Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

J'ai réussi à passer le bac! :-) Indifférente

Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 24 Juillet 2013, 4:36

Reprise du dernier message

En sommeil pour quelques temps...

Vous embrasse fort
 
Avatar de Esteban
  • Age : 48 ans
  • Messages : 3936
  • Inscrit : 14 Septembre 2012
  Lien vers ce message 25 Juillet 2013, 17:04
Hibernation hivernal! Un grand classique tropical ;-)
À bientôt pour l anticipation de ta mue printaniere ...

T embrasse

Stef


"La meilleur façon de s'assurer que l'on abordera la mort sans remords c'est, dans l’instant présent, de se conduire de manière responsable et avec compassion pour autrui" Dalaï-lama

Soyons nombreux et reconnaissants : Adhérez : https://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
https://www.arte.tv/fr/videos/...-la-meditation/
https://nospensees.fr/le-mantr...ue-liberatrice/
https://www.youtube.com/watch?v=h8eIttbSUC4&t=4s
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 28 Juillet 2013, 11:20
Bon sommeil la belle au bois dormant, un peu de fraiche.


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de MIAMI nice
  • Age : 49 ans
  • Messages : 748
  • Inscrit : 21 Juillet 2013
  Lien vers ce message 28 Juillet 2013, 18:56
Salut Sylvie
un petit coucou de Miami pour te dire que ca va de mieux en mieux je sais tres bien que ce n est gagner mais je pensé etre sur la bonne route merci encore pour tout sans vous je serais encore dans mon trou
pour se qui conserne l adhesión mon papa et moi nous avons pas eu le temps de nous en occuper mais on va le faire tu as my Word une autre chose j ai remarque que ton Anglais ou Americain plutot n est pas mal du tout (quand tu as repondu a l inconnue)
A plus
Big kissessss from Miami
PS:si tu as besoin de quoi que se soit des states n hesite surtout pas et sans retenue

Nico


merci pour les attentions ainsi que les histoires et experience que l on trouve sur ce forum ca fait vraiment du bien

P.S: Excusez les fautes d'orto et de facon d'ecrire, mais moi j'ecris comme je parle et moi quand je parle c'est avec le COEUR…!
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2013, 17:05
Juste un petit tour pour dire que tout va bien.

Toujours à 150 La Julie et quelques cuillères à café.

Rester vigilant.

Bises tout le monde
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35721
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Aout 2013, 17:11
Ah, je me demandais où tu étais passée !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 27 Aout 2013, 17:47
Dis miss Ju, tu peux les faire un peu plus longues, tes apparitions?


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 13 Septembre 2013, 14:06
Bonjour tout le monde,

Encore quelques mini nouvelles. En vitesse pour pas changer.
Voici un copié collé d'une conversation que j'ai eu sur fb via une page qui s'appelle baclofène = danger.
J'étais très interpellée par cette page et suis entrée en contact avec l'initiateur de la page. J'étais plus ou moins prête à partir en guerre contre lui et le titre sa page.
Sa réponse m'a mise très fort interpellée et je pense après 2 ans de traitement sous baclofène et d'indifférence cuillères à café qu'il a raison. D'autres l'ont dit aussi sur ce forum mais je n'avais pas capté. Elle était pas prête La Julie. Du temps. Toujours du temps.

Conversation démarrée 22 août

22/08/2013 08:35
Julie Maurice
Bonjour, je ne comprends pas bien le sens de votre page. Vous voulez faire connaitre le baclofène comme traitement contre la maladie d'alcoolo dépendance ou vous être contre. Le titre, la lecture de vos posts sont assez ambigus.
Vous pouvez m'éclairer?
Très belle journée
23 août

23/08/2013 11:42
Baclofene = Danger
Bonjour, page ambigüe je vous l'accorde. J'ai crée cette page suite à l'engouement
qu'à suscité le Baclofène comme "remède miracle". Cet effet médiatique a tout de même
permis de faire prendre conscience à beaucoup de leur dépendance à l'alcool. D' oser aller
vers des soins, le pas le plus compliqué à franchir. Depuis la création de cette page, mon
avis à évoluer sur le Baclofène. Actif au sein d'un groupe de parole, je côtoie des personnes
traitement, l'effet non négligeable étant celui de gérer la compulsivité, l'envie de boire irréfreinée.
Le Baclofène qui amène vers l'abstinence je suis pour.
J'ai du mal à partir du moment où je peux lire que certains gèrent
leur consommation grâce au baclofène, ces derniers sont encore dans le denni selon moi.
C'est une propagande dangereuse, les effets négatifs de l'alcool sont toujours actifs, les habitudes
toujours ancrées, l'alcoolisme présent.
Ce que j'ai retenu de ma maladie, c'est qu'il fallait que je change, pas
seulement mon rythme d'ivrogne... beaucoup de parts de ma personnalité, ce que je n'ai pu faire
qu'avec l'abstinence. Ce qui a été compliqué fût de refaire connaissance
avec moi-même. Pas de manque d'alcool, il aura fallu trois cures, chacunes
a apporté sa pierre à l'édifice. J'ai pris de l'espéral durant les 2 premières années d'abstinence
comme "gendarme".
Donc oui pour le Baclofène s'il amène à l'abstinence sionon je n'en
vois pas l'intérêt...
Bonne journée.

Julie Maurice
Vous savez, votre premier dans lequel vous parliez d'une sorte de "miroir aux alouettes" m'a drôlement secouée sans que je m'en aperçoive réellement à la première lecture. Montée à 330. Indifférente c'est sur, mais ayant toujours gardé un "attachement" au vin rosé que je buvais abondamment : 4 bouteilles par jour du matin au soir. Aujourd'hui, je continue à boire ce que j'appelle des petites cuillères à café ( à peine un ou deux verres par jours) Ce qui m'empeche de réellement descendre le baclofène. je suis toujours à 150 après 2 ans. Le baclofène n'est pas une moldécule anodine et je suis persuadée qu'elle change aussi la personnalité. PERSUADEE. Oui, il faut aller voir un psy en même temps, chose que je n'ai pas faite et il est grand temps que je me retrouve. Dans ma petite ile, pas de groupe de parole. A bientôt


Etc etc. Il m'aura près de 8 mois ne plus être sous la coupe de l'alcool, ne plus y être sensible donc indifférente, mais depuis 2 ans toujours soumise et attirée par lui donc vivant avec obligation de rester enchainée à ma molécule baclofène.

Je m'imagine que je vais en choquer certains. Q'ils me pardonnent.

Peut être que ce que je dis est aussi n'importe quoi.

L'alcoolisme est aussi une maladie psychologique.

Tant arrivent à descendre vraiment bas le baclofène, d'autres pas.

S'occuper aussi de sa tête.

Je vous embrasse
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 13 Septembre 2013, 14:37
Notre maladie est neurobiologique, le baclofène la soigne, comble ce gouffre assoiffé qui creuse nos cranes.
Certains s'en trouvent guéris, le neurotransmetteur repu, tranquilisé.
Mais pour combien d'autres l'alcool a servi de consolation parce qu'une foultitude de neurotransmetteurs étaient en vrac?
L'alcool exilé de la vie, les déficiences réapparaissent puissance 10. Il n'y a plus ce prisme de l'éthanol qui lissait les angles de l'insupportable.
Alors on jongle avec les AD, les anxios, les psys, le baclo.
Foutrement doués nous sommes de danser avec l'enclume et la plume, l'infime et le mastoc. Foutrement motivés nous sommes de continuer à danser.
Il y a des polytoxs comme il y a des polytics. Nous ne sommes pas tous malades d'une seule douleur, ça neurobiologise sur plusieurs étages souvent. Une comparaison? une table de mixage, 40 pistes, si l'ingé son balance un peu trop de pouet pouet par là ou pas assez de glou par ici ca sonne pas.
Pour quand une approche multipiste du déséquilibre neurobiologique?

Un petit cadeau pour illuster mon propos
http://www.youtube.com/watch?f...p;v=LBf65mZVsCo


Ceci pour abonder dans ton sens , toujours aussi pertinente Ju. L'ouragan de notre continent popotte.


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Franck
  • Age : 54 ans
  • Messages : 4474
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 13 Septembre 2013, 23:45
Salut les filles.

Me concernant, mon alcoolisme était biologique, uniquement. Je le sais. Je suis tombé dedans après avoir vécu deux années d'études à faire la fête tout le temps. Pas après un coup dur.
Du coup, une fois réglé mon problème biologique, le terrain était dégagé, aucun autre souci en vue.

Pour beaucoup, la prédisposition biologique était là aussi, mais c'est suite à un coup dur qu'ils sont tombés dans l'alcool (ou une accumulation de petits coups pendant très longtemps). C'est ce qui a été l'effet déclencheur.
Lorsque le baclo règle l'aspect biologique, il arrive fréquemment que l'aspect psychologique, n'ayant toujours pas été réglé, refasse surface. Il n'est plus masqué par l'alcool. Alors il faut s'en occuper.

C'est un peu comme ça que je vois les choses. Vous aussi?


Concernant le monsieur de facebook, il a tout faux concernant l'abstinence comme seule issue. Une fois libéré de nos pulsions grâce au baclo, nous devenons une personne normale, tout simplement. Tant qu'on reste sous une dose de maintien en tout cas.
Une personne normale qui peut donc prendre un verre de temps en temps.
C'est difficile à comprendre pour lui parce qu'il a passé plusieurs années à s'auto-conditionner pour se convaincre qu'il ne fallait plus boire, jamais.
Et quand il dit que je serais toujours dans le déni (puisque je fais partie des gens dont il parle), c'est vraiment qu'il n'a rien compris.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Daniel
  • Age : 57 ans
  • Messages : 6427
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 14 Septembre 2013, 8:16
Bonjour Julie

Ne surtout pas négliger le côté psy pour certains, tu as entièrement raison

Bises

Citation
Je m'imagine que je vais en choquer certains. Q'ils me pardonnent.

Peut être que ce que je dis est aussi n'importe quoi.

L'alcoolisme est aussi une maladie psychologique.

Tant arrivent à descendre vraiment bas le baclofène, d'autres pas.

S'occuper aussi de sa tête.



La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de reiz17
  • Age : 45 ans
  • Messages : 2216
  • Inscrit : 23 Mars 2012
  Lien vers ce message 14 Septembre 2013, 14:04
Yop,

Cela me semble évident.

Cette maladie nous l'avons depuis l'enfance. Elle a déjà engendré des troubles.
On ne souffre pas d'une maladie neuro-biologique sans que cela ai des conséquences psychologiques plus ou moins handicapantes.
Enfant troublé je l'étais. Avec le recul, je sais que cela venait de cette maladie, de cette déficience en GabaB.
Enfin, à l'adolescence ou bien à l'âge adulte, nous avons trouvé un médicament pour soigner cette mauvaise opinion que nous avions de nous même; Cette euphorie/dysphorie, cette solitude aussi: L'alcool.
Et puis, tout au long de notre vie d'alcoolo-dépendant, à plus ou moins grande échelle, nous avons souffert de paranoïa, de dévalorisation, de nos mensonges répétés qui tendaient à une forme simplifiée de schizophrénie, à une forme de perversion, tout à travers le regard des autres. Beaucoup de souffrances psychologiques qui auront pu entraîner de véritables troubles par la suite.

Ce qui n'est pas le cas de tout le monde, c'est que ses troubles n'aient pas forcement engendré une forme pathologique à cela.
Comme souvent, l'entourage donc l'équilibre y ai pour beaucoup.
Tout le monde à des prémisses de maladies psy répertoriées. La majorité n'en souffre pas car elles ne sont pas pathologiques.
Certains seront privilégiés en ce sens, d'autres, esseulés, ou plus fragiles, face à leurs troubles pourront développer avec les années des maladies psy qu'il faudra soigner si ils veulent en arriver à pleinement pouvoir vivre leur indifférence.

Comme souvent, je m'avance. Je n'ai pas de diplôme à faire valoir. Tout cela repose sur des supputations construite sur l'expérience notamment.

Par contre, je vous embrasse.
C'est un fait.
Message édité 2 fois, dernière édition par reiz17, 14 Septembre 2013, 14:06  

Indifférent à l'alcool mais pas à un verre de Château Léoville-Barton St.Julien 2003, depuis la mi-juin 2012.
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 14 Septembre 2013, 19:07
Perso, je me contenterai du fait


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de TRISTAN  ( soigné )
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1628
  • Inscrit : 08 Février 2012
  Lien vers ce message 14 Septembre 2013, 21:52
Référence a la page Bacloféne = Danger.

J'ai évoqué mon dérochage et mon après. J'ai compris que j'étais soigné chimiquement et je parle de mon après inconnu.

Je suit et je suis dans les propos de Franck.

Pour ma réflexion, je ne suis pas étonné par l'ambiguité de cette page, l'auteur étant gêner par sa propre ambivalence.


je comprends qu'on déserte une cause pour savoir ce qu'on éprouvera à en servir une autre.
 
Avatar de TRISTAN  ( soigné )
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1628
  • Inscrit : 08 Février 2012
  Lien vers ce message 15 Septembre 2013, 7:06
A: Julie De Maurice
De: Tristan D'Avoriaz


Le premier venu, pourvu qu'il sache amuser, a le droit de parler de lui même.


je comprends qu'on déserte une cause pour savoir ce qu'on éprouvera à en servir une autre.
 
Hors ligne las Masculin
Avatar de las
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2831
  • Inscrit : 20 Décembre 2012
  Lien vers ce message 15 Septembre 2013, 11:43
Bonjour Julie,

le mrs de facebook, ne doit pas être bien renseigné sur le baclofène car quand il dit: que certains gère leurs conso et que nous sommes dans le déni de la maladie, là il se trompe royalement.
Donc je suis entièrement d'accord avec Franck.

Il est aussi vrai que pendant ou une fois l'indifférence obtenu , il y a un travail psy a faire car il y a des choses a remettre dans l'ordre.Notre maladie, nous a totalement désorienté , d'une vie ou l'alcool rythmé nos journées nous passé a une vie ou NOUS rythmons notre vie.Ce qui est loin d'être anodin .

Par contre, sur le sujet du baclo qui change nos personnalité.Là ,je ne suis pas d'accord avec toi.
La personnalité ne change pas mais vu que l'alcool ne fait plus partie de nous(physiquement) et en termes de quantité,nous nous retrouvons face nous même et a la vie réel.Ce qui fait que psychologiquement , cela jette un froid ou peu emmener une sensation de peur, de ne pas y arriver ou de ce dire :vache , je doit reconstruire tout cela(ce qui est mon cas).

Soeurette, voilà 6 mois que je suis indifférent et mon psy me demande quand je descend et ce malgré ma depression?j'ai un ad qui m'aide et qui commence a faire son effet(gel des emotions). Je voulais attendre pour descendre que j'aille mieux(psyco) mais je me suis dit et fait descend maintenant , cela te donnera peut être un plus pour aller mieux.

bises


« Qui ne s’est jamais laissé enchaîner Ne saura jamais ce qu’est la liberté. »
de Serge Gainsbourg
 
Hors ligne las Masculin
Avatar de las
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2831
  • Inscrit : 20 Décembre 2012
  Lien vers ce message 15 Septembre 2013, 11:47
J'avais oublié, je ne vise pas l’abstinence non plus.


« Qui ne s’est jamais laissé enchaîner Ne saura jamais ce qu’est la liberté. »
de Serge Gainsbourg
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 15 Septembre 2013, 16:55
Belles analyses tous, et beaux développements. Merci de votre présence et de votre amitié.
Nous nous connaissons assez maintenant pour ne plus nous encombrer de blabla vains et inutiles et c’est bien, ce chemin.

Il n’est pas questiondans ce post, j’insiste, de désavouer ma maladie alcoolique et mon manque de gaba, ni de prôner l’abstinence- souffrance mais de tenter de vous dire mon ressenti après 26 mois de baclofène.

Aujourd’hui. Je suis à 150mg. J’étais descendue en décembre 2012 à 90, je recommençai à percevoir ma personnalité ( émotions surtout), mais je retrouvai aussi l’appétence du vin. Pas grand’ chose… Une demi bouteille par rapport à 4 bouteilles. Oui, mais cette demi bouteille ( je le pressenti) allait bientôt en devenir une entière.
J’ai donc remis le couvert et augmenté le baclofène ;


Je parlais hier à Lotus de ce post et de ma conversation avec Baclofène = danger.

Ma conclusion après 2 années de baclofène.

Je ne suis pas indifférente à l'alcool.

Je suis toujours attirée par lui, attachée à lui. Sauf que m’étant mise une chaine lourde très ferme autour du cou, je suis dans un brouillard que je pense être ma liberté.
Je ne cherche pas à être abstinente mais je ne suis pas non plus comme les gens normaux.
Je reste une malade alcoolique.
La maladie est en moi et je suis sous chimio thérapie constante depuis 26 mois.

Je ne suis pas libérée des mes pulsions Frank. Elles sont là. Somnolentes et enchainées grâce au baclofène. Je suis indifférente grâce à cette camisole chimique.
Que je retire cette chaine et l’on reverra Julie l’alcoolique à l’action.

Je parlais il y a quelques temps avec Pascal Gramme. Il est à 70 maintenant.
Je lis Alain ou d’autres qui sont à zéro baclofène et indifférents. Vraiment. Donc Guéris.

Ce qui me gêne. M’interpelle ? Me dérange ?

Ce sont mes chagrins coagulés dans mon cœur ou dans mon cerveau parce que non pleurés. Cette indifférence à tout, ce détachement.
Il m’est arrivé comme à vous tous et toutes, plein de bonnes, très bonnes et de mauvaises et très mauvaises choses dans ma vie depuis 26 mois. De gros chagrins et immenses bonheurs. En tous cas, j’y ai réagi avec indifférence, soit un petit sourire, soit une moue triste.
Il y a eu une situation où j’aurais du hurler de peur, trembler d’horreur, pleurer pendant des jours. Rien. Aucune réaction La Julie.
Et qu’on ne vienne pas me dire que je réagissais autrement avant parce que l’alcool me rendait plus sensible.
Non. Je parle de réactions psychologiques communes, courantes, banales.. humaines, bonnes ou mauvaises, faibles, fortes ou intenses à différentes situations qui lorsqu’elles sont là ont des répercussions physiques ( rires, éclats de rire, larmes aux yeux, larmes, cris,etc…)

Balthus – vous vous souvenez d’elle je pense- m’avait souvent et longuement écrit ( par mail) en 2011 au sujet des changements psychiques, mentaux. Changements, altérations ? mutations ?...de perception, d’interprétation, de discernement.

Je ne saisissais pas grand’chose de ce qu’elle me disait, j’étais en pleine montée, c’était déjà si difficile. Et puis que m’importaient ces changements, ma vie était en jeu.

Quelques deux années plus tard, j’ai commencé à comprendre ce qu’elle m’avait dit. L’ observant et le constatant chez moi.

Je ne suis pas en train de cracher dans la soupe baclofène. Surtout n’allez pas penser ça.

Je dis qu’il est temps de guérir vraiment. Je dis qu’il est temps que je me retrouve.

L’abstinence comme les AA ? Non, ce n’est pas ce que je veux dire.

Ce que je veux, c’est comme tout le monde, comme « les autres », « ceux-là » être normale.

Et je veux bien continuer le baclofène pour « brider » ma maladie, mais je veux retrouver mes émotions.
Toutes.
Comme un animal qui pleure ou qui fait la fête.

Et je me rends compte en terminant ce post que je ne serai jamais comme « les autres ».

En vie. La Julie

Qui vous embrasse
 
Hors ligne las Masculin
Avatar de las
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2831
  • Inscrit : 20 Décembre 2012
  Lien vers ce message 15 Septembre 2013, 17:19
Soeurette,

Je vois tres bien ce que tu veux dire,Notre maladie reste présente certes mais je préfère porter une chaine médicamenteuse que de me retrouver comme avant perdu dans les fonds obscure de mon âme.

Pour le gèle des émotions , si je peux me permettre, fait un travail psy car certaines choses que tu as vécu doivent être évacuées, je ne dis pas que j'ai raison mais je suis en plein dedans donc te comprendre met un peu plus facile.Pour l'instant l'ad que je prends m'aide a retrouver un peu d'émotions mais je suis certain que le travail avec mon psy va m'aider a retrouver mes émotions , pour cela il faut que j’évacue le trop que je ressent.Et je penses qu'il en va de même pour beaucoup de personnes et de toi aussi.

Les autres, les "normaux", je ne serai jamais comme eux et cela me va bien.Je suis différent d'eux mais cela ne vient pas que dans ma maladie.Pourquoi vouloir être dans une norme?
Je n'ai jamais étais dans la norme a bien y réfléchir et cela ne me dérangé pas.Alors pourquoi mettre notre maladie en avant?Pour faire partie d'une norme?Non merci,je suis et resterais moi, lasveg avec mes qualités et mes défauts que cela plaise ou non.
JE NE SUIS PAS UN MOUTON et je préfère être en dehors d'un troupeau et juste être moi.

Je t'embrasse


« Qui ne s’est jamais laissé enchaîner Ne saura jamais ce qu’est la liberté. »
de Serge Gainsbourg
 
Avatar de Mimi *
  • Messages : 7071
  • Inscrit : 24 Avril 2011
  Lien vers ce message 15 Septembre 2013, 18:08
Bonjour Julie,

Tu parles du Gel des émotions, un des ES possibles pour certains des Baclovores.

J'ai vécu ça !
J'ai trouvé ça horrible cette Indifférence aux sentiments !

Aujourd'hui, depuis quasi 1 an, je ne prends plus de Baclo, mais je ressens très fort en moi, cette prise de distance que le Baclo m'a fait prendre, par rapport aux choses, aux faits qui se passent dans ma vie !

Je me sens dans le Présent, en essayant de ne plus me prendre la tête avec des trucs d'hier et j'évite aussi de pré-vivre !

Et sans cet ES : ce gel des émotions que j'ai vécu comme toi tu le vis en ce moment, je ne serais pas ce que je suis :
une femme libre !

Les ES s’estompent heureusement avec le temps !

Bien à toi,
bises
mimi
Message édité 1 fois, dernière édition par Mimi *, 15 Septembre 2013, 18:37  

INDIFFÉRENTE à l'alcool et aux drogues grâce au Baclo + travail psy.
Mon histoire

0 baclo depuis Août 2012.
 
Avatar de Daniel
  • Age : 57 ans
  • Messages : 6427
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 15 Septembre 2013, 18:21
Bonsoir Julie

Entièrement d'accord avec ton dernier post, c'est pour cette raison que j'ai commencé ma descente

J'espère arriver comme Mimi et Alain à zéro baclo

C'est une tentative dangereuse et risquée, je le sais et j'en accepte les risques, mais je veux arriver à être libre

Bises


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de TRISTAN  ( soigné )
  • Age : 63 ans
  • Messages : 1628
  • Inscrit : 08 Février 2012
  Lien vers ce message 15 Septembre 2013, 19:24
Julie,

Aurais tu l'amitié d'embrasser Lotus.

Et pendant que je te tiens, j'ai une pulsion de saupoudrer de façon touristique mon avenir:

" Un tien vaut mieux que deux tu l'auras "



Tentaculeuse et toi faucheuse. Oubliez moi encore quelques instants.


je comprends qu'on déserte une cause pour savoir ce qu'on éprouvera à en servir une autre.
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 15 Septembre 2013, 19:25
Oui, Ju, Oui, je l'entend cet insupportable état, on ne peux plus être soi et le soi qu'on est ne sous satisfait pas.
L'intense frustration de devoir vivre cela par choix.
Tu préfères vivre avec une jambe en mousse ou avec 50 canards qui te suivent partout?
Y'a rien de plus con, on est d'acc, n'empeche que c'est un peu ce qu'on vit, non?
Indicibles bisouilleries.


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Esteban
  • Age : 48 ans
  • Messages : 3936
  • Inscrit : 14 Septembre 2012
  Lien vers ce message 15 Septembre 2013, 21:41
Ola vache. Puis Hola. Julie, pour le moment, tu opères, sans le vouloir, pas toujours le savoir, un total perfect indirect bienfaisant envers mon parcours baclofène. De retour sur ton fil, te sachant revenue, j'en ai pris plein les mirettes. L'abonnement, à vie, chez optic 8000 me pend au nez. Chapeau bas à vous tous, les rédacteurs récents sur ce fil ! En quelques mots, simples, sincères et bien mûris, mon esprit embrumé parfois sur mon propre parcours d'alcoolique baclé se sera éclairé !!! Ce que je n'osais penser, voir exprimer, éclate au grand jour ! Il ne s'agit pas de perdre ou occulter tous mes espoirs,bien réels, mais d'avancer désormais bien plus lucide et armé avec et envers mon traitement. Tout ceci est vite et rapidement dit ! Besoin de mûrir mes questions, mes réponses, mes réflexions. Raconté avec le coeur, pas encore l'esprit vif, aiguisé, comme l'authenticité et la simplicité d'un merci que je t'envoi à nouveau chère Julie.

Je t'embrasse,

Stéphane


"La meilleur façon de s'assurer que l'on abordera la mort sans remords c'est, dans l’instant présent, de se conduire de manière responsable et avec compassion pour autrui" Dalaï-lama

Soyons nombreux et reconnaissants : Adhérez : https://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
https://www.arte.tv/fr/videos/...-la-meditation/
https://nospensees.fr/le-mantr...ue-liberatrice/
https://www.youtube.com/watch?v=h8eIttbSUC4&t=4s
 
Avatar de Cecile
  • Age : 54 ans
  • Messages : 384
  • Inscrit : 20 Juillet 2012
  Lien vers ce message 15 Septembre 2013, 21:52
Très chère Julie,

Tout comme toi, j'ai ressenti une sorte de malaise, un besoin de me libérer de cette camisole chimique, l'indifférence à l'alcool, état merveilleux, comme une fleur précieuse, mais gâchée par l'indifférence à tout ce qui fait la vie, plus d'éclats de rire ou de pleurs, plus de plaisir amoureux, plus d'emballement du cœur, je me sentais anesthésiée, triste depuis des mois...

Après en avoir parlé à mon médecin, j'ai entamé ma descente. Je suis passée de 120 à 110 en 3 semaines, puis à 100 depuis lundi, résultat, les bouteilles que je ne voyais plus depuis des mois, se sont remises à me faire de l'œil, des lundi, un repas avec trois verres, puis mardi quatre verres.. ce matin, une pensée pour le verre que j'allais boire le soir... en fait au moins quatre verres bus avec grande appétence ... bref, un grand grand mal être... le sentiment que le "mauvais passé" me rattrape !

Bref demain je reviens à 120 mg ...
Que faire d'autre ? Différente, indifférente ? Je suis un peu perdue, comme si je venais de me découvrir condamnée à faire du vélo avec des petites roues stabilisatrices alors que je rêve de faire du "vrai" vélo !

Bonsoir,

Cécile
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 16 Septembre 2013, 4:38
Merci pour vos interventions et vos partages.

Mimi, tu es une des rares à être à zéro sans te "casser la gueule", comment as tu fait?

D'autres aussi ont pu descendre jusqu'à un dose de confort, d'entretien qui ne les laissaient plus dans les gel des émotions, comment ont ils fait?

Accompagnement psy pour certains? Ils ont trouvé d'eux même? Ils ont mis le pied sur le frein de temps en temps et dit non au craving et finalement ont réussi?

Dites-moi. S'il vous plait.

En toute humilité

Je vous embrasse
Message édité 1 fois, dernière édition par Julie Maurice, 16 Septembre 2013, 4:39  
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 16 Septembre 2013, 4:46
Frangin, je ne te parle pas d'être dans la norme sociale des bien pensants, mais dans la norme de ceux qui ne sont pas un attachement à l'alcool.

Nous sommes attachés à l'alcool et nous le restons.

La preuve - en ce qui me concerne- et je pense que je peux parler au nom de presque nous tous. Nous ne voulons pas être abstinents même sous baclofène.
Baclofène = danger a raison en disant que nous contrôlons notre consommation avec le baclofène.

"Les autres" ne contrôlent pas.

Et toi Mimi. Comment ça se passe?
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 16 Septembre 2013, 12:34
Non, nous ne contrôlons pas notre consommation avec le baclofène!
Le baclofène apaise un centre du plaisir affamé qui réclamait de l'alcool, ceci est hors de notre contrôle, ça cause entre neurotransmetteurs, ça "vase communique".Loin de nos volontés.

Nous n'avons pas maîtrise de tout et de là nous n'avons pas à nous sentir omnipotents sur l'alcool, ni coupables.

Les "autres " ne contrôlent ni plus ni moins que nous. Leurs circonvolutions n'ont pas besoin de ce supplément.
Nous ne seront jamais comme eux? Et bien non! Et alors?

Jamais notre cœur ne bat de notre propre volonté. S'il s'arrete, merdouille, nous n'y sommes pour rien...on est tributaire de lui, nous sommes logés en notre corps comme des passagers incompétents pour reprendre une phrase de "La faim du tigre" de René Barjavel.
Alors on mange des beta bloquants et on est pas pareils que ceux qui n'en ont pas besoin, mais on est en vie.
Le diabétique est tributaire de son pancréas, se pique t'il 3*par jours comme on se flagelle, pour se punir de n'avoir pas le pancréas de son voisin? J'ai tendance à penser qu'il le fait pour survivre au contraire.

Je me trompe peut être mais je trouve que baclo= danger emprunte des raccourcis aux airs de syllogismes, je rejoins aussi Franck et Tristan sur l'ambivalence du Monsieur.

En quoi l'abstinence est il un comportement normal?

Seul un alcoolo peut être abstinent rigoureux
l'abstinence est la normalité
donc l'alcoolo est un être normal.

Aie aie aie, au reveil, ça s'emberlificote dans les boyaux de mon crane.
Message édité 1 fois, dernière édition par Lee Vair, 16 Septembre 2013, 12:50  

Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Esteban
  • Age : 48 ans
  • Messages : 3936
  • Inscrit : 14 Septembre 2012
  Lien vers ce message 16 Septembre 2013, 19:10
Hummmmmmm, ça hume toujours de bons mots clarifiés et développements millimétrés sur le papier buvard par ici !!!

Chère Lee, accords et désaccords, sereins, paisibles, subtiles, avec ta belle prose authentique :

"Non, nous ne contrôlons pas notre consommation avec le baclofène! " => Si certains parviennent à ne plus jamais, sur un an, consommer un seul baril du Rhum mauricien, alors qu'auparavant ils s'en abreuvaient à outrance, à en damner père et mère, leurs âmes, peut on parler de non contrôle de consommation? De plus, ils auront clairement appris la sobriété ! S’enivrer, chaque jour, pour toutes les bonnes et mauvaises raisons que nous connaissons, sera devenu un terrible hobby ingérable bien contrôlé et maîtrisé !!!

Normalité !!! Leitmotiv des alcoologues et psy pour redonner l'espoir aux malades alcoolo dépendants? ;-) Ou plutôt abstinence dans leur cas, pour NOUS !!!

La normalité serait-ce de ne consommer que de 1 à 6 unités d'alcool/jour voir ponctuelles? Règle normative OMS.
De ne consommer que les week end mais 10 à 20 unités? Se défoncer la gueule de temps en temps.

L'alcoolo dépendant, rien de péjoratif, est "anormal" de naissance !!!

Il est malade !!! En manque constant de GabaB (me semble t-il) voir de GhB ... Bref, avec un ciboulo et synapses qui tentent de se connecter au mieux coûte que coûte. Souvent avec l'aide artificielle de la molécule d'alcool, en surdose, qui semble se substituer aux manques neuro biologiques. Brève tentative, très humble, "d'explication scientifique".
Donc, l'alcoolo dépendant est plus vulnérable aux émotions !!! Donc, le patient idéal parfois pour la psychiatrie !!! A tort ou à raison !!! Le psychotique n'est, fort heureusement pour nous, pas forcement un malade alcoolo dépendant.

Dans nos cas, boire ou ne pas boire, rejoint parfois grandement "l'être ou ne pas être", voir devient le CHOIX le plus cornélien qui soit pour nos carcasses torturée par une maladie neuro biologique ... Maybe that is one question ? ;-)

Culpabiliser ... à force de se faire traiter ou se sentir, un mollusque rampant sur sa bave glissante, l'on culpabilise souvent !!!
Là encore à tort ou à raison !!! En toute certitude, avec Lee, le malade alcoolo dépendant ne peut culpabiliser de boire, s'alcooliser, même si en excès total !!! Nos addictions sont complexes !!! Culpabiliser, du moins, prendre conscience, des conséquences de certains de nos actes douteux, voir pire, réalisés alcoolisés, est forcement nécessaire parfois !!! C'est normal ;-))))

Les bleus à l'âme, voir désespérances parfois, ravivent forcement nos besoins, de là à les rendre vitaux?, en alcool !!!

Le psy, OUI, il peut aider !!! Pour beaucoup d'entre nous !!! Si il est conséquent, sans jugement,, à l'écoute, compétent ...
Malgré l'aide précieuse, voir vitale, du baclofène, difficile de guérir totalement tant que l'individu continu à se morfondre parfois dans un passé, voir présent, très douloureux affectivement !!! Le baclofène ne peut faire tout le taf psy nécessaire à beaucoup d'entre nous !!!

Alors, abstinence, cuillerée à café, louche bien remplie, ..., à chacun ses méthodes, son style, ses bien être, ses raisons, vis à vis de l'alcool !!!

Chère Lee, j'apprécies toujours autant à te lire :-)

Chère Julie, aux plaisirs virtuels de pouvoir continuer à m'éveiller parfois face à tes mots ...

Je vous embrasse, JuLee,

Stéphane

PS musical pour toi JULIE, un duo, qui s'accorde très bien ;-) :

http://www.youtube.com/watch?v=R6zdCITMh7E

PS2 : désolé pour ma plume from scratch, limite bâclée, pas du tout travaillée, sans style, qui fait un pale écho, sur le fond, aux autres rédacteurs.


"La meilleur façon de s'assurer que l'on abordera la mort sans remords c'est, dans l’instant présent, de se conduire de manière responsable et avec compassion pour autrui" Dalaï-lama

Soyons nombreux et reconnaissants : Adhérez : https://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
https://www.arte.tv/fr/videos/...-la-meditation/
https://nospensees.fr/le-mantr...ue-liberatrice/
https://www.youtube.com/watch?v=h8eIttbSUC4&t=4s
 
Avatar de bidibule
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5734
  • Inscrit : 24 Novembre 2011
  Lien vers ce message 06 Octobre 2013, 21:43
Salut Julie,

Une bise ...
Enfin, des bises ...
Que dis-je.


Le p'tit il dit : Fuck you !
 
Hors ligne las Masculin
Avatar de las
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2831
  • Inscrit : 20 Décembre 2012
  Lien vers ce message 07 Octobre 2013, 11:05
Salut Julie , des bises et pleins de bises


« Qui ne s’est jamais laissé enchaîner Ne saura jamais ce qu’est la liberté. »
de Serge Gainsbourg
 
Avatar de Rusalka
  • Age : 54 ans
  • Messages : 93
  • Inscrit : 10 Octobre 2013
  Lien vers ce message 19 Octobre 2013, 6:45
Un pur bonheur de vous lire !
Je viens de commencer le baclo


le 6/08 : 11:00- 25/13:00-25/15:00-50 / 17:00-50
Léger graving entre 16:30 et 18:00
Indifférence : attendue
 
Avatar de Gaday
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5256
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 19 Octobre 2013, 7:29
Julie

Ton fil remonte j'en profite pour te faire une bise


"Les plaisirs pris sans modération abrègent plus les jours des hommes que les remèdes ne peuvent les prolonger"
Fénelon
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 19 Octobre 2013, 9:33
Ou es tu ? Ju ?

Une inquiétude sourde grimpe le long de mes jambes, plus sur FB, plus ici. ou es tu JuLee?


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Esteban
  • Age : 48 ans
  • Messages : 3936
  • Inscrit : 14 Septembre 2012
  Lien vers ce message 19 Octobre 2013, 12:15
Salut Juju,

Mes questionnements à ton égard, tu as enménagé aux iles Gerguelen? ;-), se solidarisent à ceux de Lee.

Je t embrasse,

Stéphane
Message édité 1 fois, dernière édition par Esteban, 19 Octobre 2013, 12:45  

"La meilleur façon de s'assurer que l'on abordera la mort sans remords c'est, dans l’instant présent, de se conduire de manière responsable et avec compassion pour autrui" Dalaï-lama

Soyons nombreux et reconnaissants : Adhérez : https://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
https://www.arte.tv/fr/videos/...-la-meditation/
https://nospensees.fr/le-mantr...ue-liberatrice/
https://www.youtube.com/watch?v=h8eIttbSUC4&t=4s
 
Hors ligne las Masculin
Avatar de las
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2831
  • Inscrit : 20 Décembre 2012
  Lien vers ce message 19 Octobre 2013, 12:39
Julie,
Viens donner de tes nouvelles car moi aussi je suis un peu comme lee.
Je t'embrasse fort.


« Qui ne s’est jamais laissé enchaîner Ne saura jamais ce qu’est la liberté. »
de Serge Gainsbourg
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 13 Décembre 2013, 4:53
Bonjour tout le monde!

En vitesse comme d'hab avant de partir en rendez-vous toute la journée sous un soleil de plomb :(
Je vais bien, travaille à fond, grave.
Plein de choses à vous dire mais pas le temps. J'essaierai de poster la semaine prochaine.
J'ocille entre 150 et 160. Pas moins.

Vous embrasse fort - très fort
 
Avatar de Gaday
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5256
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2013, 7:23
Hello Julie !!!

Pareil très fort les bisous


"Les plaisirs pris sans modération abrègent plus les jours des hommes que les remèdes ne peuvent les prolonger"
Fénelon
 
Avatar de Franck
  • Age : 54 ans
  • Messages : 4474
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2013, 23:09
Salut Julie.


Tu te fais rare...

On pense beaucoup à toi.


Bises,


franck.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 03 Janvier 2014, 15:21
Bonne année tout le monde!

Un grand bravo à baclofène.org / j'avais pas vu… des plombes que je ne suis pas venue faire un tour.

Grande tristesse d'apprendre le décès de Pascal Gramme, il a rejoint son pote Olivier là haut. Qu'est ce qu'ils doivent s'en dire des choses :)

La vie s'écoule, continue avec ses petits et gros problèmes, ses petites et grandes joies. La vie quoi. Pas très en verve La Julie aujourd'hui.

Je me pose à nouveau une question à propos du bac.

Lors de ma montée, j'ai mangé moins qu'avant et j'ai commencé à maigrir. Super! Forcément aussi que la perte de poids est due à l'arrêt presque total ( les petites cuillères) de consommation de vin.

Aujourd'hui, après presque 2 ans d'indifférence, je continue à manger très peu, tellement peu que je pèse 54 kilos pour un mètre 73.

Oui le bac guéri de la boulimie compulsive dont je n'étais pas malade.

Merde. Dans 5 kilos en moins, je passe pour famélique.

Descendre le bac? Non. Déjà essayé; retour de manivelle.

Un chemin?

Vous embrasse fort
 
Hors ligne las Masculin
Avatar de las
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2831
  • Inscrit : 20 Décembre 2012
  Lien vers ce message 03 Janvier 2014, 15:29
Bonne année ma soeurette,

Quel ravissement de te revoir parmi nous.

Moi c'est le contraire depuis que je prend baclo , je prend du poids , 64 Kg je suis montée a 74 Kg mais je dois avouer que je mange pour 2 , le résultat n'est pas étonnant!

Je t'embrasse fort.


« Qui ne s’est jamais laissé enchaîner Ne saura jamais ce qu’est la liberté. »
de Serge Gainsbourg
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 03 Janvier 2014, 15:57
Baclo ou stress?

Parce que je confirme la théorie de Las, nous mangeons plus que sans baclo.
Essaies les petites cuillères d'huile :fsb2_smile:

Je me répète mais
Tu manques...


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 03 Janvier 2014, 16:10
Ah… Leelas toujours là.

Toujours. :)

Vous me donnez vos kilos alors?

Sérieusement. Très sérieusement. Ca craint. Je commence à avoir l'air de sortir d'un camp :(
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 03 Janvier 2014, 16:18
Je ne suis pas certaine que les kilos résistent au voyage mais ce serait avec plaisir.

As tu consulté un medecin? Thyroide?
As tu consulté Julie? Surmenage?


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Hors ligne las Masculin
Avatar de las
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2831
  • Inscrit : 20 Décembre 2012
  Lien vers ce message 03 Janvier 2014, 16:20
Viens nous voir , on ce fera une semaine raclette et pot au feu


« Qui ne s’est jamais laissé enchaîner Ne saura jamais ce qu’est la liberté. »
de Serge Gainsbourg
 
Avatar de Catherine
  • Age : 52 ans
  • Messages : 1625
  • Inscrit : 07 Aout 2013
  Lien vers ce message 03 Janvier 2014, 16:22
bonjour julie

je me permet d'intervenir sur ton fil par rapport à ta perte de poids

moi aussi le baclo m'a fait maigrir
j'ai perdu 6 kgs en 6 semaines
pour arriver à 50 kgs pour 1m70
mais contrairement à toi moi j'ai de l'appétit

j'ai d'abord pensé que c'était l'absence d'alccol et ses calories qui me faisait maigrir
mais non c'est bien le baclo
et comme toi pas question d’arrêter ou de baisser le baclo

il te faut optimiser ton alimentation
pour prendre un max de calories dans le peu d'aliments que tu prends

fais tu du sport?
comment t'alimentes tu?
vis tu seule?

désolée si je peux paraitre intrusive
mais je pense que je peux t'aider
moi j'ai repris 2 kgs non sans mal mais 2 kgs quand même

MP si tu veux

biz


semer des cailloux à la manière du Petit Poucet comme autant d'étoiles, guides dans la nuit !
indifférente le 04.11.2013 à 130mg + 10 pour me rassurer!
zéro baclo depuis mars 2015
tout va bien !!!
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 03 Janvier 2014, 17:21
Les Leelas,

Dac pour le pot au feu et la raclette sauf que je risque d'être mauvaise cliente :(
Tests médicaux : tout fait en septembre. Mon doc n'en revenait pas, suis comme une jeune fille. Enfin…. presque. Pas sourire…

Catherine, merci de ton intervention.
Non, suis pas sportive pour un sou.
J'ai une famille et toujours des casseroles sur le feu.

Je t'écoute et ne m'en veux pas si je file en douce à un moment inattendu.
Les "vieux" du forum savent que je reste rarement scotchée à l'écran, manque de temps.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35721
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 03 Janvier 2014, 21:16
Salut Julie

Contente d'avoir de tes nouvelles
Le baclo m'a fait aussi maigrir pas mal mais j'étais en surpoids
La diminution de la dose a remédier dans mon cas.

Pour toi à part te forcer à manger, je ne vois pas

Bises ma Julie


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 11 Mars 2014, 17:44
Bonsoir tout le monde :)

Ouah… Jolie notre Sylvie.

Je passais par hasard , vais voir l'émission de zone interdite avec Julee et je reviens vers vous.

je vous embrasse fort fort de chez fort.

De ma varangue, tranquille sur mon île, grâce à vous.
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 11 Mars 2014, 18:09
Tiens, un oiseau des îles qui passe...
Qu'il est beau, qu'il est rare...(long soupir de tranquillité teinté de nostalgie) ;)


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Hors ligne las Masculin
Avatar de las
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2831
  • Inscrit : 20 Décembre 2012
  Lien vers ce message 12 Mars 2014, 11:47
Soeurette de coeur,

Merci d'être passé me voir (fil).

Tu vas bien sur ton île et c'est génial.

Je t'embrasse tres tres fort


« Qui ne s’est jamais laissé enchaîner Ne saura jamais ce qu’est la liberté. »
de Serge Gainsbourg
 
Avatar de Gaday
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5256
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 14 Mars 2014, 21:16
Toujours trop courts tes passages

Bisous


"Les plaisirs pris sans modération abrègent plus les jours des hommes que les remèdes ne peuvent les prolonger"
Fénelon
 
Avatar de Esteban
  • Age : 48 ans
  • Messages : 3936
  • Inscrit : 14 Septembre 2012
  Lien vers ce message 14 Mars 2014, 21:20
...


"La meilleur façon de s'assurer que l'on abordera la mort sans remords c'est, dans l’instant présent, de se conduire de manière responsable et avec compassion pour autrui" Dalaï-lama

Soyons nombreux et reconnaissants : Adhérez : https://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
https://www.arte.tv/fr/videos/...-la-meditation/
https://nospensees.fr/le-mantr...ue-liberatrice/
https://www.youtube.com/watch?v=h8eIttbSUC4&t=4s
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 12 Avril 2014, 12:54
Quel joli rappel,

J'ai un reçu un mail pour un sondage baclofène. Répondu et hop! Me vl'à chez nous :)
Toujours plein de joie de vous retrouver.
Ici, l'hiver tropical arrive : du vent, 24° le jour et 19 la nuit.
Mon ordi toujours installé sous la varangue ( terrasse) mais un pull sur les épaules. Bé oui? Fait frais.
Je n'ai pas encore survolé les fils des uns et des autres et puis de toute façon, je suis larguée puisque que je ne vous suis plus mais bien l'intention d'y aller.
Ceci dit, même si on ne se "voit" plus. A chaque réapparition, coucou, c'est comme si on s'était quittés hier.
Nous avons partagé tant de choses, de souffrances, d'espoirs…
J'èspère de tout mon coeur que les autres; les anciens et les nouveaux ont ou vont eux aussi toucher à l'indifférence.

Moi. Toujours oscillant entre 120 et 140.
Plus bas, danger.

Je vous embrasse fort et sincèrement
 
Avatar de Gaday
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5256
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 12 Avril 2014, 18:00
Bises Julie tu nous manques mais la vraie vie c'est bien aussi !!

Tes passages me font chaud au coeur à chaque fois

Arrêté avec ton pull moi je suis en short de ce temps en Normandie !!!!
Bisous


"Les plaisirs pris sans modération abrègent plus les jours des hommes que les remèdes ne peuvent les prolonger"
Fénelon
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 62 ans
  • Messages : 10783
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 12 Avril 2014, 19:19
Re bienvenue Julie

Toujours dans les canards ?

Bien à toi,
Albéric


Ressources diverses

Comment prendre le baclo ? | le baclofène fait-il dormir ? - Feuilles de route (alcool et TCA) - Outil d'aide à la répartition - Foire Aux Questions - Tout savoir sur le baclofène - Initiation aux TCC (Thérapies Cognitivo-Comportementales) - Mindfulness Méditation / Pleine conscience / « Vivre le moment présent » - auto-hypnose - Acides Aminés - autres ressources +/- zen...
Profitez !
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 12 Avril 2014, 19:36
Passages courts mais tellement bon.
Ils sentent le sel, la cuisine maison et la liberté


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Julie Maurice
  • Messages : 1943
  • Inscrit : 08 Juillet 2011
  Lien vers ce message 22 Juin 2014, 18:47
Pas moins que 140.
Au dessous danger.
Plus de larmes depuis près de 3 ans.
Non pas qu'il n'y ait plus de chagrin.
L'émotion est camisolée par le bac.
Autre détail plus intime, vous me comprendrez.
Là aussi le bac a mis sa camisole.
Les larmes non versées me dérangent plus que le plaisir absent dont finalement j'ai passé l'âge et que je ne recherche plus.

Tout va bien.

Je pense souvent immensément à vous. Je rêve toujours de nous réunir sur mon île sucrée.

Les nouveaux, ne lâchez pas. Ce combat en vaut la peine même si les es sont parfois difficiles.
Le vieux, mes vieux amis de combat, portez vous bien.
Je suis souvent près de vous même si vous ne m'entendez pas.

je vous embrasse fort
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6272
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 22 Juin 2014, 19:16
Les larmes et le plaisir ont un gros point commun, ils demandent le "lacher prise".
Laisser parler l'orage, redevenir animal n'est pas si simple.
Je guette toujours ma primitive même si elle se cache bien aussi.

Je nous souhaite Julee, de recroiser les ouragans et la jouissance surprise des bateaux ivres.


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Gaday
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5256
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 23 Juin 2014, 3:45
Julie

Content d'avoir de tes nouvelles. Tes passages même rares font du bien et apportent toujours un peu de soleil.

Ce fichu gel des émotions ... Toujours pas de solution pour ça et c'est bien dommage.

Gros bisous


"Les plaisirs pris sans modération abrègent plus les jours des hommes que les remèdes ne peuvent les prolonger"
Fénelon
 
Hors ligne las Masculin
Avatar de las
  • Age : 42 ans
  • Messages : 2831
  • Inscrit : 20 Décembre 2012
  Lien vers ce message 23 Juin 2014, 12:09
Soeurette de coeur, avoir de tes nouvelles est toujours un bonheur, bon tu le sais mais je continu a te le dire.

Pour ton gèle des émotions, tu sais a qui tu peux te confier mais j'avoue que cela doit être dur a vivre.

Moi aussi je pense souvent a toi, évidement que c'est un rêve que te pouvoir nous réunir sur ton île.

Que personnes ne lâche , tu as bien raison.

Gros Gros Bisous


« Qui ne s’est jamais laissé enchaîner Ne saura jamais ce qu’est la liberté. »
de Serge Gainsbourg
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene