Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Alcooliques anonymes

Avatar de fanthebest2
  • Age : 41 ans
  • Messages : 152
  • Inscrit : 06 Février 2012
  Lien vers ce message 14 Mars 2012, 18:57
Bonjour,


Heureux de ma guérison, je ne voulais pas faire mon égoïste et garder ce traitement pour moi...
Je vis en Belgique et j'ai donc décider de contacter de faire le tour des réunions A.A de ma région pour partager mon expérience...
Je me suis imaginé être reçu à bras ouverts et leur apporter l'aide dont ils avaient besoin... puisque leur but est d'aider les alcooliques qui désirent s'en sortir...
A ma grande surprise, ces gens là m'ont pris pour un allumé, ou alors ne veulent rien savoir du tout.. ils écoutent , mais voient le côté négatif de la chose avant de voir le positif....
Ils parlent d'éventuels effets secondaire à long terme .. mais à côté de ça, pour fuir le craving, ils fument comme des dragons !! Chercher l'erreur ...http://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_arrow.gif

J'ai quand même pu atteindre 2 personnes qui ont été réceptives au Baclo... les autre a.a, des plus anciens, ne veulent rien savoir ..ils se croient immunisés..mais ont quand même admis avoir rechuté pour le 1er après 30 années, le second après 18 ans, et le 3 éme commençait une nouvelle période d’abstinence depuis une semaine...
Dommage que les nouveaux membres n'étaient pas présents, c'est eux qu'il faut convaincre... les plus ancien sont content du taux de réussite des a.a en Belgique francophone.. sur 4000 membres, 6 % de réussite ( la réussite est considérée si le membre est abstinent pendant 5 ans... on ne sait pas ce qu'ils deviennent après..)

Le problème, c'est que le responsable de certains groupes ne veulent même pas que j'en parle du tout... d'autres veulent bien, mais avant que je prenne la parole, ils cassent bien l'affaire ....

Je n'en reviens pas !!!

On dirait une secte !! Ils disent aussi que le baclo revient à avoir un " gendarme " toute sa vie à ses côtés... que le seul médicament, c'est la fameuse réunion a.a ...

Je dirais bien qu'ils se complaisent comme ils sont, que j'ai envie de laisser tomber... cependant, je suis certain que les jeunes membres qui redoutent le fait d'arrêter de boire ( car c'est vrai , c'est très dur en méthode classique ) seraient intéressés par NOTRE méthode ... c'est eux que je veux pas abandonner à cause des leaders des groupes a.a

Mais comment faire... j'ai tenter de contacter des médias belges, mais pas évident... comment faire connaître le baclofène à ces personnes qui en ont besoin...dans les groupes a.a, c'est pas possible et je veux plus.. j'ai assez donné, en réunion et au téléphone.. je veux plus me faire encore jeté ...

Si vous avez des idées, elles sont les bienvenues... un grand merci ... ( surtout pour eux )

Amicalement,

François
 
Avatar de Viva
  • Messages : 2702
  • Inscrit : 08 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Mars 2012, 19:04
Tu as tout résumé.

Ils sont sectaires, ne perds pas ton temps avec eux, il y a des tas de moyens de venir en aide à ceux qui souffrent.

Pose les affiches de Christophe dans des lieux stratégiques, pharmacies, centre de secours, hôpitaux...


Notre devoir est d’offrir notre expérience à ceux qui en sont démunis avec compassion et empathie, sans jamais oublier qui nous étions. Pour le Baclofene https://www.baclofene.com/radio/signer1.jpg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33073
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Mars 2012, 19:49
N'oublie pas qu'en quelque sorte ils vivent de cela : aider les gens avec leurs méthodes qui ne marchent pas

Il est donc normal qu'ils ne veuillent pas entendre parler du baclofène, ils perdraient leur boulot ..


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 14 Mars 2012, 20:14
François j'ai eu une idée elle vaut ce qu'elle vaut
Editer l'affiche faite par Christophe sur le forum et la distribuer dans les boites aux lettres de plus de médecins possibles
Peut etre prendront ils conscience de la situation
Daniel


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 17:02
Si vous en vouliez la preuve, voilà comment les labos détournent nos politiques

http://www.agoravox.fr/actuali...ces-par-l-89463

http://www.agoravox.fr/tribune...ypocrite-109213

Daniel


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de FxàLyon
  • Messages : 101
  • Inscrit : 11 Mars 2012
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 20:43
C'est écœurant. Il y a trois semaines, je suis allé à une réunion AA, pensant qu'ils pourraient me renseigner sur la baclofene. Bon, je fais ma présentation, tout ça, et je pose la question du baclofene. J'avais lu le bouquin d'Ameisen et j'avais aussi pris beaucoup de renseignements, notamment ici. Les mecs (il n'y avait que des mecs), m'ont incendié et m'ont raconté tout un tas de trucs faux et archi faux sur le médoc. J'ai voulu leur dire "non, ce que vous dites est inexact" ils m'ont prié de partir. Sur le parking le modérateur m'a rattrapé pour me dire qu'il ne fallait pas que je revienne si c'était pour démoraliser tout le monde, qu'il n'existe qu'une méthode : l'abstinence totale et les réunions, qu'il voulait bien me vendre deux bouquins qui pourraient m'aider... Il ne m'a pas laissé parler. J'ai failli emplâtrer ce connard. Si je n'avais pas été sobre, c'était coup de tronche direct ! Je me suis contenté de lever le bras en faisant mine de lui foutre une tarte et en gueulant : "tu vas fermer ta gueule oui ? Vous n'êtes qu'un groupe d'assassins !" et autres amabilités. Et je me suis tiré. Un jour, il faudra bien que ces abrutis payent pour ce qu'ils font.
Voilà, colère passée...


S'il y a des milliers de formes d'intelligence, il y a des millions de formes de connerie.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33073
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 21:21
Bah, ils défendent leur croyance.
Que deviendront ils le jour où l'abstinence n'aura plus lieu d'être ?
Quelle drôle d'idée d'aller leur parler du baclofène ..


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de FxàLyon
  • Messages : 101
  • Inscrit : 11 Mars 2012
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 21:37
Tu as raison Sylvie, je suis un grand naïf ! J'aurais du me renseigner aussi sur les oppositions au baclofene, pas seulement sur la molécule elle-même... Je pensais que les ennemis de l'alcool était une grande famille solidaire, mais que dalle. On trouve partout les mêmes conneries. Entre les labos et les talibans de l'autoflagellation heureusement que ce site existe.


S'il y a des milliers de formes d'intelligence, il y a des millions de formes de connerie.
 
Avatar de Basilic
  • Age : 53 ans
  • Messages : 105
  • Inscrit : 05 Janvier 2012
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 21:41
Chers amis
Avant de rejoindre ce forum (je ne connaissais pas son existence au moment des faits), j'ai appelé une association d'alcooliques.
J'ai tout tenté, les croix bleues, les AA, et les autres...
Dans mon cas, ce type de réunion n'était pas adaptée. C'était le soir à partir de 18h00 et ce jusqu'à 20h00. En ce qui me concerne, à 18h00 je suis toujours au boulot , et étant seule à la baraque, je ne peux pas laisser mon asticot jusqu'à 21h00 tout seul (fin de réunion et trajet retour).
Peu importe, c'est mon problème. Par contre là où je suis en colère, c'est qu'on te reçoit froidement (c'est du vécu). Le chef de tribu doit être harcelé par les demandes, et 2 fois sur 3 c'est madame qui répond, et pas motivée du tout...
Bilan des courses, elle devait à la place de son "homme" me trouver une réunion convenant à mes adddictions "ce sont ses mots". J'attends toujours. Je ne crache pas dessus, car il y a 20 ans j'ai rencontré un type extra. Louis. Il était au bord de la retraite. Louis était sorti de cette merde, par sa seule volonté et les "Croix bleues". Tout le monde le méprisait, il avait eu la liberté de le dire, Ce qu'on peut être con.
Bref tout ça pour dire, que j'ai eu une mauvaise expérience avec ces gens, mais que j'ai connu au moins un mec formidable avec qui ça a marché. ce type milite pour aider les autres. Soyons humbles. En souvenir de Louis, je mets un bémol pour critiquer ce type d'assoc. Moi ça ne me convient pas, mais je ne suis pas représentative de la masse. Chacun son Crédo.
Bonne nuit à tous.
 
Avatar de edouard
  • Age : 52 ans
  • Messages : 2734
  • Inscrit : 24 Novembre 2011
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 21:42
Je suis sidéré par ce que je lis ici.

Ça me rappelle la psy que j'ai rencontrée quand j'ai voulu faire une cure au CHU.

J'avais été éberlué par les conneries qu'elle avait pu raconter sur le baclo et la mauvaise foi manifeste qu'elle affichait, elle la professionnelle es addiction...!!!

Bon j'ai pas voulu non plus lui foutre un coup de boule
Les jugements sont toujours si hâtifs, péremptoires, de part et d'autre.

On se pose vraiment des questions avec toutes ces prises de bec.

Certes la parole d'un homme libre face aux intérêts bien compris de plusieurs industries et corps professionnels appelle naturellement toute ma sympathie.
Mais ça ne suffit pas en faire non plus un argument scientifique.

Et puis il y a toutes ces guérisons, qui laissent sans voix le malade que je suis encore.
Comment imaginer qu'on puisse, catégoriquement, du jour au lendemain ou presque,
après toutes ces années d'esclavage, se déclarer guéri ou soigné au moins,
de manière si catégorique?

C'est la force du forum de réitérer toujours cette rengaine jusqu'à ce que,
même les + récalcitrants s'y plient, en l'absence même de tout fondement scientifique.

Votre très dévoué dubitatif.
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 21:56
Tu sais Fx il n'y a pas que les AA quand j'ai été hospitalisé après ma TS je suis tombé sur une éléve qui finissait sa psycho en attendant l'arrivée du vrai psy, elle n' pas arretté de m'insulter, me dire que j'etais un bon à rien, etc...
Ce jour là s'il n'y a pas le cadre infirmier dans le bureau, je la jette par la fenetre, ça m'a valu plusieurs jours attaché dans leur putain de service psy, je l'aurais crevé je te le promet
Si je la retrouves un fois dans la rue sur et-etienne je me suis juré de lui mettre une baffe pour lui faire comprendre ce qu'est la vie
Des cons il y en a de partout tu vois
Bon courage ne desespere pas
Daniel


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33073
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 22:15
Edouard

Je pense que si tu as la chance de guérir toi aussi, ce que je te souhaite m^me si c'est un peu long et dur, tu comprendras.
Quand la dépendance disparait, c'est un tel changement que oui on se sait pour le moins soigné.

Quel besoin d'un fondement scientifique dont d'ailleurs il y a des bases ?
Seras tu rassuré quand l'essai de Jaury dans 2 ans aura dénombré 50 ou 70% de guérisons ?
Et cela changera t-il quelque chose à ton cas ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33073
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 22:23
Et puis Edouard, tu remarqueras une chose.

Personne parmi les détracteurs du baclofène ne remet en cause nos guérisons.

Ils argumenent sur les ES insurmontables, sur le danger potentiel, minimise les chiffres mais pas un ne réfute les témoignages

Cela me semble avoir une signification importante


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de edouard
  • Age : 52 ans
  • Messages : 2734
  • Inscrit : 24 Novembre 2011
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 22:34
Sylvie, je ne suis pas un cas, j'espère ne pas l'être en tout cas.
Devant une telle évidence je me contreficherai bien d'un quelconque fondement scientifique.
Mais tant que l'absence d'une telle évidence perdure, je dois bien m'en remettre à ce qui a fondé mon existence jusque là comme, par exemple, une certaine croyance à l'importance d'un fondement scientifique.
Et puis en ce moment, toutes celles que j'aimais dans ce forum vacillent, s’éclipsent ou disparaissent corps et âme...
j’avoue, ça fout un peu les boules!
 
Avatar de isago (ex-conjointe)
  • Age : 51 ans
  • Messages : 1009
  • Inscrit : 08 Aout 2011
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 22:42
Allez courage Éd, mais si qq unes postent moins, elles te suivent, c'est certain. Aie confiance en toi!
 
Avatar de edouard
  • Age : 52 ans
  • Messages : 2734
  • Inscrit : 24 Novembre 2011
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 22:59
Allez Ed, courage...
 
Avatar de Julie
  • Age : 58 ans
  • Messages : 66
  • Inscrit : 24 Janvier 2012
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 23:13
Edouard, tu es vraiment un gentil (au sens positif du terme !) Vouloir partager ta découverte, en faire profiter les autres, donner un coup de main à ceux qui se noient...C'est pas la mentalité des AA. Eux, c'est "je m'en suis sorti comme ça, t'as qu'à faire pareil". Je me souviens d'un membre du groupe qui est décédé, l'épitaphe était "il a eu sa chance, il ne l'a pas prise". Aucune pitié, aucune empathie, les faibles sont éliminés. Point. Tu ne convaincras jamais un membre des AA de l'utilité du baclofène. Si les pro-baclo sont ouverts à toutes les tendances, les AA n'en reconnaissent qu'une seule: la leur. L'intolérance est leur marque de fabrique, et leur militantisme un système militaire. Garde intacte ton envie de te battre et met-la au service de ceux qui veulent bien entendre le message.http://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_oui.gif
Bises à toi
Julie
 
Avatar de PAPA
  • Age : 68 ans
  • Messages : 1029
  • Inscrit : 04 Septembre 2011
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 23:22
Édouard
Juste un petit mot
Les alcooliques anonymes c'est aides-toi, le ciel t'aidera ...!!!!
Le forum c'est donnes un peu, beaucoup tu recevras...!!!
C'est vrai Édouard c'est pas toujours facile, quelques fois contre nature, mais tellement efficace et vrai...!!!!
Bonne soirée
Lionel


ADHEREZ A L'ASSOCIATION : C'EST PRIMORDIAL.... L'UNION FAIT LA FORCE.....!!!!!

http://www.baclofene.org/wp-co...onBaclofene.pdf
 
Avatar de edouard
  • Age : 52 ans
  • Messages : 2734
  • Inscrit : 24 Novembre 2011
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 23:28
Merci Julie, ça fait du bien de t'entendre.

En même temps OA, combien déjà, 5000 réunions non?
Pour une telle évidence il n'a jamais été si catégorique vis à vis des AA, si, non?

La faiblesse, et la force également du forum, c'est de mélanger les guéris et les non guéris.
Avec le temps, le rapport des forces fluctue dans un sens ou l'autre.

En ce moment, il fluctue dans un sens,
aggravé par le départ de certaines
confirmé par l'attitude d'autres

Je ne suis pas sûr d'être un gentil,
mais merci à toi de le penser.
 
Avatar de Frankolo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 2302
  • Inscrit : 25 Février 2012
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 23:34
Le soucis avec les AA : ce serait une abberation psychologique de reconnaître que l'on a souffert (abstinence, rechutes) pour rien pendant des
dizaines d'années pour certains. Un peu comme un soldat américain ou français dans un pays où il n'a rien à faire, à qui on demande de tuer des gens mais de comprendre que c'est une connerie.
Mauvaise mayonnaise pour le psychisme. L'âne ne meurt pas de faim ou de soif en hésitant entre la flotte et la carotte.
Et le problème militant que posent les AA est le suivant : Ils se dressent en contre révolutionnaires et deviennent tout à coup hyper réacs, je parle des plus fâcheux de leurs membres, bien sûr,
que j'apparenterais à des anti-IVG ou anti-placezleprogrèsdevotrechoixici, qui, bien qu'installé (le progrès), a du mal à se faire une place dans les esprits ou à la conserver.
Si je me guéris je vais militer sec !
Allez j'avoue j'ai déjà commencé un peu...


" Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... " Henri Jeanson
 
Avatar de Julie
  • Age : 58 ans
  • Messages : 66
  • Inscrit : 24 Janvier 2012
  Lien vers ce message 15 Mars 2012, 23:59
Bien sûr tous les membres des AA ne sont pas des réacs ou des petits soldats de l'abstinence. Bien sûr, ils ont leur place dans la lutte contre la dépendance à l'alcool. Mai ce qui dérange beaucoup d'entre eux, c'est la fameuse "indifférence à l'alcool" que procure le baclo. J'en connais qui après 20 ans d'abstinence continuent à avoir besoin d'aller 2 fois par semaine à des réunions, parlent encore et toujours de leur problème, de leurs cuites passées, du bien que cela fait d'être abstinent, bref, l'alcool est encore et toujours le centre de leur vie. Non plus physiquement mais mentalement. Personnellement, je voudrais que l'alcool sorte de mes préoccupations, et ne pas devoir me dire tous les matins "surtout ne bois pas aujourd'hui". Je sais, chui une feignasse...ça me dérange pas trop.
Bonne nuit, les baclonautes
Julie
 
Avatar de fanthebest2
  • Age : 41 ans
  • Messages : 152
  • Inscrit : 06 Février 2012
  Lien vers ce message 18 Mars 2012, 2:11
Merci pour toutes vos réponses...

Je sais que mon idée de vouloir aider les AA semble bizarre Sylvie, mais je pensais faire bien... j'ai bien compris que tous ceux à qui j'ai parlé sont endoctrinés de toute façon ..

Ceux qui faut aider, c'est les jeunes aa, ceux qui ne le sont pas encore, mais on m'a clairement dit que l'on ne me laissera pas leur parler... c'est honteux!! je m'indigne face à cette attitude .. laisser ces pauvres gens dans leur souffrance juste pour garder quelques membres...

Je vais créer une asso aussi les BA : les Baclofénotes anonymes ! Bien plus efficace ...

J'en reviens pas ... enfin ,je refuse aussi de dire " laissons les dans la mer.." car certains osent pas me suivre de peur de mal être vu pas les chefs aa.. 2 sont venu me trouver pour en savoir + , mais en cachette si on peut dire...

d'autres ne peuvent recevoir l'info ( les nouveaux car je peux pas leur parler... ) on va trouver une parade , car je veux pas les laisser tomber comme ça..

même si les aa ont fait leur possible depuis tout ce temps, il est temps de laisser place à autre chose de plus éfficace et moins auto flagellant.. car eux, c'est un peu la politique finalement...

enfin, je vous laisse continuer ce débat ...et je crois que si on fait une manif dans les rues, cela pourrait payer peut -être... il n'y a pas de raison après tout pour que la vraie méthode qui fonctionne soir occultée par d'autres qui ne sont pas aussi efficaces...


Bonne soirée les amis

bizzz
 
Avatar de FxàLyon
  • Messages : 101
  • Inscrit : 11 Mars 2012
  Lien vers ce message 18 Mars 2012, 3:10
Bravo Fanthebest, je suis totalement d'accord avec toi. Une manif ? Pourquoi pas ? C'est bien ce que tu tente de faire avec les nouveaux AA. Moi après mon scandale chez eux, il faut que,j'aille dans un autre groupe...
Tiens bon camarade, continuons le combat.


S'il y a des milliers de formes d'intelligence, il y a des millions de formes de connerie.
 
Avatar de Nanar2956 (libre sous baclo)
  • Age : 65 ans
  • Messages : 866
  • Inscrit : 28 Janvier 2012
  Lien vers ce message 18 Mars 2012, 4:53
Oh, des accents anciens...

Oui, c'est bien ce que tu fais Fanthebest, mais franchement t'as le moral ! Parce que justement l’auto-flagellation c'est un des piliers de la morale bourgeoise judéo-chrétienne qui structure notre société : t'as péché, tu DOIS payer. Point à la ligne.

Personnellement je ne suis pas assez militant pour me lancer dans un truc comme ça. Je pense que le plus efficace c'est d'encore et toujours faire la promo du baclofène auprès de ceux qui ne sont pas encore victimes (façon de parler, je suis d'accord avec Julie, ça fait des années qu'ils mouillent leur chemise...) de cette discipline de fer. Le jour où nous serons les plus nombreux le système commencera à s'effondrer tout seul.

C'est un peu le raisonnement des Irlandais d'Ulster (les catholiques, c'est à dire les Irlandais...) : ils font des enfants ! Pas seulement parce que ''croissez et multipliez'' (encore que l'idée soit la même) mais parce que c'est le SEUL moyen pour eux face au MUR mental protestant, de s'en sortir. Un jour ils seront plus nombreux et les autres ne pourrons plus imposer leur loi. C'est aussi simple que ça. Je crois.

Mais bien sur je ne cherche pas à te casser les pattes ! C'est bien ce que tu fais, moi j'en ai pas le courage, c'est tout.

Bonne nuit et bon courage camarades !


''la sagesse commence avec l'émerveillement'' (Socrate). Adhérez, c'est important.



 
Avatar de fanthebest2
  • Age : 41 ans
  • Messages : 152
  • Inscrit : 06 Février 2012
  Lien vers ce message 18 Mars 2012, 19:56
Merci pour votre soutien !! Mais pour les A.A, je crois que c'est perdu... j'abandonne.. pour celui qui croit, aucune preuve n'est nécessaire... pour celui qui ne veut pas croire, aucune preuve n'est possible...

Pour ce qui est d'une manif, je dis pourquoi pas... faut juste assumer et oser se dévoiler en public... sinon, faut continuer à militer .. Rtl Belgique n'est pas chaud mais m'a proposé d'envoyer un mail pour expliquer mon projet... si quelqu'un désire m'aider à constituer le dossier, je veux bien http://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_ouais.gif

Enfin voilà, je peux plus faire le tour des réunions a.a encore et encore et me faire " jeter " .. j'espère que les nouveaux a.a vont vite se détourner d'eux et venir grossir nos rangs... car , nous , contrairement à certains, on ne milite pas pour avoir des mebres et faire " bien ", on a in réel désire et efficace en plus , d'aider les gens qui sont encore dépendant ...

Bonne soirée à vous les amis
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 18 Mars 2012, 20:09
Salut Fan, si tu veux on peut essayer ensemble de faire le mail
Il faudrait en dire un peu plus sur ton projet
Daniel


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de fanthebest2
  • Age : 41 ans
  • Messages : 152
  • Inscrit : 06 Février 2012
  Lien vers ce message 18 Mars 2012, 20:27
Ok, je te tiens informé et un grand merci d'avance... je vais déjà retravailler les vidéos du Pr. Ameisen, il saura mieux que expliquer ... faire un mixe, des découpages pour qu'ils aient l'essentiel de ce qu'ils doivent savoir...

Ensuite, je verrai ce qu'ils disent..


Encore merci pour ton aide ... super sympa !

François
 
Avatar de Nala (Soigné)
  • Age : 50 ans
  • Messages : 1139
  • Inscrit : 09 Aout 2011
  Lien vers ce message 18 Mars 2012, 20:41
Bonsoir François,

je t'ai envoyé un MP à propos des médias belges mais je n'ai pas eu de réponse. Que penses-tu de ma proposition d'envoyer un mail conjoint à plusieurs d'entre eux?

Etonnant que RTL n'ait pas réagi après les reportages de la RTBF...

Bonne soirée!
Eddy
Message édité 1 fois, dernière édition par Nala (Soigné), 18 Mars 2012, 20:42  

Courage, patience et régularité sont les maîtres-mots vers la guérison.

"On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une." Confucius

Si je n'avais pas arrêté de picoler, me serais-je lancé dans ce grand défi?
 
Avatar de Sissi (guérie pulsion alimentaire)
  • Age : 55 ans
  • Messages : 9413
  • Inscrit : 29 Juin 2011
  Lien vers ce message 18 Mars 2012, 22:51
Ben vraiment ,les garçons, respect à vous ! cette combativité elle va finir par payer. Moi, je suis toujours un peu coinçée pque mon homme ne veut pas que ça se sache autour de lui qu'il a été alcoolique (il cherche du boulot dans l'administration) mais j'ai élaboré une histoire pour pouvoir dès que l'occasion se présente ,parler de ce probleme et donner mes affichettes que j'ai toujours dans mon sac.
C'est sur que ça bouge, on va y arriver.


Je vous propose de venir voir ce groupe Facebook que j'ai créé sur notre maladie et qui intègre en plus du médicament, la notion de naturopathie."Boulimie, Hyperphagie, Naturopathie ET Allopathie"
 
Avatar de Julie
  • Age : 58 ans
  • Messages : 66
  • Inscrit : 24 Janvier 2012
  Lien vers ce message 22 Mars 2012, 1:56
Salut François,
Bravo pour ton combat, et ne lâche rien ! La devise des AA, c'est "on s'en est sorti, t'as qu'à faire pareil". On en laisse combien sur le bord de la route avec des slogans pareils ? Ce qu'il faut faire remarquer, à propos du baclo, c'est que ça n'a rien d'une solution de facilité.Il y a les effets secondaires, parfois très lourds, mais aussi (pareil que chez les AA) une grande remise en question de sa personnalité: hier, j'étais un alcoolique, aujourd'hui, je ne bois plus qui suis-je ? Continue ton combat, la mentalité de certains AA peut être aussi toxique qu'un verre de whisky oublié sur le comptoir.
Bises à toi.
Julie
 
Avatar de kittykat
  • Messages : 6
  • Inscrit : 12 Mars 2012
  Lien vers ce message 24 Mai 2012, 18:57
bonjour, je ne peux qu'être d'accord avec tout ce qui ce dit dans le sujet...J'habite en Belgique et j'ai fréquenté des groupes AA...Au début, oui ça m'a aider ça je ne le nie, par contre, il fallait soigneusement cacher le fait que je prenais de l'Anta(buse )sinon, je me faisiat incendier par certains membres de la bande sous prétexte que ça ne servait à rien...Un des membre du groupe ( le plus faux-cul ) faisait carrément pression pour que j'arrête mon traitement.....J'en ai connu qui en sont morts ( d'avoir arrêté leur traitement )...alors quand on leur parle du bacofène....Là c'est carrément l'exclusion du groupe...Je ne sais pas pourquoi et je ne comprends pas pourquoi ces pauvres gens sont contre les traitements médicaux et contre les médicaments censés nous aider non pas à demeurer abstinent mais à redevenir comme tout le monde....Ce qui m'a gênée, c'est la constante référence à Dieu à une PS et à ce rabâchage continuel " du programme, 12 étapes, 12 traditions et 12 concepts" auquels je n'ai jamais rien compris. Le rabâchage à chaque réunion de la prière de la sérinité ( qui soit dit en passant ne m'aide pas du tout )....

J'arrête, sinon je vais encore me faire des ennemis

Kittykat
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 24 Mai 2012, 19:14
Bonsoir Kitty, tu te demandes pourquoi ils sont contre les traitements médicaux ??
Ben c'est simple, qui ira leur rendre visite si nous sommes tous guéris???
Daniel


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de black and white
  • Age : 59 ans
  • Messages : 132
  • Inscrit : 24 Avril 2012
  Lien vers ce message 24 Mai 2012, 19:17
Concernant les AA : JE CONFIRME !
Aide toi et le ciel t aidera ....
Impossible de prendre la parole sans attendre son tour et quand enfin la parole est à vous , question de volonté !
Donc au retour ( 1 an de ça ) une bonne cuite , dépitée !
Bref , tant mieux pour ceux qui adhèrent mais faire ma prière en arrivant c est pas mon truc .
Vive le baclo !
 
Avatar de lindalheureuxtour
  • Age : 51 ans
  • Messages : 39
  • Inscrit : 16 Mai 2012
  Lien vers ce message 24 Mai 2012, 19:32
Concernant les AA : JE CONFIRME !
Aide toi et le ciel t aidera ....
Impossible de prendre la parole sans attendre son tour et quand enfin la parole est à vous , question de volonté !
Donc au retour ( 1 an de ça ) une bonne cuite , dépitée !
Bref , tant mieux pour ceux qui adhèrent mais faire ma prière en arrivant c est pas mon truc .
Vive le baclo !


bien d'accord avec toi, le coup de la prière, ça m'a filé des boutons d'entrée de jeu, et parler d'alcool tout le temps, ça excitait férocement mon envie de boire !

Les AA et moi, ça a pas dépassé les 3 séances.

Quand j'étais en hopital de jour (plus d'un an), j'ai appris pas mal de trucs très bons, mais pareil, il suffisait que le sujet alcool soit abordé et mon craving atteignait des sommets...
 
Avatar de pierremichel
  • Age : 58 ans
  • Messages : 801
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 24 Mai 2012, 19:42
Ma chère Linda,
Je n'ai pas dépassé la première séance,
Expérience perso, les intervenants avaient l'air "chargés"...,
Cela n'engage que moi,
...,



Qui donne ne doit jamais s'en souvenir; qui reçoit ne doit jamais oublier.
 
Avatar de baxter (affranchi)
  • Messages : 474
  • Inscrit : 07 Mars 2012
  Lien vers ce message 24 Mai 2012, 20:56
Je confirme le témoignage de Pierremichel, à une nuance près : je dois beaucoup aux AA.

Après 2 séances (oui j'ai tenu jusque-là), j'ai été tellement écœuré de ce spectacle d'anciens combattants auto-flagellants évoquant leurs rechutes et re-re-rechutes que j'ai été abstinent pendant 16 mois. Alors oui, vive les AA.

Pour être honnête, j'ai refait une tentative bien plus tard. J'ai à nouveau vite abandonné. Comme une odeur d'alcool qui flottait dans la salle de réunion... D'ailleurs, la moitié du groupe a été exclue lors de la dernière séance à laquelle j'ai assisté. Pour moi, pas de problème, je me suis auto-exclu.


Les rêves sont en nous... Il suffit d'une étincelle! (Pierre Rapsat. Merci, Pierre!)
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33073
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 24 Mai 2012, 22:45
Jamais fréquenté les AA mais MDR à vous lire


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de TIGROO
  • Age : 48 ans
  • Messages : 1237
  • Inscrit : 10 Avril 2012
  Lien vers ce message 24 Mai 2012, 22:52
perso j'ai tenu 8 mois grace aux AA

Oui le côté autoflagellation en public m'a vite gonflé

J'y aie pris du service et de la permanence téléphonique et tout et tout

Mais quand j'ai replongé , pas un seul coup de fil de mes "amis" alors merci OA


On refait pas sa vie, On la continue ................... dixit ......Francis Cabrel
 
Avatar de kittykat
  • Messages : 6
  • Inscrit : 12 Mars 2012
  Lien vers ce message 25 Mai 2012, 8:03
Je ne crache pas sur les AA mais c'est fou les conneries que Bill et Bob ( les pères fondateurs du mouvement ) peuvent débiter dans le soi-disant programme de rétablissemnt ( rabâchés constamment au fil des réunions...). On dirait qu'ils te font subir un lavage de cerveau.....D'ailleurs, à force d'entendre les séances de confessions publiques au cours desquelles tu n'entends que re-chute, re-re chute et comme dirait l'autre certains d'entre eux n'étaient pas toujours très clean quand ils arrivaient en réunion....J'en connais, qui arrivaient soi-disant abstinent et qui en réalité puaient l'alcool à plein nez.....J'en ai connu d'autres qui fréquentaient assidûment un certain café de L....en face de la gare en semaine et qui arrivaient à la réunion sobre et abstinent comme un chameau...Mais qui ne se gênaient pas pas pour fouiller un membre à l'entrée de la réunion, hisitoire de vérifier s'il n'y avait pas de l'alcool planqué dans le sac...La pire connerie que j'ai jamais entendue chez eux c'est la "thérapie du téléphone"....Enfin en plaisantant " RTLF": réunions, téléphone, littérature ( je me suis toujours demandé si les témoignages publiés dans la revue Partage étaient des témoignages authentiques, tellement ça puait la guimauve ) et forum ( oui ça existe) et là c'est les pires qu'ils soient....Apparamment tous seraient abstinents ( mon oeil )....Enfin, ça vient d'Amérique....et je ne prends pas leurs conneries pour de l'argent comptant moi....Vivement mercredi prochain, je vais chez mon toubib et je pense que je vais commencer le baclo....tout dépendra de ce qu'il va dire...Enfin si ça peut aider à redevenir comme tout le monde....

Merci à tous....Continuez ce que vous faites

Kittykat
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 25 Mai 2012, 9:51
Bonjour j'ai un pote qui est abstinent depuis 3 ans et qui est aux AA, je dis bien abstinent car pour lui le combat continue au quotidien
Je dois le rencontrer prochainement, je vais essayer de convaincre cette brebis égarée de rejoindre notre troupeau
Je vous raconterais la suite
Daniel


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de Zébu85
  • Age : 56 ans
  • Messages : 460
  • Inscrit : 25 Juillet 2012
  Lien vers ce message 08 Aout 2012, 15:01
Je voudrais vous relater ma propre expérience avec les AA, qui n' a pas été très concluante.

J'ai fréquenté un MAB durant 3 ans environ, Alcool Assistance, et l'expérience a été bonne, ce qui n'a pas été le cas avec les AA.

Première réunion, je me pointe, assez intimidée, en grand état d'anxiété (pas très étonnant quand on me connait !) mais pas alcoolisée.


Chacun prend sa place en silence, et l'un d'entre eux (qui porte un nom genre "modérateur D" ou "sous-modérateur", je m'en rappelle plus) se met à décliner tous les thèmes qui seront prochainement évoqués dans les réunions de notre département, ainsi que les anni d'abstinence >> durée à peu près 45 mn.


Le modérateur a un ton très pontifiant. Ca m'agace un peu.
Ca me fait penser aux stages de management d'entreprise type Catalyst en terme de foutage de gueule, un peu.

Enfin, on démarre le tour de table avec la le mot d'ordre : "chacun peut parler durant 5 mn, pas davantage pour laisser parler les autres " (nous étions à peu près 20 personnes).

Quand vient mon tour, j'ai a peine le temps de m'exprimer qu'une nana me coupe en me disant, bien, merci Nathalie, laisse parler les autres maintenant - vraiment j'étais bien en dessous des 5 minutes ! enfin bref. Arrive la prière de la sérénité, moi j'ai bien du mal avec les bondieuseries, pas pire agnostique que moi. Même ma puissance supérieure, je l'emmerde ou qu'elle soit, et je vois pas bien où elle est, ma puissance supérieure. Employer le mot "dieu" à quand même un sens il me semble pour certains, et je respecte, même si je n'y met pas de majuscule, quant à moi, et même si ça me fait bien marrer qu'on puisse croire à ce genre de truc. Quand le Vatican prêtera à 0% je changerai peut être d'avis.



A la fin de la deuxième réunion, (j'ai tenté le Diable encore une fois), le modérateur me file son numéro en me disant appelle moi, si tu veux je peux être ton parrain. Assez réticente, je prend le numéro du Monsieur, 25 ans d'abstinence, à la tête de ce Groupe, un mec sérieux visiblement quand même...

Dans cette réunion participaient des personnes malades en cure de desintox dans une clinique proche. 2 ou 3 personnes n'avaient pas de chaises et restaient debout, malgrè un état de fatigue assez évident, shoots de cures, chacun sait à quel point on est pas bien au début. Je fais signe au modérateur pour qu'on déplace quelques chaises qui se trouvaient encore entassées dans un coin. Il me fait signe, façon, pas bien grave, tant pis. Scandaleux non ? Eliminés d'office.


Justement ce fameux modérateur me propose une rencontre pour me parler de manière plus approfondie de la doctrine AA. Je dis banco, il se pointe chez moi et après quelques minutes d'entretien commence à me dire qu'il avait jamais remarqué à quel point j'avais de beaux yeux et que vraiment il ne comprenait pas pourquoi j'étais seule etc ... Je l'ai vu venir évidemment et l'ai raccompagné sur le palier.

Voilà mon expé AA !!!
 
Avatar de manon2
  • Age : 52 ans
  • Messages : 853
  • Inscrit : 26 Janvier 2012
  Lien vers ce message 08 Aout 2012, 15:51
J'ai fait une réunion!et au moment de la priére, ciao!!!!!!
Agnostique;suis sortie en rigolant en plus!

Ceci dis, à ce moment là, j'étais en analyse avec un bon psy (pas alcooologue) qui m'avait prévenu que cela ne me plairait pas!bingo!

Je déteste ces mouvements, cela me fait penser à des sectes, yes là, le mot est lâché!à bon escient!
ils ne se fréquentent qu'entre eux!font des priéres!sont bizarres!et y'a des gourous!


Manon
 
Avatar de Zébu85
  • Age : 56 ans
  • Messages : 460
  • Inscrit : 25 Juillet 2012
  Lien vers ce message 08 Aout 2012, 15:55
ils ne se fréquentent qu'entre eux!font des priéres!sont bizarres!et y'a des gourous!


http://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_smyle.gifhttp://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_smyle.gifhttp://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_devil.gifhttp://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_devil.gif

En plus, c est vrai, ils ne se fréquentent qu'entre eux !!!! Ca doit être pratique pour les déménagements

 
Avatar de manon2
  • Age : 52 ans
  • Messages : 853
  • Inscrit : 26 Janvier 2012
  Lien vers ce message 08 Aout 2012, 15:58
@Toutadicte:ah vi!pour certains 'coups de main' merdouille!j'y avais pas pensé!mdrrrrrrrrrrrrrr
mouais, une secte débute ainsi....en ne fréquentant que ......
 
Avatar de Zébu85
  • Age : 56 ans
  • Messages : 460
  • Inscrit : 25 Juillet 2012
  Lien vers ce message 08 Aout 2012, 16:19
Ecoutes voir Manon, faut voir le côté positif des choses dans la vie, on l'a assez dit et répété BD de BD

http://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_oeil.gifhttp://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_oeil.gif
 
Avatar de Zébu85
  • Age : 56 ans
  • Messages : 460
  • Inscrit : 25 Juillet 2012
  Lien vers ce message 13 Aout 2012, 19:22
Bonjour Manon,
Comment vas tu ?

Bises
Nath
 
Avatar de Werner
  • Age : 52 ans
  • Messages : 1017
  • Inscrit : 18 Juin 2012
  Lien vers ce message 14 Aout 2012, 8:21
mdr vous 2.

un déménagement sans bieres ?!?


GIBs' - procrastineur grolandais

Je revendique mon compte en Suisse, il me manque juste les ronds, vous pouvez faire qq chose pour moi ?
 
Avatar de Keeper
  • Messages : 1
  • Inscrit : 26 Septembre 2013
  Lien vers ce message 26 Septembre 2013, 13:32
Bonjour à tous, Je me permets de vous écrire suite à la lecture de vos messages sur les AA. Je suis jeune abstinent et je fréquente un groupe AA dans ma ville. À vous lire je dois être tombé dans un groupe "ouvert d'esprit" car je n'y ai vu pour l'instant aucun sectarisme (tout est suggéré et non imposé). Je reprends par exemple les propos de l'administrateur : "ils vivent de cela : aider les gens avec des méthodes qui ne marchent pas" et ensuite : "j'ai jamais fréquenté les AA" donc une énorme contradiction évoquée par cette personne. Je reprends aussi les propos de Sylvie : "Tu ne convaincras jamais un membre des AA de l'utilité du baclofène" "leur intolérance est leur marque de fabrique". Et bien pour ma part, je ne viens pas aux AA pour avoir des renseignements sur le Baclofène ou être ou non convaincu d'une utilité quelconque sur ce produit, ni sur un autre en fait. Je ne considère pas comme quelqu'un d'intolérant ou militant. Si il y avait eu du militantisme dans les AA, je n'y serais jamais aller pour ma part (encore moins avec un système militaire). Endoctrinement, Gourou... Encore une fois je dois être tombé sur un groupe qui fait exception à la règle. Je continue avec Fanthebest2 :"j'espère que les nouveaux AA vont vite se détourner d'eux et venir grossir nos rangs". Ce propos par exemple pourrait être considéré comme militant et militaire (les rangs, les troupes). Si le baclofène peut aider des gens à s'en sortir pas de soucis pour ma part, je connais une personne dans mon groupe qui en prends, elle en a parlé, elle n'a pas été exclue... Chaque groupe AA est différent (628 en France) composés de personnes différentes (qui viennent régulièrement ou pas). Donc ça fait quand même du monde. Certains on eu des expériences négatives par rapport au groupe AA ou a des personnes fréquentant un groupe. Certains y on eu des expériences positives aussi. Les groupes d'entraides ne peuvent être que bénéfiques, à chacun de choisir d'y aller ou de ne pas y aller, de rester ou pas (c'est pas Al-Qaïda). Et j'espère que la médecine continuera à faire des progrès pour trouver un médicament contre la maladie alcoolique (les AA ne sont pas contre les traitements médicaux, c'est clairement expliqué dans le livre "vivre sans alcool" en appendice) en attendant, bonne journée à vous.
Message édité 5 fois, dernière édition par Keeper, 26 Septembre 2013, 17:31  
 
Avatar de sdn-v
  • Messages : 4
  • Inscrit : 02 Septembre 2014
  Lien vers ce message 02 Septembre 2014, 11:42
« Les Alcooliques Anonymes sont une association d'hommes et de femmes qui partagent entre eux, leur expérience, leur force et leur espoir dans le but de résoudre leur problème commun, et d'aider d'autres alcooliques à se rétablir.
Le désir d'arrêter de boire est :fsb2_arrow: la seule condition pour devenir membre des AA.
Les AA ne demandent ni cotisation ni droit d'entrée ; nous nous finançons par nos propres contributions. Les AA ne sont associés à aucune secte, confession religieuse ou politique, à aucun organisme ou établissement. :fsb2_arrow: Ils ne désirent s'engager dans aucune controverse ; :fsb2_arrow: ils n'endossent et ne contestent aucune cause.
Notre but premier est de demeurer abstinent et d'aider d'autres alcooliques à le devenir. »
Copyright© by The AA Grapevine, Inc. - Traduit et reproduit avec autorisation
 
Avatar de fanfan94
  • Age : 59 ans
  • Messages : 11
  • Inscrit : 23 Juillet 2013
  Lien vers ce message 02 Septembre 2014, 11:53
Bonjour François,

Bon nombres de professionnels, d'associations néphalistes ne veulent pas entendre parler de guérison en ce qui concerne l'alcool.
Les alcoologues voudraient faire croire que les personnes qui boivent n'ont pas de volonté, que leur addiction est en rapport avec des evenements vécus, proposent des thérapies à n'en plus finir, des traitement anti depresseur,anxiolitiques, proposent des cures inutiles.
Je suis sous baclofène depuis presque un an, à 150 mg, je me porte très bien, j'ai bien compris que scientifiquement ce merveilleux médicament jouait sur le recepeteur gaba et que le craving n'avait rien a voir comme ils le prétendent avec la volonté.
Le craving a complètement disparu et c'est génial.
J'ai moi aussi fait partie pendant très longtemps des AA et je ne m'y suis jamais épanoui.
Je pense que cela ne sert à rien de témoigner en réunion, ils sont effectivement très sectaires.
Les institutions voient aussi d'un mauvais oeil ce médicament qui guérit car quand on voit en france le prix de journée d'hospitalisation, on comprend mieux...
Bien à toi

François
 
Avatar de sdn-v
  • Messages : 4
  • Inscrit : 02 Septembre 2014
  Lien vers ce message 02 Septembre 2014, 12:52
[…] Carl Jung rappelle que le psychisme humain est le lieu de luttes intimes: « On le sait, les drames les plus émouvants et les plus étranges ne se jouent pas au théâtre, mais dans le cœur d'hommes et de femmes ordinaires. Ceux-ci vivent sans attirer l'attention et ne trahissent en rien les conflits qui font rage en eux, :fsb2_arrow: à moins :fsb2_arrow: :fsb2_arrow: qu'ils ne deviennent victimes d'une dépression dont ils ignorent eux-mêmes la cause. »
On ne peut donc pas se permettre de faire l'économie de la réintégration de son ombre. Qui refuse ce travail sur lui-même s'exposera à des déséquilibres psychologiques. Il aura tendance à se sentir stressé et déprimé, tourmenté par un sentiment diffus d'angoisse, d'insatisfaction de lui-même et de culpabilité; il sera sujet à toutes sortes d'obsessions et susceptible de se laisser emporter par ses impulsions: jalousie, colère mal gérée, ressentiment, inconduites sexuelles, gourmandise, etc.
Parmi les dépendances les plus communes, mentionnons l'alcoolisme et la toxicomanie qui font tant de ravages dans nos sociétés modernes.
Sam Naifeh, dans un excellent article sur les causes de la dépendance, affirme: :fsb2_arrow: « La dépendance est un problème de l'ombre. » :fsb2_arrow: En effet, l'attrait compulsif pour l'alcool et les drogues provient de la recherche incohérente du côté ombrageux de son être. On a beau accuser les substances toxiques d'être la cause de déchéances humaines, en vérité, elles n'en sont que la cause indirecte en permettant à leur utilisateur de franchir les limites du conscient. Ainsi, pour un moment, l'utilisateur peut s'identifier au côté sombre de lui-même qui l'obsède constamment. :fsb2_arrow: :fsb2_arrow: La partie sobre de l'alcoolique se trouve dans une constante insatisfaction tant qu'elle n'a pas retrouvé la partie alcoolique cachée dans l'ombre. […]
[extrait de ] Jean Monbourquette © - Apprivoiser son Ombre – N Bayard ed. 2001
:fsb2_arrow:
 
Avatar de Karine
  • Age : 47 ans
  • Messages : 18674
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 02 Septembre 2014, 12:58
Je te vois poster aujourd'hui,

Tu n'as pas de fil de discussion,

T'en ai où toi ?


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.[/font]
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33073
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 02 Septembre 2014, 13:04
[…]
Qui refuse ce travail sur lui-même s'exposera à des déséquilibres psychologiques. Il aura tendance à se sentir stressé et déprimé, tourmenté par un sentiment diffus d'angoisse, d'insatisfaction de lui-même et de culpabilité; il sera sujet à toutes sortes d'obsessions et susceptible de se laisser emporter par ses impulsions: jalousie, colère mal gérée, ressentiment, inconduites sexuelles, gourmandise, etc.

Bonjour

J'avoue que c'est un peu trop profond pour moi ..
Je vais juste dire que beaucoup ne font aucun travail sur eux et se portent très bien, c'est mon cas.
Je ne suis pas certaine que tu sois sur le bon forum pour exposer tes idées
Atoute te correspondrait mieux si j'ai bien suivi le fil de tes pensées


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 25953
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 02 Septembre 2014, 14:25
J'hésite à intervenir sur ce fil
Je me souviens d'Olivier Ameisen qui est allé toute sa vie aux réunions AA, et qui a continué d'y aller sous baclo
Pour moi, c'est comme entrer dans une église catholique et prêcher pour un autre Dieu

Je suis allée chez les AA en 2004, je me suis reconnue alcoolique à ce moment là, on m'a proposé l'abstinence comme seul moyen de guérison
Mon groupe était très bon, je suis toujours en contact avec certains membres qui sont devenus mes amis
Parfois j'ai envie d'y retourner, pour le programme spirituel, pour l'amitié et tout ce que j'y ai appris
Evidemment, je ne vais pas parler de baclo à des personnes qui vivent abstinentes
Tout comme ici je ne parle pas des AA
Je suis juste assez perplexe, certes on peut être déçue d'un groupe où on serait mal accueillie, ça n'a pas été mon cas, après la réunion on allait dans un café, prendre des petits sandwichs, boire de la san pellegrino ou un café
Les amis les plus proches que j'ai frôlent les 20 ans d'abstinence, ne s'en plaignent pas, c'est un art de vivre comme un autre

Le combat est ailleurs

Manue


Indifférence atteinte et acceptée à 260 mg depuis le 05/05/18 (date chère à mon coeur le 05/05 =^^=), diminution à 220 mg cause forts EI, maintenant, tout baigne ;-)
 
Avatar de barton
  • Age : 37 ans
  • Messages : 121
  • Inscrit : 21 Aout 2014
  Lien vers ce message 07 Septembre 2014, 11:17
Bonjour à tous,

J'ai lu le post avec beaucoup d'attention. Je n'hésite pas à intervenir sur ce fil. Je ne souhaite pas ouvrir de polémique et mes paroles n'engagent que moi.

Une alcoologue disait lors d'une conférence en présence d’Olivier Ameisein qu'il fallait absolument dépassionné le débat sur l'alcool. Je crois qu'elle a raison. Cela n'aidera personne, ni les alcooliques abstinents des AA et qui s'en sortent comme ça ni les nouveaux qui sont perdus entre le discours abstinence seul moyen de guérison et baclofène, porte ouverte sur une consommation modéré comme une personne qui n'a jamais été alcoolique.

Tout cela est une question d'honnêteté intellectuelle. Et là-dessus personne n'est clair. Je m'explique :

Les alcoologues et les centres de soins : Abstinence est la seule manière de s'en sortir. Pour cela des médicaments sont proposés comme l'Aotal qui vraisemblablement ne marche pas comme beaucoup d'autres. Cela m'a été confirmé par un médecin alcoologue qui ne voit pas de résultats. Lorsque vous arrivez en CCAA, on vous remet un journal de bord, financé en partie par le laboratoire MERCK. A chaque fin de page figure la mention, pour garder le cap je n'oublie pas mon traitement. Si ce n'est pas de l'endoctrinement sachant que ces traitements ne marchent pas.

Les AA : Seul l'abstinence est le remède. La France compte un nombre estimé de 2 millions d'alcoolique. Les AA dans le monde 2 millions estimé. Vu ces chiffres, on voit bien que les AA ne représentent qu'une infime solution au problème de l'alcool. Les AA refusent d'entendre parler du baclofène en réunion c'est vrai et c'est normal. Cela remet en question leur foi en l'abstinence et dans leurs programmes. Comment peut-on le leur reprocher si cela a marché pour eux.

Les partisans du Baclofène : On peut reprendre une consommation modéré une fois la dose seuil atteint. Cela manifestement marche au vu des nombreuses guérisons sur ce forum. Cependant je m'interroge. Pourquoi vouloir reconsommé alors que l'alcool nous a détruit. N'est-ce pas plus simple une fois le craving disparu de ne pas reboire du tout ? On a peu de recul sur les gens guéris au baclofène qui nous dit que plus tard au bout de plusieurs années le problème ne vas pas réapparaître ?

Comme le dit Sylvie, pourquoi attiser les conflits en parlant de baclofène aux AA et d'AA sur ce site. Pourquoi vouloir se monter les uns contre les autres. Cela ne profite à personne. Par contre je n'aime pas cette idée qu'ils ont quelque chose à vendre. C'est faux. Chacun est libre de croire ou non en leur programme.

Pour ma part je vais aux AA depuis 4 ans. Cela m'a aidé à tenir 4 mois la première fois et j'ai vraiment cru que je m'en étais sorti. Depuis, j'ai rechuté plusieurs fois et n'ai été abstinent que 2 mois et 3 semaines. Pour moi les AA ne sont pas une secte bien au contraire. Chacun est libre de sa parole, le temps n'est pas limité lors du tour de table, et la prière de sérénité (pour laquelle je ne dis jamais mon dieu) est une vrai leçon de spiritualité. Chacun est libre de ne pas y trouvé son compte et de ne pas y revenir. Personne ne lui dira rien. La référence à Dieu et en effet assez pénible et me dérange. IL est vrai que certains s'approprient un peu les choses, mais c'est humain. Je n'ai jamais vraiment constaté de dérives comme vous le mentionnez pour certains. Il existe plusieurs centaines de groupes en France et aucun n'est pareil. Je continue aujourd'hui d'y aller, je ne parle plus du baclo en réunion mais je suis soutenu par mon parain et une amie AA qui m'encourage à continuer le traitement. Comme quoi les membres des AA ne sont pas tous aussi fermé d'esprit. C’est une question de choix, simplement. Chacun est libre de faire ce qu’il veut.

Laissons les choses se tasser un peu. La révolution du baclofène est en marche, et s'il s'avère aussi efficace qu'il semble l'être aujourd'hui, nous tous guéri ou en cours de guérisons seront là pour que les choses changent. Ce n'est ni les AA, ni les labos, les CCAA qui peuvent influer sur ce mouvement en marche. Des millions d'alcooliques dans le monde le feront. C'est une question de bon sens. Mais il faut se battre en effet pour le faire reconnaître, en partie dans le milieu des alcoologues qui sont encore trop réticents à le prescrire.

Voilà, j’espère que ma contribution permettra d’apaiser un peu les tensions entre pro-baclo et anti-baclo, AA et Baclonautes…

Barton


Première prise de Baclofène : 7 juillet 2014 0.5 comprimés
180 Mg actuellement : Répartition 10h(30mg)-12h(30mg)-14h(60mg)-16h(60mg)
Actuellement sous xanax 0.25 avec des prises ponctuelles et prozac (2 gélules le matin)
Ne souhaite plus reboire
 
Avatar de sambal
  • Age : 53 ans
  • Messages : 3
  • Inscrit : 25 Février 2018
  Lien vers ce message 14 Avril 2018, 14:08
bonjour à tous je voudrais savoir ou je peux trouver cette fameuse affiche.
merci d'avance de votre aide.
sam.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33073
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Avril 2018, 20:16
Bonjour Sam

Tu as déterré un bien ancienne discussion !
Les affiches sont là Affiches baclofène
Mais pourquoi les veux tu ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de sambal
  • Age : 53 ans
  • Messages : 3
  • Inscrit : 25 Février 2018
  Lien vers ce message 15 Avril 2018, 10:57
Bonjour Sylvie, c'est juste pour les afficher chez moi.
merci pour le lien.
 
Avatar de Jéronimo
  • Age : 51 ans
  • Messages : 73
  • Inscrit : 01 Février 2018
  Lien vers ce message 15 Avril 2018, 12:13
Bonjour,

Je viens de découvrir ce fil sur les AA. Alors pour ma part je respecte la méthode des AA mais voilà ce que j'en ai retiré après quelques réunions.

Mon premier contact a été chaleureux, une fois les larmes versées j'y ai trouvé du réconfort. Mais en fait au fil de la réunion, j'ai senti l'alcool qui planait au dessus de nous tous en filigrane. Pas l'odeur tous étaient abstinents et certains depuis longtemps...mais tellement tristes. Je m'attendais à des messages de vie et je n'ai entendu que des conseils de sur-vie. Comment éviter les bars, comment faire en sorte de ne pas passer devant le rayon alcool quand on va faire ses courses, comment refuser ce premier verre, comment se cacher en somme, s'isoler et tenter de se frayer un chemin à travers la vie. J'ai senti un soutien réel, une profonde compassion, une entraide mais tout ça dans une tristesse infinie. J'ai vu des personnes touchantes toutes les unes autant que les autres mais cassées par la vie, brisées, bouffées par leurs remords sur une partie de leur vie à jamais gâchée.

Je suis coach en Ressources Humaines et je suis en outre très sensible aux autres. Et là j'ai senti cet alcool qui les avait tous brisés et qu'il ne fallait pas qu'ils recroisent. J'ai senti que je n'avais pas ma place à cet endroit même si je trouvais leur combat louable et nécessaire.

A la seconde réunion, un membre nettoyait la table avec un chiffon et un produit du style ajax vitre et au moment où il en a pchité sur la table je me souviens de cette femme qui a eu un geste de répulsion violent en sentant ce produit. Certes, il y a mieux comme fragrance mais elle exprimait un rejet avec un signe de mains violent comme si ça venait lui rappeler son alcool.
Et puis ça a été au tour de cet homme d'une cinquantaine d'années qui s'est effondré en pleurs comme un enfant parce qu'il avait bu une canette de retour de son travail après 7 ans d'abstinence.

Je suis sorti et je me souviens m'être arrêté pour m'enfiler 2 cannettes dans la voiture avant de rentrer chez moi. Je me suis dit là il y a un problème. En bon coach, je me suis dit :"qu'est-ce que tu veux au fond? Aller mieux? - Oui. Alors je me suis dit avec tout le respect que j'ai pour les AA "Ces gens vont-ils mieux? Peut-être. OK" Vont-ils t'aider à aller mieux? Non." Je savais que ce n'était pas bon pour moi. Parce que soit j'entrais dans leur protocole mais alors il fallait qu'ils entrent dans ma vie et que je ne me retrouve plus jamais seul sans eux comme ce retour dans ma voiture. La solution était ailleurs, en moi. Je peux partager mais je ne peux pas remettre mon état de santé aux autres. Je suis pas de confession catholique ou prostestante ou autre. Je ne crois pas en Dieu mais en une multitude de déité tout autour de nous dans l'univers, ma philosophie se rapproche des boudhistes.

En bon coach qui travaille sur le changement, je me suis dit les AA on une limite, celle de ne pas proposer de changement hormis celui de ne plus boire. La vie sans boire OK, mais alors la vie ça devient quoi? C'est les sorties, la nature, les activités, le dépassement de soi, les rencontres... En fait je croyais que c'était ce que proposait les AA. Mais en fait non et j'y ai vu comme un enfermement supplémentaire.

En fait je vais vous faire un avoeux qui se concrétise avec mon parcours baclo.

Mon idéal c'est d'être abstinent ou plutôt dit autrement, de ne pas avoir besoin de boire pour vivre. Un peu comme un enfant, libre. Le fait de savoir qu'il faut obstinément ne plus jamais boire ne m'aide pas. Je sais que c'est l'idéal mais pour l'atteindre j'ai besoin de savoir que je peux boire comme je peux manger du chocolat ou fumer une cigarette. Et le simple fait de savoir que je PEUX me permet de choisir et par conséquent de faire appel à mon libre arbitre. Parce que je pense profondément que si l'on remet la capacité qu'on a de choisir alors on s'enlève une chose essentielle en nous et que l'on ne peut remettre à une une entité exérieure au risque de se perdre un peu plus.

Merci de m'avoir lu...

Jéronimo


6h30 120mg 8h30 120mg 10h30 70mg

« Un grand nombre de petites victoires valent mieux qu’un grand échec. » - inconnu.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7188
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 15 Avril 2018, 13:43
:fsb2_yes:


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene