Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Rechute, puis rétablissement (+ 2 mois, +150 mg/j)

Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 09 Aout 2012, 19:13
Bonjour à tous,
Je suis nouveau parmi vous. Je me présente vite fait, ainsi que mes débuts avec le baclofène, si besoin de plus d'info, pas de problème, mais pour un premier message je vais essayer de ne pas faire trop long.
J'ai 45 ans, marié avec 3 enfants entre 17 et 24 ans. Personne ne m'a abandonné durant ces années difficiles, nous sommes toujours et plus que jamais unis.
J'ai commencé le baclofène le 1er juin. Augmentation par paliers comme il faut, avec nécessité de supplier mon médecin pour aller au delà de 120mg (il ne connait pas bien ce médicament).

J'ai une chance énorme, pratiquement aucun ES, juste des picottements dans les bras et les jambes, et comme une "pulsation" au niveau du visage. Rien de gênant, plutôt agréable même en ce qui concerne les picottements.
Le 13 juillet, HOURA! c'est la libération. Cela fait deux jours que je suis à 180mg, et j'ai compris que j'y suis arrivé.
Un peu comme vous tous je suppose, j'ai fait un test pour vérifier... le test confirme mon impression. Si besoin pour certains d'entre vous, je peux décrire comment on sait qu'on y est, mais j'ai lu pas mal de choses là dessus, et je m'y retrouve. Disons que plutôt que de n'avoir plus envie de boire, j'ai surtout ressenti que ce n'était plus du tout difficile de ne pas boire.
Simultanément à l'arrivée à mon seuil, j'ai eu la chance de retrouver le sommeil, un sommeil perdu depuis des années, un sommeil profond, un sommeil apaisé. Je sais que de ce coté là beaucoup ont de grosses difficultés, même arrivé à stabilisation, c'est pourquoi je parle de chance dans mon cas.

Après 15 jours à 180mg, j'ai souhaité diminuer la dose journalière. Non pas à cause des ES, j'en ai pas, mais parce que la rapidité à laquelle ça a fonctionné m'impressionne, et je voulais continuer sur un rythme rapide. En fait pour montrer à mon médecin à quel point tout cela fonctionne parfaitement et donc à l’encourager à soigner d'autres patients par le baclofène.
Je suis redescendu à 150mg pendant une semaine. Impec ! (je ne me suis pas imposé l'abstinence, je m'autorise un ou deux verres de temps à autres, mais c'est de plus en plus rare).
Je décide donc de faire un second palier de descente, à 120mg cette fois.
Premiers signes, mon précieux sommeil retrouvé il y a trois semaines, commence à déconner, mes nuits sont un peu agitées. Puis le 3eme et 4eme soir, je bois un peu. Mais là paf! un verre en appelle un autre... ça ne m'arrivait plus depuis trois semaines. ces soirs là j'ai pris trois bières et une bouteille de vin. C'est peu par rapport à ce qu'on a connu tous hein... mais c'est trop, je sens que ça ne va plus.
Lundi 6 aout ,je suis remonté à 150mg et tout est rentré dans l'ordre. Je n'ai pas pris un verre depuis, mais je sens que si j'en prend un, ça ne posera pas de problème cette fois. Je le sens.

Du coup je ne sais plus trop comment faire. Bien sûr je pense rester un moment à 150mg, mais j'aimerais bien pouvoir baisser dans quelques temps. J'aimerais bien que ma dose de confort soit en dessous de 100mg. Comme ça mon médecin dormira sur ses deux oreilles et n'aura pas peur de tenter l’expérience avec d'autres.

Il est assez difficile de trouver des infos sur cette phase de redescente, et d'après ce que je vois ici ça n'a pas l'air simple...
Alors vos conseils seront les bienvenus.
Si vous avez des questions aussi, n’hésitez pas.

Résumé-doses :
- de 30mg à180mg par paliers: 6semaines
- 180mg : 2 semaines
- 150mg : 1 semaine
- 120mg : 4 jours
- 150mg : 4 jours pour l'instant.
Message édité 1 fois, dernière édition par Franck, 01 Novembre 2012, 13:58  

Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 09 Aout 2012, 19:26
Bonsoir Franck et bienvenu

Il est conseillé de rester 6 mois à sa dose seuil, pourquoi veux tu descendre si vite

La descente est difficile, beaucoup de personnes ont posté leurs ressentis sur le forum tu peux t'en inspirer

Daniel


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 09 Aout 2012, 19:37
Salut DANIEL, merci.

J'ai effectivement lu à plusieurs reprises qu'il fallait rester six mois à la dose seuil, mais je ne sais pas d'où ça sort.
Les avis sont tellement variés que je me suis fié à ce que j'ai lu dans le livre d'O AMEISEN, il est resdescendu au bout de 12 jours, et n'a pas rencontré de difficultés.

Et comme je l'ai dit, j'ai envie que mon médecin soit parfaitement convaincu de l'efficacité et ainsi qu'il ait envie de soigner d'autres personnes. Depuis que j'ai atteint mon seuil, je pense aux autres malades en permanence. A tous ce qui souffrent parce que les uns et les autres n'ont pas intérêt à voir les gens se soigner.
Du coup j'ai envie de montrer à quel point c'est efficace et rapide.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 09 Aout 2012, 19:48
Franck

Si tu as envie de montrer que c'est efficace, tu peux très bien le faire en restant à ton seuil

Ensuite, tu as peut être dans ton entourage des personnes qui souffrent de l'alcool à conseiller

Et sur le forum, tu pourras aussi donner un coup de main aux nouveaux

Daniel


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 11 Aout 2012, 9:55
Bonjour,
Est-ce que quelqu'un peut m'en dire plus sur la nécessité de rester 6 mois à la dose seuil?
Je dois voir mon médecin dans trois jours et j'aimerais lui en parler.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 11 Aout 2012, 10:03
Bonjour Franck

C'est Viva qui m'a conseillé de rester à ce seuil d'où ma remarque

Après chacun voit comment il réagit, tu peux lui faire un message privé ou l'appeler pour avoir une explication

Daniel


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33716
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Aout 2012, 10:52
Bonjour Frank

Concernant la descente, tu trouveras un début de réponse dans ce fil Petit questionnaire Descente Baclo
6 mois, 3 mois, 10 jours, personne ne le sait.
Il semble simplement logique de ne prendre aucun risque et de rester le plus longtemps possible à haute dose.
A condition que cela soit supportable


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 11 Aout 2012, 11:44
Ok, merci Sylvie.
C'est instructif en effet, on voit bien qu'il n'y a pas de règle absolue.
J'ai vu sur ta réponse au questionnaire que tout comme moi tu n'as pas eu beaucoup d'ES.
Concernant les nuits plus courtes avec un meilleur sommeil, je ressent ça aussi depuis l'arrivée à ma dose seuil. J'ai pensé que c'était associé justement à l'efficacité du baclofène arrivée à cette dose, il y aurait une certaine logique à ça. De plus je suis beaucoup plus zen, plus sur de moi et chose étrange, mais ongles ont poussé... Depuis l'age d'environ 10 ans ça ne m'était pas arrivé, je les rongeais tout le temps. La aussi ça me paraissait logique car je ne suis plus du tout anxieux, je suis plus sûr de moi etc... Ca fait un mois que je n'ai pas pris un seul somnifère, c'est fou!
Mais je vois ici que pour le sommeil on a pas tous le même effet à la dose seuil.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 20 Aout 2012, 16:58
Bonjour,
merci à vous tous pour ce forum.

je prends du baclofène depuis le premier juin. Voici un petit résumé :

- montée progressive pendant six semaines pour arriver au résultat attendu (indifférence) à 180 mg dans mon cas.
- 15 jours à 180mg ok ok.
- 7 jours à 150mg, tout va toujours bien.
- descente à 120mg, début ok, puis au bout de 5 jours, ça ne va plus... J'ai à nouveau besoin d'alcool, c'est pas bon. Mes alcoolisations sont moins violentes qu'avant, mais ça ne va pas.
- je repasse à 150mg, tout redevient normal, je décide d'y rester pour un bon moment, mon médecin est ok.
- pendant 7 jours, tout va bien, puis hop l'effet disparait à nouveau.

Je suis repassé à 180mg depuis 3 jours, mais je sens que l'effet n'est toujours plus là...

Je n'ose pas monter au delà. 180 était ma dose, et il a fallu beaucoup de persuasion pour que mon médecin m'accompagne jusque là.

Je me dis que je vais peut être essayer de rester à 180mg, en m'imposant l’abstinence quelques temps (je pense être capable d'y arriver, mes envies sont plus contrôlables qu'avant). Sans alcool le baclofène retrouvera peut être sa place, c'était trop bien, je veux retrouver ça.

Merci de m'apporter vos conseils.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33716
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 20 Aout 2012, 17:04
Bonjour

A mon avis, tu n'avais pas tout à fait atteind ta dose.
T'imposer l'abstinence, oui cela marchera pour la conso mais tu n'auras pas trouvé ta dose et ne pourras donc pas redescendre à long terme

A mon avis la seule solution est de monter encore quitte à trouver un autre médecin


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Frankolo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2302
  • Inscrit : 25 Février 2012
  Lien vers ce message 20 Aout 2012, 17:15
Salut Franck,

Oui, c'est une rechute, et comme dans 99% des cas, elle est due à une redescente trop rapide.
L'indifférence, tu l'avais trouvée, c'est sûr.
C'est dommage, tu avais peu d'ES, tu aurais du stabiliser pendant quelques mois histoire de consolider ta guérison.

En cas de rechute, pout atteindre à nouveau l'indifférence, les probabilités de devoir remonter plus haut que précédemment sont énormes.
Il va donc falloir, comme te l'a conseillé Sylvie, t'arranger pour te le faire prescrire.

Amitiés
Message édité 1 fois, dernière édition par Frankolo, 20 Aout 2012, 17:44  

" Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... " Henri Jeanson
 
Avatar de baxter (affranchi)
  • Messages : 474
  • Inscrit : 07 Mars 2012
  Lien vers ce message 20 Aout 2012, 17:16
Bonjour,

La "descente" est un exercice périlleux, sans doute plus difficile à maîtriser que la montée ainsi qu'en témoignent de nombreux répondants au Petit questionnaire Descente Baclo que je te suggère de consulter en cliquant ici. Peut-être trouveras-tu sur ce fil des infos et des conseils pour t'aider.

Ce qui apparaît clairement dans les réponses reçues est qu'il ne faut surtout pas précipiter cette descente, ne pas hésiter à faire de longs paliers et à remonter au moindre doute ou risque.

Par ailleurs, tu parles de retour de tes envies. S'agit-il d'un retour en général ou de cravings à des instants précis qu'un dosage bien réparti pourrait aider à cibler et à contrôler. Auquel cas, parles-en à Yves pour voir si la répartition de tes doses est bien adaptée.

En espérant avoir pu t'aider, bon courage!


Les rêves sont en nous... Il suffit d'une étincelle! (Pierre Rapsat. Merci, Pierre!)
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 20 Aout 2012, 17:43
Merci pour vos réponses rapides.

Pour BAXTER : ce ne sont pas des cravings à des instants précis. Pour moi la prise matin midi soir convenait très bien.
C'est plutôt une envie qui dure sur la journée. Et surtout, le premier verre appelle les suivants, chose qui n'arrivait plus depuis quelques temps.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Viva
  • Messages : 2702
  • Inscrit : 08 Mars 2011
  Lien vers ce message 20 Aout 2012, 17:50
La descente est dangereuse pour tous et d'avantage pour ceux qui n'ont pas atteint l'indifférence.

Dommage, il faut remonter.


Notre devoir est d’offrir notre expérience à ceux qui en sont démunis avec compassion et empathie, sans jamais oublier qui nous étions. Pour le Baclofene https://www.baclofene.com/radio/signer1.jpg
 
Avatar de pierremichel
  • Age : 58 ans
  • Messages : 801
  • Inscrit : 29 Mars 2012
  Lien vers ce message 20 Aout 2012, 18:58
je me goure peut-être,
mais à mon sens, tu vas beaucoup trop vite,
la dose seuil -pour autant que tu l'ai atteint-, s'évalue sur plusieurs mois (une année...?),
elle ne se voit pas sur un ou deux mois, ce serait trop beau,
je pense que tu vas te mettre en danger (C;F VIVA,n plus haut...,),
a tu évalué tous les risques?, ce serait dommage,
bon, à toi de voir...,


Qui donne ne doit jamais s'en souvenir; qui reçoit ne doit jamais oublier.
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 20 Aout 2012, 19:31
Oui, j'ai bien compris que j'ai voulu aller trop vite.

je suis remonté à mon seuil et faudra peut être remonter encore.
ça m'agace un peu, tout ça parce que j'étais un peu gêné d'avoir forcé la main de mon médecin.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 21 Aout 2012, 19:06
Merci André, ta réponse est détaillée, je ferais lire ça à mon médecin.

Une chose est certaine, lors de la montée on a pas assez réfléchi à ce qu'on ferait une fois au seuil.
C'est sa première expérience, tout comme pour moi...

Je reste un peu à 180mg, sans boire et on verra si cela me demande des efforts ou pas.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 25 Aout 2012, 12:20
bonjour à vous.
bon ben voila, comme je disais, suite à ma descente ratée, je suis remonté à ce que je pense être mon seuil (180mg).
Comme ça merdait un peu encore, j'ai décidé que je resterais un moment sans boire (histoire de laisser le baclofene reprendre sa place comme je disais).

ça fait 6 jours que je n'ai rien bu, et cela sans aucun effort. chose bien sûr inimaginable par le passé vous vous en doutez.

mais voila... je ne sais pas si c'est l’indifférence (ce que je recherche), ou si c'est seulement le fait que le baclofene m'aide à ne pas boire.


1- Comment savoir si c'est mon vrai seuil, ou si je dois encore monter?

2- pour les experts du médoc : Est-ce qu'en restant longtemps à 180mg (sans boire par exemple) ça peut ancrer le baclofène dans mon organisme tout comme si je décidais de monter la dose? c'est à dire que la durée à 180 mg aurait le le même effet qu'une montée. (j’espère que ma question est compréhensible sinon laissez tomber).

merci, à toute.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 25 Aout 2012, 13:06
salut André.

Pour ça ça a l'air d'aller, pars de tentations en soirée.

Alors ça y est?
une nouvelle étape commence pour toi aujourd'hui?

Pas de stress?


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33716
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 25 Aout 2012, 13:53
Bonjour Franck

A mon avis ne pas boire sans effort ne veut pas dire que tu as trouvé ta dose.
Car on sait très bien que boire, tant qu'on n'est pas indifférent, réenclenche le processus.
Et si tu ne l'as pas trouvé, tu ne pourras pas redescendre sans risque.

Ta phrase "comme ça merdait encore un peu" me laisse à penser que tu devrais augmenter encore un peu ..


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 25 Aout 2012, 23:43
Bonsoir Franck,

Par expérience de lecture de Baclonautes, j'ai souvent lu qu'après descente un peu prématurée, devoir remonter pour cause d'envies d'alcool, on ne retrouve pas le même seuil, et souvent il faut aller plus haut.

Tu te posais la question concernant la stabilisation le plus longtemps possible à la même dose (3 mois, 6 mois), tu as ta réponse, malheureusement à tes dépens.

Je n'hésiterais pas à augmenter plus, et si ton médecin ne te suit pas, à en prendre un nouveau, qui te permettrait d'augmenter tes dosages.

Ce n'est pas ton abstinence, ni ta facilité à l'être qui font ton indifférence, que se passe t'il si tu arrêtes cette abstinence, voilà ce par quoi il faut commencer à répondre, avant de savoir si tu dois encore augmenter.

Amicalement


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 26 Aout 2012, 13:58
Bonjour,
Bon, j'en sais un peu plus...

Vous aviez raison.
Hier, nous sommes sortis boire un verre (nos trois enfants étaient tous de sortie, alors on est allé faire un tour aussi).

J'ai pris deux bières pour voir... je n'avais pas du tout eu d'envie de toute la journée, malgré 6 jours sans alcool.
Ben ça a été net ! ces verres ont appelé les suivants...

J'ai très bien vu la différence avec mon premier passage à 180 mg, du coup ça répond à ma question :"Comment savoir si c'est mon vrai seuil, ou si je dois encore monter?"

Je ne pensais pas trouver la réponse aussi vite et de manière aussi nette!

J’appelle mon médecin demain, je préfère lui dire que je monte. Et puis si ça lui pose souci, j'irai voir quelqu'un d'autre comme le dit Christine. Kévin m'a dit qu'il en avait un sur Toulon qui suivait les gens comme nous. Du coup je suis moins inquiet, je sais que je pourrais poursuivre.



Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de zabou
  • Age : 50 ans
  • Messages : 2581
  • Inscrit : 19 Juillet 2011
  Lien vers ce message 26 Aout 2012, 14:09
bonjour franck,

il me semble effectivement judicieux de monter afin de trouver ou retrouver l'indifférence,

maintenant que tu sais qu'un verre en appelle un autre.

tiens nous au courant.

bonne continuation.
bon dimanche
zabou


le combat continue
svp, pensez à adhérer et signez la pétition.
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 26 Aout 2012, 18:53
Je viens de ma rappeler que mon médecin est en congé la semaine à venir.
Du coup, le palier à 210mg/j ça sera sans son avis...

Mais bon, je pense qu'il comprendra.

Je tiens en tout cas à vous remercier tous pour ce forum, pour votre gentillesse et votre disponibilité.http://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_smyle.gif

Sans cela, je serais aujourd'hui dans une drôle de situation, sans savoir comment réagir.
Alors que là, je sais ce qu'il convient de faire, je sais que c'est une péripétie qui est arrivée à d'autres aussi.

Merci...

Je ne m'en vais pas hein ! bien sûr je vous tiens au courant...


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de baxter (affranchi)
  • Messages : 474
  • Inscrit : 07 Mars 2012
  Lien vers ce message 28 Aout 2012, 17:32
Bonjour Frank,

Bravo pour ta lucidité et merci aussi pour ton témoignage, certainement utile pour d'autres. A ceux qui doutent de leur indifférence ou encore à ceux qui entament leur descente sans être sûrs d'être arrivés à leur seuil.

Dans un cas comme dans l'autre, se tester, même à l'improviste comme tu l'as fait, me semble vraiment préférable à l'incertitude.

Personnellement, j'ai eu l'occasion de m'évaluer il y a quelques jours, aussi de façon très légère et presque par hasard (j'ignorais que la boisson qu'on m'avait servie contenait de l'alcool). Il n'y a pas eu de suite immédiate, pas d'appel à plus, au contraire. Mais le contact retrouvé avec l'alcool (j'ai fait le choix d'être abstinent quelque temps) m'a remis en question concernant mon indifférence. Pas encore de réponse mais, pour l'heure, je maintiens ma dose actuelle et suis prêt à remonter comme l'ont d'ailleurs fait beaucoup de répondants au Petit questionnaire Descente Baclo publié sur ce forum.

Je crois donc que ta décision est la bonne. En attendant de tes nouvelles...

Amicalement


Les rêves sont en nous... Il suffit d'une étincelle! (Pierre Rapsat. Merci, Pierre!)
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 29 Aout 2012, 23:22
Hello Franck!

Juste des news de toi, de comment se passe ta vie?

Amicalement


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 30 Aout 2012, 19:54
Bonjour Christine et bonjour à vous tous,
à 210mg depuis 4 jours, ce n'est pas encore ça.
Je préfère attendre le retour de mon médecin pour monter au delà.

J'essaie de répartir les 210 mg différemment afin de concentrer les effets sur le soir. Mais ça ne marche pas encore.
Quand je pense qu'il y a un mois et demi j'y étais à 180mg (enfin je crois)...

J'enrage d'avoir voulu descendre si vite sans bonne raison.

Cela dit tout va plutôt bien dans ma vie, même si l’indifférence n'est pas au rendez vous, c'est vachement vachement mieux que par le passé.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33716
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 30 Aout 2012, 20:32
Tu répartis comment au juste ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 31 Aout 2012, 9:45
Pour SYLVIE, j'ai tenté de répartir comme suit :
- 30 mg le matin
- 90 mg le midi
- 90 mg le soir.

ce qui fait bien 210mg si mes comptes sont justes...
Mais cela ne fonctionne pas.
du coup je me pose plein de questions.

Mon idée, en remontant était de rééquilibrer les trois prises.
Ca sous entend, en quelque sorte que même à 270mg je n'y serais pas...

Pour couronner le tout, il est environ 10h30, et j'ai déjà pris trois bières. depuis un mois et demi je n'avais plus bu le matin.

Bref ça part en c... (je mets les ... car Sylvie ne semble pas aimer les gros mots).


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 31 Aout 2012, 9:49
De plus en plus je me demande si je ne devrais pas supprimer le traitement, avec une descente progressive bien sûr, pour ensuite le reprendre avec un protocole bien établi.
Certains ont ils déjà essayé?


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 31 Aout 2012, 9:57
Bref j'en ai marre.

Avec ce que l'on prend on est hors la loi.

Chaque fois que je vois le médecin, j"ai l'impression de pleurnicher pour avoir ma dose.; puis ensuite à la pharmacie j'ai le droit à un regard noir............................................

Et en plus ca ne marche plus en ce qui me concerne.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 31 Aout 2012, 10:44
Hello Franck!

Contacte Yves Brasey concernant la posologie, il arrive qu'il faille descendre un peu avant de rééquilibrer le tout.


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33716
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 31 Aout 2012, 12:21
Bonjour Franck

Les gros mots ne me génent pas plus que cela
Personne n'est hors la loi avec ce traitement, c'est juste hors AMM ce qui n'est pas du tout pareil
De plus c'est le seul traitement qui marche

Tes heures de prises ne vont sans doute pas
Je rejoins Christine, contacte Yves en MP, il t'aidera


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 0:02
Ok je les contactes demain.

J'ai passé une journée de merde (coucou Sylvie). Mais vraiment de merde!

J'ai bu des le matin, la suite, vous vous en doutez......

Je me suis rendu compte que ça ne m'était plus arrivé depuis le 13 juillet de boire le matin...

comme quoi je dis que ça ne marche pas mais quand même....


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de nathaliem
  • Age : 41 ans
  • Messages : 33
  • Inscrit : 28 Juillet 2011
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 0:26
Bonsoir. Je suis peu presente sur les forums et je viens par hazard de lire cette page. Cela fait 2 ans que je suis a ma dose seuil; et alors?!! 300mg mais jamais envie de boire, de me refugier dans l alcool. 30 cachets par jour, a 35 ans, 1M63 et 47 kilos! mais j avais tout perdu. Il faut se faire suivre et essayer de ne pas s'automedicamenter si on a la chance d avoir un "bon" precripteur; ne pas jouer au yoyo avec le traitement et savoir pourquoi on se refugie dans l alcool meme si a "la longue", c est par besoin physique. Voila, une breve apparition d'une personne qui ne se bat plus contre l'alcool. Pas d'ES de mon cote; j ai de la chance aussi!
bon courage a toi.
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 0:44
salut nathaliem.
Un petit gabarit hein...
Si la dose était proportionnelle au poids, qu'est ce qu'on prendrait...

Toutes plaisanteries mises à part, merci, tu as raison, j'ai compris (ou je commence a comprendre) qu'il ne faut pas stresser sur la dose.

En fait non. je ne sais même pas si j'ai compris.
Je viens de déconner, et du coup j'ai l'impression que cela risque de reculer encore mon seuil.
C'est peut être vrai, ou pas.


Si je pouvais acheter ce médoc en épicerie, c'est sur que ça aurait changé pas mal de choses quant à mon approche.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de vallespir66
  • Age : 52 ans
  • Messages : 697
  • Inscrit : 03 Aout 2012
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 1:21
Salut,

Ne descends pas, continue, monte doucement pour éviter les ES, la moyenne est à 140mg, et alors ?!!! ça veut dire qu'il y a des posologies d'indifférence au delà, bien au delà.

Tu sais que tu as amorcé une descente trop rapidement : alors cool, tranquille, ne tente pas le diable ! Il est là qui t'attend ! Sors ton arme, ton traitement et ta volonté de vaincre !

Patience est mère de toutes les vertus : ben oui ! Regarde toi : tu es un homme bien, tu viens sur nos fils nous encourager, alors que toi même est en difficulté ! Si ça n'est pas une preuve alors, quoi ?

Suis les conseils des guéris, respire et prends soin de toi !

Bizz


Citation adorée de mon aimé : "Ce n'est pas la qualité qui génère le plaisir pur mais le bien-être non escompté, quels qu'en soient les composants." Fred Vargas
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 1:33
Sympa vallespir vraiment sympa.

je vais rester calme, ne prendrais aucune décision sous influence de l'alcool.

Bizzz a toi aussi.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de butterfly
  • Age : 33 ans
  • Messages : 80
  • Inscrit : 03 Aout 2012
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 5:24
Bonjour Franck,
Je vois que tu es en proie aux insomnies toi aussi...(pour moi dès 3h30 c'est terrible!)
Je t'écris pour t'apporter mon soutien et te donner un peu de courage et de patience pour continuer...
Bises,
Amély
 
Avatar de Cecile
  • Age : 52 ans
  • Messages : 384
  • Inscrit : 20 Juillet 2012
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 7:31
Bonjour Franck,
Juste un petit mot pour te dire mon soutien.
Concernant la dureté de ton Medecin et l'arrogance du pharmacien, dis toi bien que 1 personne sur 10 est touchée par cette maladie de l'alcool, ceux, comme toi, qui font ce qu'il faut pour guérir méritent plutôt des regards d'admiration !
Ceux qui jugent, surtout lorsqu'ils sont du domaine médical souffrent eux d'une grosse carence: l'empathie.
Allez, courage, les rechutes on connait, ce n'est pas grave.
 
Avatar de nathaliem
  • Age : 41 ans
  • Messages : 33
  • Inscrit : 28 Juillet 2011
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 10:08
Bonjour, oui, peu importe la dose et la duree pour obtenir un resultat; on ne va pas se mettre a faire un concours sur le forum ou desesperer car on y arrive moins facilement que d'autres. C'est vrai que je vais toujours a la pharmacie en face de mon addictologue sinon, c'est souvent sur commande et on a effectivement droit a des commentaires ou des regards. Peu importe. On se rend pas compte du regard des autres quand on fait des courses a 10h du matin et sentant l'alcool a 10 metres!
Donc, non, le gabarit n'a rien a voir avec la dose. La quantite d'alcool que j'ai bu boire quotidiennement pour tout perdre autour de moi etait surement superieure aussi a celle de nombreuses personnes. C'est un combat tres dur mais si on s'ecoute et qu 'on fait un travail meme lent avec le baclofene, ca vaut le coup.
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 13:59
Bon ben une bonne gueule de bois aujourd'hui...
1 mois et demi que je ne connaissais plus ça...

Merci pour vos encouragements.
Je vais essayer de rester sobre aujourd'hui.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Caryl
  • Age : 57 ans
  • Messages : 456
  • Inscrit : 26 Janvier 2012
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 14:00
Bonjour Frank,

Comme tu n'es pas victime d'effets secondaires, il semble logique d'augmenter ton dosage pour atteindre l'indifférence. En revanche, si tu ne veux pas monter au dessus d'une certaine dose, il faut tout de même que le baclofène fasse un minimum d'effet pour que tu puisses tenter une relative "abstinence sans effort", voire un contrôle de la situation. Pas d'indifférence dans ce cas. Et en plus, le baclo n'est plus le seul face à ton alcoolisme, il faudra que tu l'aides...

Quoique tu fasses, je te souhaite bon courage avant le retour de ton médecin (et même après...)


I have had a dream - depuis, le rêve est devenu réalité.
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 01 Septembre 2012, 23:59
J'ai posé une question hier, elle s'est noyée dans le fil.

je recopie :
De plus en plus je me demande si je ne devrais pas supprimer le traitement, avec une descente progressive bien sûr, pour ensuite le reprendre avec un protocole bien établi.
Certains ont ils déjà essayé?


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 02 Septembre 2012, 7:04
Salut,
J'ai encore modifié la répartition de mes 210mg :

100mg à midi.
110mg à 18h30.

Le soir j'ai l'impression d'avoir eu un peu de somnolence, et aussi ce gout de métal dans la bouche, et aussi un acouphène un peu particulier, un son grave et irrégulier, loin du tiiiiiiiit des acouphènes habituels. Et ce matin, reveil à 7h30 alors qu'on est dimanche

Je crois que c'est un signe, ce sont les premières choses que j'avais ressenti il y a un mois et demi lorsque j'y étais arrivé.

aujourd'hui je ferais :

80mg à midi.
130mg à 18h30.

On va voir...


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Werner
  • Age : 52 ans
  • Messages : 1017
  • Inscrit : 18 Juin 2012
  Lien vers ce message 02 Septembre 2012, 7:39
demi vie de 4 heures pour le baclo !

pourquoi t'en mettre plein la tête en 2 prises ?


GIBs' - procrastineur grolandais

Je revendique mon compte en Suisse, il me manque juste les ronds, vous pouvez faire qq chose pour moi ?
 
Avatar de Caryl
  • Age : 57 ans
  • Messages : 456
  • Inscrit : 26 Janvier 2012
  Lien vers ce message 02 Septembre 2012, 7:49
Citation
pourquoi t'en mettre plein la tête en 2 prises ?

+ 1 avec Gibolin.

Je préciserais que (à mon avis), l'essai d'un dosage doit être fait sur une certaine période pour en vérifier les effets.
Message édité 1 fois, dernière édition par Caryl, 02 Septembre 2012, 7:49  

I have had a dream - depuis, le rêve est devenu réalité.
 
Avatar de VaN GogH
  • Age : 34 ans
  • Messages : 288
  • Inscrit : 13 Aout 2012
  Lien vers ce message 02 Septembre 2012, 7:59
bonjour franck, je pense que tu devrais répartir tes prises... car la ca fait trop d'un coup


« Il n'y a rien de plus réellement artistique que d'aimer les gens. »
de Vincent Van Gogh

Fabrice a 40 mg et avec alcool.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33716
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 02 Septembre 2012, 9:37
Bonjour Frank

D'accord avec les autres, 2 prises ça ne va pas

Soit tu répartis tout au long de la journée
Soit tu cibles le craving, c'est à dire que tu prends le baclo avant ton craving

Dans tous les cas, il faut au moins 3 prises


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de casper
  • Messages : 387
  • Inscrit : 23 Mars 2012
  Lien vers ce message 02 Septembre 2012, 10:21
bonjour franck,
à ta question:

"De plus en plus je me demande si je ne devrais pas supprimer le traitement, avec une descente progressive bien sûr, pour ensuite le reprendre avec un protocole bien établi.
Certains ont ils déjà essayé?"

de ce que j'ai lu et ce que je crois avoir compris,recommencer signifirait monter beaucoup plus haut....ce que je dis là, est à prendre avec des pincettes....
d'autres plus aguerris pourront te répondre mieux que moi(tout petit)
dans tout les cas,je te souhaite une bonne réussite,à tout point de vue
bonne journée
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 02 Septembre 2012, 13:50
Ok, devant vos réactions unanimes, je crois que je vais me ranger à vos avis.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de vallespir66
  • Age : 52 ans
  • Messages : 697
  • Inscrit : 03 Aout 2012
  Lien vers ce message 03 Septembre 2012, 15:11
Sage décision ! On dit que le nombre fait la force : ben ça se confirme !

Bon ciblage ou imprégnation !

Bizz


Citation adorée de mon aimé : "Ce n'est pas la qualité qui génère le plaisir pur mais le bien-être non escompté, quels qu'en soient les composants." Fred Vargas
 
Avatar de zabou
  • Age : 50 ans
  • Messages : 2581
  • Inscrit : 19 Juillet 2011
  Lien vers ce message 03 Septembre 2012, 15:26
bonjour franck,

plutôt que d'essayer seul de trouver le bon dosage,

pourquoi ne pas contacter yves, pour ta posologie.

il pourra t'aider a faire une meilleure repartition.

bonne journée
zabou


le combat continue
svp, pensez à adhérer et signez la pétition.
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 10 Septembre 2012, 20:20
bon ben demain je revois mon médecin...

depuis vos conseils je suis à 60/50/50/50.
210 donc.

j'enrage encore de ne pouvoir monter à ma guise, dire que la libération est peut-être toute proche...

et ça fait bien 15 jours que je me traines à 210mg...

J'ai l'impression d'aller à exam...


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 11 Septembre 2012, 19:05
Exam loupé d'une certaine manière...

Je m'y attendais un peu, mon médecin est réticent à aller au delà de 210mg.

Comme je m'en doutais déjà, j'ai eu Viva au tel ce week end, et elle m'a donné le nom d'un psy. Je le vois le 22/09. Ça devrait le faire...

Mon médecin m'a renouvelé 210mg/j pour un mois, et il m'a dit qu'il ne sera pas derrière moi pour voir comment je gère mon stock en attendant le relais du psy. Sous entendu, je peux anticiper...
Je trouve cela plutôt sympa de sa part. il a plutôt confiance en moi, mais il aimerait être certain que tout cela est sans danger, ou en tout cas le faire dans un cadre "réglemente".

je passe à 240 (progressivement sur quelques jours)et vous tient au courant.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de vallespir66
  • Age : 52 ans
  • Messages : 697
  • Inscrit : 03 Aout 2012
  Lien vers ce message 11 Septembre 2012, 23:17
Bonsoir Franck,

Courage, ça va le faire, tu y es presque et comme le cheval près de l'écurie : tu piaffes ... d'impatience !
Mais rappelle toi : combien d'années avec l'alcool alors qu'est ce que quelques semaines de plus ?

Bizz de courage et de force


Citation adorée de mon aimé : "Ce n'est pas la qualité qui génère le plaisir pur mais le bien-être non escompté, quels qu'en soient les composants." Fred Vargas
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 13 Septembre 2012, 20:42
Salut,

Je crois qu'il se passe quelque chose...

Hier soir, après 2 bières et 4 verres de vins, je me sentais fin saoul. D'habitude pourtant il m'en faut bien plus.
Cet après midi j'ai un peu pensé à l'alcool. Je me suis dit que ce soir je boirais. Je vous passe les détails, disons que je n'étais pas dans un très bon état d'esprit...
En rentrant, dans la voiture je me suis demandé si j'en avais vraiment envie. Pas vraiment en fait. Mais j'ai quand même décidé que je boirais, pour faire passer la soirée plus vite.

Une fois arrivé, 5 min plus tard, je me suis occupé, puis j'ai oublié...
Lorsque j'ai eu soif, je suis allé me servir un soda. Mes bières était là, bien au frais, mais pas envie.
J'ai pris trois fois du soda, tout en voyant ces bières qui me tendaient leurs goulots...

Rien pris à table, ce soir je ne boirais pas.

De plus, depuis que je suis à 240mg, ces somnolences devant la télé le soir m'ont repris, c’était un signe aussi lors de mon arrivée à mon premier seuil...

Du coup oui, je me dis qu'il se passe quelque chose... Il n'y a plus qu'à laisser les jours passer.
J'espère vraiment que j'y suis à nouveau...


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de vallespir66
  • Age : 52 ans
  • Messages : 697
  • Inscrit : 03 Aout 2012
  Lien vers ce message 13 Septembre 2012, 20:48
Ouh la bonne odeur que voilà !

Je croise les doigts (et les orteils) pour toi !

Grosses Bizz


Citation adorée de mon aimé : "Ce n'est pas la qualité qui génère le plaisir pur mais le bien-être non escompté, quels qu'en soient les composants." Fred Vargas
 
Avatar de Caryl
  • Age : 57 ans
  • Messages : 456
  • Inscrit : 26 Janvier 2012
  Lien vers ce message 13 Septembre 2012, 20:52
Citation
J'espère vraiment que j'y suis à nouveau...

C'est tout le bien que je te souhaite.

En tous cas en te lisant, ça sent très bon...


I have had a dream - depuis, le rêve est devenu réalité.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33716
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 13 Septembre 2012, 21:00
Ah oui, tu sembles y être ..


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene