Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

FIL SUR LA DESCENTE DU BACLO APRES LA GUERISON

Avatar de Christophe
  • Age : 47 ans
  • Messages : 1326
  • Inscrit : 20 Aout 2011
  Lien vers ce message 12 Septembre 2011, 21:54
pour ceux qui sont guéri

comment avez vous ou comptez vous aborder la descente?


pour ceux qui vont guérir

vous êtes vous posez la question?




moi perso je suis libre de l'alcool depuis 8 jours à 150 mg
je vais consolider ma guérison en montant encore de 30 mg soit 180 mg
je compte rester comme cela entre 2 et 3 mois
ensuite descente de 10 mg tous les 15 jours
jusqu'au moment ou je sentirais qu'il ne faut plus descendre
et la j'augmente de 10mg afin de trouver ma dose de confort

Chris
Message édité 2 fois, dernière édition par Christophe, 10 Octobre 2011, 22:23  

Indifférent depuis septembre 2011
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 65 ans
  • Messages : 1362
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 12 Septembre 2011, 22:09
Bonsoir Christophe,

De mémoire, je suis resté un mois à ma dose de guérison ( ce n'était que 140 ) , après descente de 10 mg tous les 3 jours.
Stabilisé à 30 mg depuis 1 an 1/2.
Mais je n'hésite pas, en prévision d'une soirée "chaude" à passer à 60 ou 90.
Et jamais de problème.

Amicalement,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de Viva
  • Messages : 2702
  • Inscrit : 08 Mars 2011
  Lien vers ce message 12 Septembre 2011, 22:12
Effectivement, il s'agit d'une question intéressante.
La descente.
Je descendais de 10 mg par semaine.
Tu es monté très vite et tu as eu peu d'ES.
qu'en pense ton médecin?



Notre devoir est d’offrir notre expérience à ceux qui en sont démunis avec compassion et empathie, sans jamais oublier qui nous étions. Pour le Baclofene https://www.baclofene.com/radio/signer1.jpg
 
Avatar de Christophe
  • Age : 47 ans
  • Messages : 1326
  • Inscrit : 20 Aout 2011
  Lien vers ce message 12 Septembre 2011, 22:19
le médecin, me fait confiance, je crois que j'en connais plus que lui sur le Baclo


Indifférent depuis septembre 2011
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 13 Septembre 2011, 20:43
Euh bonjour Balthus,

Mais je ne suis pas sûr d'être le seul à descendre...
C'est juste que je prends tout mon temps, et que je le fais au feeling.
Disons que si c'était moi, je n'eesaierais pas par principe de descendre de palier moins d'une fois tous les 15 jours, et c'est ce que compte faire tof83. Mais par contre, je serais incapble de prendre une décision aussi volontaire que 10 mg tous les x jours : je préfère voir au coup par coup, s'il pleut, le sens du vent, mon moral et mon for intérieur.

Pour ma part, je suis donc passé de 150 mg en début d'année à 75 mg actuellement — c'est déjà le jour et la nuit.
Et c'est marrant, je regrette un peu le temps des effets secondaires, par exemple quand il m'arrivait de m'endormir quasi-intantanément en lisant le forum (c'était sentir que je chutais de ma chaise qui me réveillait...), par exemple quand au contraire, je ne pouvais plus sombrer dans le sommeil à cause d'un sentiment de mort imminente d'où saut dans le lit.

En ce moment, j'ai surtout besoin d'une bonne dose de baclofène pour bien dormir, donc je répartis le reste sur la journée.
Message édité 1 fois, dernière édition par Célestin, 13 Septembre 2011, 20:44  

Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de Mimi *
  • Messages : 7071
  • Inscrit : 24 Avril 2011
  Lien vers ce message 13 Septembre 2011, 21:40
Salut Pascal ,

Première fois que j'interviens sur ton fil !

Oui, suis bien d'acc avec toi , que Tof mon potos , tire des plans sur la comète ..

Je lui en parlerai demain !

Mais là , où je ne suis plus du tout d'accord , c'est le côté psy !

Comment expliques tu , que certains qui sont à leur dose seuil , repicolent , quand il y a un évênement très désagréable ... ???

Je vais m'en expliquer demain sur mon fil , et si la curiosité te titille , lis ...

Amitiés

Mimi
Message édité 1 fois, dernière édition par Mimi *, 13 Septembre 2011, 21:40  

INDIFFÉRENTE à l'alcool et aux drogues grâce au Baclo + travail psy.
Mon histoire

0 baclo depuis Août 2012.
 
Avatar de STEREN
  • Age : 55 ans
  • Messages : 136
  • Inscrit : 03 Mai 2011
  Lien vers ce message 13 Septembre 2011, 22:09
Citation (Pascal Gramme)

Si tu penses que de continuer à boire quand on a de fortes émotions relève du psychologique, tu fais une énorme erreur, je te l'affirme.



Pascal, tu es sûr de cette assertion là ?

Alors comment expliquer, au gré de mes lectures sur ce forum, qu'au moindre coup de bambou, certains replongent ????
Pour ma part, je n'écarte pas la part "psy" dans notre addiction, quelle qu'elle soit.
Une dose seuil, c'est quoi ? comment traduit-elle l'aspect psy ? elle t'immunise de la compulsion au produit convoité ?


Il faut avoir un chaos en soi-même pour accoucher d’une étoile qui danse...
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 42 ans
  • Messages : 9394
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 13 Septembre 2011, 22:10
Keep cool ma belle, chacun s'exprime, différemment, je te l'accorde, mais cela résoud nos problèmes.
J'attend ton MP pour que l'on s'appelle.
Biz


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Mimi *
  • Messages : 7071
  • Inscrit : 24 Avril 2011
  Lien vers ce message 13 Septembre 2011, 22:51
Oups Sorry Pascal ...

La fatigue me gagne ...

Juste te dire , que lorsque tu es arrivé à ta dose seuil comme moi , et que les tristes aléas de la vie que je n'ai su cannaliser ,m'ont fait

replonger eh bien , il y a un autre phénomène qui se met en place ...

J'en ai fait l'amère expérience .. pffffff !!

Bonne nuit

Mimi


INDIFFÉRENTE à l'alcool et aux drogues grâce au Baclo + travail psy.
Mon histoire

0 baclo depuis Août 2012.
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 13 Septembre 2011, 22:51
Bonjour Pascal,

Je ne suis pas sûr que cette façon de dire face tant avancer un débat que tu réfutes par avance.

Et d'ailleurs sur le sujet psychologique, je ne suis pas certain qu'un alcoolique dans le déni arriverait à être guéri avec le baclofène, le lui donnerait-on de force. Or ce déni est une composante purement psychologique, je crois, d'une personnalité alcoolique.


Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 13 Septembre 2011, 23:07
Pascal, je ne crois pas par avance sans exemple marquant.
C'est d'ailleurs toute la démarche actuelle du baclofène, que d'apporter, exemples après exemples, la preuve que ça marche bien.
Pour autant on reconnaît des échecs, entre 20 et 50% selon les sources, Jaury ou Beaurepaire.
Quant aux 98% d'Ameisen, ils ne sont pas pour l'instant documentés. D'autant qu'on pourra s'interroger sur l'échantillon testé tant les différences concernant l'assurance maladie sont grandes entre les États-Unis et la France.

D'autre part, j'avais oublié : quand bien même le baclofène agit bien entendu sur le cerveau pour aller rééquilibrer le GabaB, rien n'empêche de croire que le déséquilibre n'est pas inné, c'est à dire qu'on pourrait y trouver des causes, par exemple dans des traumas infantiles ou je ne sais quoi d'autre.
Message édité 1 fois, dernière édition par Célestin, 13 Septembre 2011, 23:08  

Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 42 ans
  • Messages : 9394
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 13 Septembre 2011, 23:38
Hello!

Que de débats!

Vous vous "fritez" avec plaisir, sur un fil de discussion qui révèle une victoire...

J'ai du mal à comprendre cette agression, vous vous faites plaisir? Vous êtes en colère?

@ Pascal, tu fais preuve de réussite, et tes réponses sont pleines de bon sens, aux autres, faites preuve d'un peu d'humilité, nous sommes tous là pour la même chose non???

Vous m'étonnez, AXXIS, tu recommence, pourquoi?

EN bref, une vieille poche va se coucher, avec une certaine amertume qui la brule (un arrière gout de biture???)

Bonne nuit à tous, et arrêtez vos débats sans aucun sens...


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Christophe
  • Age : 47 ans
  • Messages : 1326
  • Inscrit : 20 Aout 2011
  Lien vers ce message 14 Septembre 2011, 6:59
je repositionne le sujet qui devient à mon sens et avec regret un peu agressif !!!
et qui a déjà donner des discours et conséquences décevantes ces derniers jours sur d'autres fils

Pascal désolé mais je te sens un peu énervé

TOUT SIMPLEMENT IL Y EN PLUS DANS PLUSIEURS TÊTES QUE DANS UNE

1ere chose
le but était d'échanger sur l'éventuelle descente du BALOFENE
dont on ne parle quasiment jamais !!!!!!de plus je ne veux pas me rater et rester toute une vie avec 8 prises par jours
et surtout être prêt a faire cela quand il faudra!


2 eme chose voila ce que j'ai écrit:
"je suis libre de l'alcool depuis 8 jours à 150 mg
je vais consolider ma guérison en montant encore de 30 mg soit 180 mg"
LIBRE NE VEUT PAS DIRE GUÉRI!mais indifférent(10 jours sans besoins de boire!ni craving)
après ceux qui veulent continuer à prendre un verre de temps à autre c'est leur choix , je respecte.
confirmer, ma guérison veut bien dire rémission

30 mg pourquoi! protocole RENAUD DE BEAUREPAIRE selon Sylvie pour confirmer la guérison

pour la dose seuil moi je pense: grossièrement que deux comprimés de paracétamol soigne autant voir mieux et plus vite qu'un seul,
qui ne l'a pas déjà fait! c'est ce que je constate , peut être je que me trompe,
donc pourquoi pas avec le balofene?


Je vais rester 2 à 3 mois à ma dose seuil, car j'ai une détermination de fer, et je vais toujours à l'objectif
certains avec qui j'ai pu parler connaissent très bien ma détermination d'en finir!!!

en aucun cas je ne suis médecin, et je ne vois pas ou je tire des plans sur la comète,
je veux justement échanger des questions que tout le monde se pose! et échanger ses ressentis qui permettra certainement à quelques uns de ne pas se rater!
je cherche le meilleur et avoir des informations sur la descente dont on parle tout le temps
mais que l on explique jamais!on parle de 2 MOIS OU DE 1, on ne sait pas trop qui écouter


je demande donc si une personne plus intime et aguerri à des contacts avec OLIVIER AMEISEN ou RENAUD DE BEAUREPAIRE
de leur demander leur avis!





Amicalement

Chris

et merci de parler de votre avis sur la descente
Message édité 16 fois, dernière édition par Christophe, 10 Octobre 2011, 22:22  

Indifférent depuis septembre 2011
 
Avatar de Gillou66
  • Age : 54 ans
  • Messages : 125
  • Inscrit : 10 Septembre 2011
  Lien vers ce message 14 Septembre 2011, 8:10
Bonjour a Toutes et tous...
Voila 30 mns que je lis ce fil, sur ma terrasse prenant le frais avant une journée qui risque d’être encore très chaude (hier 31 °).... Bravo Tof, sujet TRÈS intéressant et comme on le voit assez brulant...
Que les avis divergent c'est normal, les polémiques font avancer le débat...Je trouve dans les posts de certains des sujets dans le sujet (augmenter de 30mg au dessus de sa sa dose seuil, pourquoi on repicole à la moindre "émotion négative" etc..etc)..
Nous sommes tous différents et réagissons donc tous différemment de là sur un sujet aussi "chaud" chaqu'un affirme sa conviction, son ressenti...
Donc continuons a faire avancer le sujet mais dans le keep cool....
Bonne journée a tous.... (le fils du vent alias Gillou66).



 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34353
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Septembre 2011, 9:06
Bonjour,

Le sujet de la descente me semble très important et effectivement peu abordé.

Je demanderai donc leur avis à Renaud de Beaurepaire et Olivier Ameisen.

Ce que je peux déjà dire est que :

- Renaud de Beaurepaire a demandé à certains de ses patients de monter de 30mg pour consolider la guérison, est ce systématique, je ne sais pas.

- Olivier Ameisen n'a jamais dit qu'il fallait descendre, pour lui on ne descent que si la dose de baclofène est difficile à supporter et en aucun cas on n'arrête le traitement


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de emeli
  • Age : 37 ans
  • Messages : 466
  • Inscrit : 29 Juillet 2011
  Lien vers ce message 15 Septembre 2011, 9:16
je ne suis pas experte en baclofène mais effectivemement la question de descendre la dose de baclofène est très peu abordée.. il serait fortement interessant d'en savoir plus sur la posologie suite à la "guerison".
Concernant le côté psychologique de l'addiction je pense qu'il existe.. je m'explique..
Le baclofène empêche selon moi le craving les sensations de manque et améliore la qualité de la vie de la personne qui en prends.
Néanmoins Monsieur Ameisen dsait dans son livre je cite" l'alcoolisme est une maladie des émotions".
La question effectivement de gérer ses émotions n'est pas liée à la volonté sinon on prendrait tous de bonne décision au bon moment...

Je pense que l'alcoolisme prends le relais quand on est débordée par ses émotions(tristesse, colère, frustration).
Le baclofène aide mais une introspection sur la manière de gérer la vie ces injustices ces coup de bamabou doit se poser.
Personne n'a le même capital émotif et dans le cas des personnes ayant eu recours à l'acool je pense que ce quotient emotionnel est très haut.

Et dans une société qui ne tolère que du raisonnable et du pragamatique l'émotion est vue comme un handicap.
Accepter que l'on a pas les mêmes ressentis et que l'on est émotif peu aider en dehors de la prise de baclofène.
Les bleus à l'âme ne sont pas les même pour tous.
J'ai coutume de dire que si je me tords la cheville en même temps que mon homme peut être que j'aurais un platre et pas lui.même blessure et pas même soins et pas même rétablissment..

Si les différences de traumatisme physique existe..pourquoi fait ton une différence de "traumatisme" psychologique.

Désolée tof pour ton fil mais la question de redescendre doit être abordé tout comme la question de j'ai un coup dur je prends du baclofène mais je ne gère pas ...
Message édité 1 fois, dernière édition par emeli, 15 Septembre 2011, 9:19  

La vie c'est comme une boite de chocolat on sait jamais sur quoi on va tomber
 
Avatar de Mimi *
  • Messages : 7071
  • Inscrit : 24 Avril 2011
  Lien vers ce message 15 Septembre 2011, 9:35
Bonjour Elemiah ,

J'ai lu le livre de O. Ameisen , complêtement bourrée !!

Je suis bien d'accord avec tout ce que tu dis .

Sur mon fil, le dernier post , est consacré à la gestion de nos émotions ...ci cela t'intêresse ??

Bises

Mimi


INDIFFÉRENTE à l'alcool et aux drogues grâce au Baclo + travail psy.
Mon histoire

0 baclo depuis Août 2012.
 
Avatar de James
  • Messages : 20
  • Inscrit : 23 Juillet 2011
  Lien vers ce message 03 Octobre 2011, 15:53
salut à tous
Vos discussions sont sympathiques mais ne répondent pas au fil de discussion.
Autrement qui a descendu et de combien ?
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34353
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 03 Octobre 2011, 16:07
Bonjour James

Je suis passé de 110mg/j de baclofène à 40mg/j pour finalement me stabiliser à 60mg/j mais je pense que c'est aussi personnel que la dose seuil.


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Célestin
  • Messages : 1865
  • Inscrit : 09 Mars 2011
  Lien vers ce message 03 Octobre 2011, 17:00
Bonjour James,

J'ai descendu de 150 mg à 75 mg.
Pour l'instant ce qui m'empêche de baisser plus, ce sont les insomnies : le baclofène à cette dose-là me fait bien dormir.
J'ai tenu une pleine semaine à 62,5 mg sans souci d'alcool, mais j'étais super nerveux et mes nuits merdiques.


Libéré en octobre 2010 à 150 mg aujourd'hui à 40xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxLe baclofène en clair : un exposé de BeaurepairexxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxMon parcours
 
Avatar de croquelavie (pas guérie)
  • Age : 54 ans
  • Messages : 1538
  • Inscrit : 14 Mars 2011
  Lien vers ce message 03 Octobre 2011, 19:21
Bonjour James,

Je suis passée de 120mgs (où je suis restée 5 mois) à 30mgs aujourd'hui (quand je n'oublie pas).

Amicalement.


Catherine
 
Avatar de Christophe
  • Age : 47 ans
  • Messages : 1326
  • Inscrit : 20 Aout 2011
  Lien vers ce message 20 Octobre 2011, 8:17
bonjour

tout le monde vient à se poser la question de la descente c'est pourquoi j'ai décidé de partager la mienne.

je vais noter toutes les étapes de ma descente qui commence ce samedi 22 octobre 2011
Apres être resté 33 jours à 200mg et avec 47 jours d’indifférence.

J'expliquerais dans mon prochain post pourquoi, il m'a été très dur de prendre la décision de descendre

amitié

Christophe
Message édité 2 fois, dernière édition par Christophe, 20 Octobre 2011, 8:19  

Indifférent depuis septembre 2011
 
Avatar de Guenek (guérison perdue)
  • Messages : 242
  • Inscrit : 18 Aout 2011
  Lien vers ce message 20 Octobre 2011, 9:42
Bonjour à tous,

Sujet très, très intéressant !

J'ai également décidé d'ajouter 30 mg à ma dose seuil que j'introduis très doucement car il n'y a plus d'urgence. Je ne sais pas si cet ajout de 30mg pour consolider est systématique, mais dans le doute ... Cela fera donc 180 mg. Ma psychiatre me suit sur ce point.

Dans toutes les théories que j'entends, 2 m'ont interpellée :

- La dose de confort, si elle existe, serait à peu près la moitié de la dose seuil.

- On amorcerait la descente comme on est monté (durée, posologie, ...)


Je ne sais pas ce que ça vaut mais ces deux hypothèses me parlent.


Je pensais rester 6 mois à 180mg. Cependant ma psy trouve que c'est un peu juste. Elle pencherait davantage pour 1 an.

Elle m'a aussi dit que la plupart des ES disparaissent lorsqu'on n'augmente plus, en phase de stabilisation. C'est donc ce que je vais faire. Et puis dans quelques mois, on aura plus de recul. Et je ne suis pas pressée du tout. 7 mois pour arriver à l'indifférence ! J'ai donc pris l'habitude de ne pas être pressée ! ^^

Guenek


Message édité 4 fois, dernière édition par Guenek (guérison perdue), 20 Octobre 2011, 22:58  


 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34353
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 20 Octobre 2011, 9:50
De façon personnelle, rester 6 mois ou un an à la dose de baclofène ayant conduit à la guérison me parait énorme et inutile.
Si cette dose n'engendre pas d'ES, pourquoi pas mais sinon ..

Je rappelle juste pour info, qu'Olivier Ameisen est redescendu de suite et très vite de ses 270mg/j et ce avec bonheur.

Alors, dans le doute, il y a sans doute un compromis à faire entre de suite et 6 mois


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Mimi *
  • Messages : 7071
  • Inscrit : 24 Avril 2011
  Lien vers ce message 20 Octobre 2011, 9:59
Bonjour ,


J'ai abordé très rapidement ce sujet avec mon toxicologue hier , il est tout à fait contre , de redescendre le Baclo , pendant au mois 1 an !! .

Pour lui , il s'agit avant tout de bien se stabiliser dans sa sobriété !!

Je trouve qu'il a raison .

Pour rien au monde , je ne descendrai , pour l'instant ma dose seuil qui est de 16Omg !!

A chacun son avis ..

Mimi


INDIFFÉRENTE à l'alcool et aux drogues grâce au Baclo + travail psy.
Mon histoire

0 baclo depuis Août 2012.
 
Avatar de Guenek (guérison perdue)
  • Messages : 242
  • Inscrit : 18 Aout 2011
  Lien vers ce message 20 Octobre 2011, 10:22
Sylvie,

Le protocole d'Ameisen, on le sait, ne convient pas à tout le monde. Ni sa montée, donc ni sa descente qui sont aussi rapides l'une que l'autre.

En tout cas, pas à moi. C'est sûr et certain pour ce qui est de la montée et donc sans doute idem pour la descente. Je n'ai pas de certitudes mais je ne prendrai pas ce risque.

Mais cela peut très bien convenir à d'autres ?

Cela montrerait bien une corrélation entre la vitesse de la montée et la vitesse de la descente ?

Guenek
Message édité 3 fois, dernière édition par Guenek (guérison perdue), 20 Octobre 2011, 10:27  


 
Avatar de Zephyr (guéri)
  • Age : 53 ans
  • Messages : 333
  • Inscrit : 16 Octobre 2011
  Lien vers ce message 20 Octobre 2011, 23:05
Bonjour,

Ma dose seuil était à 120/jour, je suis monté quelques jours à 180 pour consolider, redescendu à 120 pour quelques semaines.
J'ai commencé à redescendre de 10 mg/semaine jusqu'à 70 ou le craving est revenu, j'ai alors illico remonté à 90. Pour l'instant je le vis bien, mais j'ai toujours une plaquette sur moi en cas de stress (J'ai appris avant hier que ma boite fermait dans quelques mois ! Donc soit chomage ou trouver un autre job)
Si, j'en ressens le besoin, je remonte et ma psy est là en cas de besoin; MERCI
Voilà pour moi
JC


"Hâtes toi de vivre et songes que chaque jour est à lui seul une vie"
Seneque
Guéri depuis le 3 aout 2011 grâce au Baclofene
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 65 ans
  • Messages : 1362
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 21 Octobre 2011, 0:06

Le protocole d'Ameisen, on le sait, ne convient pas à tout le monde.
[/size]


Moi c'est le protocole "national" antibio qui ne me convient pas : c'est sur une semaine, mal à l'estomac et diarrhée garantis.

Pas de problème, j'ai traité mon toubib de connard et d'incompétent.
J'ai décidé de faire sur 2 semaines à 1/2 dose pour limiter les ES.

Avantages : j'ai eu mal au ventre et la chiasse pendant deux semaines au lieu d'une, mais vachement moins violent. C'est super.

Inconvénient : l'antibio n'a pas fait son effet, je suis toujours malade.

Conclusion : je recommence le traitement demain, mais cette fois sur trois semaines, comme ça je pense que j'aurai encore moins d'ES.

Bonne idée... tu en penses quoi ?

Amicalement,
Yves

PS : lire, comprendre et méditer Analyse posologie des guéris
Message édité 4 fois, dernière édition par Yves Brasey, 21 Octobre 2011, 0:27  

"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de Guenek (guérison perdue)
  • Messages : 242
  • Inscrit : 18 Aout 2011
  Lien vers ce message 21 Octobre 2011, 8:29
Yves,

Tu n'as pas pris d'ultralevure pour accompagner les antibios ?

Guenek



 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 65 ans
  • Messages : 1362
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 21 Octobre 2011, 8:43
Guenek,

Non, mais tu as peut-être mis le doigt sur une approche de solution.

Pour celles/ceux qui ont des ES insupportables, ne pas diminuer la dose, mais trouver une réponse médicamenteuse pour réduire les ES.

Amicalement,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de Guenek (guérison perdue)
  • Messages : 242
  • Inscrit : 18 Aout 2011
  Lien vers ce message 21 Octobre 2011, 9:00
Yves,

Avant les médecins de famille en donnaient à chaque fois avec les antibios pour éviter maux de ventre, mycoses, etc ..Ca protège la flore intestinale.

Maintenant les médecins n'en donnent plus et n'en parlent même plus ! C'est un pharmacien qui me la rappelé il y a peu de temps. Prendre de l'ultralevure ou 1 yaourt par repas. Mais tu es plus sûr avec l'ultralevure, je pense.Ou dans ton cas, les deux ?

C'est quand même curieux que ton médecin n'y ait pas pensé ...

Il faudrait pouvoir rester sur 7 jours car je pense que les antibios agissent sur cette durée.

Guenek
Message édité 1 fois, dernière édition par Guenek (guérison perdue), 21 Octobre 2011, 9:10  


 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 65 ans
  • Messages : 1362
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 21 Octobre 2011, 19:04
Merci Guenek pour tes conseils sages et judicieux.

C'est vrai que si les médecins prescripteurs pouvaient aussi trouver une solution pour certains ES du baclo, cela permettrait vraisemblablement de respecter le protocole d'Olivier, donc d'avoir une montée et une guérison plus rapides.

Amicalement,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 42 ans
  • Messages : 9394
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 23 Octobre 2011, 9:24
L'a pas encore commencé....


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Guenek (guérison perdue)
  • Messages : 242
  • Inscrit : 18 Aout 2011
  Lien vers ce message 24 Octobre 2011, 8:59
Bonjour,

Yves, pour reprendre ton exemple sur les antibios (désolée, je n'arrive plus à quoter depuis hier), mes réponses à ta "demande" partaient du postulat que tu n'étais pas guéri, que tu n'arrivais pas à guérir. Parce que d'autres personnes peuvent guérir en ne respectant pas, ni le protocole d'Ameisen, ni le protocole national des antibios.

Y a -t-il donc vraiment corrélation ? Le sujet mérite réflexion car certains vont peut-être s'y engouffrer ? Steren, suite à sa lecture, est entrain de descendre pour arriver à 0 et repartir selon le protocole.

Je peux te citer plein d'exemples qui fonctionnent hors protocole :

1 - Cortisone pour oedèmes aux chevilles : 1 comprimé pendant 5 jours / J'ai pris 1/2 pendant 5 jours car hypertension. Je l'ai fait sans avertir mon médecin qui après coup a approuvé. REUSSITE

2- Antibios : Noroxine ou Cyflox pour infection urinaires : 2 par jour pendant 7 jours / Il m'est arrivé plusieurs fois d'en prendre 1 par jour pour raisons diverses pendant 7 jours ou 10 jours. REUSSITE
(je précise que si j'en ai fait d'autres par la suite, espacées de plusieurs mois, c'est dû à autre chose bien trop long à développer et perso)

2 - Baclofène (Liorésal pour moi) : Augmentation de 5 mg/semaine, bien loin du protocole d'Ameisen. REUSSITE

Comment expliques-tu que hors protocole, ça marche quand même ?

Tu vois, Steren a pensé à ton post pendant 48 heures, moi j'y ai pensé cette nuit ! lol

Bises

Guenek


Message édité 1 fois, dernière édition par Guenek (guérison perdue), 24 Octobre 2011, 15:16  


 
Avatar de Mimi *
  • Messages : 7071
  • Inscrit : 24 Avril 2011
  Lien vers ce message 24 Octobre 2011, 9:19
Et pour rajouter de l'eau au moulin :

Après avoir été AB-stinente durant 2 mois , mon prescripteur (j'étais une de ses premières patientes Baclo: elle n'y connaissait rien) m'a donné en une seule fois 6Omg /jour , resultat ??

En 48 h chrono , j'ai été libérée de la pensée Alcool !

Puis 15 j plus tard , j'ai eu craving vers 17h , puis j'ai eu 9O mg !!

Ensuite , j'ai tatonné , écouté mon corps !!

Eh oui Pascal Gramme , j'ai beaucoup tatonné avec le Baclo , ne vous en déplaise !!


INDIFFÉRENTE à l'alcool et aux drogues grâce au Baclo + travail psy.
Mon histoire

0 baclo depuis Août 2012.
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 65 ans
  • Messages : 1362
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 24 Octobre 2011, 14:28
@Guenek

Totalement d'accord avec toi, la médecine n'est pas une science exacte, nous le savons tous. Si c'était le cas, les médecins ne serviraient à rien et un ordinateur ou la lecture d'une posologie standard seraient suffisants. :fsb2_yes:

Je peux amener de l'eau à ton moulin et un exemple de plus, même s'il est dans le sens inverse.
Suite à un accident de moto, plus une opération, j'ai un genoux en très mauvais état. Régulièrement, il fait "de l'eau" et double de volume. Douloureux et pas pratique pour marcher ou conduire.
Traitement officiel : un protocole de Felden pendant 2 semaines. Résultat au bout de 2 semaines : mon genoux fini par dégonfler, mais j'ai galéré presque 2 semaines, quant à l'estomac, je ne t'en parle même pas :fsb2_cold:

Ma posologie ( trouvée accidentellement un soir tellement j'avais mal ), une dose "de cheval" ( au dessus de ce qui était indiqué dans la posologie ) ce soir là, et le lendemain matin c'était guéri. Genoux dégonflé et même pas le temps d'avoir eu mal à l'estomac. :fsb2_yes:

Donc, pas de règle figée, c'est sûr.
Suite à plusieurs demandes, j'ai réactualisé l' Analyse posologie des guéris . Je pense qu'elle est plus compréhensible.

Pour moi, ce qui en ressort, c'est qu'une montée rapide favorise une guérison rapide (arbitrairement j'appelle "rapide" une guérison en moins de 2 mois).
Mais nous avons aussi des guérisons sur 90 à plus de 300 jours.

Bises,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Avatar de chris31
  • Age : 71 ans
  • Messages : 1
  • Inscrit : 27 Février 2013
  Lien vers ce message 28 Février 2013, 10:44
Bonjour, ma réponse est en fait une question car je ne sais pas bien me débrouiller avec ce forum, j'en suis désolé. J'ai 65 ans. J'ai découvert le Baclofène il y a trois ans et demi (j'ai commencé fin juin 2009 et j'ai cessé en fin août 2009, j'en étais à 225 mg par jour ; et je buvais depuis plus de 10 ans). Ce fut donc très rapide et miraculeux, j'ai fait une dernière cure de repos d'une semaine pour tout diminuer à zéro car mon alcoologue a pris peur pour moi, et tout s'est arrêté. Depuis, j'ai eu un une période où je n'ai rien bu, 12 mois environ, puis je me suis rendu compte que je pouvais boire un verre avec les amis au restaurant, mais j'étais calme. Puis, depuis un an environ, l'alcool vient me chercher de plus en plus souvent et cela me rend malheureux à nouveau. J'ai pensé que mon médecin avait fait une erreur en faisant descendre les doses à zéro : je n'ai donc aucune dose de soutien, même faible. J'aimerais savoir ce que vous en pensez. Je viens de redemander une dose minimale à mon médecin traitant, 20 mg par jour, mais je pense qu'il faudra plus que cela. J'y suis prêt. Je n'ai eu que très peu d'effets secondaires, sauf les dernières semaines, où je pouvait trembler (comme une convulsion), pendant une ou deux heures, la nuit. Merci de me dire ce qu'ont fait les gens guéris en général. Je m'appelle Christian Dubar, j'habite Toulouse, j'ai déposé un témoignage complet ici quelque part. Je vous remercie d'avance. Christian
 
Avatar de Yves Brasey
  • Age : 65 ans
  • Messages : 1362
  • Inscrit : 28 Mars 2011
  Lien vers ce message 28 Février 2013, 11:02
Bonjour Christian,

Si je résume : guérison fin août 2009, arrêt du baclo, abstinence 1 an, puis septembre 2010 à début 2012 (15/16 mois environ) consommation occasionnelle, mais depuis un an retour du craving. A quelle fréquence et quelle quantité ?

Dans tous les cas, pas de problème, j'ai déjà vu des rechutes après plusieurs mois sans baclofène (et aussi encore sous baclo), il suffit de remonter jusqu'à retrouver l'indifférence.

Amicalement,
Yves


"Il est plus difficile de briser un préjugé qu'un atome" ALBERT EINSTEIN "Les miracles ne se produisent que dans l'âme de celui qui les attend" STEFAN ZWEIG. Citations choisies par le Dr Ameisen en préambule de son livre.
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene