Lien vers ce message 03 Mai 2011, 21:32
CO-DEPENDANCE ET DESIGNATION - Docteur Michel JACQ - Elément de référence/communication présenté lors de la journée organisée à l’attention des médecins du travail, le jeudi 11 juin 2009
a) Celui (ou celle) qui nous gâche la vie :
C’est ainsi souvent qu’est désigné le malade alcoolique. A la fois coupable de ne pas
savoir boire comme les autres et coupable de ne pas vouloir reconnaître quand il s’alcoolise plus que de raison, le perturbateur est avant tout celui qui fait souffrir les autres. Cette désignation est en premier lieu formulée par le conjoint. S’il est le mieux placé pour désigner, il met cependant rarement sa souffrance comme élément à charge dans son dossier d’accusation, préférant souvent s’indigner de celle subie par ses enfants.
b) Celui (ou celle) que l’on aime sinon on ne serait plus là !
Il s’agit bien là d’un paradoxe, plus la souffrance est grande, plus elle témoigne de
l’amour porté au malade. En même temps, on retrouve là le raisonnement de l’abandonnique qui met l’autre à l’épreuve pour faire la preuve… qu’on l’aime toujours. Hélas la répétition des épreuves finit par ne plus laisser de place à la dynamique du couple, elle s’y substitue.
c) Celui (ou celle) qui nous fait honte…
Assez souvent, le malade alcoolique par ses troubles du comportement, attire l’attention du voisinage ; la famille n’a plus alors comme solution que de cacher, de le cacher quand il a bu et progressivement de se cacher en temps que famille. Le cercle des amis se restreint, cette dissimulation s’accompagne d’une honte de ce qu’ils sont.
La famille d’un alcoolique devient insidieusement une famille d’alcooliques. Le malade est ainsi désigné avec d’autant plus de violence que parler de cette honte c’est rompre avec ce processus ancien dont l’une des règles principales était le maintien du secret, comme ciment de la famille nucléaire.
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 612 fois (Co_dependance_et_designation.pdf ; 35.62 KO)

Arrêter de boire - Arrêter l'alcool - stopper l'alcool, en finir avec l'alcoolisme - Entraide, Comment arreter l'alcool ? - Alcool, et dependance Alcoolisme : traitement de l'alcoolisme, arreter l'alcool, Alcoolisme , stopper l'alcool, dépendance à l'alcool consommation d'alcool: Comment l'arrêter ou la modérer. L'alcool a des consequences negatives sur votre vie; il est devenu un probleme, une souffrance; je souhaite arrêter l'alcool ou réduire ma consommation d'alcool, Dépendance à l'alcool, comment stopper l'alcool, alcoolo-dépendance, stopper l'alcool,stopper l'alcool, arreter de boire, stopper l'alcool avec le baclofène, baclophene, les aides pour stopper l'alcool, baclophene enfinir acev l'alcool,problème avec l'alcool, en finir, je stoppe l'alcool, je suis alcoolique, sevrage alcoolique
Message édité 3 fois, dernière édition par Sylvie, 06 Mai 2011, 12:16  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....