Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

NALMEFÈNE / SELINCRO KÉZAKO ?

Avatar de Yves Brasey
  • Age : 64 ans
  • Messages : 1361
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 17 Décembre 2012, 2:42
Nalmefène/Selincro kézako ?

Nalmefène c'est le nom de la molécule. Selincro c'est le nom commercial.
Si nous ne faisons rien, une AMM devrait être prochainement accordée au Nalmefène/Selincro de LUNDBECK : un avis favorable vient d'être rendu par l'EMA (11) (l’Agence européenne du médicament).
C'est un médicament qui veut faire sa place au soleil dans le monde bien sombre et lucratif de l'alcoolo-dépendance.

A quoi sert-il ?

Dans le meilleur des cas, le malade alcoolique diminuera peut-être sa consommation d'alcool de 30%(1)... mais il restera toujours un malade alcoolique ce qui est très bien pour la filière traditionnelle de soin qui a besoin de lui, entre autres pour justifier les 20 milliards d'euros qu'elle nous coûte chaque année.

Concrètement, c'est du mercurochrome sur une jambe de bois ! :fsb2_mad:

Mais, selon les premières estimations il va rapporter 300 millions de dollars(12). :fsb2_beer:

A quoi ne sert-il pas ?

A traiter l'alcoolo-dépendance... un détail... :fsb2_clown:

Comment un « médicament » comme celui-ci peut-il arriver sur le marché ?

- 1) Grâce à l'ANSM, qui financée à 100 % par les labos, a fait une dérogation pour permettre à ce « médicament » d'exister et de prétendre à une AMM !(2) :fsb2_sorry:

- 2) Grâce à quelques personnes « bien placées » dans les deux seules sociétés « savantes » SFA et FFA... : :fsb2_sorry:

. - Pr Pierre-Henri AUBIN, Vice-Président SFA, Administrateur FFA, « Coordonnateur national » LUNDBECK pour le Nalmefène, expert à la commission AMM de l'ANSM(3),
. - Dr Philippe BATEL, Administrateur SFA, Administrateur FFA, « Investigateur Principal » LUNDBECK pour le Nalmefène(4),
. - Pr François PAILLE, Administrateur SFA, Président FFA, membre du Comité d'Organisation de la HAS, « Investigateur Principal » LUNDBECK pour le Nalmefène(5),
. - Pr Michel REYNAUD, Vice-Président FFA, membre du Comité d'Organisation de la HAS, « Investigateur » LUNDBECK pour le Nalmefène(6),
. - Pr Michel DETILLEUX, membre de la commission AMM à l'ANSM (8), membre du groupe de travail « améliorer les conditions d'octroi de l'AMM »(7), « Investigateur Principal » LUNDBECK pour le Nalmefène(7),
. - Dr Alain RIGAUD, Secrétaire Général FFA, Président ANPAA, « Expert board » LUNDBECK pour le Nalmefène(9).

Vous l'avez peut être remarqué, ces noms ne vous sont pas inconnus... :fsb2_yes:

Normal, ce sont tous des anti-baclofène notoires, médiatisés pour leur position et bien souvent ils « évoquaient », voire faisaient la promo du Nalmefène... Cherchez la première erreur... :fsb2_cool:

Ce que vous ne savez peut-être pas c'est que TOUS ces messieurs (sauf Tarass Boulba alias Batel (10) qui a dû être puni pour en avoir trop fait... :fsb2_sorry: :fsb2_yes: ) ont fait volte-face et sont maintenant dans le comité scientifique de l'essai ALPADIR... Cherchez la deuxième erreur... :fsb2_cool:

Visiblement tout le monde comprend, sauf le Ministère de la Santé :fsb2_mad: , sauf la HAS (Haute Autorité de Santé) :fsb2_mad: et notre chère, très chère, trop chère sécu (UNCAM) :fsb2_mad: ... Cherchez la troisième erreur... :fsb2_cool:

Bonus :

Les américains, la FDA ( Food and Drug Administration ) n'en veulent pas ! Et oui ! Comme les prothèses PIP et le Médiator, ils n'en voulaient pas non plus...
Chez nous l'ANSM est moins regardante, elle attend qu'un scandale éclate d'abord... et en attendant le labo aura toujours engrangé des centaines de millions d'euros chaque année. Cherchez la quatrième erreur... :fsb2_cool:

Ou en fait ne cherchez rien, vous avez déjà tout compris.
Nous sommes dans la mafia des lobbies et nous n'y pouvons rien :fsb2_omg: ... sauf... à vous de voir... :fsb2_yes:


Références :

(1) http://www.sfalcoologie.asso.f...ool_SFA2012.pdf
(2) "Ces dernières (ANSM et EMA) "demandent essentiellement l'abstinence" comme critère d'évaluation, même si une exception a été accordée pour le nalmefène (développé par Lundbeck et dont l'AMM est attendue pour la fin 2012 ou début 2013, cf APM ABPEV001), a noté Michel Reynaud." http://www.sfmu.org/fr/services/depeches/voir/?id=53491
(3) https://icfidnet.afssaps.fr/Public/membre.php?eIdPers=64451
(4) http://www.baclofene.org/wp-co..._dinterets1.pdf
(5) http://www.has-sante.fr/portai...du_17-11-09.pdf
(6) http://www.has-sante.fr/portai...aud29-09-08.pdf
(7) http://www.sante.gouv.fr/IMG/p...10325103942.pdf
(8) http://www.destinationsante.co...eterogenes.html
(9) http://www.cfes.sante.fr/INPES/pdf/dpi/rigaud.pdf petit problème, cette déclaration est vierge... c'est verbalement lors d'une réunion du 13/11/2012 qu'il a signé cette fonction. Pour l'INPES où il intervient comme addictologue, à ce jour, rien n'est déclaré.
(10) http://www.edimark.fr/publicat.../parution:1956#
(11) http://www.santelog.com/news/a...htm#lirelasuite
(12) http://sante.lefigaro.fr/actua...ent-lalcoolisme


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de Frankolo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2302
  • Inscrit : 25 Février 2012
  Lien vers ce message 17 Décembre 2012, 6:07
Bonjour Yves,

Rien de tel le lundi matin avant d'aller bosser qu'un petit message militant qui donne la rage.
Ce n'est pas facile de se souvenir de toutes les casquettes des requins sus nommés.

Merci à toi et bonne semaine à tous.


" Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... " Henri Jeanson
 
Avatar de Nala (Soigné)
  • Age : 51 ans
  • Messages : 1139
  • Inscrit : 09 Aout 2011
  Lien vers ce message 18 Décembre 2012, 18:30
Up du soir


Courage, patience et régularité sont les maîtres-mots vers la guérison.

"On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une." Confucius

Si je n'avais pas arrêté de picoler, me serais-je lancé dans ce grand défi?
 
Avatar de Valia
  • Age : 48 ans
  • Messages : 31
  • Inscrit : 06 Aout 2012
  Lien vers ce message 02 Mars 2013, 3:46
Bon Jour à Tous,

Votre alerte google ne vous a pas "sauté à la gueule" ce matin ? :fsb2_red:

Comme moi, avez-vous pris connaissance de cet article furtif, en forme de suppositoire, et qui commence à être repris par les autres médias sans que je ne puisse en déterminer la source !
Mélanie Gomez, l'auteur dans le nouvel obs, n' écrit pas la provenance de cette info, rien sur le site de l'ansm : http://ansm.sante.fr/Mediatheq...es-publications , rien sur celui de EMA : http://europa.eu/agencies/regu...ma/index_fr.htm, pas même à l'AFP...

Pourtant, une telle assurance dans cette publication doit bien provenir d'une source officielle?!?
Yves, pourra, à coup sur, mieux nous renseigner :fsb2_clever:

A noter le rôle, de plus en plus, imposant et imposé (?) de cette Agence Européenne des Médicaments, dont le siège social est à Londres... L'ansm va-t-elle prendre la place d'une petite succursale, une agence locale, parisienne, de la Santé ? :fsb2_omg:

Allez, Bon Week-end !

Biz de Calédonie !


Informations Baclofène Nouvelle Calédonie.
Votre soutien est notre force !
http://www.facebook.com/pages/...486233871394906

“Je crois qu’il faut finalement tendre les bras à sa propre vie.” Arthur Miller.
 
Avatar de Valia
  • Age : 48 ans
  • Messages : 31
  • Inscrit : 06 Aout 2012
  Lien vers ce message 02 Mars 2013, 4:06
Pardon, Pardon, :fsb2_omg:

Je n'avais pas encore lu les commentaires d'Yves sur http://www.santelog.com/news/a...54731#f277f6483

En faites, ce n'est plus l'ansm qui fait les effets d'annonces...non, plus besoin !
C'est le fabricant du produit, lui-même, qui en informe les sites journaleux : http://files.shareholder.com/d...%20No%20494.pdf

Un autre monde ! :fsb2_cool:

Bonne Continuation ! :fsb2_yes:


Informations Baclofène Nouvelle Calédonie.
Votre soutien est notre force !
http://www.facebook.com/pages/...486233871394906

“Je crois qu’il faut finalement tendre les bras à sa propre vie.” Arthur Miller.
 
Avatar de Valia
  • Age : 48 ans
  • Messages : 31
  • Inscrit : 06 Aout 2012
  Lien vers ce message 02 Mars 2013, 4:32
Article dans le Nouvel Obs (1er mars 2013) : http://pourquoi-docteur.nouvel...lcool-2153.html :fsb2_shocked:


Informations Baclofène Nouvelle Calédonie.
Votre soutien est notre force !
http://www.facebook.com/pages/...486233871394906

“Je crois qu’il faut finalement tendre les bras à sa propre vie.” Arthur Miller.
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 64 ans
  • Messages : 1361
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 02 Mars 2013, 12:21
Bonjour Valia,

Aussi http://www.leparisien.fr/socie...013-2608443.php

J'essaie de suivre et de répondre au coup par coup. :fsb2_yes:
Ne pas hésiter à m'informer si j'en loupe. :fsb2_yes:

Bises,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 02 Mars 2013, 13:47
Voilà un médicament qui ménage la chèvre et le chou

On ne conseille pas de stopper la consommation, donc le lobby alcool est content

On trouve une pseudo-astuce pour éviter de se bourrer la gueule, donc on se donne bonne conscience, le labo s'en met plein les poches

Quel monde de tarés
Message édité 1 fois, dernière édition par Daniel, 02 Mars 2013, 15:37  

La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de Azama
  • Age : 70 ans
  • Messages : 4700
  • Inscrit : 22 Septembre 2013
  Lien vers ce message 15 Avril 2014, 14:17
Yves, désolé pour le coup de crayon (j'ai une main en vrac), mais en voyant "Tarass Bouba" sur Youtube, j'ai crobardé ça:

http://img15.hostingpics.net/pics/284113selincro002.jpg

A faire circuler, et bien sur si quelqu'un veut le reprendre en mieux, il n'y a pas de problème....

Charles.


"La musique? C'est de la sculpture fabriquée avec de l'air!" Frank Zappa.
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 64 ans
  • Messages : 1361
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 15 Avril 2014, 15:22
Bien vu :fsb2_yes:
Amicalement,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de Tony76
  • Age : 31 ans
  • Messages : 670
  • Inscrit : 15 Mars 2014
  Lien vers ce message 15 Avril 2014, 16:30
Bonjour Yves,

Effectivement, un addictologue m'ayant prescrit du baclo m'a informé qu'un nouveau médoc, plus efficace que le baclo allait être mis sur le marché. Le SELINCRO.

Ils ont du recevoir un paquet d'éloges sur cette molécule pour y croire comme cela...

bien vu pour ta mise en garde ;)


Je n'aime plus du tout l'alcool!
Goût/Odeur... Beurk.
330mg. Indiff le 20 juin en 3 mois.
 
Avatar de Azama
  • Age : 70 ans
  • Messages : 4700
  • Inscrit : 22 Septembre 2013
  Lien vers ce message 15 Avril 2014, 16:54
Euh Tony... pas que des éloges, surtout des €€€€€ :fsb2_wink:


"La musique? C'est de la sculpture fabriquée avec de l'air!" Frank Zappa.
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 64 ans
  • Messages : 1361
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 15 Avril 2014, 18:29
Oui Tony, c'est sûr que Lundbeck a mis le paquet... ils financent la FFA, le Quotidien du médecin, etc... du lobbying à l'état pur pour vendre leur m.... et gagner beaucoup d'argent... la guérison du malade on s'en fout !

C'est honteux de penser qu'un médecin puisse dire qui est meilleur que le baclo... pour une raison bien simple c'est qu'il ne soigne pas !

Par contre pour un alcoologue, cela se comprend :
- le malade devrait quand même moins boire,
- il devrait donc vivre un peu plus longtemps,
- mais comme il reste malade, il reste un bon client encore plus longtemps.

Ce n'est pas un vrai généraliste ou psy qui tiendrait ce langage. :fsb2_yes:

Amicalement,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de Laurence1508
  • Messages : 70
  • Inscrit : 19 Aout 2014
  Lien vers ce message 19 Aout 2014, 23:33
Bonsoir,

On m'a prescrit du Selincro que je suis allée chercher avec joie chez mon pharmacien.

Je pensais que c'était l'équivalent du Baclofene sous une autre appellation en Belgique.

J'ai passé ma soirée à faire des recherches sur le net pour y trouver des témoignages de guérison au Selincro.

En lisant ce qui est indiqué ici, je ne risque pas d'en trouver. On m'a en fait prescrit un placebo ?

Ma joie et mon espoir viennent de retomber. Surtout qu'une boîte de 14 comprimés de 18 Mg à 58€, ce n'est pas donné. Heureusement le médecin conseil de ma mutuelle a donné son accord pour le remboursement. Ca reste toutefois honteux de commercialiser de tels médicaments !

Un beau marché financier pour certains, la désolation et le désespoir pour les malades.

En tout cas, merci pour vos avis. Je comprends maintenant mieux que les soit disant cures de désintoxication en milieu hospitalier ne sont que profits commerciaux. On vous gave de Valium et autres poisons dépendant pendant des semaines. On quitte les lieux en voyant la vie en rose avec prescription pour du Valium à domicile au cas ou. Quelque temps plus tard, on rechute un soir et le lendemain on prend du Valium pendant plusieurs jours. Au final, on fini par prendre et le Valium et l'alcool.

Si il y a un sujet où l'on peut apporter son témoignage sur la façon dont certaines cures se passent, j'aimerais y apporter mon témoignage.

Bien à vous et courage pour ceux en réel traitement Balcofen et ceux en placebo ou autres méthodes.
 
Avatar de Azama
  • Age : 70 ans
  • Messages : 4700
  • Inscrit : 22 Septembre 2013
  Lien vers ce message 19 Aout 2014, 23:46
Bonsoir Laurence,

sans entrer dans les détails que tu trouveras, le Selincro (Nalméfène) dont le fonctionnement est différent du baclo, est effectivement une histoire de gros sous.
Sans tout te raconter, c'est expliqué sur le forum, il s'agit d'une arnaque d'un labo qui comptait sur la poule aux œufs d'or, avec des médecins salariés pour le promouvoir, des pharmaciens pensant tiroir caisse, mais en aucun cas ce n'est du baclo..

D'autres comme éventuellement Yves, t'expliqueront, en tout cas tu as bien fait de poser la question.

bonne soirée.


"La musique? C'est de la sculpture fabriquée avec de l'air!" Frank Zappa.
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 64 ans
  • Messages : 1361
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 20 Aout 2014, 10:02
Bonjour Laurence et bienvenue,

Citation
On m'a prescrit du Selincro que je suis allée chercher avec joie chez mon pharmacien.

Avec un peu de chance, le Selincro (nalmefène pour la molécule de base), te permettra de boire un peu moins... mais si tu es alcoolo-dépendante, tu restes alcoolo-dépendante. :fsb2_sorry:

D'ailleurs la HAS (Haute Autorité de Santé), lui a donné une ASMR (Amélioration du Service Médical Rendu) MINEURE http://www.has-sante.fr/portai...goniste-opioide

Si tu veux guérir véritablement de cette maladie et trouver l'indifférence (ton libre arbitre de consommer modérément ou de ne pas consommer de l'alcool), fais-toi prescrire du baclofène.

Tu as ici http://baclofene.com/index.php...35b0b73626eedf5 un document à lire pour presque tout savoir sur le baclo, pour toi, mais aussi pour ton médecin s'il n'a pas encore l'habitude de prescrire.

Amicalement,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de Laurence1508
  • Messages : 70
  • Inscrit : 19 Aout 2014
  Lien vers ce message 21 Aout 2014, 13:42
Bonjour,

Merci pour vos réponses.

J'ai pris hier matin mon premier et dernier comprimé de Selincro. 1 heure après la prise, je me suis sentie mal, grande faiblesse et malaise général. Ca c'est calmé ensuite mais tjrs pas dans mon état normal.

Le coté positif, l'heure décisive de l'envie de consommer à été reculée de 3 heures. Puis un léger besoin s'est fait sentir. J'ai donc pris une canette que je n'ai pas appréciée du tout et qui m'a rendue à nouveau pas bien. J'étais vraiment frustrée car mon but n'était pas d'arrêter d'un coup et je voulais retrouver cet état de bien être que je retrouve chaque soir et là c'était impossible d'en boire une deuxième. De ce fait, je n'ai pas trouvé le sommeil avant 3h et je n'ai osé prendre mon Dominal pour dormir.

Le pire fut entre 3h et 7h. Je me réveillais en sursaut en voyant des choses et dés que je fermais les yeux ça revenait. Je sentais des sensations comme si on me touchait les cheveux et qu'un insecte se promener sur moi ça et là. Un moment, en ouvrant les yeux, j'ai vu apparaître une tête décomposée sous une capuche. Dans mon sommeil ou je ne sais quel état, je voyais des personnes proches comme si je les voyais du plafond.

Je sais que ce n'est le forum pour parler d'un autre traitement que le Baclofène, et c'est la raison pour laquelle je n'ouvre pas un nouveau sujet, mais je ne trouve nul part où partager cette expérience.
J'ai donc stoppé ce traitement qui n'a pas l'air de me convenir.

Je devais aller hier chez mon pharmacien pour savoir si le Baclofène est prescrit en Belgique mais vu mon état, je n'ai pas su y aller. J'y vais maintenant tout en me demandant si j'oserai encore avaler un comprimé.

Désolée d'avoir dérangé, je suis un peu perdue. Je ne veux pas stopper définitivement l'alcool, j'aimerais juste le contrôler. C'est à dire boire en société sans ne plus savoir s'arrêter.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34085
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 21 Aout 2014, 13:48
Pas de pb Laurence, tu peux parler d'autre chose que du baclo
Je te contacte en Mp pour savoir où tu habites
Le baclo existe en belgique et des médecins le prescrivent


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Laurence1508
  • Messages : 70
  • Inscrit : 19 Aout 2014
  Lien vers ce message 21 Aout 2014, 15:16
Merci Sylvie !
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 49 ans
  • Messages : 26321
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 21 Aout 2014, 16:22
Coucou Laurence

Du coup tu peux ouvrir ton fil, et au moins tu auras testé le selincro, comme ça tu peux voir par toi-même si c'est ce que tu recherches ou non

Bienvenue sur le forum et merci d'avoir partagé ton expérience, ce médicament arrivant avec beaucoup de pubs, beaucoup se poseront la question sur un traitement alternatif, donc ton expérience est très intéressante

Manue


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10132
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 18 Octobre 2014, 18:25
J'interviens sur le forum pour la première fois en qualité de journaliste. Mes confrères de la presse médicale m'ont glissé quelques infos qu'ils ne peuvent pas publier meselés par les laboratoires pharmaceutiques. Ces derniers à grands coups de pages de pubs achètent la presse, sous couvert d'expérimentations se payent les médecins les plus médiatiques. Relayés par les visiteurs médicaux, les labos invitent à un congrès en Floride les médecins. Au programme: une matinée de travail pour présenter le Naméféne (Selincro), annoncer des chiffres bidons vites oubliés par les effets du décalage horaire, intervention d'un alcoologue de renom et la matinée s'achève suivie d'une visite des EU. J'oublie de mentionner les cadeaux portant le sigle d'un pomme.... et la promesse d'avoir une montre de cette même firme en échange de prescriptions futures.
Ce médicament, toujours selon la presse médicale, n'a qu'un effet placebo sur le malade alcoolique. Alors pourquoi le commercialiser ? Il fallait contrer le phénomène Baclofène !


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Beru
  • Age : 55 ans
  • Messages : 480
  • Inscrit : 08 Septembre 2013
  Lien vers ce message 19 Octobre 2014, 10:24
J'ai supprimé mon post, pensant qu'il n'apportait pas grand chose au débat. Cela étant, à part le magazine Prescrire qui est libre de toute pression publicitaire, l'ensemble de la presse spécialisée et tenue par la publicité des laboratoire. Sans oublier les cohortes de visiteurs médicaux qui s'attaquent aux généralsites. Lors d'une visite chez mon médecin de famille, qui ne prescrit pas de Baclofène aux malades alcooliques, me lance : "tiens ils viennent de trouver un traitement contre l'alcoolisme: le Nalméfène ..." ben voyons
 
Avatar de Beru
  • Age : 55 ans
  • Messages : 480
  • Inscrit : 08 Septembre 2013
  Lien vers ce message 19 Octobre 2014, 10:30
En passant le laboratoire Lundbeck a aussi a son catalogue le Seroplex. Faut-il s'attendre à voir des ordonnances types dans le cas d'addiction à l'alcool:
Seroplex, un anti dépresseur car les malades alcooliques sont tous des déprimés..
Nalméfène pour boire moins
?
 
Avatar de Beru
  • Age : 55 ans
  • Messages : 480
  • Inscrit : 08 Septembre 2013
  Lien vers ce message 19 Octobre 2014, 10:36
Dans la brochure réalisée par ce labo et destinée aux praticiens un passage me heurte je cite:
"Les médicaments disponibles en France sont :
- L’acamprosate, la naltrexone et le disulfirame qui ont une AMM dans le
maintien de l’abstinence après sevrage
- Le nalméfène (Selincro®) qui a une AMM dans la réduction de la consommation d’alcool chez des patients à risque élevé
■Selincro® constitue, en association à un suivi psychosocial, une option thérapeutique dans la réduction de la consommation d’alcool chez les patients adultes ayant une dépendance à l’alcool avec consommation d’alcool à risque élevé, ne présentant pas de symptômes physiques de sevrage et ne nécessitant pas un sevrage immédiatement. Le bénéfice potentiel du traitement est conditionné par l’observance du patient."
Rien ne vous choque ?
 
Avatar de Beru
  • Age : 55 ans
  • Messages : 480
  • Inscrit : 08 Septembre 2013
  Lien vers ce message 19 Octobre 2014, 10:41
a souligner
Votre patient est atteint d’une pathologie psychiatrique en cours comme un trouble dépressif majeur : Selincro® n’a pas été étudié chez des patients atteints de troubles psychiatriques instables. La prudence est recommandée lors de la prescription de Selincro®.
 
Avatar de Beru
  • Age : 55 ans
  • Messages : 480
  • Inscrit : 08 Septembre 2013
  Lien vers ce message 19 Octobre 2014, 10:47
toutes mes excuses pour avoir encombrer le fil, mais nous ne sommes pas que des pigeons.
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 64 ans
  • Messages : 1361
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 19 Octobre 2014, 17:06
"Non" Beru, tu n'as pas encombré mon fil. Juste que tu aurais pu tout mettre sur un post au lieu d'en faire 5 à 6mn d'intervalle. lol. :fsb2_yes:

Toutes les informations que tu nous donnes, même si elles ont déjà connues, sont intéressantes. C'est encore une preuve de plus...

Comme je te l'ai écrit en MP, mais pour tout le monde : ""Non", ton post était très bien même s'il confirme ce que nous savons déjà, parfois il faut marteler les choses :fsb2_yes:
C'est comme les témoignages qui commencent à arriver de ceux qui ont pris du Selincro, qui se sont rendus compte de la tromperie et de la pression de leur médecin."


Si tu as d'autres infos, merci de continuer à les poster.

Amicalement,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de Beru
  • Age : 55 ans
  • Messages : 480
  • Inscrit : 08 Septembre 2013
  Lien vers ce message 20 Octobre 2014, 7:45
La revue Prescrire écrit à propose du Nalméfène
« D’après les essais, l’efficacité est médiocre, l’acceptabilité du traitement aussi : sur les six mois de suivi, plus d’un tiers des patients ont arrêté le médicament, et plus de 10 % des patients ont eu des effets indésirables graves... À la lecture de ces résultats, on comprend que la firme ne se soit pas aventurée à une comparaison versus acamprosate ni versus naltrexone, qui aurait pu tourner au désavantage du nalméfène. Elle a préféré vendre des illusions, avec l’assentiment de l’Agence européenne du médicament qui n’a pas autorité pour exiger cette comparaison, ni vu malice à proposer ce médicament à la demande ».
 
Avatar de vince
  • Messages : 12
  • Inscrit : 06 Mars 2015
  Lien vers ce message 06 Mars 2015, 21:07
Je confirme que le selincro fonctionne, dans mon cas effectivement j'ai pris 3 verres et c'est fini j'ai rangé la bouteille comme on me l'avait prédit. Sans ce médoc j'aurais déjà entame la deuxième bouteille puis les autres Vous voyez c'est du direct ....
Par contre ce n'est pas la grande forme, mais je suis largement en meilleurs état que si j'avais consommé.

Il faut pas en prendre tout les jours c'est sur, mais dans mon cas c'est à prendre si je pense que je risque de boire , pour le coup je le répète ça marche.
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 64 ans
  • Messages : 1361
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 06 Mars 2015, 21:45
Bonsoir Vince et bienvenue,

Merci pour ton témoignage.
C'est ta première expérience, reviens nous voir pour nous en dire un peu plus.

Amicalement,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de vince
  • Messages : 12
  • Inscrit : 06 Mars 2015
  Lien vers ce message 06 Mars 2015, 22:13
Je reviendrais,
J'ai une forme d'alcoolisme que je qualifierais d'ètrange, je ne bois pas tout les jours, il m'arrive même de rester abstinent des semaines voir des mois.
Mais si je commence à boire, c'est une escalade vertigineuse, je consomme des volumes importants (c'est pas compliqué je vide tout ce qui me passe à proximité) et surtout je perd le contrôle de ce que je raconte, je part dans des délires atroces.

Le lendemain je ne me souvient de strictement rien, mais par contre à chaque fois il y a un peu plus de gens qui me font la geule ....

Avant, il m'arrivait de boire, j'étais un bon vivant, puis j'ai eu tendance à boore de plus en plus souvent. Puis j'ai arrété de boire règulièrement et voila la situation depuis 4 ou 5 ans j'ai ce type de consommation extrême,
Voila pourquoi on m'a prescris le selincro, parce que je me sentais desespéré à cause de crises d'hyper-alcoolisation.
SInon je n'aime pas spécialement l'alcool et ce produit ne me manque pas du tout, il ne me fait pas envi.
Pourtant je m'y remet quand mème sans que je sache véritablement pourquoi et malgré des conséquences sociales et psychologiques desastreuses
 
Avatar de vince
  • Messages : 12
  • Inscrit : 06 Mars 2015
  Lien vers ce message 06 Mars 2015, 22:23
Quand je parle de quantité extrème, il s'agit vraiment de volume important,
Il m'est arrivé de retrouver une bouteille de pastis, de porto, une de wiskey et des boutelles de vin vides le lendemain. Les gens autour de moi se demande comment j'ai pu survivre à de telles alcoolisation, Mème moi je n'arrive pas a y croire, je rappelle que je ne me souvient de rien strictement rien, juste des premiers verres ....

C'est aussi une question de survi pour moi de parvenir à ne pas consommer ... alors si le selincro fonctionne et bien je prend ....
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 64 ans
  • Messages : 1361
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 06 Mars 2015, 22:36
Effectivement ton rapport à l'alcool est particulier.
Nous sommes tous des cas particuliers.

Tu restes abstinent des semaines voire des mois puis tu dérapes un soir dans une alcoolisation massive...
- ai-je bien compris ?
- combien de fois par an ?
- t'arrive-t-il de consommer "normalement", c'est à dire un apéro, un verre de vin ou deux en déjeunant ?

Dans l'immédiat et dans l'urgence, je suis content pour toi que le Selincro, même s'il ne règle pas réellement ton problème, te permette ponctuellement de ne pas sombrer dans l'excès. C'est déjà une très bonne chose. :fsb2_yes:


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10132
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 06 Mars 2015, 23:25
Oui, c'est un alcoolisme particulier qui s'appelle la dipsomanie


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 64 ans
  • Messages : 1361
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 06 Mars 2015, 23:35
Merci Pascal.
J'ai lu le lien Wikipédia que tu as donné et c'est dans le mille.
Vince, qu'en penses-tu ? qu'en dit ton médecin ?


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de vince
  • Messages : 12
  • Inscrit : 06 Mars 2015
  Lien vers ce message 07 Mars 2015, 12:57
En fait les avis sont partagés certains médecins parlent d'alccolisme d'autres de troubles compulsifs en fait je pense ce sont les deux.
En réalité il m'est impossible de boire modérément, dans mon amlheur j'ai cette chance qu'il m'est imposssible de boire tout les jours puisque je ne gère rien et que par conséquent les lendemains sont épouvantables physiquement et psychologiquement si je le faisais je meurt rapidement je pense.....
Mais bon l'inconvénient c'est qu'il suffit que je relache mon attention pour repartir comme en quarante.
Sinon j'ai pris le selincro, c'est sur ça marche mais je ne me sent pas bien du tout aujourd'hui ....
En fait si le prinncipe c'est de de te rendre patraque pour moins boire, i0c'est vrai que c'est moyen ???
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7429
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 07 Mars 2015, 13:04
Le Selincro serait alors à rapprocher de l'Esperal en moins violent...


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de vince
  • Messages : 12
  • Inscrit : 06 Mars 2015
  Lien vers ce message 07 Mars 2015, 13:41
L'espéral me semble préférable au moins il y a pas d'effet secondaire ... j'en ai pris et ça marche , mais ils veulent pas m'en donner, il faut presque que je mendie pour en avoir, peut être les médecins ont ils leurs raisons ??
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 64 ans
  • Messages : 1361
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 07 Mars 2015, 13:47
@vince

Tu n'as pas répondu à mes 3 questions :fsb2_sorry:

"- ai-je bien compris ?
- combien de fois par an ?
- t'arrive-t-il de consommer "normalement", c'est à dire un apéro, un verre de vin ou deux en déjeunant ? "


Pour répondre à ta nouvelle question :
"En fait si le prinncipe c'est de de te rendre patraque pour moins boire, i0c'est vrai que c'est moyen ???"
si ta maladie est assimilable au craving d'un véritable alcoolodépendant, c'est sûr que la solution Selincro n'est pas bonne : à vie tu restes avec ta maladie et avec le Selincro comme béquille pour limiter les dégâts lorsque cela t'arrive !
Le principe du baclofène c'est de te guérir du craving et d'être libre de faire ce que tu veux. Soit rien, soit quelques verres de temps à autres, soit tous les jours mais modérément,... en fait, être libre comme les 90% de non malades, c'est toi qui maitrise, c'est toi qui décide.

A +
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de vince
  • Messages : 12
  • Inscrit : 06 Mars 2015
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 10:58
Je dois boire une douzaine de fois pas an.

Il est bien évident qu'aucun médicament ne soignera de l'alcoolisme, seul un suivi psychosocial peut permettre d'obtenir des résultats durable.

Il y a un autre problème avec l'alcool, c'est un sujet dont ont ne parle pas en France.

Il apparait de plus en plus qu'il y a un lien entre prise d'alccol et anti-dépresseurs de la classe des irs, l'université de Yale l'avait évoqué dès 1994 dans une étude.

Le professeur David Healy alerte sur ce sujet depuis plusieurs années.

Il y a de nombreux cas de personne n'ayant jamais bu qui se sont mis à boire après avoir pris ce type de médocs, même des Mormons ??? C'est ce qui a mis la puce à l'oreille .... apparement c'est l'action de ces molécules sur le pancréas qui crèe une envie presque irrésistible pour l'alcool, en plus de l'effet desinhibiteurs.

Si vous allez sur des forums anglo saxon vous trouvez des milliers de témoignages qui vont dans le mème sens. Et je me retrouve dans une bonne partie de ces personnes.

Certains antidepresseurs qui influent sur la sérotonime poussent à consommer de l'alcool quand on voit que les psy distribuent joyeusement ce type de molécules aux alcoolo dépendant on peut se dire que ces personnes ont peu de chance d'en sortir ....
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34085
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 11:27

Il est bien évident qu'aucun médicament ne soignera de l'alcoolisme, seul un suivi psychosocial peut permettre d'obtenir des résultats durable.

Il est bien évident au contraire qu'un suivi psychosocial sans le baclofène ne permet pas d'obtenir des résultats durables
Ce ce qu'ont essayé des millions d'alcooliques des années durant sans aucun résultat à part pour une pognée d'entre eux.
A contrario, plusieurs prennent du baclo sans rien d'autre et guérissent
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 08 Mars 2015, 11:27  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de joséphine62
  • Age : 57 ans
  • Messages : 3589
  • Inscrit : 24 Novembre 2014
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 11:51
Bonjour Vince,

Citation
anti-dépresseurs de la classe des irs,


Peux tu me dire ce que signifie irs, et quels antidepresseurs sont concernés?

D'avance merci.


début du TT le 07/12/2014 indifférente le 06/02/2015 à 120 mg descente le 01/06/2015 100MG
"celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles, ne prendra jamais la mer"
Thomas FULLER

Echangeons nos recettes de cuisine
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7429
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 12:02
IRS = Inhibiteurs de la Recapture de la Sérotonine
(DEROXAT, DIVARIUS, FLOXYFRAL, PROZAC, SEROPLEX, SEROPRAM, ZOLOFT + un tas de génériques)
Message édité 2 fois, dernière édition par Florence..., 08 Mars 2015, 12:08  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de joséphine62
  • Age : 57 ans
  • Messages : 3589
  • Inscrit : 24 Novembre 2014
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 15:48
Merci Flo, je ne prends aucun AD, (j'ai assez à faire avec le Seresta) mais je suis curieuse.


début du TT le 07/12/2014 indifférente le 06/02/2015 à 120 mg descente le 01/06/2015 100MG
"celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles, ne prendra jamais la mer"
Thomas FULLER

Echangeons nos recettes de cuisine
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 49 ans
  • Messages : 26321
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 16:36
Très intéressant cette histoire d'AD, car après 9 ans d'abstinence, j'ai dû prendre un AD, en janvier, ainsi que des anxiolytiques le temps que l'AD agisse, le mois même, j'ai repris l'alcool, j'ai arrêté mais j'ai repris définitivement 6 mois plus tard

Par contre, il fallait bien soigner la dépression, pas le choix, alors c'est peut-être un tout aussi

Manue


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de vince
  • Messages : 12
  • Inscrit : 06 Mars 2015
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 17:14
Il y a quelques articles sur le sujet du rapport entre certains antidépresseurs et la prise d'alcool en voici un (vous pouvez traduire avec google) http://www.dailymail.co.uk/health/article-2313253/Could-medicine-drink-problem-The-disturbing-effects-manufacturers-dont-know-about.html.

Il y a un autre article sur le sujet http://www.whale.to/drugs/lcohol_cravings.html

D'une façon générale tous les médicaments qui agissent sur le cerveau ont des effets à long terme qui sont méconnus. Les benzodiazepines sont aussi catastrophiques.

Je ne connais pas bien le baclophène quel mode d'action a-til ?
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34085
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 17:22
Le baclofène agit sur les récepteurs gabaB, à bonne dose il supprime le craving et l'addiction
Il y a eu des études sur des rats rendus dépendants vers 1976 je crois


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de vince
  • Messages : 12
  • Inscrit : 06 Mars 2015
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 18:21
Je n'ai essayé qu'une fois le selincro, c'est vrai que je n'ai bu qu'une demie bouteille, je n 'ais pas eut envie de continuer .

Mais je n'ai pas été bien du tout pendant plus de 24 h. Si j'avais bu, j'aurais été dans un encore plus sale état donc cela fait se poser des questions.

J'ai du mal à croire que c'est un placebo, je n'avais aucune idée de ce qui allait se passer avant d'essayer, je n'ai consulté les effets indésirables que lorsque j'ai commencer à ressentir les effets du médoc associé avec l'alcool.

Plus exactement, je pensais naïvement que le seul l'effet consisterait simplement à ne plus avoir envie de boire, en réalité on a des sensations étranges assez désagréables, mais sans plus ... comme un lendemain de cuite en faite.

Je comprend le septicisme vis à vis de cette molécule parceque franchement je suis pas certain de vouloir recommencer l'expérience mais je vais essayer de m'y tenir tout de mème. C'est sur que cela ressemble plus à une béquille qu'à un vrai traitement.

J'ai aussi noté que j'avais moins envie de fumer, Forcément quand on est patraque on a envie de rien ...
Message édité 2 fois, dernière édition par vince, 08 Mars 2015, 18:23  
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34085
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 18:50
Ce n'est pas un placebo, simplement statistiquement, il n'est guère plus efficace qu'un placebo
Mais s'il te réussit, pourquoi pas.
En fait, ce n'est pas vraiment du scepticisme de notre part mais plutôt un refus de se faire rouler dans la farine
D'un côté un médicament qui guérit l'addiction et que les addictos en grande majorité ne prescrivent que contraints et forcés, de l'autre un médicament peu efficace sur le papier qui ne sert qu'à diminuer la conso mais qu'ils tentent de fourguer à tous


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de vince
  • Messages : 12
  • Inscrit : 06 Mars 2015
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 19:18
J'ai bien compris vos inquiétudes, mais au fond je me dis qu'il est positif que les labos continuent à chercher de nouvelles molécules

On peut ainsi espérer qu'un jour un médicament plus efficace et avec moins d'effets secondaires sera trouvés.

Il n'y pas encore de recul sur la prise à long terme du selincro, nous n'aurons des réponses que dans quelques dizaines d'années, idem pour le baclofène.

Il semblerait que le Baclofène soit le plus efficace actuellement, ce qui ne doit pas exlure la recherche de nouvelles voies théfapdutiques.

Je ne voudrais pas faire peur, mais il est encore impossible de connaitre tous les effets secondaires du baclofène à forte dose sur le long terme ...Derrière il pourrait il y avoir des épidémies . De nouvelles molécules ne seront pas de trop si il faut un jour changer de traitement pour cause d'effets indésirables ou d'intolérance.

J'ai l'exemple des anti dépresseurs de type IRS présentés comme miraculeux et qui au final s'avèrent de plus en plus suspect de détruire le cerveau et pas seulement cela ....

Il serait interessant de savoir quels sont les liens entre ces antidépresseurs et l'alcool?
Message édité 2 fois, dernière édition par vince, 08 Mars 2015, 19:20  
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34085
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 19:55
Le pb est que les labos ne s'intéressent qu'à ce qui rapporte, donc qui ne guérit pas
La recherche ne portera que sur des médicaments globalement inefficaces ..


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7429
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 20:16
Vince, le Baclofène est tout de même prescrit depuis 40 ans maintenant, et même à fortes doses dans certains pays.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de vince
  • Messages : 12
  • Inscrit : 06 Mars 2015
  Lien vers ce message 08 Mars 2015, 21:52
Je ne voudrais pas paraitre défendre bigpharma de manière inconditionnelle, mais le fait est que l'on vis plus vieux et en meilleurs états d'année en année.

Je vais vous donner un exemple d'actions subtils des lobies pharmaceutiques.

Les campagnes anti vaccinations sont lancées par les labos et portées par des naïfs Pourquoi ?

Simplement parce que les vaccinations empêchent ou limitent des maladies susceptibles de rapporter beaucoup d'argent .... hors les vaccins sont bons marchés et coûtent bien moins chers que les traitements .... C'est à méditer, non ?

Lorsque vous dites que les labos ne font pas de recherche pour guérir, c'est vrai et faux à la fois.

Il faut savoir que la plupart des nouvelles molécules sont étudiées par la recherche publique, et universitaire, les labos sont surtout bon pour racheter les brevets et les commercialiser.
Au final, si les grosses boites ne mettent pas les produits sur le marché, d'autres plus petites le feront à leur place et c'est fini pour eux.

Les choses ne sont pas aussi simple qu'il y parait, dites vous bien que le baclofène est rentabilisé depuis longtemps, c'est tout bénéfice pour les labos d'étendre le marché de ce produit, eux aussi ont tout intérêts à pousser ce médicament.

Il n'y a pas qur les nouvelles molécules qui rapportent, les économies d'échelles sur les anciennes permettent d'optimiser les profits , tout cela n'est aussi simple qu'il y parait.

Il y a d'ailleurs beaucoup de vieux médocs moins efficaces qui sont toujours fabriqués, alors qu'ils sont remplaçables, j'explique au dessus pourquoi ....

Le recyclage du baclofène en médicament contre l'alcoolisme est un parcours typique pour redonner vie à de vieilles molécules.

Sinon, vous dites que ce médicament à 40 ans, peut être, mais c'est l'usage à forte dose sur le long terme qui pose question puisque cette utilisation n'a pas été étudié.

D'ou sans doute les précautions qui sont prises, pour le coup cela parait logique.

Il est possible que dans quelques années, les utilisateurs développeront des maladies liées à ce type de traitement et cela pour quel résultat statistique ? (aucun traitement n'est fait pour être pris longtemps, a force les organismes souffrent)

Ce qui compte et ce qui est difficile c'est l'évaluation du rapport bénéfice risque.

Il faut se battre pour le baclofène, puisqu'il semble qu'il y ait des résultats,, mais il ne faut pas imaginer que les fabriquants sont neutres, eux aussi veulent développer la commercialisation de ce produit qui finalement est assez chers lui aussi.
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10132
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 09 Mars 2015, 5:44
Vince, tu fais des projections sans vraiment connaitre le milieu pharmaceutique.

Les vaccins ne sont pas si bon marché. Ils sont bien remboursés parce qu'utiles. Une grippe ne se soigne pas et est très dangereuse pour les personnes faibles.
On met au point ces vaccins là où les traitements sont inefficaces.

La recherche publique ? y en a quasiment pas !
Ce sont les grosses boîtes, les laboratoires, qui peuvent faire la recherche. Si elles ne commercialisent pas le fruit elles-même, elles vendent la molécule à d'autres sociétés.

Le baclofène est tombé dans le domaine publique et est génériqué. C'est pour ça qu'il est bon marché et que plus aucune société commerciale ne veut faire d'essai à grande échelle. Dans les essais en cours de dépouillement, aucun vendeur n'est présent. Financer cela, serait à perte.

l'usage du baclofène dans le traitement de l'alcoolisme n'est pas un recyclage. C'est du grand n'importe quoi. Il y a eu des expériences sur le rat et le Dr Ameisen a testé sur lui, avec succès. Il l'a fait en s'entourant de précautions quand à l’innocuité du médicament.

Les effets à long terme sont connus, moins à forte dose. A contrario, ceux de l'alcool le sont très bien. Te les rappelles-tu ?

L'alcool est létal.

Le Selincro, cher et qui doit rapporter, est soutenu par une cohorte de visiteurs et délégués médicaux dont le métier n'est pas d'informer mais de vendre. Et ils ont un argumentaire face au baclofène pour le minimiser, l'écarter, dénigrer.
On sait qu'il est à peine plus efficace que le placebo. Son objectif n'est pas le même que le baclofène.

Vince, si tu veux revenir à la charge, vient avec du solide étayé

Voilà, je crois que tu dois arrêter là ce débat, on perdu du temps.

Cordialement,
Pascal


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 50 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 09 Mars 2015, 7:46
Citation
Les choses ne sont pas aussi simple qu'il y parait, dites vous bien que le baclofène est rentabilisé depuis longtemps, c'est tout bénéfice pour les labos d'étendre le marché de ce produit, eux aussi ont tout intérêts à pousser ce médicament.

Malheureusement non. Il y a un labo qui s’intéresse au baclo, pour le marché potentiel qu'il pourrait avoir, c'est un labo qui veut reconditionner le baclo (comprimé de 20,40,60 mg) et renégocier son prix (normal).
Les labos qui investissent des millions dans d'autres molécules, ont plus intérêt, à promouvoir la leur, quitte à dénigrer le baclo qui peut leur faire de l'ombre.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de vince
  • Messages : 12
  • Inscrit : 06 Mars 2015
  Lien vers ce message 09 Mars 2015, 12:49
Ce que je dis est vérifiable pour parti, je confirme que lanplupart des molécules sont découvertes par la recherche publique (lire nicole delepine et autres).

Sinon, c'est juste un débat d'idée je ne vend rien, je dis simplement qu'il faut continuer les recherches sur ces types de médicaments, on ne sait pas actuellement fabriquer des molécules avec des toxités faibles voire nulles, le baclofène n'échappe pas à la règle, il faut donc continuer à chercher et donc à tester ....

Je note deux points, vous parlez de bonne dose à la place de fortes doses et vous évoqué le prix comme argument.
Ça sonne comme des arguments marketing ... pour info c'est une filiale de sanofi qui distribue le médicament sous forme générique certe, mais c'est c'est tout de même un gros labo qui fait des profits dessus.

C'est combien par mois le prix du baclofène ? pour le selincro, c'est à la demande donc 50 euros la boite ne veux pas dire 50 euros pour 15 jours. J'espère bien qu'une boite durera de 3 à 4 mois.....
Ce que je veux dire c'est que l'argument du prix n'en est un que si l'on oubli de parler de posologies.
Ceci dit, ije conviens que c'est un médicament efficace, mais qu'il faut aussi songer à l'étudier et il n'y a rien d'anormal à cela.
Message édité 1 fois, dernière édition par vince, 09 Mars 2015, 13:25  
 
Avatar de joséphine62
  • Age : 57 ans
  • Messages : 3589
  • Inscrit : 24 Novembre 2014
  Lien vers ce message 09 Mars 2015, 15:04
J'aime bien quand on confronte des avis et des idées, je trouve ça très productif, surtout qu'il n'y a pas d'agressivité. Il est drôlement chouette ce forum, de permettre ça. En tout cas, j'apprends beaucoup et tous les jours. Je lis, je recherche, je confronte, j'analyse et.......je me fais une opinion.

En dehors des opinions, il y a aussi les faits. Me concernant, grâce au baclo, je ne bois plus une goutte d'alcool depuis le 6/02, alors que je tournais à 1 bouteille de vodka tous les deux jours. Et, je suis en train d'arreter les benzo. Trop fort!!!


début du TT le 07/12/2014 indifférente le 06/02/2015 à 120 mg descente le 01/06/2015 100MG
"celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles, ne prendra jamais la mer"
Thomas FULLER

Echangeons nos recettes de cuisine
 
Avatar de bébert
  • Age : 40 ans
  • Messages : 487
  • Inscrit : 07 Novembre 2011
  Lien vers ce message 10 Mars 2015, 19:51
Bonjour à tous,

je reviens vers vous après une longue absence. Depuis juillet 2011 j'ai commencé le baclo et était stabilisé 8 mois environ plus tard à 210 mg
J'ai toujours continué à prendre mon baclo mais je me suis remis à boire quotidiennement des quantités qui ne sont pas à finir à l'hosto mais tout de même assez importantes ( 12 à 20 UA / j ) sans compter de certaines soirées ou ça dérape complètement jusqu'au blackout lorsque je vais chez des amis faire la fête.
Hormis ces soirées entre potes, je ne bois pas pour l'yvresse et je suis presque jamais yvre.

En règle génerale, je bois deux ou trois verres entre 12 et 14 h mais parfois pas du tout. ça ne me manque pas si je n'en ai pas. Et le reste le soir pour me sentir bien.
C'est toujours de la bière à 7.2 et du vin rouge ou rosé à 13 ou 14.

Je n'ai plus de craving réel puisque je prends toujours 150 mg de baclo au quotidien.
En fait je crois que c'est le rituel ( 19h00 bières + clopes + ordi, j'enchaine mon stock tranquillement sans me précipiter, je garde le vin pour le repas mais selon ce que je fais sur l'ordi, parfois je ne mange pas, mais je bois quand même le vin )
Il arrive aussi que je me dise stop la bière. Le reste pour demain ce n'est pas perdu, un verre de vin une assiette vite fait, je range la bouteille et voilà.

Je ne comprends pas comment je fonctionne.

Bref, je suis à 150 mg car c'est pour moi pareil que lorsque j'étais à stable à 210.

Depuis le 21/072011 il m'est arrivé de vivre involontairement 4 jours sans baclofène dont une fois 2 jours d'affilé. J'étais trop mal, comme en manque de baclo. C était assez désagréable.

Le mois dernier, mon docteur sur Cannes m'a proposé d'essayer le selincro en me précisant qu'il avait des résultats encourageants. A la pharmacie je ne l'ai pas pris.
Je l'ai revu vendredi dernier, il me l'a represcris et je me suis dit que ça valait peut être le coup d'être essayé en parallèle de mes traitements

la posologie de 1 cachet le matin n'est pas contraignante pour moi. Il m'a prévenu attention aux morphiniques des anti douleurs avec le selincro. Au cas ou c'est bon de le savoir.

J'ai commencé le 8/03 par 1/2 cachet, pareil le 9. Ce matin 3/4 de cachet.

Je ressens plusieurs effets depuis ce jour. Je me sens un peu comme drogué légèrement, une légère sensation de plaisir, de bien être. En forme, plus concentré que les autres jours. Je n'ai pas encore constaté d'effets sur ma conso d'alcool mais tout de même, je bois toujours la même bière et là ce soir et je crois aussi hier soir je la trouve pas bonne. Je sais que je vais la boire mais j'y prends un peu moins de plaisir. quelque chose de peu ou pas explicable avec des mots.

Je vais donc continuer sur 1 mois avant de juger selincro, il y a peu de chance que ça me rende fou de joie comme le baclo m'a fait lorsque je pensais être guérri et sauvé à 37 cachets par jour. ( j'ai gouté à l'indifférence, puis je me suis fait chier alors j'ai repris la boisson quotidienne )

Je reviendrais raconter un peu comment ça se passe.


Ce qui est rare est cher. Un cheval bon marché est rare. Donc, un cheval bon marché est cher !
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 64 ans
  • Messages : 1361
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Mars 2015, 0:16
Bonsoir bébert,

Merci pour ton témoignage et surtout ton auto-analyse très intéressante.

Je résume :
- tu n'as plus de craving,
- 150 mg ou 210 mg c'est pareil (tu peux même descendre encore, ce sera pareil) :fsb2_yes:
- si tu n'as pas d'alcool à midi : "ça ne me manque pas si je n'en ai pas..."
- tu écris "En fait je crois que c'est le rituel... "
- tu es quand même en surconsommation "pour me sentir bien"

Pour moi, tu n'es plus alcoolodépendant, le baclofène a soigné cette maladie.
Mais tu restes en surconsommation pour d'autres raisons que tu évoques très bien toi-même : habitudes et se sentir bien...
Tu as toutes les cartes en main pour éliminer toi-même, ou avec l'aide d'un psy, ce reliquat d'excès inutiles. :fsb2_yes:

Le Selincro, pourquoi pas pour tenter de diminuer, c'est à la mode :fsb2_yes: mais ce n'est pas le cas et si c'est pour écrire "Je n'ai pas encore constaté d'effets sur ma conso d'alcool mais tout de même, je bois toujours la même bière et là ce soir et je crois aussi hier soir je la trouve pas bonne." et si tu en buvais moins mais que tu la trouves toujours bonne ?
Cinq ans bientôt que je suis guéri, ma conso a été divisée par 10... mais vins ou whiskies, je n'en bois que des bons et j'apprécie. :fsb2_beer:

Reviens pour nous raconter la suite.

Amicalement,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Hors ligne rom Masculin
Avatar de rom
  • Age : 44 ans
  • Messages : 321
  • Inscrit : 16 Juin 2011
  Lien vers ce message 11 Mars 2015, 9:20
Ca me fait plaisir de te voir bébért, on discutais un peu ensemble "jadis"

Et le pétard ??

Je suis comme toi et plein d'autres !

L'abstinence nous rend malheureux, on trouve la vie monotone, c'est dingue.

Le baclo a fait son boulot !! Certain, le reste c'est très compliqué.

Moi aussi je rebois de trop 4/5 verres par jours, 2 le midi et 3 le soir.

Que de la bière et 1/4 de vin le midi.

Et des fois je me lâche avec les copains, mais je les suis pas, impossible.

Tiens nous au jus !!!


L'expérience, est une lanterne qui éclaire le chemin déjà parcouru !
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene