Lien vers ce message 28 Mars 2011, 15:57
Bonsoir à tou(te)s,

Ci-dessous, la reprise d'extraits de mon témoignage de guérison du 5 avril 2010... presque un an déjà !

Je me présente : en guise de pseudo j'ai mis mon nom, et en guise d'avatar j'ai mis ma photo...
Je n'ai plus la honte d'être un alcoolo et un déchet de la société, au contraire, je suis fier de ne plus l'être.

Si vous voulez savoir qui je suis, avec mon prénom, mon nom et votre moteur de recherche préféré, vous pouvez trouver pas mal de choses sur Internet.

Vous n'y trouverez pas mes heures de gloire : concepteur d'un logiciel connu, créateur et DG d'une start-up, 3 personnes à la création en 1989 et 115 personnes 10 ans plus tard à mon départ.
Vous n'y trouverez pas non plus mes échecs : 2 divorces, les séparations avec les mères de mes deux enfants, les autres échecs de ma vie.
Vous n'y trouverez pas non plus : mon niveau d'imprégnation alcoolique, ivresse quasi quotidienne et débordements le WE, le niveau de mon tabagisme, 50 à 75 cigarettes/ jour. Globalement 30 ans d'abus d'alcool et de tabac.

Et puis un jour, par un concours de circonstances incroyables, et gr√Ęce √† Corinne, ma compagne, j'ai fait la rencontre avec le baclof√®ne. Le m√©dicament que j'attendais... existait !
Des témoignages, un livre étaient là pour le prouver.

Informaticien cartésien, j'ai testé.
Maintenant c'est à mon tour de témoigner.

J'ai commencé le 3 mars 2010. J'ai progressé assez rapidement dans mes prises de baclofène et dès la mi-mars, l'addiction avait déjà disparu ! J'ai ensuite observé ma consommation de cigarettes, elle aussi diminuait de manière impressionnante !

A ce jour, stabilisé à 130 mg de baclofène, je consomme raisonnablement de l'alcool ( de 0 à très peu ), je fume modérément ( de 5 à 10 cigarettes ). Je suis, sans effort, devenu indifférent à l'alcool et au tabac tout en étant capable d'en consommer par plaisir sans sombrer dans l'excès et l'addiction.

L'objectif est pleinement atteint, je refuse une abstinence totale.

Mon entourage n'en revient pas, moi non plus !

Un mois après le début, je suis guéri de cette maladie qui a empoisonné 30 ans de ma vie.

Je ne remercierai jamais assez :
  • le professeur AMEISEN,
  • ceux/celles qui m'ont encourag√©,
  • le m√©decin qui m'a fait confiance, m'a suivi dans ma progression et n'a pas h√©sit√© en prescrivant au del√† de l'AMM,
  • et bien s√Ľr Corinne, ma compagne, qui m'a accompagn√© dans ce mois enthousiasmant mais pas toujours facile.



    *** Fin de mon témoignage ***

    A ce jour 28/03/2011, consommation raisonnable et ma√ģtris√©e de l'alcool, absence totale de craving. 30 mg/jour de baclo et passage √† 60 mg si une soir√©e festive se pr√©sente. Seule ombre au tableau, la consommation de cigarettes est remont√©e √† 20/jour (mais c'est quand m√™me mieux que 50 √† 70 !).
Message √©dit√© 4 fois, derni√®re √©dition par Yves Brasey, 08 Aout 2011, 16:32  

"Il est plus difficile de briser un pr√©jug√© qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'√Ęme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en pr√©ambule de son livre.