Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Un journal du Baclofène

Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 02 Mars 2019, 20:41
...
Message √©dit√© 5 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 05 Mars 2019, 13:27  
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34349
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 02 Mars 2019, 22:01
Bonsoir

Oui, ton message est très long, mais très intéressant aussi ...
Franchement, j'ai vraiment envie de savoir qui est cette interne
Peut √™tre peux tu au moins nous dire o√Ļ elle travaille ?

Sinon, nous le savons tout ici, le baclofène peut être très efficace
A condition d'être prescrit sans restriction absurde et en plaçant correctement les prises
Bon, il est clair que quand on ne ressent pas de craving, c'est plus compliqué

C'est vraiment dommage de t'être coupé du monde en ne travaillant plus
Je crois que ton fils sera fier si son papa arrive à retrouver un boulot

Bref, bienvenue parmi nous !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 04 Mars 2019, 1:34
Bonsoir,

J'ai supprimé mon message initial car il était trop intime : je ne suis pas prêt, finalement. Veuillez m'en excuser. J'ai encore une fois eu un peu la folie des grandeurs... Ce n'était cependant pas inutile d'y passer ma journée d'hier, ne serait-ce que pour moi. Et ce que j'y disais se retrouvera en partie ici et là dans mes messages.

J'ai √©t√© chercher mon fils ce matin pour les vacances, et n'ai pas bu de la journ√©e. Je suis content ! M√™me si je ne buvais pas devant lui, je buvais souvent quand il √©tait chez moi pour me d√©tendre, par peur d'√™tre trop angoiss√© et sinistre avec lui. Aujourd'hui, je ne crois pas avoir √©t√© sinistre du tout ‚ÄĒ ce que sa joie d'√™tre avec moi, dont j'ai l'impression qu'elle a √©t√© en augmentant au fur et √† mesure de la journ√©e, tend √† me le confirmer : comme ce genre de sentiments fait du bien !

Et suis passé à 90 mg. Je confirme que les effets secondaires sont BEAUCOUP moins importants dès qu'on ne boit pas du tout, comme aujourd'hui : ça fait une sacrée motivation !

Je veux dire aussi à quel point la lecture de ce forum est utile. Je l'ai découvert hier et ai appris beaucoup de choses importantes :

- Que les effets secondaires sont fréquents, et qu'il ne fallait pas que je m'inquiète. Ca confirme ce que dit Ameisen dans son livre, ou ce que dit ma psy, mais ça concerne vraiment beaucoup de gens, très concrètement : c'est rassurant.
- Qu'il fallait s'écouter, adapter constamment la dose. Je l'avais déjà fait (passé de 80 à 70 mg : les effets secondaires étaient négligeables jusqu'à 80 mg). Reculer un peu puis réaugmenter, peut-être peu plus lentement : bref, s'écouter, tranquillement, patiemment.
- Ce que je ne savais pas, c'était l'importance de la précision horaire dans la prise. Je suis assez peu organisé : ça va me demander un petit effort tranquille. J'ai mis des alertes sur mon téléphone.
- Que très probablement, les "seulement" 60 % de réussite (face aux autres méthodes à 5-10%), c'est-à-dire les 40 % d'échec, étaient dus en grande partie à des problèmes de dosage, de "montées" ou de "descentes" (vous voyez que j'acquiers le vocabulaire baclonaute) trop rapides ou mal gérées. Là encore, c'est rassurant, et là encore, même si ma psy me l'avait dit, le constater tout au long de nombreux fils personnels fait du bien : magie d'internet, émerveillement pour quelqu'un comme moi qui réfléchis beaucoup, et avec méfiance, à cette révolution dans nos sociétés.
- Derni√®re chose tr√®s utile : qu'on pouvait aussi adapter les horaires. J'ai pris mes cachets toutes les deux heures (en diminuant les doses bien-s√Ľr !), et √ßa m'a bien convenu aujourd'hui. Demain, je vais essayer 20 mg au lever, puis 10 mg au long de la journ√©e, quand les effets secondaires de chaque prise commencent √† s'estomper, en r√©partissant les 90 mg sur la journ√©e.

Enfin, je recommande vivement de prendre le temps de lire la brochure en t√©l√©chargement de l'√©cran d'accueil. Elle est g√©niale : sobre (c'est bien le moins !), pr√©cise, concise, abordant tous les points essentiels (√† ce que je peux en juger maintenant). Ce sont 20 minutes de lecture qui permettent de bien ma√ģtriser la d√©marche Baclof√®ne, de bien comprendre ce que c'est et comment √ßa fonctionne. 20 minutes qui peuvent changer une vie.

Bonne soirée. C'est tellement bien d'être fier de sa journée !

Bartelby.
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 04 Mars 2019, 1:48  
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 04 Mars 2019, 19:49
Bonsoir. C'est un peu plus dur aujourd'hui. Mais toujours pas bu.
Importance de beaucoup boire (de l'eau) et de manger correctement. La présence de mon fils m'y oblige.
La répartition d'aujourd'hui n'est pas idéale, c'était mieux hier, mais je ne sais plus comment j'ai réparti exactement hier : je vais noter ça quelque part au fur et à mesure.
Je n'ai jamais eu vraiment de gros craving (3 sur l'échelle de Cushman pendant les hospitalisations). Ça m'a longtemps permis de continuer à nier mon alcoolisme. Mais, du coup, j'ai du mal à me repérer dans toutes les informations du site, avec un médicament qui agit sur le craving... Ou alors, j'ai un gros craving, mais diffus...
Il faut t√Ętonner un peu, et √™tre patient et modeste. Se m√©fier un peu des √©tats trop vite euphoriques (genre hier) : c'est toujours bon √† prendre, mais bon...

Bonne soirée.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34349
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 04 Mars 2019, 21:06
Bravo en tout cas !
Tu as ton fils toute la semaine ?

Pour les prises, si tu ne rep√®res pas ton craving, tu dois au moins savoir √† quelle heure (au plus t√īt) tu commences les prises d'alcool
Ca peut te servir comme étant le début du craving

S'il t'arrive de t'alcooliser le matin, je te conseille de faire une prise au réveil


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 05 Mars 2019, 8:51
Bonjour? un petit post rapide avant que mon fils ne se réveille.
C'est très dur ce matin. En fait c'est normal : je n'ai pas atteint ma dose efficace de Baclofène et c'est comme d'habitude : au troisième jour, l'abstinence commence à être difficile. Ce n'est pas du craving comme dans le livre d'Ameisen, c'est le triomphe des idées très noires, vraiment. J'ai envisagé deux secondes au réveil d'appeler la mère de mon fils pour qu'elle vienne le chercher et d'appeler les urgences.
D'habitude c'est quand je suis dans cet √©tat l√† que je pr√©f√®re boire une bi√®re plut√īt que de faire une connerie.
Ca passe un peu dès que je me lève.

J vais tenir bon.

Oui Sylvie. 20 mg sur la table de nuit, pris dès le premier soupçon de réveil (en fait dès la première torsion d'angoisse dans le ventre).
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34349
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 05 Mars 2019, 9:30
Bonjour

Perso, j'en prendrais plus au réveil, dans les 40mg
Craving ou pas, il faut tuer la bête en y tapant dessus
Il vaut mieux faire les prises trop t√īt que trop tard

Est ce que ça a un effet anxiolytique sur toi ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 05 Mars 2019, 13:29
Merci Sylvie.

Je vais essayer ça, au moins 30 mg demain matin : j'ai peur de manquer de cachets pour le reste de la journée, et il y a les EI.

Oui, il y a clairement un effet anxiolytique.

Au fait : ça va mieux !
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10219
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 05 Mars 2019, 14:07
Hello !

Puis-je te suggérer ceci ?




Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 06 Mars 2019, 12:09
Merci ! Je vais me mettre à tout ça quand j'aurai un peu de temps.

Pas bu hier. Journ√©e positive dans l'ensemble. Mon fils √©tant √† un atelier, j'ai d√Ľ attendre 2 heures dans un caf√© : j'ai bu deux caf√©s sans trop lutter.

Et pas d'angoisse ce matin. L'effet anxiolytique est important.

J'ai fait :
- 7 heures : 20 mg.
- 11h : 10.
- 13 h : 10
- 15h : 10
- 17h : 20
- 19 h : 10
- 22h. 10


30 mg à 7 h. ce matin. Je dois conduire : j'attendrai après pour prendre la dose suivante.

Les ES sont importants mais supportables. J'aurai envie d'augmenter le plus vite possible (je suis à 90 mg au bout d'un mois), mais ai peur que les ES soient gênants : je vais attendre de ne plus avoir mon fils.

Bonne journée.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34349
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 06 Mars 2019, 14:48
Les prises de 19h et 22h me semblent franchement trop tardives ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 07 Mars 2019, 7:32
Bonjour. Merci Sylvie !
Pas d'alcool hier.
8h : 3 cp. J'allais conduire après.
13 h. 2 cp
15 h : 2 cp
17 h. 2 cp
19 h. 1 cp.

Il m'est relativement souvent arrivé de ne pas boire quand mon fils est avec moi, mais ça me semble plus facile. Le vrai enjeu sera quand je serai seul, la semaine prochaine.

Je vais passer à 10 cp aujourd'hui.

Mes questions sur la répartition viennent du fait que je n'ai pas vraiment de craving : du coup les heures de prise importantes sont difficiles à identifier. Je consommais (ah l'emploi de l'imparfait !) plus ou moins 7 unités d'alcool par jour, en potentialisant avec des anxiolytiques. J'ai quand même une stéatite hépatique. Je me dis que la montée doit viser à l'imprégnation, à répartir au maximum les prises pour arriver à ma dose efficace, habituer mon corps en minimisant les EI qui sont importants chez moi. Somnolence, et surtout je peux piquer du nez, de manière vraiment irrésistible. Hier j'ai raté une sortie d'autoroute. Du coup j'ai tendance à multiplier le plus possible les prises, avec à chaque fois une dose la plus petite possible.

Je suis très dépressif, depuis longtemps, et ce matin revient la question que je me pose depuis 5 ans : est-ce la dépression ou est-ce l'alcoolisme qui a fait le désert dans ma vie ? La "révélation Baclofène", ça a été quand le livre d'Ameisen m'a fait comprendre que cette question était absurde, débile, un prétexte sans doute pour continuer à boire.

Aujourd'hui je doute. Pas dans l'absolu : l'espoir Baclofène est tellement immense que j'irai jusqu'au bout. Mais j'ai peur de demander au Baclofène de soigner ma dépression, et j'ai lu souvent sur le forum que, malgré l'effet anxiolytique qui est puissant chez moi, le Baclofène n'était pas une panacée, ne résolvait pas tous les problèmes psy ancrés depuis longtemps. Mon espoir est que, sans alcool du tout, j'y verrai clair pour résoudre ces problèmes.

Après 3 ans et demi d'arrêt, je vais reprendre le travail dans quelques semaines : c'est génial, une première étape pour essayer d'aller mieux et sortir de mon isolement social total, mais c'est une grosse source d'angoisse. J'ai très peur que les EI du Baclo diminuent mes capacités et la réussite de cette reprise, qui est un test crucial pour savoir si je pourrai retravailler un jour.

je m'excuse pour ce post un peu long, et un peu "confession psy". Je n'arrive pas trop à savoir quel usage je peux faire de ce forum.

Mais ça refait du bien d'écrire, de pouvoir exprimer mes problèmes avec l'alcoolisme en toute transparence ailleurs qu'en consultation psy, et au jour le jour. Et la lecture du forum, toutes ces expériences partagées, une réunion AA géante sans le puritanisme et avec un espoir de réussite sans commune mesure.

Bonne journée.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34349
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 07 Mars 2019, 11:37
Bonjour

Je ne trouve ton message ni trop long, ni confus, c'est normal de te poser ce genre de questions
Et puis tu analyses très bien les choses
En effet, le baclofène ne résout pas tout, mais sans alcool, il va te permettre de t'attaquer de façon constructive aux autres pbs
Tu as une psychiatre à l'écoute, ça va le faire ...

Le travail, c'est en effet très important
Je ne pense pas que l'on puisse être bien dans ses baskets en étant en arrêt maladie
Si tu vois que le baclofène t'handicape trop lors de ta reprise, diminue un peu la dose, fais une pause dans ton traitement
Il faut que tu réussisses ce test

Pas d'alcool, parfait
Essaie vraiment de maintenir ce cap, y compris la semaine prochaine
L'alcool diminue l'efficacité du baclofène et augmente ses EI
https://www.baclofene.org/wp-c...EIBaclofene.pdf (page 11)


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 08 Mars 2019, 8:09
Bonjour, et merci Sylvie !

Hier, pas d’alcool et :
- 7h : 4 cp.
- 10h : 2 cp
- 13 h : 2 cp
- 17h : 2 cp.

Malgré le passage à 10, pas de grosse différence d’EI - le principal enjeu cette semaine.
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 08 Mars 2019, 8:10  
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7574
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 08 Mars 2019, 13:59
[...]Malgré le passage à 10, pas de grosse différence d’EI [...]

Bonjour Bartleby.

L'augmentation de la dose n'implique pas forcément une recrudescence des EI.
Ceux-ci ne sont pas proportionnels à la dose de baclo.
Fort heureusement d'ailleurs, sinon ce serait insupportable pour ceux qui doivent monter à un fort dosage.
Si l'on doit parfois temporiser un peu à cause d'EI trop violents, très souvent ils disparaissent spontanément au fil des augmentations.

Par ailleurs, je pense que la meilleure façon de combattre les EI commence par ne pas trop les craindre, ni trop les guetter.
A trop les anticiper, on peut parfois les provoquer...


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 10 Mars 2019, 2:28
Bonsoir Florence.
Merci pour ton message et tes remarques, qui me sont précieuses :
- Ca me rassure vraiment beaucoup de savoir que chaque montée de Baclofène ne va pas s'accompagner des mêmes effets indésirables. Je n'avais pas le souvenir d'avoir lu ça dans les documentations. Donc, ne pas projeter les futurs EI à partir des EI actuels.
- Et je vais me guetter pour ne pas trop guetter les EI :fsb2_mad: ! Cette semaine √©tait particuli√®re parce que je l'ai pass√©e avec mon fils, et partiellement avec mes parents : je ne pense pas verser dans l'hypocondrie, et je n'avais qu'une envie : en profiter. Le seul EI g√™nant est la somnolence, voire le piquage du nez irr√©pressible, qui m'ont fait peur quand j'ai d√Ľ prendre la voiture. Le probl√®me est que mon alcoolisme est "officiellement" r√©gl√© (c'est-√†-dire pour mes proches) depuis 2017 o√Ļ j'ai √©t√© abstinent 6 mois, et que de toute fa√ßon j'ai toujours eu un probl√®me de d√©ni, envers moi-m√™me mais surtout envers les autres (qui ne sont pas dupes en g√©n√©ral, on sait bien, mais bon...). C'est une toile tr√®s dense et solidement tiss√©e de mensonges/√©vitements de tous c√īt√©s, et je ne peux pas vraiment officialiser le Baclo, seulement aller mieux. J'ai juste dit √† mon fils que j'avais un nouveau traitement qui m'assommait pour ne pas qu'il s'inqui√®te.
Un ES (secondaire, pas indésirable) qui m'a fait rire, c'est que les remarques de ma chère maman sur ma posture ("Tu penches à gauche") se sont multipliées (c'est aussi énervant que quand j'avais 15 ans :fsb2_wink: ). On en oublie que le Baclofène est un myorelaxant !
Et puis, je me moque un peu des EI, face aux enjeux et √† l'espoir que fait na√ģtre le Baclof√®ne ! Je n'ai pas bu depuis dimanche (7 jours). Il m'arrivait de ne pas boire quand mon fils √©tait avec moi, mais pas aussi facilement , et pas aussi longtemps depuis... longtemps. Je ne suis pas encore √† l'indiff√©rence, mais j'ai refus√© √† deux reprises un verre de vin que me proposait mon p√®re (j'avais achet√© un des deux derniers camemberts fermiers de France ‚ÄĒ que dis-je, du Monde !) ; j'ai fait des courses √† la sup√©rette sans penser une fois √† acheter de la bi√®re (ce que j'avais fait dans des circonstances similaires il n'y a pas si longtemps). Bref : c'est g√©nial ! Ce n'est pas l'indiff√©rence : et je pr√©f√®re me m√©fier comme de la peste de l'alcool. Je boirai sans doute un ap√©ro demain soir, on verra. Mais parler d'indiff√©rence alors que j'ai quand m√™me une sorte de l√©ger malaise constant, √ßa n'a pas de sens. Sans parler du d√©couplage des EI par l'alcool.
Je pense à mon post dimanche dernier : je ne renie pas l'émerveillement dont il témoigne, loin de là, mais suis aujourd'hui plus posé. Je sais que tout se jouera dans un délicat équilibre entre dépression et alcoolisme/abstince. De toute façon, je n'ai rien à perdre, ne peux rien anticiper de ce qui va se passer sans alcool et l'abstinence, comme le dit Sylvie, me permettra d'y voir clair, et surtout d'être bien plus honnête avec ma dépression, d'en exclure la culpabilité alcoolique.
L√† o√Ļ j'angoisse par rapport aux EI, c'est pour la reprise du travail, dont je ne sais pas encore quand elle s'effectuera. Il y a un fil r√©cent de St√©phanie qui a les m√™mes probl√®mes que moi : j'ai bien not√© l'esprit (rien n'est g√©n√©ralisable) des conseils que Sylvie y donne. C'est aussi l√† que ta premi√®re remarque m'est pr√©cieuse pour me rassurer. Et puis je me dis en √©crivant qu'avoir une activit√© att√©nuera les EI : les piquages du nez, c'est comme chez beaucoup quand je suis assis, sans trop de stimuli, de sollicitations ext√©rieures. Ce sera bien plus facile en travaillant, si le trajet n'est pas trop long. Et puis je n'ai jamais bu avant ou pendant le travail, et en partant √† 7 heures du matin, je pourrai d√©caler les prises vers le soir, en pr√©vision du moment o√Ļ je me retrouverai seul.
Le vrai test sera plut√īt √† partir de lundi, quand je serai seul √† nouveau : c'est l√† que je bois, l√† que j'ai bu pendant les 3 premi√®res semaines de Baclo (toujours mes 6 unit√©s d'alcool de croisi√®re). L√† que la culpabilit√© et la honte donnent des id√©es noires (m√™me si j'ai exclu depuis longtemps le principe du suicide, et que je me m√©fie de mon perfectionnisme parfois d√©lirant). A la diff√©rence de ces trois semaines cependant, j'aurai une semaine d'abstinence derri√®re moi, les doses sont plus √©lev√©es, et j'ai pu h√©las exp√©rimenter que les EI augmentent avec l'alcool. Ca motive !
J'écris un peu au fil du clavier, mais ça m'aide à mettre les choses au clair : c'est bien mieux qu'un journal dont seuls un cahier ou mon disque dur garderaient la trace. Et puis aucune somnolence pendant que j'écris ici ! Je ne m'excuserai plus d'écrire trop long...

Ma consommation de Baclofène.
Hier :
7 h. 4 cp.
10 h. 2 cp.
Trajets en voiture.
18 h. : 2 cp.
21 h. 2 cp.

Aujourd'hui, grosso modo la même chose. Je n'ai a priori pas à conduire les jours qui viennent.

Bartleby.
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 30 Mars 2019, 13:33  
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34349
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 10 Mars 2019, 10:37
Motive toi pour ne pas boire lundi
Tu peux y arriver et tu en seras fier ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 11 Mars 2019, 21:20
Bonsoir.

Je suis mal.
J'ai bu 1 litre de bière (4,4 UA) hier soir. Et 1,5 litres aujourd'hui.
Je vais tenter de rebondir. Je dois gagner en précision dans la prise du balco.
Je m'oblige à poster ici malgré la honte, car si je dis rien ici, à qui le dirai-je ?

Bartleby
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34349
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Mars 2019, 22:11
Tu es malade, que viens faire la honte là dedans ?
Sois fier d'avoir tenu malgré ta maladie toute la semaine dernière ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de julieM
  • Age : 35 ans
  • Messages : 709
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 12 Mars 2019, 9:41
Juste un petit mot pour te dire "Pas de honte!" (Plus facile à dire qu'à faire je sais bien... je suis une pro de la culpabilité !)

C'est arrivé à tout le monde de "trébucher" mais c'est pour se relever encore plus fort et déterminé!

Tu as déjà eu de belles avancées et tu n'es pas à ta dose seuil, ne sois pas trop dur avec toi même...

Pour les somnolences, je les ai vécu ++, en effet en étant occupé elles sont moins importantes.
Je me permets de te conseiller les gélules de guarana, j'en prends 3 dans la journée et pour ma part, les somnolences sont atténuées et repoussées.

Courage


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Montée jusqu'à 240mg sans succès... descente pour retrouver l'indifférence... Actuellement 160mg : 30mg à 8h, 30mg à 10h, 40mg à 12h, 40mg à 14h et 20mg à 16h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 12 Mars 2019, 11:35
Merci pour vos messages.
Vous avez raison : mieux vaut voir le verre √† moiti√© plein que le verre √† moiti√© vide (je suis s√Ľr que ce n'est pas la premi√®re fois qu'on la fait, celle-l√†, sur le forum...).
Le sentiment que j'ai eu dimanche soir, c'est que la d√©pression prenait le dessus, qu'il √©tait illusoire de vouloir la voir dispara√ģtre le temps de la mont√©e du baclof√®ne, alors que je suis sur-soign√© depuis des ann√©es. Du coup, c'est le processus habituel : angoisse insupportable, peur de l'avenir, culpabilit√© pour les d√©g√Ęts occasionn√©s dans le pass√©, etc. Et puis, comme les quantit√©s d'alcool restent raisonnables (en bas de l'√©chelle "risque √©lev√©" de l'OMS), je me dis "pourquoi pas ?" et je bois.
Sauf qu'avec mon "craving psychologique", les d√©g√Ęts psycho-sociaux sont consid√©rables m√™me √† faible dose, sans parler de l'aggravation des EI, de l'allongement de la mont√©e ou de l'augmentation de la dose d'indiff√©rence.

Il me faut vraiment un effort de la raison contre l'√©motion pour retrouver ce qui a √©t√© l'illumination de la lecture du livre d'Ameisen : tenter de penser les parts respectives de la d√©pression et de l'alcoolisme est vain, inutile, sans objet. Une mauvaise question √† laquelle j'ai pourtant pass√© beaucoup beaucoup de temps √† r√©fl√©chir. Il faut que j'accepte de l√Ęcher prise, d'attendre tranquillement d'atteindre ma dose d'indiff√©rence malgr√© les EI, de ne pas savoir ce qui se passera alors. Ce n'est pas facile pour quelqu'un comme moi qui voudrais tout penser, tout contr√īler. Il faut que le baclof√®ne d√©tende autre chose que mes muscles...

Dans l'imm√©diat, il faut que je trouve ma r√©partition : je t√Ętonne, slalomme entre les rares moments o√Ļ je dois "assurer" socialement et les EI (√©bri√©t√© somnolente, piquages du nez) handicapants.
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 12 Mars 2019, 11:37  
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10219
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 12 Mars 2019, 14:37
Hello Bartleby,

As-tu regardé la vidéo que j'ai postée plus haut ?

Je vois que tu changes assez souvent les heures de prises, il faut être régulier car cela peut générer des effets indésirables.



Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 12 Mars 2019, 16:13
Bonjour Pascal,

Merci pour ton message. Oui, j'avais regardé (bravo au fait pour ces vidéos !).

Ce qui se passe, c'est que les EI ne sont devenus gênants qu'à 90 mg, il y a deux semaines à peu près.

Depuis, j'essaie de trouver mon rythme en exp√©rimentant, d'o√Ļ les changements fr√©quents. J'applique le P de patience en me disant qu'il faut que je trouve mon rythme tranquillement, et ce saligaud vient contredire son fr√®re, le P de ponctualit√©... Les fois o√Ļ j'ai d√Ľ conduire aussi, j'ai d√©cal√© les prises.

En commettant des erreurs, aussi. Par exemple, après une nuit de bébé que j'ai mise sur le compte de l'effet anxiolytique du Baclofène, j'ai moins tenu compte du conseil de Sylvie de ne pas prendre de dose le soir. Avant de me raviser, et de me rendre compte que mes insomnies n'étaient pas des à l'arrêt récent du Théralène, mais peut-être aussi au Baclofène. C'est en parcourant le forum qu'on se rend compte. J'ai beau avoir lu les docs disponibles sur le site, les EI sont tellement variés qu'il faut lire un témoignage pour se dire : "Ah ben oui, ça me fait ça aussi"... Autre exemple : réveil ce matin à 3h30. Je m'en tiens à la règle de la dose au réveil, pensant que j'étais trop angoissé pour me rendormir. Eh ben non : finalement je me rendors : une dose pour rien ? Je ne sais pas.

Encore une fois, bien que je ne sois pas encore à l'indifférence, le Baclofène fonctionne chez moi, très très clairement. Et c'est merveilleux. J'ai peut-être tendance à moins le dire parce que les mots manquent et que le forum sert aussi à régler les problèmes, mais faut pas perdre ça de vue. La FAQ à la fin évoque bien cet aspect du forum.

Donc aujourd'hui :
3h45 : 3 cp.
9h30 : 2 cp.
13 h. 3 cp.
17 h. 2 cp.

Pas bu pour l'instant. Je pense que c'est bon pour aujourd'hui (encore plus si je l'écris !).

Bonne fin de journée.

Bartleby
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 12 Mars 2019, 16:16  
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 4362
  • Inscrit : 25 D√©cembre 2016
  Lien vers ce message 12 Mars 2019, 17:34
Bonjour,

Un mot sur ton fil pour te suivre.
Tu sembles avoir les m√™mes √©tats d'√Ęmes que moi.

Pour avoir été indifférent et avoir complètement chuté suite à de gros soucis familiaux, je ne peux que redire ce que Sylvie a dit : on est MALADES.

Il n'y a pas de culpabilité à avoir.

3ises

Théo


Adhésion et don faits.

‚ÄúQui cherche la v√©rit√© de l‚Äôhomme doit s‚Äôemparer de sa douleur‚ÄĚ.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7574
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 12 Mars 2019, 17:55
Depuis 5 ans que je hante le forum j'ai vu passer bon nombre de membres.
Je suis de nombreux fils sans forcément me manifester ; je n'ai pas toujours quelque chose à apporter en plus de ce que les autres apportent déjà.
De temps en temps, et de façon beaucoup plus intuitive que raisonnée, je repère des membres pour lesquels je suis certaine que l'alcool vit chez eux ses derniers jours.
Tu fais partie de ceux-là Bartleby !
Bon, je reconnais qu'au stade o√Ļ tu en es, c'est gros comme une maison.
Mais dès le début j'ai senti que c'était bien parti pour toi.
Je ne peux que te souhaiter de continuer ainsi.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 12 Mars 2019, 19:51
Merci, Florence et Théo, pour vos messages. Ils me vont droit au coeur.
Théo, je crois qu'on est tous les deux amoureux de la musique classique.
Et Florence, j'adore ton intuition ! D'autant plus qu'elle est nourrie par l'expérience !

Bonne soirée.
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 12 Mars 2019, 19:54  
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 4362
  • Inscrit : 25 D√©cembre 2016
  Lien vers ce message 12 Mars 2019, 20:12
Alors je me permets un moment de musique :


Shostakovich - Piano Concerto No. 2: II. Andante

Gabriel Fauré - Sicilienne, for cello & piano, Op. 78


Adhésion et don faits.

‚ÄúQui cherche la v√©rit√© de l‚Äôhomme doit s‚Äôemparer de sa douleur‚ÄĚ.
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 13 Mars 2019, 15:48
Bonjour.

Je m'oblige à poster alors que j'ai bu, et que j'ai pour règle de ne pas communiquer quand j'ai bu, parce que ça invalide tout, même si je me relis. Mais bon, ici on peut ne rien cacher, non ?

Donc, lundi (le 11), la fin de journée c'était 2,5 litres de 1664 (soit 11 unités d'alcool, dit mon tableau excel). Quand je vois l'heure à laquelle j'ai posté en disant que j'en étais à 1,5 litres, il doit y avoir un problème. J'ai sans doute menti sur ce forum. Meeeerde. Dorénavant, transparence absolue ici. Sinon à quoi ça sert ?

Hier 6,6 unités d'alcool, à partir de 21 heures. J'ai lutté toute la journée, sans sortir. J'en ai eu marre. Je savais en luttant que je craquerais. C'était peut-être faux (voir mon hésitation/flemme avant de sortir acheter ma bière) mais sans doute vrai puisque j'ai fini par sortir. Je ne saurais décrire l'état d'esprit dans lequel j'étais. Je n'ai pas l'impression que c'était une angoisse ou une anxiété insupportables : c'est trop facile de dire ça. Et en même temps c'était peut-être ça, mais je ne m'en rends pas compte parce que je ne sais pas ce que c'est que vivre sans angoisse. Bref : ça tourne en rond.
En tous cas, clairement, une bière en appelle une autre.

Aujourd'hui, premi√®re bi√®re √† 11 heures. J'en suis √† 1,5 litres maintenant (14h28). Refus de lutter. Souvenirs que 1000 fois la lutte a √©t√© inutile, voire m'a men√© √† boire davantage. D√©cision (enfin pas vraiment...) d'attendre d'atteindre ma dose-seuil, m√™me si cette dose seuil et les EI vont √™tre augment√©s si je bois. J'ai annul√© un rendez-vous de 14h. Esp√®re ne pas annuler celui de 17 heures. Celui de 20 heures (une chorale o√Ļ je chante, premier acquis de haute lutte contre le no man's land social), je ne peux pas l'annuler : ce serait mettre en p√©ril tout un groupe, et je me suis d√©j√† fait porter p√Ęle il y a 1 mois. √áa au moins √ßa me motive encore.

Je r√™ve d'atteindre cette dose-seuil, le moment o√Ļ boire ne me traversera plus l'esprit, que ce soit pour succomber ou pour r√©sister.

Clairement, je n'aime pas ce que je suis. Je n'aime pas celui qui anticipe toutes les possibilités de réaction au moindre message qu'il poste. Celui qui analyse tout en pensant avoir raison. Celui qui ne laisse aucune place à l'autre. Celui qui relativise tout tout le temps, qui relativise tout et son contraire.

Désolé pour ce post.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34349
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Mars 2019, 1:38
Moi, j'aime bien celui que je devine
Ne pas laisser de place à l'autre ? Franchement ce n'est pas ce que je perçois
Ton message sur le fil de Greg est très chouette, plein d'empathie

Concernant ta copine, elle t'a surement rendu service en partant
Une fille qui se débine comme cela n'est pas quelqu'un de fiable, quelqu'un sur qui l'on peut compter pour partager sa vie.

En ce sens, je ne suis pas vraiment d'accord avec toi
Ne rien dire, c'est ne pas savoir si l'on peut compter sur l'autre
Baser une relation sur des fondations instables au risque de tout perdre au premier orage


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 4362
  • Inscrit : 25 D√©cembre 2016
  Lien vers ce message 14 Mars 2019, 13:12

Concernant ta copine, elle t'a surement rendu service en partant
Une fille qui se débine comme cela n'est pas quelqu'un de fiable, quelqu'un sur qui l'on peut compter pour partager sa vie.

En ce sens, je ne suis pas vraiment d'accord avec toi
Ne rien dire, c'est ne pas savoir si l'on peut compter sur l'autre
Baser une relation sur des fondations instables au risque de tout perdre au premier orage


Je l'ai vécu et je ne peux dire que, comme d'habitude, :), Sylvie a raison.


Adhésion et don faits.

‚ÄúQui cherche la v√©rit√© de l‚Äôhomme doit s‚Äôemparer de sa douleur‚ÄĚ.
 
Avatar de cuillère
  • Age : 32 ans
  • Messages : 426
  • Inscrit : 04 F√©vrier 2016
  Lien vers ce message 14 Mars 2019, 21:42
Bonjour Bartleby,
Je rebondis sur ton dernier message, si tu savais la proportion de personnes ici qui ont posté alors qu'elles avaient bu (moi y compris).
Quoi de plus normal, c'est ton quotidien et le forum est là pour t'aider à en sortir donc sois sans honte, vraiment ici tu ne choques personne et tu ne soulèveras aucun jugement autre que celui de se dire que tu es courageux de partager ça. Et pour ma part il y a aussi de l'admiration parce que je suis incapable d'écrire aussi bien que toi lorsque j'ai bu!

tout ça pour dire, tu fais bien de venir te livrer ici. Et rassure toi, cette dose seuil et la liberté que tu gagneras et qui te font rêver ne sont pas loin

Très bonne soirée


30 mg à 8h15 30mg à 12h00 40mg à 14h00 60mg à 16h30 20 mg à 18h
soit 180mg/jour
Début du traitement le 17 février 2016 - arrêt des crises de boulimie vomitive à 130mg (le 28 mars 2016 soit un mois et dix jours après le début du traitement).
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 14 Mars 2019, 23:21
Bonsoir. Merci pour vos messages, Sylvie, Cuillère, Théo et Séverine. qui me font vraiment du bien. Je vous répondrai peut-être plus longuement et plus précisément plus tard.

Je m'oblige un peu à poster. Je crois que c'est important.

Bon. Ce n'est pas brillant. Hier et aujourd'hui, c'est finalement 3 litres/11 UA.

Comme si je multipliais par deux ma consommation habituelle, histoire de rattraper la semaine dernière... C'est l'inconvénient de la ligne "moyenne" en bas du tableau excel :fsb2_smile: ...

Pour le Baclo, c'est :

7 h. : 3 cp.
11h. 2 cp.
15h. : 2 cp.
17h. : 3 cp.

J'avoue avoir du mal √† cerner mon heure de craving. Hier et aujourd'hui, j'ai bu √† 11 heures. En fait, c'est que j'ai d√Ľ sortir le matin, et que j'ach√®te de la bi√®re en rentrant.

Je viens de faire mes comptes de Baclo, et j'ai de quoi passer de 100 à 110 mg jusqu'à ma prochaine consultation, dans une semaine. Je crois que je vais augmenter, pour arriver le plus vite possible à ma dose efficace. Et tant pis pour les EI. Alcool et Baclo ne font clairement pas bon ménage. Je pensais que ce serait une motivation pour ne pas boire, mais c'est raté. Donc arriver plus vite à la dose efficace résoudra les problèmes d'EI puisque je boirai moins/plus du tout.

Que pensent les pros du Baclo de ma petite rumination ?

Bonne fin de soirée.
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 15 Mars 2019, 0:23
Bon, finalement, comme je ne suis pas capable de lire, je vais passer ma soir√©e √† √©crire ici. Apr√®s tout, j'ai lu quelque part que je pouvais faire ce que je voulais sur mon fil. Celle ou celui qui a dit √ßa ne croyait pas si bien dire... Ce soir, je me l√Ęche ! Et comme l'insomnie fait partie de mes EI, √ßa risque d'√™tre long !

@ Sylvie. Serait-il possible de mettre ce fils dans la partie du forum non référencée ?

J'ai balancé entre le souci que quelqu'un tombe un jour par hasard sur mon post, s'y reconnaisse, et soit motivé pour cesser de boire, et ma préoccupation constante de l'anonymat sur le web. Je crois que finalement je préfère pouvoir oublier un peu cette préoccupation, ne plus y penser pour pouvoir écrire sans me surveiller autant.

Ce n'est pas une d√©cision facile : la lecture de posts personnels ici a √©t√© et est toujours tr√®s importante pour moi. J'aime bien lire, et c'est fascinant de lire ici tous ces "romans", ces histoires qui se construisent sur le forum mois apr√®s mois, ann√©es apr√®s ann√©es. Ca permet de comprendre bien des choses, √ßa remet en perspective, √ßa pousse √† relativiser : √ßa aide √©norm√©ment. C'est la premi√®re fois que je per√ßois √† ce point qu'internet est un outil magnifique, qui litt√©ralement sauve des vies. √áa me fait tout dr√īle. Tout ce partage, ces espoirs, toute cette attention √† l'autre, cette d√©licatesse quand il s'agit de venir en aide, cette abolition des barri√®res sociales... Vive internet ! Vive cette nouvelle mani√®re d'√©crire ! Vivent les √©moticons (que je ne maitrise pas du tout, mais pas du tout :fsb2_bis1 :fsb2_kiss: :fsb2_smile: :fsb2_beer: :fsb2_mad: !!!!!!! ). Donc, que quelqu'un tombe, au hasard de sa navigation sur internet, sur un des posts de ce forum peut changer sa vie. M√™me si si il y a une infime chance que cela arrive, cela vaut le coup d'√™tre dans la partie r√©f√©renc√©e du forum.
D'un autre c√īt√©, tout ce qui se dit sur internet reste. Combien de vies bris√©es √† cause du web ? Ma r√®gle est de ne jamais dire sur internet quelque chose que je ne pourrais dire √† la face du monde. Et j'ai un gros probl√®me : je n'arrive pas √† dire mon alcoolisme √† la face du monde. Je pourrais trouver mille explications √† cela, mille excuses : √ßa reste un probl√®me, grave, parce que justement √ßa m'a coup√© du monde. A force de penser que je ne me d√©finissais pas que par mon alcoolisme (ce qui est vrai), j'ai fini par ne plus avoir personne √† qui montrer que je ne me d√©finissais pas par mon alcoolisme : c'est ballot ! Et puis, quand j'ai lu tous ces posts, j'√©tais inscrit sur le forum. Les aurais-je lus si je n'avais pas eu une motivation minimale, celle qui pousse √† s'inscrire ? Je ne sais pas. Mais je n'ai pas envie de me poser la question √† chaque fois que je poste un mot.
Donc, Sylvie, je réitère ma demande (et la mets en gras parce que j'ai bien conscience que la longueur de mes posts implique que l'on hiérarchise un peu, pour mettre en valeur ce qui est important et ne pas trop décourager les meilleures volontés d'éventuels lecteurs :fsb2_smile: :fsb2_yes: ).
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 15 Mars 2019, 0:24  
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34349
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 15 Mars 2019, 0:34
Ok pour ta requête, elle est légitime, je le fais de suite
Même si je regrette que beaucoup fasse la même chose que toi et du coup diminuent la visibilité de leurs messages

Concernant le baclofène, perso, je commencerais par revoir mes prises

Craving ou pas, si tu commences à boire à 11h, il faudrait prendre davantage de baclofène avant
Par ex. en espaçant de 3h

7 h. : 3 cp.
10h. 3 cp.
13h. : 2 cp.
16h. : 2 cp


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de julieM
  • Age : 35 ans
  • Messages : 709
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 15 Mars 2019, 1:31
Tu as raison, ce fil est à toi, donc tu peux l'utiliser comme bon te semble !

Reste ici une partie de la nuit si tu en as besoin... Et tu es lu, la longueur de tes posts ne d√©courage personne sois en s√Ľr !

Après presque 1 an d'inscription, je suis toujours, moi-même, surprise de tant de bienveillance qui émane du forum... le soutien, l'entre-aide, le non jugement... tellement rares actuellement... Pour moi il est une sphère de douceur, une parenthèse dans le quotidien... ça fait du bien !

Mon addiction c'est la nourriture et en ce moment j'ai envie de me lever de mon lit pour aller chercher quelque chose à grignoter et tu vois, être ici à écrire m'aide à ne pas y aller... Je vais essayer de dormir et ce sera un p'tite victoire pour moi !

Je te souhaite une belle bacloroute jusqu'à l'indifférence...

Bonne nuit


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Montée jusqu'à 240mg sans succès... descente pour retrouver l'indifférence... Actuellement 160mg : 30mg à 8h, 30mg à 10h, 40mg à 12h, 40mg à 14h et 20mg à 16h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 15 Mars 2019, 1:55
Intermède.

Un cadeau pour Théo et pour tous ceux qui veulent.

https://www.youtube.com/watch?v=Zky2YUek4zo (le premier morceau).

[lecture facultative] Comme on ne se refait pas, je vais tenter d'expliquer pourquoi j'aime tant ce morceau. En général, c'est là qu'on me dit : "prise de tête ! Laisse faire la musique ! " On n'a pas tort. Mais j'aime bien enrichir tout ce que j'aime par de la connaissance. Par exemple, le premier livre en anglais que j'ai lu, c'est parce que j'adorais les Doors, et que je voulais en savoir plus sur Jim Morrison. Pas de biographie en français à l'époque, et j'étais fasciné par un alcoolo... Donc, la connaissance fait mieux et plus aimer, et en général (pas pour moi), mieux et plus vivre.

Donc je voudrais écrire ici ce que je dirais à un être cher (une femme ? Un enfant ? Un ami ?) à qui je tenterais de faire aimer ce morceau. Je deviens encore plus bavard quand j'aime :fsb2_kiss: .

D'abord, je lui préciserais que je ne suis pas croyant. Mais que les religions, comme tout ce qui est à l'intersection de l'intime et du social, me passionnent.

Je lui expliquerais ensuite que ce morceau a à l'origine a été composé par Bach pour l'orgue (https://www.youtube.com/watch?v=XPpMf3f9F2w). C'est très important parce que, sur un orgue, il y a plusieurs claviers et un pédalier, donc trois voix. Est puis, l y a peut-être 100 ans, soient plus ou moins 200 ans après Bach, un pianiste (qui avait de très grandes mains) a adapté le morceau pour orgue au piano. Et donc tout l'art et la difficulté au piano, ça va être de bien différencier les 3 voix, alors que l'on passe de deux claviers/un pédalier à un clavier de piano tout seul, le pauvre. On entend bien aussi, plus généralement, que l'interprète essaie d'avoir un son qui imite l'orgue, un son puissant (même sans jouer fort), sonore, emplissant l'espace.

L√†, avant de r√©√©couter le morceau, je dirais qu'il faut faire tr√®s attention √† la voix la plus aigu√ę. Si on isole cette voix, on s'aper√ßoit que sa m√©lodie est tr√®s simple, voire assez pauvre, surtout dans la deuxi√®me moiti√© du morceau.

‚ÄĒ Bach, une m√©lodie pauvre ? Tu d√©connes, me dira l'√™tre cher (qui id√©alement commence √† s'int√©resser √† la chose).

Et là j'expliquerais que ce morceau est un choral, plus précisément un prélude de choral. Et je dirais aussi ce qu'est un choral : c'est un chant que tous les fidèles, dans une église protestante, entonnent. C'est très émouvant parce que tout le monde chante, que l'important est de chanter ensemble, de communier par le chant. Humblement, modestement, mais ensemble. On se retrouve, et on chante, ensemble. Les paroles, c'est "Je t'appelle, Seigneur", etc. Du coup, il faut une mélodie simple, que tout le monde puisse chanter. Il ne faut pas que ça soit trop dur, trop compliqué. C'est pourquoi cette mélodie est si simple.

Et noter que cette communion par le chant est caractéristique du protestantisme. Les catholiques de la contre réforme, eux, ont préféré des mélodies plus compliquées, plus virtuoses, qui en mettent plein les oreilles. Conséquence : il faut un chanteur pro, qui chante tout seul. La mélodie est peut-être plus belle, mais il n'y a plus de communion par le chant : les fidèles écoutent, passivement.

Je préfère, à tout prendre, l'approche protestante.

‚ÄĒ Mais alors, pourquoi ce morceau est-il si beau, si la m√©lodie est b√™ta ? (L'√™tre cher, bien qu'il trouve que je fais vraiment trop mon Wikip√©dia, est d√©cid√©ment passionn√© par la chose !).

‚ÄĒ C'est tout le g√©nie de Bach : il va harmoniser tout √ßa avec les deux autres voix, la m√©diane et la basse (la main gauche et le p√©dalier √† l'orgue), et en faire un morceau bouleversant. Ceci dit, la m√©lodie elle-m√™me, surtout dans la premi√®re moiti√©, est aussi bouleversante : d'une tristesse infinie, mais d'une tristesse modeste, qui ne la ram√®ne pas, qui se plaint √† peine, qui n'ose pas.

‚ÄĒ Comme la tristesse d'un alcoolique ?

‚ÄĒ Ben oui, un peu. Mais tu remarqueras que cette infinie tristesse n'est pas vraiment triste. Il y m√™me m√™me un c√īt√© rassurant dans ce morceau.

‚ÄĒ Une m√©lancolie rassurante : tu y vas un peu fort, non ?

‚ÄĒ Ben oui. Je ne sais pas. Je crois que √ßa vient des deux voix du bas. Tu remarqueras que c'est tr√®s r√©gulier rythmiquement : pom, pom, pom pour la basse. Pam pam pam pam au milieu. √áa structure tout, et la m√©lancolie n'est plus angoissante. En fait, √ßa devient une m√©lancolie structur√©e. Tu sais, une m√©lancolie structur√©e, ce n'est pas grave, c'est juste la m√©lancolie humaine. Le probl√®me avec l'alcool, c'est qu'il d√©structure tout, qu'il rend tout laid, m√™me la m√©lancolie.

Et là je parlerais encore au moins 10 minutes à l'être cher, avant de m'apercevoir qu'il s'est endormi. Il a laissé un mot : "Tu parles tellement, tu t'écoutes tellement parler, que je n'arrive pas à en placer une. Et le Baclofène dans tout ça ?".

Je lui mets une couverture sur le corps, et je vais me coucher. Le Théralène que j'ai pris commence à agir.

Bonne nuit !

https://www.youtube.com/watch?v=Zky2YUek4zo
Message √©dit√© 2 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 15 Mars 2019, 2:05  
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 15 Mars 2019, 1:59
Merci Julie et Sylvie pour vos messages que je découvre.
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 15 Mars 2019, 2:01  
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 15 Mars 2019, 2:02
Sylvie. Peut-être que je rechangerai d'avis !
 
Avatar de julieM
  • Age : 35 ans
  • Messages : 709
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 15 Mars 2019, 10:21
Bartleby, j'ai beaucoup aim√© ton analyse de ce morceau, moi qui n'y conna√ģt pas grand chose en musique classique...

Mais la mani√®re dont tu cl√ītures ton √©change avec l'√™tre cher n'est pas celle que j'aurais choisi... Car lorsque l'on est face √† un passionn√© on a juste envie de se taire et d'√©couter!

Je ne te pense pas centré sur toi-même, la preuve tu partages avec nous !

Bonne journée


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Montée jusqu'à 240mg sans succès... descente pour retrouver l'indifférence... Actuellement 160mg : 30mg à 8h, 30mg à 10h, 40mg à 12h, 40mg à 14h et 20mg à 16h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 15 Mars 2019, 14:47
Bonjour Julie. Merci pour ton message.

En fait, la fin, c'était pour faire de l'humour, histoire de montrer que je ne me prends pas trop au sérieux...

Bonne journée à toi.
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 15 Mars 2019, 14:51  
 
Avatar de julieM
  • Age : 35 ans
  • Messages : 709
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 15 Mars 2019, 15:00
Ok je préfère ça ! J'ai pensé que tu te dévalorisais mais si c'est dit sur le ton de l'humour c'est parfait !


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Montée jusqu'à 240mg sans succès... descente pour retrouver l'indifférence... Actuellement 160mg : 30mg à 8h, 30mg à 10h, 40mg à 12h, 40mg à 14h et 20mg à 16h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien
 
Avatar de cuillère
  • Age : 32 ans
  • Messages : 426
  • Inscrit : 04 F√©vrier 2016
  Lien vers ce message 16 Mars 2019, 19:27
Bonjour Bartleby,

Et merci pour ce morceau et ton sous titrage personnalisé qui m'ont beaucoup plu.

Je comprends ton dilemme quant à déplacer ou non ce fil, j'ai eu le même. Je me suis moi aussi dit qu'internet n'oubliant rien, je préférais limiter ma visibilité.

Comment se passent tes journées? sens-tu l'effet du baclofène?


30 mg à 8h15 30mg à 12h00 40mg à 14h00 60mg à 16h30 20 mg à 18h
soit 180mg/jour
Début du traitement le 17 février 2016 - arrêt des crises de boulimie vomitive à 130mg (le 28 mars 2016 soit un mois et dix jours après le début du traitement).
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 18 Mars 2019, 8:26
Bonjour, et merci Cuillère pour ton message.

Je voudrais venir plus sur le forum, aller sur d'autres fils, tenir le mien √† jour, mais je n'y arrive pas. J'ai l'impression d'avoir beaucoup chang√©, mais de ne plus rien contr√īler.
Le changement en bien :
- je suis plus détendu hors les périodes d'angoisse. J'ai même fait un peu d'humour je crois.
- Je suis plus proche de mes émotions, plus "à fleur de peau" dans un sens comme dans l'autre (j'ai eu quelques crises de larmes).

Le changement en mal.
- En mal : je bois davantage qu'avant, plus t√īt dans la journ√©e qu'avant, m√™me quand mon fils est avec moi (c'√©tait le cas hier et avant-hier). A l'heure o√Ļ j'√©cris (6h47), j'ai envie de sortit acheter de la bi√®re (mais c'est ferm√© !).
- Je n'arrive plus à rien faire. Même mes petites activités (je suis en arrêt maladie) habituelles. L'inactivité, la lourdeur le moindre geste sont accentués.
- Un état de flottement constant, même sans alcool, et une impossibilité totale à me concentrer.
- Je suis le plus souvent extrêmement mal à l'aise dans les rares situations sociales. Je n'arrive plus à parler aux gens, à les regarder dans les yeux.
- Des nuits de 3-4 heures.
- La somnolence est moins sensible, mais les piquages du nez toujours là.

Je me suis demandé s'il n'y avait peut-être rien de changé, juste j'ai plus conscience des choses. Je ne crois pas : le décompte objectif de ce que je faisais/ne fais plus ne ment pas.
Je m'interroge sur un désir inconscient de ne pas cesser de boire, de prouver que même l'espoir baclo est vain. L'alcool est un compagnon fidèle et connu : ça peut être angoissant de le quitter. Pourquoi, malgré les alarmes sur le téléphone, est-ce que je n'arrive pas à être rigoureux et ponctuel dans mes prises ?
Je ne sais pas. Je suis très déstabilisé. J'ai pris des décisions importantes, mais je ne sais pas si je dois m'y tenir : je ne sais plus rien.
Tout cela m'angoisse si la proposition de reprise de boulot "à l'essai" arrive. Même si pour l'instant je n'ai pas de nouvelles, ce qui m'inquiète un peu (mais me laisse un peu de répit).

Ma consommation :
- Vendredi, 1,5 litres (6,6 UA) le soir.
- Samedi : 2 litres.
- Hier : 2 litres.

Un exemple concret : ma journée de vendredi. Je retrouvais ma famille pour les funérailles d'un vieil ami de mes parents, mort très vieux, et qui était mentalement plus là depuis longtemps : pas des obsèques dramatiques. J'avais peu dormi, et avais décidé ce jour là de prendre rigoureusement mon balcon pour faire avancer les choses. Je n'avais pas bu.
Dans la voiture avec mes soeurs, j'évoque ma joie de la perspective de cette reprise de boulot, m'attendant à ce qu'elles se réjouissent avec moi. Ben non. Grosse gêne.
L'avis de ma famille est très important pour moi parce c'est le seul avis que j'ai en dehors de celui des psys. Il y a 3 ans, j'avais repris le boulot en suivant l'avis de ma psychologue contre l'avis de mes frère et soeurs, en pensant que tout fallait mieux que l'inactivité, qui nourrit la dépression qu'elle est censée soigner. Ce reprise a été une catastrophe : ça a duré 10 jours, je me suis ridiculisé au boulot, et ça a rendu plus difficile toute reprise ultérieure.
Après cet épisode, vendredi, le reste de l'après-midi a été très très dur à vivre.

Du coup, j'ai d√©cid√© d'ouvrir un "espace mail" o√Ļ chacun pourrait parler de ma maladie (√† commencer par moi) s'il le souhaite : √ßa me permettrait d'expliquer, d'avoir leur avis, de les rassurer √©ventuellement. Ca leur permettrait d'√™tre rassur√©s, d'avoir plus d'√©l√©ments pour me donner leur avis. Je vais bien faire attention de ne pas trop parler, de ne pas faire toute la discussion √† moi tout seul √† force de peser le pour et le contre. Ce sera un espace parall√®le o√Ļ √©voquer si on en a envie ce qu'on arrive pas √† √©voquer dans la vraie vie. Ca peut marcher ou ne pas marcher. Ce ne sera pas une consultation psy de plus, ni un chat. Juste un espace qui sera l√†, au cas o√Ļ.

Site à un petit clash avec la mère de mon fils, je vais sans doute faire la même chose avec elle.

Comme j'ai peur que chaque initiative que je prends soit mauvaise, je me laisse quelque temps pour passer à l'action.

Mes résolutions :
- Graver les trois P sur les verres de mes lunettes, pour les avoir toujours devant les yeux. Patience et Persévérance, ça va, parce que le baclofène est mon seul espoir. Ponctualité c'est plus dur.
- Changer le curseur dans la question : est-ce que je prends mon baclo sachant que je vais voir des gens ? Privilégier davantage la ponctualité.
- Aller marcher, bouger, plut√īt que de tenter d'avoir mes activit√©s habituelles plus exigeantes en capacit√© d'attention.
- Accepter de perdre le contr√īle. Faire confiance en ce qu'il y a en moi, m√™me si je ne le contr√īle pas (je ne pense pas √™tre fondamentalement un monstre !). Cesser de ruminer.

Bon, les deux dernières résolutions, je les prends chaque jour : c'est pas gagné...

Et une dernière résolution : écrire des messages plus nombreux, plus courts, plus spontanés sur le forum.

Je vais finalement essayer de ne pas sortir acheter d'alcool.

Bonne journée.
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Bartleby, 18 Mars 2019, 8:28  
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 135
  • Inscrit : 17 F√©vrier 2018
  Lien vers ce message 18 Mars 2019, 17:01
Bonjour Florence,

Merci à nouveau de ta réponse ce matin je suis passée à la clinique pour donner le formulaire de préadmission, et oui il peut amener son traitement le baclofène.
Donc, je garde un espoir il va rentrer dans 8, 10 jours .
Je te tiens au courant
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7574
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 18 Mars 2019, 19:57
Riquinita, je vais te r√©pondre sur mon fil, l√† o√Ļ nous avions entam√© cette discussion, pour √©viter de squatter le fil de Bartlebly et pour que ce soit plus coh√©rent.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 135
  • Inscrit : 17 F√©vrier 2018
  Lien vers ce message 18 Mars 2019, 20:32
Bonsoir Florence,

Merci de ta réponse à nouveau.
Il va rester 3 semaines et ensuite il peut avoir un ambulatoire je crois de 2 jours semaine.
La prescription pour l'instant est à 10 comprimés,par jour et il revoit l'addictologue jeudi, c'est elle qui a fait le courrier à la clinique.
J'espère quand meme que la clinique va suivre la prescription du médecin addictologue.
J'ai vu mon fils aujourd'hui il semblait mieux que samedi mais toujours les effets secondaires vomissements diahrrées somnolence qui sont gênants.
Parfois il consomme moins et parfois le manque d'alcool se fait sentir c'est sans doute ce qu'on appelle le craving.et il craque.
Je pense que sans doute qu'il faut qu'il persévère si la moyenne pour arriver à l'indifférence se trouvant entre 150mg et 180mg il est encore loin.
C'est dur, mais bon le sevrage devrait l'aider.
J'espère encore et encore malgré que cela fait longtemps que cela dure.
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 18 Mars 2019, 23:13
Bon. Résultat des courses pour aujourd'hui.

3 litres. 100 mg. Toujours aussi désespéré, à tourner toutes les solutions dans tous les sens Je me dis que la seule solution c'est décidément de bouger, ne serait-ce que physiquement avant de devenir parano.

Sinon, plus je parcours ce forum et plus je le trouve formidable. Avant de me connecter, je vois ce qui est accessible aux non membres et c'est vrai qu'il y a moins de choses. @ Sylvie. Tu peux remettre mon fil dans la partie publique si tu veux. Comme il y a une chance sur 1 million que quelqu'un que je connais tombe dessus et me reconnaisse, et que de toutes façon si ça arrive ça voudra dire qu'il est motivé et ce sera peut-être le début de la fin du déni généralisé. Et puis, avoir peur de donner un contre exemple, c'est faire comme si les gens n'étaient pas capables de juger par eux-mêmes. Je pense que cette décision est définitive, et comme elle va dans le bon sens...
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 135
  • Inscrit : 17 F√©vrier 2018
  Lien vers ce message 19 Mars 2019, 9:42
Bonjour Pascalalbéric,

Dans un de tes messages mais pas sur cette page tu as dit que parfois pendant le traitement on peut diminuer l'alcool mais que parfois c'est le contraire l'augmentation de la consommation de l'alcool se fait .et qu'ensuite sans le prévoir peut arriver l'indifférence.
Mon fils est à 10 comprimés par jour et je dirais qu'il fluctue dans sa consommation 3,2,1,0,mais la tendance est à l'augmentation.
J'ose espérer que l'indifférence va venir car cela fait presque 5 ans que cela dure.
C'est dur de le voir ainsi.
La semaine prochaine il va faire une cure mais avec le traitement baclofène.et ensuite avec un suivi en ambulatoire le médecin parle d'une postcure ensuite , on verra.
Message √©dit√© 2 fois, derni√®re √©dition par riquinita, 19 Mars 2019, 13:42  
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 19 Mars 2019, 12:38
Bonjour Riquinita,

Ca fait longtemps que je veux aller voir ton fil (j'ai lu tes messages sur d'autres fils), car j'admire ta démarche pour guérir ton fils.

Là, tu as posté ce message sur le mauvais fil : Pascalalbéric risque de ne pas le lire. Peut-être peux-tu faire n copier/coller et le remettre sur le bon fil ?

Et comme je ne suis pas expert comme l'est Pascalalbéric, je ne peux pas trop te conseiller.

Simplement te dire que ma courte expérience personnelle montre que la consommation d'alcool, ça va ça vient. Moi, les trois premières semaines de Baclofène ma consommation a été à peu près similaire à celle d'avant. Puis j'ai eu une semaine d'abstinence sans effort, puis 10 jours d'une alcoolisation supérieure à avant.

J'étais vraiment désespéré. Hier soir, j'ai pris le bureau par les cornes pour bien dormir, et me suis réveillé tard ce matin, tout "frais", sans envie de boire. Je croise les doigts.

Bonne journée à toi en tous cas.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7574
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 19 Mars 2019, 13:14
Le problème, Bartleby, c'est que Riquinita n'a pas ouvert de fil.
Et comme tu le dis, PascAlbéric risque de ne pas voir son post, de même que j'ai failli ne pas voir celui qu'elle m'a adressé sur ton fil.

Donc Riquinita, ce serait plus facile pour tout le monde si tu ouvrais un fil de discussion et ça te permettrait aussi d'être certaine de voir toutes les réponses que l'on te fait.
Pour ça, tu n'as qu'à cliquer "Nouveau" en haut à gauche et choisir un titre de fil.

Je confirme le fait que certaines personnes voient leur consommation d'alcool augmenter en début de traitement, même si ce n'est pas la majorité.
De même, l'indifférence peut survenir progressivement ou débarquer du jour au lendemain sans crier gare.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de riquinita
  • Messages : 135
  • Inscrit : 17 F√©vrier 2018
  Lien vers ce message 19 Mars 2019, 13:36
Bonjour Florence, et Barleby

Merci à vous de me dire d'ouvrir un fil et de me dire comment car je ne savais pas .
Donc je vais en ouvrir un ,donc à plus sur mon fil

Et merci encore
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7574
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 19 Mars 2019, 13:42
Cela ne t'empêche pas de poster sur les autres fils quand l'occasion se présente hein, Riquinita.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 20 Mars 2019, 12:04
Bonjour.

Résultat des courses pour hier.

La nouveauté par rapport aux problèmes d'insomnie, c'est qu'au réveil à 5 heures, j'ai pris trois Baclofène et un séresta 10 mg et ai réussi à me rendormir. Je me suis réveillé de bien meilleure humeur, bien plus optimiste.
Finalement, pour l'alcool, 1,5 litres. C'est moitié moins que la veille : c'est déjà ça !
Pour le Baclofène :
5h. : 3 cp.
11 h. : 2 cp.
15 h. : 2 cp.
17 h. : 3 cp.
Au coucher : 1 cp.

Aujourd'hui, rebelote pour le matin. C'est bien. Cette solution semble fonctionner, me permet plus de sommeil et améliore les choses. Moins je bois, moins j'ai d'EI, plus je peux augmenter vite les doses de Baclo et parvenir à l'indifférence. J'ai avancé la prise de 11h. à 10h., etc.

Bonne journée.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34349
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 20 Mars 2019, 16:48
Ce qui est très bien aussi, c'est que tu t'appropries ton traitement
Ca va le faire ...

Et merci pour ta décision de remettre ton fil en public
Si tu changes d'avis, dis le moi, c'est ton droit le plus strict


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 21 Mars 2019, 15:23
Bonjour.

Des nouvelles d'hier : même chose que les jours précédents pour le Baclofène, 2 litres de bière...

je préfère me souvenir que de la bière est restée au frigo, avec une canette à peine entamée.

Vivement l'indifférence ! A ce propos, ai vu ma psy ce matin. On est d'accord pour augmenter plus vite (10mg tous les 3 jours) malgré les EI, parce que les EI étant augmentés par l'alcool, ça ne sert pas à grand chose de diminuer le rythme d'augmentation du Baclofène si cette diminution fait que je bois plus ,et donc qu'il y a plus d'EI. Bref : une question d'équilibre.
Et puis autant me taper les EI le plus vite possible tant que je ne travaille pas, même si j'ai l'impression que pour la reprise du travail c'est un peu mal barré...
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 22 Mars 2019, 21:50
Bonsoir,

Tout pareil pour hier et aujourd'hui : 2 litres de bière. Peut-être peu plus, mais pas beaucoup.

Je n'ai pas le moral. Je crois que c'est mort pour le boulot.

Hier, j'ai achet√© un pilulier. Jusqu'ici je ne l'avais pas fait parce que il y a des limites √† √™tre un bon √©l√®ve, et parce que que j'aurais eu l'impression d'√™tre comme mes parents qui sont octog√©naires, mais bon... J'ai pris le mod√®le le moins cher, et c'est quand m√™me bien pratique pour √™tre s√Ľr qu'on a pris ou non ses m√©docs...

Bonne soirée
 
Avatar de cuillère
  • Age : 32 ans
  • Messages : 426
  • Inscrit : 04 F√©vrier 2016
  Lien vers ce message 22 Mars 2019, 23:25
Bonsoir Bartleby,

Moi je vois du positif dans tes messages, la bière entamée qui reste au frigo, c'est un des prémices de l'efficacité du baclo.

Et puis tu es motivé et tu t'appropries ton traitement c'est super

Le pilulier pour moi c'est indispensable. J'ai aussi achet√© une montre avec des alarmes qui vibrent, c'est g√©nial. Je peux te trouver la r√©f√©rence si tu veux elle co√Ľte une trentaine d'euros

Très bonne soirée


30 mg à 8h15 30mg à 12h00 40mg à 14h00 60mg à 16h30 20 mg à 18h
soit 180mg/jour
Début du traitement le 17 février 2016 - arrêt des crises de boulimie vomitive à 130mg (le 28 mars 2016 soit un mois et dix jours après le début du traitement).
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 23 Mars 2019, 4:51
Merci, Séverine et Cuillère, pour vos messages. Ca m'aide vraiment. La preuve, je suis là à 3h30 !

C'est l'heure o√Ļ je broie du noir au marteau piqueur tellement il est dur et dense.

En fait, famille et boulot me renvoient plus ou moins subtilement à mon incapacité à bosser. Du coup, direction culpabilité directe (tiens je vais vérifier chez Dante s'il en a fait un cercle de l'enfer...).

Je me raisonne √† grandes gorg√©es de rationalit√© (forc√©ment), mais bon... Aurais envie de changer de vie, d'aller loin, o√Ļ personne ne me conna√ģt, et d'√™tre dans un nouveau monde o√Ļ je suis appr√©ci√© !

Pas d'activité associative en vue pendant 2 jours, je vais augmenter de 10mg 2 jours seulement après la précédente augmentation. On verra bien. C'est vraiment la course poursuite Baclofène/alcool.

Au fait, comme j'ai du mal avec les √©motic√īnes, je vous les mets en vrac, √† replacer dans le message. Il y a :

- Des √©motic√īnes "amertume".
- Des √©motic√īnes "douleur psy dans le ventre".
- Des √©motic√īnes "humour politesse du d√©sespoir".
- Un √©motic√īne "dernier espoir".

Je crois que c'est tout (le message n'était pas long).
 
Avatar de Bartleby
  • Age : 52 ans
  • Messages : 316
  • Inscrit : 02 Mars 2019
  Lien vers ce message 23 Mars 2019, 4:59
Bon, j'ai été vérifié, non dans Dante mais dans Wikipédia, y a pas la culpabilité : soit ouf ! Soit Dante a déconné. En tous cas, on a la preuve irréfutable que Dante n'était pas alcoolo : génial, non ?
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34349
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 23 Mars 2019, 12:58
Pour le boulot, si tu t'en sens capable, reprends donc
Ce n'est pas à ta famille de juger de ton aptitude, d'autant qu'ils n'ont pas toutes les infos

Tu n'es pas dans la m^me situation que la dernière fois
Perso, je vois beaucoup de positif à travers ce que tu écris


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene