Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

[cega] le fil.

Historique, Montée, Indifférence, Stabilisation et Descente !( Posologie, suivi et ressenti.)
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 1:10
Bonjour,

Mon aventure avec le baclo a commencée hier, le 07 juin.

J'ai plus de 30 ans, presque 40 mais pas encore 60
et depuis environ 10 ans, l'alcool s'est (trop) installé dans ma vie.
Quelques reproches de conso excessive au début, mais sans plus.
Je le savais, mais je le niais.

Je prenais du poids (imc > 34), et me foutais plus ou moins de tout ! ma vie roulait, femme, enfants, carrière ...
Consommation : Apéros tous les jours, + bières regulieres et alcools forts.

Et puis, il y a un peu plus de 6 ans,
* 1er boum ! contrôle routier inopiné ! => à pieds !!
Traitement à l'Aotal pendant 6 mois.
Essai d'abstinence puis consommation "normale" entrecoupée d'exces ( 1 à 2 fois la semaine, 1 bouteille de vodka)
* Il y a 4 ans, ma femme me menace de divorce. Je décide d’être le plus fort et d’arrêter l'alcool (re-aotal pendant 6 mois) mais ... rechute ! (toujours 1 à 2 fois la semaine, une bouteille d'alcool fort vidée en quelques heures)
* Il y a 3 ans : 2eme boum ! Accident: 2 mois d'hosto, 6 mois de convalescence. J'ai failli y rester. Perte de tout mes kgs en trop (voir +) la seule chose positive !
Suivi par un infirmier d'un centre de cure ambulatoire pendant 6 mois.

Je décide de me prendre en main ... tout roule normalement !
1 verre de temps à autre, lors de fêtes ou d'occaz' mais rien d'excessif et rien en solo (pas même une bière).

* Il y a 1 an 1/2 : rechute !
je tente de cacher à ma femme, à moi-meme ... mais j'ai décidé de ne plus prendre la voiture (même en ayant bu un seul verre de vin) et c'est très facile à tenir mais dur à cacher ...
* Début de cette année : Ma femme me demande de faire quelque chose. Re Aotal + Esperal.
Je tiens bon mais au bout d'un mois j'arrete l'esperal et l'aotal.
Je tente une reprise de conso "normale", ca marche, mais il y a un mois, rebelotte ! Consommation excessive en solo, cachée (pour ne pas faire "mal" à ma femme, mais elle le voit, elle le "sent" (au propre comme au figuré). Il n'y à que moi qui croit que personne ne le voit et que je cache mon jeu.

En fait, je me mens à moi-même !!

* Un soir, il y a 3 semaines, en rentrant du boulot, ma femme décide d'emmener les enfants et de ne pas passer la nuit à la maison.

Je me dis que je n'y arriverait jamais, plus qu'une solution.

Quelques heures après, je me retrouve aux urgences. Des promeneurs m'ont trouvé enfermé dans ma voiture, d’après le toubib, à 1/4 d'heure près je ne pourrais pas écrire ces lignes.

Je me retrouve 3 jours en soins d'urgence psy.

Le psy en chef me dit que je devrais lire "le dernier verre".
Je demande à ma femme de me l'acheter mais ne le trouvant pas, elle me ramène le livre de RdB.
Je le lis en moins de 2 jours.
Avant de quitter les urgences psy, je demande une prise en charge dans un établissement spécialisé.

2 jours après, j'ai un rdv dans une clinique qu'on me présente comme une maison de repos (maison pour des malades dépressifs).
Une hospitalisation de 15j est prévue.
J'entre en hospit avec le bouquin du Pr Ameisen.
2 jours après, je comprends mon problème, que je nomme maintenant "maladie" et je comprends le craving, je me retrouve dans les propos, le vécu, les humeurs du Pr Ameisen.

Les psy du centre me disent qu'ils ne peuvent pas me prescrire du baclo.
Mais qu'effectivement ... je suis atteint de ce qu'ils nomment un Alcoolisme Compulsif d'Anxiété, et que le baclo serait plus indiqué dans mon cas que la maison de repos avec ses pensionnaires (sympas mais) dépressifs.

Hic, le seul psy (et addictologue) du coin qui suit, étudie et prescrit le baclo est celui que j'ai vu aux urgences et qui m'a conseillé le bouquin.
Pas de rdv possible avant 1 mois.
Rdv pris, je sors de la clinique le 07 au matin, fonce chez mon med. traitant (j'ai profité de la semaine -au calme- pour parcourir internet au sujet du baclo, prescriptions, etc ...)

Mon médecin convaincu me signe une ordonnance pour 12 boites de baclo !
Dans la foulée je prends quand même un rdv avec un centre ambulatoire d'alcoologie
(afin de rencontrer un professionnel la semaine prochaine, ce ne sera qu'un infirmier alcoologue, mais mon rdv avec le psy est un peu loin, et je préfère me rassurer quand même)

Voilà mon histoire ! J'ai essayé de faire court, mais y'a quand même 2 ou 3 passages importants ;-)

Merci de m'avoir lu.

Je ne saurais que trop conseiller aux proches (et aux malades) de lire au moins "le dernier verre".
Si j'avais connu l’existence du baclo il y a 1 mois ... enfin, aujourd'hui c'est le début d'une nouvelle vie.
Message édité 10 fois, dernière édition par cega, 25 Novembre 2013, 12:13  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Scyane
  • Age : 48 ans
  • Messages : 1258
  • Inscrit : 12 Avril 2013
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 1:28
Bienvenue Cega
Tu as compris
Tu vas être suivi
Et M. Baclo est avec toi


Arc en ciel : phénomène optique et météorologique qui rend visible le spectre continu de la lumière du ciel quand le soleil brille pendant la pluie.
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 1:54
Bonsoir,

Hébé tu est arrivé finalement jusqu'au baclofène mais ça n'a pas été sans mal, merci à ton médecin traitant. Et merci une nouvelle fois à Olivier Ameisen pour avoir partagé son expérience.

Il ne te reste plus qu'à démarrer progressivement et augmenter peu à peu, comme tu as dû le lire dans le livre de Beaurepaire.

Bienvenue chez nous.


Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 2:10
Hello cega

Héhé, moi aussi avant, je me soignais au Médoc!

Maintenant je suis au Baclofene, et la vie est belle!

Est ce que ton médecin t'a expliqué la marche a suivre avec tes 12 boîtes?

Tu nous en dis plus?

Amicalement


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 9:58
Bonjour,

Hé oui, je pense avoir trouvé le "bon" chemin. Et ce, grace au psy qui m'a conseillé le livre et donc grace à O. Ameisen.

Je suis inscrit sur ce fofo depuis le 28 mai dernier, donc en rentrant des urgences, apres avoir lu mon premier livre, celui de RdB.

Je me suis fort documenté (surtout) sur internet, car personne ne pouvait le faire pour moi ni même m'expliquer.
Donc, pour te répondre, Christine, mon medecin ne m'a rien expliqué du tout ! c'est moi qui lui ai dicté l'ordonnance ! En fonction de ce que j'avais calculé (au max) d'apres la posologie de Ameisen, sur le premier mois, car lors de la 3eme semaine, j'ai donc ce fameux rdv avec le psy-alcoologue qui prescrit le baclo.
Je lui ai même donné la date pour mon arrêt de travail ;-)

En attendant, pour me rassurer et pour (essayer) de comprendre le déclencheur, ce qui me pousse , d'où vient le craving, j'ai pris un rdv la semaine prochaine avec un centre d'addiction (où travaille d'ailleurs 2 psy alcoologues, prescrivant le baclo, dont celui qui m'a conseillé le bouquin.

Ma dépendance date de ... ??? toujours peut être. J'ai toujours aimé boire un coup, et un de mes problèmes principaux est que je fais toujours tout dans "l’excès" (je reviendrais la-dessus plus tard).
Donc j'ai compris que le baclo était pour moi, pour soigner cette maladie, mais je sais aussi que j'ai besoin d'un suivi psy, du moins dans un premier temps.

Question posologie, j'ai commencé à 40mg (je me suis planté le premier jour et j'ai pris un cachet de + !) (en 4 prises)
Donc hier, 40 également mais en 3 prises, 40 aujourd'hui (en 3 prises aussi) ensuite, 50 pendant 3 jours puis 70, etc ... jusqu'au moment où je ressentirai l'indifférence, ensuite période de stabilisation prévue de 2 mois puis redescente de 10mg tous les 3 jours. Ça c'est ma prévi, je verrais avec mon psy et suivant les ES.

Afin d'éviter de me planter, je me suis fais un tableau journalier, sur excel avec mes prévisions de prise, nb de prises, horaires, ressenti de craving, ES ... afin également de tout noter et de pouvoir avoir un feedback le jour où je rencontrerai mon psy spécialisé.
Ca me permet egalement de cibler le craving, même si je connais à peu près les horaires et les moments (lorsque je suis seul par exemple).
J'utilise egalement le fichier excel de Celestin (Merci) et je fais une copie de chaque jour.

Pour l'instant, ça va. Pas besoin de Médoc ce weekend, mais je ne suis pas seul ... on verra lundi.

N'hésitez pas à me poser des questions, car je sais que j'écris beaucoup et que je ne cible pas forcément bien les choses ;-)

Amicalement
Message édité 2 fois, dernière édition par cega, 09 Juin 2013, 10:04  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Alain522
  • Age : 62 ans
  • Messages : 900
  • Inscrit : 03 Juillet 2012
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 10:53
Salut Cega

J'adore tes prévisions, pas encore indifférent que tu prévois la descente.

Cela prouve une grande volonté à être guéri par le baclo. Je suis sur que ça va marcher,

car si par contre je n'avais pas encore envisagé la descente quand j'ai commencé le baclo,(juin 2012)

j'étais sur de me trouver dans les 80% de guéris.

Tu t'es aussi bien documenté sur la molécule et donc tu connais ses effets secondaire,

seul obstacle à certains, qui abandonne le traitement.

Je ne pense pas que chez toi ce sera le cas.

Par contre tout le monde te dira qu'un début de descente après 2 mois d'indifférence c'est juste.

Mais tout le monde ne réagit pas pareil à la molécule.

Donc je te souhaite bonne route et vais suivre ton cheminement.
A+


La vie c'est gratuit je vais me resservir et ce sera toujours pareil.
Moi je me couche avec le sourire."Grand coeur malade"Patients
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 32501
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 12:48
Bonjour

Cool bon plan de bataille !
La descente, 10mg tous les 3 jours, c'est vraiment très très rapide
Mais tu n'en es pas là ..


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Fripoune (zen)
  • Messages : 4424
  • Inscrit : 11 Novembre 2012
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 15:39
Bonjour Cega,

Bienvenu sur ce forum !

Tu aimes écrire...cela tombe bien,
pour ma part, j'aime lire! ... :loll:

Si nous avons des questions ciblées,
nous te les poserons, ne t'inquiète pas.

Quoiqu'il en soit,bravo pour ta présentation !
Tu as vraisemblablement tout compris..la maladie,les cravings...

Maintenant..y'a plus qu'à... :fsb2_wink:
prendre ton traitement,régulièrement.


à bientôt.


Dose seuil: 300 mg ( Mars 2013)
Descente Amorcée en Juin 2014.

14/04/2018 50 mg

25/02/2016 Arrêt de la Cigarette ( Champix)
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 17:29
(Re)Bonjour,

merci pour vos conseils.

Effectivement, et c'est peut être une des causes de mon anxiété, j'aime prévoir et je prévoie ;-)
Maintenant, concernant la (ma) posologie ce n'est donc qu'une prévision ! J'adapterais en fonction des ES et du toubib (que je ne vois que dans un mois ! sic).

La phase prévue de stabilisation au max avant la descente est peut etre courte, donc si il me faut 6 mois, je prendrais 6 mois ! Quand à la descente, je verrai en temps utiles, et peut etre que 5mg toutes les semaines ce sera suffisant ... mais je m'attends à jouer au yoyo entre le trop et le pas assez avant de trouver le bon dosage.
Je prévoie et j'aime anticiper, mais sur ce cas précis, je pense que je vais être "souple", ne pas m'imposer de contraintes et prendre le temps qu'il faudra prendre pour arriver au but.
Je sais que la route risque d'être longue, mais là où j'en étais ... aujourd'hui ce n'est que du + !

Si ce n'est pas trop (encombrer le forum d'informations) je pourrais poster à la semaine ou à la quinzaine un récapitulatif de mes prises, dosages, ressentis et ES ?
Peut être que ca peut aider certain(e)s ou pour des stats ?

@+
Message édité 2 fois, dernière édition par cega, 09 Juin 2013, 17:41  

cega sana in corpore sano
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 32501
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 17:34
Bien sur, n'hésite pas à poster quand tu le souhaites, c'est toujours intéressant de partager les expériences


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 18:48
Bonjour

Citation
Pour l'instant, ça va. Pas besoin de Médoc ce weekend, mais je ne suis pas seul ... on verra lundi.

Je ne comprends pas, tu n'as pas pris de baclo ce week-end?


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de Fripoune (zen)
  • Messages : 4424
  • Inscrit : 11 Novembre 2012
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 19:16
Ah Ah trop fort,Daniel !
Je ne peux pas m'empêcher de relever cela !

N'empêche Céga, c'est vrai que cela prête à confusion...

Bientôt les baclozamis penseront que tu prends ton Medoc (vin) comme traitement,
et que tu te saoules au baclo... :fsb2_wink:

Petit aparté pour Daniel:
N'empêche que j'ai bien ri avec ta blague suite à la mésaventure de Martine et sa clope électronique.
Je te salue,Daniel.


Dose seuil: 300 mg ( Mars 2013)
Descente Amorcée en Juin 2014.

14/04/2018 50 mg

25/02/2016 Arrêt de la Cigarette ( Champix)
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 09 Juin 2013, 21:09
:=)
Effectivement cela peut prêter à confusion, mais, comme vous l'aurez tous compris, c'était en rapport avec le post de Christine et mon avatar (j'ai trouvé ça original et pour le moins à propos).
N'empêche que, j'ai bien ri aussi ! Merci Daniel !!
Mis à part cela, pas de craving aujourd'hui, mais j'ai passé le weekend en famille ... demain, je serais seul à la maison et lorsque le craving arrivait, c'était en général lors de jours de repos, seul.
On verra demain.
Je dis pas de craving aujourd'hui, c'est vrai, mais néanmoins c'est la première fois que je pense autant à la bouteille ! Toute l'apres midi je me suis posé la question de savoir si j'aurais ma "mauvaise" implusion demain ! pfffffffff
Bref, je me focalise certainement trop la-dessus, du coup ca m'a un peu gaché mon aprem'
J'ai aussi testé la reprise de la course à pieds, au 2e jour 1/2 de baclo (je suis parti apres avoir pris la moitié de ma dose journaliere).
Un peu d’appréhension face aux effets du baclo sur mes muscles; J'avais un peu les cuisses qui flottaient, mais dans l'ensemble ca a été. Je verrai demain matin comment ca va.
Merci encore Daniel pour ce moment de rire ;-)
EDIT : Ancien avatar :

http://img694.imageshack.us/img694/8319/r13c.png
Message édité 7 fois, dernière édition par cega, 02 Septembre 2013, 21:41  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Sergent
  • Age : 30 ans
  • Messages : 9
  • Inscrit : 09 Juin 2013
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 8:55
Salut Cega.

Dur dur, hum ?

Qu'en est-il de ta relation familiale (femme, enfants) ?


Je suis un para. Je saute de n'importe quel avion en vol. Je me suis porté volontaire, tout à fait conscient des risques de mon choix. Je sers la puissante force aéroportée, célèbre pour ses actes de guerre. C'est mon devoir de maintenir son honneur et son prestige dans tout ce que je suis et dans tout ce que je fais.

Abstinent depuis le : 17/04/13
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 9:19

Qu'en est-il de ta relation familiale (femme, enfants) ?


Bonjour,

Ma relation est au beau ! mes enfants ne sont au courant de rien (ils sont trop jeunes).
La semaine dernière, ma femme a lu le livre de RdB et elle va attaquer celui de O.Ameisen.
Elle a compris, et surtout elle m'aime donc me soutien; même si elle a encore des peurs; peur de rentrer du boulot alors que j'étais seul ...
On en a encore discuté hier, et pour la rassurer elle va me téléphoner régulièrement durant la journée.
Ça fait un peu flicage, mais je tiens à elle et si ca peu la rassurer pendant quelques jours c'est le principal.

J'ai accepté mon cas (et ce n'était pas facile) mais aujourd'hui il est tout aussi difficile de le faire admettre par nos proches, sans que ces derniers nous harcèlent de "conseils" et surtout de reproches.

Par contre je vais me faire violence pour être abstinent. J'ai surtout peu que cela engendre en moi une frustration, une contrainte difficile à gérer.
Ca ne sera pas facile, mais dans l'esprit de mes proches, le fait de soigner (ou rétablissement) passe obligatoirement par une abstinence (à vie).
Après, et en fonction de ceux qui m'entourent, je peux très bien être "abstinent" lors de certains repas pour éviter à mes proches de se poser les mauvaises questions.
Par "proches" je veux dire "mes parents", car ma femme a compris (je me repete ;) ! ) et chose qui ne doit pas arriver souvent, je suis également soutenu par les parents de ma femme!
si si !!
Message édité 2 fois, dernière édition par cega, 10 Juin 2013, 9:23  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Alain522
  • Age : 62 ans
  • Messages : 900
  • Inscrit : 03 Juillet 2012
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 9:35
Salut Cega

Qu'entends tu par : je vais me faire violence pour être abstinent.?

Avec le baclo pas besoin d'abstinence , d’où l'avantage de cette molécule.

Cela évite justement la frustration, et quand tu atteints l'indifférence totale,

tu ne te poses plus de questions sur l'alcool.

A+


La vie c'est gratuit je vais me resservir et ce sera toujours pareil.
Moi je me couche avec le sourire."Grand coeur malade"Patients
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 10:00
Salut Alain,

Me faire violence, c'est à dire prendre sur moi pour (essayer) de ne pas craquer.

Je sais tres bien qu'avec le baclo il n'y a pas besoin d'abstinence, moi je le sais, nous ici, nous le savons (de Marseille).
Mais, ce n'est pas le cas de ceux qui nous entourent, que nous aimons et que nous ne voulons pas faire souffrir.

Pour l'instant je ne sais pas trop ... je verrai selon l'évolution. Comme je ne sais pas encore ce que c'est que d'être indifférent, je me projette sur un mode de vie que je connais. Je reviendrai certainement sur mes idées par la suite ;)

Et puis tant que le baclo n'est pas reconnu officiellement, tant que cela n'est pas prouvé ... cela risque d'être mission impossible de faire comprendre à ceux qui ont la conviction ancrée que l'abstinence est LA solution. Mais moi aussi je pensais ça avant, avant fin mai dernier.

Cela dit, même si l'OMS a reconnu l'alcoolisme comme une maladie, pour la plupart des gens (malades ou non) cela reste une maladie honteuse, et c'est en cela que c'est dommage, c'est ce qui nous a tous poussé un jour vers le déni, la frustration, les cachettes, etc ... non ?

Le baclo et tous les témoignages me font un peu penser au film "Matrix" (dans le concept).
Message édité 2 fois, dernière édition par cega, 10 Juin 2013, 10:22  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Sergent
  • Age : 30 ans
  • Messages : 9
  • Inscrit : 09 Juin 2013
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 11:00
Comment ça "pas besoin d'être abstinent" ?

L'alcoolisme est une maladie dont la source est encore inconnue (hérédité, traumas psy, etc) - ça doit donc passer par une thérapie et l'objectif ultime est de devenir et rester abstinent, ou de boire dans la mesure, et uniquement dans la mesure où nous avons fait la paix avec nous-mêmes et le produit, ne plus boire par besoin compulsif mais "juste comme ça", et encore, c'est selon moi une erreur. Ceci n'engage que moi.

Cega, penser que tu vas te faire violence pour rester abstinent est pour moi le signe d'une préparation à rechuter... ce qui nous arrive fréquemment. Mais en tous cas bravo, tu as déjà entrepris les bonnes démarches, je te félicite et si le baclo peut t'aider alors fonce !

Ce que j'essaie de mettre en lumière, c'est le fait que tu n'aies (peut-être) pas arrêté de boire pour toi-même, mais parce que ça mettait ta vie en danger (hostos, accidents, etc) et ça flinguait ta vie de famille. Pourquoi tu buvais ? Et pour quoi ?


Je suis un para. Je saute de n'importe quel avion en vol. Je me suis porté volontaire, tout à fait conscient des risques de mon choix. Je sers la puissante force aéroportée, célèbre pour ses actes de guerre. C'est mon devoir de maintenir son honneur et son prestige dans tout ce que je suis et dans tout ce que je fais.

Abstinent depuis le : 17/04/13
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 12:02
Pourquoi je buvais ? Et pour quoi ?
LA question !

Avec tout mon respect, Sergent, tant que tu n'auras pas lu le livre d'O. Ameisen, tu ne pourras pas comprendre.
Pour ma part, je me suis compris dans le parcours de cet homme.

Je ne me prépare pas à rechuter, non. Je n'en ai pas l'intention ! Cependant, "me faire violence" est un terme peu adéquat, je l'admet, ce que je voulais exprimer c'est le fait d'être abstinent "pour les autres", pour ceux que ca gene, pour ceux que j'aime, risque fort de me frustrer dans le sens où je ne pourrais pas leur faire comprendre que je peux néanmoins boire un verre plaisir de temps à autres, comme eux.

Et, tu as raison, je n'ai pas décidé d’arrêter de boire pour moi, enfin, je ne l'avais pas décidé avant.
Je savais pourtant que ma famille risquait d'éclater, que je risquais le pire, mais lorsque j'ai pris conscience de ma maladie je ne connaissais pas encore l'espoir du baclofene.
Et pour moi, la seule solution résidait dans le fait de tout stopper, d'arreter de "faire du mal" à ma famille, de me faire du mal. Vu que j'avais deja testé divers médicaments, cures ... et volonté, ma solution fût radicale. Et comme je l'ai dit, le hasard a voulu que je puisse ecrire ces lignes, à un petit quart d'heure près.

Quand à la maladie en elle-meme, je crois réellement qu'il s'agit d'un déficit, en GHB pourquoi pas (je ne suis pas neurologue), comme ceux qui sont allergiques aux pollens et qui se font désensibiliser, ou ceux qui ont du diabète ou autre trucs qui deviennent non-contraignants même si ces malades doivent prendre une petite pilule à vie ...
et donc, je pense que le baclofene sera mon médoc vital, mais ca, l'avenir me le dira. Nous le dira.

Et pour finir, j'engage une thérapie, non pas une cure d'alcoolo, mais une thérapie (avec un psychiatre alcoologue) pour comprendre (ou essayer de) d'où viennent et comment viennent ces pulsions. Les docs ont qualifié ma maladie d'alcoolisme compulsif d'anxiété. Donc je vais chercher d'où peut provenir cette anxiété.
Certains prennent du Xanax, moi c'était de la vodka ...
Peut être ne le saurais je jamais, mais ça ne coûte rien d'essayer et comme je suis quelqu'un qui aime étudier à fond un sujet, je le fais aussi dans ce sens. (d'ailleurs, d'apres les psy que j'ai vu la semaine passée, ce pourrait être une des causes de mon anxiété : d'après eux, je suis quelqu'un qui va toujours au bout des choses, qui fait tout dans l’excès, qui "s'impose trop d'objectifs")
C'est pour ça également que je reste prudent en parlant de mon rétablissement grâce au baclo, je ne veux pas m'imposer quoique ce soit pour être déçu ensuite ...

@+
Message édité 2 fois, dernière édition par cega, 10 Juin 2013, 13:17  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Sissi (guérie pulsion alimentaire)
  • Age : 54 ans
  • Messages : 9411
  • Inscrit : 29 Juin 2011
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 13:22
Si tu vas au bout du baclo, Cega, tu ne te poseras meme plus la question, pourquoi, comment..... Ce sera une évidence.

Tout le puzzle se met en place naturellement. Avec ou sans aide, selon le stade ou on en est dans son parcours.


Je vous propose de venir voir ce groupe Facebook que j'ai créé sur notre maladie et qui intègre en plus du médicament, la notion de naturopathie."Boulimie, Hyperphagie, Naturopathie ET Allopathie"
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 14:43
Merci Sissi pour ton soutien.

J'ai bien l'intention d'aller au bout ;)
Depuis 15 jours, ces questions (entre autres) tournent en boucle dans mes synapses.

En attendant mon rétablissement (et de reprendre confiance en moi), je pense qu'une petite thérapie me rassurera. En fait, je ne pense pas que, j'en sais fichtre rien, mais ça rassurera surtout les miens :)
Je me dit que ça ne peut pas me faire de mal, au pire, déloger quelques lutins maléfiques cachés au fond de mon âme.

D'après tout les témoignages que j'ai pu lire, je ne pense pas poursuivre bien longtemps cette thérapie (pour trouver des réponses à mon anxiété), mais plutôt me faire suivre pour le traitement baclo (le psychiatre que je dois rencontrer est spécialisé en addiction et prescrit du baclo).

A propos,
Mon histoire récente a délié les langues de mes parents, concernant qui j'étais, comment j'étais lors de mon enfance, et il apparaît qu'à priori j'ai toujours été plus ou moins stressé/anxieux (étant petit je grinçais des dents la nuit -bruxisme-), je me battais pour être le meilleur à l'école et quand je n'y arrivais pas, je laissais tout tomber ... ce genre de trucs.
Quand à ma "chance", elle a toujours été là, même dans les souvenirs de mes parents. Je suis donc né sous une bonne étoile, ce serait con de ne pas en profiter ! non?

Effectivement, grâce (ou à cause) de mon geste (terrible), le puzzle de la compréhension de ma vie se met en place tout doucement.
Faut que j'en parle à mon psy ;)

@+
Message édité 4 fois, dernière édition par cega, 10 Juin 2013, 14:45  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Fripoune (zen)
  • Messages : 4424
  • Inscrit : 11 Novembre 2012
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 15:50
Bonjour Cega,

Tu le sais, je lis attentivement.
Je t'ai lu au sujet de ton anxiété et de ton éventuelle thérapie.

J'étais, dans le même cas que toi, l'alcool était pour moi un merveilleux anxiolytique.
Sauf qu'en manque d'alcool,tu ressens à nouveau des angoisses,alors tu rebois...
Bref, c'est le serpent qui se mord la queue.

Tout cela pour te dire...et tu le sais puisque tu as lu O. Ameisen tout comme moi.
Le baclo.agit très bien sur l'anxiété des personnes.
En tout cas pour moi cela a été superbement efficace.
J'ai,à ce jour, une véritable confiance en moi.


Dose seuil: 300 mg ( Mars 2013)
Descente Amorcée en Juin 2014.

14/04/2018 50 mg

25/02/2016 Arrêt de la Cigarette ( Champix)
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 15:56
Posologie:

Vu que je me suis planté le 1er jour (40mg au lieu de 30 prévus) j'ai continué ce weekend à 40.
Donc, aujourd'hui je passe à 60.
J'entends déjà certains dire : "whooo c'est trop !"
Ben ouais, mais, à part une légère insomnie et quelques coups de "speed" (légère tremblote, impression d'avoir bu 1 ou 2 vodka environ 1h apres mes prises)
j'ai pas spécialement d'ES.
Donc, j'ai décidé (en + suis seul aujourd'hui et le temps ne se prete pas à sortir -course a pieds-) d'augmenter comme prévu de 20mg.

pour info j'ai fais 20mg à 10h, 10 à 11h30, 13h00 et 14h30 et je vais prendre 5mg à 16h et 17h. (rappel 4eme jour)
Suivant le graph (Merci Celestin) de Celestin, je vais essayer d'augmenter progressivement les doses en fonction du craving (non pas ressenti mais dont je me rappel) Donc, hier j'ai passé la fin de journée à environ 25 (axe ordonné -y- pour les matheux) de baclo (selon le graph) et aujourd'hui je vais tester entre 25 et 30 avec une legere pointe au-dessus de 30.

Ma question (aux anciens) : Si mes ES ne s'accentuent pas, puis-je augmenter de 10 (par exemple) dès demain ?



EDIT : Merci Fripoune, j'ai confiance dans le baclo pour soigner ces anxiétés. Merci de ton soutien.
Message édité 2 fois, dernière édition par cega, 10 Juin 2013, 16:06  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 20:31
Bonsoir Cega

Alors, autant j'ai envie de te faire carrément confiance pour ton augmentation de ce jour, et je ne te dirais pas whoooo c'est trop!

Autant non pour demain...

Laisse 3 jours entre deux augmentations, même si on sent, même si on a envie, même si on peut augmenter vite, c'est un peu too much.

Au bout de ces 3 jours, donc Jeudi, tu pourras envisager une nouvelle augmentation. ALors 10 ou 20, c'est toi qui verras en fonction de ton ressenti. Mais ne pas aller plus vite que la musique, et laisser son corps s'impreigner de la molécule, ça c'est important.

Bonne soirée


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Sissi (guérie pulsion alimentaire)
  • Age : 54 ans
  • Messages : 9411
  • Inscrit : 29 Juin 2011
  Lien vers ce message 10 Juin 2013, 21:56
Ce medicament a une grande inertie, y a de grandes chances que si il devait y avoir guerison aujourd'hui, tu ne le ressentes que dans 2 ou 3 jours. Ce serai dommage de depasser la dose pour rien.
Mais effectivement, à de faibles doses, y a peu de chances que ce soit deja le cas!


Je vous propose de venir voir ce groupe Facebook que j'ai créé sur notre maladie et qui intègre en plus du médicament, la notion de naturopathie."Boulimie, Hyperphagie, Naturopathie ET Allopathie"
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 11 Juin 2013, 12:28
Bonjour,

je vais laisser le temps au temps ...
Mais je suis poussé par ma femme qui s'impatiente et a peur.
Peur que ca recommence et qu'elle rentre du boulot et que je dorme sur le canapé.

Donc aujourd'hui ce sera comme hier, 60 mg.

Par contre, en 3 prises (hier en 5 prises)
09h30 20mg
apres ma course du matin (d'ailleurs je me suis tapé 50min de course ce matin, au lever, à 14 km/h de moyenne ! (pas mal pour un fumeur :) )
puis 20 à 11h30
et ce sera 20mg à 13h00.
Ceci, suivant le fichier excel de Celestin, afin de progresser dans les prises pour, non pas cibler le craving, mais cibler les ES. Aujourd'hui donc je passe la barre des 30 puis des 40 (selon l'axe Y -voir mon post précédent-)

D'ailleurs question : C'est quoi cette axe Y ? c'est en mg/h? en mg/sang? ... ???

@+
Message édité 1 fois, dernière édition par cega, 11 Juin 2013, 12:29  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Juin 2013, 12:45
Bonjour,

Très flatté des louanges que tu adresses à cet outil.

Les graduations de l'axe des Y ne signifient pas grand-chose dans la réalité, elles permettent juste d'avoir une référence d'une posologie à une autre.
Ce sont les milligrammes de baclofènes que tu aurais dans le corps si toutes les molécules des comprimés passaient dans le sang.

Pour ce que j'en ai compris, le baclofène doit ensuite aller dans le cerveau et pour cela, franchir une nouvelle barrière car les neurones ne sont pas en contact direct avec le sang.
Bref il lui faut passer dans le liquide céphalo-rachidien.

Là, ce sera en microgrammes que l'action se fera sentir. C'est à dire que pour ce que j'ai pu en lire, quand on injecte directement du baclofène dans ce liquide, on le fait à valeur de 10 à 1000 micro-grammes.
Message édité 1 fois, dernière édition par Célestin, 11 Juin 2013, 12:46  

Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 11 Juin 2013, 14:44
Bonjour,

Ce n'est rien Celestin ! Merci encore ! Moi, je me sers d'Excel (enfin la version gratuite OpenOffice) comme un tableur mais plus facon brouillon qu'autre chose, alors quand je constate que quelqu'un sait se servir de l'outil et en fait proftier les autres, j'en suis heureux !

Donc, je vais continuer à me baser sur mes prises en fonction de cet outil, mais la question du "c'est quoi cet axe" a été élucidée ;)
Du coup, je vais prendre en compte simplement les nombres.

A tous,
Pour info, je suis aujourd'hui et depuis 13h00 sup à 40 et toujours pas d'ES (enfin un peu, mais largement supportables et en gros les mêmes qu'hier)
donc, je vais pousser un peu ma posologie et tester de rester sup à 40 jusqu'à 18h00. En 2 prises de 10.

Le craving est toujours présent,
mais j'ai l'impression d'y penser beaucoup beaucoup plus qu'avant ?
Est ce le fait de prendre le baclo, de me focaliser sur le craving, ou d'écrire sur le fofo ??
Avez vous eu ces symptômes ?

Autre question : Avez vous été en arrêt de travail pour le baclo ? (voir mon 1er ou 2eme post : je suis en arret, décidé par moi-même, pendant 1 mois)

@+

Edit : question subsidiaire : Que veut donc dire mon pseudo ?
Info, Fan des jeux vidéos et surtout online depuis les débuts d'internet (je jouais à Rogue Spear sur modem 56k - et j'ai connu le 33.6 !! ;) )
bref, j'ai eu un autre pseudo "évolutif" d'apres un surnom puis ensuite de ce que je valais sur des jeux comme CS ou CoD ..
Maintenant, CEGA, a effacé tous mes autres pseudos depuis ... fin 2009 (enfin, juste après).
Message édité 4 fois, dernière édition par cega, 06 Aout 2013, 6:32  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Fripoune (zen)
  • Messages : 4424
  • Inscrit : 11 Novembre 2012
  Lien vers ce message 11 Juin 2013, 18:19
Bonsoir Cega,

En ce qui me concerne en début de traitement,
craving ou pas craving,
je buvais quand j'en avais envie!

Il n'y a que, dans la dernière ligne droite
que je me suis vraiment écouté
afin de cibler mes augmentations.

Avais je envie de boire le matin?..alors 5 mg de plus!
Puis tranquille le matin...j'ai ciblé l'après-midi...etc...

Toujours pour ma part..je n'ai jamais été en arrêt maladie.
Mais tu as raison,si jamais tu as des effets indésirables,
ils te seront plus facile à gérer à la maison.

Pour ton pseudo...j'ai une piste..
CEGA = Complétement Exhubérant et Gavé d'Alcool

OK-------> je sors !


Dose seuil: 300 mg ( Mars 2013)
Descente Amorcée en Juin 2014.

14/04/2018 50 mg

25/02/2016 Arrêt de la Cigarette ( Champix)
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Juin 2013, 18:48
J'ai toujours pensé à lire ton pseudo => CEGA c'est plus fort que moi, mais c'était la console Sega et ça faisait vanne un peu téléphonée, quoi.

Ben sinon...

Ah si pour LibreOffice (ou OpenOffice), il existe un truc peut-être plus adapté qui n'est pas en ligne =>
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 210 fois (Pharmacocinetique lite open.xls ; 402.5 KO)


Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 11 Juin 2013, 19:03
Bonsoir Cega

Citation
je vais laisser le temps au temps ...
Mais je suis poussé par ma femme qui s'impatiente et a peur.
Peur que ca recommence et qu'elle rentre du boulot et que je dorme sur le canapé.


Dis à ta femme de venir faire un tour sur le forum et lire les
témoignages, il ne sert à rien de forcer les choses sinon doubler les ES
et courir à l'échec

Prends ton temps, montes selon le protocole et surtout comme tu le ressens

Message édité 2 fois, dernière édition par Daniel, 12 Juin 2013, 9:58  

La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 13 Juin 2013, 7:13
Bonjour,

Quelques infos :

Tout d'abord, le 11,
après avoir écrit mes dernieres lignes ici, j'ai craqué. :fsb2_devil:
Du coup j'ai dormi un peu plus

Hier rien.
Et même dose que la veille, à savoir 80mg.

Les ES se sont légèrement accentués, mais rien d'extraordinaire.
- Legere somnolence en début d'aprem
- Impression de sable dans les yeux
- Mal de crane
- Chaleur / transpiration nocturne

Cette nuit, j'ai ressenti mon endormissement. Un espèce de relâchement total (comme si je tombais dans mon lit?) avec un bruit (réel ou fictif) de "dong" dans ma tete, et un réveil brutal ! le tout en moins d'une seconde !
Du coup, j'ai mis plus d'une demi-heure sup a m'endormir ! ^^
Je suis bien comptant d'etre en arrêt, car à peine 4h de sommeil ...

Je n'ai pas de tensiomètre mais j'ai pris mon pouls, avant de me lever : 39, 42 et 41 !!
39? pris sur 1 min. je me suis dit que je m'étais trompé alors j'ai refais 2 prises.

Et j'ai aussi l'impression que je n'arrive plus à être "multitâches", à penser à 2 choses en même temps.
EDIT : J'ai aussi comme des nausées. Tous ces ES ne me sont pas handicapants plus que ça.(je suis en arrêt et le baclo m'aide bien. Je ressent un certain "bien être" et surtout, j'ai envie d'aller au bout ! )

Donc, si mes ES n'augmentent pas au cours de la journée (c'est largement supportable), aujourd'hui je passe à 100mg.
Les 20 en +, je les prendrais vraiment en fin d'aprem (de journée) si les ES n'ont pas été trop forts.

Et surtout si cette vacherie de craving pouvait être comme hier ...

@+
Message édité 1 fois, dernière édition par cega, 13 Juin 2013, 8:49  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Alain522
  • Age : 62 ans
  • Messages : 900
  • Inscrit : 03 Juillet 2012
  Lien vers ce message 13 Juin 2013, 8:15
Salut

C'est bien tout ça, la molécule est en train d'agir.

Mais augmenter de 20 peut te secouer. 10 tout les 3 ou 4 jours te permettent de gérer tes "es".

Surtout ne pas se décourager, les "es" font partir du traitement.

Bonne continuation


La vie c'est gratuit je vais me resservir et ce sera toujours pareil.
Moi je me couche avec le sourire."Grand coeur malade"Patients
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 13 Juin 2013, 10:16
Merci, Alain, du conseil.

Je vais voir comment va se dérouler la journée, et mes 20mg sup, je verrais si je les prends (en 2, 3 ou 4 fois) ou que 10 ou que 5 ou rien.

Tant que les ES ne m'embrouillent pas plus, ça va aller. Et si je "surchauffe" c'est pas très grave, je suis en arrêt de travail, je pourrais stabiliser ou éventuellement diminuer selon le cas. Mon but c'est d'aller au bout !

Par contre j'suis un peu mou ce matin.
J'voulais profiter soleil matinal pour me faire une petite sortie course à pieds, mais ... je crois que mes 03h 1/2 de dodo n'ont pas été réparateurs.
Pis j'ai couru hier et avant hier, alors repos aujourd'hui !

Faut que je retourne voir mon doc pour qu'il me prescrive "éventuellement" un "endormisseur" et completer mon stock de baclo, car à ce rythme là, va me manquer quelques boites pour tenir jusqu'au rdv avec le psy prescripteur (et puis, ce ne sera pas des boites perdues de toute facon).
Je vais aussi aller m'acheter un tensiometre, juste pour verifier quand je ressens des "coups de mou"; et puis ca completera mon tableau de suivi ;)

Bonne journée
Message édité 1 fois, dernière édition par cega, 13 Juin 2013, 10:18  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 13 Juin 2013, 11:50
Bon ben c'est le démarrage, quoi.

Euh par contre tu as oublié de dire pour CEGA => qui est CEGA ?


Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 13 Juin 2013, 12:14
Bonjour Cega

L'insomnie est un ES fréquent du baclo, excellente initiative de demander un somnifère léger à ton docteur

En plus ton arrêt de travail va être extrêmement bénéfique pour le démarrage du traitement


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 13 Juin 2013, 12:22

Euh par contre tu as oublié de dire pour CEGA => qui est CEGA ?


;)
Ça aurait pu, mais non ...
Je répondrai à la question quand je serai guéri ! ;)


cega sana in corpore sano
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 14 Juin 2013, 5:57
Bonjour,

Et bien une bonne nuit ! 22h30 -> 05h30 :fsb2_zzz:
Et hier, aucun craving !

Par contre, quelques ES nouveau:
Tête lourde
Impression d'être un peu saoul (en fin de journée)
+ les autres déjà décrits (dont certains + faibles)

Par contre, est-ce que la tension élevée en fait partie ?

Je n'ai jamais eu de tension élevée, et hier après midi j'ai pris a plusieurs reprises
et j'ai eu des résultats comme 152/86 ou 161/93 ou encore 170/98 mais toujours avec un pouls bas
Et ce matin, au réveil 136/84 (pouls 43) c'est un peu élevé pour le réveil, non ?

Je vais aller voir mon généraliste ce matin et lui en parler. Peut être que je ne me sert pas bien de mon nouvel appareil ;)
EDIT : D'apres mon doc, je me sers correctement de l'appareil (test avec lui ce matin) mais la fatigue accumulée y est peut etre pour quelque chose ... à surveiller !

Bon, j'vais aller courir un peu !

Bonne journée !
Message édité 1 fois, dernière édition par cega, 14 Juin 2013, 10:13  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 14 Juin 2013, 10:00
Et bien, une petite heure de course à pieds. Tranquille.
Et en rentrant tension : 122/71 pouls 58 (apres 15 min de repos, vers 07h15)

Là, je reviens de chez mon généraliste.
9 boites supplémentaires de baclo (j'ai de quoi ;) )
et de l'imovane (au cas où).
Il m'a repris la tension : 125/70

La journée s'annonce belle.
En revenant de chez le doc, je suis passé à mon petit magasin (ou j'avais l'habitude de prendre ma vodka ou mes portos) pour acheter 2 ou 3 trucs.
Je suis passé devant le rayon alcools, je l'ai regardé, puis je me suis retrouvé dans un autre rayon, sans faire d'efforts particuliers.
C'est bon signe ca, non ?

Au sujet des ES :
Ce matin, tres peu ( leger mal de tête, leger bourdonnement auriculaire)
Bon, ma derniere prise hier était à 17h 10mg, ce qui m'a fait la journée à 100mg.
Aujourd'hui ce sera la même, mais je vais étaler un peu plus les prises, surtout dans l'aprem'.

J'ai remarqué que mes ES sont plus fort "à la descente", c'est à dire qu'hier, à partir de 19h, ils étaient à leur max.
Mal de tête, nausées, pensées confuses, je cherchais mes mots, courbatures (surtout épaules et nuque) ...

Est ce que ca fait plus ou moins la même chose pour vous ?


cega sana in corpore sano
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Juin 2013, 11:19
Bonjour,

En effet certains ont déjà noté ce genre de curiosité.
En fait il n'est pas dit que ce soit pendant la descente justement.
En effet d'après une étude, les temps de pharmacocinétique sont susceptibles de varier avec les hautes doses. http://europepmc.org/abstract/MED/1431867

C'est à dire qu'en remplaçant le Tmax par 5h au lieu de 1,5h, tu peux voir la courbe Excel s'arrondir et s'allonger pour culminer + tard.




http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=4304
Message édité 1 fois, dernière édition par Célestin, 14 Juin 2013, 11:24  

Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de Fripoune (zen)
  • Messages : 4424
  • Inscrit : 11 Novembre 2012
  Lien vers ce message 14 Juin 2013, 19:42
Bonsoir Cega,

Ravie de lire d'aussi bonnes nouvelles par rapport,
à tes courses dans ton petit magasin !

En ce qui concerne ta tension par contre,
il serait bon de continuer à la surveiller.
Le baclo.a pour effet de la faire baisser.

Donc si elle continue d'augmenter malgré,
ton exercice physique et tes efforts en matière d'alcool.
Il faudra en parler à ton médecin.

Bonne soirée Céga.


Dose seuil: 300 mg ( Mars 2013)
Descente Amorcée en Juin 2014.

14/04/2018 50 mg

25/02/2016 Arrêt de la Cigarette ( Champix)
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 14 Juin 2013, 20:29
A 60 le 10 Juin, nous sommes le 13, et tu es à 100???

Tes augmentations, tu les fais un peu vite...

Ne sois pas étonné pour les ES, et fais un palier pour souffler un peu, parce que là, tu dégommes un peu!!!

Pour ta femme, qu'elle soit pressée est bien compréhensible, en revanche, ton traitement, tu le fais pour toi à la base, donc ne te mets pas non plus la tête à l'envers...

Bon, en tout cas, nous sommes là!


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 15 Juin 2013, 22:35
Bonsoir,

Quelques nouvelles,

Malgré une journée pleine d'émotions (tristes), aucun craving.

Hier comme aujourd'hui à 110mg, répartis légèrement différemment :
- Hier : 10h&11h&12h/20mg 13h&14h&15h30&17h/10mg 18h&19h/5mg soit 3x20 + 4x10 + 2x5
- Aujourd'hui : 08h&09h/5mg 10h&11h&12h/20mg 13h&14h&15h30/10mg 17h&18h/5mg soit 2x5 + 3x20 + 3x10 + 2x5

Ce matin legerement la tête lourde, impression de gueule de bois (comme hier soir) puis ça s'est passé et c'est revenu du début d'aprem (+ somnolence) jusque vers 18h,
mais j'ai pu aller courir 1h en début de soirée, donc ça allait quand même.

Les 2 dernières nuits ont été correctes, 07h d'une traite ! sans utiliser l'endormisseur Imo ;)

La tension a l'air correcte : 124/81 pouls 54 (à 22h30)

Et j'ai modifié mon avatar !
Bonne soirée !
Message édité 1 fois, dernière édition par cega, 15 Juin 2013, 22:46  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 16 Juin 2013, 9:34
Bonjour,

Et bien une bonne nuit 00h30 - 08h20.
Pas d'ES.

En lisant divers témoignages, je me suis aperçu que beaucoup d'ES étaient rapportés, quelque soit la quantité de baclo, sur un tres faible nombre de prises / jour.
C'est pourquoi je suis vite "monté" à 110mg / jour,
mais en étalant mes prises journalières.
(tout en essayant de faire coordonner le summum d'assimilation avec l'heure de mes cravings, pour autant que je m'en souvienne).

Je pense que c'est pourquoi mes ES ont été, jusqu'à présent, très supportables.
Je vais essayer, aujourd'hui, de réduire le nombre de prises, 5 maxi pour 110mg.

Est-ce une bonne théorie ?

Bon dimanche ! Et bonne Fête à tous les Papas !!


cega sana in corpore sano
 
Avatar de Alain522
  • Age : 62 ans
  • Messages : 900
  • Inscrit : 03 Juillet 2012
  Lien vers ce message 16 Juin 2013, 9:45
Salut

T'es monté vite, mais comme tu supportes pas de blème.

La prise en 5 bonne idée, j'ai débuté comme ça, pour passer à 3.

Je vois que tu te débrouilles c'est comme cela que l'on y arrive.

On tâtonne pour arriver aux bonnes heures de prise et ainsi contrôler se "es".

Bonne continuation

A+


La vie c'est gratuit je vais me resservir et ce sera toujours pareil.
Moi je me couche avec le sourire."Grand coeur malade"Patients
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 16 Juin 2013, 15:10
Bonjour,
Répartir les prises sur une grande amplitude horaire permet de ne pas faire trop monter la concentration de baclo dans le sang et à ce titre, on peut penser que ça aide à ne pas avoir trop d'effets indésirables.
Par ailleurs ne pas augmenter trop vite quand on est sujet au ES, est la méthode à suivre.

Dans ton cas, il semble surtout que tu n'es pas sensible aux ES, et c'est tant mieux, ça te permet de rester serein.

Bonne continuation.


Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 17 Juin 2013, 9:03
Bonjour,

Hier, pas d'ES (ou très peu en fin d'aprem / début de soirée), pas de craving non plus. Et une bonne nuit de 00h30 à 07h00.
(une bonne nuit pour moi car j'ai toujours dormi très peu, entre 06h et 08h / nuit)

Je mets un petit récapitulatif de mes prises depuis le début (le 11 jour c'est aujourd'hui)

JOURS_ PRIS_ PRISES_ HORAIRES & DOSAGES DES PRISES

1_ 30 mg*_ 3_ 11h45/10mg 13h30/10mg 15h30/10mg
2_ 40 mg_ 3_ 09h30/10mg 13h00/10mg 19h00/20mg
3_ 40 mg_ 2_ 13h00/20mg 19h30/20mg
4_ 60 mg_ 5_ 10h00/20mg 11h30/10mg 13h00/10mg 14h30/10mg 16h45/10mg
5_ 80 mg_ 6_ 09h30/20mg 11h30/20mg 13h00/20mg 14h30/10mg 15h30 & 16h/5mg
6_ 80 mg_ 6_ 10h00/10mg 11h00/20mg 12h00/20mg 13h & 14h & 16h/10mg
7_ 100 mg_ 7_ 10h00/20mg 11h00/20mg 12h00/20mg 13h30 & 14h30 & 16h & 17h/10mg
8_ 110 mg_ 9_ 10h00/20mg 11h00/20mg 12h00/20mg 13h-14h-15h30-17h/10mg & 18h-19h / 5mg
9_ 110 mg_ 10_ 08h-09h/5mg 10h-11h-12h/20mg 13h-14h-15h30/10mg & 17h-18h/5mg
10_ 110 mg_ 5_ 09h00/10mg 10h00/20mg 12h45/30mg 14h30/30mg 16h30/20mg
11_ 120 mg_ 7_ 10h00/10mg 11h-12h-13h-14h-15h30/20mg 16h30/10mg

Demain, en fonction des ES d'aujourd'hui et si craving il y a, je réduirai mes prises ou les étalerai, toujours à 120mg.

(*) J'ai cru que je m'étais planté d'un cachet, mais en recomptant mes comprimés restant et d'après ce que j'avais noté, il s'avère que non !

:fsb2_cool: Bonne journée ensoleillée !
Message édité 2 fois, dernière édition par cega, 17 Juin 2013, 9:14  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 17 Juin 2013, 14:28
Re bonjour,

Voici une petite visualisation de mes prises citées ci-dessus.
Merci Celestin (et ceux qui ont participé à l'élaboration de cette feuille de calcul)

http://img15.imageshack.us/img15/5746/est0.jpg

le lien direct si ca passe pas ;) : http://imageshack.us/photo/my-images/15/est0.jpg/

@+


cega sana in corpore sano
 
Avatar de Gaday
  • Age : 48 ans
  • Messages : 5219
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 17 Juin 2013, 15:16
Salut Cega

Tu peux mettre juste le dernier, celui d'aujourd'hui si j'ai bien compris, car c'est illisible c'est trop petit


"Les plaisirs pris sans modération abrègent plus les jours des hommes que les remèdes ne peuvent les prolonger"
Fénelon
 
Avatar de Corinne D.
  • Age : 56 ans
  • Messages : 2708
  • Inscrit : 28 Avril 2013
  Lien vers ce message 17 Juin 2013, 15:23
Fichtre ! C'est tectonique chez cega là !http://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_oeil.gif
C.
edith: Bonjour ! (pardon)
Message édité 1 fois, dernière édition par Corinne D., 17 Juin 2013, 15:41  

La guérison s'installe et se construit dans le temps.
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 17 Juin 2013, 15:44
Salut Cega

Tu peux mettre juste le dernier, celui d'aujourd'hui si j'ai bien compris, car c'est illisible c'est trop petit

C'est pour cela que j'avais mis le lien en dessous

Voici la copie d'aujourd'hui
http://imageshack.us/a/img600/1337/sokk.jpg


cega sana in corpore sano
 
Avatar de Gaday
  • Age : 48 ans
  • Messages : 5219
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 17 Juin 2013, 15:50
A quelle heure est/sont ton/tes heure(s) de craving ?
Message édité 1 fois, dernière édition par Gaday, 17 Juin 2013, 16:01  

"Les plaisirs pris sans modération abrègent plus les jours des hommes que les remèdes ne peuvent les prolonger"
Fénelon
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 17 Juin 2013, 16:20
A quelle heure est/sont ton/tes heure(s) de craving ?

Une journée comme aujourd'hui, ça varie entre 13h et 17h. Mais ca peut être plus tôt.

Aujourd'hui, pour l'instant, aucun craving.
D'ailleurs, je viens d'aller faire 2 3 emplettes dans le magasin où j'avais l'habitude d'acheter mes bouteilles, et là, rien !
J'avais chaud et j'ai fait un tour dans le rayon sodas-jus-sirops en face des bières, vins et autres vodka, et là, je me suis posé la question de ce que je pourrais prendre.
Un soda? Une bière? Un jus de fruit? de l'eau aromatisée?
J'ai écartée, sans y penser, la vodka et autres portos; puis l'idée d'une bière bien fraîche a disparue au profit d'une boisson "de l'effort".
Mais la couleur bleue du liquide ne m'a pas enthousiasmé ! Du coup, je suis reparti sans rien, et là, je bois un café ^^ rien à voir !


cega sana in corpore sano
 
Avatar de Gaday
  • Age : 48 ans
  • Messages : 5219
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 17 Juin 2013, 16:39
C'est plutôt bon signe d'écarter l'alcool au profit d'un café.

Pas de craving aujourd'hui.

Les signes sont très positifs


"Les plaisirs pris sans modération abrègent plus les jours des hommes que les remèdes ne peuvent les prolonger"
Fénelon
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 18 Juin 2013, 10:54
Bonjour,

Petit rapport après mes 12 premiers jours de traitement,

Historique :
Après avoir quasiment tout essayé, jusqu'au remède final et irréversible, grâce à un docteur psychiatre alcoologue, j'ai connu l’existence du baclofène.
Voir mon tout premier post ici.

Apres avoir lu le livre de RdB, j'ai commencé à me documenté sur internet , je me suis inscrit ici et j'ai beaucoup lu.
Ensuite, j'ai lu le livre du Pr Ameisen.
J'ai continué à me documenter et à établir un plan, une posologie.

Après une petite semaine de discussion avec des psy, j'en ai conclu que ma maladie, due à une anxiété chronique et certainement à une déficience en ghb, pouvait se soigner grâce au baclofène et avec, peut être, une aide psychiatrique.

Ma posologie fût donc de suivre celle établie par le Pr Ameisen. 30mg pendant 3 jour puis augmentation de 20mg tous les 3 jours.
En suivant les effets secondaires.

Ayant lu les livres et beaucoup beaucoup de témoignages ici, j'en ai déduit que l'étalement des prises pouvait réduire considérablement les effets secondaires et peut être permettre une augmentation plus rapide afin de cibler plus rapidement, par la suite, les heures de craving.

Je suis donc parti à 30mg et croyant que je m'étais trompé d'un cachet supplémentaire, le lendemain je suis passé à 40mg.
L'outil excel de Celestin et compères m'a beaucoup aidé à établir mon plan journalier de prises.

J'ai donc augmenté rapidement selon mon protocole personnel et mon ressenti.
et j'ai tenté de varier mes prises afin de réduire ou d'augmenter l’étalement et chaque jour d'augmenter le summum d'assimilation de la molécule.

Aujourd'hui, au 12eme jour, je vais en être à 120mg. Etant donné que cela fait 4 jours que je ne ressent plus de craving exagéré, je vais rester à 120mg pendant quelques jours afin de "voir" ce que cela donne.

Mes effets secondaires sont surtout (à partir de 14h) des nausées, une impression de tête lourde (un peu comme quand on a trop bu mais qu'on ne peut pas se coucher pour dormir car on doit vaquer a des obligations, vous voyez ?). Et un léger mal de crane quasi permanent.
Je fais de la course a pieds et j'ai l'impression que mes muscles sont légèrement anesthésiés.

Apres 2 ou 3 nuits de relatives insomnies, je dors maintenant très bien 07 à 08h / nuit sans aucune aide médicamenteuse.

Aujourd'hui, j'ai rdv avec un infirmier alcoologue d'un centre de cure ambulatoire. Je ne sais pas ce que je vais lui raconter ! Autant j'en avais envie il y a 2 semaines, autant aujourd'hui ça me fait chier d'y aller, mais bon ...

J'ai lu pas mal de posts concernant la "volonté", notamment celui de Sergent (fil polémique sur lequel j'ai décidé de ne pas poster, car si il avait lu Ameisen et/ou RdB et prit le temps de lire quelques témoignages ici, il ne poserait pas ces questions),

bref,
personnellement, je pense qu'il faut un petit peu de volonté pour tenter l'abstinence ou tenter de réduire sa conso au début du traitement.
Grâce au baclofène, nous n'avons plus besoin de "forcer" cette volonté, mais cette volonté d'abstinence ou de diminution fait partie (je pense) du traitement.
Simplement essayer de se convaincre, lors de craving fort, et se dire "non! je prends du baclofène, ce n'est pas pour rien".
Cela n'engage que moi, et cela marche pour moi. Très facilement d'ailleurs.

Pour résumer et étant donné le peu de retour d'info au sujet du baclofène,
je pense que chaque patient doit devrait se documenter avant, comprendre la molécule, comprendre son fonctionnement, établir un plan de bataille, un protocole souple qu'il pourra moduler en fonction de lui-même, et avoir un petit peu de volonté ou d'auto-persuasion pour se dire que le baclo va marcher, qu'il faut simplement aller au bout et éviter de succomber au craving au début et surtout de ne pas s'en vouloir si conso excessive il y a.

Bonne journée,


cega sana in corpore sano
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 18 Juin 2013, 11:41
Bonjour,

Pas de commentaire particulier si ce n'est que tu pourras répéter tout cela à l'infirmier alcoologue ? Car après tout, alors qu'ils sont en première ligne sur le front de l'alcool, ces gens-là ignorent bien souvent tout des soins par le baclofène.

Tu peux même apporter un peu de documentation, pour leur faire montrer.

Bonne journée.


Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 18 Juin 2013, 11:49
J'ai pris des notes ;)
Et je vais y aller avec la documentation nécessaire !
Surtout qu'au centre où je vais, travaillent les 2 psychiatres alcoologues qui prescrivent du baclofène (dont celui que je doit rencontrer au début du mois prochain).

Effectivement, je pense que d'avoir le retour d'un patient ne peut que leur être bénéfique ! Surtout que nous sommes tous différents.

@+


cega sana in corpore sano
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 19 Juin 2013, 11:38
Bonjour,

Bon alors qu'est-ce qu'ils ont dit au centre pour l'alcool ? Se sont-il intéressés ?


Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de cega
  • Age : 43 ans
  • Messages : 215
  • Inscrit : 28 Mai 2013
  Lien vers ce message 19 Juin 2013, 12:32
Bonjour,

J'ai rencontré un infirmier alcoologue, qui a commencé par me poser la question : Quand et comment ça a commencé ?
Bref, je débute donc mon laïus "à l'age de 17/18 ans, sorties avec les potes ..."

S'en suit des questions sur ma famille, d'éventuels pathologies dépressives et alcooliques ...
le truc classique.
Il me demande ce que je fait là, pourquoi je suis venu, etc ...

Finalement, je le coupe car je lui dit que mon histoire n'est pas terminée, et j'aborde le premier point ma première tentative à l'aotal, puis j’enchaîne sur la rechute, sur mon accident, ma femme qui voulait partir, et là, je vois qu'il commence à s'intéresser à moi !

Il me repose quelques questions sur ma volonté, comment j'ai vécu mes périodes d'abstinence
et je le recoupe pour l'informer que j'ai rechuté il y a un peu plus d'un mois et qu'il y a 3 semaines j'ai voulu mettre fin à mes jours.

Rebelotte. Des questions, un monologue de sa part sur la volonté, sur les méfaits d'un suicide envers la famille.

OK.
Une nouvelle fois, je lui dit que mon histoire n'est pas terminée.
Je lui raconte comment j'ai eu connaissance du baclofène (par son "chef"), comment je me suis documenté, que je suis un protocole établit par moi-même depuis 12 jours.

A partir de là, il a coupé court.
Il m'a quand même dit que le baclofène avait certains avantages sur quelqu'un comme moi (anxieux, stressé de naissance) mais qu'il ne connaissait ni les livres ni le baclofène prescrit pour la dépendance.

Il a terminé en me disant qu'au vu de ma détermination il ne doutait pas que cela réussisse sur moi, que je devrais certainement faire une petite psychothérapie (avec le psychiatre addictologue que je vais voir en début du mois prochain) car pour lui,
le baclofène pourrait me sortir de la dépendance à l'alcool, mais qu'il se peut que mon mal être latent resurgisse plus tard et que je compense avec un autre produit (ou d'une autre manière) si le baclofène ne m'aide pas en tant qu'anti-anxiété.
Qu'en pensez-vous ? Moi, je ne sais pas trop ...

Pour l'instant, je vais suivre son conseil, je verrais ce qu'en pense le psy que je dois rencontrer, et on verra la suite. Du coté psy.
J'ai encore 15j en solo avec mon baclo ;)

@+
Message édité 2 fois, dernière édition par cega, 19 Juin 2013, 12:33  

cega sana in corpore sano
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 19 Juin 2013, 12:45

A partir de là, il a coupé court.
Il m'a quand même dit que le baclofène avait certains avantages sur quelqu'un comme moi (anxieux, stressé de naissance) mais qu'il ne connaissait ni les livres ni le baclofène prescrit pour la dépendance.

Il a terminé en me disant qu'au vu de ma détermination il ne doutait pas que cela réussisse sur moi, que je devrais certainement faire une petite psychothérapie (avec le psychiatre addictologue que je vais voir en début du mois prochain) car pour lui,
le baclofène pourrait me sortir de la dépendance à l'alcool, mais qu'il se peut que mon mal être latent resurgisse plus tard et que je compense avec un autre produit (ou d'une autre manière) si le baclofène ne m'aide pas en tant qu'anti-anxiété.
Qu'en pensez-vous ? Moi, je ne sais pas trop ...



À présent je pense que je répondrais avec le + grand mépris que :

1°/ Il est nâvrant de voir un professionnel n'être pas au courant des avancées dans son domaine. Que ça s'apparente à du foutage de gu. Qu'il te fait perdre ton temps. Que s'il connaît une personne compétente, qu'il veuille bien t'adresser à elle.
2°/ Accessoirement que s'il n'y connaît rien au baclofène, alors il n'a pas d'avis à en avoir.

Le baclofène va te sortir de ton alcoolo-dépendance ; ensuite, tu pourras réfléchir avec l'esprit clair sur la suite des événements.

Ceci dit, le psy avec qui tu as rdv, s'il prescrit du baclofène, sera certainement moins obtus.


Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene