Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

(Présentation) Poème pour Baclopotes frappe à la porte...

Avatar de Litthérapeute
  • Messages : 2
  • Inscrit : 08 Novembre 2017
  Lien vers ce message 14 Septembre 2018, 14:35
Bonjour à tous,

Je me joins à vous, c'est un signe... ! Mais guère ceux que je puisse me targuer de réviser, je tu il sémiologie ? Non. Je signe ce poème, avec tous les égards que je dois à ceux qui le liront, et tant pis pour ceux au dernier rang qui ne verront pas LE signe qui se doit d'exister là, maintenant, tout de suite.
Un grand signe amical, de la main, que j'aurais bien illustré avec un cancre de smiley qui agiterait fébrilement la pogne, mais apparemment il est en RTT. Zut alors!


Conteur ? Conteur ?!
Quel truffe, c'est moi !



Quand on consomme et quand on aime,
On a (bien) souvent le coeur brisé
Lorsque la douleur du vide est trop forte
Au lieu de verrouiller son coeur et sa porte
Il faut laisser le temps passer
Et panser...

Dans le torrent de la souffrance
L'effroi ne dure qu'un instant
Si nous savons prendre le temps
De boire de l'eau d'indifférence.

Quand on laisse le temps passer (panser)
Sans retenir ce qu'il emporte,
Il emmène nos branches mortes
Au gouffre vide du passé.

En effaçant toutes nos traces,
Pour toujours, mes Amis, sur votre bonne étoile,
Laissez-moi parier pour vous
Dans le royaume de la Foi
Croire au-delà du temps qui passe.

(...)



Signé: un futur confrère de Phil,
Indifférent à 400mg en 2016, aujourd'hui à 30.
Exit Méthadone etc etc. Welcome Zentiva. Etc (bis)...
(Pardon, je suis pudique. Ça viendra).
Fichier joint
Vous n'avez pas l'autorisation de télécharger ce fichier
Capture d’écran 2018-09-14 à 14.31.09
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Messages : 3597
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 19 Septembre 2018, 21:21
Salut à toi !

J'ai lu ton poème; je ne sais pas si j'ai saisi le bon signe; mais je me permets une question en MP.

Théo


Adhésion et don faits.

S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient - La liberté, c'est le droit de se tromper.
« Vous ne ferez rien de durable pour le bonheur des hommes parce que vous n’avez aucune idée de leur malheur ».
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene