Nouveau sujet RĂ©pondre Imprimer Syndication RSS 2.0

LE FIL DES GUERIS

Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 19 Janvier 2015, 22:07

Reprise du dernier message

Encore un fil que je ne connaissais pas, ce forum est vraiment riche.
Je vous rejoins dans le fait de ne plus avoir envie d'ĂŞtre soul.
J'ai encore essayé il y a 10 jours à l'occasion d'une fête, rien à faire. Par contre pompette oui.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de fraggle (GUERIE)
  • Age : 50 ans
  • Messages : 1582
  • Inscrit : 25 Juin 2011
  Lien vers ce message 20 Janvier 2015, 9:06
Je n'arrive mĂŞme pas Ă  ĂŞtre euphorique!!!!


Indifférence à 300mg
Mon histoire ailleurs ..
Mon histoire ici ..
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4468
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 20 Janvier 2015, 21:14
Salut,

Moi, dernièrement, j'y suis arrivé, mais sans même avoir bu.

Le soir du réveillon du nouvel an, j'étais vraiment crevé toute la journée. Puis juste avant d'entrer chez nos amis, je me suis dit : "bon, attention Franck, ce soir, bonne humeur de mise, ne laisse pas la fatigue l'emporter".
Alors que la soirée avait du mal à démarrer, j'ai mis l'ambiance, j'ai fait rire, j'ai bien débridée la soirée. Et c'est parti.

Durant toute la soirée, j'ai été euphorique, mais pas d'alcool, je n'ai même pas été pompette une seule seconde.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 49 ans
  • Messages : 26316
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 20 Janvier 2015, 21:28
Envie de boire un coup, oui, être pompette, ça arrive, mais allez, une fois par semaine
L'ivresse, brrr, très désagréable, c'est là que le baclo impose la limite

Manue


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de Isou92
  • Messages : 49
  • Inscrit : 30 Octobre 2013
  Lien vers ce message 21 Janvier 2015, 14:45
Bonjour Ă  tous,

je viens donner des nouvelles sur le fil des guéris bien que je ne le sois pas à 100%
Indifférence atteinte en novembre 2013 à 110 mg. un ou deux verres de vin par ci par là, genre le samedi.
ES terribles d'ou descente en février 2014, 10mg toutes les trois semaines jusqu'à 70mg.
Trois mois corrects, un peu d'alcool, deux trois verres deux trois fois par semaine au printemps...l'été de plus en plus difficile à contrôler je remonte à 80 avec ES terribles...IL faut dire que j'ai quitté mon mari,vendu la maison, pris un appart depuis décembre, garde alternée et tout le toutim...
Depuis ca se tient mais je ne suis plus indifférente et seulement un à deux jours par semaine sans alcool. Le reste du temps une ou deux bières, deux/trois verres de vin...Une seule cuite à noel.
J'attends l'été prochain pour remonter à 90 (au moins) car je ne peux pas me permettre dans mon nouveau boulot d'être complètement à la masse.
J'ai toujours certains ES de ma montée à 80, 6 mois après :boutons, endormissements difficultés respiratoires la nuit (lexomil indispensable).
Voila pour moi.
Je suis à la fois satisfaite du baclo, il m'a permis d'enrayer un début d'alcoolisme, et déçue de ne pas pouvoir baisser plus.Je suppose que ma dose de confort sera à 90 et ...c'est presque ma dose seuil!!!
J'ai aussi bien senti que si l'on est abstinent alors on maintient une abstinence facile. En revanche le chemin est Ă  mon avis plus difficile si l'on veut continuer Ă  boire...
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4468
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 21 Janvier 2015, 20:07
Salut Isou,

C'est pénible que tes ES soient toujours aussi forts, même après avoir assimilé la molécule aussi longtemps.

J'imagine que tu as un peu tout essayer pour endiguer les ES.

Pour l'abstinence facilitée par le baclo, c'est un vieux débat. Moi même j'ai failli me ranger à cette voie à plusieurs reprises.

J'ai posté sur ton fil pour que tu voies que si tu souhaite y poster, je serai là. Peut-être pourrait-on y faire le point de ce que tu as déjà essayé pour lutter contre ces ES.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de sabine
  • Age : 56 ans
  • Messages : 10
  • Inscrit : 15 Octobre 2012
  Lien vers ce message 22 Janvier 2015, 16:08
coucou a tous !

moi je continue gentiment ma descente.
Partie de 150 mg le 9/12 j'arrive Ă  70 mg aujourd'hui.
Et tout va bien, malgré tous ce que j'ai pu lire sur d'autre fil.
Pas de craving, pas de mal être. Plus E.S génial !
Tjs mes problèmes de mémoire, mais le langage s'améliore.

Je suis tjs "anhédonie". mais bon! on s'y fait.

Mais chez ceux qui sont guéris. a quelle dose êtes vous restez?
En prenez vous tjs ?

Mon médecin m'a dit de descendre jusqu'à 30/40 mg/jour et de voir comment j'évolue.

Pour moi j'ai essayé le champagne pendant les fêtes, parce que j'adorais cela.
mais j'ai été déçu par le goût (c'était pas du mauvais) j'ai réessayé chez quelqu'un d'autre m^me chose.
A la 2éme flûte, j'ai trouvé très désagréable cette sensation d'étourdissement, qui ma rendu de mauvaise humeur.
Le rouge me donne des hauts le coeur, et le whisky qui était ma drogue, me révulse BEUUUUURRRQ!!

Par conséquent je crois que je suis vacciné contre l'alcool. et tant mieux !!

Maintenant je carbure Ă  l'eau c'est Ă©colo :-)

J'ai arrêté définitivement de boire le 7 avril 14 à 180 mg avec l'aide de l'espèral pour aider l'abstinence et laisser le baclo faire son effet.
et s'est gagné.

Bon voilĂ  !!

bonne fin de journée à tous

A vous lire
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 22 Janvier 2015, 20:36
150mg le 9/12 ==> 70 aujourd'hui
Vertigineuse descente.
Je comprend pas trop comment ton médecin peut connaître ta dose de confort???
Voila, Ă  part ces deux remarques, si tu va bien, alors tout va bien.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Bactojoy
  • Age : 57 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 06 Janvier 2015
  Lien vers ce message 30 Mars 2015, 9:26
Alors c'est un fil pour les guéris, excellente idée !! ... alors voilà je ne bois plus depuis 2 mois, je suis toujours en descente.... Est-ce que je suis déjà guérie ? je n'ose même pas y croire


Début mai 2014 15mg, puis montée jusqu'à 140 mg/jour avec de gros EI
En descente depuis janvier 2015
0 Alcool depuis 2 mois
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 30 Mars 2015, 10:13
Perso je pense qu'il faut se tester pour savoir si on est guéris
Mais si tu choisis l'abstinence, peu importe.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Bactojoy
  • Age : 57 ans
  • Messages : 158
  • Inscrit : 06 Janvier 2015
  Lien vers ce message 30 Mars 2015, 14:43
Je ne sais pas trop, en faite.... j'aurai un peu peur de me tester !!


Début mai 2014 15mg, puis montée jusqu'à 140 mg/jour avec de gros EI
En descente depuis janvier 2015
0 Alcool depuis 2 mois
 
Avatar de fraggle (GUERIE)
  • Age : 50 ans
  • Messages : 1582
  • Inscrit : 25 Juin 2011
  Lien vers ce message 09 Mai 2015, 20:58
Suis Ă  40mg depuis qq
RAS


Indifférence à 300mg
Mon histoire ailleurs ..
Mon histoire ici ..
 
Avatar de lesyeuxdechat, libérée
  • Age : 62 ans
  • Messages : 1832
  • Inscrit : 29 Octobre 2015
  Lien vers ce message 15 Novembre 2015, 21:23
fraggle,

Pas pu te demander en MP si j'ai la possibilité de poster ici alors que je ne suis pas encore guérie. Chais pas pourquoi, ça ne fonctionne pas.

Ce fil est une de mes plus belle trouvaille sur le site, vraiment indispensable!

Il faut que les guéris témoignent, pour nous les ptits nouveaux c'est important.

Je poste bien sûr le lien sur mon fil perso, pour que les baclonautes de ma "promo" viennent voir, et pour que les anciens qui me suivent témoignent :fsb2_yes:


DĂ©but du TTT Ă  10 mg le 27 octobre 2015
Indifférence à 120 mg le 5 décembre 2015
Stabilisation prévisible: au moins 6 mois
C'est important que nous soyons nombreux: adhérez.
 
Avatar de lesyeuxdechat, libérée
  • Age : 62 ans
  • Messages : 1832
  • Inscrit : 29 Octobre 2015
  Lien vers ce message 16 DĂ©cembre 2015, 22:04
Dommage que ce fil n'attire pas les foules.

Voilà, je suis guérie depuis le 5 décembre 2015, après à peine un mois et demi de TTT, à 120 mg de Baclofène.

J'ai vécu sans les avoir provoqués deux tests, sans craquer ni le soir même, ni le lendemain.

C'est le bonheur, je n'ose y croire.


DĂ©but du TTT Ă  10 mg le 27 octobre 2015
Indifférence à 120 mg le 5 décembre 2015
Stabilisation prévisible: au moins 6 mois
C'est important que nous soyons nombreux: adhérez.
 
Avatar de fraggle (GUERIE)
  • Age : 50 ans
  • Messages : 1582
  • Inscrit : 25 Juin 2011
  Lien vers ce message 24 DĂ©cembre 2015, 18:01
Ouah!!!
Toutes mesfélicitations!!!

Quelques nouvelles de moi:

Je suis remontée à 60 mg,
pas pour un problème d'alcool
mais avec l'automne et le racourcissement des jours
mon syndrôme crépusculaire (angoisse créée par la tombée de la nuit) revient au galop!!!

Sinon tout va bien!!!

biz
Isa


Indifférence à 300mg
Mon histoire ailleurs ..
Mon histoire ici ..
 
Avatar de lesyeuxdechat, libérée
  • Age : 62 ans
  • Messages : 1832
  • Inscrit : 29 Octobre 2015
  Lien vers ce message 24 DĂ©cembre 2015, 19:03
GĂ©nial, alors!

Joyeuses fêtes à tous les guéris... et aux autres, qui le seront bientôt :fsb2_godgrace:


DĂ©but du TTT Ă  10 mg le 27 octobre 2015
Indifférence à 120 mg le 5 décembre 2015
Stabilisation prévisible: au moins 6 mois
C'est important que nous soyons nombreux: adhérez.
 
Avatar de silvaille
  • Messages : 7
  • Inscrit : 08 Janvier 2013
  Lien vers ce message 16 Juillet 2016, 14:48
Bonjour, je suis venue sur forum en janvier 2013 pour chercher de l'aide et un prescripteur.
J'étais alcoolique ET boulimique. Mon conjoint est alcoolique et violent. Je me sépare actuellement de lui (temporairement ?).
Je suis une femme de 38 ans et 3 enfants, sur Paris.
J'étais alcoolique et boulimique car guérie grâce au baclofène que j'ai pris avec l'aide de ce forum et de mon prescripteur, de février 2013 à juillet 2013.
Juillet 2013 j'ai atteint ma dose, ça été très dure mais je n'ai plus jamais acheté une bouteille !
Et plus besoin de prendre de baclofène depuis.
Je bois occasionnellement (en moyenne tous les 3 mois, restau, sorties etc) et 1 verre et sans plaisir.
Quelle révolution, moi qui ai bu tous les soirs pendant des années pour "décompresser".
Plus de crises de boulimie non plus qui étaient très régulières, pour décompresser aussi...
Il ne me reste plus que la clope à arrêter et c'est pour très bientôt.
Si mon témoignage intéresse quelqu'un, je peux détailler.
je remercierai jamais assez l'Asso, mon prescripteur, le docteur Ameisen et tous les gens qui témoignent de leurs expériences.
C'est pour ça que je le fais aujourd'hui, si ça peu aider quelqu'un :)

Persévérez, vous pouvez faire des choix et changer !!
Bon courage Ă  tous !!
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 6098
  • Inscrit : 12 DĂ©cembre 2012
  Lien vers ce message 16 Juillet 2016, 18:57
Bravo Ă  toi et merci au baclo.


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de loulou33
  • Age : 58 ans
  • Messages : 7313
  • Inscrit : 04 Juillet 2012
  Lien vers ce message 17 Juillet 2016, 2:34
Oui je suis ravie pour toi Silvaille et encore bravo pour ton parcours.

Merci de bien vouloir partager ton expérience aussi.!

Je te souhaite le meilleur Ă  toi et Ă  tes enfants.


Ni tout a fait la mĂŞme
Ni tout a fait une autre
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 17 Juillet 2016, 11:29
bonjour Sylvaille,
Merci pour ce retour.
Combien de temps as-tu mis entre l'indifférence et l'arret du baclo?


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 49 ans
  • Messages : 26316
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 17 Juillet 2016, 17:07
Isa
Merci d'ĂŞtre venue pour nous donner de tes nouvelles et comme elles sont excellentes!

J'ai une question, concernant la boulimie, est-elle partie en même temps que l'alcool, ou bien à des doses différentes?
Manue


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de silvaille
  • Messages : 7
  • Inscrit : 08 Janvier 2013
  Lien vers ce message 19 Juillet 2016, 22:09
En fait j'ai commencé à diminué le baclo environ 1 semaine après avoir reposé ce verre que je n'avais plus envie de boire, par pallier de 10 mg.
Puis j'ai du faire un long trajet en voiture quelque peu de temps après et j'ai donc fait un peu n'importe quoi en arrêtant le baclo du jour en lendemain
A priori, ce n'est pas à faire ! Bien que je me demande si l'arrêt brutal n'a pas eu un effet positif sur mon cerveau qui est resté "scotché" à cette sensation de liberation très nette et évidente...
Qui sait...
Quoi qu'il en soit je n'ai plus jamais ressentie l'envie de boire depuis. Je n'ai plus jamais eu besoin de reprendre du baclofène depuis.

Velvet, concernant la boulimie, c'est beaucoup moins net la "libération".
C'est plus décousue dans le temps. Les crises on beaucoup diminuées pendant les 6 mois de baclo. Sous les conseils de mon super prescripteur (spécialiste en nutrition aussi!,
je tenais un petit carnet avec mes journées (angoisses, joie, colère fatigue etc et alimentation). ça me bardait graaaaave mais l'air de rien j'ai pu mettre des mots sur mes sentiments et mes sensations.
J'ai du faire des recherches sur la colères, la peur etc... pour savoir et comprendre ce que je ressentais. C'était pas clair ! C'était surement un +
Bref, j'ai encore eu des crises de boulimie après l'arrêt du baclo mais de moins en moins, ça s'est effiloché dans le temps.
Je pense que ça c'est complètement arrêté 1 an après avoir arrêté le baclofène (que j'ai pris 6 mois).

ATTENTION : j'avais repris la cigarette (que j'avais arrêté pendant 13 ans) peu avant le début du baclofene.

Est ce que ça compense le mécanisme de récompense dans mon cerveau ?
Pour moi oui, je fume pour me destresser mais je préfère mes 10 cigarettes par jour que ma bouteille de vin quotidienne ou mes 3 paquets de gateaux.

MAIS j'envisage bientĂ´t d'arrĂŞter de nouveau la cigarette. Je compte reprendre un peu de sport pour compenser.

Courage Ă  tous :)
 
Avatar de Corinne D.
  • Age : 57 ans
  • Messages : 2739
  • Inscrit : 28 Avril 2013
  Lien vers ce message 21 Juillet 2016, 15:54
" Bien que je me demande si l'arrêt brutal n'a pas eu un effet positif sur mon cerveau qui est resté "scotché" à cette sensation de liberation très nette et évidente...
Qui sait... "


Ça me plait !

Après tout, nous disposons de ce que le baclofène nous propose n'est-ce pas...



Bientôt prête à arrêter de fumer silvaille ? Tu vas réussir avec joie ! Une addiction au sport, ça ne doit pas tuer grand monde ça.. Reporte !!!
Je Vous souhaite des belles rencontres dans ce nouveau monde.

Bien Ă  toi,


La guérison s'installe et se construit dans le temps.
 
Avatar de silvaille
  • Messages : 7
  • Inscrit : 08 Janvier 2013
  Lien vers ce message 21 Juillet 2016, 23:03
" Bien que je me demande si l'arrêt brutal n'a pas eu un effet positif sur mon cerveau qui est resté "scotché" à cette sensation de liberation très nette et évidente...
Qui sait... "

Effectivement, on en sait encore si peu sur le cerveau et ses récepteurs, les mécanismes psy, les addictions, les différentes catégories et sous catégories de maladies psychiatriques et toute cette joyeuse pharmacopée.
Je pense qu'on en à, en tous cas, tous les ingrédients pour soigner toutes les maladies du cerveau mais pas les bonnes recettes. C'est le temps et les expériences qui nous les donneront.
En attendants, c'est à chacun de nous de faire les analyses, constats et protocoles. Et pour ça il faut se prendre en charge, se connaître à fond pour faire du sur mesure pour être sur d'y arriver.
Et essayer, encore et encore jusqu'à la guérison. Ne pas désespérer, se renseigner, comparer, adapter ou peut être tout simplement choisir le bon moment.
En tous cas, on fait avancer la science les amis et on va surement sauver des tas de gens et de famille des méfaits de l'alcool.
Allélouia !!
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 49 ans
  • Messages : 26316
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 23 Juillet 2016, 23:58
Tu n'es pas la seule à avoir trouvé la libération après arrêt du baclo, comme s'il avait été un coup de pouce
De plus tu as eu l'occasion de faire une analyse, via le TCA, cela t'a sans doute aidée à faire le tri dans le mental pour pouvoir avancer plus sereinement maintenant
C'est également ce que j'ai lu chez Tchoupi qui a aussi arrêté le baclo, des tas de mécanismes sont intervenus et se sont déclenchés par la suite

Je t'ai appelée Isa, mais tu as compris que je m'adressais à toi :fsb2_yes:


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de Boubou de Québec
  • Age : 54 ans
  • Messages : 44
  • Inscrit : 10 Mars 2016
  Lien vers ce message 07 Septembre 2016, 2:48
j'avais monté à 200 mg , mais je suis redescendu à 180mg

60mg Ă  14 hrs , 60mg Ă  16 hrs et 60mg Ă  18 hrs

J'ai peu d'effet indésirable et je me sens bien, Je n'ai pas de Craving

***note : il faut prendre le temps de s'analyser un peu ,, c'est à dire que j'aime l'ivresse de l'alcool , je dois travailler sur moi-même pour ne pas continué de boire sans avoir soif

c'est lĂ  que l'aide d'un psy peu ĂŞtre bon

Claude

aussi ,, pourquoi certain membre cherche à baissé leurs dosage ?


[ La meilleure façon de prédire l’avenir ,, est de le créer. ] Peter DRUCKER
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 6098
  • Inscrit : 12 DĂ©cembre 2012
  Lien vers ce message 07 Septembre 2016, 9:05
Baisser lentement le dosage au bout d'un certain temps d’indifférence c'est la manière de trouver la dose de confort qui permet de rester libre et sans risques face à l'alcool tout en ne chargeant pas ton corps de médicaments.


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 08 Septembre 2016, 20:37
"aussi ,, pourquoi certain membre cherche à baissé leurs dosage ?"
Moi je cherche à baisser dès que je peux pour voir les paramètres qui m'en empêche.
Et puis le Graal c'est quand mĂŞme zero un minimum de baclo avec un maximum de confort.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Boubou de Québec
  • Age : 54 ans
  • Messages : 44
  • Inscrit : 10 Mars 2016
  Lien vers ce message 21 Novembre 2016, 4:23
Merci de m'avoir répondus :) je suis désolé du retard ,, mais je reçois pus l'avis dans mon courriel - je vais vérifié dans les paramètres

Je suis toujours Ă  180 mg/jour, j'ai aucun inconfort, je veux pas baisser parce que j'ai peur de revivre cette soif [craving]

Lee et Jack * Est-ce que vous pensez que c'est pas bon pour l'organisme le baclofène ?


il me semble que j'ai rien lu dans la littérature qui vas dans ce sens

Bonne Journée à Tous

:)


[ La meilleure façon de prédire l’avenir ,, est de le créer. ] Peter DRUCKER
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 21 Novembre 2016, 10:22
Le baclofène n'a jamais fait l'objet de mise en garde pour tel ou tel effet suspect, et ceci depuis 40 ans qu'il est utilisé.
Donc très franchement je ne m'inquiète pas pour la santé de ceux qui en prennent.

Si tu n'a aucun effet secondaire, ça n’incite pas à descendre. (pas d’aggravation de l'apnée à cause du baclo?)
Ton indifférence est assez récente donc rien ne presse non plus.

Un de ces jours tu passera Ă  170mg...


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34076
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 21 Novembre 2016, 12:12
Certains patients de RDB ou P. Jaury sont Ă  300mg/j depuis fort longtemps, ne souhaitant pas diminuer
Ca n'a vraiment pas l'air de préoccuper ces médecins


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Sam70
  • Age : 48 ans
  • Messages : 314
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 18 Janvier 2017, 17:14
Et bien voilà, après presque 5 ans de traitement, me voici à 0 baclo depuis un mois.
Pas de stress particulier, pas d'alerte, ça roule normalement.
A suivre...


http://www.o-ameisen.org/
https://twitter.com/O_Ameisen_assoc
contact@o-ameisen.org
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34076
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 18 Janvier 2017, 18:03
Bravo Sam !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 18 Janvier 2017, 18:35
Les témoignages de guéris sont vraiment importants pour nous qui avons tant besoin d'encouragements !!! Alors merci Sivaille, merci Sam... Pouvez-vous continuer à nous tenir au courant ? merci d'avance


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de mapomme
  • Age : 47 ans
  • Messages : 132
  • Inscrit : 26 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 19 Janvier 2017, 12:13
Merci de ces retours de réussites !
Ils sont notre Graal


Début du Traitement : 13/12/2016. Indifférent depuis le 19/02/17. Possible de boire un peu en soirée sans plus d'envie !
au 12/02/18 - 40 mg Ă  18h - 40 mg Ă  20h
- total : 80mg
- prochaine Ă©tape le 12/03 : RDV chez l'addicto pour faire le point !
 
Avatar de Trufette
  • Messages : 3
  • Inscrit : 19 Janvier 2017
  Lien vers ce message 05 FĂ©vrier 2017, 17:34
Merci au professeur Ameisen: LE BACLO EST UN PRODUIT MIRACLE POUR L'INDIFFERENCE

Incroyable!!! Je décide le 1er janvier 2017 comme bonne résolution, seule, d'arrêter de boire. j'en étais à une bouteille de vin par soir, seule devant ma télé, depuis au moins 10 ans mais la dose ne faisait qu'augmenter depuis 20 ans, inimaginable pour moi de rester un seul jour sans boire.
Avec de gros efforts j'arrivais parfois 3 jours.
J'ai mis un peu près 2 ans à admettre mon alcoolisme, à lire beaucoup d'ouvrages sur le sujet dont bien évidemment l'expérience du professeur Amiesen sur le Baclo et ait décidé de me lancer seule en achetant le Baclo par internet, pharmacie canadienne.
J'ai commencé à 10mg puis augmenté de 10 tous les 3 jours pour atteindre la dose de 100 mg répartie en 20 à Midi, 20 à 15 heures, 20 à 18 heures et 40 à 21 heures (craving).
La répartition des doses au départ n'est pas facile mais quand on est sous Baclo on écoute beaucoup son corps et on s'adapte selon les ES. les recommandations du site m'ont beaucoup aidée et ce qui a marché sur moi c'est de répartir les doses sur une bonne partie de la journée, pour bien imprégner le corps de baclo et un peu plus le soir pour le craving (en sublingual en cas d'apéro avec des amis).Pour limiter les ES je bois beaucoup d'eau et de lait (par envie: mon corps aurait-il besoin de calcium?)

Je pense être devenue indifférente ce vendredi 3 février car nous avons fait une partie de carte. Un ami avait emmené une bouteille d'un très bon Bordeaux de 2008.

Non seulement je n'en n'ai pas bu, je n'en n'ai pas eu envie. je me suis même surprise à repousser la bouteille car l'odeur de "vinasse" me gênait!!!et la bouteille est dans la cuisine remplie au 3/4 et je n'en n'ai pas envie. je n'ai même pas besoin de la vider pour ne pas être tentée de la boire!!!

BON OK je n'en suis qu'à huit jours d'abstinence complète mais ca me parait tellement incroyable d'avoir atteint l'indifférence si rapidement et à une dose seulement de 100! Je ne crie pas victoire je suis juste extrêmement surprise d'être devenue indifférente, ce qui me paraissait impossible il y a un mois!!!

Je ne dis pas que ça a été très facile, je dis ça pour les nouveaux car les ES sont très gênants, problèmes d'articulation, gorge qui brûle et endormissement très rapide après la prise du soir: Il est effectivement très dangereux de conduire sous Baclo!!!

Le plus difficile est que je noyais mes soucis dans l'alcool de boulot, de couple, d'argent et que du coup ils m'arrivent en pleine figure mais ce n'est pas grave ça me permet de les affronter en adulte et de trouver des solutions plutôt que de m'enfoncer dans un surendettement ou un divorce annoncé...
Je pleure beaucoup mais malgré cela je suis fière de moi (même si ce n'est pas grâce à moi mais au Baclo), je vois la vie autrement.

Je vois d'autres façons de me comporter avec les autres et petit à petit je résous tous mes problèmes...bref, à 48 ans je revis.Je considère ce vendredi 3 février comme une seconde naissance.

Je vous tiendrai au courant si ça continue de fonctionner mais en tous cas j'en ai la volonté. j'ai très peur de la descente et de l'arrêt. j'ai peur de l'achat de médicaments sur Internet sur leur qualité et le coût est extrêmement élevé donc j'ai pris RDV avec un addictologue basé près de Toulon qui me prescrit le Baclo mais surtout travaille avec moi sur les problèmes psy que je cachais avec 'alcool.
Je peux donner ses coordonnées en privé même si on trouve très facilement sur internet ce médecin généraliste addictologue à la valette du Var au nom à consonance italienne.

Autant je me suis sentie courageuse de lancer la démarche seule. Autant je sens que j'ai besoin d'un accompagnement dans la descente...au PARADIS.
Mon témoignage est banal pour la majotité d'entre-vous mais j'espère qu'il encouragera les nouveaux: oui le BACLO EST UN PRODUIT MIRACLE POUR ATTEINDRE L'INDIFFERENCE; Il faut le légaliser dans cet objectif et je suis prête à soutenir toute action pour le défendre car si ça marche sur moi après 20 ans d'alcoolisme, il marche sur TOUT LE MONDE c'est sûr. :O
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 49 ans
  • Messages : 26316
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 05 FĂ©vrier 2017, 17:42
Suite au post de Sabine, il y a le fil S'il te plaît, raconte-moi l'indifférence, qui récolte les témoignages des guéris également

Tout comme le fil sur les guérisons avec le détail des doses, je vous encourage d'ailleurs à venir poster vos guérisons Questionnaire posologies
Message Ă©ditĂ© 1 fois, dernière Ă©dition par Manue Velvet, 05 FĂ©vrier 2017, 17:47  

Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de fraggle (GUERIE)
  • Age : 50 ans
  • Messages : 1582
  • Inscrit : 25 Juin 2011
  Lien vers ce message 29 Mars 2017, 13:00
Un petit bonjour au passage.
Heureuse de voir que mon fil s'alimente en témoignage.
Pour ma part, je suis toujours Ă  40 mg et je ne veux pas baisser plus.

Avec la bipolarité, je préfère garder une mage de sécurité.

Biz


Indifférence à 300mg
Mon histoire ailleurs ..
Mon histoire ici ..
 
Avatar de François G;
  • Messages : 8
  • Inscrit : 29 Janvier 2017
  Lien vers ce message 08 Avril 2017, 5:42
Bonjour, j'ai stoppé le baclofène depuis maintenant 2 mois jour pour jour (après une descente relativement rapide). Pas de craving de drogue ou d'alcool (j'été soigné pour les deux) par contre certains ES persistent et s'atténuent très lentement :

-jambes lourdes (mais depuis peu je ne me réveille plus avec les extrémités gonflées )
-diarrhées
-peau restant encore sèche.

et pendant plus d'un mois je me suis levé avec le cœur qui battait à toute vitesse et le souffle court au moindre effort.

Je précise que je ne connaissais rien de tout ça avant d'entamer mon traitement. Donc quelqu'un ayant stoppé le baclo pourrait-il me dire le temps nécessaire avant la disparition complète de ces symptômes ?
 
RĂ©pondre Remonter en haut de la page




forum baclofene