Lien vers ce message 03 Mai 2011, 19:18
Le déni : un symptôme de l’alcoolisme - Dr François Charon, Dr Gérald Van Woensel - Revue de la Médecine Générale N° 170 février 2000

« Le patient alcoolique minimise ou nie l’existence d’une consommation d’alcool excessive à son médecin. Cette caractéristique clinique s’explique par le déni qui est une construction partiellement inconsciente qui vise à gérer l’angoisse générée par la prise de conscience d’un problème difficilement acceptable, par la perspective d’un sevrage et par le changement radical de mode de vie qu’implique l’abstinence totale.
Le médecin, dont le rôle est de motiver le patient à se soigner, peut aider le patient par la prise en compte et la gestion du déni. Quelques exemples de stratégies utilisables en pratique générale sont reprises dans cet article.
»
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 2564 fois (leDéni.pdf ; 115.6 KO)

Arrêter de boire - Arrêter l'alcool - stopper l'alcool, en finir avec l'alcoolisme - Entraide, Comment arreter l'alcool ? - Alcool, et dependances Alcoolisme : traitement de l'alcoolisme, arreter l'alcool, Alcoolisme , stopper l'alcool, dépendance à l'alcool : comment en guerir ? Votre consommation d'alcool: Comment l'arrêter ou la modérer. L'alcool a des consequences negatives sur votre vie; il est devenu un probleme, une souffrance; je souhaite arrêter l'alcool ou réduire ma consommation d'alcool, Dépendance à l'alcool, comment stopper l'alcool, alcoolo-dépendance, stopper l'alcool,stopper l'alcool, arreter de boire, stopper l'alcool avec le baclofène, baclophene, les aides pour stopper l'alcool, baclophene enfinir acev l'alcool,problème avec l'alcool, en finir, je stoppe l'alcool, je uis alcoolique, sevrage alcoolique
Message édité 3 fois, dernière édition par Sylvie, 06 Mai 2011, 12:16  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....