoolo de base? Ce se joue peut être sur l'acquis justement!
En tout cas si il regroupe ces caractéristiques, il devrait se poser certaines questions... ou pas!


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26109
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 05 Aout 2017, 22:22
Je viens de découvrir la machine à câlins, en dehors du terme trop mimi, il s'agit en fait d'une technique pour personnes autistes


la machine à câlin

http://3.bp.blogspot.com/_YlH-Qyp28W8/SYarCo1I3xI/AAAAAAAAAho/S3uGDUu_w0E/s200/Small-Hug05-S-Uninflated.jpg


maxresdefault (600x338)

z
Message édité 1 fois, dernière édition par Manue Velvet, 05 Aout 2017, 22:25  

Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Sam70
  • Age : 48 ans
  • Messages : 311
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 06 Aout 2017, 14:38
Surdoué, HP, surefficent... ces mots sont bien mal choisis. Il s'appliquent bien entre 110 et 130, la fenêtre de l'intelligence supérieure. L'humanité se concentrant entre 90 et 110. Mais au delà de 130, le cognitif fonctionne comme un réseau quantique, pas en linéaire séquentiel. Perso, je me sens plus "différent" que surdoué (bien au contraire !).
J'attend aussi le wais 5 avec impatience... le 4 m'avait bien amusé en 2012. A voir s'ils ont élargi aux autres formes d’intelligence et adapté les barèmes de notation QI à l'augmentation de 10 points à chaque génération. Challenge ;-)
Et j'aime bien Alice Miller, notamment "Le drame de l'enfant doué".


http://www.o-ameisen.org/
https://twitter.com/O_Ameisen_assoc
contact@o-ameisen.org
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 06 Aout 2017, 21:58
Je te rejoins Sam sur le mauvais choix de ces mots mais ils ont l'avantage d'exister.

Je ne cours pas après les test, je vais passer le wais 4 en septembre justement pour comprendre réellement sur quoi les psys et évaluateurs se basent.

Je ne connais pas Alice Miller, je vais aller jeter un œil

Bonne soirée


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33592
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 06 Aout 2017, 22:09
Bon je connais Sam in real live, j'ai failli lui parler de ce fil et puis j'ai oublié.
Ca m'a bien fait sourire de le voir ici
Parce que j'étais sure que ça l'intéresserait :fsb2_godgrace:

Bravo pour ton initiative Calista !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de martha
  • Messages : 7372
  • Inscrit : 05 Mai 2012
  Lien vers ce message 07 Aout 2017, 15:05
les ami(e)s,


je suis un peu fatiguée et assez prise "IRL"

arff :fsb2_mad:


mais je me réjouis de voir que le débat avance

zèbre ou pyjama ? :fsb2_mad:


mauvais jeu de mot ? allez un peu d'humour !!!


un écrivain qui me tient à coeur, il aurait piqué la citation à Coluche, soit:

ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont raison
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 07 Aout 2017, 15:57
Au fait Manue. Ta machine à câlin, je passe mon tour.
Ca me fait penser aux langes des bébés hyper serrés des siècles derniers ou les endroits où on met les vaches pour être sûrs qu'elles ne penseront plus à gambader!


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26109
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 07 Aout 2017, 18:35
Calista

Oui mais quand même, je sais que par exemple, dans mon lit, je ne peux pas dormir sans être calée, et je crois que ce genre de machine à câlins me plairait bien

En France, ils ont aussi une technique mais qui n'est pas bien vue : le packing, ils en parlent dans l'article wiki ci-dessous

informations supplémentaires

Il y a une chose qui me fait souffrir et que je retrouve dans le portrait INFP, c'est que je m'exprime mieux par écrit que par la parole, et qu'il me faut du temps pour digérer une information

ça me pose un vrai problème au boulot avec ma collègue/chef qui parle très vite et me demande un choix en 5 minutes (qui m'a mise au placard ainsi), ou encore mes amis qui ne veulent donner des nouvelles que par téléphone, je passe pour la sauvage, celle qui ne répond jamais au téléphone, c'est ainsi que je les perds

Sam, s'il te plaît, peux-tu expliquer "le cognitif fonctionne comme un réseau quantique, pas en linéaire séquentiel."

Oui merci Calista pour ce fil


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Sam70
  • Age : 48 ans
  • Messages : 311
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 08 Aout 2017, 1:38
@ Manue "le cognitif fonctionne comme un réseau quantique, pas en linéaire séquentiel."

linéaire = qui a l'aspect continu d'une ligne
séquentiel = les différentes phases, séquences, se succèdent selon une suite donnée, un ordre non cumulable = une chose puis une autre = 1 ou 0 de façon différenciée

réseau = qui à l'aspect d'un ensemble de lignes entrelacées
quantique = possibilité d'exprimer plusieurs états en même temps = une chose en même temps qu'une autre = 1 et 0 au même moment
Ça provoque un fonctionnement en "arborescence" = d'une idée qui traverse la tête en jaillissent tellement d'autres d'un seul coup d'une façon totalement désorganisée et incontrôlable. Tout élément ou stimuli peut conduire à différentes possibilités qui elles-mêmes conduisent à d'autres pistes et ce, par association d'idées, à l'infini. Donc se concentrer réellement sur un seul sujet à la fois est impossible car il faut stimuler beaucoup de sens pour se sentir équilibré et pouvoir produire.
Ça ne soigne pas mais on apprend à faire avec donc ce n'est pas grave ;-)


http://www.o-ameisen.org/
https://twitter.com/O_Ameisen_assoc
contact@o-ameisen.org
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 08 Aout 2017, 7:12
@ Manue "le cognitif fonctionne comme un réseau quantique, pas en linéaire séquentiel."

linéaire = qui a l'aspect continu d'une ligne
séquentiel = les différentes phases, séquences, se succèdent selon une suite donnée, un ordre non cumulable = une chose puis une autre = 1 ou 0 de façon différenciée

réseau = qui à l'aspect d'un ensemble de lignes entrelacées
quantique = possibilité d'exprimer plusieurs états en même temps = une chose en même temps qu'une autre = 1 et 0 au même moment
Ça provoque un fonctionnement en "arborescence" = d'une idée qui traverse la tête en jaillissent tellement d'autres d'un seul coup d'une façon totalement désorganisée et incontrôlable. Tout élément ou stimuli peut conduire à différentes possibilités qui elles-mêmes conduisent à d'autres pistes et ce, par association d'idées, à l'infini. Donc se concentrer réellement sur un seul sujet à la fois est impossible car il faut stimuler beaucoup de sens pour se sentir équilibré et pouvoir produire.
Ça ne soigne pas mais on apprend à faire avec donc ce n'est pas grave ;-)


Compris et assumé, "ça" peut carrément être agréable.

Et en effet, on apprend à faire avec, et, personnellement, je ne voudrais plus faire sans.

C'est impressionnant à quel point, il s'agit d'une façon de penser puissante et très performante , qui prend vraiment sa place au moment où on comprend notre fonctionnement et que nous puissions enfin reprendre conscience ( je voulais écrire confiance mais je laisse la bêtise du correcteur) en nous.

On est des bêtes d'intuition en fait ( si on m'avait dit cela, il y a encore 6 mois, j'aurai rigolé ou pleuré, je ne sais pas).

,


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Evacrista
  • Age : 48 ans
  • Messages : 16
  • Inscrit : 17 Septembre 2016
  Lien vers ce message 08 Aout 2017, 7:35
Le post m'a interpellée !

J'ai toujours pensé qu'il y a avait un possible lien addictions / HPI mais également avec le TDA (trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité).

Je suis HPI, TDA et j'ai des TCA. Mon amoureux est HPI, TDAH et il a beaucoup d'addictions : alcool, candy crush, coca, écrans

J'ai été diagnostiquée HPI à 25 ans, j'en ai 47 aujourd'hui.
Je me sentais en décalage avec les autres et ça m'a fait du bien de comprendre pourquoi.

Pour moi, le HPI n'est effectivement pas un "sur don", c'est juste une façon de réfléchir différente de la majorité, qui pour certains peut se vivre fort bien (notamment lorsqu'on se retrouve dans un milieu avec une forte concentration de HPI ; je pense que les grandes écoles et les réseaux qui s'y créent sont des viviers de HPI). Et pour d'autres le HPI se vit davantage dans la douleur (ceux qui se sont retrouvés en échec scolaire, isolés).

Le corollaire de cette pensée en arborescence, de la vitesse de traitement des informations, c'est l'hypersensibilité des HPI qui en fait des écorchés vifs. D'où une grande fragilité vis-à-vis des substances psychotropes, qui permettent d'être dans l'évitement ; évitement des pensées, anesthésie des émotions, facilitation de la relation à l'autre, etc.

Pour ma part, je suis rentrée chez Mensa, une association de HPI. C'est extrêmement agréable une fois de temps en temps de discuter avec des gens qui fonctionnent comme moi. Cela facilite la relation, ça va vite, il y a de la bienveillance, personne ne s'offusque des bizarreries des uns et des autres, du coup cela permet de s'autoriser à être ce que l'on est, sans avoir besoin de porter le masque du faux self.


Problème de TCA, hyperphagie
Baclofène depuis septembre 2016 : 160 mg, répartis en 4 prises de 40 mg à 13, 14, 15 et 16h
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 09 Aout 2017, 10:45
"Je pense trop" Christel Petitcollin p.113

Auto dévalorisation et déprime

Cygnes au milieu des canards, les surefficients mentaux se voient sans cesse reprocher d'avoir un trop long cou, de prendre trop de place, de faire de l'ombre avec leurs ailes et de ne pas cancaner mélodieusement. Pour répondre aux attentes des canards, ils vont apprendre à rentrer le cou dans les épaules, à recroqueviller leurs ailes, à se terrer dans les coins et surtout à taire leur chant. Quel étrange et vilain petit canard ils vont devenir ainsi, sans se fondre dans le décor pour autant. Alors, ils feront tout ce qu'ils peuvent pour aire taire les critiques et le moqueries si blessantes jusqu'à les intérioriser dans l'espoir de les prévenir. Au cours de leur enfance, quand ils réalisent qu'ils ont un sérieux problème, les surefficients mentaux se créent un tyran intérieur qui ne leur laissera plus de répit.

Vous le connaisse sûrement, ce tyran intérieur.Il vous accompagne du lever au coucher et commente toutes vos expériences de la journée. Il vous dicte ce que vous devez penser de vous, comment vous devez vous sentir et impose ses interprétations très subjectives comme étant le reflet exact de la réalité. C'est un envahissement permanent. Ce bavard ne vous laisse aucun répit.Il vous fait perdre votre temps à ressasser le passé, à vous inquiéter pour le futur et à disséquer tous les mots prononcés ou les actes posés, par vous ou par votre entourage. Il réécrit cent fois la même histoire, avec autant de versions pour vous prouver que vous n'êtes pas une personne compétente et aimable.

L'autodénigrement va fonctionner en continu, aggravant la susceptibilité des surefficients mentaux et leur faisant ressentir une culpabilité et un découragement grandissant face à leur inadéquation au monde dans lequel ils vivent. Il est fréquent qu'ils oscillent entre des états de lassitude profonde et de déprime et des états d'euphorie et d'exaltation quand ils reprennent courage...


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7258
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 09 Aout 2017, 11:03
Je ne sais pas si tu m'as suivie dans ces moments-là, Calista, mais de toute façon ils sont récurrents sur mon fil, mais si oui, tu dois te souvenir que je parle souvent de "mes deux Flo", celle qui agit spontanément (ou essaie de le faire) et celle qui pense, la rabat-joie, l'empêcheuse de tourner en rond mais qui finalement a quasiment toujours le dessus.
Et bien ce que tu cites ici, c'est très EXACTEMENT ça !

Édit : quant à l'auto-dénigrement, y a pas très longtemps, on m'a dit sans détours : "Je ne répondrai plus à tes mails dans lesquels tu te dénigres."
Résultat ?
Gros moment de flottement pendant lequel je n'ai plus eu rien à dire.
Le silence total dans ma tête, avant de reprendre ma correspondance sur la pointe des pieds.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 09 Aout 2017, 11:08  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 09 Aout 2017, 11:11
Je ne sais pas pourquoi tu dis cela, Florence. Je ne pensais ABSOLUMENT pas à toi quand j'ai posé ce texte :lol:


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7258
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 09 Aout 2017, 11:18
De la vulgaire prétention de ma part sans doute :fsb2_wink:.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Sam70
  • Age : 48 ans
  • Messages : 311
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 09 Aout 2017, 14:49
Auto dévalorisation et déprime = des symptômes que l'on peut retrouver chez les "différents" comme les "normaux". Ça ne suffit pas à confirmer la zébritude... Pas plus que les autres ressentis, complexes, difficultés ou facilités. Ça peut questionner, tout au plus.
Il n'y a que le wais IV pour poser une certitude, et encore car les psy précisent bien que le résultat est +/- précis. Mais c'est qualifiant tout de même.
A ce sujet, le wais V est annoncé depuis longtemps. Il devait sortir fin 2016 puis début 2017...


http://www.o-ameisen.org/
https://twitter.com/O_Ameisen_assoc
contact@o-ameisen.org
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 11 Aout 2017, 13:45
Je suis très contente de voir que des personnes identifiées HP viennent sur ce fil et c'est d'ailleurs ce que j'attendais aussi.
Je n'ai pas le profil de quelqu'un qui aurait dû ou pu accéder au "diagnostic HP". Je suis passée de cabinet de psys en cabinet de psys, tous aussi brillants dans leurs spécialités et donc de spécificités en spécificités ( bipolaire puis borderline, souffrant de TAG - trouble anxieux généralisé-, multipliant les maux d'oiseaux boulimie, hyperphagie, alcoolisme, burn out à répétition, paranoïa, enfermement psychique et émotionnel qui m'a amené, l'année dernière, à être pré diagnostiquée autiste Asperger dans l'attente du diagnostic définitif ( une année voir plus d'attente pour un adulte en France).

Alors que j'abordais cette nouvelle " facette", cette pathologie ( qui n'en est pas une, je l'ai compris après), il m'a été facile de comprendre que c'était par des capacités "un peu hors norme" que j'avais pu contourner les barrières de l'autisme. Je rappelle cela car je n'ai pas du passer par le déni de ces capacités. Par l'impossible, elles m'ont été expliquées et je ne pouvais que dire que c'était vrai. Le reste de ma vie aurait été suffisamment ardu et le parcours de vie des autistes ne présentant pas le profil de ces capacités "Haut niveau" suffisamment explicite et dur pour ne pas tergiverser.

Ce fil à pour but, aussi, de donner l'opportunité à des personnes que j'estime, des personnes pour lesquelles j'ai ressenti les mêmes forces, les mêmes failles que moi alors que je les lisais depuis maintenant 3 ans, des personnes qui me touchent, des personnes qui m'agacent ( tout simplement parce leurs capacités sont plus évidentes que les miennes ( l'herbe est toujours plus bête dans le jardin du voisin) à continuer leur chemin, à penser à l'indifférence, à l'abstinence, aux pensées incessantes, aux parcours singuliers ( je parle finalement toujours au sens littéral du terme), aux craintes de soi même, aux boucles si ridicules et chronophages, aux empêchements de chacun. À cette angoisse permanente.

Alors, oui, Samuel," auto dévalorisation et déprime" peut s'appliquer à tout un chacun.

Oui, Flo, les caractéristiques que j'ai posé sur la première page de ce fil peuvent être celles de "l'alcolo de base" ( toutes????)

Mais jamais plus, je ne croirai un seule instant que la combinaison quasi totale de ces caractéristiques et leurs répercussions puissent être attribués à tant de maux.

Les 5 jours que je viens de passer avec une personne extra ordinaire ( au sens propre et au figuré ) me permettent de ne jamais douter de ce que je viens d'écrire plus haut.
Message édité 1 fois, dernière édition par 🌞Calista, 11 Aout 2017, 21:58  

Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 11 Aout 2017, 19:23
Chère Calista, que ton fil est précieux et peut bien sauver certains d'entre nous de ne pas savoir qui ils sont.
Personne n'avait abordé cette thématique ici jusqu'à présent. Tu as le mérite de l'avoir fait.

Ton appel m'a aussi bien secouée de m'être reconnue dans certaines rayures de ces zèbres dont on dit qu'ils sont surdoués.
A lire ton parcours et ton extraordinaire découverte de toi, l'espoir fou que moi aussi, je pouvais trouver dans cette découverte-là la clé à résoudre le malaise de RoseD.
Alors j'ai lu.
Et j'ai su que je n'étais pas zèbre.
Pas de déni qui tienne. Je ne suis pas HP.
Si seulement il ne pouvait y avoir qu'un seul schéma à nous dérouler tous, il serait plus facile d'être alcoolo sous nos latitudes.

Oui, je me suis par exemple reconnue dans ce foisonnement des idées qui me paralyse tant à ne pouvoir décider de rien, à ne pouvoir agir et avancer.

Ça ne suffit pas à confirmer la zébritude... Pas plus que les autres ressentis, complexes, difficultés ou facilités. Ça peut questionner, tout au plus.

Je sais maintenant l'origine de ce mal...et ce n'est pas le don.
Un même symptôme à avoir des origines différentes.

Et quand bien même je serais zèbre, eh bien, je sais bien, moi, que ça ne me soulagerait pas de le savoir, comme ça ne m'apaiserait pas de faire partie d'une communauté d'autres moi-mêmes. Ca ne serait pas la solution à ouvrir le ciel au-dessus de ma tête.
D'autres chemins m'appellent, aptes à petitement calmer mes turbulences.
Un même symptôme à trouver des solutions différentes.

Alors ne sois pas trop triste de ne pouvoir nous sauver tous.
Je prends de toi et je suis aussi un peu Calista, mais pas seulement. Je suis aussi Lointain et Sabine, et Karo et Jéjé, de tous ces fils et filles qui m'aident à me comprendre, moi, une et indivisible.
Et je vous écoute bien car au-delà de nos rayures de couleurs différentes, il y a une même identité à nous rassembler tous, celle d'avoir pris la bouteille... pour combler nos fragilités multiples.
Un troupeau de bêtes diverses.

Alors continue bien à nous parler de ta vérité, en chiffres et en mots, en empathie et en bienveillance, car tout cela vient du coeur.
Elle est un peu ma vérité à moi sans l'être totalement.
Elle peut être celle d'un autre ou d'une autre qui viendra traîner ses guêtres d'alcoolo par ici.

Mon chat, qui s'appelle Potiron d'avoir des rayures orangées , est là sur mes genoux à me regarder et à me dire que j'ai bien raison de venir te parler.


Ma très chère RoseD,

Je te remercie de ton intervention ici.
Je me suis même demandée, à l'instant, par quel bout l'aborder mais je vais le prendre par le versant le plus évident.

Et un des premiers que tu as exprimé:

Ça ne suffit pas à confirmer la zébritude... Pas plus que les autres ressentis, complexes, difficultés ou facilités. Ça peut questionner, tout au plus.


Il m'est plus difficile, c'est vrai, d'appréhender que des personnes ayant été détectées "HP" en 2012,ayant essayé de mobiliser l'attention sur le sujet de l'alcoolisme et de sa motivation (le craving) ne sont jamais revenues nous prévenir ici sur des questions de statistiques et de risques encourus.


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 11 Aout 2017, 19:33
Citation
Et quand bien même je serais zèbre, eh bien, je sais bien, moi, que ça ne me soulagerait pas de le savoir, comme ça ne m'apaiserait pas de faire partie d'une communauté d'autres moi-mêmes. Ca ne serait pas la solution à ouvrir le ciel au-dessus de ma tête.
D'autres chemins m'appellent, aptes à petitement calmer mes turbulences.
Un même symptôme à trouver des solutions différentes.


Et du coup, la même RoseD, si je te disais qu'il suffit de se recentrer, d' ouvrir le ciel au dessus de ta tête.

Pourquoi tu serais plus malade que je ne l'aurai été ou en quête d'aller chercher très loin ce que j'ai trouvé.

Il n'y aurait aucune autre réponse( pour moi) , alors. En vois tu une autre?


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 11 Aout 2017, 19:46
Chère Calista, que ton fil est précieux et peut bien sauver certains d'entre nous de ne pas savoir qui ils sont.
Personne n'avait abordé cette thématique ici jusqu'à présent. Tu as le mérite de l'avoir fait.

Ton appel m'a aussi bien secouée de m'être reconnue dans certaines rayures de ces zèbres dont on dit qu'ils sont surdoués.
A lire ton parcours et ton extraordinaire découverte de toi, l'espoir fou que moi aussi, je pouvais trouver dans cette découverte-là la clé à résoudre le malaise de RoseD.
Alors j'ai lu.
Et j'ai su que je n'étais pas zèbre.
Pas de déni qui tienne. Je ne suis pas HP.
Si seulement il ne pouvait y avoir qu'un seul schéma à nous dérouler tous, il serait plus facile d'être alcoolo sous nos latitudes.

Oui, je me suis par exemple reconnue dans ce foisonnement des idées qui me paralyse tant à ne pouvoir décider de rien, à ne pouvoir agir et avancer.

Ça ne suffit pas à confirmer la zébritude... Pas plus que les autres ressentis, complexes, difficultés ou facilités. Ça peut questionner, tout au plus.

Je sais maintenant l'origine de ce mal...et ce n'est pas le don.
Un même symptôme à avoir des origines différentes.

Et quand bien même je serais zèbre, eh bien, je sais bien, moi, que ça ne me soulagerait pas de le savoir, comme ça ne m'apaiserait pas de faire partie d'une communauté d'autres moi-mêmes. Ca ne serait pas la solution à ouvrir le ciel au-dessus de ma tête.
D'autres chemins m'appellent, aptes à petitement calmer mes turbulences.
Un même symptôme à trouver des solutions différentes.

Alors ne sois pas trop triste de ne pouvoir nous sauver tous.
Je prends de toi et je suis aussi un peu Calista, mais pas seulement. Je suis aussi Lointain et Sabine, et Karo et Jéjé, de tous ces fils et filles qui m'aident à me comprendre, moi, une et indivisible.
Et je vous écoute bien car au-delà de nos rayures de couleurs différentes, il y a une même identité à nous rassembler tous, celle d'avoir pris la bouteille... pour combler nos fragilités multiples.
Un troupeau de bêtes diverses.

Alors continue bien à nous parler de ta vérité, en chiffres et en mots, en empathie et en bienveillance, car tout cela vient du coeur.
Elle est un peu ma vérité à moi sans l'être totalement.
Elle peut être celle d'un autre ou d'une autre qui viendra traîner ses guêtres d'alcoolo par ici.

Mon chat, qui s'appelle Potiron d'avoir des rayures orangées , est là sur mes genoux à me regarder et à me dire que j'ai bien raison de venir te parler.


Je ne suis triste de rien. Et certainement de ne pas (celle)de vous sauver tous (!!!!)

N'ayant plus de pensées en boucle, je continue mon petit bonhomme de chemin ici.


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de RoseD
  • Age : 44 ans
  • Messages : 1600
  • Inscrit : 03 Novembre 2015
  Lien vers ce message 11 Aout 2017, 22:00
Je ne m'assure de rien, Calista.
Je viens poster sur ton fil comme je poste sur les autres, en ressenti, sans esprit de polémique.
Mais puisqu'il y a crime, je m'en vais supprimer mes posts précédents, pour ne pas déranger ta pensée...sur ton fil.
Message édité 1 fois, dernière édition par RoseD, 11 Aout 2017, 22:04  

Guns N' Roses, des flingues et des roses. Bref, toujours dans l'équilibre...

C'est fou comme un olivier malade peut parfois donner les plus belles olives du monde, au goût amer en bouche mais dont on se souviendra longtemps.

10 + 10 + 10... qui font 330 en septembre 2016. Actuellement à 20.
 
Avatar de RoseD
  • Age : 44 ans
  • Messages : 1600
  • Inscrit : 03 Novembre 2015
  Lien vers ce message 11 Aout 2017, 22:05
Pour ma part, aucune chose à ajouter.
Je ne posterai plus ici.


Guns N' Roses, des flingues et des roses. Bref, toujours dans l'équilibre...

C'est fou comme un olivier malade peut parfois donner les plus belles olives du monde, au goût amer en bouche mais dont on se souviendra longtemps.

10 + 10 + 10... qui font 330 en septembre 2016. Actuellement à 20.
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 12 Aout 2017, 4:25
En relisant ce que tu avais écrit, RoseD, je vois, reposée et détendue, qu'il n'y avait rien d'agressif. Cela faisait longtemps que ce décalage de ressentis ne m'était pas arrivé mais il suffit que je sois très fatiguée pour que les mauvaises habitudes reviennent. Je tiens à m'en excuser.

Ces derniers temps, je prends en pleine face, l'inaction des soignants sur le sujet (identification HP, quelques mois de thérapies et quasiment plus de médicaments pour la plupart) mais je n'ai pas vocation ni la volonté de confirmer la moindre zébritude. Seul un thérapeute spécialisé peut le faire. Devant les autres soignants,nous avons besoin d' être un peu plus "campé" et instruit sur le sujet, si on a un doute,tant le réflexe de ceux ci est de trouver une pathologie et de balayer la question en quelques secondes (ce qui peut faire totalement reculer une personne concernée).

Mon MG (qui n'avait jamais entendu parler du mot douance ni celui de zèbre et qui ne m'a vu que deux fois) voulait me recoller un AD la semaine dernière parce qu'il ne comprenait pas que je lui dise que j'étais sortie d'affaire.Il pensait que le baclo (qu'il ne voit pas d'un très bon oeil) me jouait des tours.

Cela fait plusieurs années qu'il y a des campagnes d'information au sein du corps médical,sur les HP non détectés et la détresse qu'ils peuvent rencontrer, je trouve cela affligeant.

Cette fameuse barre de 130 de QI, en France, n'aide en rien. Les idées reçues sur le sujet et sur les tests sont énormes.

Monique de Kermadec dans Psychologies


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene