Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Nouvelle vie?

Le baclofene va t-il me sauver.....
Avatar de Shiva
  • Age : 39 ans
  • Messages : 3
  • Inscrit : 17 Juillet 2018
  Lien vers ce message 17 Juillet 2018, 15:13
Bonjour à tous et à toutes,
Je suis complètement nouvelle sur ce forum veuillez me pardonner si je ne suis pas au bon endroit au bon moment...... si quelqu’un d’ailleurs peut m’aider car j’aimerai raconter mon histoire
Bref,
Pour ma part j’ai commencé le baclofene il y à 3 semaines après de multiples noyades et perdition dans ce poison que nous connaissons tous....
Mon médecin que j’ai rencontré vraiment par hasard me l’a prescrit sans aucunes difficultés, après avoir été chez elle je lui ai dit que j’étais alcoolique que je connaissais ce médicament (mon frère le prenait alcoolique chronique qui y a laissé sa vie)
J’ai de gros effets indésirables tels que des fuites urinaires très fortes, des envies d’uriner impitoyables!!!!!
La diahree
Des vertiges
Cauchemars rêves étranges (mais ça j’en ai toujours fait lol)
Des nausées perte d’appétit (j’ai souffert d’anorexie et de boulimie très très longtemps)
Tremblements qui se sont largement atténués (je le mets sur le compte du manque)
Cependant, j’ai réussi à ne boire qu’un verre de blanc depuis 10 jours (pluS un rosé Cul sec c’était dans un bar avec mon ex conjoint et mon fils qui étaient aux toilettes des gens partaient j’ai bu le verre que la dame à laisse ..... grave.....) mais ce n’est pas une bouteille de gin ou de rhum.... jusqu’à pisser dans son lit....
Des angoisses mais j’ai du seresta en plus
J’espère que le baclofene va me sauver la vie......
Merci de m’avoir lu
Je préfère avoir tout ces ES que de me bousiller .... encore parfois envie d’aller au bistrot du coin
Love et courage à tous et à toutes pour ce combat de chaque jour
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33089
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 17 Juillet 2018, 15:42
Bonjour

J'ai mis ta discussion au bon endroit
Tu as commencé il y a 3 semaines, mais avec quel protocole d'augmentation ?
Vu tes effets indésirables, tu y es peut être allée un peu vite

Lis cette doc https://www.baclofene.org/fich...sQuestions.pdf, ça te donnera une idée du traitement
2 verres depuis 10 jours, pas mal comme résultat !

Comment fais tu tes prises ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Shiva
  • Age : 39 ans
  • Messages : 3
  • Inscrit : 17 Juillet 2018
  Lien vers ce message 17 Juillet 2018, 21:25
Bonsoir à tous et toutes,

Étant nouvelle sur le forum je ne sais pas si je post là où il faut mais je voulais vous faire partager mon histoire, déjà un grand merci à tous et toutes pour le nombre de témoignages que j’ai pu lire et qui me donne la force de vous raconter mon histoire :)

J’ai commencé le baclofene il y a 3 semaines les 2 premières semaines 20/20/20 et lundi j’ai augmenté 30/30/30 je suis tombée tout à fait par hasard sur une doc génial mais jy reviendrais.....

Je suis issue d’une famille qui boit qui aimait faire la fête en toute occasion, généreuse et avenante, d’eu’ch Nord quoi..... je ne connais pas un seule membre de ma famille qui n’a pas eu de problème avec l’alcool! Hormis mes parents, qui étaient plutôt raisonnable et surtout mon père qui était très sportif, carrière de flic irréprochable, arbitre de foot respecté et même convoité, mère plutôt absente et distante. J’ai eu deux grands frères J et C. Plus âgés que moi. J’ai 39 ans aujourd’hui.

Mon premier verre je l’ai bu à mon anniversaire de mes 12 ans et j’ai su que j’allais aimé ça de suite, je n’avais bu qu’une coupe de champagne autorisé mais l’enivrement car à 12 ans avec une coupe on est pompette ne m’a pas déplus.

Puis le premier drame familiale se produit à l’âge de mes 12 ans mon frère aîné C est inculpé d’assassinat et viol, il est alors âgé de 20 ans, il prend perpete, imaginez vous mon père flic..... j’ai vécu toute ma vie autour de se drame, lors du procès les experts psychiatres lui on détectés la schizophrenie avec 7 personnalités différentes, C à toujours était le préféré de ma mère.....

J’ai donc était délaissé par mes parents qui n’avait d’yeux que pour C et essayer d’aider leur fils, mon autre frère J commençait à faire son parcours professionnel et est parti de la maison à ce moment là. C’est alors que j’ai commencé à rien faire à l’école à 13hans je séchais les cours je fumais des clopes.... ma meilleure amie qui l’est toujours et moi étions en cinquième qu’on achetaient déjà des bouteilles de malibu qu’on buvait chez elle le soir en écoutant U2, c’est là que tout a commencé les premiers pétards la weed j’ai grandit plutôt chez elle que chez moi ... on avait un groupe d’amis et à 16 ans je suis sortie avec mon premier mec (je m’étais fait depuceler déjà au collège à 13 ans Parceque je le voulais et je croyais pas au premier amour ..... déjà barrée la meuf......) de ce fameux groupe d’amis. Il passait le bac S et j’avoue qu’il m’a sauvé de l’échec scolaire, je me suis mise à travailler et j’ai eu mon bac (champagne à 11h dès les résultats chez mon frère J !!!! Qui lui était pas le dernier pour faire peter les bouchons ! A cette époque c’était vendredi samedi soir fête chez les copains quand les parents partaient.... j’étais toujours à la vodka je finissais les verres je dormais pas on recommençait le lendemain vodka souvent du vendredi au samedi soir je continuais à boire la jour’ee, je rétamer tout le monde à ces concours débile de shot ! Mais de bons souvenirs et de belles gueules de bois.

J’ai ensuite fait une école d’art je bossais en même temps pour payer mes études fiesta tous les weekend, voir même en semaine.... j’avais 20 ans, j’ai pu prendre un appart à paris grâce à mon père qui faisait des chèques plutôt que de se soucier de moi, à 22 ans je quitte L je me sentais prisonnière je voulais m’éclater faire la bringue, quand je bossais je rencontre mon deuxième homme de ma vie, qui bossait dans le même resto, guitariste pro en devenir, là en plus de l’alcool est survenue la cocaine, suivie d’une phase de deux ans d’anorexie parallèlement je bossais à la télé j’ai eu de la chance dans ma vie pro (enfin au début). On avait une soirée un vernissage une expo un concert toutes les semaines donc champagne champagne drogue champagne .... ma vie d adulte a commencé dans les bulles et les pailles dans le nez.... je ne voyais pas beaucoup ma famille et un jour mon père m a vu tellement maigre qu’il croyait que j’avais attrapé le vih.....

Partage de plomb je quitte le guitariste pour avoir 50 aventures toujours dans l’alcool la drogue je remangeais mais j’ai découvert le vomi....la boulimie, je rentrais chez moi je bouffais je me faisais vomir puis je picole jusqu’à ce que livre morte s’endorme habillée en chaussure.... des fois par terre....puis j’ai commencé à consulter des docs pour avoir des ordonnances de médicaments et j’ai fait ma première TS, c’est mon ex le guitariste qui m a trouvé puis HP, puis retour maison alcool seule champagne .... arrêt maladie sur arrêt maladie.... j’étais très fourbe j’allais voir un psy pour dire que je voulais m’en sortir mais je voulais des médocs et boire tranquille chez moi.... j’ai fini par me faire virer et je suis partie dans le sud, papa avait encore une fois payer appart.....mère absente puis elle est tombée malade sclérose en plaques.

J’avais 26 ans et par chance j’ai travaillé dans un casino je suis devenu croupier ou j’ai rencontrer le 3 eme homme de ma vie mais qui était à fond dans la cocaine... tous les 4 jours deux à 6g et deux trois bouteilles de champagne.... de vin de vodka de gin de tequila.... on buvait l’apéro à 5h du mat quand on finissait le boulot....
Deuxième drame pour moi mon père a un cancer de l’œsophage il est parti en un an, une injustice pour moi terrible.... je l’aimais fort même si il n’était pas présent il était là pour moi il m’aimait .... c’est alors que mon frère J et moi nous nous sommes très rapprochés, il avait réussi professionnellement avait sa société mais lui aussi durant toutes ces années où nous nous étions perdu de vie s’était enfermé dans l’alcool.... il descendait dans le sud on faisait des bringues de fous, non non nous n’étions pas alcoolique....
je suis tombée enceinte à 34 ans j’ai arrêtée de travaillé j’ai arrêté l’alcool la drogue la cigarette 9 mois. Le petit est né un petit garçon tout mignon mais ça ne m a pas empêche de reboire j’ai fait une formation en esthétique je picolais j’allais au travail encore saoulé de la veille... mon compagnon lui a commencé à changer en devenant père ... moi j’étais trop addict impossible de m’arrêter. Mon frère s’est rendu compte de son alcoolisme et il a essayé tous mes traitement possible jusqu’au baclofene qui ne l a pas refreiné.... il a continué à boire une bouteille de vodka par jour .... jusqu’au 21 octobre d il y a deux ans pancréatite admis à l’hôpital il fait un arrêt cardiaque il meurt. Il est mort d alcool... il y a deux ans je pars en live complet je fais des mauvaises rencontre rencontres je quitte mon compagnon je délaisse mon fils.... 3 TS je perd mon travail je décide de faire un curé juillet dernierdernier qui a plutôt bien marché je retrouve du boulot en tant que vendeuse et puis vers Noël je me remet à boire beaucoup jusqu’à du gin du rhum.... rien ne vas plus mon compagnon veut me virer de lappart.... et là je décide d’aller voir mon médecin qui est juste en bas de chez moi je lui raconte mon histoire et le baclofene rentre à nouveau dans ma vie il y a trois semaines.... j’en chie la première semaine j’ai bu en même temps heureusement j’étais en vacances.....je lache pas ça fait 10 jours is je n’ai pas bu ... j’espère continuer ainsi

Merci de m’avoir lu j’espère que ce poison partira, j’ai des effets secondaires atroce mais je lache. Pas, pour moi mon fils....

Je vous souhaite une très bonne soirée soyons fort chaque jour est un combat mais chaque jour sans alcool est une victoire....
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33089
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 17 Juillet 2018, 21:36
Bonjour Shiva

On ne peut pas dire que ta vie a été très facile !
C'est bien que tu veuilles arrêter l'alcool désormais

Pour tes effets indésirables, c'est normal, tu as augmenté bien trop vite ...
Le protocole normal est de commencer par 10mg par jour, pas 60 !
Ensuite on augmente de 10mg tous les 3 à 7 jours

Imprime donc ce document pour ton médecin https://www.baclofene.org/wp-c...de_l-alcool.pdf

Ensuite, il faudrait que tu fasses tes prises en fonction de ton craving
A quelle heure commences tu à penser à l'alcool ?

En tout cas chapeau, tu peux être fière de ne pas boire depuis 10 jours !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Choupinette 29
  • Messages : 95
  • Inscrit : 09 Juillet 2018
  Lien vers ce message 17 Juillet 2018, 22:21
Bonsoir Shiva

Oui comme dis Sylvie ,tu n'as pas eu une vie facile ,mais accroché toi ,tu vas y arrivé, je suis comme toi je débute le baclo , il y a 10 jours et je commence à sentir les effets ,sur ma conso ,la libération est au bout du chemin courage, et bonne soirée , bises :fsb2_yeah:


Adhésion et don faits
 
Avatar de Shiva
  • Age : 39 ans
  • Messages : 3
  • Inscrit : 17 Juillet 2018
  Lien vers ce message 18 Juillet 2018, 17:29
Bonjour :)

Merci pour les réponses je ne savais même pas qu’ il y avait un terme pour « l’envie de boire » le craving....., j’aurais plutôt appelé ça le « caving » vu le nombre de bouteilles de vin que je me suis enfilée !!!! J’ai pas de moment précis ça peut être dès le réveil comme à 11h / 16h / en pleine nuit.... sur deux jours non stop...

J’ai vu mon docteur hier je n’ai pas d’addictologue, je ne vois plus de psy non plus, et j’ai réussi a dire que j’étais alcoolique qu’il n’y à que 3 semaines donc j’accepte ma posologie et rien a faire des effets secondaires avec 20/20/20 j’ai quand même continué un peu avec encore une belle connerie à la clé .... en passant à 30/30/30 je commence à vraiment ressentir l’effet, par exemple je suis sortie du boulot à 16h j’y pensais bien sûr à aller acheter du vin... puis je me suis dit non c’est trop con... ça va tout casser, j’ai bien failli m’arrêter à la brasserie pour juste un verre.... mais non c’est trop con....

Bref il me fallait peut être cette posologie pour un électrochoc !

Je parle sans tabous des effets secondaires car effectivement c’est peut être un peu fort mais moins fort que de finir ivre morte ce soir ......

Prescription d’une prise de sang donc pour voir si du haut de mes années de destructions tout va bien, l’infirmière me demande pourquoi je fais ces analyses j’ai encore réussi à dire que j’étais alcoolique, elle m’a même demandé si ça ne me dérangeait qu elle me désinfecte Le Bras a l’alcool ... ? Je n’avais pas compris sur le coup......

On verra bien en tout cas aujourd’hui sera un jour sans alcool :))))

Merci
Courage à tous et toutes
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33089
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 19 Juillet 2018, 2:08
Ok, mais ton médecin n'a pas vraiment l'air au point côté protocole ...
Si toi tu acceptes les EI, ses autres patients risquent d'abandonner assez vite le traitement, ce qui est dommage

Et puis, subir des EI pénibles, autant éviter, le baclofène est efficace sans ça
Je te conseille donc désormais de ralentir tes augmentations : pas plus de 10mg supplémentaires tous les 3 jours :fsb2_yes:


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de ganesh58
  • Age : 57 ans
  • Messages : 432
  • Inscrit : 13 Décembre 2016
  Lien vers ce message 19 Juillet 2018, 13:53

Je te conseille donc désormais de ralentir tes augmentations : pas plus de 10mg supplémentaires tous les 3 jours :fsb2_yes:


Pour bien préciser l'avis de Sylvie 10mg de + PAR JOUR tous les 3 jours (et non pas PAR PRISE !)

:fsb2_godgrace: :fsb2_godgrace: :fsb2_godgrace:


Début du traitement le 13/12/2016
Indifférence à 60mg/j au bout d'un mois en ciblant 20à12h/20à14h/20à16h
Monté jusqu'à 90mg/j
Aujourdhui à 40mg/j
" Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple." Jacques PRÉVERT
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene