Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Dipsomanie et baclofène. OUI OUI ca va marcher!

Consommations d'alcool importantes mais pontuelles
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 14:11
Bonjour à tous,

Un grand merci à celui que j'ai rencontré sur le chat de m'avoir orienté ici.

J'ai bientôt 30 ans et depuis l'adolescence j'ai un rapport compliqué avec l'alcool...
je n'ai jamais bu de manière quotidienne, mais quand je bois j'ai énormément de mal à m’arrêter, et ça finit souvent en trous de mémoire / black-out.
Je pense que j'ai un problème pour gérer, exprimer mes émotions. (tristesses, fêtes, fatigues, pressions)

Aujourd'hui ma consommation d'alcool se fait chez moi le vendredi soir. (quasi exclusivement)
Voila un an que je stabilise et ritualise cette consommation.
Le problème c'est que je ne peux pas m'en passer. Pour vous donner une idée je consomme entre 50 et 70cl de wisky chaque vendredi.
Par contre 0 envie le lendemain, voir dégoût.
La semaine je suis complètement indifférent, ou j'arrive à ne pas céder.
Que pensez vous de ma façon d'abuser de l'alcool? ca n'est pas "commun"...

Hier j'ai parlé du Baclofene avec mon médecin qui a trouvé l'idée intéressante et il m'a donc prescrit pour un mois.
Je dois commencer par 1 cp de 10mg le matin, 1cp midi et 1cp le soir pendant deux jours puis d'ajouter 10mg sur une des prise de la 3ème journée.
je dois continuer d'ajouter 10mg tous les 3 jours pour atteindre 90mg sur la journée.

J'ai vu que certains adaptaient leur prises à certains horaires, mais me concernant comment optimiser ca sur le week-end?
Le dosage visé est-il suffisant selon vous?

Merci de vos retour, je suis ravi est rassuré d'avoir trouvé cet endroit du net pour partager :)
Je vais essayer de passer régulièrement vous dire comment se passe ma découverte de ce traitement, son efficacité etc...

++
Message édité 11 fois, dernière édition par xennos, 20 Septembre 2015, 16:14  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Karine
  • Age : 47 ans
  • Messages : 18691
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 14:35
Bonjour et bienvenue,

Ce que t'as prescrit ton médecin est top !

Certains ne boivent que le WE et son indifférents toute la semaine donc tu n'es pas un cas.

Du moment que tu ne peux t'en passer c'est que tu es alcoolo dépendant.

Pour un début matin/midi/soir c'est correct, après tu nous diras à quelle heure tu commence à penser à consommer et à quelle heure tu passes à l'acte.

Tu peux compter sur nous pour te soutenir et t'apporter aide et conseils.


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Avatar de Lamadeleine
  • Age : 53 ans
  • Messages : 193
  • Inscrit : 29 Juillet 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 14:40
Hello Xennos !

Et bienvenue, surtout !
Ici, partage, écoute, compréhension, bienveillance, non-jugement ... et je t'assure que ce n'est pas une secte ;-)

Pour ma part, je ne te donnerai pas de conseils quant à ton mode de consommation étant donné que je suis (j'étais !) une "classique" en alcoolo-dépendance !
Ta consommation hebdomadaire est un mystère pour moi mais à partir du moment que tu exprimes cette impossibilité de t'en passer, cela ressemble bien à un méchant "craving".
Mais comme il est hebdomadaire, je ne sais pas comment il peut être ciblé ou plutôt être attaqué en imprégnation ... t'inquiète, d'autres vont venir t'éclairer sur le sujet.

Tu as plusieurs chances à ton arc : pas (ou plus)de déni, une bonne motivation, un toubib ok pour tes prescriptions et ... un super forum !. Si en plus tu as quelques proches compréhensifs dans ta bulle affective, tu vas être au top !

Patience, régularité et persévérance sont les mamelles du baclofène !

Attends les news des "produbaclos" et donne nous de tes nouvelles de ton côté.

Baclofènement vôtre, cher Xennos !


"Appuyons-nous sur nos principes ... ils finiront bien par s'écrouler..."
24 juin 2014 : début du traitement
mi sept : dose de confort, 120 mg desc depuis février de 10mg/mois
mars 100mg: (9h:20 12h:30 15h :20 18h:30)
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 14:46
Bonjour Karine,

Merci de ton accueil,
Ma consommation se cantonne au week end parce que j'ai réussi à me "l'interdire" la semaine.
Mais il y a quelques années ca m'arrivait aussi en semaine et le besoin se faisait sentir le soir, c'est là ou idées noirs, émotions sont les plus durs à gérer.
Jamais eu d'envie le matin en ce qui me concerne.


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 14:53
Waou merci lamadeleine!

Mon mode de conso est très spécial, je bois de l'alcool parce que c'est l’alcool que j'ai trouvé, ca aurait pu être n'importe quoi d'autre.
Une précision sur mon traitement actuel, je suis sous anti-dépresseur, pas d’interaction à craindre avec la Baclofene?


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7284
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 15:06
Non non, pas d'interaction à craindre. Sans compter que bien souvent, l'alcool et les AD ne font pas bien ménage ensemble.
Sache aussi que depuis que je suis sous Baclo, je n'ai plus besoin de prendre d'anxiolytiques ni de somnifères comme je l'ai fait pendant plus de 10 ans auparavant. Mais tel n'est pas toujours le cas.

Et moi aussi, je me dis que si j'ai été alcoolique, c'est que je suis tombée sur cette substance en premier. Mais je suis persuadée que j'aurais pu tout aussi bien avoir des problèmes avec la nourriture ou avec d'autres drogues si je les avais rencontrées en premier comme "méthode" de soulagement à mes soucis.

En selle sans arrière-pensée donc !

Flo


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 15:13
Salut Xennos,
Tu n'est pas un cas isolé, il y a notamment Benbb (son fil ici) qui est dans ton cas.
Le plus "génant" étant de ne voir les progrès qu'une fois par semaine.
En prévision de ton alcoolisation le Vendredi soir, tu pourra tenter de cibler la prise de baclo en le prenant plutôt l’après-midi,si ton craving (Envie de boire) est à 19h le vendredi.
ça pourrait aussi t'éviter les ES (Effets Secondaires) classiques (endormissement...) en milieu de journée. Enfin tu verra bien.
Bienvenue.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33698
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 15:24
Bonjour

D'accord avec Jack

Inutile de prendre du baclo le matin pour être mal au boulot
Perso je commencerais par quelque chose comme 12h, 15h et 18h ou 14h, 16h et 18h
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 05 Novembre 2014, 15:25  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 16:09
Que c'est agréable de se sentir soutenu!
Je viens de créer se topic et vous voir m’accueillir ainsi me donne vraiment du courage!

Je ne serai donc pas si "anormal" que ca alors :D
Je me retrouve bien en lisant le topic de Benbb. (merci Jack)
arrivé le mercredi soir je me dis: "Vivement vendredi que je m'en mette une"
Et même les semaines ou je me dis allé ce week-end j'ai besoin d'un vrai repos sans gueule de bois, ou j'ai tel ou tel projet pour le samedi...bas ça tombe à l'eau.

Flocerise tu me donnes vraiment pas mal d'espoir parce que j'ai connu pas mal de traitements contre dépression, anxiété et j'en passe, si le Baclofene me rend indifferent à l'alcool il est probable que d'autre maux se règle aussi.

Merci de ton intervention Sylvie, la poso à laquelle tu penses me parait intéressante. Si je peux même cibler encore plus fin de journée/soirée ca peut m'aider encore plus.
Là je suis en arrêt maladie, je dois reprendre le boulot entre le 17 et le 19 ce qui correspond au seuil maximum de 90mg fixé par mon médecin pour le premier mois.
Pensez vous que je peux appliquer une posologie différente dès maintenant ou attendre la reprise de mon travail . Dois-je avoir l'accord de mon médecin? (sachant que je ne modifie pas les doses prescrites)

Merci encore à vous tous


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10031
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 16:13
Re-bonjour Xennos

Tu vois que passer du tchat au fil de discussion te donne plus de réponses que les miennes.

À la lumière de tes écrits, tu dois quand même avoir un craving le soir que tu réprimes.

Faire un ciblage serait donc une bonne idée.

Tu m'avais dit tout à l'heure que ton médecin voulait limiter à 90 mg. C'est peu. Il faudra probablement le convaincre d'aller plus haut.

La posologie classique (Dr Renaud DE BEAUREPAIRE) est d'augmenter d’un comprimé (10mg) tous les 3 jours jusqu'à ce que le patient n'ait plus envie de boire.

S'il y a des Effets Indésirables, on peut faire des paliers de 5 à 7 jours et même à 5 mg et/ou passer à l'imprégnation.

Il faut être régulier et patient(1). Certains ont l'indifférence en quelques semaines, d'autres en plusieurs mois (La moyenne pour parvenir à la dose seuil est d'un peu plus de 2 mois pour 170 mg).

Pour la répartition dans la journée on a trois possibilités :
  • l'imprégnation, avec une répartition tout au long de la journée qui consiste à simplement imprégner le cerveau en administrant du matin à la fin d'après-midi avec des intervalles de quelques heures ;

  • le ciblage, qui consiste en une salve rapprochée (d'une heure trente à une heure trente) avant le craving(2). Par exemple pour un craving à 18h00 ce serait des prises à 13h30, 15h00 et 16h30 ;

    Mais en pratique, pour ne pas être shooté, on adopte plutôt 13h00, 15h00 et 17h00 ;

  • et on peut faire un mix des deux.

il n'y a quasi pas une expérience qui ressemble à une autre ! Exemples frappants :
  • le baclo calme... Ou angoisse
  • Le baclo fait dormir... Ou rend insomniaque
  • Le baclo fait perdre du poids ... Ou en prendre
  • Il y en a qui s’accommodent au mieux de prises massives rapprochées,
    d'autres qui se sentent mieux avec un étalement maximum


Bien à toi et à te lire,
Albéric
_______________________
(1) Voilà un petit lien pour l'éloge de la patience ou pourquoi il faut prendre son temps
(2) Le craving : Désir impératif ou sensation de compulsion pour la prise de substance. Définition de l’OMS.

À lire, le baclofène, notre expérience, PDF


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 16:29
Citation
Pensez vous que je peux appliquer une posologie différente dès maintenant ou attendre la reprise de mon travail . Dois-je avoir l'accord de mon médecin? (sachant que je ne modifie pas les doses prescrites)

Moi je le ferai dés le départ. C'est toujours un peu compliqué de resserrer ses prises alors que l'inverse (si par exemple tu t'aperçois que ça ne te conviens pas) est beaucoup plus facile.
Tu n'as pas besoin de son accord, mais c'est toujours bien d'être franc avec lui et si il a des idées très arrêtés sur la répartition tu verra bien...


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33698
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 16:38
Pour les heures de prises, il vaut mieux commencer par cibler dés le début.
C'est beaucoup plus supportable de le faire à faible dose (on s'habitue peu à peu)
Si on le fait après, à plus forte dose, ça cogne ...
Puis si ça devient trop hard, on fait une prise de plus ou on espace les heures

Le principe est de taper avant le craving sur tenter de l'étouffer en mettant la dernière prise 1h avant le craving parce que en moyenne le baclo met 1h pour agir.

En parler à ton médecin, s'il est ouvert, pourquoi pas, mais certains médecins n'aiment pas trop qu'on remettent en cause leurs directives, à toi de voir.
14h, 16h et 18h c'est pour un craving à 19h
Il y a un Outil d'aide à la répartition du baclofène qui montre la quantité de baclo en fonction des heures de prises
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 05 Novembre 2014, 16:39  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Meliane
  • Age : 38 ans
  • Messages : 3273
  • Inscrit : 11 Avril 2011
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 17:09
Bonjour et bienvenu.

Ici tu trouveras aide, soutien, réconfort, soutien. Comme tu l'as déjà remarqué ^^ .

90 mg c'est une faible dose encore, tu as le temps de voir venir ;) .


"Au début, on croit mourir à chaque blessure. On met un point d'honneur à souffrir tout son soûl. Et puis on s'habitue à endurer n'importe quoi et à survivre à tout prix".
Virginie Despentes.
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 17:31
Je ne pensai pas avoir autant de réponses aussi rapidement!

Et oui Alberic, je m’aperçois de l'activité de la communauté et c'est très riche.
Au sujet de mon médecin je le pense très ouvert et renseigné. Par rapport à la dose maximum de 90mg, il m'a bien indiqué qu'elle serait revue dans un mois si besoin.
il m'a bien précisé ce que dit Albéric, d'espacer par des pallier plus long que 3 jours si je trouve ca trop hard.

Cette dose de départ est faite pour que je ne fasse pas "n'importe quoi" je pense, la je sais que dans un mois on doit voir ce qui s'est passé avec le recul.
Je suis persuadé que si il n'est pas sur il me renverra vers un addictologue ou j'en ferrai la demande (a vous également pour les bonnes adresses).

Ton explication est vraiment complète. Le coté "shooté" je ne l'ai pas encore expérimenté vu que j'en suis à ma deuxieme prise de 10mg autant dire que je ne sent rien et c'est normal.
Je suis d'accord avec vos recommandation, mieux vaux cibler mes prises pendant que les doses sont faibles et plus facile à planifier/décaler.
En réfléchissant aux périodes ou je me sent pas bien, mal dans ma peau et inexorablement tenté par un verre, je confirme que c'est le soir et à l'endormissement.
Pour schématiser la difficulté c'est de finir la journée de travail, jusqu'à l'endormissement, c'est cette période de la journée ou je suis vulnérable c'est certain.

A l'aide de l'outil proposé par Sylvie je me demande si 16h / 18h et 20h pourrait être idéal?
Par contre comme tu le présente Albéric, il faut aussi que j'observe comment je réagit, si je fait partie des gens pour qui le baclo déclenche de l'insomnie...
je vais profiter cette période d’arrêt maladie pour en juger.
C'est vrai que ca va être étrange d'attendre les fins de semaines pour voir les évolutions de ma conso boisson.
N'hésitez pas à me dire si je suis dans le faux sur les plages que je vise.

Je me répète mais encore merci
Message édité 1 fois, dernière édition par xennos, 05 Novembre 2014, 17:34  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 17:36
ta dernière prise doit être 1h environ avant le craving.
Si c'est 19h, la dernière est à 18h. 20 h c'est trop tard et risque avec la montée en dosage d'avoir des répercutions sur ton sommeil.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 18:15
Oula oui Jack, c'est pas bon comme j'ai fais...
Je pense que le craving (dans mon ca), se situe vers 20h.
Par sécurité pour l'éventuel impact sur le sommeil, je vais prendre l'exemple donné: 14h 16h 18h.
Je commence ca dès demain. Et au besoin je décalerai d'un heure si le dodo se passe bien.


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de TRISTAN  ( soigné )
  • Age : 61 ans
  • Messages : 1628
  • Inscrit : 08 Février 2012
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 18:40
Prend des conseils, mais sache que tu feras a la longue ton propre traitement.

A ces jours, d'aucun médecin n'est plus a même que toi de définir ta posologie.


je comprends qu'on déserte une cause pour savoir ce qu'on éprouvera à en servir une autre.
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 18:54
Oui Tristan, je suis bien d'accord,

c'est ce qui ressort des tous les bons conseils que j'ai lu ici.
L'idée de la mise en place d'une posologie de départ ciblée est d'habituer mon cerveau à recevoir la molécule bienfaitrice (:)) au moment le plus opportun (bien que théorique).
Si ca ne correspond pas, je modifie, fais des paliers plus importants etc mais sur un dosage minimum.


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33698
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 19:39
Tu as tout compris ..


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 19:45
Grace à vous tous.
Comprendre son traitement c'est tellement important pour qui veut s'en sortir.


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 20:32
Salut Xennos,

J'étais comme toi. Alcoolisation de fin de semaine. c'était le vendredi et le samedi.
Mais au fil du temps, ça s'est mis à commencer le jeudi, puis quelques années plus tard, le mercredi. Cela variant en fonction d'évènements émotionnels.

Je vois que tu as réussi à rester à une soirée par semaine, c'est courageux de ta part, un bon self control.

En fait il y a pas mal d'alcoolisations différentes, mais je vois que tu l'as bien compris, nous avons tous le même problème, quelque chose en nous, que nous ne contrôlons pas, nous pousse à boire, à agir contrairement à ce que nous voudrions être.

Je connaissais aussi ces black out, même pire, l'angoisse de revoir mes amis, de m'entendre raconter ce que j'avais pu dire ou faire la veille. Sortir le matin, à peine réveillé, chercher ma voiture sur le parking et voir si je n'avais rien cassé. (j'aurais pu mourir cent fois)...

Je vois que tu as compris aussi que même si ta consommation est hebdomadaire, la prise du médicament doit, elle, être journalière et très régulière.

Si j'ai un premier message à te faire passer c'est celui là : être régulier dans tes prises.
Jusqu'au baclo, je n'avais jamais réussi à prendre un traitement correctement, je l'ai appris. Beaucoup d'entre nous font sonner le téléphone, je le fais toujours, même après 2 ans d'indifférence.

Ne pas sauter des prises, voire des journées entières, le baclo fonctionne avec la régularité. Message important pour toi qui ne pense pas en permanence à l'alcool. Mais pas de panique, ce n'est pas à 1 heure près, juste ne pas oublier.

A bientôt.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 20:53
Un grand merci de se témoignage Franck,plein de sagesse.
J'apporte plus de précisions sur l'évolution de ma façon de boire dans un post un peut plus bas
Message édité 2 fois, dernière édition par xennos, 06 Novembre 2014, 9:47  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de veillant
  • Messages : 361
  • Inscrit : 22 Décembre 2013
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 22:01
salut Xennos


Hier j'ai parlé du Baclofene avec mon médecin qui a trouvé l'idée intéressante et il m'a donc prescrit pour un mois.

Que pensez vous de ma façon d'abuser de l'alcool?


ça, c'est quand même formidable qu'aujourd'hui, on puisse à ton age, parler de ça tranquillement à son medecin,
et demander simplement :
"bonjour Doc, j'ai un soucis avec l'alcool, que pensez vous de cette possibilité ?"
l'arrivée du baclo aura au moins permis ça !

quand j'avais ton age, j'ai fait la même demande à mon medecin;
- z'êtes pas alcolo, c'est un probleme psy....bla bla, et blablabla
j'ai suivi ses recommandations, j'ai exploré, passons..

quelques années plus tard, et quelques black out inquietants de plus, je me suis retrouvé dans des structures soit disant "specialisées" en alcoologie, pas du tout adaptées à mon/ton type d'alcoolisation, ou on m'a fait comprendre que je n'etais pas alcoolique si je pouvais m'en passer, finalement, sans trop de problèmes.
je pouvais encore faire plusieurs semaines d'abstinence sans subir, partir en rando 3 s'maines sans boire queudal, revenir "plaquette et bronzage et tutti quanti" mais ..
inéxorablement, je replongeais..
ils oubliaient ces spécialistes, tout simplement qu'on peut utiliser l'alcool comme ce qu'il est : une drogue dure

boire beaucoup, pour un flash, ou un moment de déconnection total, un vendredi soir si tu veux, bref, un reset
mais, ça te rattrape, car en fait, on boit plus que les autres qui ont le même genre d'attitude, et qui eux ne disent pas à leur medecin qu'ils ont un probleme avec l'alcool..
Message édité 1 fois, dernière édition par veillant, 05 Novembre 2014, 22:03  
 
Avatar de veillant
  • Messages : 361
  • Inscrit : 22 Décembre 2013
  Lien vers ce message 05 Novembre 2014, 22:23
Aujourd'hui ma consommation d'alcool se fait chez moi le vendredi soir. (quasi exclusivement)
Voila un an que je stabilise et ritualise cette consommation.
Le problème c'est que je ne peux pas m'en passer. Pour vous donner une idée je consomme entre 50 et 70cl de wisky chaque vendredi.
Par contre 0 envie le lendemain, voir dégoût.
La semaine je suis complètement indifférent, ou j'arrive à ne pas céder.

ça, c'est étonnant;
à ton age en général, on a des amis et on sort ce qui donne un prétexte;
si tu n'as rien de tout ça et que comme tu dis, tu 'ritualises', ça c'est une piste.
de solitude...
le vendredi, chez ceux qui travaillent, c'est le premier soir de liberation..
le samedi, de calme et le dimanche, de préparation..
 
Avatar de Meliane
  • Age : 38 ans
  • Messages : 3273
  • Inscrit : 11 Avril 2011
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 9:07
Bon chouette si ton doc accepte de te prescrire plus que 90 mg !

Courage, ça va le faire ^^ .

Augmentation progressive et régularité dans les prises sont les maîtres mots dans le protocole Baclo.


"Au début, on croit mourir à chaque blessure. On met un point d'honneur à souffrir tout son soûl. Et puis on s'habitue à endurer n'importe quoi et à survivre à tout prix".
Virginie Despentes.
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 9:23
Bonjour veillant,

Citation

ça, c'est quand même formidable qu'aujourd'hui, on puisse à ton age, parler de ça tranquillement à son medecin,
et demander simplement :
"bonjour Doc, j'ai un soucis avec l'alcool, que pensez vous de cette possibilité ?"
l'arrivée du baclo aura au moins permis ça !


C'est le médecin que j'ai depuis tout petit, la confiance est donc à chaque rendez-vous.
Après il semble assez au courant de ce qu'il se passe dans le monde médical (pas si évident suivant les doc)
il fait les visites médicales pour les personnes qui veulent récupérer leur permis de conduire après suspension.
Je vous dis pas comme j'étais soulagé quand je l'ai vu dans ce contexte là :) (ça ne s'invente pas)

Citation

ça, c'est étonnant;
à ton age en général, on a des amis et on sort ce qui donne un prétexte;
si tu n'as rien de tout ça et que comme tu dis, tu 'ritualises', ça c'est une piste.
de solitude...
le vendredi, chez ceux qui travaillent, c'est le premier soir de liberation..
le samedi, de calme et le dimanche, de préparation..


Je donne plus de détails sur "mon mode de consommation" un peu plus bas
Depuis deux ans je dis non aux faux prétextes :fsb2_smile:
j'ai bien eu cette période mais depuis deux ans c'est terminé. Maintenant je vie avec ma consommation d'alcool dans l'intimité pour mieux l'accepter, la comprendre, la tester...
Je me met tellement moins en danger en fonctionnant comme ça...mais ca a été tout un apprentissage^^
Effectivement je m'isole aussi en fonctionnant comme ça mais c'est un choix.

et comme dit plus bas, si je suis là aujourd'hui c'est qu'il y a nécessité de faire redescendre ma consommation en ces temps de mal-être, je sent le danger revenir...
Message édité 1 fois, dernière édition par xennos, 06 Novembre 2014, 9:49  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10031
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 9:38
Salut Xennos,

Éditer un vieux post n'est pas l'idéal pour respecter la ligne dui temps et des réponses, il vaut mieux en faire un nouveau.

Bien à toi,
Albéric


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 9:45
Oui je m'en suis rendu compte mais c'est que vous êtes trop réactif!
Je pensais pas avoir d'autres post depuis hier.

je vais tenter de réorganiser tout ca :fsb2_wink:

edit: voila qui est réparé
Message édité 1 fois, dernière édition par xennos, 06 Novembre 2014, 9:50  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 9:49
Mon alcoolisation hebdomadaire a commencé il y a 2 ans environ.

Avant c'était aussi une ou deux fois en semaine, tout le temps le soir.(j'ai un souci avec la tombée de la nuit il faut croire^^)
Alors que s'est il passé? et bien à la période ou je me sentais le plus mal, j'ai rencontré quelqu'un.
ca n'a pas changé du jour au lendemain mais au fil du temps pour que ca se voit moins j'ai déplacé mes prises d’alcool sur le weekend.
Restaurant avec 5, 6 bières en apéro, et repas avec un bouteille de vin pour moi et un ou deux digo. Ca a été une période de conso quasi "maîtrisé". (avec des dérapages, pertes de contrôle)
Puis on a pris l'habitude de se faire un apéro le vendredi soir devant la tv même si j'étai seul à continuer au delà de deux verres.

Je ne pourrai pas mieux l'expliquer...pour certains ça doit sembler inconcevable pourtant...

Ça a été un choix de ma part. De ne plus prétexter des soirées avec des potes (de buvette comme je les appels), des sorties en boite ou l'on me suspend le permis, des réveils aux urgences ou chez les flic... :fsb2_red:
Oui, à bientôt 30 ans y'a du vécu, des pleurs, des cœurs brisés, etc vous connaissez...

Je réussi à ne pas boire en semaine et pour cela, je me l'interdit vraiment, je sais que je fais partie des gens pour qui un apéro à deux verres est tout sauf agréable.
Dis comme ça, je ne suis pas au stade de l’indifférence, pour m'en approcher, je transfert mon addiction sur ma passion, l'informatique :)
Du coup en semaine quand je rentre du boulot je me met tout de suite sur l'ordi et là je passe le craving!

Maintenant, si je suis ici sur ce forum c'est parce qu'en ces deux années de conso localisée sur le vendredi je suis passé de 20/30 cl à 1 bouteille de whisky. De plus au boulot le stress permanent me fait passer la semaine en apnée et quand le weekend arrive...
On m'a dit que pendant mes alcoolisations j'était vraiment déprimé, malheureux etc.

Du coup c'est le moment d'agir!


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 10:03
Merci Méliane, j'adore la citation dans ta signature


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Meliane
  • Age : 38 ans
  • Messages : 3273
  • Inscrit : 11 Avril 2011
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 10:04
Oui, c'est le moment d'agir !

Très bien que tu puisses faire passer le craving avec ta passion ^^ .


"Au début, on croit mourir à chaque blessure. On met un point d'honneur à souffrir tout son soûl. Et puis on s'habitue à endurer n'importe quoi et à survivre à tout prix".
Virginie Despentes.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7284
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 10:09
Bien sûr que c'est le moment d'agir. Il n'est jamais trop tard et le plus tôt est le mieux.
Si j'avais pu prendre du Baclo il y a 20 ans, ma vie n'aurait sans doute pas été du tout la même.
Mais je suis malgré tout très heureuse de l'avoir découvert cette année.

Flo


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 10:57
Citation

Bien sûr que c'est le moment d'agir. Il n'est jamais trop tard et le plus tôt est le mieux.
Si j'avais pu prendre du Baclo il y a 20 ans, ma vie n'aurait sans doute pas été du tout la même.


j'ai hate d'en voir les premiers effets (une fois par semaine...)

Citation

Très bien que tu puisses faire passer le craving avec ta passion ^^ .


Ha une accro du "^^" en fin de phrase :fsb2_wink:
j'ai aussi cette manie^^

Pour ce qui est de passer le craving avec ma passion je peut le faire mais je suis juste pas vivable pour l'entourage!
il faut que personne ne vienne me parler, me perturber...sous peine que j'attrape la bouteille et là "aïe".
J'ai globalement un comportement addictif sur pas mal de choses, j'ai toujours eu du mal à faire dans le raisonnable.
Quand je joue, quand je mange, quand je dépense de l'argent
C'est un de mes traits de caractère. Le baclofène peut corriger ce genre de conduite aussi?
Message édité 2 fois, dernière édition par xennos, 06 Novembre 2014, 10:58  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33698
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 11:08
Tu verras aussi les effets sur le reste de la semaine.
Le craving va diminuer, ce sera plus supportable


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 11:12
Citation
J'ai globalement un comportement addictif sur pas mal de choses, j'ai toujours eu du mal à faire dans le raisonnable.
Quand je joue, quand je mange, quand je dépense de l'argent
C'est un de mes traits de caractère. Le baclofène peut corriger ce genre de conduite aussi?

Tu verra bien, il peut équilibrer, comme amplifier. L'important, je pense, c'est de se surveiller.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 11:15
Oui c'est sur, même si la semaine le craving ne me fait pas peur si le Baclo peut me permettre de sortir et de plus avoir peur de ce premier verre qui n'appellera peut être plus la bouteille entière ça serrait génial

Citation

Tu verra bien, il peut équilibrer, comme amplifier. L'important, je pense, c'est de se surveiller.


Ok, c'est bizard comme les effets sont variés, voir inversés suivant les personnes
Message édité 1 fois, dernière édition par xennos, 06 Novembre 2014, 11:17  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33698
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 11:16
A terme, c'est ce qui se passera : un verre n'appellera pas ses copains


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 11:24
Citation
Ok, c'est bizard comme les effets sont variés, voir inversés suivant les personnes

D’où l'importance de s'approprier le traitement.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Meliane
  • Age : 38 ans
  • Messages : 3273
  • Inscrit : 11 Avril 2011
  Lien vers ce message 06 Novembre 2014, 11:25
Et oui je raffole ce smiley : ^^ .

Courage, le Baclo est LA solution pour vaincre de l'alcoolisme.

Tu vas t'en sortir toi aussi tu verras !


"Au début, on croit mourir à chaque blessure. On met un point d'honneur à souffrir tout son soûl. Et puis on s'habitue à endurer n'importe quoi et à survivre à tout prix".
Virginie Despentes.
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 12:57
Bon nous sommes vendredi...

Etant en arrêt maladie le craving habituel de fin de semaine devrait être moins présent (inexistant?)
je ne sais pas...
Et si je n'ai pas envie? Comment vais-je mesurer l'impact de mes premiers cp de Baclo? (aujourd'hui j'en serai à 40mg donc encore très faible)
Je ne compte pas me forcer non plus hein? :fsb2_smile:

il y a quand même ce rituel instauré dans mon couple, préparer des petits fours, discuter etc...
j'y tient!
Mais à chaque fois c'est pareil (ou à 80%):

J'en bois deux ou trois, je sent la pression, le stress de la semaine qui redescend, puis un autre et je me dis:
jusqu'ici tout va bien j'ai le contrôle et je passe un bon moment alors encore un, que ca fait du bien, encore un...
A un certain stade, je commence à me livrer, à parler de souffrances etc, puis la fin de la bouteille se fait proche et là je suis incontrôlable, comme si une voie me disait, allez on va pas laisser ca?
J'ai un peu honte de vous raconter ça mais en même temps qui peux mieux lire et comprendre que vous?

Voilà pour vous décrire comment cela se passe.
L'ennui c'est que je profite réellement de l'instant que sur les 3 premiers verres peut-être 4, ensuite je ne suis plus vraiment présent, je surveille l'ivresse qui arrive, je me combat pour me dire allé stop maintenant et demain tu sera en pleine forme pour profiter du weekend! Et l'autre voie qui me pousse à me dire, bas profites, demain pas de boulot, tu peux te mettre minable...

Aujourd'hui je ne sort plus ou quasi plus, pour que ma consommation reste comme elle est.
En remplaçant mon addiction par une autre je peux temporairement différer mais ca ne marche pas tous le temps.
En repas de famille à l'apéro, j'ai toujours l'oeil sur celui qui sert, il va bien nous proposer un autre verre? (et hooo! mon verre est vide!)
A table un peut pareil.
Encore une fois c'est dur de raconter ca mais c'est tellement proche de ce qu'il se passe.

Vous voyez il est 12h55 et je pense à ce moment fatidique...

Merci de m'avoir lu, cet endroit me fait du bien
Message édité 1 fois, dernière édition par xennos, 07 Novembre 2014, 12:59  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 13:00
Bon c'est bien beau tout ca mais il faut que je me trouve un avatar moi...


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Meliane
  • Age : 38 ans
  • Messages : 3273
  • Inscrit : 11 Avril 2011
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 13:06
Saine occupation que celle de te trouver un bel avatar ^^ .

Perso, pour repousser le craving, j'appelle. Mes amis, la famille, les docs, tout y passe ! Le pire c'est que ça marche :p .

Bon, ce soir tu vas t'en prendre une bonne, mais pas de honte ni de culpabilité, o.k ? Tu es malade, tu te soignes, point barre.


"Au début, on croit mourir à chaque blessure. On met un point d'honneur à souffrir tout son soûl. Et puis on s'habitue à endurer n'importe quoi et à survivre à tout prix".
Virginie Despentes.
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 13:07
Citation
En repas de famille à l'apéro, j'ai toujours l'oeil sur celui qui sert, il va bien nous proposer un autre verre? (et hooo! mon verre est vide!)
A table un peut pareil.

Moi tout pareil

Xennos vient du Xenos grec: étranger ?
Je dis ça pour ton avatar.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Karine
  • Age : 47 ans
  • Messages : 18691
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 13:09
Tu es à un faible dosage, ne t'en veux pas si tu craques ce soir !

Tu fais bien de t'étaler, c'est ton fil de discussion personnel, tu seras pas jugé.


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7284
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 13:13
Bonjour Xennos !

Tu dis : "qui peux mieux lire et comprendre que vous?"
Assurément, y a pas mieux !
Les non-alcooliques peuvent accepter, concevoir cette idée, mais la comprendre vraiment, je ne crois pas.

En même temps, ne te tracasse pas trop si tu te murges un peu plus au tout début.
A moi comme à beaucoup d'autres, ça a fait cet effet-là.
Le fait de savoir que tout cela sera bientôt fini donne souvent envie d'en "profiter" une dernière fois.
Mais je crois que c'est bon signe, signe qu'on fait confiance en ce traitement.
Notre façon à nous de dire adieu à notre alcoolisme.

Donc pas de panique hein !

Bonne journée !

Flo


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 13:48
Que de réconforts!

Merci merci et encore merci.

Jack, ca enlève un peu de la honte que je ressent que tu te reconnaisse dans ce que je décris.

A ceux pour qui le Baclofène à changer la vie, ça doit être étrange de ne plus avoir ce combat psychologique à chaque événement (vais-je boire? etc)
J'ai écouté le passage de Samuel Blaise président de l’association Olivier Ameisen. (lien en page d’accueil donné par Sylvie)
Je comprend mieux pourquoi le combat ne s’arrête pas une fois l’indifférence à l’alcool atteinte.

Flo tu vises dans le mille, je suis très très motivé et prêt pour ce grand changement dans ma vie mais en même temps c'est tirer un trait sur une partie de soi (la plus sombre certes)
Je vais essayer de ne pas trop psychoter, après tout le baclofène ne demande pas l'abstinence à tout prix donc à quoi sert de prendre sa pression. (pas la bière hein :fsb2_beer: )

Je suis en bas de cette montagne à gravir. J'ai commencé à lire le livre du docteur Amseisen, ça fait peut être plus de 10 ans que je n'ai pas lu un bouquin mais j'ai bien l'impression que j'accroche.
Une manière de lire un combat avant de livrer le mien.
A ce sujet, je n'en suis pas très loin dans le livre mais j'aimerai avoir votre avis de ce passage p50 edition pocket (bas oui c'est moins cher! :fsb2_yes: ):

"Un alcoolique , c'est un égo démesuré combiné à une piètre estime de soi"

Je ne sais pas quoi en penser, comment est-ce possible? Je suis plutôt d’accord mais comment l'expliquer...


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 14:43
Citation
"Un alcoolique , c'est un égo démesuré combiné à une piètre estime de soi"

Piètre estime de soi, je pense que ça peut s'appliquer à pas mal de monde. Ego démesuré...humm


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Karine
  • Age : 47 ans
  • Messages : 18691
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 14:49
Peut-être "égo démesuré" car avec l'alcool on se croit capable d'abattre de montagnes, rien ne nous fait peur, ni la vitesse, ni l'enjeu pour notre entourage...du moins au début...

Piètre estime de soi car souvent on se néglige, notre physique se dégrade, nos relations se dégradent également, plus de mémoire, au boulot ça pose des problèmes...

Enfin bref mon petit avis...


.
Message édité 1 fois, dernière édition par Karine, 07 Novembre 2014, 14:53  

Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33698
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 16:21
Perso, je ne pense pas que l'on puisse catégoriser les alcooliques
C'est comme le reste de la population, il y a de tout ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 18:09
J'ai les nerfs!!!

pfff, je viens de me battre avec deux pharmacies...
mon médecin à oublié de mettre la durée du traitement du coup ils ne voulaient pas me donner d'autres boites
(j'en avais une seule, la pharmacie dans laquelle je l’avais prise prétextant que ca soit la dernière)

Pourtant je leur ai expliqué que si il est marqué 1cp matin midi soir, en augmentant de 1cp pour arriver à 90mg/jour c'est juste impossible avec une seule boite...
Heureusement ils ont réussi à avoir mon médecin au bout d'un long moment.
Du coup je dois retourner le voir une fois arrivé à 90mg soit le 17/11 si j'ai bien compté (et non pas dans un mois comme prévu au départ)

J'avais bien besoin de m’énerver ce soir tiens!


Je vous dit à demain, dans quel état ça j'en sais rien


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Karine
  • Age : 47 ans
  • Messages : 18691
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 18:20
Les pharmacies n'ont souvent pas de boiboite à disposition, perso, je commande au tel la veille et je vais le chercher le lendemain.

Alors calme toi, tu auras ton traitement demain.


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33698
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 18:56
Il faudrait que tu trouves une pharmacie habituée au baclo, ça t'éviterait ce genre de pb ainsi que les regards condescendants ou peu sympas et les remarques désobligeantes devant tous les clients


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Franck
  • Age : 52 ans
  • Messages : 4467
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 20:10
Salut.

Ton fil est récent, et il est déjà bien fourni... Que de soutien !

J'ai eu aussi un problème avec les pharmacies... Voyant que je m'angoissait à l'idée d'y aller, ma femme a pris l'ordonnance, elle est allée dans une pharmacie où elle trouvait les gens sympathiques, et elle a tout déballé, avec honnêteté et franchise. Elles ont dit : "ce n'est pas normal que votre mari soit angoissé à l'idée de venir..." depuis, je suis devenu le chouchou des pharmaciennes, elles aiment prendre de mes nouvelles.
J'ai témoigné de ma guérison pour des journaux, elles ont fait lire à leurs amis, en expliquant qu'elles avaient contribué...

Bref, une situation peut être retournée.

Dans mon cas il m'a fallu l'aide de mon épouse.

Je suis de l'avis de Sylvie, trouves une pharmacie habituée, ça sera plus simple.

Par ailleurs, tu as dit : "si le Baclo peut me permettre de sortir et de plus avoir peur de ce premier verre qui n'appellera peut être plus la bouteille entière ça serrait génial"

Ben oui, c'est exactement ça que procure le baclo, tu vas voir, c'est absolument saisissant. Tu n'auras plus besoin de te "surveiller".


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 20:37
Heu ... me revoilà...

Déjà désolé de m'être emporté mais quand le vendredi soir se rapproche je suis ultra-sensible, je deviens très irritable, parano etc...

Par contre, je ne comprend pas ce qu'il m'arrive.
J'en suis à 40mg de Balcofène autant dire vraiment pas grand chose.
Je suis en cours de mon apéro-rituel, j'en suis au 5ème wisky et ... j'me fais chier !!!
Désolé mais je ne sais pas comment dire autrement!
Si je vais essayer, ca peut être intéressant.

Quand je bois, au fur à mesure des verres, je sens l'alcool monter, niveau perception je veux dire.
La ca n'a rien à voir... comment expliquer? Si j'expire par le nez par exemple, je perçois l'alcool qui agit alors que la non. (ca doit vous faire rire dit comme ca mais je ne vois pas comment expliquer autrement)
Quand je bois une gorgée, je n'ai pas le même "retour" (pareil difficile à expliquer).
Depuis le troisième verre limite je n'ai rien qui me "pousse" !!
C'est pas un effet placebo, j'en suis sur mais en même temps j'ai commencer le Baclo y'a 3 ou 4 jours...
je vais boire encore quelques verres par pure expérience (oui c'est très con)

Qu'en pensez vous??


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10031
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 20:39
que c'est bon mon cher Xennos


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 20:46
Alberic, stp, dis moi si ce que je décris est compréhensible?

edit: Non parce que si ca se confirme, là je peux entrer dans le guiness book :fsb2_shocked:
edit 2: Si vous me prenez comme un gros fake je comprendrai! Non vraiment, je suis sincère!
Message édité 2 fois, dernière édition par xennos, 07 Novembre 2014, 20:50  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 21:01
C'est marrant dit comme ça on pourrait penser que c'est triste.
Cela doit être le "j'me fais chier !!!" qui me fais penser ça.
C'est sur que ne plus sentir l'ivresse nous envahir, comme tu l'as décrit, très justement, par une longue expiration par le nez, c'est limite chiant!
Mais des ivresses il y en a plein d'autres, et moins mortelles.
Elles n'ont pas la même saveur mais moi j'en redécouvre beaucoup que j'avais oubliées, ou que l'ivresse "suprême" et vénéneuse de l'alcool avait masqué.
youpi


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 21:04
Je vais pas faire un délire sur ton pseudo, mais Xennos c'est bien trouvé.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 21:25
Bon...
je viens de boire le 5 ème et là je dois arrêter, ça deviens désagréable, oui DÉSAGRÉABLE!

Le ventre gonflé par le coca (oui whisky coca suis un d'jeuns :fsb2_wink: )

Jack je suis trop content que ma description te parle! Je pensai passer pour un dérangé :fsb2_cold:

Citation
Cela doit être le "j'me fais chier !!!" qui me fais penser ça.


Oui c'est sortie comme ca...

Je n'y croit toujours pas, y'a t'il eu des précédents? suis-je le premier à ressentir ça aussi tôt?


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 07 Novembre 2014, 21:32
C'était très parlant le "j'me fais chier"
Tu n'es pas du tout dérangé, enfin si un peu dérangé dans tes habitudes.
Je ne crois pas que tu soit le premier à ressentir ça à aussi faible dosage, j'ai entendu Sylvie mentionner un cas à 10mg.
En tout cas aussi tôt et avec discernement c'est pas banal je crois.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene