Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Il contrôle son alcoolisme

Avatar de carine@65
  • Messages : 4
  • Inscrit : 23 Aout 2018
  Lien vers ce message 23 Aout 2018, 19:18
Le temps que je comprenne réellement ce qu'était l'alcoolisme , j'en étais déjà amoureuse et notre famille était fondée
Je suis maman de 5 enfants dont 2 avec lui , je vais avoir 40 ans
Au début j'ai consulté , il avait réussi à me convaincre que c'est moi qui avait un problème
Je n'ai jamais avoué son problème ( j'avais honte) mais je pense qu'un pro est un pro et elle a du réussir à lire entre les lignes , j'ai vite arrêtée de la voir mais j'ai appliqué ses conseils
Un jour il m'a mise dehors , dans les 30 min qui suivait , nos bagages était fait et j'ai craché devant tout le monde ce que je subissais depuis longtemps (heureusement que ma famille a été là...
"Reviens" pleurs , menace de suicide , je n'ai pas cédé j'ai pris un appartement
Il a commencé à se faire suivre , ça allait à peu près puis un soir une dispute a mal tourné et mon sang a coulé
J'ai porté plainte
On aurait dit que se retrouver face à des bons hommes qui lui disaient ce qu'ils en pensait lui avait servi de leçon
il a eu un stage à faire , un suivi judiciaire , le psy , il était en bonne voie , enfin une lueur d'espoir
On a repris une maison ensemble , puis le suivi judiciaire s’est arrêté il a aussi arrêté le psy et il prône haut et fort qu'il "contrôle " son alcoolisme
Effectivement avant d'aller bosser il ne boit pas , ses collègues le félicitent d'ailleurs
Mais quand il rentre à la maison les canettes il a recommencé à les enchaîner ( 6 à 8 grosses bières bien forte dans la journée le temps qu'il est là bien sûr , comptez ;)
Ce matin il s'est fâché avec son meilleur ami car Mr se permet de toujours faire des morales , ce que je lui reproche souvent .Nouvelle dispute entre nous (il hurlait comme un fou ! même si il y avait les enfants , les voisins ont du tout entendre aussi ) car Mr n'accepte ni critique ni conseil.On ne lui dit jamais rien dans cette maison alors que c'est faux , c'est lui qui soit en a rien à faire soit ne se rappelle pas , il invente des choses qui n'ont jamais existé ( faut les avoir accroché pour ne pas péter un plomb )
Mr paye tout ( tout mon argent va dans le foyer)
Mr fait tout ( assis sur le canapé a regarder des films toute la journée , je ne sais pas comment il fait je vais essayer sa méthode pour voir )
Il m'a encore mise dehors , cette fois j'ai dit non , c'est toi qui part !
Je l'ai laissé dormir toute la journée , à son réveil vu tout ce qu'on avait dit avant j'ai juste demandé si demain je pouvais encore prendre une des 2 voitures (vu qu'il arrête pas de me dire que ce sont ses 2 voitures ) : sa réponse a été en me hurlant dessus que j’étais qu'une cherche m***de , qu'on avait conspiré mes enfants et moi pour le pousser à partir et que de toute façon il allait partir vu que c'est ce que je voulais
Entre temps j'ai lu les conseils par ci par là donc je suis sortie de la pièce
Mon ressenti : je suis triste et en colère , c'est un échec , pas moyen de me faire entendre je suis face à un mur , j'essaies de me raisonner en me disant que c'est peut être la solution mais ça fait mal très mal , ce n'est pas ce que je voulais
Je ne sais plus quoi faire ni penser parce que moi je l'aime mais lui il s'en fou de ça
 
Avatar de Morgane
  • Messages : 771
  • Inscrit : 08 Juin 2018
  Lien vers ce message 23 Aout 2018, 20:28
bonsoir carine,

Peux tu nous éclairer sur ta venue ici ?
De quelle aide as tu besoin ?

Sois la bienvenue, mais je ne sais pas si ce forum te sera d'un grand secours, malheureusement.

Ton mari souhaite t'il se soigner ? Car en te lisant j'ai l'impression que non. Et dans ce cas, le baclofene ne sera d'aucun secours. Lui mettre des cachets dans son verre à son insu ne fonctionne pas, le patient doit être dans une démarche de soin consciente, investie et volontaire.
Il doit d'abord sortir du déni et du pseudo contrôle, car s'il est malade il ne contrôle rien du tout.

Pour ta propre sécurité tu semble avoir peur de lui, ce qui est parfaitement compréhensible.
Toutefois votre séparation n'engage pas au dialogue vu la violence dans laquelle elle s'est passée. Y a t'il une possibilité d'avoir par la suite une discussion apaisée ?
En as tu encore envie ?

Voilà, concrètement, il faudrait connaitre plus en détail ta démarche et la sienne pour pouvoir te répondre correctement.
Mais je suis de tout coeur avec toi dans les événements qui te bouleverse aujourd'hui.

Morgane.


Avançons, venez grossir les rangs ! Adhérez.

S'en sortir, sans sortir.
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 9979
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 23 Aout 2018, 20:37
Bonsoir Carine,

Je te comprends et je n'ai rien personnellement pour aider ton homme à aller mieux. Je n'arrive pas vraiment à me mettre dans la tête d'un malade qui ne veut pas se soigner. J'ai assez vite compris que l'alcool était un problème pour moi. J'ai la boisson joyeuse, pas agressive. J'ai tout essayé, et même avec l'aide de ma femme.

Ceci dit, tu a pris la bonne décision de le mettre dehors. Tiens bon !



Des collègues viendront poser des mots.


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de carine@65
  • Messages : 4
  • Inscrit : 23 Aout 2018
  Lien vers ce message 23 Aout 2018, 21:22
excusez moi , je ne me trouve peut être pas au bon endroit mais j'ai eu ma réponse je pense : il est encore dans le déni et doit en sortir si il le veut lui bien sûr mais comment lui faire entendre qu'il est encore dans le déni alors qu'il pense tout contrôler ?
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33585
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 23 Aout 2018, 21:23
Bonsoir Carine

A mon avis, soit il accepte de reconnaitre qu'il est malade et veut se soigner, soit tu n'as qu'une chose à faire, c'est fuir ...
Tu ne peux pas te laisser détruire par quelqu'un dans le déni


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33585
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 23 Aout 2018, 21:24
C'est très dur d'arriver à faire sortir quelqu'un du déni ...
S'il est violent avec toi, éloigne toi
Peut être cela le fera t-il réagir

A t-il entendu parler du baclofène ?
Le gros avantage de ce traitement, c'est qu'il n'oblige pas à l'abstinence
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 23 Aout 2018, 21:26  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de carine@65
  • Messages : 4
  • Inscrit : 23 Aout 2018
  Lien vers ce message 23 Aout 2018, 21:39
Bonsoir Sylvie , non je ne connais pas ce médicament , la seule chose qu'on lui a proposé c'est la cure qu'il a refusé et sinon on lui a collé des médicaments aux plantes
Violent il ne l'est plus mais je le sens parfois à la limite
J'ai des projets professionnels , il ne m'encourage absolument pas bien au contraire , je ne me laisserais pas détruire , je pense que ça il l'a compris et ça le dérange que je tienne bon
On avait des projets ensemble j'y croyais pourtant mais il s'obstine à tout détruire ... quand il ne boit pas ou à peine c'est un amour je crois que j'ai du mal à faire le deuil de notre relation , c'est un cercle vicieux duquel il faut que je m'échappe
 
Avatar de Morgane
  • Messages : 771
  • Inscrit : 08 Juin 2018
  Lien vers ce message 23 Aout 2018, 21:40
Personne ne peut le sortir du déni carine s'il est buté et de plus violent.
Mais si le dialogue est possible tu peux l'y aider en lui faisant comprendre qu'il a tout à perdre.
S'il l'entend, tu pourras lui proposer des solutions, qu'il pourra venir chercher lui même ici, mais sans prise de conscience et remise en question..

Mais tu es la bienvenue quand même, tu as raison de ne pas t'isoler la dedans.

Courage, tiens nous au courant.


Avançons, venez grossir les rangs ! Adhérez.

S'en sortir, sans sortir.
 
Avatar de carine@65
  • Messages : 4
  • Inscrit : 23 Aout 2018
  Lien vers ce message 23 Aout 2018, 22:07
merci de votre soutien , l'isolement ça je sais que je dois l'éviter .... je reviendrais vous lire demain , les larmes versées ont eu raison de moi , il faut que j'aille me reposer là bonne soirée
 
Avatar de Kitou
  • Messages : 326
  • Inscrit : 18 Septembre 2017
  Lien vers ce message 24 Aout 2018, 8:02
Bonjour Carine,

Quelle que soit la décision que tu vas prendre, elle va être difficile! Alors accroches toi!

Malheureusement, je suis d'accord avec Sylvie, soit il sort du déni soit il faut partir!
Et les deux enssemble peuvent fonctionner.

Quels âges ont tes enfants? ils en souffrent également, c'est aussi un fait a prendre en compte.

Mon homme est sorti du déni lorsque notre fils de 5ans, a l'époque, si je me souviens bien, est aller le voir un matin en lui demandant pourquoi il buvait autant et pourquoi il était comme cela la veille au soir. Avec ses mots de petit enfant il a exprimer le mal qu'il subissait a travers les réactions de son père. Moi j'avais déjà abordé le sujet plus d'une fois, en vain.
Ce fut notre fils qui declancha LE déclic !
Bien sûre tout n'a pas été rose durant les années qui a suivi mais avec la prise de conscience nous avons pu avancer.
Puis la découverte du forum a été salvatrice!!!

Tout ça pour te dire qu'il lui faut un déclic, une prise de conscience, sans elle le chemin est voué a l'échec!

A toi de trouver et de prendre ta décision mais surtout tiens bon et ne lâche pas tans que tu est douteuse.

Si tu décide de rester, tu devras affronter des moments difficiles mais il te faudra trouver la moindre petite faille pour lui parler encore et encore sans cesse pour tenter de lui faire comprendre.

Si au contraire, tu t'en vas, tu devras aussi être forte pour affronter des moments douloureux. Tu ne devras pas de faire envahir par la culpabilité qu'il voudra te faire porter. Tu devras être convaincu par ta décision pour toi, pour tes enfants et également pour lui.

Il n'est pas impossible que ton départ soit pour lui LE déclic. Et ce n'est pas parce que tu prends du recul que tu ne pourras pas l'aider ni le soutenir ni que votre relation s'arrêtera.

Oui, ne lâche surtout pas tes projets professionnels, ils t'aideront a tenir bon et a être fière de toi!

Je pourrais encore te dire plein de petites choses par rapport a une relation tel que la tienne pour l'avoir vécu moi même mais petit a petit c'est mieux et selon tes demandes. Je viendrais lire ton fil régulièrement et apporter mon point de vu si tu le veux bien.

Quoi qu'il en soit, je ne dit que ce que je pense, ne te sent jamais offenser par mes propos et si tu ne le sent pas de faire ce que je dit ne le fait pas! Je serais là juste pour te soutenir.

En attendant de te relire, sois forte et courageuse!

Bises

Kitou


MERCI
Merci pour tous ses conseils et ses réconforts que vous apportez
N'hésitez plus Adhérez !!!
Sauvons notre sauveur
https://www.baclofene.com/inde...=599244#p599244
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 9979
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 24 Aout 2018, 20:28
mais comment lui faire entendre qu'il est encore dans le déni alors qu'il pense tout contrôler ?

Quels âges ont tes enfants? ils en souffrent également, c'est aussi un fait a prendre en compte.
Mon homme est sorti du déni lorsque notre fils de 5 ans, a l'époque, si je me souviens bien, est aller le voir un matin en lui demandant pourquoi il buvait autant et pourquoi il était comme cela la veille au soir. Avec ses mots de petit enfant il a exprimer le mal qu'il subissait a travers les réactions de son père. Moi j'avais déjà abordé le sujet plus d'une fois, en vain.

Bonsoir Carine, de toutes les approches que j'ai pu lire, entendre de ma vie, cette dernière de Kitou, mettant en scène un enfant, me semble géniale !

Je me souviens aussi très bien d'une remarque de mon plus jeune fils, tout jeune ado.
- Papa, je peux te demander quelque chose ?
- oui, bien sur
- Pourquoi tu bois comme çà ?
- moi, désarçonné, ne m'attendant absolument pas à cette question. C'est difficile à expliquer, c'est un peu comme quand tu n'as plus d'air. Il faut à tout prix que tu respires.
- parce que tu me fais honte avec mes amis
- je ferais attention.


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Kitou
  • Messages : 326
  • Inscrit : 18 Septembre 2017
  Lien vers ce message 24 Aout 2018, 21:08
C'est vrai que cette approche est probablement celle qui fonctionne le mieu!

Juste il faut vraiment que cela vienne de l'enfant. un peu poussé mais du genre, vas lui poser la question directement a lui!

Carine, en parles tu avec tes enfants? C'est important pour eux aussi!
Message édité 1 fois, dernière édition par Kitou, 24 Aout 2018, 21:09  

MERCI
Merci pour tous ses conseils et ses réconforts que vous apportez
N'hésitez plus Adhérez !!!
Sauvons notre sauveur
https://www.baclofene.com/inde...=599244#p599244
 
Avatar de Aknd
  • Messages : 18
  • Inscrit : 24 Juillet 2018
  Lien vers ce message 24 Aout 2018, 21:58
Coucou,

Qaund j'ai lu ce qui se passe ci-dessous, j'ai halluciné avec bienveillance et sans jugement.

Citation (carine@65)
Un jour il m'a mise dehors , dans les 30 min qui suivait , nos bagages était fait et j'ai craché devant tout le monde ce que je subissais depuis longtemps (heureusement que ma famille a été là...
"Reviens" pleurs , menace de suicide , je n'ai pas cédé j'ai pris un appartement
Il a commencé à se faire suivre , ça allait à peu près puis un soir une dispute a mal tourné et mon sang a coulé


Citation (carine@65)
J'ai porté plainte
Il m'a encore mise dehors , cette fois j'ai dit non , c'est toi qui part !


Tout ce que je souhaite c'est que tu sortes de cette spirale destructrice et que tu trouves le chemin du bonheur.
Alors pour commencer, lis ce lien, Névrose d'échec, stp, afin que tu puisses te familiariser avec certains mécanismes de pensées qui existent.

Je ne veux pas que tu penses que tu as une névrose d'échec car d'une part j'aime pas mettre les personnes dans une case et d'autre part il y a tellement de facteur à prendre en compte pour se connaître et savoir pourquoi nous tombons amoureux (ou pas) de tel ou tel personne dans notre vie.
Message édité 4 fois, dernière édition par Aknd, 24 Aout 2018, 22:02  
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene