Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

baclofene et addiction alimentaire

Avatar de stella
  • Messages : 2
  • Inscrit : 27 Février 2018
  Lien vers ce message 22 Avril 2018, 11:30
Bonjour à tous,

à travers ce post je souhaite vous faire part de mon expérience sous baclofène suite au diagnostic posé par le centre de traitement TCA.
au mois de janvier un psychiatre et un endocrinologue du centre de traitement des tca pose le diagnostic de boulimie avec addiction alimentaire. le diagnostic posé on me propose un rdv 3 mois plus tard pour des examens clinique, prise de sang, calorimetrie, éco du foie, bref rien me permettant de lutter contre le craving.
les deux spécialistes me font comprendre qu'aujourd'hui ils ne disposent d'aucun outils pour soigner le craving, ormis un énième suivi psy pour voir d'où cela vient.
de nombreuses soirées de recherche et de réflexions plus tard je prends la décision de rencontrer un médecin prescripteur de baclofène. Munie de mes comptes rendu médicaux je me rends au cabinet, et ressort avec le précieux sésame, car ce médecin ( quelqu'un d'une humanité et d'une compréhension hors du commun, un médecin comme il devrait tous être....) .

me voilà partie à 40mg pour 4 jours, puis +10 mg tous les 4 jours.
je suis actuellement sur un plateau à 90mg car les effets secondaires sont importants, et en même temps mon attitude face à la nourriture change, depuis que je suis à 90 plus de craving, soit depuis 1 semaine. ( avant deux à trois crises par jour).

une sensation particulière face à la nourriture, une sensation de "normal".
je mange quand j'ai faim et de manière paisible: effet du médicament, surement, effet de la motivation et de la force de vaincre , bien entendu: un combo gagnant!!!!

au niveau des effets indésirables: jusqu'à 70mg par jour des coups de fatigue dans la journée et des maux de tête, par contre pas d'insomnie la nuit, la sensation de tomber dans le coma à 21h et de me réveiller à 7h30. tant mieux, rien n'est pire que l'insomnie!

depuis que je suis à 80 et plus, difficulté à la déglutition, sensation de gorge nouée, j'ai trouvé un petit truc, macher un chewing gum me fait saliver et du coup déglutir plus facilement.

mon état d'esprit: prête à me battre, à passer outre les effets secondaires malgré leur coté incommandant, je lutte et je gagne !!!! mon paliatif, les balades en foret et la lecture, j'oublie et j'avance!!!

je me tiens à dispo si vous avez des questions!!!!

je suis à 28 jours de traitement, et prête à foncer

salutations à tous,
Estelle
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 32468
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 22 Avril 2018, 18:53
Bonjour Estelle

C'est une bien jolie histoire que la tienne !
Au final, tu t'en sors à dose relativement faible et avec un parcours rapide

40mg/j pour commencer, c'est beaucoup quand même ...
Le médecin qui t'a prescrit le baclofène connait bien le traitement ?
Comment as tu eu son adresse ?

Pour les effets indésirables, il y a peut être moyen de les atténuer en plaçant différemment les prises
Comment fais tu les tiennes ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de stella
  • Messages : 2
  • Inscrit : 27 Février 2018
  Lien vers ce message 22 Avril 2018, 21:42
Bonsoir,

J'ai la chance d'avoir trouvé un médecin qui connait très bien le traitement grâce à vous et au contact que nous avons eu le 27 février dernier. je me souviendrais longtemps de ce jour où j'ai vu le ciel de la maladie s'éclaircir!!!

Concernant les effets positifs, je sais que la route va encore être longue, mais ces premiers résultats positifs sont tellement forts et motivants , ce palier à 90 est un excellent moyen de préparer la suite du protocole.

Concernant les effets secondaires, même s'ils sont présents, ils sont tout à fait gérables, c'est pour cela que pour le moment je ne bouge pas les prises. Pour moi le plus important était de sauvegarder le plus longtemps possible mon sommeil la nuit. sur le mode de prise que je suis, c'est le cas, je ne veux pas prendre le risque de modifier cela.

Aujourd'hui je suis sure un protocole de prise: 3x10 à 8h - 2x10 à 12h - 2x10 à 16h - 2x10 à 19h

les effets indésirables même s'ils sont présents et parfois incommodants, ce n'est rien par rapport au besoin de bouffer et de réfléchir à la nourriture à chaque moment de la vie. aujourd'hui et depuis une semaine je revis, j'ai du temps pour penser à autre chose à nouveau!!!!

je pense qu'il est également très important de se préparer psychologiquement à ce genre de traitement, dans le sens où l'on sait que les effets secondaires vont arriver plus ou moins fort. je me suis donc conditionnée à les accueillir et à les vivre. Il faut s'armer mentalement pour ne pas se laisser dépasser. quand je sens ma gorge se nouer , je bois un grand verre d'eau glacé et je m'occupe l'esprit, de la même façon quand je ressens la journée une irrépressible envie de fermer les yeux, je me pose, et durant 15-20 minutes je laisse le sommeil m'envahir, je me réveille et reprends une activité pour occuper mon esprit.
c'est le moyen que j'ai trouvé pour vivre cela le plus sereinement possible. Accepter ce qu'il se passe, respirer, se détendre, méditer....[/b]

voilà le ressenti à 28 jours, je reviendrai régulièrement faire un point d'étape, car la route est encore longue et sinueuse, mais si l'on prépare bien son parcours et qu'on est bien équipé aucun chemin n'est insurmontable ;-)

Cordialement,
Estelle
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 32468
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 22 Avril 2018, 22:21
Ok, donc je vois qui c'est, en effet un chouette médecin
Ca m'étonne juste qu'il commence à 40 ...
Pour les prises, en effet, si elles te conviennent, ne change rien
Perso, je les aurais espacer de 3h pour finir plus tôt, mais on ne change pas quelque chose qui marche !

Ca fait plaisir de voir quelqu'un d'aussi positif !

Ta route n'est pas forcément encore très longue, ça semble très bien parti de ce que tu décris

Merci pour ton récit et bien sur nous attendons la suite
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 22 Avril 2018, 22:22  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene